Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2010

Meurtre de Dubaï : l'ambassadeur d'Israël à Londres convoqué au Foreign office

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 17.02.10 | 20h55

La presse israélienne relève que "ceux qui ont monté cette opération n'ont pas pris en considération le professionnalisme de la police de Dubaï", qui a pu identifier des suspects en examinant les images de caméras de surveillance.

AFP/- La presse israélienne relève que "ceux qui ont monté cette opération n'ont pas pris en considération le professionnalisme de la police de Dubaï", qui a pu identifier des suspects en examinant les images de caméras de surveillance.

L'ambassadeur d'Israël en Grande-Bretagne sera reçu, jeudi 17 février, au Foreign Office afin d'y discuter de l'utilisation de faux passeports britanniques lors de l'assassinat d'un haut cadre du Hamas à Dubaï.

Le 20 janvier, Mahmoud al-Mabhouh, un responsable militaire du Hamas, a été retrouvé mort dans un palace de Dubaï. Il a été l'un des artisans de la première Intifada, lancée en 1987, et il était soupçonné d'avoir organisé, deux ans plus tard, l'enlèvement de deux soldats israéliens. Selon les premiers éléments de l'enquête menée par la police de l'émirat, l'assassinat aurait été perpétré par un commando de onze personnes munies de passeports européens – trois irlandais, six britanniques, un français et un allemand. Rapidement, les gouvernements de Londres et de Dublin ont affirmé qu'il s'agissait de faux papiers.

Mercredi, le premier ministre britannique, Gordon Brown, a promis une "enquête approfondie" sur l'utilisation de ces faux passeports. Les députés ont demandé à Israël de s'expliquer sur son rôle dans cette affaire. "Le passeport britannique est un document qui doit être détenu de manière appropriée", a déclaré M. Brown à la radio londonienne LBC.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2010/02/17/meurtre-de-dubai-l-ambassadeur-d-israel-a-londres-convoque-au-foreign-office_1307566_3218.html#xtor=RSS-3208

 

Petite banniere 400x50

 

02:43 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

17/02/2010

USA: mort de 3 employés du constructeur auto Tesla dans un accident d'avion

La société Tesla motors utilise les brevets laissés par Nikolas Tesla.

Une guerre entre les constructeurs automobiles ?

 SAN FRANCISCO - Trois employés du constructeur américain d'automobiles électriques Tesla ont trouvé la mort mercredi dans un accident d'avion à East Palo Alto, au sud de San Francisco, a-t-on appris auprès de l'entreprise et des autorités.

"Trois employés de Tesla étaient à bord de l'avion qui s'est écrasé à East Palo Alto tôt ce (mercredi) matin", a déclaré dans un communiqué Elon Musk, directeur général du constructeur automobile.

"Nous ne communiquons pas leurs identités, car nous travaillons avec les autorités compétentes pour prévenir les familles. Nos pensées et nos prières les accompagnent", ajoute-t-il.

"Tesla est une petite compagnie, où les liens (entre employés) sont très étroits, et c'est un jour tragique pour nous", conclut-il.

Les trois employés étaient les seuls passagers à bord.

Leur petit avion, un Cessna 310, s'est écrasé sur une zone résidentielle de la ville d'East Palo Alto, à 40 km au sud de San Francisco (ouest des Etats-Unis), après avoir heurté un poteau électrique, a précisé dans la matinée la police d'East Palo Alto.

La chute de l'avion a endommagé plusieurs maisons et détruit des véhicules, a encore précisé la police, mais aucun blessé n'était à déplorer au sol.

L'avion venait juste de décoller de l'aéroport de Palo Alto, l'un des centres névralgiques de la "Silicon Valley", où se concentrent de nombreuses sociétés californiennes de haute technologie.

Tesla avait annoncé fin janvier son intention de faire son entrée à la Bourse de New York, sans préciser de date.

(©AFP / 17 février 2010 22h17)

http://www.romandie.com/ats/news/100217211743.l3pro1vq.asp

Le site de Tesla Motors : http://www.teslamotors.com/

 Les neutrinos & Nicolas Tesla l'énergie gratuite
http://www.wideo.fr/video/iLyROoafYVLl.html

Petite banniere 400x50

 

23:16 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

16/02/2010

Le décodeur du Nouvel Ordre Mondial

« Les Derniers Humains vous présentent une webémission intitulée LE DÉCODEUR.

Le sujet de notre première webémission: la gouvernance mondiale.

Depuis deux ans, l'idée d'une gouvernance mondiale est de plus en plus diffusée dans les médias de masse. LE DÉCODEUR a scruté les médias de masse pour voir ce qu'il en est exactement.

Cette webémission est une introduction sur le concept de gouvernement mondial et est la première d'une série consacrée à l'idée d'un nouvel ordre mondial en action.

Le journaliste citoyen, Eric Granger, vous présente humblement les enjeux liés à la gouvernance mondiale.

Dans cette première mouture vous pouvez voir que :

Nicolas Sarkozy (Prés. de la France) et Gordon Brown (PM britannique), entre autres, annoncent ouvertement dans leurs discours la venue du nouvel ordre mondial.

Le Québec joue également dans les rangs du nouvel ordre mondial à travers l'influente Power Corporation et la très puissante famille Desmarais. La Conférence de Montréal ou Forum économique des Amériques (organisé par les Desmarais eux-mêmes) en est une preuve solide.

