11/01/2011

Mort massive d’animaux : 10 théories pour tenter de comprendre + 1, La planète Nibiru qui arrive par le sud !

Un très bon article!

Nous rajouterons une 11ème théorie, celle de la Planète X ou Nibiru qui arrive par l'hémisphère Sud.

Des anomalies ayant été relevées sur les bouées de survaillanceaustraliennes l'année dernière. Pas étonnant que l'Australie pâtisse depuis d'ino
ndations graves depuis la mi-décembre 2010, comme par hasard.

Rappel de notre précédent article :

De nouvelles preuves que la Planète X approche par le Sud.
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/07/05/des-anomalies-sur-une-bouee-australienne-de-surveillance-off.html

7 janvier 2011 | Auteur: la-matrice

Par Activist Post, traduit par la-matrice pour Conspipedia

 

Tandis que les médias grand public tentent de minimiser le récent évènement de disparition qui est maintenant devenu mondial, il est intéressant de suivre l’évolution des différentes explications possibles. N’hésitez pas à ajouter votre propre version dans la section commentaires, et nous mettrons à jour l’article en fonction.

Explications grand public

Foudre, grêle, collision en plein vol, lignes électriques, et feux d’artifices du Nouvel An pour les oiseaux … mais maladie pour les poissons. C’est même une évidence pour les médias grand public. Les oiseaux sont incroyablement sensibles à leur environnement (pensez au canari dans la mine de charbon), et l’idée qu’ils puissent avoir été pris par surprise, ou qu’ils aient échoué dans leur circuit de vol est manifestement ridicule. Et où se trouvent les oiseaux grillés par ce fameux éclair ? Et qu’en est-il des poissons mourants dans la même région ? C’est juste une coïncidence liée à une « maladie ». Un gros titre d’un article grand public doit être considéré comme la plus navrante tentative de recherche du sensationnel, tout en révélant une conclusion naturelle évidente : Les oiseaux tombés morts sont probablement décédés des suites d’un traumatisme massif. Vraiment ?

 

Pluie d’étoiles filantes

Nous sommes dans une période intense de pluie saisonnière d’étoiles filantes, et plusieurs membres Youtube ont signalé avoir entendu des « bangs » dans les environs qui pourraient indiquer une onde de choc locale. Ceci serait une cause sans conspiration, naturelle, qui a véritablement du sens mais il est difficile de relier cela aux oiseaux ainsi qu’aux poissons, à moins que cela n’ait engendré une fréquence handicapante. Il y a en effet eu d’autres anomalies sonores d’après les rapports présentés en liens ci-dessus.

La faille géologique de New Madrid

Un excellent article de The American Dream a réuni des données concernant la récente activité sismique le long de cette faille géologique qui longe la section moyenne-Est des États-Unis. Combinée avec l’extraction de gaz, l’importante activité géologique dans la région, et le désastre de la fuite de pétrole de BP, qui a entraîné le relâchement d’un dispersant, le Corexit, dans l’atmosphère, le fait est que nous devrions nous inquiéter de toute mort massive dans la région. Néanmoins, le phénomène est devenu mondial, donc l’explication ci-dessus pourrait être un effet secondaire de quelque chose de plus important, ou un facteur qui y contribue directement.

Test gouvernemental

Le passé exhaustif de tests gouvernementaux a été exposé par bon nombre d’enquêteurs. L’élément étrange dans ces disparitions est le fait que seules certaines espèces ont été affectées, mais à travers toute la région. Et certains rapports ont indiqué que les organes de ces oiseaux étaient liquéfiés, ce qui pourrait indiquer un virus possible. Cela pourrait-il impliquer des armes biologiques spécifiques à certaines espèces ? Il est officiel que des débats ont eu lieu à propos d’armes biologiques spécifiques à certaines races; peut-être est-ce donc un test afin de prouver la capacité de déploiement de telles armes ?

