Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2019

1965, lorsque Michel Simon prédisait la sixième extinction

1965, lorsque Michel Simon prédisait la sixième extinction  

 

 

 

Lors du Sommet de la biodiversité qui se tient à Paris du 29 avril au 5 mai 2019, des représentants de 132 pays vont tenter d’enrayer la disparition désormais avérée des espèces et par voie de conséquence de la "Sixième extinction". En 1965, l'acteur Michel Simon prédisait déjà la fin du règne animal et de l'homme. Visionnaire !

En 1965, entre Noël et le jour de l'An, la télévision française diffuse un entretien intimiste réalisé par Claude Santelli en compagnie de l'acteur Michel Simon. Plutôt misanthrope et connu pour vivre en ermite, entouré de ses animaux, l'acteur a tout de même accepté de recevoir le réalisateur chez lui, dans sa maison de Noisy-le-Grand.

"Ce qui aurait pu sauver l’humanité ça aurait pu être la femme, parce qu’elle est encore en contact avec la nature."

Alors qu'en cette période festive, on aurait pu s'attendre à un dialogue léger et optimiste, les spectateurs découvrent un homme profond, inquiet de l'évolution du monde industriel et de ses conséquences nocives sur la nature. Loin d'être hermétique à la société, le comédien discret dévoile ici un sens aiguisé de l'observation qui le mène déjà à un constat sans appel. Celui de la fin proche des animaux et par voie de conséquence, de la nature et de l'homme. En termes crus et sensibles, ce "Cassandre" délivre un message quasi prophétique sur l'avenir de l'humanité.

"La prolifération de l’être humain, c’est pire que celle du rat. C’est effroyable. Les bêtes sont merveilleuses car elles sont en contact direct avec la nature. Ce qui aurait pu sauver l’humanité ça aurait pu être la femme, parce qu’elle est encore en contact avec la nature. Elle échappe aux lois, aux imbécillités émises par les anormaux. Elle est encore en contact avec la nature mais elle n’a pas droit au chapitre."

"Les animaux vont disparaître. Il n’en restera plus bientôt."

Claude Santelli interroge cet oiseau de mauvais augure : "Et les animaux alors ?" Pour l'artiste, tout est malheureusement déjà joué : "Les animaux vont disparaître. Il n’en restera plus bientôt. En Afrique, c’est l’hécatombe permanente. Quand je suis venu ici, j’avais une trentaine de nids d’hirondelles. L’année passée, j’ai eu deux nids d’hirondelles et pour la première fois j’ai ramassé une hirondelle qui était tombée de son nid qui était si pauvrement alimentée..."

"La science chimique qui assassine la Terre, qui assassine l’oiseau, qui tue toute vie ! Qui assassine l’homme ! "

Ce qui trouble dans la suite de son propos, c'est sa lucidité quant aux dangers d'une science débridée au service d'un productivisme sans limite. Michel Simon décrit en quelques mots percutants ce qui provoquera selon lui la fin de la vie sur Terre et que les scientifiques nomment aujourd'hui la "Sixième extinction". Avec une ironie désabusée, il conclut : 

 "Grâce" aux progrès de la science, la science chimique qui assassine la Terre, qui assassine l’oiseau, qui tue toute vie ! Qui assassine l’homme ! On s’en apercevra peut-être trop tard. "Grâce" à cela, il n’y a plus d’oiseaux. Ce parc, quand je suis arrivé en 1933, c’était merveilleux ! Le printemps c’était une orgie de chants d’oiseaux. C’était quelque chose de merveilleux. Aujourd’hui il n’y en a plus. Je ramasse chaque printemps des oiseaux morts tombés du nid ou des oiseaux adultes qui ont mangé des insectes empoisonnés et qui meurent !"

Pour aller plus loin

Pesticides dans le pain, en 1964, on savait déjà (article)

Depuis 1990, Claude Bourguignon, un agronome à la rescousse des vignobles (Article)

La France toujours accro aux pesticides depuis les années 70 (Article, Module Ina-France Info) 

Pesticides dans les fruits et légumes… en 1973, on savait déjà! (Article)

1975, les enfants dénonçaient déjà la pollution à Paris (Article)

Environnement : les premières sensibilisations des jeunes  (Module Ina-France Info, 2019)

Pesticides : 1998, le mystère des abeilles folles (Article, Module Ina-France Info) 

2005, Un chercheur se mobilise contre les désherbants (vidéo)

Roundup : les premiers lanceurs d'alerte (Module Ina-France Info, 2017)

Le Glyphosate, décrié depuis 2003 (Module Ina-France Info, 2017)

Des oiseaux menacés d'extinction malgré des alertes anciennes (Module Ina-France Info, avril 2019)

Florence Dartois

Rédaction Ina le 30/04/2019 à 10:49. Dernière mise à jour le 02/05/2019 à 17:42.

