Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2016

DÉLITS D'ÉLUS ET PILLEURS D'ÉTAT, PHILIPPE PASCOT DIT TOUT !

On les vire quand tous ces corrompus ?

 

DÉLITS D'ÉLUS ET PILLEURS D'ÉTAT, PHILIPPE PASCOT DIT TOUT !

Explosif : Philippe Pascot présente ses livres à Marseille sur la mafia des élus !

Philippe Pascot présente ses livres sur la mafia des élus (1h07) et dénonce les abus du système politique en France. Il a écrit deux livres, Délits d'élus et Pilleurs d’État, dans lesquels il recense les incroyables abus, privilèges, corruptions, affaires judiciaires des élus et politiciens français. Son nouveau livre se nomme Du goudron et des plumes.

Maire adjoint d'Évry auprès de Manuel Valls pendant 9 ans, ancien conseiller régional, Chevalier des Arts et des Lettres, Philippe Pascot a 25 ans de vie politique derrière lui et a fréquenté la plupart des élus politiques de premier plan. Il milite pour une transparence totale de l'exercice politique et est engagé dans de nombreux combats de société.
Ses ouvrages recensent tous les abus dont la classe politique française profite sur votre dos, dont leurs affaires judiciaires, malgré qu'elles ou ils soient réélu(e)s, leurs aberrants et inconnus privilèges, les lois faites pour eux, etc.

Dans ces quelques vidéos présentées sur cette page, car il y en a d'autres, on apprend que le salaire minimum d'un député est de 13.500€ pour 21% de temps de travail, que vingt députés gagnent 800.000€ par mois, qu'un élu paie 2 fois moins d'impôts qu'un salarié, qu'un seul sénateur peut voter pour 100 autres, que 160 députés se sont payés des villas ou appartements avec l'IRFM, qu'un élu a le droit de cumuler 5 retraites sans plafonnement, et que certains sont des délinquants récidivistes qui se font réélire sans difficulté, sans oublier la députée PS, Sylvie Andrieux, qui se rend à l'Assemblée avec un bracelet électronique, pourtant condamnée par la justice, etc.

Son premier livre, Délits d'élus, écrit avec la journaliste Graziella Riou Harchaoui, dresse une liste non exhaustive de politiciens à partir de faits avérés, jugés ou en passe de l'être et relayés par les médias. Ce premier volet s'attarde sur 400 d'entre eux, dont environ 200 sont présents sur des listes en 2014. "Plus tu es un truand, plus tu as de chances d'être réélu !

" Dit-il !


Élus mis en examen et/ou en garde à vue, placés en détention provisoire, condamnés pour trafic d’influence, impliqués dans des affaires de mœurs, pour avoir truqué des marchés publics ou confondu leur compte en banque avec celui de la collectivité qu’ils administrent..., ce livre démontre qu’aucun parti n’échappe aux dérives et/ou aux tentations qu’offrent l’accès au pouvoir et à l’argent public, le vôtre !


Sans concession ni parti pris, les auteurs rappellent que le meilleur allié des élus condamnés ou mis en examen est l’ignorance des électeurs et/ou leur "capacité à l’oubli." Leur propos est donc de remémorer les faits.


(Pour acheter les livres : maxmilo.com)

Son deuxième livre, Pilleurs d’État, dénonce les incroyables abus, privilèges, et corruptions des élus et politiciens français. "Si tous les élus ne sont pas pourris, beaucoup sont complices !" Dit-il. Philippe Pascot recense dans cet ouvrage les abus "légaux" dans lesquels tombe la classe politique française : Salaire exorbitant, exonération d’impôts, retraite douillette, cumuls, emplois fictifs, déclarations d’intérêts et d’activités bidons et tant d’autres petits arrangements entre amis.


Derrière une volonté affichée de transparence et de moralisation de la sphère politique, nos élus entretiennent leurs propres intérêts au travers de lois de plus en plus incompréhensibles, quand nous, simples citoyens, devons nous serrer la ceinture. "Plus les gens se taisent, plus la dictature s'installe !" Dit-il !