Mutation OGM

Mike Adams de Natural News a présenté une théorie intéressante : ce dernier évènement est local, mais les disparitions surviennent à travers les espèces tandis que les populations d’abeilles et de chauve-souris sont également en déclin. Adams souligne le fait que Monsanto possède des bureaux en Arkansas. On se demande simplement …

La Géo-ingénierie

Les épandages aériens dans la région auraient-ils pu engendrer ce type de conséquence ? Peut-être quelque chose de nouveau a-t-il été ajouté dans le mélange ? Les chemtrails (ou traînées persistantes) sont rapidement passés d’une théorie de la conspiration à une réalité documentée. Tant et si bien que les personnalités en place ont du reconnaître l’existence d’un tel programme, mais en affirmant qu’il était bénéfique selon eux. Entre l’ensemencement de nuages et les possibles relations avec HAARP, les conséquences des chemtrails doivent être prises en compte, en particulier parce que le programme est mené pratiquement dans le monde entier. Rosalind Peterson a été une des premières personnes a faire le lien entre la géo-ingénierie et les OGM comme étant une cause conjointe de la prolifération d’algues appauvries en oxygène qui pourraient très bien affecter une large gamme de systèmes naturels. De plus, certains pensent que le système d’épandage des chemtrails peut également disperser des agents pathogènes. Si il y a une apparition de grippe ou d’une maladie quelconque dans les jours ou semaines qui viennent parmi la population humaine dans les zones où les oiseaux sont tombés, le lien avec les chemtrails pourrait être fait. Si cela se produit, l’origine de la contagion pourrait être blâmée sur une nouvelle grippe aviaire mortelle. Une dernière possibilité liée aux chemtrails concernerait les nanoparticules.

HAARP

Les oiseaux et les poissons peuvent être sensibles à de subtiles changements de fréquence. Une vidéo intéressante postée sur Youtube par un pêcheur expérimenté mentionne la « plaque de ‘perle’ » présente sous l’œil du type de poisson affecté par l’évènement. Il a lancé un appel pour que tout le monde dans la région observe les signes de dommages à cette « plaque ». Les oiseaux et les poissons naviguent tous deux de façon hautement coordonnée ce qui semble indiquer qu’ils se déplacent et communiquent par l’intermédiaire de fréquences. Le réseau HAARP installé en Alaska aurait-il pu court-circuiter leurs systèmes de navigation ? Ou, peut-être est-ce le début d’un effet en cascade suite aux décennies de pollution électromagnétique émanant des ondes EMF et ELF à travers la planète via une large gamme de communications modernes.

Armes scalaires

Ces armes à rayons énergétiques dirigés peuvent être déployés par satellite et créer un large éventail de « catastrophes naturelles » qui peuvent être sensibles à certaines fréquences. Leur rayon est supposé pouvoir atteindre plusieurs kilomètres. Encore plus fou est le fait que l’on nous ait dit que les oiseaux morts ont rencontré un traumatisme massif. L’une des capacités signalées des armes scalaires est de créer un bouclier Tesla de plasma, comme une bulle, qui pourrait faire exploser tout objet qui pénètre son espace aérien. Certains ont affirmé que cette technologie est entièrement opérationnelle. Mais qu’en est-il si elle est encore réellement en phase de test ? Rappelez-vous, l’Amérique du Sud est également concernée.

Le projet Blue Beam

Étaient-ils en train de tester un générateur sonore dans le cadre du théâtre global d’une invasion extraterrestre ? Cela semble farfelu, mais la NASA elle-même a annoncé qu’elle se préparait à une telle éventualité. Le projet Blue Beam, comme son homologue HAARP, utilise l’énergie naturelle présente dans la ionosphère en tant que système visuel et acoustique à la fois. Encore une fois, peut-être qu’ils ne sont pas encore prêts, mais, comme Tesla, peut-être ont-ils fait un faux pas involontaire.

Géomagnétique et autres changements Terrestres

Comme tout le monde peut le constater à partir du large éventail de possibilités présent ci-dessus, nous faisons face à une panoplie d’interférence humaine. Cependant, il faut également prendre en compte le fait que cela peut également concerner les anomalies commençant à prendre forme avec le déplacement apparent de notre pôle magnétique, comme l’a même rapporté National Geographic, affirmant que le pôle nord magnétique se dirige vers la Russie. Ajoutez à cela un amenuisement de la magnétosphère et des abaissements des niveaux d’oxygène, et les disparitions parmi plus d’espèces délicates pourraient présager un problème plus important. Finalement, une augmentation de l’activité solaire et des tempêtes magnétiques pourraient affaiblir notre habitat naturel dans l’ensemble.

La disparition généralisée de la nature devrait nous conduire à regarder plus attentivement le monde qui se trouve autour de nous, et à nous questionner sur notre relation avec lui, et notre impact. Peut-être est-ce ce que nous aurions dû faire depuis bien longtemps.

http://www.conspipedia.fr/?p=3759

 

 

07/06/2010

La mort des sols, Claude et Lydia BOURGUIGNON

L'ortie, fée de la résistance en playlist :

http://www.dailymotion.com/playlist/xyauj_tchels0o_l-orti...