Economie et société Sciences et techniques La vie La terre

28/11/2015

Crise migratoire: le grand remplacement n'est pas une vue de l'esprit mais un plan de l'ONU !

Ce document provient du département des affaires sociales et économiques de l'ONU.

Après nous avoir tannés sur le fait que nous serions trop nombreux sur terre pour ouvrir largement les vannes des guerres génocidaires tous azimuts dans le monde, sous couvert de l'escroquerie universelle du "réchauffement climatique", voilà que désormais nous ne sommes finalement pas assez nombreux en Europe notamment et la solution mondialiste au problème de natalité de la vieille Europe est toute trouvée: une immigration massive qui favorisera le métissage, la perte d'identité des peuples, la montée du racisme afin de provoquer des guerres civiles qui doivent servir les plans des promoteurs du Nouvel Ordre Mondial, les Illuminati !

Et surtout que l'ONU continue à faire la promotion de l'avortement et à financer ses guerres génocidaires, et ses mercenaires terroristes pour permettre de n'instaurer en finalité qu'UNE UNIQUE POPULATION MONDIALE au profil de son Nouvel Ordre Mondial et de ses vaillants promoteurs, Illuminati  !

Voir aussi :

ONU.JPG


Extrait:

"La Migration de remplacement:
Est-elle une solution au déclin et au vieillissement des populations?

Les projections des Nations Unies indiquent qu'au cours des 50 prochaines années, les populations de presque tous les pays d'Europe ainsi que le Japon devront faire face à un déclin démographique et au vieillissement de la population. Les nouveaux défis que constituent le déclin et le vieillissement des populations vont nécessiter de nouvelles évaluations de nombreuses politiques et programmes mis en place, y compris celles relatives à la migration internationale.


Mettant l'accent sur ces deux tendances démographiques frappantes et critiques, le rapport considère une migration de remplacement pour les huit pays à basse fécondité (l'Allemagne, la France, l'Italie, le Japon, la République de Corée, la Fédération de Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis) et deux régions (Europe et l'Union européenne). La migration de remplacement se réfère à la migration internationale qu'un pays aurait besoin pour compenser le déclin démographique et le vieillissement de la population résultant de taux de fécondité et de mortalité faibles."


En plus de cette introduction, le rapport indique que de façon a éviter d'avoir à élever l'age de départ en retraite entre 71 et 76 ans (sans rire) dû au manque de dynamisme démographique en se projetant en 2050, l'objectif serait...de tripler au minimum les d'habitants en Europe. Le trois-quart de la population européenne serait alors composée d'immigrés. 


Extrait:


"Le nombre annuel d'immigrés nécessaires pour maintenir le ratio de soutien potentiel constant par rapport à celui de 1995 serait 15 fois plus élevé que le niveau de migration nette des années 1990. Vers la fin de la période, c'est à dire vers l'horizon 2040-2050, le nombre annuel net de migrants requis par l'Union européenne serait l'équivalent de la moitié de la croissance annuelle de la population de la planète.


 Ainsi, si la migration de remplacement devait être utilisée en tant que mécanisme pour consolider le potentiel rapport de soutien au sein de l'Union européenne à son niveau actuel, d'ici 2050, la population totale de l'Union Européenne augmenterait à plus de trois fois son niveau actuel. Dans ce processus, la part de la population mondiale de l'Union européenne aurait plus que doublé, passant de 6,6 pour cent en 1995 à 13,8 pour cent en 2050. En outre, les trois-quarts de la population totale en 2050 seraient constitués de migrants post-1995 en provenance de l'extérieure des frontières actuelles de l'Union et de leurs descendants.