Des individus comme Al Gore, Henri Kissinger et le président États-Uniens Barack Obama promouvoient ouvertement la gouvernance mondiale pour créer un nouvel ordre international. »

 

Le décodeur de la Gouvernance Mondiale

11/02/2010

Washington prévoit un nouveau 11-Septembre d’ici six mois

Encore une manoeuvre des USA pour instaurer la Loi martiale dans tous les pays du monde sous couvert du mythe du terrorisme international qu'il finance allègrement  !


Et s'ils sont tellement bien renseignés pour quelles raisons légitimes n'arrêtent-ils pas dès maintenant les supposés terroristes ?



Les principaux responsables des services de renseignement US ont suscité l’émoi lors de leur audition annuelle par la Commission parlementaire du Renseignement, le 2 février 2010.

Dennis C. Blair, directeur national du Renseignement a d’abord évoqué une possible guerre dans le cyber espace, dont on a compris qu’elle serait déclarée par la Chine et mettrait en péril toute l’infrastructure informatique mondiale.

Puis, il a annoncé que ses services se réservaient le droit d’assassiner toute personne liée à un groupe terroriste menaçant la vie de citoyens états-uniens, y compris lorsque le suspect est lui-même ressortissant US et ou qu’il se trouve.

Surtout l’amiral Blair, le directeur de la CIA Leon Pannetta, le directeur du FBI Robert Mueller, le directeur du Renseignement militaire Ronald Burgess et le directeur du Renseignement du département d’Etat John Dinger ont affirmé chacun qu’Al-Qaeda ourdi une attaque d’un nouveau genre, de manière à échapper aux dispositifs anti-terroristes, et pourrait frapper le territoire états-unien d’ici trois à six mois.

A usage interne, cette déclaration vise à préparer l’opinion publique états-unienne à un nouveau cataclysme et à un possible retour à la politique néo-conservatrice. Mais à usage externe, elle vise à contrer la rumeur diffusée par de grands journaux du Proche-Orient tels que Kheyan (Iran), Al-Binaa (Liban) ou Al-Wataan (Syrie). Selon ces médias, pour relancer le « choc des civilisations », l’Etat hébreux s’apprêterait à organiser un nouveau 11-Septembre qui serait attribué à Al-Qaeda. Cependant, toujours selon ces sources, les services secrets iraniens et turcs auraient observé des agents israéliens réalisant des repérages non pas aux Etats-Unis, mais en Europe. Tel-Aviv étudierait la possibilité de frapper une cible à très forte symbolique religieuse, telle que la cathédrale Notre-Dame de Paris ou la basilique Saint-Pierre de Rome. Cet attentat justifierait une nouvelle croisade anti-musulmane.

==

Pour visionner l’enregistrement vidéo intégral de cette audition, cliquez ici.

http://www.voltairenet.org/article163865.html


Crise financière : La Grèce est paralysée

Bientôt notre tour aussi ?
Ils n'attendent que ça que les peuples européens se révoltent pour instaurer la loi martiale, ce que le Traité de Lisbonne les autorise à faire !

 

14 minutes

Comme annoncé la veille, des milliers de personnes ont répondu à l'appel à la grève lancé par l'Adedy, le principal syndicat de la fonction publique (300 000 membres).

Environ 5000 personnes ont manifesté en fin de matinée mercredi dans la capitale et environ 3000 à Salonique, la grande ville du nord.

Les fonctionnaires protestent contre le gel prévu des salaires, la baisse annoncée de 10 % des primes, la diminution de 30 % des heures supplémentaires et l'arrêt total des embauches en 2010, sauf dans les secteurs de la santé, de l'éducation et de la sécurité: mesures réitérées mardi soir par le ministre des Finances Georges Papaconstantinou.

« On ne doit pas payer la crise! » proclamait un calicot tendu par les manifestants tandis que d'autres banderoles appelaient à faire « grève contre les spéculateurs » et appelaient les fonctionnaires à « résister maintenant ».

En parallèle, le Front de lutte syndical (PAME), émanation du parti communiste (KKE), avait appelé ses membres à se joindre au mouvement. Environ 5000 militants se sont rassemblés à Athènes.

« La ploutocratie doit payer pour la crise », indiquaient des banderoles portées par les manifestants communistes.

Par ailleurs, des dizaines de milliers de fonctionnaires ont entamé la grève de 24 heures décidée par de l'Adedy pour dénoncer des « sacrifices injustes et inefficaces ».

Plusieurs secteurs sont paralysés par ce mouvement de grève.

Cependant, un personnel d'astreinte a été mis en place dans les hôpitaux publics pour répondre aux urgences.

La grève n'a pas touché les transports urbains.

La puissante Confédération générale des travailleurs grecs (GSEE, 600 000 membres) a appelé à une grève nationale le 24 février pour protester contre la réforme du système des retraites.

Le ministre du Travail, Andreas Loverdos, a proposé de retarder de deux ans d'ici 2015 l'âge moyen de départ à la retraite pour le porter à 63 ans.

L'Adedy a annoncé son intention de participer à ce prochain mouvement de grève.

Sommet européen

Le sommet de l'Union européenne de jeudi sera consacré aux aspects politiques d'un soutien à la Grèce.

« Jean-Claude Juncker (le président de l'Eurogroupe) fera le point avec les chefs d'États et de gouvernements au sujet des discussions qu'il a eues mercredi avec les ministres des Finances », selon une source citée par Reuters.

Par la suite une autre réunion des ministres des Finances de la zone euro aurait lieu lundi.

http://qc.news.yahoo.com/s/10022010/3/world-crise-financi...