Site de Claude et Lydia BOURGUIGNON :

http://www.lams-21.com

 

19/04/2010

Bravo Monsanto ! Laissons encore détruire notre Terre !

Ingénieur, ancien de l 'INRA ( Institut National de la Recherche Agronomique), qui a préféré démissionner, au lieu de se taire... Son discours laisse songeur... A méditer

13/12/2009

Programme criminel de dépopulation mondiale


Les fondations des familles oligarchiques financent un programme criminel de dépopulation mondiale

« La fondation Rockefeller est le premier sponsor des relations publiques pour le programme de dépopulation drastique des Nations Unies. Les preuves en possession d’un nombre croissant de chercheurs en Amérique, Angleterre et Allemagne, démontrent que la Fondation et ses associés industriels, médicaux et politiques, ont organisé le programme de meurtres de masse de l’Allemagne nazie », écrit Anton Chaïtkin. « D’autres milliardaires ont commencé à financer des parties du mouvement eugéniste. Bill Gates, l’homme le plus riche du pays, et George Soros, le financier, ont commencé à mettre leur argent dans des projets de contrôle démographique », écrit John Cabanaugh-O’Keefe dans The Roots of Racism and Abortion: An Exploration of Eugenics. « Les firmes pharmaceutiques ont fourni des fonds et des lobbyistes à Washington pour exécuter des tâches eugénistes. Aujourd’hui, les firmes de biotechnologie rejoignent ce groupe. [...] Les sommes apportées en faveur des programmes eugénistes au début du XXIe siècle sont énormes. [...] Ted Turner est devenu milliardaire en développant la chaîne de TV CNN. Il donne un milliard de dollars aux Nations Unies, distribués au compte-gouttes sur 10 ans par l’intermédiaire de sa fondation. Une grande partie de cet argent est destiné au contrôle démographique. Warren Buffet veut créer une fondation qui emploiera son argent après sa mort pour réaliser deux objectifs : la paix mondiale et le contrôle démographique. [...] »


Ce sont les mêmes David Rockefeller Sr, Bill Gates, George Soros, Ted Turner, Warren Buffet, qui avec le maire de New York Michael Bloomberg, Eli Broad et Oprah Winfrey, se sont réunis au mois de mai 2009, peu avant la rencontre du Groupe Bilderberg dont ils font partie, pour envisager la façon dont leur richesse pourrait être utilisée pour ralentir la croissance de la population mondiale.

Récemment, le 1er juillet 2009, la Fondation Rockefeller annonçait qu’elle lançait des initiatives pour « booster les systèmes de santé en Afrique et en Asie »… l’accent sera mis sur la vaccination !


Cette brève analyse historique de l’OMS a montré que, dès le lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les familles oligarchiques à la tête des cartels industriels américains et européens, ont mis en œuvre des « outils politiques » qui, finalement, leur permettent de régner sur le monde. Il y a bien sûr l’OMS, mais encore l’OMC, le FMI, la FAO, la Banque mondiale, l’OTAN et… le Codex Alimentarius.


Le Codex Alimentaire arrive en fin d’année…


Le 31 décembre 2009, le Codex Alimentaire entrera « pleinement » en vigueur . Cela signifie que des centaines de compléments alimentaires, des remèdes simples, deviendront introuvables dans leur forme efficace. Le but des règles du Codex qui s’appliqueront au niveau mondial est de bloquer la production de tout ce qui ne tombe pas directement dans l’escarcelle de l’industrie pharmaceutique. Le Codex n’est rien d’autre qu’un moyen assurant le contrôle des sources de nourriture de la ferme à la fourchette. Cela va même beaucoup plus loin : en plus de s’occuper de l’alimentation, le Codex définit aussi les normes pour les vitamines et compléments alimentaires, les nomenclatures de soins, les aliments biologiques, les aliments OGM, l’étiquetage sur les emballages alimentaires, la publicité pour les aliments, les additifs alimentaires et les résidus de pesticides et de drogues vétérinaires dans les aliments. Il va de soi que, pour toutes ces questions, les puissances agissant derrière l’OMS et le Codex entendent privilégier leurs propres intérêts économiques, et surtout ceux des industries pharmaceutiques, chimiques et génétiques qu’elles contrôlent par l’intermédiaire de la finance internationale. Ainsi, par exemple, les vitamines qui seront commercialisées en dehors des circuits de Big Pharma, ne pourront l’être que si elles contiennent très peu de substance active, c’est-à-dire si elles ne servent à rien. Ces règles ont été approuvées par le Parlement de l’Union européenne en 2002.


