Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2018

France : MANURHIN: La société d’armement est rachetée par le Qatar. L’art de jeter le bébé avec l’eau du bain.

Comment Macron brade la France et la sécurité des français au Qatar pour des intérêts US/Sionistes !

MANURHIN: La société d’armement est rachetée par le Qatar. L’art de jeter le bébé avec l’eau du bain. Par Christian Sébenne

 

Manhurin image 2

MANURHIN

La société d’armement est rachetée par le Qatar

L’art de jeter le bébé avec l’eau du bain

Par Christian Sébenne

Manhurin image 1

Le célèbre révolver MR 93/357 Magnum de la société MANHURIN

Profitant des vacances estivales, on apprenait il y a quelques jours, exactement ce 1er Août 2018, qu’un autre bijou de la technologie française fort de ses 145 salariés passait sous le contrôle du Qatar, celui-ci ayant racheté la société sous les bons auspices de l’Etat, sans omettre de vastes zones glauques dans ce dossier.

https://www.usinenouvelle.com/article/manurhin-place-en-r...

En effet, l’un de ce que fut la fine fleur de l’industrie de notre armement, centré aujourd’hui comme spécialiste des munitions, la société d’équipement MANURHIN qui traversait de grande difficulté financière était en redressement judiciaire, vient d’être reprise par un groupe de défense étranger, et passe sous pavillon Emirati : Edic ( Emirates Defense Industries Company).

Alors que trois repreneurs étaient en lice, dont, l’industrie de l’armement belge New Lachaussée, la slovaque Delta Défense et la PME française Odyssée Technologies, deux autres candidats ayant retiré leur candidature, le Tribunal de grande instance (TGI) de Mulhouse donnait le quitus à des étrangers qui, après une cure d’amaigrissement foudroyante, ne garde que 104 employés.

S’il est un critère d’indépendance, c’est bien celui de ne dépendre de personne pour assurer sa défense, critère plus que jamais d’actualité en cette époque troublée que nous traversons, mais reconnaissons que ceux qui ont usurpé le contrôle de la France ont oublié de se souvenir que nos aïeux qui avaient édifié ses structures pour assurer notre auto défense, ont délaissé ces préceptes, l’affaire ALSTOM leader mondial des turbines est à elle seule significative du vol d’une société vendue pour un plat de lentilles à l’américain GE General Electric, ceci constituant une Haute trahison de notre structure de défense, et un crime contre notre Souveraineté, nos sous-marins nucléaires et porte-avion étant désormais inutilisables soumis aux desiderata du veto des USraéliens.

http://www.opex360.com/2014/05/09/qui-fournit-les-turbine...

Présidé par des traîtres, géré par des traîtres et administré par des traîtres,

https://ledifferentiel.wordpress.com/category/uncategoriz...

Pour ma part, je déplore que dans cette funeste affaire comme dans bien des histoires commerciales, on a mis cette et ces sociétés en « condition » pour la et les dézinguées. Pour comprendre ces mécanismes, il est nécessaire de se rappeler l’époque où certains ont brassé et brassent encore des milliards sur notre dos en pillant notre parc industriel pour le Franc symbolique avec la complicité des tribunaux. Pour faire court, la saga de Bernard Tapie et consorts, résume le déclin voulu de notre pays en troquant “sous le tapis“ nos biens, attribués ainsi par le bon vouloir du Prince au moins disant.  SFR… etc…

Pour lire l’article intitulé  » L’AFFAIRE JULIEN »- SCANDALE DANS LES TRIBUNAUX DE COMMERCE  » cliquer (ICI)

Si les acteurs politiques français jouent un rôle pitoyable de traitres dans le démantèlement de notre industrie, le rôle de l’OTAN et de l’Union Européenne y va pour la gangrène, en l’occurrence lorsque la décision fut prise d’interdire à la France de produire ses propres fusils notamment d’assurer la succession du FAMAS, fusil dont les munitions étaient fabriqués par Israël si mes renseignements sont exacts, provoquant l’enrayement par blocage des balles dans l’impossibilité de s’éjecter, comme si on avait pas sur place la matière pour faire tourner nos machines et donner du travail à nos compatriotes :

https://infoguerre.fr/2009/09/un-scandale-gentiment-enter...

