En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.


Obama, craint une guerre civile aux USA ?

Fin novembre Obama craignait une guerre civile avant la fin  de l'hiver.

Nov 28, 2009

Obama Orders 1 Million US Troops to Prepare for Civil War

Russian Military Analysts are reporting to Prime Minister Putin that US President Barack Obama has issued orders to his Northern Command’s (USNORTHCOM) top leader, US Air Force General Gene Renuart, to “begin immediately” increasing his military forces to 1 million troops by January 30, 2010, in what these reports warn is an expected outbreak of civil war within the United States before the end of winter.

According to these reports, Obama has had over these past weeks “numerous” meetings with his war council about how best to manage the expected implosion of his Nations banking system while at the same time attempting to keep the United States military hegemony over the World in what Russian Military Analysts state is a “last ditch gambit” whose success is “far from certain”.



Civil War in the US Coming Soon!


And to Obama’s “last ditch gambit”, these reports continue, he is to announce in a nationwide address to his people this coming week that he is going to expand the level of US Military Forces in Afghanistan by tens of thousands of troops, while at the same time using the deployment of these soldiers as a “cover” for returning to the United States over 200,000 additional American soldiers from the over 800 bases in over 39 countries they have stationed around the Globe bringing the level of these forces in America to over 1 million, a number the US Military believes will be able to contain the “explosion of violence” expected to roil these peoples when they learn their economy has been bankrupted.
These reports further state that at the same time Obama will be attempting to keep his Nation from violent disintegration, the tens of thousands of additional troops he will send to Afghanistan are to be ordered to Kandahar where the Americans and their NATO allies will begin their final attempt to secure their TAPI (Turkmenistan, Afghanistan, Pakistan and India) pipeline, which without the Western Nations, due to their grave lack of alternative energy resources, and being cut off from these vast Central Asian supplies (which both Russia and China are seeking to insure), are warned will totally collapse.

Making the American’s (and by extension the West’s) situation even worse are new reports coming from the International Energy Agency stating that “under pressure” from the US government they have been “deliberately underplaying” a looming Global oil shortage for fear of triggering panic buying and raising the Americans fear over the end of oil supremacy because it would threaten their power over access to our World’s last remaining oil resources.

To the scariest “end game” maneuvers being made by Obama, in his attempt to protect Americas Global hegemony, is his record shattering move in plunging the United States $3.5 Trillion further into debt, and which raises the total amount owed by the United States, to its citizens and the World, to the unprecedented height of over $106 Trillion.

So alarming has Obama’s actions become (especially since they are being imitated by all of the Western powers) that the managing-director of the International Monetary Fund (IMF), Dominique Strauss-Kahn, warned this past week that the “stimulus actions” of the West (which in essence is nothing more than the printing of money with nothing to back it up) has now become a “threat to democracy” as millions of people are expected to erupt in violence against their governments over the theft of their money and their futures.

Most unfortunately for the American people though is that this IMF warning fell on “deaf ears” in the United States with the Federal Reserve Bank of St. Louis President, James Bullard, saying this week that the US would continue its “stimulus actions” because they “would give more flexibility to US policymakers”, a most absurd statement especially when viewed in the light of the unprecedented debt payments currently looming over the American economy they have no ability whatsoever to pay.

To the ability of the West’s banking giants to save their Nation’s economies, even worse news came this week with the US ratings giant Standards & Poors issuing a warning that “every single bank in Japan, the US, Germany, Spain, and Italy included in S&P’s list of 45 Global lenders remain unsafe”, a warning which then lead to one of Europe’s largest banks, Société Générale, warning its clients to prepare for a “total Global Economic Collapse”.

To the fears of Obama over the United States erupting into civil war once the full extent of the rape and pillaging of these peoples by their banks and government becomes known to them, grim evidence now shows the likelihood of this occurring much sooner than later, especially in new poll figures showing that Obama’s approval rating among white Americans has now fallen to 39%. A number made more significant when one realizes that the white population of the United States comprises 74% of their estimated 398 million citizens, or put more ominously in these reports as “over 220 million American people armed to the teeth and ready to explode”.

And so fearful has the white population of the United States become that upon the election of Obama to the Presidency he was named as the “Gun Salesman of the Year” by the Outdoor Wire, the US’s largest daily electronic news service for the outdoor industry, who report “panic buying” of weapons and ammunition by those fearful of the destruction of their country at the hands of man they believe is not even an American citizen and had been foisted upon them by their elite classes seeking to enslave them.