Le lecteur comprendra que de telles mesures prises dans un contexte de crise économique majeure, avec toutes les conséquences sociales imaginables, des carences alimentaires pour des familles de plus en plus démunies, condamnées à consommer une nourriture expurgée des éléments nutritionnels vitaux, ne sont absolument pas innocentes. Elles s’inscrivent parfaitement dans le schéma « prophétisé » par David Rockefeller en 1994 : cette « bonne crise dont nous avons besoin » pour introduire le Nouvel Ordre Mondial. La banqueroute des Etats, la faillite des entreprises et des banques, l’augmentation du chômage ou la perte des emplois, l’abêtissement des populations, les saisies immobilières et des familles entières dans la rue, l’effondrement des conditions sanitaires et le retour de maladies appartenant au passé, la trahison des chefs, l’apostasie des peuples, etc., et le contenu du Codex Alimentarius, ne sont que les éléments d’un même puzzle visant à instaurer le chaos par la globalisation, établir un contrôle mondial par le biais des multinationales et des organismes supranationaux, profiter d’une banqueroute énergétique, contrôler l’accès à une alimentation saine et aux médecines naturelles… contrôler la vie de chaque individu. Ce plan ne pouvant être complet sans le marquage de l’humanité par une puce, ce que nous verrons dans le prochain numéro de LIESI.
Comme ces gens sont des lâches et que leurs œuvres sont diaboliques, ils ont besoin de rester dans l’ombre et d’agir par procuration. C’est pourquoi la Commission Codex Alimentarius (Codex) est un organisme des Nations unies financées par l’OMS et la FAO. Fondé en 1963, le Codex Alimentarius a pour objectif de définir les normes pour tous les produits alimentaires et compléments alimentaires.


Les instigateurs de ce plan avancent qu’il s’agit seulement de définir une série de lignes directrices pour faciliter le commerce international. L’accord de libre échange Nord américain (NAFTA) se trouverait ainsi facilité par le Codex, celui-ci fixant des normes de confiance assurant la qualité des produits importés comme exportés, par exemple. C’est du moins la version officielle permettant de légitimer la mise en place du Codex. Cependant, de plus en plus d’observateurs s’inquiètent à juste raison, du fait que le Codex outrepasse largement ce programme officiel et se transforme en un instrument de contrôle absolu de l’alimentation et de la santé, donc des populations. L’alimentation étant la base de la santé, privilégier certains produits et en éliminer d’autres, peut altérer la santé. Du fait même, cela permettra d’augmenter considérablement la vente de médicaments, eux aussi sélectionnés au profit de Big Pharma. Si 60 % de la population mondiale dépendent pour leur santé de médications à base de plantes, ceux-ci ne seront pas, voire plus, en mesure de payer les médicaments qui remplaceront ces plantes, éliminées par le Codex au nom de ses nouvelles normes en passe de s’imposer partout. La nourriture réellement « bio » et les compléments alimentaires sont de même menacés. Il devient de plus en plus évident que le Codex est une arme de guerre contre tout ce qui échappe ou menace d’échapper au contrôle des grandes multinationales de l’agro-alimentaire et de la pharmacie.


Alors que la Convention de Stockholm s’est efforcée de réduire la présence de pesticides autorisés dans les aliments, le Codex autorise sept des neufs pesticides les plus toxiques au monde, avec 206 autres pesticides toxiques ! Le Dr Matthias Rath écrivait le 1er décembre 2008 : « Le Codex Alimentaire sera vu par les générations à venir comme la plus grande menace contre le droit humain fondamental à la santé. Jamais auparavant dans l’histoire un petit groupe d’intérêt, l’industrie pharmaceutique, n’avait essayé de manière aussi éhontée de compromettre la santé de millions de gens de façon à maintenir ses milliards de dollars de vente de médicaments prescrits » . Dans cette affaire, les Etats-Unis sont encore un peu protégés par le Dietary Supplement Health and Education Act (DSHEA), loi fédérale de protection du consommateur de 1994 ; mais pour combien de temps ? Pour sa part, la France a avalisé le Codex et cautionne la version officielle. (http://www.senat.fr/rap/r99-450/r99-4500.html).




