Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2011

Libye : Une base militaire israélienne en Libye près des frontières avec l'Algérie

Nous comprenons mieux pourquoi Sarkozy ami indéfectible du CRIF et d'Israël a reconnu le CNT comme étant l'organe légitime, seul représentant du peuple libyen.


Ah bon ?

Et quand jamais le Peuple Libyen a-t-il voté démocratiquement pour ce Conseil ? Puisque l'on nous serine les oreilles avec la démocratie et le projet dit humanitaire d'aller soi-disant sauver les civiles.

SARKOZY permet ainsi les coups d'états militaires orchestrés par l'état Sioniste pour lui donner les moyens d'installer une base militaire en Libye près des frontières de l'Algérie pour aller ensuite créer l'hégémonie en Algérie et leur pomper le pétrole.


Alain Juppé avait signé 
il y a 18 ans u
ne reconnaissance officielle par la France de l'opposition libyenne et son soutien au CNT.

On comprend mieux qui est derrière tout cela et pour quelles raisons Alain Jupé a déclaré vendredi que 
l'intervention française en Libye, était un "investissement sur l'avenir".

Voilà comment les criminels que nous avons au Gouvernement illégitime qualifient "des crimes commis contre l'humanité" comme étant "un investissement sur l'avenir".

L'avenir de qui ?

D'Israël, de la France et des promoteurs du Nouvel Ordre Mondial dont ils sont les Agents actifs ?
 
Nous avons compris qui est en train de coloniser la Libye sous couvert que ce sont les rebelles qui veulent renverser KADHAFI : La CIA et MOSSAD avec la complicité de l'ONU, de l'OTAN et de la France.
 
Et combien ce conflit coûte par jour, aux contribuables français ?


1 million d'euros par jour pour que nous les autorisions à aller massacrer des innocents !
 

Publié le 24/04/2011 à 20:19 par djamazz

Sarkozy reconnaît les insurgés libyens en contrepartie du pétrole 24/04/2011

Sarkozy reconnaît les insurgés libyens en contrepartie du pétrole

Un document classé secret révèle l'existence il y a 18 ans de contact secret entre des opposants libyens et des officiels français, notamment le ministre actuel des affaires étrangères, Alain Juppé, qui occupait le même poste en 1993

Selon le document, dont Ennahar détient une copie, daté du 28 juillet 1993, Alain Juppé, alors ministre des affaires étrangères sous Mitterrand, s'adressait au chef de l'opposition libyenne en personne et en sa qualité de président du front national libyen, par le biais d'une correspondance officielle de la république française. Une reconnaissance officielle par la France de l'opposition libyenne et son soutien.

 
Juppé, qui est revenu il y a quelques semaine pour diriger la diplomatie française, suite au scandale du soutien de Paris au régime de Benali en Tunisie, répondant par une correspondance officielle au chef de l'opposition libyenne Mohamed El Makrif, secrétaire général du front national libyen, en réponse à une correspondance de ce dernier le félicitant pour sa désignation au poste de ministre des affaires étrangères en été 1993.

Selon le même document, Juppé remercie l'opposant libyen pour des informations secrètes fournies par ce dernier sur le régime de Kadhafi, mais refuse sa demande dont la teneur n'a pas été mentionnée, lui expliquant que la France refuse de s'ingérer dans les affaires internes de la Libye.

Un deuxième document révèle le secret de la reconnaissance par la France du Conseil National de Transition (CNT) libyen, comme seul représentant du peuple libyen. Le document révèle aussi qu'il y avait un accord préalable entre le CNT par la France selon lequel la France aurait 35% du pétrole libyen en contrepartie de sa reconnaissance et de son soutien et de son aide par tous les moyens pour le reversement du régime de Kadhafi.

Le document daté du 3 avril dernier, adressé aux chefs politiques du Qatar et des Emirates Arabes, ainsi que du SG de la Ligue Arabe, Amr Moussa, stipule que le CNT avait chargé un de ses membres pour signer des accords avec le gouvernement français portant sur l'octroi de 35% du pétrole libyen à la France en contrepartie de l'aide et du soutien de celle-ci à l'opposition libyenne.

L'opposition libyenne demande aussi au Qatar de lui fournir les armes, aux termes d'un accord conclu entre les deux parties auparavant.

