Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2012

Alex Jones : L'élite est en train d'investir massivement dans des bunkers + 2012 et la planète X : le témoigna ge d'un homme politique Norvégien

Selon Alex Jones : L'élite est en train d'investir dans des bunkers !

Mais il ne doit rien se passer du tout pour les moutons !

Ce qui confirme le témoignage d'un homme politique Norvégien dans NEXUS N° 55 de mars-avril 2008. Téléchargez le fichier par le lien ci-dessous :
http://www.lepouvoirmondial.com/media/00/00/167266130.PDF...

Planète X : La Norvège craint l'apocalypse
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2008/05/12/planet...


Alex Jones : L'élite est en train d'investir massivement dans des bunkers.

mercredi 3 octobre 2012

En plus des abris personnels, il est question de villes souterraines reliées entre elles par des tunnels où circulent des trains à grande vitesse. Tandis que l'élite se met à l'abri, les moutons vont vers l'abattoir inconscients de leur sort...

Why Are The Elite Buying Underground Shelters In Record Numbers? - Vidéo
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...#!

Une idée intéressante pour ceux qui voudraient investir dans un abri capable se faire face aux catastrophes naturelles. Site du constructeur : http://atlassurvivalshelters.com/aboutus/factory/...

http://www.infowars.com/elite-buying-underground-shelters-in-record-numbers/

19/11/2010

Les ET, Pléiadiens sont-ils en train de faire échec à la 3ème mondiale et à certains voyages spatiaux ?

A lire absolument !

Un article placé sur le blog de Sos Justice & Droits de l'Homme dont vous prions de prendre connaissance.

L'article complet en ligne sur le blog de Sos Justice.

Les ET, Pléiadiens sont-ils en train de faire échec à la 3ème mondiale et à certains voyages spatiaux ?
http://www.dossiers-sos-justice.com/archive/2010/11/19/le...

10/08/2010

Le Pape Jean XXIII et les ovnis

Encore une relation entre le Vatican et les ET. Les églises ont toujours voué leur culte aux extraterrestres depuis au moins la civilisation sumérienne, il suffit de lire les textes dits sacrés et d'avoir essayé de les déchiffrer pour le savoir. Et depuis des millénaires ils nous ont laissé dans l'ignorance, et entre les mains de nos prédateurs. La révélation n'a jamais eu lieu, car ils auraient été obligés de nous dire qu'il existait des races alliées de l'humanité, mais que contre les technologies UFO, que les grandes nations dont les USA, la Russie, l'Angleterre, la France et tous les pays qui ont un programme spatial et qui bénéficient de ces technologies. Ils ont préféré livrer l'humanité entre les mains de ses prédateurs, ceux qui sont appelés l'élite mondiale, promoteurs du Nouvel Ordre Mondial, soit : les Illuminati-reptiliens ou les Grands Gris.

Le pape Jean XXIII et les ovnis

En 2008, dans un entretien pour le journal italien L’Osservatore Romano, Jose Ga­briel Funes, directeur de l’Observatoire astronomique du Vatican, a déclaré que « Dieu pourrait avoir créé une vie intelligente dans d’autres parties de l’Univers et qu’ils pourraient même être nos frères », déclaration qui s’est vivement répandue dans le monde entier.

Le journal anglais The Sun est le premier à avoir publié des éléments sur les relations entre le Vatican et les ovnis, suivi par un journal américain (le 23 juillet 1985). Le Sun a révélé que dans les années 1960 le pape Jean XXIII, également connu comme le «bon pape », à qui l’on attribue des milliers de miracles et de guérisons de par le monde, avait rencontré des extraterrestres à plusieurs reprises. Une de ces rencontres, qualifiée de très spéciale et de bien documentée, eut lieu en 1961 dans sa résidence d’été de Castel Gandolfo, en Italie. Un assistant du pape l’a décrite ainsi: « Le vaisseau était ovale, muni de lumières clignotantes oranges et bleues. Il nous survola quelques minutes et atterrit sur le gazon, à l’extrémité sud du jardin. Un être étrange en sortit, il semblait humain, excepté qu’il était entouré d’un halo doré et avait des oreilles pointues.