24/11/2009

U.S. NAVY TO CONDUCT MASSIVE ATMOSPHERIC EXPERIMENTAL TESTS (CHEMTRAILS) - TECHNICAL CONSIDERATIONS

Voici un article que nous avons reçu d'un internaute concernant le phénomène que l'on appelle Chemtrails.
Bien sûr ils en profitent par le biais des chemtrails pour tout pucer au passage, la puce RFID ayant été réduite à l'état d'un grain de poudre.

 

Il écrit: Ce phénomème est RÉEL et ils ont développé des techniques pour épandre via des avions partout dans le monde des virus et bactéries qui mélangé avec le fameux vaccin, va devenir un cocktail explosif et va créer des mutations du virus A H1N1. C'est ce qui s'est passé en Ukraine mais ça arrive aussi chez nous! En fait, cela arrive partout, ils vont vous l'annoncer bientôt dans les bulletins de nouvelles!

 

 

This technical article has been written in order to "debunk" what people calls "the Chemtrails" or the "aerosol" operation.

Some of you think it is not possible and some of you think that the phenomena is REAL. Well, we urge you to read this article here that is the result of an extensive study. After that, you will still be able to decide yourself what you want to believe in.

 

Obame declared recently (this year) that he may fire pollution particles into stratosphere to deflect sun's heat in desperate bid to tackle global warming

 

Go and see for the complete article:

 

http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-1168637/Obama-pollution-particles-stratosphere-deflect-suns-heat-desperate-bid-tackle-global-warming.html

 

And now, let's take a look in the newspaper to see what we could find on this topic and what scientists think at:

http://www.chemtrailcentral.com/usatoday.shtml (especially the text in red):

 

 

 http://eosweb.larc.nasa.gov/PRODOCS/calipso/table_calipso...

 

 07.24.06 - CALIPSO's First Images Offer New Dimension to Air Quality and Climate Research
The CALIPSO spacecraft collected its first data recently, a major milestone for one of NASA's newest satellite missions.
+ Read More

 

04.28.06 - NASA Launches Satellites for Weather, Climate, Air Quality Studies
Two NASA satellites were launched Friday from Vandenberg Air Force Base, Calif., on missions to reveal the inner secrets of clouds and aerosols, tiny particles suspended in the air.
+ Read More

 

04.27.06 - NASA'S CloudSat And CALIPSO Launch Rescheduled NASA's CloudSat and CALIPSO launch from Vandenberg Air Force Base, Calif. is scheduled for 6:02 a.m. EDT Friday, April 28.
+ Read More

 

 

Pictures showing what NASA calls the "A-TRAIN" which includes several satelites for the study of their "own aerosols" and their impact on the Earth's climate regulation. (Picture available at: http://www.nasa.gov/mission_pages/cloudsat/multimedia/a-train.html )

+ View Archives

 

Photos montrant la gamme de satellite pour l'étude de l'impacte de LEUR "Aérosols" sur le climat de la planète. La NASA nomme cette ensemble de satellites le "A - TRAIN"

 

 

!cid_E38C2B6F308F49738C2E49EF1BF59AC2@HP26922839816.jpg
Mail Online - OBAMA may fire pollution particles into atratosphere.JPG
NASA - Calipso Clouds Aerosol.JPG
Environnement QUÉBEC - Loi sur la pluie artificielle.jpg

 

 

 

 

21/11/2009

Silence on vaccine !

Nous vous rappelons en ces temps de vaccination criminelle que vous pouvez consulter une précédente note portant sur le film :

"Silence on vaccine", accessible par le lien suivant :

http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/07/24/silenc...

L'ONF a permis la sortie du documentaire sous condition qu'aucune personne, aucun commerce, ne puisse acquérir le film pour la revente.
De plus aucune publicité ne sera faite pour faire connaître la sortie DVD.
Conséquemment la population ne sera pas informée de la sortie du documentaire.
Pour cette raison, nous remercions de transmettre cette note à tous vos contacts, que l'information circule, et que la sortie du documentaire ne reste pas sous silence.


A VOIR ABSOLUMENT SI VOUS AVEZ DES ENFANTS !

 

11/09/2009

Vaccination ciblée recommandée en France contre la grippe A

jeudi 10 septembre 2009 13h38

fr.reuters.com.jpeg

 

RÉTICENCES PARMI LES MÉDECINS

Parallèlement, des réticences s'expriment au sein des personnels de santé sur le bien-fondé de la vaccination.