Ennahar/ Ismaïl Fellah

Le président français Nicolas Sarkozy a donné au Conseil national de transition (CNT) libyen son "accord de principe" pour une visite à Benghazi, et est favorable au dégel de fonds libyens en faveur du CNT, a-t-on appris vendredi à l'Elysée

Benghazi, dans l'est de la Libye, est le bastion de l'insurrection contre le régime du colonel Mouammar Kadhafi.

La présidence française a fait ces annonces deux jours après la visite à Paris de Moustapha Abdeljalil, président du CNT, l'instance représentant la rébellion.

"Nous avons invité le président français à venir en visite à Benghazi, je pense que ce serait très important pour le moral de la révolution", avait alors déclaré M. Abdeljalil. "Il a accepté (...), mais aucune date n'a été définie", avait-il ajouté.

La présidence française avait alors confirmé l'invitation, mais pas la réponse favorable de Nicolas Sarkozy.

Les dates et les modalités de ce déplacement n'ont pas été arrêtées, a-t-on précisé vendredi à l'Elysée.

Le chef de l'Etat français est en outre favorable au dégel de fonds libyens en faveur du CNT, a-t-on ajouté de même source.

La France a été le premier pays à reconnaître le CNT comme interlocuteur libyen légitime, lorsque Nicolas Sarkozy avait reçu le 10 mars à l'Elysée trois émissaires de la rébellion libyenne.

S'agissant de la fourniture d'armes à la rébellion, Paris exclut totalement de le faire. En revanche, Paris considère qu'il n'est pas illégal que d'autres pays donnent des armes à la rébellion qui "protège la population civile".

Pour Paris, cela est conforme au paragraphe 4 de la résolution 1973 de l'ONU qui permet à la population libyenne de se défendre contre les forces du colonel Kadhafi.

Ennaharonline

http://ennaharonline.com/fr/international/7221.html http://ennaharonline.com/fr/international/7221.html

http://djamazz.centerblog.net/6585086-sarkozy-reconnait-le-cnt-libyens-en-contrepartie-du-petrole


L'intervention française en Libye, un "investissement sur l'avenir", assure Juppé

Par Aziz Zemouri

Click here to find out more!

L'intervention française en Libye, un "investissement sur l'avenir", assure Juppé

L'intervention de la France en Libye est un "investissement sur l'avenir", a estimé vendredi le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, dans un entretien au quotidien Aujourd'hui en France/Le Parisien.

"Quand on m'interroge sur le coût de l'opération - le ministère de la Défense parle de 1 million d'euros par jour - je fais remarquer que c'est aussi un investissement sur l'avenir", a-t-il déclaré.

Selon lui, "les ressources du pays ont été confisquées par Kadhafi qui a accumulé les stocks d'or". "Cet argent doit servir au développement de la Libye. Une Libye prospère sera un facteur d'équilibre pour la région", a affirmé Alain Juppé.

Interrogé sur les origines de l'intervention de la France dans le conflit, le ministre des Affaires étrangères a reconnu qu'"on nous a reproché du retard à l'allumage lorsque que se sont déclarées les manifestations du Printemps arabe". -------------(Qui leur a reproché du retard à l'allumage lorsque se sont déclarées les manifestations du Printemps Arabe ? Le Peuple Français ?)

"Il est vrai que, pendant longtemps, nous nous sommes un peu laissé intoxiquer par ceux qui disaient que les régimes autoritaires sont le meilleur rempart contre l'extrémisme", a-t-il avoué.

"C'est fini", a-t-il ajouté. "Notre ligne, qui a déjà prévalu en Côte d'Ivoire, c'est de privilégier les aspirations des peuples et la protection des populations civiles", a rappelé Alain Juppé. -----------Bien sûr, on va le croire !

A la question "pourquoi cette nouvelle doctrine ne s'applique-elle pas à la Syrie", le ministre a répondu : "Mais elle s'applique intégralement à la Syrie !"------(Nous avons compris ! Il leur manque les pays arabes, les pays africains et asiatiques pour nous instaurer le Nouvel Ordre Mondial !)

"La France a dit la première que Bachar al-Assad devait quitter le pouvoir", a-t-il souligné. Pour lui, "elle est à la pointe de la mobilisation internationale pour faire pression sur le régime par des sanctions politiques et financières".