Dans ce contexte, où l’on pratique l’art de jeter le bébé avec l’eau du bain, alors que l’on fabriquait des armes de qualité qui ont équipé combien de générations de policiers et gendarmes dont l’un des fleurons demeure le 357 Magnum, la préférence fut donnée au Sig Sauer allemand (Angela D. Merkel-Kasner-Kazmierczak est de son nom d’épouse : Sauer, est-ce une coïncidence ou serait-ce  mon esprit mal tourné), dont la question demeure et reste actuelle, le pistolet Sig Sauer est-il adapté à la police ? n’y avait-il pas là une solution pratique et immédiate de garder le complexe industriel MANURHIN sous notre pavillon en lui donnant le carnet de commandes qu’il était capable d’honorer.

Pour l’histoire :

1919 ? MANURHIN (Manufacture de Machines du Haut-Rhin) a été créée par Jules Spengler. Fabrication de machines alimentaires et de machines pour l’industrie de la bijouterie.

1922? Démarrage de la production militaire à Mulhouse – Bourtzwiller. Acquisition et installation d‘une ligne complète pour la production de munition de petit calibre. Développement et production des premières machines de cartoucherie.

1928? Ouverture d’une nouvelle usine de production de munitions de petit calibre au Mans (elle sera nationalisée en 1936).

1936  ? Ouverture d’une nouvelle usine de production de munitions de moyen calibre à Cusset près de Vichy.

1947/59? Début d’une nouvelle ère. Reconstruction des installations de production après la 2nde Guerre Mondiale. MANURHIN développe son activité dans d’autres domaines – production d’armes légères (Walter PPK), production d’équipements et d’outils pour la métrologie, fabrication de scooters (MANURHIN SM75) pour ne citer que les principaux. Création de nouvelles filiales militaires : Manusaar (située à Bübingen) en association avec le groupe allemand Diehl pour produire des cartouches pour la Bundeswehr et Hirtenberger Patronen Zundhuchten und Metallwarenfabrik en Autriche.

 

Manhurin image 3

La fabrication de scooters, le MANURHIN SM75

 

Les années 60 et 70? Les années 60 et 70 représentent les plus belles années de l’histoire de la société. MANURHIN s’investit dans d’autres domaines (systèmes de régulation électronique, fabrication d‘éléments composites) et étend également sa production militaire (revolvers MANURHIN, fusils automatiques SIG). Le groupe englobe plus de 20 filiales avec plus de 4000 employés, est coté en Bourse et se classe au 69ème rang du secteur européen de la mécanique.

1978? Le groupe français MATRA entre au capital de MANURHIN en acquérant 34% des parts. (…)

http://www.manurhin-group.com/fr/company/history

Pour illustrer mon propos afin de résumer le malaise qui tourne autour de nos industries, il y a quelques années, je m’étais hasardé à exprimer mon sentiment au sujet de la Cité des Sciences et de l’Industrie dont l’idée de départ était noble, mais qui, au fil du temps s’est transformée en un Temple de ce que l’on nomme aujourd’hui loisir : le “Fun“, tel que je le percevais et le perçois encore aujourd’hui au regard de cette stratégie de tout démolir au nom de Mammon.

http://www.alterinfo.net/La-Cite-des-Sciences-de-l-indust...

Fort de l’histoire de notre pays, ce n’est pas que je veuille tout rabaisser, mais la notion de Patrie est essentielle afin de se battre pour son pays et qu’il n’y a pas d’âge pour cela, je ne puis résister à citer le cas de l’un de mes amis italien Roberto Zattini, aujourd’hui âgé comme moi, je l’ai connu il y a des lustres au Zaïre RDC qui, tout jeune, à l’âge de 19 ans il signait son premier contrat de vente d’armes des pistolets Beretta avec la Police américaine, en France on est suspect, il ne faut donc pas s’étonner des dégâts infligés par une mentalité des plus déplorables contre ceux qui entreprennent, et qui n’ont d’autres solutions que de quitter notre hexagone.

