Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2016

Alerte France : L'État invite la population à se protéger elle-même !

Après l’Allemagne, la Chine, la Russie et les USA, l’état Français est en train de nous préparer à la 3ème guerre mondiale ou à un évènement cosmique inattendu !


ALERTE - Preuve que quelque chose se prépare en Amérique (Vidéo)

Pourquoi Barack Obama ordonne aux États-Unis de se préparer à une énorme tempête solaire? (Vidéo)

 

C’est officiel, l'État invite la population à se protéger elle-même !

Dernier né de la communication média du gouvernement, le kit d’urgence pourrait bien devenir votre meilleur allié, la garantie de votre survie en cas de crise.

Vivres, eau potable, médicaments... préparez large !

Vous êtes même invité à construire un plan d’urgence de votre quartier ! En voilà un bon moyen de faire des économies sur le service public.

Autre astuce dernier cri sur le site du gouvernement, l'appli smartphone SAIP (Système d’alerte et d’information aux populations) qui vous prévient en cas d’attentat.

En garantissant l’anonymat des citoyens, bien sûr. Nous voilà rassurés !

Nous avons même vu trôner sur la même page une belle vignette sur la lutte contre la fraude et l’évasion fiscales.

Préparer votre sac à dos de survie on ne sait jamais :
http://www.gouvernement.fr/risques/preparer-son-kit-d-urg...

 

Préparer son kit d'urgence

La crise est très souvent une situation d'urgence. L'élément déclencheur et la soudaineté de l'émergence d'une crise provoquent une situation nouvelle face à laquelle il faut réagir vite. Anticiper en identifiant un lieu de rassemblement au préalable, en préparant un sac de médicaments ou une liste de numéros d'urgence, faire preuve de solidarité en identifiant les personnes susceptibles d'avoir besoin d'aide…, cet ensemble de gestes et de bonnes pratiques permettront de mieux vous protéger et de protéger vos proches.

Réaliser un plan personnalisé pour son foyer est aussi important, car chaque famille a ses particularités : mode d’habitation, lieu de travail, école, nombre d’enfants ou de personnes âgées, malades, etc.
 

Construire son plan d'urgence de quartier


Invitez vos voisins à réaliser leur plan d’urgence familial et faites en sorte que toutes les personnes qui pourraient avoir besoin d’une aide supplémentaire en bénéficient. Préparez les jumelages et les covoiturages qui doivent l’être.

Faites un exercice collectif de sortie de votre habitation au moins une fois par an.

Repérez autour de chez vous les personnes vulnérables qui auraient besoin d’aide pour évacuer.
 

Identifier des lieux de rassemblement en cas de crise :

Choisissez des endroits sûrs où tous les membres de votre famille se rassembleront en cas d’évacuation d’urgence du domicile. Le lieu peut être proche de votre maison si la famille s’y trouve au moment de l’événement, mais il peut utilement se situer ailleurs si la famille se trouve dispersée.

Dans ce dernier cas, il faut privilégier un lieu adapté aux risques identifiés ou probables. Il convient de vous renseigner auprès de votre mairie pour connaître les risques et points de rassemblement idéaux en fonction de ces risques (inondation, intoxication, avalanche…).

Il convient d’identifier également un lieu de rassemblement et d’hébergement adapté plus éloigné en cas de besoin (inondation, éboulement, crue, intoxication, explosion, incendie…).

 

Enfin, si un événement survient  et que vos enfants se trouvent à l’école, n’allez pas les chercher : ils seront pris en charge par les équipes pédagogiques et de secours. Vous pouvez contacter l’école ou consulter le site du rectorat ou de l’académie pour avoir les informations nécessaires.

Tableau à compléter - Construire son plan d'urgence de quartier (PDF)
 

A faire

Faites des copies des documents importants (passeport, CNI, permis de conduire, livret de famille…). Conservez un jeu de ces pièces chez vous, sur vous, au bureau, chez un ami ou chez un membre de votre famille. Vous pouvez également stocker tous vos documents administratifs importants sur un espace sécurisé en ligne (coffre-fort électronique) si vous en disposez.

 

Précautions particulières pour les enfants


Informez-vous sur les politiques d’urgence des écoles auprès des responsables de l’établissement. Il est préférable de se retrouver à proximité du site d’évacuation identifié par l’établissement si cet endroit n’est pas situé dans une zone à risque.

En cas de crise à évolution rapide il vaudrait mieux inviter les familles à consulter le site du rectorat ou de l’académie pour avoir des informations et pouvoir aller chercher les enfants en cas d’évacuation. En cas de confinement, ils sont, quoi qu’il arrive, pris en charge.
 

Précautions particulières concernant les personnes nécessitant des soins

* Notez tous les détails concernant votre état de santé (maladies chroniques, allergies, chirurgies, antécédents médicaux, tests de dépistage, vaccins récents, coordonnées des personnes ressources, numéro de sécurité sociale). Une fois ce travail effectué, conservez ce document ainsi que votre dernière ordonnance, chez vous, au bureau et sur vous. Veillez à l’actualiser régulièrement. Ces documents seront précieux en cas d’urgence ou d’évacuation immédiate.

* Identifiez avec votre médecin le contenu nécessaire d’un sac prêt à emporter contenant une réserve de médicaments et de fournitures médicales pour deux semaines, ainsi que les ordonnances et les documents médicaux appropriés. Une fois le sac constitué, il faudra l’avoir sur vous en cas d’évacuation immédiate ou de confinement.

* Demander à votre pharmacien l’ouverture d’un dossier pharmaceutique : Cette demande pourra être utile si vous n’avez pas votre « trousse médicale » en cas d’évacuation immédiate.

Tableau à compléter_ numéro de personnes ressources (PDF)
 

Construire son plan d'urgence familial

Assurer la sécurité de votre domicile

Lors d’une situation d’urgence, il est nécessaire de sécuriser son habitation. Les adultes et les enfants en mesure de le faire doivent savoir comment couper l’alimentation en eau, en électricité et en gaz de leur domicile.
 
Tableau à compléter- Plan d'urgence familial ( PDF)
 

A faire

N’hésitez pas à réaliser des dessins ou des plans, même sommaires, des emplacements de l’alimentation en eau, en gaz…


Numéros d’urgence

La liste des numéros d’urgence doit être établie avec attention et placée près de votre téléphone (à votre domicile et au bureau). Vous pouvez aussi programmer ces numéros sur vos téléphones fixes et mobiles.