C'est avec ce genre d'informations et de vidéos que l'on peut prendre conscience que la spécialité des hommes politiques est la maitrise du langage, de la propagande, et de la désinformation. Ils ont l'art, la manière, et le savoir faire, pour toujours se faire passer pour des vertueux, des serviteurs, alors qu'ils sont très souvent incompétents, qu'ils sont essentiellement intéressés, qu'ils se servent, usent et abusent, quelles que soient les conditions de votre argent, de vos impôts.


Ils nieront, emploieront même une dialectique telle que "dire que les politiciens sont tous pourris, ce n'est pas vrai", alors qu'objectivement, les faits parlent contre eux, et que plus l'on monte dans la pyramide des élus, plus la probabilité qu'ils abusent du système et se servent à la place de nous servir, est avéré.

En dehors d'une ultra-minorité, nous ne pouvons plus du tout faire confiance à la majorité de nos élus. Le fossé entre les élus et les citoyens se creuse de jour en jour. Les mensonges récurrents, les tromperies, les propagandes, les promesses jamais tenues, ont lassé avec raison nombre de nos concitoyens. (agoravox)

Les révélations sur le train de vie des élus sont choquantes ! Et tout cela, sans compter leurs avantages : Chauffeur et voiture de fonction, restaurant, voyages, internet et téléphone, vêtements, primes, versements faits par les lobbies et les multinationales, pas de peine judiciaire ou peu pour les élus politiques délinquants, même récidivistes...
Citoyen(nes), continuez à vous priver pour eux si vous appréciez leur système, sinon, réagissez si cela ne vous plait pas. Levez-vous, sans attendre l'autre... !


"Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice !" George Orwell

 

Délits d'élus : 1er entretien Live BTLV - 1h09  (Démarre à 8,03 mn.)

 

Délits d'élus et Pilleurs d'État : 2ème entretien Live BTLV - 1h14  (Démarre à 1,50 mn.)



Du Goudron et des Plumes, Délits d'élus Tome 2 - 10,01 mn.

 

Ces Pilleurs d’État Politiques : Du goudron et des plumes 1/2 - 49,21 mn.

 

Ces Pilleurs d’État Politiques : Du goudron et des plumes 2/2 - 1h07

 

Les députés repris de justice : Live BTLV - 39,16 mn.

 

Pilleurs d'État : Les abus de nos élus - 25,38 mn. Et l'article

Philippe Pascot sur ITW - 37,26 mn.

 

Philippe Pascot : Toute la vérité sur notre Premier Ministre Valls - 1h01


[LE LIVE BTLV 2] - Philippe Pascot (ancien... par toutelaverite

 

 

- Voir aussi :

POUVOIR : Le jeu de l'argent

L’INFLUENCE DE L'ARGENT : Le Goût du Fric !

L'IVRESSE DU POUVOIR - Comportement social

DES LOBBIES AU CŒUR DE LA RÉPUBLIQUE

LE SCANDALE DE L'ÉVASION FISCALE

PARADIS FISCAUX : LE CASSE DU SIÈCLE 

STORYTELLING : La machine à raconter des histoires

LES SECRETS DE LA COMMUNICATION NON VERBALE

LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE : Journalisme, désinformation et asservissement

1984 - GEORGE ORWELL

L'EMPIRE INVISIBLE : LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

INDIGNEZ-VOUS ! - STÉPHANE HESSEL

L'argent des partis politiques   58,05 mn.  (Audio) 

L'enrichissement des élus avec l'argent public   5,08 mn. 

La vérité sur nos élus et leur pouvoir  11,41 mn.

The live we lie : Le mensonge que nous vivons   8,45 mn.

Comprendre L'Empire - Notre Monde !  59,20 mn.

La fausse démocratie expliquée en 10 minutes  11,01 mn.  (Audio) 

Étienne Chouard : La France n'est pas une Démocratie  17,48 mn. 

Qui dirige vraiment la France ?   4,55 mn.

L’appauvrissement des peuples cache la fin de la démocratie   25,45 mn.