En outre, l’Etat budgétivore donne la préférence aux migrants de Bac moins 5, quand notre jeunesse à Bac plus 5 regorge de trésors de potentiels dans tous les domaines, voit 40.000 de nos étudiants se faire refuser sur décision céleste du Franc-Macron l’accès aux études supérieures, toutefois, dans l’immédiat la société Qatari, MANURHIN-EDIC va continuer, seul l’avenir nous dira de quelles orientations ses dirigeants comptent exploiter ce bijou technologique, et pour ceux qui ont embrassé la carrière et qui constatent chaque jour le délabrement et la déstructuration de la France, souhaitons-leur que nos propres armes ne se retournent pas contre nous, tel fut le cas du FAMAS  qui arma entre autres les petits gars d’Al Nosra, si chers à Laurent Fabius…!

Le squatteur Franc Macron de l’Elysée, qui, sans aucun mandat de l’ONU avait déjà pris une déculottée en Syrie en Avril, a décrété vouloir “réitérer l’exploit“ d’un jour à l’autre et met en garde contre un possible massacre à Idlib. Or, le président Vladimir Poutine a montré au mois de Mars l’efficience https://www.youtube.com/watch?v=jE4SYgs3AKs de ses armes fatales, et vient d’avertir défendre la Syrie et l’Iran envers et contre tout, suite aux déclarations apocalyptique du président des Etats-Unis, Donald Trump.


Pour mémoire, La Bible dit : « tu feras la guerre avec Prudence », car les guerres on peut les perdre, « la Sagesse est une source de vie pour celui qui la possède »,

de ne pas faire à autrui ce que l’on ne voudrait pas que l’on nous fit,  de ne pas vivre au-dessus de ses moyens, et de gérer ses biens en « Bon père de famille ».

Bon courage et « Vive la France Libre »

Christian Sébenne

Ancien propriétaire du magazine Africa International

 

 
 

22/09/2018

Sociétés Secrètes et Gouvernance Mondiale (James Corbett)

 
 
Ils sont malgré tout, tous reliés aux Illuminati/Sionistes-Reptiliens, ainsi qu'ils se regroupent sous la secte secrète de la Judéo-maçonnerie, partageant les mêmes objectifs d'instauration de leur Nouvel Ordre Mondial Reptilien pour renforcer leur Unique Gouvernement Mondial, derrière une idéologie Messianique. 
 
Les écrits de Quigley ne font pas état d'une conspiration facilement parodiable invoquant de mystérieux individus ou autres Illuminati vaguement définis ayant ou non quelque chose à voir avec l'Ordre des Illuminati de Bavière fondé par Adam Weishaupt en 1776.
 
Ces ouvrages portent davantage sur une série d'organisations centralisées et contrôlées par des intérêts essentiellement composés d'individus appartenant au cercle extérieur, ces derniers n'ayant aucune idée de l'agenda des membres du cercle intérieur. Vu comme cela, la conspiration n'est point monolithique, mais plutôt composée de groupements d'individus unis par une idéologie commune, dont les points de vue divergent parfois quant à la façon d'atteindre les objectifs. [...]
 
Sociétés secrètes et gouvernance mondiale - James Corbett
 
 
 
Traduction réalisée par Guilux04 Source : Rings Within Rings: How Secret Societies Direct World Politics http://www.corbettreport.com/rings-within-rings-how-secre...
 
 

Le gouvernement mondial et ses organisations planétaires, Comprendre l'Empire

Le gouvernement mondial et ses organisations planétaires 

2-Organisations-ILLUMINATI-JESUITES.PNG

Le gouvernement mondial

Au pouvoir déclinant des gouvernements des états-nations s'est substitué un nouveau pouvoir, planétaire, global, et échappant au contrôle de la démocratie. Les citoyens continuent d'élire des institutions nationales alors que le pouvoir réel a été déplacé vers de nouveaux centres.

La planète est aujourd'hui dirigée par une constellation d'organisations au rôle exécutif ou politique.

