Banniere publicitaire 550x120

Eveil, Prière, Révolution spirituelle : Le Pouvoir Mondial

16/11/2014

La Terre vue de l’intérieur, le message pour l'humanité. Le secret de Shambhala

Un message canalisé émanant de l'un des instructeurs de la Cité Sacrée de Shambala dont nous devons tenir compte.

En effet, tous les hommes, ont la capacité de se connecter aux divers mondes par la pensée qui est une énergie électrique qui voyage et notamment au monde intérieur de la Terre qui vit à la 7ème dimension et se nourrit du prâna et de l'énergie du Cristal.

Avec notre évolution neurologique et spirituelle, notre ADN est en voie de devenir cristallin ou Christ-à-l'UN, l'UNI-TE, tout comme la Terre a activé à partir de 2012, son coeur cristallin ou l'énergie du féminin sacré.

Heureusement que ces êtres spirituels existent, parce que la Terre aurait explosé depuis longtemps s'ils n'avaient pas été là pour la purifier et la protéger des agressions reptiliennes, atomiques et des énergies négatives. Ils utilisent pour ce faire, les énergies cosmiques, la lumière avec les 7 rayons de couleurs de l'arc-en-ciel qui agissent comme des rayons lasers de purification, les sons cosmiques pour harmoniser les vibrations de la Terre, et les 4 éléments pour nettoyer la Terre des énergies négatives.

Avec notre ouverture de conscience et l'activation de notre ADN cristallin, qui nous permettront d'accéder à d'autres dimensions, et les zélites qui refusent de dévoiler leur présence et leur proposition d'aide. Attendez-vous à les voir apparaître de plus en plus  souvent, près de vous, sans en avoir peur, car ils ne violeront jamais votre libre-abrite, comme le font les reptiliens depuis des millénaires. Ils sont là pour nous aider et non pas pour prendre le contrôle sur nous ni sur la planète.

Attendez-vous aussi à voir des manifestations de plus en plus fréquentes d'OVNIS qui seront là pour nous familiariser petit à petit à leur présence et éviter de nous faire peur de ce que l'on nous cache depuis des millénaires et qui pourrait nous faire peur. Ils devront sûrement intervenir pour stopper ou temporiser les cataclysmes, si nous le leur demandons. Ils prendront seulement le contrôle si tous les cataclysmes ou les guerres atomiques devaient mettre en danger la Terre qui est une cellule reproductrice de l'Univers et qui devrait déstabiliser le système solaire.

Dans ce message on nous annonce une guerre et des cataclysmes terribles provenant de la Terre qui se défend avec l'aide du Soleil qui s'active pour l'aider à se secouer des parasites qui l'encombre, car tout est lié dans l'Univers sur le plan électrique y compris avec nos propres souffrances qui résonnent comme des sons et des échos, et des appels à l'aide dans et vers l'UNI-VERS.

La seule solution que la Terre connaisse pour se purifier, c'est d'inverser ses pôles magnétiques ou électriques pour que tout ce qui est électrique sur Terre, y compris la bombe atomique qui a été créée sur la base de l'électromagnétisme terreste, soit annulé. Nous pouvons annuler ce cycle d'inversion des pôles, si nous demandons de l'aide aux êtres de Lumière d'intervenir pour nous aider. Vous avez votre libre-arbitre pour faire vos choix, ICI et MAINTENANT !

La Terre vue de l’intérieur

Bonjour mes amis de la Terre de surface.


Vous ne me connaissez pas et le canal que j’utilise aujourd’hui pour venir communiquer avec vous, très peu également.
Othar
Je suis Othar, l’un des administrateurs du monde intérieur, ce que certains d’entre-vous appellent la Terre creuse et d’autres le "magma", le noyau de la Terre, notre belle planète. Tout d’abord, j’emploie le terme "administrateur", c’est uniquement pour me faire comprendre par vous. En fait, j’aurais peut-être dû utiliser "instructeur", ou "conseiller", ou "responsable", ou "enseignant"… tellement de facettes comporte mon rôle dans notre communauté.