Le Pape et moi-même nous mîmes à genoux. Nous ne savions pas ce dont nous étions les témoins. Mais nous savions que cela n’était pas de notre monde, et qu’il s’agissait donc d’un évènement céleste. Le saint père se releva et marcha vers l’être. Ils restèrent ensemble 15 à 20 minutes. Ils semblaient parler intensément. Ils ne m’appelèrent pas, aussi je restai à l’endroit où je me trouvais et je ne pus rien entendre de leur conversation. L’être retourna vers le vaisseau qui s’envola immédiatement. Le Pontife revint vers moi et me dit: « Les Fils de Dieu sont partout. Parfois nous avons des difficultés à reconnaître nos propres frères. »

A cette époque, ce témoignage ne reçut pas beaucoup d’attention, mais plus tard, en 2007, il fut de nouveau examiné lors d’un congrès d’experts sur le phénomène ovnis, au Pérou, par Higinio Alas, évêque de l’Église catholique œcuménique de Jésus-Christ. H. Alas déclara lors d’un entretien téléphonique: « Si nous croyons que Dieu le Père a imprimé son sceau de vie dans tout l’Univers, il devrait logiquement y avoir de la vie dans les autres galaxies et sur d’autres planètes. »

Dans un ouvrage intitulé Le profezie di Papa Giovanni XXIII (Les prophéties du pape Jean XXIII) paru en 1976, Pier Carpi décrit un évènement qui se déroula en 1935. Lors d’un rituel d’initiation dans un temple rosicrucien, un frère se mit à parler avec une voix qui n’était pas la sienne. Le Chancelier de l’ordre nota les paroles de ce frère: « …les lumières du ciel seront rouges, bleues et vertes. Et elles seront rapides. Quelqu’un venant de très loin désire nous rencontrer, le Fils de la Terre. Et il y a déjà eu des rencontres. Mais ceux qui les ont réellement vus sont restés silencieux. »

Ce frère était Angelo Roncalli, évêque de Bergame, en Italie, qui des années plus tard allait devenir le pape Jean XXIII.

Le 31 mai 1963, au cours de sa dernière tournée en Europe, George Adamski rencontra le pape Jean XXIII. Il eut accès à une petite porte encastrée dans les immenses portes d’entrée en bois, à gauche du Dôme, loin des Gardes suisses. Plus tard G. Adamski raconta à sa correspondante en Suisse, Lou Zinsstag, qui l’accompagnait dans presque toutes ses tournées en Europe, qu’il avait vraiment été reçu par le pape qui lui avait dit : « Je vous attendais. » Il remit au pape un message scellé qu’il avait reçu précédemment d’un Frère de l’Espace, à Copenhague. En retour, le pape offrit à Adamski un nouveau médaillon du Conseil œcuménique, qui n’était pas encore en vente à ce moment-là. Deux jours plus tard, le lundi de Pentecôte, le pape Jean XXIII décédait.

[Sources: Canal TV 4, Mexique; Geor­ge Adamski - L'indicible histoire, Lou Zinsstag]

http://taraquebec.org/Blog/2010/07/le-pape-jean-xxiii-et-...


16/01/2010

Les bases nazies existent-elles toujours aux pôles ?

L'OTAN à la conquête de l'Arctique

http://www.michelcollon.info/index.php?option=com_content...

Cet article nous semble très intéressant à plusieurs titres.

1 - il rapporterait les preuves que les bases nazies d'Hitler qui étaient dissimulées en Antarctique et en Arctique existent toujours,
2 - que ces bases n'ont jamais été détruites depuis le IIIème Reich et qu'il s'agit d'un aveu de l'existence de ces bases par l'OTAN, la Norvège, le Danemark, etc... La Norvège où a eu lieu la manifestation céleste de la spirale bleue aperçue par de nombreux témoins et dont l'origine n'a pas été révélée ni confirmée officiellement.

Pour quelles raisons tout ce remue-ménage aux pôles en cette période de fonte de la banquise, de déstabilisation volontaire du Monde et lorsqu'il est question pour les élites Illuminati-reptiliens d'instaurer le Nouvel Ordre Mondial ?

Les prétextes seraient ceux de la découverte de grandes richesses et les passages maritimes ouverts aux pôles. Cette volonté de vouloir en écarter la Russie est suspecte, ce dans la mesure où c'est la Russie qui est réputée avoir détruit les bases nazies en Antarctique.

Que sont-ils en train de préparer en ce moment, en partant du principe qu'Hitler qui était un grand mystique croyait :

1 - en la théorie de la Terre creuse,
2 - aux ET et aux OVNIS dont il avait fait construire des exemplaires durant la seconde mondiale par son équipe de scientifiques dont nous avons eu une vidéo démontrant qu'Hitler était déjà allé sur Mars en 1945 et qu'il avait fuit vers les bases nazies situées en Antarctique,
3 - en l'existence d'une race évoluée les Lémuriens qui habiterait au centre de la Terre et qui serait à l'origine de l'apparition de divers OVNIS aperçus par divers témoins, et OVNIS qui sortiraient par les pôles terrestres pour désactiver des missiles et autres engins dangereux pour l'humanité,
4 - qu'il utilisait l'énergie du Vril,
5 - qu'il faisait contruire ses armes de guerre non seulement en Allemagne, mais aussi dans les bases souterraines du Nouveau Mexique.