Tableau à compléter-numéros d'urgence (PDF)
 

http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/styles/focus/public/focus/image/2016/07/appli-saip.jpg?itok=AI2sW1JU

L'application d’alerte SAIP

Pensez à télécharger l’application d’alerte SAIP (système d’alerte et d’information aux populations)

L’application est disponible sur les smartphones Android et Apple

 

Nécessaire

Apprendre aux enfants comment composer les numéros de téléphone d’urgence et celui de la personne ressource.
 

Numéro de personnes ressource

Une personne ressource doit être désignée comme prioritaire pour tous les membres de votre famille. Il est important qu’elle soit suffisamment éloignée géographiquement afin qu’elle ne soit pas susceptible d’être touchée par l’événement qui vous frappe. S’y ajoutent des contacts utiles selon la situation : voisins, famille, amis, compagnie d’assurance, autres (en précisant le nom, les téléphones du domicile, portable, du travail, les courriels et l’adresse).
Si vous ne connaissez personne près de votre région, rapprochez-vous de vos collègues de travail, d’associations culturelles…

Tableau à compléter_ numéro de personnes ressources (PDF)
 

Quelques bons réflexes

Privilégiez les messages (SMS) aux appels vocaux. Pensez également à utiliser les réseaux sociaux pour indiquer votre situation et signaler que vous allez bien à vos proches afin de ne pas saturer les réseaux téléphoniques (utiles) pour traiter les véritables urgences.
 

Les scénarios d’évacuation 

  • Lorsque c’est possible, il est souhaitable de prévoir deux sorties de secours pour toutes les pièces de la maison. Si vous habitez un appartement, n’utilisez pas l’ascenseur.
  • Identifiez plusieurs itinéraires pour quitter votre quartier en cas d’évacuation obligatoire, en veillant à pouvoir atteindre les sorties de ville le plus rapidement possible par le Nord, le Sud, l’Est et l’Ouest. Suivez les conseils et recommandations des autorités, en temps réel.

Le kit d'urgence en infographie

infog-kit-urgence-_sig.jpg

 

 

 

02/11/2016

Pourquoi Barack Obama ordonne aux États-Unis de se préparer à une énorme tempête solaire? (Vidéo)

Un ordre exécutif signé par Obama le 13 octobre 2016 demande à ce que toutes les structures soient prêtes dans 120 jours après la signature de l'ordre exécutif pour parer à des événements météorologiques spatiaux et géomagnétiques.

120 jours cela donne 4 mois à partir du 13 octobre 2016, soit le mois de février 2017.

Arrivée de Nibiru ou l'inversion des pôles magnétiques qui va s'accélérer ?

 

Pourquoi Barack Obama Ordonne aux États-Unis de se Préparer à une Énorme Tempête Solaire?
Ajoutée le 16 oct. 2016

 

Et voilà une nouvelle assez inquiétante, qui ma foi reste sans réponse, que nous a délivrée la Maison-Blanche il y a 3 jours!

Nous sommes étrangement surpris depuis 3 jours, car le gouvernement Américain a publié le 13 Octobre dernier sur le site Officiel de la Maison-Blanche, un décret sous forme "d'Ordre Exécutif", afin d'avertir et de préparer le pays en prévision d'une énorme Tempête Solaire, qui pourrait dévaster tous les Systèmes Critiques (Défense & Sécurité, Énergie, Espace, Aéronautique...), et les principales infrastructures du pays... L'Ordre Exécutif décrété par la Maison-Blanche Jeudi dernier, demande à ce que tout soit prêt et opérationnel dans les 120 jours qui suivent ce décret.

Mais la grande question est pourquoi ?

Savent-ils quelque chose que nous ne savons pas ? Ou que va-t-il réellement se passe r??...

Qu'est ce que dévoile cet Ordre ?

Dans cette nouvelle vidéo, je parle partiellement de cet "Ordre Exécutif" où j'énumère quelques points importants qui m'ont interpellés...


Peut-être va-t-on vers une grande catastrophe ? Une catastrophe qu'ils ne veulent pas dévoiler sous peine de créer une panique sociale ? Une catastrophe qui serait cette énorme Tempête Solaire ? Dans ce cas, le calendrier Maya disait peut-être la vérité ?....

Les questions demeurent ! Comme d'habitude ici dans Monde Mystérieux nous nous posons tous les questions suivantes : Que va-t-il se passer? Qu'est ce qu'il va arriver? A quoi doit-on se préparer? Que sait le gouvernement que nous ne savons pas ? Va-t-il réellement se passer quelque chose ??...

Comptez sur nous pour vous tenir informé des prochaines informations concernant cet "Ordre", en espérant que l'on ait un peu plus d'explications dans les mois qui viennent. Merci à tous et à bientôt! H.R.

Voici le lien de "l'Ordre Exécutif" sur le site Officiel de la Maison-Blanche :


The White House

Office of the Press Secretary

For Immediate Release

October 13, 2016


Traduction Google : Ordre exécutif - Coordonner les efforts pour préparer la nation aux événements météorologiques

Executive Order -- Coordinating Efforts to Prepare the Nation for Space Weather Events

EXECUTIVE ORDER
- - - - - - -
COORDINATING EFFORTS TO PREPARE
THE NATION FOR SPACE WEATHER EVENTS

By the authority vested in me as President by the Constitution and the laws of the United States of America, and to prepare the Nation for space weather events, it is hereby ordered as follows:

Section 1. Policy. Space weather events, in the form of solar flares, solar energetic particles, and geomagnetic disturbances, occur regularly, some with measurable effects on critical infrastructure systems and technologies, such as the Global Positioning System (GPS), satellite operations and communication, aviation, and the electrical power grid. Extreme space weather events -- those that could significantly degrade critical infrastructure -- could disable large portions of the electrical power grid, resulting in cascading failures that would affect key services such as water supply, healthcare, and transportation. Space weather has the potential to simultaneously affect and disrupt health and safety across entire continents. Successfully preparing for space weather events is an all-of-nation endeavor that requires partnerships across governments, emergency managers, academia, the media, the insurance industry, non-profits, and the private sector.

It is the policy of the United States to prepare for space weather events to minimize the extent of economic loss and human hardship. The Federal Government must have (1) the capability to predict and detect a space weather event, (2) the plans and programs necessary to alert the public and private sectors to enable mitigating actions for an impending space weather event, (3) the protection and mitigation plans, protocols, and standards required to reduce risks to critical infrastructure prior to and during a credible threat, and (4) the ability to respond to and recover from the effects of space weather. Executive departments and agencies (agencies) must coordinate their efforts to prepare for the effects of space weather events.