Inégalité entre riches et pauvres   6,28 mn. 

Manipulation des peuples par l'Elite !  15,00 mn. 

Nos gouvernements nous vendent   5,22 mn.

L'esclavage moderne causé par l'argent   20,38 mn.

Le chômage expliqué et décortiqué   30,48 mn. 

Prenez conscience de notre société ! Levez-vous !   4,20 mn.

Citoyens, levez-vous !   3,44 mn.

Infos-Société  

 

 

 

 

 

 

 

>> Infos-Société

Infos - France et International  

 

 

                                                              

 

 

 

INFOS -FRANCE ET INTERNATIONAL 2015 et 2016

 

A La Loupe

 

 

 

 

 

 

 

 

"A LA LOUPE"  - Politiques et Société - De l'Agence Info Libre

Bob vous dit toute la vérité  

 

 

 

 

 

 

 

BOB VOUS DIT TOUTE LA VÉRITÉ 

DÉLITS D'ÉLUS ET PILLEURS D'ÉTAT, PHILIPPE PASCOT DIT TOUT !

 

18/10/2016

WikiLeaks, John Podesta et Hillary Clinton : les cinq révélations choc à retenir

 

WikiLeaks, John Podesta et Hillary Clinton : les cinq révélations choc à retenir

14 oct. 2016, 22:37

Hillary Clinton en campagne ©Lucy Nicholson/Reuters

 

De la stratégie vis-à-vis des médias jusqu'aux extra-terrestres, les révélations parfois ahurissantes contenues dans les milliers de mails du directeur de campagne de la candidate démocrate continuent de s'accumuler avec cette septième livraison.

Comme l'a promis WikiLeaks, les publications de mails piratés se succèdent et se succèderont sans doute jusqu'au jour de l'élection présidentielle américaine. A l'heure du septième envoi, les mails permettent de se plonger dans l'intimité de l'équipe de campagne d'Hillary Clinton.

Manipulation des médias et de l'opinion publique

Les mails attestent de l'intention de tromper l'opinion publique et de la perdre dans la complexité des différentes affaires. 

«Je pense que nous devons vraiment déterminer si les électeurs vont y croire et si nous pouvons de façon crédible confondre Benghazi et les emails», écrit ainsi Oren Shur, directeur des médias payants dans le cadre de la campagne de la candidate démocrate à John Podesta, le directeur de campagne, quelques semaines avant qu'Hillary Clinton ne soit auditionnée par le Congrès américain au sujet de l'attentat terroriste contre le consulat américain de la ville libyenne en septembre 2012, alors qu'Hillary Clinton était secrétaire d'Etat. Après des tests sur des groupes témoins, Hillary Clinton décide alors de constamment se référer à ses réponses données au sujet de Benghazi, les faisant passer pour des réponses sur le piratage de ses mails.

 

 

Daesh soutenu par l'Arabie saoudite et le Qatar

Selon un autre des emails piratés, Hillary Clinton savait pertinemment que l'organisation terroriste Etat islamique bénéficiait du soutien de l'Arabie saoudite et du Qatar, des alliés privilégiés des Etats-Unis au Moyen Orient. Le courrier électronique vient de la candidate démocrate elle-même : «Alors que les opérations militaires et paramilitaires progressent, nous devons utiliser la diplomatie et des moyens de renseignement plus classiques afin d'accentuer la pression sur le Qatar et l'Arabie saoudite, lesquels fournissent clandestinement un soutien à la fois financier et logistique à Daesh et autres groupes radicaux sunnites de la région».

Les vraies décisions politiques doivent rester secrètes

Les mails contiennent aussi des fragments des discours payés qu'Hillary Clinton a prononcés pour le compte d'entreprises privées (485 000 dollars pour Deutsche Bank, 675 000 dollars pour Goldman Sachs). Dans l'un de ces discours destinés à l'élite de la finance, et non pas aux électeurs, Hillary Clinton estime que les processus de prise de décision doivent rester en coulisses au risque de rendre les citoyens «nerveux».