La Terre est creuse et peuplée
Othar
Othar

Si je suis venu aujourd’hui vous parler, c’est pour briser les idées reçues, comme quoi la Terre, cette belle planète que vous connaissez, à la surface de laquelle vous habitez, n’est pas une "boule de feu" qui a refroidi et est encore en fusion à l’intérieur. Oui, elle l’a été il y a des milliards de vos années terrestres, mais depuis très longtemps – de votre temps – elle s’est transformée, au fil du temps pourrais-je dire… pour devenir, comme les autres planètes de votre système solaire, des sortes de "coquilles" comportant une couche externe, comme la peau d’une orange qui serait vide à l’intérieur… et bien sûr un soleil interne qui nous apporte la vie.
Othar
Notre monde s’efforce de communiquer avec le vôtre, depuis votre 19e siècle, pour ce qui est de votre société actuelle.
Je dis bien "s’efforce", car si nous avons démontré depuis longtemps à vos dirigeants que nous souhaitons vous aider à évoluer, à progresser, sans arrières pensées, ainsi que nos frères d’autres planètes l’on fait également… nous n’avons pas été écoutés.
Othar
Aussi, nous observons et attendons le moment où nous pourrons nous rencontrer ouvertement, sans contrainte aucune. Ce jour arrive où nous dialoguerons, vous et nous, et également avec ceux venus de l’extérieur de la Terre. Oui nos populations de l’intérieur et de l’extérieur sont semblables et nous aurions tous à gagner de vivre en parfaite intelligence, simplement avec des pensées d’amour plutôt que de contrôle. Nous sommes prêts à cela, et savons que pour vous, peuples de la surface, ce moment arrive.

Q : Veux-tu nous dire Othar, que toutes les planètes du système solaire sont creuses et habitées à l’intérieur, comme à l’extérieur ?
Othar
R. : Ceci est exact, toutes les planètes de votre/notre système solaire sont effectivement habitées. Certaines plus à l’intérieur qu’en surface, d’autres, comme la Terre, les deux…

Q. : Mais comment viviez-vous ? Avez-vous de l’oxygène pour respirer ? Viviez-vous comme nous qui sommes "sur la Terre", à la surface comme tu dis… ou bien différemment ?
Othar
R. : 
Attends ne sois pas impatient ! pas tout en même temps !
Effectivement, nous vivions comme vous dans un milieu composé d’eau et d’air, et respirions de la même manière… nous sommes constitués exactement comme vous. Seule différence : notre taille… nous mesurons en moyenne quatre mètres de hauteur. Mais nous nous alimentons comme vous, du moins presque comme vous puisque nous ne consommons que de la nourriture végétale et de l’énergie, sous forme fluidique ce que vous appelez prâna.

Q. : Vu la différence de taille, alors ce serait difficile de se côtoyer sur la Terre, avec notre population humaine ?
Othar
R. : Sois sans crainte, nous avons la possibilité de ne pas apparaître "physiquement" ou "visuellement" si tu préfères, comme maintenant… ou bien, nous avons aussi la possibilité pour la plupart d’entre-nous, de nous "adapter" à la taille de nos interlocuteurs, si nous le souhaitons… lorsque nécessaire… exemple, si je devais pénétrer dans la salle où tu es installé pour écrire actuellement !

Q. : Alors, vous pouvez vous "promener" parmi nous, incognito ?
Othar
Othar

R. : Exactement ! Nous sommes constamment, du moins certains d’entre-nous, parmi vous, tout comme ceux de l’extérieur à la Terre. Sois nous restons "invisibles" à vos yeux habitués à "voir" dans la basse énergie de la 3e dimension, sois nous "jouons les caméléons" en nous adaptant à votre perception des autres, ceux que vous côtoyez journellement.
Oui, je sais que cela te surprends, mais nous pouvons très bien prendre l’apparence, la taille, la voix, la sensibilité d’un de vos voisins, de vos proches… ou d’un terrien lambda… !
Othar
Je perçois ta question : dans quel but ?
Et bien simplement pour ne pas faire peur – ou augmenter les peurs – de votre population. Nous ne souhaitons que vous aider à sortir du marasme où vous vous trouvez actuellement, et vivre en harmonie avec vous… rien de plus.
Othar
Ne crois-tu pas que ce serait agréable pour tout le monde, si au lieu de dépenser énergie et ressources à faire la guerre par cupidité, vous décidiez de tout mettre en commun, de partager et de venir nous rendre visite ?