Les organisations exécutives se répartissent en 3 sphères de pouvoir:

- la sphère du pouvoir économique et financier
- la sphère du pouvoir militaire et policier
- la sphère du pouvoir scientifique

Le pouvoir politique du système est exercé par une quatrième catégorie d'organisations: les "clubs de réflexion", réseaux d'influence, ou réunions de "global leaders" comme le Groupe de Bilderberg ou le World Economic Forum de Davos.

Toutes ces organisations ne sont pas concurrentes mais étroitement liées et complémentaires.

Elles forment un ensemble dont la cohésion est assurée par l'appartenance simultanée de certaines personnalités à plusieurs organisations.

Ces personnes-clé peuvent être considérées comme les Maitres du Monde. Quelques uns sont des leaders politiques de premier plan, comme George Bush (le père) ou Henry Kissinger. Mais la plupart d'entre eux sont inconnus du grand public.

En observant le diagramme de ces organisations, ceux qui connaissent la cybernétique verront à quel point ce système a été ingénieusement conçu. Structurées en réseau, plusieurs organisations se partagent la même fonction, et les centres ainsi que les "circuits de commande" ont été doublés ou triplés, afin d'assurer plus de sécurité et de stabilité à l'ensemble.

Ainsi, au cas où une organisation ou un lien devient inopérant, le contrôle global n'est pas menacé. Exactement comme Internet: un système sans centre unique, dont les flux d'information peuvent "contourner" un centre local hors service.

 

13178870_1603514416629569_4339527923800732561_n.jpg

 

Les Illuminati, les Maîtres du Monde et leurs organisations planétaires

ORGANISATIONS DES MAITRES DU MONDE

Les Illuminati, Sionistes, Reptiliens

2-Organisations-ILLUMINATI-JESUITES.PNG

 

Les Illuminati sont une "élite dans l'élite". C'est la plus ancienne et la plus secrète des organisations des "Maîtres du Monde". Toutes ces organisations ont un siège social officiel et des membres dont on connaît l'identité. On connait aussi souvent les dates et les lieux de leurs réunions. Mais en ce qui concerne les Illuminati, on ne sait rien avec certitude, il n'existe aucun élément de preuve tangible. Tout ce que l'on peut écrire à propos des Illuminati n'est donc que déductions et croisement d'autres éléments comme des pistes historiques, ainsi qu'une étude du mode de pensée des élites, de leur façon caractéristique de voir le monde "de très haut", à très long terme, et à travers le prisme de leurs croyances.

Les membres des Illuminati ne sont pas connus de manière certaine, même si certains noms circulent avec insistance. Il s'agit de grandes familles capitalistes ou issues de la noblesse, comme par exemple les Rockefeller (notamment l'incontournable David Rockefeller, également co-fondateur du Groupe de Bilderberg et du CFR), les Bush, les Rothschild, les Harriman, les Russel, les Dupont, les Windsor et d'autres familles royales européennes.

Les Illuminati sont très peu nombreux, c'est l'extrême sommet de la pyramide. Ils ne sont pas des milliers à travers les Etats-Unis et le monde comme l'affirment certains "témoins" qui ont pour mission de brouiller les pistes. Les célébrités du showbiz n'en font pas non plus partie, même si elles en utilisent parfois les symboles pour mieux fasciner les foules. 

 

 

Les Illuminati existent sous leur forme actuelle depuis 1776, date de fondation de l'Ordre des Illuminati en Bavière par Adam Weishaupt, un juif, ancien Jésuite. Leur projet était de changer radicalement le monde, en anéantissant le pouvoir des régimes monarchiques qui, à cette époque, entravaient le progrès de la société et des idées. La Révolution Française et la fondation des Etats-Unis auraient été des résultats de leur stratégie. Pour les Illuminati, la démocratie politique était un moyen et non une fin en soi. Selon eux, le peuple est par nature ignorant, stupide, et potentiellement violent. Le monde doit donc être gouverné par une élite éclairée. Au fil du temps, les membres de ce groupe sont passés du statut de conspirateurs subversifs à celui de dominateurs implacables dont le but essentiel est de perpétuer leur pouvoir sur la population.