Sur 4.752 médecins, infirmières ou aides-soignants interrogés par l'Espace éthique de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris, plus d'un tiers hésite ou refuse de se faire vacciner contre la grippe, rapporte L'Express.

Ils doutent en effet de l'innocuité de ce vaccin conçu dans l'urgence et craignent des effets secondaires. Certains évoquent un risque de maladie immunitaire ou neurologique.

Dans un avis rendu en juin, le HCSP estimait que le "degré d'efficacité clinique de la vaccination pandémique est incertain, la protection contre le virus pouvant être incomplète".

Il soulignait que la mise en place d'une vaccination au-delà de 30 jours suivant le début de la circulation active du virus "aurait un impact très limité sur l'évolution de la vague pandémique".

Créé en 2004, le HCSP est une instance d'expertise qui contribue à la définition des objectifs pluriannuels de santé publique à la gestion des risques sanitaires.

Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser

Source : http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE58905T200909...

 

18/07/2009

USA: « Nos Maîtres » cherchent à nous rendre stériles et transexuels, en empoisonnant les cours d’eau !

Une manière de nous détruire et de détruire notre environnement.....
Le programme de dépopulation est en place et se poursuit....!!!!

USA: « Nos Maîtres » cherchent à nous rendre stériles et transexuels, en empoisonnant les cours d’eau !

Juil 18th, 2009

Source : TruthNews (Alex Jones)

Traduction : SpreadTheTruth.fr

Les antiandrogènes découverts dans les lacs et rivières féminisent les hommes tandis que la numération globale des spermatozoïdes chute.

Dans son livre intitulé Ecoscience et publié en 1977, le Conseiller du Président Obama pour les questions scientifiques fait des propositions choquantes en vue de la stérilisation massive des populations.

La mise en œuvre de celles-ci a déjà commencé, alors qu’en même temps on assiste à une baisse de la numération  de spermatozoïdes et à la pollution de nos lacs et rivières par des substances chimiques.

Ainsi que nous l’avons souligné, en dehors de l’appel lancé par John P. Holdren en faveur d’un gouvernement mondial dont l’objectif est de mettre en application des programmes d’avortements forcés, d’enlever les enfants naturels et d’implanter obligatoirement des micro-puces pour empêcher les grossesses, le Conseiller de M. Obama a également invité les autorités à « introduire un stérilisant dans de l’eau potable ou dans les aliments de base. »

Selon M. Holdren et les co-auteurs Paul Ehrlich and Anne Ehrlich, « l’efficacité de ce produit doit être uniforme, malgré la grande variété des doses reçues par les individus et les différences de fertilité et de sensibilité parmi les individus ; Il ne doit pas entraîner d’effets secondaires néfastes ou désagréables ; de plus, il doit être sans effet sur le conjoint du sexe opposé, sur les enfants, les personnes âgées, les animaux domestiques ou sur le bétail. »

M. Holdren souligne que les propositions relatives à la stérilisation forcée du public, « semble scandaliser les populations ». Par contre, il ne semble pas perturbé par ce qui n’est qu’une idée parmi une myriade d’idées totalitaires du style Dr. Strangelove que le livre propose comme un moyen de mettre en œuvre un projet agressif visant à réduire la population.

La numération de spermatozoïdes a baissé d’un tiers depuis 1989 et de moitié au cours des 50 dernières années. Le taux de déclin ne fait que s’accélérer alors que de plus en plus de couples éprouvent des difficultés à concevoir.

Des études réalisées auprès des hommes blancs d’Europe montrent que le taux de déclin a atteint pas moins de 50 pourcent au cours des trente dernières années. En Italie, ce taux correspond à 22 pourcent de réduction de la population native d’ici à 2050.

La réduction de la population est un phénomène que vivent déjà les résidents natifs dans biens des régions d’Amérique et d’Europe.

Les causes de cette situation sont d’origine diverse: les signaux de téléphone portable, les produits à base de soja, les hormones femelles introduites dans les adductions d’eau à travers les produits HRT. Il ne fait aucun doute que la pollution environnementale due aux produits industriels et pharmaceutiques y est pour quelque chose.

Mais une nouvelle étude a permis de découvrir que des substances chimiques supplémentaires, connues sous le nom d’antiandrogènes, parviennent à s’infiltrer dans les sources d’approvisionnement d’eau.