Sec. 2. Objectives. This order defines agency roles and responsibilities and directs agencies to take specific actions to prepare the Nation for the hazardous effects of space weather. These activities are to be implemented in conjunction with those identified in the 2015 National Space Weather Action Plan (Action Plan) and any subsequent updates. Implementing this order and the Action Plan will require the Federal Government to work across agencies and to develop, as appropriate, enhanced and innovative partnerships with State, tribal, and local governments; academia; non-profits; the private sector; and international partners. These efforts will enhance national preparedness and speed the creation of a space-weather-ready Nation.

Sec. 3. Coordination. (a) The Director of the Office of Science and Technology Policy (OSTP), in consultation with the Assistant to the President for Homeland Security and Counterterrorism and the Director of the Office of Management and Budget (OMB), shall coordinate the development and implementation of Federal Government activities to prepare the Nation for space weather events, including the activities established in section 5 of this order and the recommendations of the National Science and Technology Council (NSTC), established by Executive Order 12881 of November 23, 1993 (Establishment of the National Science and Technology Council).

(b) To ensure accountability for and coordination of research, development, and implementation of activities identified in this order and in the Action Plan, the NSTC shall establish a Space Weather Operations, Research, and Mitigation Subcommittee (Subcommittee). The Subcommittee member agencies shall conduct activities to advance the implementation of this order, to achieve the goals identified in the 2015 National Space Weather Strategy and any subsequent updates, and to coordinate and monitor the implementation of the activities specified in the Action Plan and provide subsequent updates.

Sec. 4. Roles and Responsibilities. To the extent permitted by law, the agencies below shall adopt the following roles and responsibilities, which are key to ensuring enhanced space weather forecasting, situational awareness, space weather preparedness, and continuous Federal Government operations during and after space weather events.

(a) The Secretary of Defense shall ensure the timely provision of operational space weather observations, analyses, forecasts, and other products to support the mission of the Department of Defense and coalition partners, including the provision of alerts and warnings for space weather phenomena that may affect weapons systems, military operations, or the defense of the United States.

(b) The Secretary of the Interior shall support the research, development, deployment, and operation of capabilities that enhance the understanding of variations of the Earth's magnetic field associated with solar-terrestrial interactions.

(c) The Secretary of Commerce shall:

(i) provide timely and accurate operational space weather forecasts, watches, warnings, alerts, and real-time space weather monitoring for the government, civilian, and commercial sectors, exclusive of the responsibilities of the Secretary of Defense; and

(ii) ensure the continuous improvement of operational space weather services, utilizing partnerships, as appropriate, with the research community, including academia and the private sector, and relevant agencies to develop, validate, test, and transition space weather observation platforms and models from research to operations and from operations to research.

(d) The Secretary of Energy shall facilitate the protection and restoration of the reliability of the electrical power grid during a presidentially declared grid security emergency associated with a geomagnetic disturbance pursuant to 16 U.S.C. 824o-1.

(e) The Secretary of Homeland Security shall:

(i) ensure the timely redistribution of space weather alerts and warnings that support national preparedness, continuity of government, and continuity of operations; and

(ii) coordinate response and recovery from the effects of space weather events on critical infrastructure and the broader community.

(f) The Administrator of the National Aeronautics and Space Administration (NASA) shall:

(i) implement and support a national research program to understand the Sun and its interactions with Earth and the solar system to advance space weather modeling and prediction capabilities applicable to space weather forecasting;

(ii) develop and operate space-weather-related research missions, instrument capabilities, and models; and

(iii) support the transition of space weather models and technology from research to operations and from operations to research.

(g) The Director of the National Science Foundation (NSF) shall support fundamental research linked to societal needs for space weather information through investments and partnerships, as appropriate.

(h) The Secretary of State, in consultation with the heads of relevant agencies, shall carry out diplomatic and public diplomacy efforts to strengthen global capacity to respond to space weather events.

(i) The Secretaries of Defense, the Interior, Commerce, Transportation, Energy, and Homeland Security, along with the Administrator of NASA and the Director of NSF, shall work together, consistent with their ongoing activities, to develop models, observation systems, technologies, and approaches that inform and enhance national preparedness for the effects of space weather events, including how space weather events may affect critical infrastructure and change the threat landscape with respect to other hazards.

(j) The heads of all agencies that support National Essential Functions, defined by Presidential Policy Directive 40 (PPD-40) of July 15, 2016 (National Continuity Policy), shall ensure that space weather events are adequately addressed in their all-hazards preparedness planning, including mitigation, response, and recovery, as directed by PPD-8 of March 30, 2011 (National Preparedness).

(k) NSTC member agencies shall coordinate through the NSTC to establish roles and responsibilities beyond those identified in section 4 of this order to enhance space weather preparedness, consistent with each agency's legal authority.

Sec. 5. Implementation. (a) Within 120 days of the date of this order, the Secretary of Energy, in consultation with the Secretary of Homeland Security, shall develop a plan to test and evaluate available devices that mitigate the effects of geomagnetic disturbances on the electrical power grid through the development of a pilot program that deploys such devices, in situ, in the electrical power grid. After the development of the plan, the Secretary shall implement the plan in collaboration with industry. In taking action pursuant to this subsection, the Secretaries of Energy and Homeland Security shall consult with the Chairman of the Federal Energy Regulatory Commission.

(b) Within 120 days of the date of this order, the heads of the sector-specific agencies that oversee the lifeline critical infrastructure functions as defined by the National Infrastructure Protection Plan of 2013 -- including communications, energy, transportation, and water and wastewater systems -- as well as the Nuclear Reactors, Materials, and Waste Sector, shall assess their executive and statutory authority, and limits of that authority, to direct, suspend, or control critical infrastructure operations, functions, and services before, during, and after a space weather event. The heads of each sector-specific agency shall provide a summary of these assessments to the Subcommittee.

(c) Within 90 days of receipt of the assessments ordered in section 5(b) of this order, the Subcommittee shall provide a report on the findings of these assessments with recommendations to the Director of OSTP, the Assistant to the President for Homeland Security and Counterterrorism, and the Director of OMB. The assessments may be used to inform the development and implementation of policy establishing authorities and responsibilities for agencies in response to a space weather event.

(d) Within 60 days of the date of this order, the Secretaries of Defense and Commerce, the Administrator of NASA, and the Director of NSF, in collaboration with other agencies as appropriate, shall identify mechanisms for advancing space weather observations, models, and predictions, and for sustaining and transitioning appropriate capabilities from research to operations and operations to research, collaborating with industry and academia to the extent possible.