 

19/11/2015

Iran : Echec du plan US du remodelage du Moyen-Orient (G. Salami)

Echec du plan US du remodelage du Moyen-Orient (G. Salami)

Nov 19, 2015 04:36 UTC

IRIB - Le commandant en chef adjoint du Corps des Gardiens de la Révolution islamique estime que le projet des Etats-Unis pour remodeler la carte politique du Moyen-Orient, a échoué.

Selon l’IRNA, le général Hossein Salami a déclaré mercredi que les quatre guerres que les États-Unis ont lancé dans la région n’ont pas pu empêcher la défaite du régime sioniste, tandis que le cauchemar de l’insécurité hante plus qu’avant les sionistes.


Le général Salami a ajouté : « Il y avait un temps où les États-Unis s’imposaient comme l'acteur principal de toutes les évolutions dans le monde musulman et en Asie de l’Est et de l’Ouest, mais aujourd’hui, Washington n’est qu’un protagoniste ordinaire, tandis que l’Iran prend l’initiative et s’affirme comme l’élément-clé de toutes les équations politiques de la région. »


Le commandant en chef adjoint du Corps des Gardiens de la Révolution islamique a estimé que le système sécuritaire de l’Europe s’est effondré : « Quand les Occidentaux aidaient les terroristes, ils auraient dû penser que ce processus finirait un jour par ouvrir les portes de l’Europe sur les terroristes, et mettrait en péril leur propre sécurité », a déclaré le général Salami.

 

 

27/10/2015

2ème indice : NSA, un scandale mondial, Snowden obtient l'asile politique en Russie

Nous continuons pour essayer de comprendre pourquoi les USA et l’UE se sont attaqués à la Russie, dès février 2014 en fomentant le coup d’état à Kiev.

Voyons ce qui s’est passé en 2013.

Le lien est notamment à établir avec la CIA qui forme et finance les mercenaires de l’EI, et qui a été créée pour couvrir et discréditer le phénomène ET et OVNIS. George H.W. Bush, père,  a été directeur de la CIA entre 1976 et 1977, il est donc bien informé sur le sujet. 

Dernièrement  répondant à la question posée par un journaliste passionné d'ufologie au sujet du secret autour des ovnis et des extraterrestres. George Bush sénior répondit : « Les Américains ne seraient pas en mesure de supporter la vérité. »

La bonne excuse pour couvrir le gouvernement secret qui dirige les USA dans l’ombre : Le MJ12 !

Voir le fichier le MJ12 ou le Gouvernement Secret des USA dévoilé par William COOPER, un ancien militaire qui a été assassiné pour ses révélations. ICI

En 2013, un journaliste suédo-états-unien, John P. Anderson qui a enquêté pendant onze ans sur l’assassinat, en 1963, de John Fitzgerald Kennedy, (qui voulait révéler l’existence des extraterrestres et du MJ 12, le gouvernement secret qui mène les les USA, dans l’ombre),  ainsi que sur les méthodes opérationnelles et l’histoire de la CIA, pense que le meurtre d’Olof Palme (premier ministre suédois, assassiné en 1986, ndt) était une opération de la CIA.

Les USA et le Vatican ont une peur bleue que la Russie dénonce, l’existence des ET et des OVNIS, parce que si l’on présente réellement la réalité, notre vision du monde changera concernant l'histoire, les religions, le présent et le futur et plusieurs scandales vont apparaitre concernant les élites de ce monde qui font tout ce qu'elles peuvent pour nous dissimuler la vérité."

Voir les révélations du Dr Michael WOLF qui a travaillé avec les ET à la base secrète de l'Area 51 dans le Nevada : ICI

Voir aussi celles de Phil Schneider sur : Le Nouvel Ordre Mondial, les Illuminati-reptiliens et les ET (Grands gris).

Phil Schneider était un scientifique qui travaillait pour le Gouvernement US sur des projets occultes de construction de bases souterraines de grande profondeur en faveur des protagonistes et instigateurs du Nouvel Ordre Mondial. L'une des bases les plus connues est celle de DULCE au  Nouveau Mexique.

Phil Schneider pensait travailler pour le Gouvernement Fédéral des USA pour un projet de constitution du Nouvel Ordre Mondial lorsqu'il eût la surprise de constater que les promoteurs et instigateurs n'étaient autre que les ET (les Grands Gris) qui avaient obtenu le droit dès 1954 par le Gouvenernement US de procéder à des expériences sur des animaux et sur des humains, à condition qu'ils rendent compte régulièrement de leurs travaux auprès du Gouvernement US.