La fonte de la banquise permettrait-elle désormais de rendre visibles les pôles ouverts qu'il faut continuer à cacher à l'humanité ?
Sont-ils en guerre contre les Lémuriens qui pourraient faire partie des races alliées de l'Humanité ?
Sont-ils en train de préparer la simulation d'une attaque extraterrestre comme évoquée par le Dr Steven Greer
Sont-ils en train de vouloir nous cacher l'existence de races ET alliées de l'Humanité jusqu'à l'instauration du Nouvel Ordre Mondial par les Illuminati-Reptiliens ?

Nous avons remarqué qu'Obama qui devait révéler l'existence des ET en novembre 2009, s'est abstenu de le faire et qu'il s'est engagé à procéder à la révélation sur les ET et des OVNIS, après que le Nouvel Ordre Mondial serait instauré.

Ont-ils l'intention de nous présenter après l'instauration du Nouvel Ordre Mondial, les Illuminati-reptiliens, comme étant la seule race bénéfique pour l'Humanité alors qu'elle est bien l'une des races prédatrices de l'humanité depuis des millénaires ?

Que nous disait Phil Schneider sur le Nouvel Ordre Mondial et sur les bases secrètes souterraines de Dulce, Nouveau Mexique ?

Que nous disait William Cooper sur le Nouvel Ordre Mondial et sur les bases secrètes souterraines à Dulce, Nouveau Mexique ?

Où ont été signés les contrats des vaccins ? Au Mexique !
Où est née la soi-disant pandémie de la grippe dite porcine ? Au Mexique !

Et s'ils nous fabriquaient les vaccins et les virus dans les bases secrètes souterraines de Dulce au Nouveau Mexique ?

Que nous disait Kennedy ? Il parlait de sociétés secrètes infiltrées au sein du Gouvernement US !
Que nous disait Eisenhower ? Il parlait aussi de sociétés secrètes infiltrées au sein du Gouvernement US !

Que nous dit Edgar Mitchell sur l'existence des ET et des OVNIS ? Qu'ils existent et que certaines races nous visitent et que d'autres vivent sur Terre cachées.

Curieux tout cela, Non ?

Et si notre planète était le théâtre d'une guerre sans fin entre races ET prédatrices de l'humanité d'une part et alliées de l'Humanité d'autre part et que l'on nous fait croire que ce sont deux lignées maçonniques qui s'opposent ? Comment le savoir puisque les Francs-maçons revendiquent le secret et que le dossier Ovnis et ET est classé secret défense dans tous les pays ?

 

Petite banniere 400x50

 

06:42 Publié dans Hitler, Nazisme, Norvège, Terre creuse, Une base nazie en Antarctique ? | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

12/05/2008

Le coffre-fort de l'humanité - Pourquoi Bill Gates, Monsanto et Rockefeller ont-ils peur ?

Si tu connais la vérité, crie-la pour ne pas te faire complice de ceux qui la cachent....


Pourquoi Bill Gates, Monsanto et Rockefeller ont-ils peur de l'avenir ?

samedi 8 décembre 2007 par Jurian Sterk


Bill Gates, Monsanto et la Fondation Rockefeller sont entrain de construire un "coffre-fort anti-apocalypse" au Pôle Nord.

Quand Bill Gates décide, par le biais de la Fondation Gates, d'investir environ 30 millions de dollars dans un projet, cela mérite  qu'on s'y intéresse, non ? Et en ce moment, aucun projet n'est plus  intéressant que celui qui est entrain d'être construit dans un  endroit reculé du monde, l'archipel norvégien de Svalbard.

Bill Gates, en association avec la société Monsanto, la Fondation Rockefeller, la fondation Syngenta ainsi que le gouvernement norvégien, investit des millions dans la construction d'une banque des sémences, sous une montagne de l'île de Spitzberg, un ilot de la Mer de Barents, à environ 1 000 Km du Pole Nord.

 Le nom de code officiel du projet est "Svalbard Global Seed Vault", mais entre eux les partenaires l'appellent "le coffre fort de l'apocalypse" (doomsday vault) Si on en croit le communique de presse officiel, il s'agit d'une grotte artificielle, creusée sous une montagne à proximité du hameau de Longyearbyen, fermée par des doubles portes anti-explosions, équipées de systèmes d'alarme, de sas-anticontamination et aux parois renforcées par du béton armé d'un mètre d'épaisseur.

 Il est prévu d'y stocker jusqu'à trois millions de variétés de semences provenant du monde entier afin de "garantir la préservation de la diversité des produits agricoles pour le futur". Les semences seront spécialement emballées pour prévenir la formation de givre. Il n'y aura pas de personnel présent en permanence mais la relative difficulté d'accès du coffre-fort facilitera la surveillance du site à distance.