Though the coming civil war in the United States is being virtually ignored by their propaganda media, the same cannot be said of Russia, where leading Russian political analyst, Professor Igor Panarin has long warned that the economic turmoil in the United States has confirmed his long-held view that the US is heading for collapse, and will divide into separate parts.

Professor Igor Panarin further stated in his warning that “the US Dollar is not secured by anything. The country’s foreign debt has grown like an avalanche, even though in the early 1980s there was no debt. By 1998, when I first made my prediction, it had exceeded $2 trillion. Now it is more than 11 trillion. This is a pyramid that can only collapse.”

What remains to be seen, and these reports do not speculate upon, is if the citizen-soldiers of the United States will fire upon and kill their fellow countrymen during the coming conflict, but if history is to be our guide clearly shows this will be the case as the once great American Nation continues its headlong plunge into the abyss of history. May God have mercy upon all of them.

Traduction Google :




Petite banniere 400x50


18:35 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, Obama, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!


2010 – Le monde s’écroule ?

Nous dirons tant mieux qu'il s'écroule pour laisser la place à un monde nouveau, de Lumière, de Paix, d'Amour et de Solidarité !

Par Gerald Celente, éditeur du Trends Journal, Trends Research Institute, Kingston, New York

« La relance, par la création monétaire globale de 2009, va commencer à s’assécher. Lorsque cela arrivera, nous assisterons à un autre effondrement économique, le krach de 2010. »

Le 24 décembre 2009, à Kingston, New York, comme presque chaque année depuis une décennie, j’interviewe Gerald Celente, éditeur et rédacteur en chef du « Trends Journal » à Kingston, New York, sur les tendances de la nouvelle année.

Quand nous avons parlé, le 21 Décembre 2007, des tendances 2008, Gerald a déclaré : « En 2008, nous allons voir de grands évènements, un géant de la finance va tomber et être touché par une crise économique de type 11 septembre. Surveillez bien quand surviendra un accident à une grande entreprise, une grande banque. Cela sera le premier signal. Mais ce sera encore pire que vous le pensez, une banque du calibre de Bank of America. »

Puis neuf mois plus tard, le 15 Septembre 2008, j’ai interviewé Gerald Celente, à nouveau, après la réalisation de sa prévision et alors que des banques américaines, les sociétés d’investissement et de prêts hypothécaires Fannie et Freddie, et l’économie, s’écroulaient.

Un mois plus tard, en Octobre 2008, après d’autres défaillances d’entreprises, liées aux saisies immobilières massives aux États-Unis, Gerald Celente a fait une mise à jour.

Le gouvernement américain avait acheté pour 250 milliards de dollars d’actifs des banques américaines et autorisé que près de mille milliards de dollars soient dépensés pour renflouer Wall Street, y compris un plan de sauvetage de la plus grande compagnie d’assurance, AIG.

Gerald résumait le chaos financier de cette façon : « Les riches et les puissants sont trop grands pour faire faillite, les autres sont trop petits pour qu’on s’y intéresse. » « The Trends Journal » prévoyait pour 2009 un chômage élevé, une faiblesse du dollar américain et l’effondrement du marché immobilier. Gerald Celente résumait les choses ainsi : « Good-bye Dubaï. »

Maintenant, on est fin 2009, le chômage aux États-Unis est toujours autour de 10%, le dollar américain a été si faible que la Chine, le plus grand détenteur de dette américaine, se met à parler de passage du dollar à l’euros, et Dubaï a fait les manchettes récemment, pour son incapacité à rembourser une dette importante de l’immobilier commercial. Bloomberg a indiqué que « Dubaï, l’émirat du Golfe Persique, dont les entreprises publiques cherchent à reporter les paiements de dette, pourrait devoir davantage que les 80 à 90 milliards de dollars de passif pris en charge par les investisseurs. »

Alors qu’est-ce que Gerald Celente voit venir en 2010 ? « Au sommet de sa liste, il y a des attaques terroristes et le krach de 2010, » dû à la colossale dette américaine.

Interview :

Nous prévoyons l’arrivée de la terreur en 2010. Quand cela arrivera, par où et comment cela arrivera, nous ne savons pas, mais nous disons que c’est une très forte probabilité.