Origine de cette autorisation accordée aux ET (Grands gris) et le " traité Greada de 1954 ". Voir la suite : ICI

Le premier indice est donc celui que la Russie ait menacé le 24 janvier 2013, de révéler l’existence des extraterrestres si Obama ne le faisait pas.


1er indice : Le 24 janvier 2013, La Russie Ordonne à Obama de parler au monde à propos des extraterrestres, ou nous le ferons

Le 2ème indice est celui que le 6 juin 2013, Edward Snowden, ancien agent de la CIA  et consultant de la NSA dévoile l’espionnage concernant la surveillance mondiale d'internet, mais aussi des téléphones portables et autres moyens de communications, principalement par la National Security Agency américaine (NSA).

C’est un coup porté aux pratiques secrètes et infâmes des USA qui porte atteinte à la sécurité nationale des USA. Qui plus est Snowden après avoir demandé l’asile politique auprès de nombreux  pays, l’obtient où ? En Russie !

Le 6 juin 2013 : Les révélations d'Edward Snowden commencent avec un important volume de documents (d'abord estimé entre 15 et 20 000, chiffre ensuite constamment réévalué à la hausse pour atteindre 1,7 million en décembre 20131) transmis par l'ancien agent de la CIA et consultant de la NSA Edward Snowden à deux journalistes, Glenn Greenwald et Laura Poitras, et progressivement rendus publics à partir du 6 juin 2013 à travers plusieurs titres de presse. Elles concernent la surveillance mondiale d'internet, mais aussi des téléphones portables et autres moyens de communications, principalement par la National Security Agency américaine (NSA).

Snowden a aussi révélé l’existence des ET, tout comme les lanceurs d’alerte, dont Assange avec Wikileaks.

OVNIs : des documents de Wikileaks confirment l'existence de la vie extra-terrestre

Edward Snowden : "Les extraterrestres cryptent leurs communications"

Rappelons-nous le cas du jeune militaire US,Bradley Manning, qui a écopé de 35 ans de prison pour avoir téléchargé et livré à WikiLeaks plus de 700.000 documents militaires et diplomatiques classés secret-défense, de novembre 2009 jusqu'à son arrestation en mai 2010. Wikileaks : Bradley Manning condamné à 35 ans de prison

Rappelons-nous aussi, de Bob Lazar qui à la fin des années 80, se présente comme un scientifique ayant travaillé pour des laboratoires secrets du gouvernement US, a "révélé" que les autorités américaines détenaient des technologies extraterrestres. 25 ans plus tard, un témoin viendrait enfin confirmer une partie de ses assertions... Bob Lazar n'aurait pas tout inventé

Imaginons donc la tête que fait le MJ12 et le Gouvernement OBAMA en voyant tous ces renseignements classés secret défense qui sont désormais entre les mains de Poutine et qui pourraient porter atteinte aux USA.

Il ne leur restait plus qu’à aller s’attaquer à la Russie de manière biaisée en fomentant un coup d’état en Ukraine et depuis lors nous connaissons la suite.

La Russie est elle-même dans les missions spatiales depuis de nombreuses années et les USA sont dépendants de leur technologie. Mieux, la Russie pourrait créer sa propre station orbitale (Roskosmos)

Ils sont donc au fait de tout ce qui se passe dans l’espace et aptes à révéler l’existence des extraterrestres.

Pour découvrir l’histoire et les révélations faites par Snowden vous pourrez consulter le site qui est dédié à son travail.

Snowden, espionnage et démocratie

L'affaire Snowden remet-elle en cause la conception de la démocratie ?

Nouvelle image (4).jpg


Extrait du livre : L'affaire Snowden: Comment les États-Unis espionnent le monde

http://widget.editis.com/Books/ladecouverte/9782707178480/gf/70717848_000_CV_1_000.png#image


 

17/10/2015

Un pas de plus vers la dictature climatique

Nous vous laissons apprécier ce qui nous attend avec la cour de justice internationale climatique qui serait créée à l'initiative par la Grande Bretagne ( l'une des première places financières au monde) !

Qu'est-ce que ça signifie ? Tout simplement que nier le réchauffement climatique d'origine humaine va devenir illégal et passible de poursuites.