Cette étude indique que « l’université d’Exeter travaille en ce moment en collaboration avec les chimistes pour établir exactement la nature exacte de ces substances chimiques, et par conséquent, pour comprendre son mode de passage dans les eaux usées. »

Les antiandrogènes ont la capacité d’empêcher ou d’inhiber les effets biologiques des androgènes, des hormones du sexe masculin sur les tissus normalement sensibles de l’organisme.

Les antiandrogènes sont administrés aux hommes transsexuels qui souhaitent devenir des femmes.

Ils en ont également administré aux détenus libérés afin de réduire leur libido sexuel. Les effets de ces substances agissent contre la masculinisation et contribuent effectivement à l’affaiblissement des caractères biologiques mâles qui dépendent de la testostérone.
Les antiandrogènes qui sont utilisés comme insecticides pour la protection de nos aliments, sont des « perturbateurs endocriniens » dont il a été « prouvé qu’ils provoquent la démasculinisation chez les rats. »
Dans les zones d’aménagement situées près des installations de traitement des eaux usées, on a découvert qu’un taux incroyable de 80 pourcent des poissons mâles développaient des caractères femelles comme conséquence de l’utilisation de ces produits chimiques.


L’on craint également que certaines populations d’oiseaux ne soient dévastées, à la longue, en consommant les poissons infectés par les substances chimiques. Les vétérans de la pêche ont commencé à remarquer une chute considérable de la population des poissons dans le pays.


Ce sont les conséquences de l’eau qui coule dans nos robinets, sans parler des tas d’autres composées et substances chimiques contenues dans les sources d’approvisionnement d’eau : nous sommes en train de consommer un poison qui provoque la stérilité chez les animaux. La numération de spermatozoïdes humains connaît également une baisse systématique et le constat est clair : les substances susceptibles de nous rendre stériles sont déjà présentes dans le réseau d’adduction, conformément à l’appel lancé par M. Holdren et les autres hauts responsables eugénistes il y a plus de trente ans.


« Cette substance a certainement des capacités d’agir sur les hommes, et possiblement un effet marqué, » selon le professeur Charles Tyler de l’université d’Exeter, l’un des chercheurs les plus en vue, pour ce qui est des effets de l’œstrogène.
C’est une menace extrêmement grave qui pèse sur notre environnement, sur l’homme et sur les animaux. Il est par conséquent, paradoxal que l’on refuse d’équiper les usines de traitement des eaux usées, de filtres nécessaires pour y faire face à cause de l’«empreinte carbone » qu’ils pourraient laisser et de la crainte de les voir contribuer au réchauffement climatique (ce qui par coïncidence, constitue un moyen supplémentaire pour Holdren de masquer son projet eugéniste totalitaire.)

Voilà un autre exemple qui illustre comment, en bloquant l’application de solutions écologiques adéquates, la farce montée de toute pièce, c’est-à-dire le changement climatique causé par l’homme, est réellement en train de nuire à l’environnement.
Puisque les filtres industriels sont nécessaires pour éliminer ces poisons à la source, il serait certainement dangereux de supposer que les filtres à eau ordinaires soient capables de le faire dans nos maisons.


La population mondiale fait l’objet d’agressions biologiques constantes, mais la plupart des gens ignorent ce qui se passe. La question n’est pas de savoir si la planète est surpeuplée. Face à cette situation, la notion de droit de l’homme telle que présentée dans le Code de Nuremberg, qui stipule clairement que : « le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel », dans toute forme d’expérimentation humaine.

Et pourtant la population est soumise à un traitement médical et à une stérilisation de masse non seulement contre sa volonté, mais dans le secret le plus absolu.
Nous subissons des attaques biologiques perpétrées par le noyau dur des eugénistes totalitaires décidés à réduire la population mondiale. D’ailleurs, ils ont publiquement annoncé leur projet de mettre en œuvre un programme visant à réduire de 80 pourcent, au moins, la population mondiale.

Ces mégalomanes tiennent leur héritage du racisme de classe, de la pensée fasciste et de la soif de dominer et d’asservir la planète, ils sont indifférents vis-à-vis des questions environnementales. Il s’agit d’éliminer les « parasites inutiles, » que nous sommes, à leurs yeux.
Ils ont ouvertement exposé leurs plans visant à perpétrer un génocide de masse. Nous en avons la preuve, à travers la première vague d’agression que constitue l’empoisonnement de l’eau qui a pour objectif de nous rendre stériles.