(e) Within 120 days of the date of this order, the Secretaries of Defense and Commerce shall make historical data from the GPS constellation and other U.S. Government satellites publicly available, in accordance with Executive Order 13642 of May 9, 2013 (Making Open and Machine Readable the New Default for Government Information), to enhance model validation and improvements in space weather forecasting and situational awareness.

(f) Within 120 days of the date of this order, the Secretary of Homeland Security, through the Administrator of the Federal Emergency Management Agency and in coordination with relevant agencies, shall lead the development of a coordinated Federal operating concept and associated checklist to coordinate Federal assets and activities to respond to notification of, and protect against, impending space weather events. Within 180 days of the publication of the operating concept and checklist, agencies shall develop operational plans documenting their procedures and responsibilities to prepare for, protect against, and mitigate the effects of impending space weather events, in support of the Federal operating concept and compatible with the National Preparedness System described in PPD-8.

Sec. 6. Stakeholder Engagement. The agencies identified in this order shall seek public-private and international collaborations to enhance observation networks, conduct research, develop prediction models and mitigation approaches, enhance community resilience and preparedness, and supply the services necessary to protect life and property and promote economic prosperity, as consistent with law.

Sec. 7. Definitions. As used in this order:

(a) "Prepare" and "preparedness" have the same meaning they have in PPD-8. They refer to the actions taken to plan, organize, equip, train, and exercise to build and sustain the capabilities necessary to prevent, protect against, mitigate the effects of, respond to, and recover from those threats that pose the greatest risk to the security of the Nation. This includes the prediction and notification of space weather events.

(b) "Space weather" means variations in the space environment between the Sun and Earth (and throughout the solar system) that can affect technologies in space and on Earth. The primary types of space weather events are solar flares, solar energetic particles, and geomagnetic disturbances.

(c) "Solar flare" means a brief eruption of intense energy on or near the Sun's surface that is typically associated with sunspots.

(d) "Solar energetic particles" means ions and electrons ejected from the Sun that are typically associated with solar eruptions.

(e) "Geomagnetic disturbance" means a temporary disturbance of Earth's magnetic field resulting from solar activity.

(f) "Critical infrastructure" has the meaning provided in section 1016(e) of the USA Patriot Act of 2001 (42 U.S.C. 5195c(e)), namely systems and assets, whether physical or virtual, so vital to the United States that the incapacity or destruction of such systems and assets would have a debilitating impact on security, national economic security, national public health or safety, or any combination of those matters.

(g) "Sector-Specific Agency" means the agencies designated under PPD-21 of February 12, 2013 (Critical Infrastructure Security and Resilience), or any successor directive, to be responsible for providing institutional knowledge and specialized expertise as well as leading, facilitating, or supporting the security and resilience programs and associated activities of its designated critical infrastructure sector in the all-hazards environment. Sec. 8. General Provisions.

(a) Nothing in this order shall be construed to impair or otherwise affect:

(i) the authority granted by law to an agency, or the head thereof; or (ii) the functions of the Director of OMB relating to budgetary, administrative, or legislative proposals.

(b) This order shall be implemented consistent with applicable law and subject to the availability of appropriations.

(c) This order is not intended to, and does not, create any right or benefit, substantive or procedural, enforceable at law or in equity by any party against the United States, its departments, agencies, or entities, its officers, employees, or agents, or any other person.

 

BARACK OBAMA

 

THE WHITE HOUSE,
October 13, 2016.

 

18/09/2015

Astéroïdes en septembre ? Quand MSN.COM et EXPRESS.CO.UK osent contredire la NASA

Excellent !

C’est ni oui, ni non, la NASA n’en sait rien, et elle a pu très bien avoir reçu des ordres de ne rien dire, aussi, dans le doute….. il vaut mieux s’y préparer !

Quand MSN.COM et EXPRESS.CO.UK osent contredire la NASA …

Quand MSN.COM et EXPRESS.CO.UK osent contredire la NASA …

Puisque MSN.COM et express.co.uk sont des médias d'information réputés comme étant crédibles, ces articles prennent une certaine importance ...

Voici la traduction du texte complet de MSN.COM , publié aujourd'hui.

Mes commentaires sont en fin d'article.

Expert says meteor could wipe out Earth next week despite Nasa's claim we're safe

http://www.msn.com/en-gb/news/uknews/expert-says-meteor-could-wipe-out-earth-next-week-despite-nasas-claim-were-safe/ar-AAemjcv?li=AA9SkIr&ocid=mailsignoutmd

Un expert dit qu’un météore pourrait anéantir la Terre la semaine prochaine malgré l'affirmation de la Nasa qui affirme que nous sommes en parfaite sécurité

Avec juste un peu plus d'une semaine pour aller jusqu'aux premiers grondements de la fin des temps - il pourrait être temps de parfaire les compétences de planification d'urgence au cas où vous seriez le dernier homme vivant - après que toute la Terre ait reçu un impact catastrophique !

Comme une pléthore d'horreurs qui sont attendus à pleuvoir et ravager la planète, y compris des frappes de météores, des tremblements de terre, tsunamis et même comme certains le suggèrent un torrent de Dieu Tout-Puissant lui-même - nous avons décidé de prendre un peu de conseils d'experts qui disent que les observateurs de la fin du monde pourraient bien avoir raison quelque part.

Les théoriciens du complot n’ont toujours pas remarqué que lorsque la dernière journée de la terre viendra - insistant sur le fait qu'il pourrait se passer n’importe quoi entre le 22 au 28 Septembre - mais s’il fallait les croire - alors nous devrions commencer à dire bye-bye à nos proches bientôt.

 Le professeur Robert Walsh, directeur exécutif de la recherche à l'Université de Central Lancashire a puisé dans ses vastes connaissances pour mettre un peu de contexte historique pour ce prochain phénomène.

Ce que vous ne pouvez pas réaliser c’est que la Terre est frappée avec une centaine de tonnes de matériel extraterrestre chaque jour! Cependant, ces débris sont sous la forme de nombreuses petites roches, dont la majorité brûlent dans l'atmosphère de la planète.

La Terre a connu des effets très destructeurs dans le passé - il suffit de demander aux dinosaures ! Oh, attendez, vous ne pouvez pas! L'astéroïde tueur dans ce cas a été estimé à environ 10 km de diamètre. Donc, nous devons prendre la menace au sérieux.