Q. : Mais comment vous "rendre visite" ?
Othar
R. : 
Nul besoin de moyens "matériels" pour cela, utilisant l’énergie fossile ou nucléaire comme vous le faites actuellement. Non, il vous suffit comme certains d’entre-vous savent le faire, d’utiliser l’Énergie Universelle pour être ailleurs, quand vous voulez et où vous voulez… dans certains cas en utilisant des vortex énergétiques déjà en place, comme "ascenseurs"…
Othar
Mais cela vous est actuellement confisqué par certains de vos dirigeants qui savent, mais qui confisquent le savoir pour des raisons de pouvoir.
C’est pour cela que dans cette absurdité, ils préfèrent organiser le chaos… C’est dommage, mais vous serez obligés d’en passer par là, pour reconstruire ensuite.

Q. : Veux-tu dire que nous nous dirigeons tout droit vers de grandes guerres, de grands cataclysmes ?
Othar
R. : 
Oui c’est cela. Néanmoins, nous et ceux qui viennent de l’extérieur de la Terre, ne laisseront pas certains d’entre-vous détruire la planète. Si nous n’intervenons pas maintenant, alors qu’autant que ceux de l’extérieur, nous en avons la capacité, c’est pour respecter vos choix, votre libre arbitre, dans la conduite de vos propres expériences.
Othar
Othar

Mais votre liberté d’action sera stoppée lorsque vous atteindrez les limites de l’inacceptable, de la mise en danger des autres populations, intérieures ou extérieures, ainsi qu’aux planètes du système solaire, elles-mêmes.
Othar
N’oublies pas que la Terre, notre belle planète à vous habitants de la surface, comme à nous habitants de l’intérieur, est un être vivant, un être à part entière. Et malgré tous les soins que nous pouvons lui prodiguer, cet être souffre actuellement, souffre beaucoup plus que vous ne pouvez l’imaginer, de voir les bêtises que vous humains, faites contre vous-mêmes.
Othar
C’est pourquoi elle commence à réagir et se secoue, comme un chien qui se secoue pour chasser les puces qui l’agressent. Ces secousses de surface, il y en a de plus en plus, de plus en plus fortes, afin de nettoyer et de ramener la compréhension à celles et ceux qui veulent bien le comprendre.
Othar
Tout ce que vous faites de négatif, de nuisible, en pensées et en actions, ne fait qu’accélérer le processus de "nettoyage" en cours.
Othar
Il semblerait qu’en votre âme, beaucoup d’entre-vous aient choisi cette solution radicale… A leur aise, cela leur permettra de rejoindre plus vite les mondes où ils seront "en phase" vibratoirement. Quant aux autres, vous qui lisez ces lignes, – car ce n’est pas un hasard si vous le faites aujourd’hui – ces événements constitueront un véritable accélérateur à leur prise de conscience.

Q. : Mais alors, ce qui est "annoncé" arrive ?
Othar
Othar

R. : Oui… je ne te dirais pas que c’est pour "bientôt", car ce processus est en cours et va en s’accélérant… jusqu’au moment où la partie de la population qui en prendra réellement conscience, décidera de fonctionner différemment que maintenant. Et alors là, voyant que la leçon est comprise, la Terre cessera de s’ébrouer et une ère de sérénité s’installera ; ce que l’on vous a déjà nommé comme le Nouveau Monde… C’est une belle image, dans le sens que Oui, tout sera nouveau… mais vous allez devoir reconstruire avant de pouvoir "souffler" un peu !
Othar
Je vous envie presque, mes amis, d’avoir l’opportunité aujourd’hui de pouvoir faire les bons choix qui conditionnent votre futur, votre évolution, tant personnelle que collective… Et tout ira de plus en plus vite.
Othar
Je reviendrai vous parler une autre fois, maintenant que je dispose de quelqu’un pour me servir d’intermédiaire.
Othar
Votre ami
Othar

Message d’Othar, reçu le 13 novembre 2014 par
Jean-Paul Thouny

http://www.energie-sante.net/ng/?p=1340

couverture
 
 
 
       
   