La création des Illuminati marquait le lancement d'un Plan conçu pour se dérouler sur plusieurs siècles, en utilisant le contrôle du système financier naissant pour parvenir une domination totale sur le monde. La réalisation du Plan s'est ensuite transmise comme un flambeau de génération en génération, au sein d'une élite héréditaire d'initiés qui ont su l'adapter aux évolutions technologiques, sociales, et économiques.

Contrairement aux autres organisations des Maîtres du Monde, les Illuminati ne sont pas un simple "club de réflexion" ou "réseau d'influence", ni une organisation de pouvoir comme le Groupe de Bilderberg. Il s'agit d'une organisation dont la véritable nature est ésotérique ou "occulte".

Les dirigeants politiques ou économiques se présentent au public comme des personnes éminemment rationnelles et matérialistes. Mais le public serait étonné d'apprendre que certaines de ces personnes participent à des cérémonies étranges, dans des sociétés secrètes où se perpétuent le culte des dieux égyptiens et babyloniens: Isis, Osiris, Baal, Moloch, ou Sémiramis.

Le terme "Illuminati" signifie littéralement "les Illuminés" (du latin "illuminare": illuminer, connaître, savoir).

Les Illuminati se considèrent en effet comme détenteurs d'une connaissance et d'une sagesse supérieure, héritées de la nuit des temps, et qui leur donne une légitimité pour diriger l'humanité. Les Illuminati sont la perpétuation d'une société secrète très ancienne, la "Fraternité du Serpent" (ou "Confrérie du Serpent"), dont l'origine remonte aux racines de la civilisation occidentale, à Sumer et Babylone il y a plus de 5000 ans.

 

 

La civilisation qui domine le monde aujourd'hui est en effet la prolongation de la civilisation Sumérienne, qui a inventé tout ce qui caractérise la civilisation occidentale: l'administration d'état, l'argent, le commerce, les taxes et les impôts, l'esclavage, les armées organisées, une expansion fondée sur des guerres perpétuelles et l'asservissement des autres peuples. Ce fut aussi la première civilisation à détruire son environnement. Pratiquant une agriculture intensive après avoir inventé l'irrigation, les civilisations Sumérienne et Babylonienne ont transformé des prairies verdoyantes en un désert qui est aujourd'hui l'Irak.

Depuis Sumer et Babylone, la Fraternité du Serpent s'est perpétuée en prenant des formes et des noms multiples à travers les époques, exerçant son influence sur les religions et les pouvoirs politiques successifs, dans une longue filiation qui inclut les "écoles de mystère" babyloniennes, égyptiennes puis grecques, l'église chrétienne de Rome (utilisée comme "véhicule" par la "Fraternité" pour s'implanter en Europe), les Mérovingiens (d'où le personnage "Mérovingien" dans le film "Matrix"), les Templiers (et leurs nombreuses ramifications - Franc-Maçons, Rose-Croix, Prieuré de Sion, Ordre Militaire et Hospitalier de St Jean de Jerusalem, Ordre de Malte...), et enfin les "Illuminati" et les organisations qui y sont rattachées.

Le symbole des Illuminati est présent sur les billets de 1 dollar: une pyramide dont le sommet (l'Elite) est éclairé par l'œil de la conscience et domine une base aveugle, faite de briques identiques (la population).

 

 

Les deux mentions en latin sont très significatives. "NOVUS ORDO SECLORUM" signifie "nouvel ordre pour les siècles". En d'autres termes: nouvel ordre mondial. Et "ANNUIT CŒPTIS" signifie: "notre projet sera couronné de succès".

Un projet aujourd'hui proche de sa réalisation finale.

 
© Syti.net, 2005

 

 

10/05/2017

Kadima ! En Marche ! Préparez-vous à l'instauration de la dictature mondiale et du Nouvel Ordre Mondial Sataniste !

 

Kadima ! En Marche ! par Thierry Meyssan

Après avoir successivement élu à la présidence de la République un agent de la CIA et un employé des émirs du Golfe, les Français se sont fait escroquer une troisième fois, par un produit israélien. Ils croient avoir éloigné le spectre du fascisme en votant pour un candidat soutenu par l’Otan, les Rothschild, toutes les sociétés du CAC40 et la presse unanime. Loin de mesurer leur erreur, ils sont encore sous hypnose et ne devraient pas se réveiller avant la fin des élections législatives.