Le krach de 2010. Tout l’argent de la relance – et c’est mondial, pas seulement en Amérique du Nord. Cela va de l’Australie au Japon, de la Chine au Royaume-Uni, vers les États-Unis – qu’ils ont déversé, des milliers de milliards de dollars d’investissements de relance, a servi à garder les banques-escrocs à flot.

Donc, la relance globale 2009, par la création monétaire, va commencer à s’assécher. Lorsque cela arrivera, nous allons assister à un autre effondrement de l’économie, le krach de 2010. Nous avons déjà eu l’effondrement de 2009, qui est arrivé en mars. Mais le stimulus qu’ils ont réalisé avec tout ce papier n’a servi qu’à reporter l’effondrement. Nous assisterons à l’accident en 2010.

Les autres tendances que nous présentons, et ce n’est pas forcément pessimiste, seront liées à la dépression. Il va y avoir un retour de la qualité de vie. Ce sont les seules choses qui émergeront dans cette atmosphère. Retour à la dernière Grande Dépression. Les gens étaient vêtus pour 9 dollars, ils avaient aussi chaud, ils n’ont jamais aimé autant la musique. C’était le temps du Swing ! Nous allons assister au retour de ce type de vie, de toute façon. La qualité de vie sera le seul profit que l’on pourra réaliser. Le manque de moyens ne pourra pas l’empêcher. Les emplois seront rares. Les recruteurs chercheront les meilleurs, les plus compétents. Ce sera le moment de retrouver de la dignité.

Donc, nous exécuterons un grand virage en 2010. Une autre tendance sera axée vers une vie plus « latine. » Il va y avoir beaucoup d’argent à faire dans ce domaine. Nous allons littéralement toucher un point de basculement. L’obésité va frapper 43% des gens, au cours des huit prochaines années ! Donc, maintenant, nous allons commencer à renverser cette tendance.

Ainsi, ce sera plus qu’un simple programme de régime et de remise en forme, ce sera presque un nouvel âge. La seule façon qu’il y aura de traverser ces moments très difficiles, sera d’être en forme physiquement, émotionnellement et spirituellement.

La nourriture que vous mangerez, toutes les choses, seront achetés localement ! Ce sera une autre tendance : plus de « made in China », ce qui sera énorme ! Pour tout ce que nous achèterons, nous regarderons l’étiquette. Nous n’achèterons plus ce qui est fabriqués en Chine. Nous n’achèterons-plus « américain, » mais des produits locaux. Je soutiens mon voisin. Les gens seront plus sages et réfléchiront, parce que le gouvernement leurs a vendu le plus grand mensonge jamais fait. Il est sorti de la bouche de Bill Clinton et Al Gore – ils ont étouffé l’Amérique avec l’ALENA (Accord de libre-échange nord-américain). Ils nous ont dit qu’avec l’ALENA notre qualité de vie serait meilleure, que plus d’emplois seraient créés à salaires plus élevés.

C’est exactement le contraire qui s’est passé. Il ne s’agissait pas de « commerce équitable. » Ce n’était que traiter avec le pays qui a la main d’œuvre la moins chère, du travail d’esclave. Faire fabriquer ailleurs et importer ici ! Donc, pour améliorer notre niveau de vie, nous devrons d’abord nous soutenir les uns les autres. Donc l’achat local, le mode de vie latin, le nouvel âge. Ces mouvements seront très positifs.

La dépression sera terrible. Les gens vont revenir à la qualité de la vie, voir même en revenir à « l’étiquette. » Avoir de la considération pour les gens de bien, faire les choses avec respect, ne pas faire à autrui ce que nous ne voudrions pas qu’ils nous fassent.

D’autres nouvelles tendances surviendront : la créativité, les inventions. Quand il y a le chaos, vous travaillez à vous en sortir, vous avez des idées, vous reconsidérez les choses. Vous devenez plus « créatif. » Vous savez que vous ne pouvez plus prendre le même chemin. Toutes ces tendances sont interconnectées. Avec le chaos, vous ne pouvez-plus tergiverser, vous devez prendre votre vie en mains, personne ne le fera à votre place.

Avec le chaos, vous perdez votre emploi, cet emploi n’existera plus. Tout sera dans un état chaotique. Que faire ? Vous prendrez une nouvelle direction. Ainsi, l’inventivité, la créativité vont vraiment créer une nouvelle Amérique et ce monde sera sans comparaisons avec celui que nous quittons.