Alain Juppé a cependant concédé que "l'intervention militaire n'est évidemment pas envisageable aujourd'hui, car il faut tenir compte de la situation régionale et internationale du dossier syrien".

"La première différence, c'est qu'il n'y a pas de mandat international", a-t-il expliqué. "Nous n'allons pas, sous notre propre responsabilité, nous lancer dans une opération militaire !" s'est-il exclamé.

"La Russie, mais aussi la Chine, le Brésil ou l'Inde s'y opposent", a également confirmé le ministre français des Affaires étrangères.

http://www.lepoint.fr/politique/l-intervention-francaise-...


Une base militaire israélienne en Libye près des frontières avec l'Algérie

image

Selon un document écrit en hébreu, un accord a été signé entre Israël et le Conseil National de Transition (CNT) libyen à Benghazi, concernant leinstallation d'une base militaire sioniste dans la région de Djebel Akhdar, pour une durée de trente années dans le cas où ces derniers arrivent au pouvoir

  • Le document qui comporte la mention « Forces de défense israéliennes », reçu par un officier ukrainien, révèle le contenu de l'accord signé entre Israël et le Conseil national de transition libyen à Benghazi, qui consiste en l'installation d'une base militaire sur les frontières libyenne, alors qu'Israël soutien l'opposition libyenne en lui fournissant des armes, en faisant des pressions sur les pays européens pour reconnaitre le CNT et entraînant les membres de l'opposition dans le but de préparer une armée forte.
  • L'intensification des frappes aériennes de l'Otan contre les forces pro-Kadhafi pour l'obliger à quitter le pouvoir fait parti de la stratégie.
  • Le document en question a soulevé beaucoup de doute, selon des observateurs, étant écrit de gauche à droite. Aucune réaction de la part de l'opposition libyenne à Benghazi pour confirmer ou infirmer ces informations.
  • Les pro-Kadhadi distribuaient le document dans le but de convaincre et de monter l'opinion générale dans les pays voisins contre l'opposition.
  • Dans le cas ou l'information est confirmée, l'Algérie serait le plus concerné par la présence des sionistes sur les frontières avec la Libye et permettra à l'organisation du groupe salafiste pour la prédication et le combat, qui se fait appelé el Qaïda au Maghreb Islamiste (AQMI) d'avoir beaucoup plus d'arme pour mener ses opérations criminelles dans la région, après que ses activités ses sont étendues au trafic que drogue et des armes. L'organisation terroriste trouvera un environnement propice à ses activités à l'ombre de la présence sioniste, surtout que l'Algérie est le pays le plus hostile à l'entité sioniste.
 
Ennahar/ Dalila B.
 

Une base militaire israélienne en Libye près des frontières avec l'Algérie - Vidéo
http://www.dailymotion.com/video/xisssm_une-base-militair...

 

 Une base militaire israélienne bientôt aux frontières de l'Algérie ! - Document ultra-confidentiel....


Les services secrets ukrainiens ont obtenu un document ultra-confidentiel, avant même sa diffusion sur la chaîne de télévision officielle libyenne Al Jamahiriya et sa publication par le journal israélien Yediot Aharonot. Ce document révèle la signature d’un accord conclu entre le Conseil National de Transition libyen (CNT) et Israël, pour l’installation d’une base militaire israélienne aux Monts Verts en Libye, au cas où les insurgés arriveraient au pouvoir. Le document en question, portant l’entête « Israel Defense Forces », note qu’en contrepartie Israël s’engage à obtenir la multiplication des frappes aériennes de l’OTAN contre les forces gouvernementales libyennes, et l’adhésion de pays arabes à la cause du CNT libyen.

 

22/08/2011

Libye : Exclusif TF1 - Le fils de Kadhafi s'adresse à Sarkozy

Voilà ce qui nous prend au nez, grâce aux dictateurs atlantistes qui ont décidé de partir en guerre contre la Libye pour soi-disant protéger les civiles de la soi-disant dictature de Kadhafi.

Nous avons tous compris qu'il s'agissait de partir en guerre colonialiste contre ce pays et ses dirigeants pour leur voler leurs richesses et placer leurs pions Illuminati-reptiliens, en vue de l'instauration du Nouvel Ordre Mondial. 