 

 

«Si tout le monde regarde, vous savez, toutes les discussions en coulisse, les marchés conclus, vous savez, ça rendrait les gens un peu nerveux, pour dire le moins. Aussi est-il nécessaire d'avoir une posture pour le grand public et une autre, plus privée», concédait la candidate. Ce discours en particulier lui a rapporté 225 000 dollars.

Une taupe pour mieux combattre Bernie Sanders

Le candidat malheureux à l'investiture démocrate jouait avec des dés pipés. En janvier 2015, Donna Brazile, haut responsable du Comité national démocrate, communiquait des documents détaillant la stratégie électorale de Bernie Sanders envers la communauté afro-américaine, notamment sur les réseaux sociaux. «Merci tout particulièrement pour ça, Donna», répond Adrienne Elrod, une dirigeante de l'équipe de campagne d'Hillary Clinton pour cette fuite dévoilant la stratégie du camp adverse.

 


Une fuite de grande valeur, visiblement puisque cette trahison vaut à Donna Brazile de remplacer la confidente d'Hillary Clinton, Debbie Wasserman-Schultz, obligée de démissionner après la publication par WikiLeaks des courriels du Comité national démocrate.

Les extra-terrestres, forme la plus évoluée d'intelligence

Les aliens veulent aider les hommes mais ils sont effrayés par la violence de la planète Terre, écrit l'astronaute Edgar Mitchell à John Podesta, faisant par ailleurs référence à une guerre intergalactique tout en soutenant que le Vatican serait au courant de l'existence d'une vie extra-terrestre : «La guerre de l'espace prend de l'ampleur et je voulais vous informer de plusieurs paramètres en amont de notre rendez-vous Skype», écrit ainsi l'astronaute, citant par ailleurs un certain Terri Mansfield, «un collègue catholique», lequel décrit les extraterrestres comme «la plus haute forme d'intelligence en relation directe avec Dieu».

Lire aussi : WikiLeaks démasque Hillary Clinton : «Je suis détachée de la lutte de la classe moyenne»

 

 

17/10/2016

Nice : le rapport de l'IGPN omet de préciser que des gendarmes protégeaient le président à Avignon

On SE MOQUE DE QUI ???? !!!!

Il fallait bien un prétexte pour aller bombarder la Syrie !

Ensuite, ils nous feront croire que ce n’était pas prémédité.

Comme par hasard, l’attentat se produit dans la SEULE ville de France où il n’y a AUCUN GENDARME alors que la France est depuis près d’1 an sous le statut d’état d’urgence ?

Et ils étaient où les GENDARMES DE NICE ? DEVINONS ? A près de 300 kms de Nice !

Comme par hasard en train de protéger Hollande à AVIGNON qui était en « visite privée » !

On rêve ! Il n’y a pas d’unité de Gendarmerie plus proche que celle de Nice près d’Avignon pour protéger celui qui nous entraîne vers la 3ème guerre mondiale  ?


Il fallait combien de milliers de Gendarmes pour protéger Hollande qui était en visite privée à Avignon ?

Et Hollande qui va nous faire croire aussi qu’en mobilisant les Gendarmes de Nice, il ne savait pas non plus que la ville n’était pas protégée avec les 30 000 personnes qui fêtaient le 14 juillet ?

Et visite privée avec qui du reste, le soir du 14 juillet ?

Avec qui parlementait-il ?

Il n’y avait pas non plus les blocs de béton qui bloquent traditionnellement les accès, les soirs de fêtes sur la Promenade des Anglais ?

Un autre hasard aussi  l’IGPN oublie de signaler dans son rapport que les Gendarmes étaient à Avignon pour protéger le caniche des USA !

Nice Avignon 2 h 36 min (261,9 km) via A8

Afficher l'image d'origine

 

Nice : le rapport de l’IGPN omet de préciser que des gendarmes protégeaient le président à Avignon

 

https://fr.rt.com/french/images/2016.10/article/5803df51c36188f9448b46c2.jpg

 

Le soir de l’attentat de Nice, contrairement aux précédents 14 juillet, aucune unité de gendarmes mobiles n’a été déployée sur place. L’une d’entre elles protégeait un déplacement privé du président à Avignon, comme a oublié de le préciser l’IGPN.