Nous laverons la société de la corruption, de l’avidité et de la destruction. Si nous allons dans cette voie, notre avenir sera clair. Nous allégerons le fardeau. Si nous ouvrons les yeux et prenons de nouvelles orientations, nous nous dirigerons vers un avenir plus prometteur.

Dubaï et l’immobilier commercial – Krach ?

(Dubaï aura accumulé une dette d’au moins 80 milliards de dollars, d’ici la fin de l’année 2009, à travers les services bancaires, l’immobilier et les transports.)

Voyez-vous un autre krach économique aux États-Unis, en 2010, en raison du défaut de l’immobilier commercial actuel, de la même façon que la crise de la dette à Dubaï ?

Eh bien, c’était une des tendances que nous avions prévues, il y a plusieurs mois : « Bye Bye Dubaï ! ». Ce constat est le titre que nous avions utilisé au « Trends Journal.» Et c’est maintenant le début de l’effondrement de l’immobilier commercial. Cela a seulement été retardé par la monnaie de singe et les programmes de la Fed (Federal Réserve).

Un de ces programmes de relance s’appelle le TALF. Ce que le gouvernement a fait, c’est qu’il a soutenu le secteur de l’immobilier commercial. Ils ne peuvent plus faire cela. Le secteur s’écroule et c’est mondial.

N’oubliez pas, lorsque Dubaï s’est écroulé, vous avez entendu : « Oh, ce n’est pas grave, cela ne représente pas tant que ça. » Il y a des garanties. Seulement 60 milliards de dollars !

« Seulement 60 milliards de dollars ! » (Il s’agit maintenant de plus de 80 milliards de dollars !) N’est-ce pas cela que le président Obama a décidé de mettre (60 milliards de dollars) dans la reconstruction de l’infrastructure des Etats-Unis ? Comme si c’était un gros investissement, pour un pays aussi grand. Ce sont des cacahuètes, pour reconstruire une infrastructure aussi gigantesque ! Mais c’est beaucoup d’argent, quand il ne s’agit que de l’immobilier commercial qui est déjà un échec complet. Et nous allons voir bien pire que cela.

La Réserve fédérale ne peut plus baisser ses taux d’intérêt et la FDIC (assurance contre la faillite des banques) est ruinée

Le krach de 2010 est en cours d’élaboration. La Réserve fédérale ne peut pas baisser ses taux d’intérêt en dessous de zéro et ils sont pratiquement à zéro en ce moment. Elle ne peut pas prêter plus d’argent. Elle n’en a plus. Vous connaissez la FDIC (la Federal Deposit Insurance Corporation), celle qui garantit votre argent, au cas où votre banque fait faillite. Eh bien, devinez quoi ? La FDIC est ruinée ! Elle a un trou de 8 milliards de dollars. Elle a demandé aux banques de payer leurs cotisations avec 3 ans d’avance, afin de disposer d’un peu d’argent pour garantir d’autres banques en difficultés. Le nombre de banques en faillite n’arrête pas d’augmenter, et continuera en 2010.

Si nous nous acheminons vers un second krach en 2010, avec des taux de chômage catastrophiques, que pensez qu’il arrivera à l’américain moyen, qui imagine que 2010 sera une année de reprise économique ?

Il risque d’être déçu ! En Novembre 2007, le président de la Fed, Ben Bernanke, a dit que nous n’allions pas vers une récession. Il l’a répété devant le Congrès, en Janvier et Avril 2009 ! Ce n’est pas de l’histoire ancienne. Ben Bernanke a dit que nous n’allions pas vers une récession, « nous n’en voyons pas venir. »

Comment pourrait-on croire ces gens ? En février 2009, l’administration Obama a déclaré que sans son programme de relance, nous serions confrontés à des taux de chômage de 8% en 2009. Eh bien, devinez quoi ? On a dépassé les 10,2% en 2009 et cela avec les programmes de relance.

Comment pourrait-on croire ces gens ? Ils vont d’un échec à l’autre, depuis toujours. Ainsi, toute personne mettant ses espoirs dans les propos de ces personnes, risque d’être très déçue.