En fait, en Février 2013, un caillou de la taille d’un camion a explosé dans les cieux au-dessus de Tcheliabinsk, en Sibérie. Spectaculairement pris par les appareils photos quand il a accéléré à travers le ciel, la force de l'explosion a fracassé les fenêtres, blessant des centaines de personnes. Cependant, le résultat pourrait être beaucoup plus dévastateur si ce genre d'événement avait été répété au-dessus d'un centre majeur de la population comme Londres, New York ou Pékin.

La communauté d'astronomie internationale prend au sérieux la plus petite menace d'une collision avec un astéroïde dévastateurEn Avril 2015, une conférence internationale organisée par l'Agence spatiale européenne a réuni plusieurs disciplines scientifiques (y compris les astronomes, physiciens et ingénieurs) pour débattre sur quelles seraient les possibilités pour voir se qui se passerait autour de la Terre face à une scène de collision d'astéroïdes.

La NASA indique que s’il y avait un objet assez grand pour faire le type de destructions comme celles indiquées pour Septembre indiqué dans les commentaires à travers les blogs et articles sur le Web, nous l’aurions déjà vu maintenant.

Le bureau d'objets géocroiseurs de la NASA au Jet Propulsion Laboratory est à la pointe de ce qui est aujourd'hui une collaboration mondiale pour regarder le ciel pour tous les astéroïdes qui pourraient menacer notre planète. Leur programme "Spaceguard" détecte et enregistre ces objets et essaie de déterminer leur nature; comme ce qui est de leur masse ou de quoi ils pourraient être constitués.

En 1994, Jupiter, la plus grosse planète de notre voisinage  astronomique, a connu un astéroïde de la comète Shoemaker Levy 9- ce fut la première fois que l'humanité avait prédit et qu’elle a pu ensuite observer un tel événement.

Les astéroïdes sont les débris rocheux laissés après la formation des planètes dans notre système solaire. La plupart se trouvent dans un énorme anneau de l'espace connu sous le nom de la ceinture d'astéroïdes quelque part entre les planètes Mars et Jupiter.

Cependant, certains se trouvent en dehors de la ceinture principale d'astéroïdes. Trois groupes appelés Atens, Amors, et Apollos sont ceux qui nous inquiètent ici sur Terre. Ils sont connus comme les astéroïdes les plus proches de la Terre et ils évoluent en spirale dans les parties intérieures du système solaire et peuvent parfois croiser le chemin de la Terre et de Mars.

En conséquence le Programme Effet impact de la Terre à l'Imperial College de Londres, sait que les vitesses d'impact typiques sont de 17 km /s pour les astéroïdes et 51 km / s pour les comètes.

Pour donner un peu de contexte sachons que:

• Une comète pourrait voyager d'Edimbourg à Londres en 10 secondes

• Un astéroïde pourrait voyager d'Edimbourg à Londres en un peu plus de 30 secondes

Il y a plusieurs façons d'essayer de faire dévier un astéroïde de sa trajectoire. La première est d'essayer la "méthode Hollywood" et simplement de la faire sauter ! Cependant, en dépit des effets visuels éventuellement spectaculaires qui pourraient résulter du "bombardement",  l'astéroïde cassé pourrait simplement devenir un essaim de roches légèrement plus petites et très destructrices se dirigeant vers notre planète. Vraiment, cela ne serait à utiliser ou en très très dernier recours,.

Un autre moyen serait de simplement donner un coup de pouce à l'astéroïde, pour changer sa trajectoire loin de la Terre. Frapper avec une sorte d'impact pourrait faire cela. Ou peut-être un engin spatial non habité avec assez de masse pourrait être mis en orbite autour de l'astéroïde pour  changer efficacement «l’attraction gravitationnelle» et modifier la trajectoire de cette façon.

Orbiter autour et atterrir sur une comète peut sembler comme des trucs de Star Trek. Cependant cela a été effectivement réalisé en 2014 par Rosetta de l'Agence spatiale européenne qui a également envoyé un petit atterrisseur appelé Philae  jusqu'à la surface de la comète.

Cependant, il a fallu une décennie à Rosetta  pour se rendre à sa destination avec la comète. Donc, on aurait besoin de nombreuses années pour dévier un impact dirigé la Terre, l'astéroïde aurait besoin d’être poussé ou tiré à des millions de kilomètres loin de la Terre.

Donc, avec l'anticipation en cours sur la fin du monde, le Dr Sarita Robinson, professeur de psychologie à l 'Université de Central Lancashire a examiné les raisons pour lesquelles nous sommes tellement fascinés par la fin du monde!

Pourquoi les gens sont attirés par ces croyances est une question intéressante. Une possibilité est que dans un monde qui est imprévisible, il offre un sentiment de contrôle. Les gens peuvent être préoccupés par l'avenir et ce qu'il faut planifier, mais sans aucune information de base des plans cela peut s’avérer difficile. Si un leader charismatique vous dit que le monde va finir à une date précise, vous pouvez planifier pour l'événement. En ayant une date de planification vous enlevez l'incertitude dans votre vie.

Le problème vient quand la fin du monde n’arrive pas. Il peut être très difficile pour les gens quand ils découvrent soudainement que le monde n'a pas pris fin. Ils ont besoin de trouver un moyen d’expliquer pourquoi on est encore ici, tels que les erreurs de calculs .

En 1938, aux États-Unis une station de radio a diffusé une version du livre de HG Wells «La Guerre des Mondes", mais le jeu radiophonique était censé être une émission en direct d'un événement réel de la vie. Ce fut dans les jours avant que vous pourriez vérifier des choses sur l'internet et les gens de confiance pour les nouvelles à la radio. En conséquence des milliers de personnes auraient fui leur maison pour échapper à l'invasion martienne.

Des comportements similaires ont été observés en 1992 lorsque la BBC a diffusé un drame appelé Ghostwatch, un documentaire «en direct» où certaines personnes croyaient qu’un vrai poltergeist s’était échappé et que ce serait la fin des temps. Les gens ont signalé des problèmes psychologiques chez les enfants après avoir vu le spectacle.

Certaines personnes croient que la pleine lune a un effet négatif sur le comportement humain , l'hypothèse Transylvanie. Cependant, aucune preuve réelle n'a été trouvée.

Une étude des admissions au service d'urgence a démontré que la pleine lune a été associée à une augmentation significative de morsures d'animaux à l'homme. D'autres études ont noté une légère hausse dans les nominations de médecins généralistes dans les 6 jours suivant la pleine lune. Cependant, d'autres études n’ont rapporté aucun lien entre la pleine lune et une augmentation des traumatismes / violence menant à des hospitalisations et aucune augmentation de la violence et de l'agression à ceux qui résident dans des unités psychiatriques.