N'oubliez pas que pour ce faire, il leur manque les pays musulmans et asiatiques, et tous ceux qui résistent à l'impérialisme USA/Israël, /Anglais et Européen.

Nous serions curieux de savoir par qui sont recrutés, formés et financés ces soi-disant rebelles :  la CIA et le MOSSAD ?

Ecoutez bien ce que dit le fils de KADHAFI.

De quel droit les autres pays dont la France, se permettent de donner des ordres et de faire ingérence dans ce pays, en violation de notre propre constitution ?

Si demain le Libye et les autres pays musulmans partent en guerre contre nous et que les guerres civiles éclatent en Europe, nous l'avons bien mérité, parce que nous ne sommes pas capables d'arrêter les fous qui nous gouvernent en France et en Europe.

"Les rebelles ne vous donneront rien, car ils vont perdre", a dit le fils de Mouammar Kadhafi dans une interview exusive à TF1. "Vous allez devenir des cibles pour nous", a-t-il de nouveau menacé, évoquant les frappes de l'Otan qui s'abattent sur la Libye.

Exclusif TF1 - Le fils de Kadhafi s'adresse à Sarkozy

Carnage de l’OTAN à Tripoli par Thierry Meyssan

  Des nouvelles en direct de Libye par Thierry Meyssan. 

 

http://rutube.ru/tracks/4741787.html?v=ffec3b7bf55c46685c...

 De Tripoli, Thierry Meyssan relate le carnage dont il est le témoin. Article posté lundi à 0h35.

Réseau Voltaire | Tripoli (Libye) | 21 août 2011

Samedi 20 août 2011, à 20h, c’est-à-dire lors de l’Iftar, la rupture du jeûne de Ramadan, l’Alliance atlantique a lancé « l’Opération Sirène ».

Les Sirènes sont des hauts-parleurs de mosquées qui ont été utilisées pour lancer un appel d’Al Qaeda à la révolte. Immédiatement des cellules dormantes de rebelles sont entrées en action. Il s’agissait de petits groupes très mobiles, qui ont multiplié les attaques. Les combats de la nuit ont fait 350 morts et 3000 blessés.

La situation s’est stabilisée dans la journée de dimanche.

Un bateau de l’OTAN a accosté à côté de Tripoli, livrant des armes lourdes et débarquant des jihadistes d’Al Qaeda, encadrés par des officiers de l’Alliance.

Les combats ont repris dans la nuit. Ils ont atteint une rare violence. Les drones et les avions de l’OTAN bombardent tous azimuts. Les hélicoptères mitraillent les gens dans les rues pour ouvrir la voie aux jihadistes.

Dans la soirée, un convoi de voitures officielles transportant des personnalités de premier plan a été attaqué. Il s’est réfugié à l’hôtel Rixos où séjourne la presse étrangère. L’OTAN n’a pas osé bombarder pour ne pas tuer ses journalistes. L’hôtel, dans lequel je me trouve, est assailli sous un tir nourri.

A 23h30, le ministère de la Santé ne pouvait que constater que les hôpitaux sont saturés. On comptait pour ce début de soirée 1300 morts supplémentaires et 5000 blessés.

L’OTAN avait reçu mission du Conseil de sécurité de protéger les civils. En réalité, la France et le Royaume-Uni viennent de renouer avec les massacres coloniaux


1h00 Khamis Kadhafi vient personnellement d’apporter des armes pour défendre l’hôtel. Il est reparti. Les combats sont très durs alentour.

 

http://www.voltairenet.org/spip.php?page=liste-article&am...

 

 

29/07/2011

Israël : TEL-AVIV : Les Israéliens se révoltent dans le plus grand silence médiatique !

Il n'y a pas que les musulmans qui bougent, dans ce que les élites appellent le Printemps arabe.
Les Israéliens manifestent contre le Gouvernement dans le plus grand silence médiatique.
Ce qui mérite d'être souligné et diffusé largement.
Croyez-vous que l'ONU, la France et ses alliés enverront l'OTAN pour réprimer les manifestations ?
 

Un mouvement de protestation historique éclate en Israël sous le silence médiatique !