 

Dès sa victoire annoncée, le président démocratiquement élu Emmanuel Macron instaure une distance entre lui et le peuple. Refusant tout bain de foule, il traverse longuement, seul, la cour du Louvre où ses supporters se sont rassemblés.

 

L’équipe du président français élu, Emmanuel Macron, est parvenue à placer les Français sous hypnose. Elle a fait élire son poulain avec deux-tiers des suffrages exprimés ; un jeune homme de 39 ans seulement, dont le parti a été créé sur Internet, il y a tout juste un an, et qui ne s’était jusque là jamais présenté à la moindre élection.

Steele & Holt

Ce tour de force a été réalisé par l’équipe de Steele & Holt, une mystérieuse société, dont le nom fait référence au feuilleton télévisé Remington Steele, une histoire policière où la directrice d’une agence de détectives demande à un voleur (Pierce Brosnan) de jouer le rôle de son patron pour lui servir de couverture.

Ne cherchez pas qui se cache derrière ce cabinet. Vous ne trouverez rien. Sinon que ses deux principaux clients sont AXA et la famille Rothschild. Qu’Emmanuel Macron ait travaillé pour les Rothschild, tout le monde le sait, qu’ils aient organisé son parti, c’est un secret bien gardé. Quant à l’assureur AXA, il est présidé par Henri de La Croix cinquième duc de Castries, par ailleurs président du think tank de l’Otan (le groupe de Bilderberg), de l’Institut du Bosphore (le think tank de la Turquie) et, en France, de l’Institut Montaigne (un think tank de droite).

Henry Kissinger avait d’ailleurs invité Macron à la réunion annuelle du Bilderberg, en 2014, aux côtés de François Baroin et de Christine Lagarde.

L’Institut du Bosphore a permis d’identifier et de corrompre diverses personnalités de droite et de gauche qui ont apporté leur soutien à Macron.

C’est dans les locaux de l’Institut Montaigne que se sont tenues les premières réunions du nouveau parti, dont le siège social a été déclaré à l’adresse personnelle du directeur de l’Institut.

Kadima !

Le nom du nouveau parti, En Marche !, a été choisi pour avoir les mêmes initiales que son candidat. Sinon, il se serait appelé En Avant !. En hébreu : Kadima !. Lorsqu’on avait fait remarquer au vieux général Ariel Sharon que le nom de son nouveau parti évoquait le journal de Mussolini (Avanti !), il répliqua que pas du tout. En Avant ! était l’ordre qu’il donna lors de chacune de ses équipées solitaires, par exemple lorsqu’il envahit Beyrouth contre l’avis de son état-major militaire.

Kadima ! et En Marche ! sont des partis centristes rassemblant des personnalités de droite et de gauche —c’est bien connu, Ariel Sharon était un « centriste »—. Il avait créé son parti pour rompre avec Benjamin Netanyahu : Sharon était un colonialiste qui souhaitait créer un État palestinien sur le modèle des Bantoustans sud-africains. L’apartheid était, selon lui, le seul moyen de préserver Israël. Au contraire, Netanyahu est un talmudiste. Il se refuse à admettre l’idée de partager la Palestine avec des goyim. Pour lui, il faut les expulser à défaut de pouvoir les exterminer.

On apprendra sûrement par la suite pourquoi Macron voulait rompre avec le Premier ministre socialiste, Manuel Valls. Il suffit d’observer pour le moment l’insistance avec laquelle celui-ci tente de rejoindre En Marche ! et la désinvolture avec laquelle Macron le repousse pour observer qu’il existe un grave conflit entre eux.

Le fascisme en marche

Pour lancer Macron, Steele & Holt —c’est-à-dire l’Otan et les Rothschild— s’est appuyé sur les anciens réseaux pro-US de la Fondation Saint-Simon. Ensemble, ils ont mis en scène le « péril Le Pen », de sorte que beaucoup d’électeurs intimement opposés à Macron ont cependant voté pour lui de peur d’une possible victoire de la « bête immonde ». N’ayant pas grand-chose à reprocher à Marine Le Pen, ils l’ont accusée des crimes de son père et de bien d’autres encore.