Estimant que la fin du monde est proche n’est pas une mauvaise chose si elle ne perturbe pas votre vie quotidienne. Tant que vous ne vendez pas votre maison pour dépenser l'argent pour passer de belles vacances ou pour le donner à un chef de la secte de préparation pour la fin du monde ne peut pas être une mauvaise idée. La plupart d'entre nous ne prennent pas de risques et prennent la vie quotidienne au sérieux.

Nous ne pouvons pas penser à propos de risques tels que ce que nous pourrions faire s’il y avait une pandémie de grippe par exemple. Il est tout à fait logique de garder un peu de nourriture et de l'eau dans votre maison pour les urgences. La plupart des gens ne veulent pas penser à la mort parce que c’est psychologiquement inconfortable. Par conséquent la plupart d'entre nous ne font pas les tâches de préparation de tous les jours sensibles (telles que le maintien d'une couverture et d'un flacon de café dans la voiture au cas où nous sommes coincés dans la neige en hiver).

Les gens qui sont en détresse en fin de prédictions mondiales devraient essayer de rationaliser et de remettre en question leurs pensées négatives.

*******************************************

Fin de l'article

Excellent article , d'ailleurs.

En effet , il est sage de se garder une petite réserve d'eau et de nourriture au cas ou , on ne sait jamais.

Le plus important est de rester soi-même , de continuer nos activités quotidiennes normales , de surtout ne pas tomber sous la domination d'un gourou qui prendra votre précieux temps et surtout votre argent.

Personnellement , je ne croie pas qu'un météore va entrer en collision avec notre terre à la fin du mois , mais ce n'est que mon opinion personnelle , personne n'en a la certitude , même pas la NASA.

Voici ce que express.co.ukécrivait il y a quelques jours :

Paul Chodas, du bureau d'objets géocroiseurs de la NASA à sa Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, en Californie, a déclaré: "Il n'y a aucune preuve existante qu'un astéroïde ou tout autre objet céleste soit sur une trajectoire qui causerait un impact avec la Terre." En fait, non un seul des objets connus a une chance crédible de frapper notre planète au cours du prochain siècle » la Nasa a également publié un communiqué sur son site pour  rassurer le public mondial pour dire que les histoires effrayantes ne sont pas vraies. Mr Chodas a ajouté: ". Il n'y a pas de base scientifique, pas l'ombre d'une preuve, qu’un astéroïde ou tout autre objet céleste causera un impact sur la Terre à ces dates. " S’il y avait tout objet suffisamment grand pour faire ce genre de destruction en Septembre, nous avons vu quelque chose dès maintenant.

La "NASA ne piste qu’environ 13,000 astéroïdes proches de la Terre », mais accepte de dire que ce chiffre est seulement d'environ 2% de ceux là et il n'a aucune idée de l'endroit où le 98% restant se trouvent.

Source :

SIX énormes astéroïdes s’en viennent

13 Septembre 2015

http://www.bengarneau.com/2015/09/six-enormes-asteroides-...

Donc, la NASA ne connaît que 2 % des astéroïdes.

Cependant, ils affirment qu'aucun objet ne va nous frapper, et c'est valide pour les 100 prochaines années.

Vous voyez le problème comme moi, ils négligent les 98 % des astéroïdes qu'ils ne connaissent pas.

Donc, est-ce qu'un astéroïde va nous frapper dans quelques jours ?

Réponse :

La NASA ne peut pas le savoir, elle n'en sait pas plus à ce sujet que vous et moi.

Mais on aura la réponse dans quelques jours ...

 

 

 

24/08/2015

Nibiru : Mondes en collision du Dr. Immanuel Velikovsky, le plus grand visionnaire du siècle !

Cet article se compose de plusieurs articles.

 

SOMMAIRE :

1 - Dans ce premier article vous trouverez la présentation du Dr. Immanuel Velikovsky et de ses oeuvres extraordinaires, à lire absolument !

2 - Vous pourrez télécharger les 3 principaux livres que nous avons sélectionnés pour vous par ces liens :

 

Livres à télécharger sur NIBIRU du Dr Velikovsky Immanuel

 

IMMANUEL VELIKOVSKY

 
[image]
Russe d'origine, génie scientifique, ami d'Albert Einstein, Velikovsky a publié entre 1950 et 1979 une série d'ouvrages, dont:
 

* - Mondes en collision (Worlds in Collision) (1950), Éd. le Jardin des Livres, 2004. 

* - Les Grands Bouleversements terrestres (Earth in Upheaveal) (1955), éditions Stock 1982; rééd. le Jardin des Livres, 2005.   

* - Le Désordre des siècles (Ages in Chaos) (1952), Éd. le Jardin des Livres, 2006. Œdipe et Akhénaton (Oedipus and Akhnaton) (1960), Éd. Robert Laffont, coll.

* - Les Énigmes de l'univers, 1999.

* - Peoples of the Sea 1977 (Book club associates)

* - Ramses II and his Time 1978 (Doubleday)

 
Ouvrages qui ont agité et agitent toujours le monde scientifique.
 
Pour Velikovsky, l'histoire de l'humanité est jalonnée de catastrophes naturelles d'origine cosmique qui éclairent d'un jour nouveau nombre de grands mythes du passé, tels les plaies d'Egypte et le déluge. « J'entends établir qu'au milieu du deuxième millénaire avant notre ère, la Terre subit l'un des plus grands cataclysmes de son histoire. Un corps céleste, tout récemment entré dans le système solaire - une nouvelle comète - s'approcha très près de la Terre. On peut reconstituer le récit de ce cataclysme d'après les témoignages fournis par un grand nombre de documents». Parmi ces documents, Velikovsky cite la Torah (Livre de l'Exode), le Manuscrit Quiché des Mayas, etc...
 


mondes_collision.jpg

 

Les principaux thèmes abordés dans ce livre :

Les trompettes de l'Apocalypse (les étranges sons entendus de partout dans le monde),

Le monde rouge, (les eaux et la Terre, rouges)

La pluie de pierres (météorites, grêle)

Le Naphte ou le pétrole

Les ténèbres (les 3 jours d’obscurité lors de l’inversion des pôles des pôles magnétiques et l’absence de soleil),

Les séismes

L'ouragan

La marée

L'étincelle

L'effondrement du ciel

La terre et la mer en ébullition

Le renversement des pôles

 

Découvrons  en vidéo, la présentation  du  Dr. Immanuel Velikovsky et de ses livres par Pierre Jovanovic.