26 juillet. A TEL AVIV Le mouvement de masse continue depuis 5 jours, sans relais médiatiques (dans le pays) :

Sur la pancarte : "Mubarak. Asad. Netanyahu."

 

Environ 30.000 manifestants ont défilé à Tel-Aviv, hier soir, avec des militants pour la justice sociale bloquant les rues du centre et des chants de « Moubarak. Assad. Netanyahu dehors » remplissant l’air.

 

Tel-Aviv la police a arrêté 42 « activistes », qui est un nombre extrêmement rare », sinon sans précédent, ». Les manifestations font partie d’un vaste mouvement qui a commencé comme une opposition à la hausse des prix des logements, et est toujours centrée autour de cette question, mais s’est propagé à la justice sociale et d’autres causes progressistes.

 

Ces protestations sont décrites comme « le plus grand défi Netanyahu sur le front intérieur », et montrent que la gauche progressiste en Israël s’est réveillée.

 

5972016828_d343d0bf9d_z.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Nous voulons la justice sociale !" - 972 Magazine.

Changement en Israël peut-être à venir. Ces protestations, qui ont commencé par la colère contre à la hausse des prix de location dans les villes à travers le pays, et a été alimentée par la réponse du gouvernement Netanyahou, qui, initialement, avec une rhétorique hostile, l'a rejetée comme étant partie d’un grand mouvement de gauche étant financé et tenu par le New Israël Fund. La rhétorique initiale, qui a affirmé que les manifestations n’étaient pas d’autre chose que la « gauche sioniste" de l’agenda politique, a seulement servi à augmenter la colère des manifestants.

 

 

Ces réactions de Netanyahu et d’autres responsables gouvernementaux ont servi à élargir les protestations, qui ont maintenant dépassé la question des prix des loyers pour des questions de justice sociale : droits des femmes, droits syndicaux et la réforme de l’éducation, entre autres choses…

 

http://www.alternet.org/newsandviews/article/639318/israe...

 


Netanya : les francophones rejoignent la protestation
Tsypora Betito - Jeudi 28 juillet 2011 à 15:32
 
Des villes de tentes commencent à s’élever  à travers tout le pays et des milliers de personnes protestent désormais dans les rues contre la hausse des prix du logement et la passivité du gouvernement.

La centrale syndicale nationale, la Histadrout, s’est jointe aux protestataires le 27 juillet et somme le gouvernement de mettre en place, des négociations, et de fournir de véritables solutions, à la crise du logement, faute de quoi, de nouvelle protestations, sont à attendre.
 
Ce qui a d'abord commencé comme une petite protestation d'étudiants à Tel Aviv a rapidement pris de l’ampleur et s'est métamorphosée en un mouvement national avec des gens de tout âge et de tout niveau social.
 
On répertorie à présent des sites de tentes dans plus de 20 villes israéliennes, la dernière étant Netanya.
 
Dans cette ville, 22 tentes ont été montées. Contacté par Guysen International News, l’organisateur de ce rassemblement Shlomo Sarfati, explique qu’il souhaite agrandir ce campement et toucher la communauté francophone très présente et influente dans cette ville.
 
Le campement compte aujourd’hui 15 personne mais 120 autres y sont attendues.
 
« On espère que la communauté francophone va se joindre à notre cause car cela les concerne», explique-t-il.
Sur le plan régional, une pression constante est faite sur la mairie de Netanya, afin qu’elle arrête d’entreprendre des projets d’appartements de 4 ou 5 pièces et qu’elle s’occupe des étudiants et jeunes couples.
 
Autre symbole fort, les jardinières d'enfants et jeunes parents se sont joints au mouvement général de protestation. Ils ont notamment prévu d’organiser une « marche des poussettes » dans plusieurs grandes villes d'Israël pour dénoncer le coût élevé des frais d'éducation.
 
Une autre manifestation est prévue samedi à Tel Aviv. Ce soulèvement national est en grande voie de faire tomber le gouvernement.
 
La grogne sociale est donc de mise en Israël. D’autant que le mouvement de grève des médecins se poursuit et que la controverse autour du prix des produits alimentaires, n’est pas éteinte.
 
Un durcissement du mécontentement qui tombe au plus mal pour un Benyamin Netanyahou déjà très occupé par les grands dossiers internationaux.
 