Source : http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=1936


 

07/07/2009

OGM : La nature résiste à Monsanto ...!!!

AGRO-BIOTECH

OGM : résistance croisée inattendue chez une chenille de papillon

NOUVELOBS.COM | 07.07.2009 | 16:45

Des plantes transgéniques produisant deux toxines pour lutter contre des insectes ravageurs sont-elles protégées à long terme contre leurs attaques ?

Pectinophora gossypiella est un ravageur très répandu des champs de coton.

Pectinophora gossypiella est un ravageur très répandu des champs de coton. (Alex Yelich, University of Arizona)

Comme les bactéries face aux antibiotiques, les lépidoptères peuvent développer des résistances aux toxines de Bacillus thurigensis (Bt) introduites dans le maïs ou le coton pour éviter que leurs larves les mangent. Une nouvelle étude montre que même avec deux toxines des résistances croisées pourraient apparaître.

Dans le monde, 46 millions d’hectares sont aujourd’hui plantés avec des variétés transgéniques Bt. Après dix ans de culture environ, quelques cas de résistance aux toxines ont été observés dans les champs, notamment dans le sud des États-Unis avec le ver de l’Helicoverpa zea face à un coton Bt produisant la toxine Cry1Ac. D’autres cas ont été rapportés avec du maïs Bt en Afrique du Sud et à Puerto Rico.

Pour prévenir l’émergence de ces résistances, qui remettent en cause l’efficacité des OGM, les agriculteurs doivent laisser des zones ‘refuges’ autour d’un champ afin de maintenir un contingent d’insectes sensibles aux toxines. Les fabricants d’OGM ont de leur côté mis au point une nouvelle génération de plants transgéniques contenant deux toxines agissant sur des cibles différentes.

L’un de ces ‘OGM à deux coups’ les plus répandus est le coton Bt qui produit les toxines Cry1Ac et Cry2Ab. Aucun insecte résistant à ce coton transgénique n’a encore été repéré dans les champs. Cependant, l’équipe de l’entomologiste Bruce Tabashnik, de l’Université de l’Arizona (États-Unis), a montré en laboratoire qu’une résistance croisée aux deux toxines était possible.

Tabashnik et ses collègues ont sélectionné en laboratoire des vers roses du cotonnier (Pectinophora gossypiella) résistants à la toxine Cry2Ab, grâce à un régime alimentaire spécial. Ils ont constaté que des chenilles pouvant supporter des concentrations de Cry2Ab 240 fois plus élevées que la normale pouvaient aussi résister à des concentrations de Cry1Ac 420 fois plus élevées.

Les deux toxines ne ciblant pas le même récepteur dans le système digestif du ver, cette résistance croisée était en théorie peu probable. Les chercheurs soulignent que la manipulation inverse ne donne pas les mêmes résultats –sélectionner des vers résistants à la toxine Cry1Ac ne fournit pas de chenilles résistantes à Cry2Ab. La résistance croisée est donc asymétrique, expliquent les chercheurs, qui publient leurs travaux cette semaine dans les Proceedings of the National Academy of Sciences.

Selon Bruce Tabashnik, ces résultats ne signifient pas que le coton Bt produisant les deux toxines n’est plus efficace dans les champs pour lutter contre le ver rose mais ils montrent que la résistance croisée est possible et que les études doivent en tenir compte. Jusqu’à présent la plupart des travaux sur ce mécanisme avait testé un scénario (des chenilles sélectionnées pour leur résistance à Cry1Ac) mais pas sa réciproque, soulignent les signataires de l’article.

Cécile Dumas
Sciences-et-Avenir.com

07/07/09

Source : Nouvel Obs Sciences

20:10 Publié dans Engrais, pesticides.., Monsanto; OGM, OGM et MONSANTO, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

18/08/2008

Engrais et pesticides : La disparition des abeilles

Les abeilles désertent leurs ruches et disparaissent par milliards. Le phénomène touche à présent toute la planète. Qualifié de désastre écologique, il menace aujourd'hui l'agriculture et par là même la survie de l'humanité. Pourtant, même s'il est multifactoriel, le dépérissement des colonies d'abeilles semble essentiellement causé par les activités de l'homme et leurs influences sur les équilibres écologiques.

Ici le PPS à télécharger :

Lamortdesabeilles.pps

01:25 Publié dans Engrais, pesticides.., Santé, Médecine, Science | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!