LE SECRET DE SHAMBHALA
La quête de la onzième prophétie
   
James REDFIELD

Traduit par
Yves COLEMAN
Un thriller captivant et visionnaire...De tous les livres de Redfield, le plus proche de «La Prophétie des Andes».
Des messages énigmatiques poussent le héros et narrateur familier aux lecteurs de Redfield à entreprendre une nouvelle quête. La fille de son voisin le presse mystérieusement de partir pour le Tibet. Puis Wil, son compagnon d'aventures, lui donne rendez-vous d'urgence à Katmandou sans plus d'explications. Intrigué, le héros est alors entraîné dans un voyage plein de rebondissements. À Katmandou, Wil n'est pas au rendez-vous et c'est un Tibétain, Yin, qui l'accueille et lui enjoint de l'accepter comme guide dans une entreprise qu'il lui annonce périlleuse mais dont il dit ne pouvoir lui dévoiler le contenu. Le narrateur n'a pas le loisir d'écouter ses craintes: à peine se sont-ils rencontrés que les deux hommes sont poursuivis par la police chinoise et contraints de fuir vers l'Himalaya. Arrivé dans un monastère isolé, le héros apprend enfin, de la bouche d'un lama, la mission dont il est chargé: découvrir un lieu mythique de la religion bouddhiste tibétaine, Shambhala, que seuls décrivent les légendes et les rêves. C'est d'ailleurs un rêve qui l'a désigné pour ce voyage initiatique. Et c'est de sa réussite que dépend l'avenir spirituel de l'humanité. D'après les légendes, les hommes qui vivent à Shambhala ont accédé à un niveau de conscience et d'énergie jamais atteint jusque-là. Or, les temps actuels sont des temps de transition, les inégalités et les maux engendrés par une mauvaise utilisation de la technologie ne pourront être enrayés que si l'humanité accède à un niveau de conscience spirituelle supérieur. Il faut rejoindre ces précurseurs de notre évolution future que sont les habitants de Shambhala afin de comprendre le chemin que doit suivre l'humanité. Pour y parvenir, le héros doit lui-même apprendre à générer et à maîtriser son énergie spirituelle. Poursuivi par les Chinois, qui traquent toute trace de spiritualité et s'inquiètent de l'espoir que soulève Shambhala, aidé par les dakinis, ces anges protecteurs qu'il apprend à convoquer et à entendre, le héros découvre peu à peu le contenu initiatique de Shambhala, parvient à pénétrer dans la cité et retrouve Wil. Mais les hélicoptères chinois le suivent de près et il assiste à la disparition de cette pépinière d'humains connectés à l'énergie divine. À lui seul désormais de mettre en place les moyens qui faciliteront l'éclosion spirituelle de l'humanité.

03/11/2014

Silicium, éveil et guerre des fréquences

Très intéressant ! A relier avec l'article ci-dessous/

* Les biophysiciens ont démontré que l'homme est électrique et magnétique ! Sans blague ?



19/10/2014

La chute - désobéissance

Excellent !

Les recettes pour mettre nos dictateurs à la porte !

Savez-vous de quoi ont-ils peur ?

De notre éveil et de notre prise de conscience, et surtout de la "conscience collective" que nous avons développée au travers d'Internet qui nous permet de les identifier et de les dénoncer dans le monde entier, car Internet n'a pas de frontières, et qu'en unissant toutes nos énergies nous mettons entrave à leurs projets !

Pas étonnant qu'ils aient pris la peine de pondre une seconde loi anti-terroriste.

Il ne nous manque plus pour nous terroriser que de nous inventer des attentats terroristes en France et ailleurs !

La chute - désobéissance

http://www.youtube.com/watch?v=HbdSSSdauII&feature=sh...


09/10/2014

Oui, il y a bien "quelque chose" après la mort

Qui doutait encore de cette réalité, de l'immortalité de notre âme ou corps énergétique ou Christique qui est constitué de pure Lumière ou d'énergie cosmique ?

Le corps physique n'étant que le véhicule de l'âme qui est venue vivre une mission d'évolution et qui se débarrasse de son véhicule charnel quand sa mission d'évolution se termine, sous un prétexte quelconque, pour retourner à sa source primale en faisant sa résurrection dans le monde de lumière d'où elle est issue. La mort n'étant que le passage de l'âme à son état premier de pure Lumière et énergie cosmiques et universelles.

Le retour à la source primale ou le retour à la maison de l'enfant prodige ou le retour du fils dans la maison de ses Parents  Eternels  : l'UNI-VERS qui comporte les deux énergies sacrées du Père et de la Mère éternels  !

 

Oui, il y a bien "quelque chose" après la mort

 

C'est en tout cas ce qu'affirment les auteurs d'une étude réalisée par l'université de Southampton sur plus de 2.000 patients ayant fait un arrêt cardiaque.

Photo d'illustration. (SIPANY/SIPA)

Photo d'illustration. (SIPANY/SIPA)

Une vie après la mort ? Selon une étude, menée par des scientifiques de l'université de Southampton, au Royaume-Uni, et publiée mardi 7 octobre, 40% de ceux qui ont survécu à leur arrêt cardiaque évoquent une sensation étrange de conscience, alors qu'ils étaient en état de mort clinique.