Signe de l’importance de cette crise, le Premier Ministre a annoncé le report de toute prise de décision définitive concernant l’attitude à adopter vis-à-vis de la Turquie quant à d’éventuelles excuses pour le raid mené l’an passé contre le Mavi Marmara. Raison officielle invoquée pour expliquer ce report : la contestation sociale 
 
 

Israël : Les Israéliens se révoltent !

Une première à ne pas manquer, et qui se fait sous le silence médiatique en Israël !  Une vidéo et quelques articles à diffuser largement autour de vous.

 

La colère de la rue ne retombe pas
http://www.youtube.com/watch?v=O43FgsNtrPI&feature=player_embedded

 


Infolive.tv - Actualité Israël - Au lendemain du plan présenté par Benyamin Netanyahou pour résoudre la crise du logement en Israël, la colère de la rue ne retombe pas. Lundi soir, plusieurs rassemblements ont encore eu lieu dans les villes de Tel Aviv et Haifa, ou une dizaine de personnes ont été arrêtées après avoir tenté de bloquer le trafic. Dans leur ensemble, les protestataires rejettent les mesures proposées par le premier ministre israélien, estimant qu'elles sont largement insuffisantes. Le plan « accès au logement » prévoit notamment la création de 10.000 chambres étudiantes et la réduction du prix des transports en commun pour les jeunes.

La révolte des tentes à Tel-Aviv

Le Figaro - il y a 4 jours
Israël semble s'être converti au camping estival. ... «Ce n'est pas seulement un mouvement de jeunes, c'est la révolte des classes moyennes», ...

« Révolte des tentes » en Israël contre l'envolée des prix du logementL'Orient-Le Jour
ISRAËL - Ici aussi, les jeunes s'indignent et veulent que ça change Courrier International
Des dizaines de milliers de manifestants à Tel-Aviv contre les ...AFP

Israël: la grogne des "indignés" monte

L'Express - ‎Il y a 10 heures ‎
Les "indignés" investissent un quartier huppé du centre-ville de Tel-Aviv. Des tentes ont été érigées cette semaine par des étudiants. Depuis presque deux semaines, de jeunes Israéliens investissent le boulevard de Rothschild de Tel-Aviv. ...
 

La colère de la rue ne retombe pas.

Infolive.tv - ‎28 juil. 2011‎
Infolive.tv - Actualité Israël - Au lendemain du plan présenté par Benyamin Netanyahou pour résoudre la crise du logement en Israël, la colère de la rue ne retombe pas. Lundi soir, plusieurs rassemblements ont encore eu lieu dans les villes de Tel Aviv ...
 

Peut être la fin de la crise du logement

Infolive.tv - ‎28 juil. 2011‎
Infolive.tv - Actualité Israël - Peut être la fin de la crise du logement en Israël. Ce mardi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis de mettre en oeuvre une "vaste" réforme qui pourrait voir le jour dès la semaine prochaine. ...
 

Israël : manifs contre la hausse du prix de l'immobilier

TF1 - ‎28 juil. 2011‎
Des dizaines de militants de gauche israéliens sont montés jeudi sur le toit du bâtiment de la Bourse de Tel-Aviv dans le cadre du mouvement de protestation de masse déclenché il ya deux semaines contre la hausse des prix des logements, ...
 

Netanyahu lance une réforme du logement pour calmer la rue

nouvelobs.com - ‎26 juil. 2011‎
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis mardi de mettre en oeuvre une réforme du logement la semaine prochaine, décision destinée à apaiser la colère de la rue. /Photo prise le 26 juillet 2011/REUTERS/Ariel Schalit/Pool (c) Reuters ...
 

Les israéliens , en révolte contre le "capitalisme sauvage ...

Le Post (Blog) - ‎28 juil. 2011‎
Ecrasées par l'augmentation constante du coût de la vie résultant d'une économie de marché contrôlée par quelques familles, les classes moyennes en Israël se révoltent et rêvent de l'Etat providence. Lancée en juin via Facebook par le boycottage du ...
 