Survie physique, émotionnelle et spirituelle

Si vous n’êtes pas en forme physiquement, émotionnellement et spirituellement, alors vous allez avoir du mal à faire face à cet avenir très difficile, car l’une des autres tendances que nous prévoyons est la suivante : survivre. Les gens devront trouver les ressources en eux. Nous prévenons qu’il faut être en forme physique, émotionnelle et spirituelle, avant que cela arrive, si l’on veut que les choses se passent le mieux possible.

Personne ne sait ce qui va advenir ensuite, il faut que les gens soient dans une dynamique de survie. Diminution des moyens, apprendre à faire sans. Réfléchir à tout, être inventif. Soyez prêt au pire. Cela ne veut pas dire qu’il faut aller vivre dans les bois avec un fusil et des provisions. Mais cela pourrait arriver ! Comment allez-vous faire pour survivre aux temps à venir ? Comment allez-vous changer votre style de vie et être suffisamment intelligent pour garder ce que vous avez et essayer de construire là-dessus ? Survivre de toutes les manières possibles, sera une tendance majeure pour 2010.

Fracture américaine entre riches et pauvres – « La plus grande de toutes les nations industrialisées »

Si le public américain pense encore sauver son mode de vie, quel sera l’impact sur Wall Street et les hedge funds ?

Ce sont tous des criminels à Wall Street. Ils pillent ce pays d’aveugles, les hedge funds ! Que produisent ces gens ? La seule chose qu’ils produisent sont des bénéfices gigantesques pour eux-mêmes.

Nous avons un Président et un Congrès qui nous disent que nous devons sauver Wall Street, parce que c’est trop gros pour tomber, cela a généré maintenant l’écart entre les riches et les pauvres le plus important des pays industrialisés.

L’énorme dette américaine dans les mains de la Chine

Si la Chine adopte l’Euro à la place du dollar US, pour ses échanges, quelles seraient les incidences pratiques pour tous les Américains ?

Le coût de tout ce que nous achèterons augmentera. Il y aura une crise monétaire. Ce ne sera pas seulement le dollar, mais toutes les monnaies qui vont la subir. Il y aura un problème mondial, mais pas immédiatement pour les Chinois, ils peuvent se le permettre temporairement, car ils ont un excédent de devises d’environ 2500 milliards de dollars. Les autres pays comme les États-Unis, le Royaume-Uni et beaucoup d’autres, stimulent leurs économies avec les déficits. Mais même les Chinois devront faire face à des problèmes, leur économie dépend de la vente de leurs produits, la Chine va stagner.

Ce qui va arriver, et nous sommes très inquiets à ce sujet, c’est qu’ils commenceront à inonder le monde entier de dollars ! Qui voudrait conserver des dollars, alors que notre gouvernement en imprime de façon illimitée, ce n’est pas de l’argent réel ! C’est de l’argent Monopoly, qui ne vaut pas le prix du papier sur lequel on l’imprime ! Et lorsque cela se produira, le dollar sera dévalué. Tout ce qu’achèteront les américains coûtera beaucoup plus cher.

Surtout s’il s’agit de produits  » Made in China, » ainsi que ceux d’autres pays.

Exactement !

2010 – Le monde s’écroule ?

Pensez-vous qu’il soit possible, en 2010 que les États-Unis finissent aussi mal que l’Argentine, il y a une décennie ?

Pire ! Pire que l’Argentine, parce que nos problèmes d’endettement sont pires. C’est de la chute d’un Empire qu’il s’agit. L’Argentine n’était pas un empire. Nous menons des guerres dans des pays étrangers, qui vident notre trésorerie. La pire des nouvelles, c’est que lorsque l’Amérique chutera, personne dans le monde ne sera content. Cela va affecter toute la planète. C’est un peu comme l’effondrement de l’Empire romain, qui a été suivi par un âge des ténèbres. Il n’y aura personne pour combler le vide. La Chine ne va pas émerger en tant que grande puissance. Ils sont 1,3 milliard d’habitants et ont un million de problèmes ! En 2008, la Chine comptait 70.000 grandes émeutes et révoltes. Que vont-ils faire quand les gens seront privés de travail par centaines de millions ? Donc cela va être une période très déstabilisante, dans le monde entier.

C’est pourquoi nous l’appelons : Point d’arrêt 2010 !


Archive: interview de Gerald Celente par RussiaToday, le 11 février 2009

En 2009 nous allons voir le pire effondrement économique qui se soit jamais produit, “la Plus grande des Dépressions”, dit Gerald Celente, le prévisionniste des tendances américaines.


Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial

La marche irresistible du Nouvel Ordre Mondial

Toutes les époques ont leur idéologie. En ce début du XXIe siècle, le seul débris qui surnage après un siècle chaotique et tragique, c'est le mondialisme.

Comme le dit Guy Sorman : Le monde est ma tribu.

L'aboutissement des ambitions d'un nouvel ordre mondial devra passer par des étapes bouleversant les structures politico-économiques des sociétés. Dans ces événements, la vie humaine comptera peu.

D'ores et déjà, avec la mort probable de la Belgique, les réveils régionalistes en Espagne et en Italie, l'Europe de Bruxelles qui a programmé depuis longtemps la mise sous tutelle, sinon la destruction des nations, risque d'être exaucée dans ses entreprises au-delà de ses espérances. De leur côté, à travers le sanglant bourbier irakien, les Etats-Unis préparent activement la recomposition du Moyen-Orient..

La tour de Babel tiendra-t-elle ?

Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial - 1.

Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial - 2.

Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial - 3.

Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial - 4.

Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial - 5.

Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial - 6.


Le Pen dénonce le Nouvel Ordre Mondial



François Fillon en Chine : gros contrats et croissance verte

Nous vivons des moments exceptionnels en ce moment. Il ne passe pas une seule seconde, sans que les Gouvernements et leurs dirigeants ne se paient notre tête !

C'est sûrement en vendant des centrales nucléaires que la France participera à la réduction du Co2 dans l'atmosphère ! Ensuite ils iront critiquer l'Iran pour vouloir s'équiper du nucléaire, n'est-ce pas ?
Deux poids, deux mesures !

Une confirmation de plus que la conférence de Copenhague n'avait que pour seuls buts de faire s'endetter les pays au profit des Banques mondiales et du FMI et d'instaurer le Nouvel Ordre Mondial.

Vous voyez où la croissance verte là-dedans ?

Douze contrats d’un montant total de 6,3 milliards d’euros, selon Matignon, ont été signés dans les domaines de l’aéronautique, du nucléaire, de l’environnement et des échanges culturels à l’occasion de la visite officielle de deux jours en Chine de François Fillon qui s’achève ce soir.

Dans le domaine aéronautique Safran, via sa coentreprise avec General Motors (CFM), a décroché un contrat pour la fourniture des moteurs du C919, le futur concurrent chinois de l’Airbus A320 et du Boeing 737. Un contrat d’un montant total de 10 milliards d’euros. Autre opération de taille : la création d’une joint venture entre EDF et son homologue chinois CGNPC (China Guangdong Nuclear Power Company) pour l’exploitation de la centrale de Taishan, actuellement en cours de construction et qui doit accueillir deux réacteurs EPR, dont le premier doit entrer en service en 2013. C’est Areva qui fabriquera ces deux réacteurs grâce à la création d’une joint venture avec CGNPC. Baptisée Wecan, elle sera opérationnelle début 2010.

La signature de ces gros contrats, qui bénéficieront également aux PME sous-traitantes françaises, survient juste après la fin du sommet de Copenhague et de ses polémiques, plusieurs pays ayant imputé l’échec de ce sommet sur le climat à l’obstruction de l’Inde et de la Chine. C’est le cas de la France dont la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Chantal Jouanno, a regretté dimanche « l’attitude totalement fermée de la Chine et de l’Inde ». Autant dire que le premier Ministre français a dû marcher sur des œufs lors de sa visite…

Il a ainsi soigneusement évité d’émettre la moindre critique sur l’attitude de la Chine à Copenhague et a appelé la Chine, dont 75 % de l’électricité est produite à partir du charbon, à « décarboner » son économie. Et à le faire en partenariat avec la France. En gage de bonne volonté, Paris a annoncé hier la création, au sein d’une des universités de Canton, d’un cursus de formation d’ingénieurs nucléaires chinois parrainés par des industriels français. L’Agence française de développement (AFD) va également financer en Chine plusieurs projets de réduction de gaz à effet de serre.(Ben voyons !).

Clairement, la délégation française a joué la carte du développement durable, évitant soigneusement de fâcher Pékin et préférant parier sur l’avenir.

Sophie Creusillet

Mardi 22 Décembre 2009


Petite banniere 400x50


07:41 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, Copenhague, France/Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!