 

Mondes en collision du Dr. Immanuel Velikovsky commenté par P. Jovanovic

 

Est-il exact que la terre a été bouleversée par des cataclysmes sans précédent ? Pourquoi les livres bouddhiques parlent-ils d'une année à 360 jours ? Pourquoi les scientifiques enregistrent-ils des inversions de polarité dans les rochers ? Pourquoi les océans se sont-ils massivement déplacés et les jungles transformées en déserts ? Comment explique-t-on la présence de mammouths en Sibérie - instantanément gelés alors qu'ils étaient en train de mâcher tranquillement - sachant que leur examen prouve qu'ils vivaient dans un climat tempéré ? Et pourquoi ont-ils tous été décimés d'un seul coup ? D'où viennent les palmiers retrouvés au pôle Nord ? Depuis quand le 13 porte-t-il malheur ? Comment expliquer que le papyrus égyptien Ipuwer ainsi que les textes aztèques, chinois et mayas confirment le texte de la Bible des dix plaies d'Egypte ? Et pourquoi ce livre est-il le plus combattu et censuré de tous les temps ? Dans ce livre, le plus controversé de l'histoire de l'édition moderne, le Dr Velikovsky, répond de manière si révolutionnaire qu'on en ressort avec un choc intellectuel. Cette édition 2003 contient la biographie de Velikovsky reconnu maintenant comme l'un des plus grands génies du XXe siècle, l'histoire du livre, des documents, la liste de ses découvertes incroyables - confirmées depuis par les sondes spatiales - et bien sûr "Mondes en collision ".

 

Mondes en collision du Dr. Immanuel Velikovsky


 

 

Nibiru - Mondes en collision - Velikovsky Immanuel : Année - 1950

  Livres sur NIBIRU de Velikovsky Immanuel

 

1er livre : Mondes en collision - 1950

2ème livre : Les grands bouleversements terrestres - 1955

3ème livre : Le désordre des siècles - 1952

 

1er LIVRE : ANNEE 1950

 

Velikovsky Immanuel - Mondes en collision

Lien permanent VVelikovsky Immanuel

Auteur : Velikovsky Immanuel
Ouvrage : Mondes en collision
Année : 1950

mondes_collision.jpg

 




Lien de téléchargement :

Velikovsky_Immanuel_-_Mondes_en_collision.zip

 

Présentation du livre par l'éditeur

 Est-il exact que la terre a été bouleversée par des cataclysmes sans précédent ? Pourquoi les livres bouddhiques parlent-ils d'une année à 360 jours ? Pourquoi les scientifiques enregistrent-ils des inversions de polarité dans les rochers ? Pourquoi les océans se sont-ils massivement déplacés et les jungles transformées en déserts ? Comment explique-t-on la présence de mammouths en Sibérie - instantanément gelés alors qu'ils étaient en train de mâcher tranquillement - sachant que leur examen prouve qu'ils vivaient dans un climat tempéré ? Et pourquoi ont-ils tous été décimés d'un seul coup ? D'où viennent les palmiers retrouvés au pôle Nord ? Depuis quand le 13 porte-t-il malheur ? Comment expliquer que le papyrus égyptien Ipuwer ainsi que les textes aztèques, chinois et mayas confirment le texte de la Bible des dix plaies d'Egypte ? Et pourquoi ce livre est-il le plus combattu et censuré de tous les temps ? Dans ce livre, le plus controversé de l'histoire de l'édition moderne, le Dr Velikovsky, répond de manière si révolutionnaire qu'on en ressort avec un choc intellectuel. Cette édition 2003 contient la biographie de Velikovsky reconnu maintenant comme l'un des plus grands génies du XXe siècle, l'histoire du livre, des documents, la liste de ses découvertes incroyables - confirmées depuis par les sondes spatiales - et bien sûr "Mondes en collision ". Si vous ne connaissez pas encore ce livre, alors attendez-vous à le lire d'une seule traite !!!

Quatrième de couverture

Est-il exact que la Terre a été bouleversée par des cataclysmes sans précédent ? Comment explique-t-on la présence de mammouth en Sibérie alors que leur examen prouve qu'ils vivaient dans un climat tempéré ? Et pourquoi ont-ils tous été décimés d'un seul coup ? D'où viennent les palmiers retrouvés dans les pôles ? Pourquoi 2000 ans avant J-C, les astronomes ne dessinaient-ils jamais la planète Vénus? Comment expliquer le mythe grec de la « Naissance de Vénus » si merveilleusement illustré par Botticelli ? Pourquoi les romains disaient-ils qu'Athéna est née de Jupiter pour aller se battre avec Mars ? Pourquoi les océans se sont-ils massivement déplacés et les jungles transformées en désert ? Comment expliquer que le papyrus égyptien Ipuwer, en plus des textes aztèques, chinois et mayas, confirment ce que la Bible présente sous forme des dix plaies d'Egypte ? Pourquoi les scientifiques enregistrent-ils des inversions de polarité dans les rochers anciens ? Et pourquoi cet ouvrage est-il le plus combattu de tous les temps ? Cette édition 2003 contient la biographie de Velikovsky, l'histoire du livre, des documents, des listes, une liste de ses découvertes incroyables (confirmées depuis par les sondes spatiales), et bien-sûr le “Mondes en collision” lui-même, avec les sources sous forme de plus de 1000 notes bas de page.

Préface. Ce livre a pour sujet les guerres qui bouleversèrent la sphère céleste dans les temps historiques, et auxquelles notre planète participa. Il ne décrit que deux actes d'un grand drame : le premier se déroula il y a trente-quatre à trente-cinq siècles, au milieu du deuxième millénaire avant notre ère ; le second au cours du VIIIe et au début du VIIe siècle avant J. C., il y a quelque vingt-six siècles.

Cet ouvrage comporte donc deux parties, précédées d'un prologue. Le principe de l'harmonie et de la stabilité des sphères céleste et terrestre est le fondement même de notre conception présente de l'Univers, qui trouve ses expressions essentielles dans la Mécanique céleste de Newton et dans la théorie darwinienne de l'évolution. Si ces deux savants sont sacro-saints, ce livre est une hérésie. Et pourtant la physique moderne, avec sa théorie de l'atome et des quanta, constate des bouleversements dramatiques dans le microcosme - l'atome - prototype de notre système solaire ; une théorie qui envisage la possibilité de phénomènes semblables dans le macrocosme - le système solaire - ne fait qu'appliquer à la sphère céleste les concepts de la physique moderne.