Selon le docteur Sam Parnia, qui a dirigé cette étude menée pendant quatre ans sur 2.060 patients, "les preuves suggèrent que, dans les premières minutes après la mort, la conscience n'est pas annihilée", explique-t-il dans une interview au "Daily Mail", relayée en France par FranceTV info.

Nous ne savons pas si elle s'estompe après, mais directement après la mort, nous sommes encore conscients. Le cerveau ne s'arrête pas quand le cœur s'arrête de battre."

Selon l'étude, 39% des patients interrogés se rappellent avoir eu conscience de ce qui leur arrivait, sans pour autant en garder un souvenir précis. Parmi eux, 46% ont fait état d'un sentiment de peur ou de persécution, 9% ont connu une expérience de mort imminente, et 2% ont affirmé être pleinement conscients, avoir eu la sensation, en quelque sorte, de "sortir" de leur propre corps, et d'avoir vu et entendu des choses après que leur cœur se soit arrêté.

Un patient sur cinq décrit par ailleurs une sensation d'apaisement dans l'instant après la mort. Jusqu'ici, on estimait que ceux qui rapportaient des expériences de vie après la mort étaient victimes "d'hallucinations", rappelle le docteur Sam Parnia.

R.F. - Le Nouvel Observateur

Une vie après la mort ? Selon une étude, menée par des scientifiques de l'université de Southampton, au Royaume-Uni, et publiée mardi 7 octobre, 40% de ceux qui ont survécu à leur arrêt cardiaque évoquent une sensation étrange de conscience, alors qu'ils étaient en état de mort clinique.

Selon le docteur Sam Parnia, qui a dirigé cette étude menée pendant quatre ans sur 2.060 patients, "les preuves suggèrent que, dans les premières minutes après la mort, la conscience n'est pas annihilée", explique-t-il dans une interview au "Daily Mail", relayée en France par FranceTV info.

Nous ne savons pas si elle s'estompe après, mais directement après la mort, nous sommes encore conscients. Le cerveau ne s'arrête pas quand le cœur s'arrête de battre."

Selon l'étude, 39% des patients interrogés se rappellent avoir eu conscience de ce qui leur arrivait, sans pour autant en garder un souvenir précis. Parmi eux, 46% ont fait état d'un sentiment de peur ou de persécution, 9% ont connu une expérience de mort imminente, et 2% ont affirmé être pleinement conscients, avoir eu la sensation, en quelque sorte, de "sortir" de leur propre corps, et d'avoir vu et entendu des choses après que leur cœur se soit arrêté.

Un patient sur cinq décrit par ailleurs une sensation d'apaisement dans l'instant après la mort. Jusqu'ici, on estimait que ceux qui rapportaient des expériences de vie après la mort étaient victimes "d'hallucinations", rappelle le docteur Sam Parnia.

R.F. - Le Nouvel Observateur

 

Le Prix Nobel de médecine décerné à 3 chercheurs spécialistes du cerveau

L’assemblée du Nobel de l’institut Karolinska a décidé lundi de décerner le prix Nobel de médecine 2014 à l’Américain John O’Keefe et au couple norvégien May-Britt Moser et Edvard Moser pour leurs découvertes sur les cellules qui constituent un système de géoposition dans le cerveau.

 

 

 

03/10/2014

Notre peur la plus profonde

imagesZ2O3BBT7.jpg

Notre peur la plus profonde
n'est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,

Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.

C'est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous posons la question...
Qui suis-je, moi, pour être brillant,
radieux, talentueux et merveilleux ?

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l'être ?
Vous êtes un enfant de Dieu.

Vous restreindre, vivre petit,
ne rend pas service au monde.

L'illumination n'est pas de vous rétrécir
pour éviter d'insécuriser les autres.

Nous sommes tous appelés à briller, comme les enfants le font.
 
Nous sommes nés pour rendre manifeste
la gloire de Dieu qui est en nous.

Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus,
elle est en chacun de nous,

Et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière,
nous donnons inconsciemment aux autres
la permission de faire de même.

En nous libérant de notre propre peur,
notre puissance libère automatiquement les autres.

Marianne Williamson

"A Return to Love : Reflections on the Principles of A Course in Miracles" Edition de 1992, Harper Collins