Un pas de plus vers la dictature climatique
Jacques Henry
dim., 11 oct. 2015 04:25 UTC

Image

Grâce à la sagacité exemplaire de la journaliste canadienne Donna Laframboise qu'il faut remercier ici, on découvre que le totalitarisme climatique planétaire se met progressivement en place sous l'égide des Nations-Unies. L'information a été reprise ce 11 octobre 2015 par The Telegraph, un quotidien britannique connu pour ses opinions de gauche modérée. Il s'agit d'un fait révélateur de ce qui attend la population de la planète entière (voir le lien).

À la fin du mois de septembre dernier, s'est tenue dans les locaux de la Cour Suprême britannique une conférence sponsorisée par le King's College, le gouvernement britannique, la Cour Suprême britannique, l'Asia Development Bank et l'UNEP (United-Nations Environment Program). Ce dernier organisme onusien est également le principal pourvoyeur de fonds de l'IPCC. Cette conférence réunissait des juges, des professeurs universitaires de droit, des avocats et naturellement, bien que jamais l'identité et la provenance des participants ne furent révélées, des représentants mandatés par la famille royale britannique. Il s'agissait de mettre en place une cour de justice internationale climatique.

Qu'est-ce que ça signifie ? Tout simplement que nier le réchauffement climatique d'origine humaine va devenir illégal et passible de poursuites. En d'autres termes puisqu'un accord global sur le climat est loin d'être acquis lors de la prochaine réunion COP21 à Paris, il faudra donc légiférer à l'échelle mondiale et ce sera l'affaire des Nations-Unies. Ça rappelle tout simplement la mise en place des tribunaux de l'Inquisition mis en place par la papauté. Ce sera, selon les informations recueillies par cette journaliste canadienne à la Cour Internationale de Justice de statuer sur les cas de déni climatique individuels, de la part de gouvernements ou d'entreprises industrielles et/ou commerciales.

Sans reprendre mots pour mots l'article du Telegraph, on peut imaginer que les Chinois et les Indiens vont doucement rigoler à Paris quand on leur demandera les larmes aux yeux de réduire leurs émissions de carbone alors que l'essentiel de l'énergie électrique produite par ces pays repose sur le charbon et le pétrole. Il en est de même du Japon qui a timidement redémarré un seul réacteur nucléaire depuis l'arrêt total de la production électronucléaire du pays après le grand tremblement de terre du 11 mars 2011. Idem pour l'Australie, le Canada, le Brésil et encore plus les USA qui n'accepteront jamais de sacrifier leur industrie pour satisfaire les lubies de l'IPCC et de l'UNEP. Le COP21 ne collectera que des déclarations de bonnes intentions qui ne seront jamais suivies d'effet, voilà quel en sera le résultat.

On comprend donc mieux qu'instaurer une loi climatique mondiale coercitive ne soit plus que le seul moyen restant pour imposer les vues totalitaires du 0,01 % de la planète. C'est un grand pas vers le retour aux heures sombres du nazisme et du totalitarisme bolchévique qu'on croyait disparues à jamais ...

« Bienvenue dans un monde meilleur », tel était le slogan en exergue des émissions de Nicolas Hulot sponsorisées par Rhône-Poulenc ...

Source : http://www.telegraph.co.uk/comment/11924776/Judges-plan-to-outlaw-climate-change-denial.html et http://nofrakkingconsensus.com (illustration)


Commentaire : Nous n'avons hélas jamais cru à la disparition d'un quelconque totalitarisme ; celui-ci change de forme, devient plus subtil ; il s'est modernisé. Prenons conscience de l'énormité de la situation : un groupe de personne voulant imposer par un texte de loi ce qu'il est interdit de dire, et autoriser, par là-même, ce qu'il convient de penser. Quand on y réfléchit un tant soi peu, avec le bon sens et le cœur qu'on s'attendrait à trouver chez un être humain normal, c'est insensé. Ce manque de conformité au bon sens et à la raison nous fait suspecter encore une fois que de telles idées ne peuvent être issu que d'un esprit malade.

Et nous n'abordons même pas encore le problème de la validité scientifique justifiant l'élaboration d'un tel délire :

- Propagande climatique : du biais des mesures aux biais cognitifs ; torturons les chiffres, il finiront par tout avouer !
- La nouvelle religion du « réchauffement climatique »
- Un petit goût de fascisme climatique