Netanya : les francophones rejoignent la protestation

Guysen Israel News - ‎28 juil. 2011‎
Des villes de tentes commencent à s'élever à travers tout le pays et des milliers de personnes protestent désormais dans les rues contre la hausse des prix du logement et la passivité du gouvernement. La centrale syndicale nationale, la Histadrout, ...
 

Israël : Des milliers de manifestants réclament le départ de Netanyahu

Parti Anti Sioniste (PAS) - ‎27 juil. 2011‎
Manifestation de dizaines de milliers d'Israéliens contre la cherté de la vie quotidienne et l'augmentation des prix des logements (Tel Aviv, 23/07/11). Des dizaines de milliers d'Israéliens ont manifesté à Tel Aviv, samedi 23 juillet, ...
 

Le PM israélien annonce des réformes radicales pour résoudre la ...

Quotidien du Peuple - ‎27 juil. 2011‎
Dans l'optique d'étouffer l'indignation du public au sujet de la flambée des prix des logements en Israël, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a présenté mardi les grandes lignes de ce qu'il a qualifié de plan "révolutionnaire" visant à ...
 

En Israël, les mouvements de protestation s'amplifient

RFI - ‎27 juil. 2011‎
Un camp de tentes érigé à Tel-Aviv pour manifester contre les prix élevés du logement. Le 18 juillet 2011. Israël a désormais ses « indignés » : depuis une douzaine de jours, des milliers de manifestants ont érigé des tentes dans les grandes villes ...
 
Courrier International - ‎25 juil. 2011‎
Plusieurs dizaines de milliers d'Israéliens ont manifesté dans la soirée du 23 juillet à Tel-Aviv contre l'aggravation des disparités sociales. Lancés depuis quelques semaines par de jeunes étudiants, les mouvements de protestation populaires se ...
 
Le Figaro - ‎25 juil. 2011‎
Des milliers d'Israéliens expriment leur colère face à la flambée des prix de l'immobilier. Israël semble s'être converti au camping estival. Le boulevard Rothschild de Tel-Aviv, l'équivalent des Champs-Élysées locaux, a pris les allures d'un camp de ...
 

Des dizaines de milliers de manifestants à Tel-Aviv contre les ...

AFP - ‎23 juil. 2011‎
TEL-AVIV — Des dizaines de milliers d'Israéliens ont manifesté samedi soir à Tel-Aviv contre le coût élevé de l'habitat et l'aggravation des disparités sociales en Israël, a constaté un correspondant de l'AFP. Arrivés de tout le pays, les manifestants ...
 

Manifestation à Tel Aviv pour le prix du logement

Métro Montréal - ‎23 juil. 2011‎
JÉRUSALEM - Des milliers de personnes ont manifesté samedi dans le centre-ville de Tel Aviv, en Israël, pour protester contre la hausse du prix des maisons, première manifestation importante d'un mouvement demandant qu'une attention soit portée à la ...
 

Au moins 10.000 tel-avivis manifestent contre les prix des logements

L'actu vue par JSS - ‎23 juil. 2011‎
Rédigé par JSS le Jul 23rd, 2011 and filed under Israël, Israël-Territoires Disputés. Vous pouvez suivre les réponses à cet article grâce au RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback à cet article Plus de 10.000 manifestants ont défilé ...
 

« Révolte des tentes » en Israël contre l'envolée des prix du logement

L'Orient-Le Jour - ‎22 juil. 2011‎
Selon certaines estimations, le prix moyen du logement a bondi de 32 % à Tel-Aviv et de 17 % à Jérusalem, en un an. Photo AFP Inflation Victimes d'une vertigineuse hausse des prix du logement, des centaines de jeunes Israéliens ont érigé cette semaine ...
 

ISRAELVALLEY - LA CRISE DU LOGEMENT VA PRENDRE CE WEEK-END UNE ...

IsraelValley - ‎21 juil. 2011‎
News: ISRAELVALLEY SPECIAL - LA CRISE DU LOGEMENT VA PRENDRE CE WEEK-END UNE AMPLEUR INEGALEE : LA RUE ROTHSHILD VA-T-ELLE DEVENIR LA PLACE TAHRIR DE NETANYAHOU ? Tel-Aviv (Israël) – Ce titre est exagéré mais il reflète bien l'atmosphère autour de la ...

Petite banniere 400x50

 

22:37 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, International, Israël - Palestine | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!