 Je suis certain que vous n'avez pas prêté attention à la petite phrase, tout obnubilé que vous êtes par les détails techniques de ce communiqué. Le document dit, afin de garantir la préservation de la diversité des produits agricoles pour le futur. '

 Quelle vision du futur ont les sponsors de ce projet pour qu'ils envisagent une menace globale sur la disponibilité des semences agricoles ? Ces semences sont déjà protégées, en plusieurs exemplaires, dans les différentes banques de semence qui existent à travers le monde.

Chaque fois que Bill Gates, la Rockefeller Foundation, Monsanto et Syngenta s'associent dans un projet commun, cela vaut le coup de creuser la question un peu plus profondément que les rochers du Spitzberg. Et quand on prend la peine de le faire, on trouve généralement des choses fascinantes.

Pour commencer, il y a la liste des gens qui participent financièrement à la création de cette "banque de semences en cas d'apocalypse" : outre le gouvernement norvégien, il y a la Bill & Melinda Gates Foundation ; le géant de l'agriculture industrielle DuPont/Pioneer Hi-Bred, le plus grand détenteur au monde de brevets
 agricoles pour des semences OGM et les produits agrochimiques qui les accompagnent ; Syngenta, la multinationale basée en Suisse et qui est spécialisée dans les OGM et les semences agroindustrielles, la
 Rockefeller Foundation, la fondation privée qui est à l'origine de la "révolution génétique", ayant investi plus de 100 millions de dollars ces 30 dernières années dans la recherche génétique.

Enfin il y a CGIAR, le réseau mondial crée par la Fondation Rockefeller pour promouvoir son idéal de pureté génétique à travers la modification des pratiques agricoles à travers le monde. (. . .)

Généreusement financé par la Fondation Rockefeller et des bourses d'études et de recherches de la Fondation Ford, l'association CGIAR veille à ce que des chercheurs en agronomie et des personnes d'influence du secteur agricole dans les pays du Tiers-Monde soient invités à venir étudier aux Etats-Unis où ils apprennent les concepts
 de l'agriculture industrielle et de la production intensive, avant de les appliquer chez eux. La CGIAR a ainsi réussi à créer un précieux réseau d'amis et de personnes inféodées à travers le monde, qui sont autant de portes d'entrée et d'agents d'influence pour les entreprises agroindustrielles US dans les pays en voie de
 développement. Le principal facteur promu par le CGIAR est celui de la "révolution génétique", supposée résoudre tous les problèmes des pays en voie de développement.

Tout cela étant bien évidemment habillé d'un discours scientiste, positiviste et glorifiant le marché et la libre entreprise comme unique avenir pour une agriculture globalisée, fournisseuse de "cash crops" plutôt que d'aliments pour la population locale. . .

La même Rockefeller Foundation avait crée de toutes pièces la Révolution Verte, suite à un voyage d'étude au Mexique, en 1946, organisé par Nelson Rockefeller et l'ancien secrétaire à l'agriculture lors du New Deal Henry Wallace, fondateur de la multinationale semencière "Pioneer Hi-Bred Seed Company".

La "Révolution Verte" avait été vendue à l'opinion publique comme "la" solution pour résoudre les problèmes de famine dans le monde… à commencer par les pays "test" comme le Mexique, l'Inde et autres.
 Rockefeller ne laissait rien au hasard et n'achetait pas seulement la presse pour chanter les louanges de sa "Révolution". Il avait également spécifiquement ciblé les "experts" travaillant pour les éditeurs scolaires, leur versant des "bourses" afin d'influencer leur plume. Des génération d'écoliers (NdL&I : dont moi) ont ainsi lu dans leurs manuels de géographie des articles à la gloire de la Révolution Verte (. . .)

En réalité, comme l'ont démontré les analyses économique et politiques réalisées 20 ans plus tard, la "Révolution Verte" était en fait une brillante opération marketing afin de développer une activité mondiale d'agrobusiness qui permettrait ensuite à la Rockefeller de détenir une position de monopole dans le domaine
 agricole… exactement comme le grand-père Rockefeller l'avait fait dans l'industrie pétrolière US cinquante ans auparavant.

Il n'est donc pas surprenant de voir la Rockefeller se soucier de son fonds de commerce agricole et de chercher à préserver dans les glaces de l'arctique les semences qu'elle vendra très cher aux agriculteurs du monde quand la catastrophe climatique aura éradiqué l'agriculture paysanne.

 Comme le dit Kissinger,, Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez le pays, mais si vous contrôlez les semences, vous contrôlez l'alimentation. Et celui qui contrôle l'alimentation tient la population en son pouvoir".

Yolande Buyse

Liens à consulter :

Petite banniere 400x50

 

01:07 Publié dans Apocalyse - Révélation, Bill Gates, Le Pouvoir Mondial, Monsanto; OGM, Norvège, Rockfeller | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!