Ce livre s'adresse au savant comme au profane; j'entends que nulle formule, nul hiéroglyphe ne barrera la route à qui en entreprendra la lecture. S'il arrive que des témoignages historiques ne cadrent pas avec certaines lois déjà formulées, il importera de se rappeler que la loi n'est que la consécration de l'expérience et de l'expérimentation, et qu'en conséquence les lois doivent se plier aux faits historiques, non les faits aux lois. Je n'exige pas du lecteur qu'il accepte une théorie les yeux fermés : je l'invite au contraire à se demander en toute sincérité s'il s'agit là d'un livre de fiction pure ou bien d'une oeuvre solide, fermement étayée par des faits historiques; je le prie de me faire crédit sur un seul point, au reste secondaire pour la théorie des cataclysmes cosmiques : j ai utilisé un tableau synchronique de l'histoire d'Égypte et d'Israël qui n'est pas orthodoxe.

Au printemps 1940 il m'est brusquement venu à l'idée que quelque gigantesque cataclysme avait eu lieu au temps de l'Exode : de nombreux textes des Écritures en apportaient l'éclatant témoignage. Dès lors, cet événement pouvait servir à déterminer la date de l'Exode d'Israël dans l'histoire de l'Égypte, ou à établir le tableau synchronique de l'histoire des deux peuples. C'est ainsi que j'entrepris « Ages in chaos », qui est la reconstruction de l'histoire du monde antique depuis le milieu du second millénaire avant notre ère jusqu'à Alexandre le Grand.

Dès l'automne 1940, j'eus l'impression d'avoir saisi la vraie nature de cette gigantesque catastrophe; pendant neuf ans je menai de front deux tâches, en écrivant de concert l'histoire politique et l'histoire naturelle de cette époque. « Ages in chaos » fut achevé le premier; il ne sera cependant publié qu'après « Mondes en collision ».

Dans ce dernier livre j'étudie les deux ultimes actes d'un grand drame cosmique; certains actes antérieurs, tel le Déluge, feront l'objet d'un autre volume. Le récit à la fois cosmologique et historique que contient le présent ouvrage s'appuie sur les témoignages des textes de l'histoire du monde entier, sur la littérature classique, les épopées nordiques, les livres sacrés des peuples d'Orient et d'Occident, les traditions et le folklore des tribus primitives, sur de vieilles inscriptions et d'antiques cartes astronomiques, sur les découvertes archéologiques, géologiques et paléontologiques. Mais si des bouleversements cosmiques se sont produits dans le passé historique, pourquoi la race humaine n'en a-t-elle pas conservé le souvenir? Pourquoi n'en retrouve -t-on la trace qu'au prix de recherches obstinées ? Le chapitre « l'amnésie collective » éclairera ce problème. Mon travail ressemblait assez à celui du psychanalyste qui, à partir de souvenirs et de rêves discontinus, reconstruit une expérience traumatique oubliée, qui imprima une trace profonde sur l'enfance d'un individu. En appliquant la même méthode à l'histoire de l'humanité, on se rend compte que les inscriptions ou les thèmes des légendes jouent un rôle comparable à celui des souvenirs et des rêves dans l'analyse d'une personnalité. Est-il possible, à partir de ces données polymorphes, d'établir des faits certains?

Nous comparerons, nous opposerons sans trêve un peuple à l'autre, les récits épiques aux cartes astronomiques, et la géologie aux légendes, jusqu'à obtenir enfin des faits authentiques. Dans quelques cas il est impossible d'affirmer avec certitude qu'un document ou une tradition se rapporte à telle ou telle de ces catastrophes qui se produisirent au cours des âges; il est même probable que certaines traditions ne sont qu'une synthèse d'éléments appartenant à des âges différents.

Dans l'analyse finale il n'est cependant pas capital de discriminer les éléments de chaque catastrophe individuelle. Il paraît autrement plus important, nous semble-t-il, d'établir :

1° que certains bouleversements physiques ont véritablement existé, qui affectèrent le globe entier aux époques historiques;

2° qu'ils furent provoqués par des agents extraterrestres;

3° que l'identification de ces agents est possible.

Ces conclusions entraînent de multiples conséquences. Qu'il me soit permis d'en réserver l'examen pour l'épilogue de ce livre. Quelques personnes ont lu le manuscrit de mon livre et m'ont présenté des suggestions et des remarques pleines d'intérêt. Ce sont, dans l'ordre chronologique de leur lecture :

Dr Horace M. Kallen, ancien doyen de la Graduate Faculty of the New School for Social Research, New- York ;

John J. O'Neill, rédacteur scientifique du New York Herald Tribune ;

James Putnam, co- éditeur de la Macmillan Company ;

Clifton Fadiman, critique et commentateur littéraire ;

Gordon A. Atwater, directeur du Hayden Planetarium à l'American Museum of Natural History, New-York.

Ces deux dernières personnalités ont spontanément demandé à lire cet ouvrage, après que Mr. O'Neill en eut fait la critique dans le Herald Tribune du 11 août 1946. Je leur exprime ici ma reconnaissance, mais la responsabilité des idées et du texte incombe à moi seul.

Miss Marion Kuhn a bien voulu revoir le manuscrit et m'a aidé dans la correction des épreuves. Il est courant qu'un auteur dédie un de ses ouvrages à sa femme, ou mentionne son nom dans la préface. J'ai toujours considéré que cet usage comportait une certaine part d'ostentation; mais il m'apparaît, à l'heure où ce livre va voir le jour, qu'il serait d'une rare ingratitude de ne point signaler que ma femme Elishevay a consacré presque autant de temps que moi-même. Je lui dédie ce livre. Au cours des années où je composais mes deux livres, une catastrophe mondiale, celle-ci provoquée par l'homme faisait rage : les hommes s'entre-tuaient sur la terre, sur les mers et dans l'air. C'est pendant cette guerre que l'homme a découvert le moyen de dissocier quelques-uns des éléments constitutifs de l'univers - les atomes de l'uranium. Si un jour il parvenait à résoudre le problème de la fission et de la fusion des atomes dont la croûte terrestre, son eau et son atmosphère se composent, il se pourrait qu'il déclenchât fortuitement des réactions en chaîne telles, que notre planète perdrait toute chance de survie et se verrait définitivement éliminée des membres de la sphère céleste. Immanuel Velikovsky.