Le 6 septembre 2016, le député Eric Ciotti a interrogé la patronne de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), Marie-France Monéger-Guyomarc'h, sur le fait que le rapport de la police des polices ne mentionnait pas le motif du déploiement d’une unité de gendarmes mobiles à Avignon dans le cadre d’un déplacement de François Hollande, le soir de l’attentat de Nice.

En effet, le 14 juillet, lorsqu’un camion a déboulé dans la foule y tuant 86 personnes, aucune unité de forces de gendarmerie mobile n’était présente sur place en dépit de l’état d’urgence alors que c'était le cas en 2015 et en 2014, a souligné le député devant la Commission des lois de l'Assemblée nationale.


Nice : une information a ressurgi sur le dispositif de sécurité du 14 juillet



Cinq unités de la zone de défense et de sécurité sud (qui comprend notamment la ville de Nice) avaient alors été déployées respectivement à Carcassonne, Montpellier, Toulouse, Marseille et Avignon, précise le rapport de l’IGPN, qui précise le motif des quatre premières affectations.

Le motif du déploiement d’Avignon, où François Hollande s’était rendu le 14 juillet dans le cadre d’une «visite privée» comme l’avait alors rapporté l’AFP, n’est pourtant pas précisé, s’étonne Eric Ciotti, qui interroge Marie-France Monéger-Guyomarc'h à ce sujet.

Cette dernière confirme que l’unité de gendarmes mobiles protégeait «le festival [de théâtre d’Avignon] et un déplacement du président de la République».

L’IGPN évoque un oubli

«Pourquoi dans le rapport n’était pas précisée l’affectation d’Avignon, alors que vous l’avez fait pour les quatre autres villes ?», insiste alors le député. Après de longues secondes, il obtient finalement une réponse de la part de la patronne de l’IGPN : «Cela a pu nous échapper, n’y voyez […] aucun souhait de cacher quoi que ce soit et aucune malice.»

Ce n'est pas la première incohérence du genre

A la fin du mois de septembre dernier, alors que le ministère de l’Intérieur affirmait que c’est l’intervention de la police qui avait arrêté la course du camion conduit par le terroriste de Nice, le 14 juillet, un rapport de la sous-direction anti-terroriste avait présenté une toute autre version.

Le camion aurait en fait «calé» et non pas été arrêté par les forces de police, comme l'affirmait pourtant le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Ce dernier assurait en effet que c’était l’intervention des forces de l’ordre qui avait permis de «mettre un terme» à la «course meurtrière» du terroriste Mohamed Lahouaiej Bouhlel qui a, ce jour-là, tué 86 personnes et fait plus de 400 blessés.

Lire aussi : Trois mois et un jour après l’attentat du 14 juillet, Nice rend hommage aux victimes

 

 

29/11/2015

Assad: les pays-ennemis s'allient à Daech face aux succès militaires en Syrie

Il va falloir que Poutine renonce à vouloir s'allier à tout prix avec les ennemis de la Russie, de la Syrie, de l'Irak, de la Libye et de l'Afrique !

ll serait temps de constituer de nouvelles alliances avec des pays qui ne sont pas sous l'influence des USA/Sionistes !

Assad: les pays-ennemis s'allient à Daech face aux succès militaires en Syrie

20:38 29.11.2015

Armée syrienne

Face aux progrès de l'armée syrienne, certains pays hostiles à la Syrie ont augmenté leurs livraisons d'armes tout comme leur soutien financier aux rebelles de Daech, a déclaré le président syrien Bachar el-Assad, cette annonce intervenant lors de sa rencontre avec Ali-Akbar Velayati, ministre iranien des Affaires étrangères.