Cette manipulation atteste que, dans la « société du spectacle », la forme est plus importante que le fond. Quelles sont en effet les caractéristiques du fascisme ? La fin de la lutte des classes grâce au corporatisme qui réunit patrons et ouvriers dans les mêmes organisations, la fin de la dialectique droite-gauche grâce à un parti unique, et par voie de conséquence, la fin de toute opposition par l’usage de la force.

Alors que la première de ces trois caractéristiques aurait pu être appliquée à la vision de Jean-Marie Le Pen, aucune ne peut l’être à celle de sa fille, tandis que les deux premières peuvent l’être à celle d’Emmanuel Macron. Il est soutenu par tous les grands patrons du CAC40 aussi bien que par la CGT. Il ne remet pas en question la capacité des partis de droite et de gauche à défendre les valeurs dont ils se réclament, mais appelle les leaders de ces partis à le rejoindre dans le sien pour défendre leurs intérêts communs. À n’en pas douter, si les élections législatives se passent comme Macron l’espère, la destruction de l’opposition débutera. Au demeurant, l’unanimisme de la presse écrite aux côtés du candidat Macron et la campagne contre les sites internet contestataires donnent un avant goût de ce qui se prépare.

L’Histoire se répète : en 1940, les Français soutinrent Philippe Pétain pour se préserver du nazisme, mais c’est Pétain qui installa le fascisme. En 2017, ils ont voté Macron pour se protéger du fascisme et c’est lui qui l’instaurera.

Une campagne parasitée

Il est vrai que certains électeurs ont été perturbés à la fois par la personnalité inhabituelle des candidats et par l’usage par un camp de méthodes de propagande jamais utilisées en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

À l’âge de 15 ans, Emmanuel Macron a eu une relation sexuelle avec son professeur de théâtre de 23 ans son aînée, il n’a pas tardé à vivre avec elle, et l’a épousée 15 ans plus tard. Marine Le Pen a hérité de son père de la présidence de son parti qu’elle a d’abord nettoyé, puis dont elle l’a exclu. En termes psychanalytiques, le premier a donc épousé sa mère, tandis que la seconde a tué son père.

Surtout, l’équipe d’Emmanuel Macron n’a pas hésité à accuser ses rivaux des pires trahisons, sans aucune logique, sûre que les quotidiens régionaux et nationaux —qu’elle contrôle déjà dans leur totalité— n’oseraient pas émettre la moindre critique. Le candidat de la droite, François Fillon passe désormais pour un voleur alors même qu’aucune des accusations portées contre lui n’est vérifiée. Marine Le Pen est considérée comme l’incarnation du fascisme, alors qu’elle n’a jamais tenu les positions qui lui sont imputées.

Une victoire solitaire

Dès son élection annoncée, le président Macron a prononcé une brève allocution depuis son QG de campagne. Des banalités prononcées avec l’air grave de l’homme qui sent soudain le poids des responsabilités peser sur ses frêles épaules. Puis, il s’est offert un nouveau moment de théâtre avec ses partisans dans la cour du Louvre. Il a traversé Paris dans un cortège aux vitres fumées. Il a longuement traversé, seul, inaccessible, la cour du Louvre pour monter sur le podium dressé en son honneur. Là, aux pieds de la pyramide, tel Bonaparte, il a prononcé un nouveau discours, également fait de banalités, mais sur un ton enflammé, lui qui n’a jamais combattu par les armes. Enfin, il s’est entouré de sa famille et de quelques militants pour chanter La Marseillaise.

Contrairement à tous ses prédécesseurs, jamais durant cette soirée il n’a serré de mains. Jamais personne n’a été autorisé à l’approcher. Il n’a laissé aucune des personnalités politiques qui l’ont soutenu apparaître avec lui et partager sa victoire. Elles ne pourront toucher le prix de la trahison de leurs partis respectifs qu’en les trahissant à nouveau et en le soutenant lors des législatives de juin.

Ce n’est que lorsque le président Macron tiendra tous les rênes du pouvoir qu’il laissera les Français se réveiller. Il sera trop tard.

En avant, marche !