S'entretenant avec M. Velayati, le président syrien a mis en exergue que la résistance remarquable du peuple syrien et les succès des forces militaires syriennes luttant contre le terrorisme, appuyées par leurs alliés, en premier lieu l'Iran et la Russie, ont poussé certains pays-ennemis de la Syrie à augmenter leurs livraisons d'armements et le financement des rebelles, indique l'agence de presse syrienne SANA.

En cela, le président syrien a confirmé la détermination de la Syrie et de ses alliés à "poursuivre la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes". Selon lui, l'élimination des terroristes représentera le principal pas vers la stabilité dans la région.

M. Velayati, pour sa part, a affirmé que c'était le devoir de l'Iran de soutenir Bachar el-Assad dans cet affrontement "fatidique".

Ali-Akbar Velayati, proche conseiller du Guide de la révolution islamique l'Ayatollah Ali Khamenei, s'est rendu dimanche en visite à Damas pour s'entretenir avec le président Bachar el-Assad, ainsi qu'avec son homologue syrien Walid al-Mouallem.

 

28/11/2015

Un éminent avocat pro-kurde abattu dans le sud-est de la Turquie

Après les journalistes incarcérés en Turquie, le tour à un imminent avocat à avoir été abattu ?

Un éminent avocat pro-kurde abattu dans le sud-est de la Turquie

Tahir Elci, président de l’association du barreau © Sertac Kayar Source: Reuters
Tahir Elci, président de l’association du barreau
 

Le président de l’association du barreau du sud-est de la province de Diyarbakır a été tué, atteint par une balle, pris dans un feu croisé entre des insurgés kurdes et la police turque.

Tahir Elci a été atteint de tirs dans la tête, ce qui a causé sa mort, apprend-on des sources de l’hôpital.

Tahir Elci est mort alors qu’il s’exprimait face aux médias. Les extrémistes kurdes ont ouvert le feu, tuant également un policier et blessant trois autres personnes. Parmi les blessés, des correspondants des plus grands médias, des agences Anatolia et Dogan.

«Dès la fin de sa déclaration, les balles ont plu sur la foule», a déclaré à Reuters Omer Tastan, un responsable local du parti pro-kurde HDP. «Une balle a atteint Elci à la tête», a raconté Tastan, en ajoutant que 11 personnes ont été blessées lors de l’incident.


Dans une vidéo diffusée par l’agence Dogan, un groupe de tireurs s’est caché derrière le minaret d’une mosquée proche du lieu où Elci prononçait sa déclaration. Lorsqu’il a fini de parler, les hommes ont ouvert le feu sur l’avocat et ceux qui se trouvaient derrière lui.

«Une personne a couru vers Tahir Elci, lui a tiré dessus et puis s’est échappée», a fait savoir Felat Bozarslan, journaliste à l’agence Dogan.

Le militant pour les droits de Kurdes Tahir Elci a été fortement critiqué pour sa contestation envers la position officielle de la Turquie de qualifier le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) d’organisation terroriste.

Après avoir fait des commentaires sur le PKK sur la chaîne CNN Turk au mois d’octobre, le militant a été arrêté. Il a ensuite été relâché et attendait d’être jugé.

En savoir plus : 3 militants kurdes tués dans des affrontements avec la police dans le sud-est de la Turquie

Tahir Elci a fait des études de droit en Europe et a participé à plusieurs importants procès devant les Cours turques. L’avocat faisait partie des membres fondateurs de plusieurs organisations de droit et d’ONG.

«La Turquie plonge dans le chaos»

Le meurtre de Tahir Elci reflète une fois de plus la situation instable de la sécurité dans le pays, a estimé l’analyste du Moyen-Orient Shwan Zulal.

«Tahir était un avocat kurde très éminent qui appelait à la paix et au cessez-le-feu entre le PKK [parti kurde] et les militaires turcs. Il n’a été jamais impliqué dans le côté politique des choses», a raconté l’expert dans une interview à RT. «C’était une personne qui luttait tout simplement en faveur de la justice pour les kurdes et qui n’avait pas peur de s’exprimer à voix haute», a expliqué Shwan Zulal.

Alors que violences et attentats se multiplient en Turquie, c’est son économie qui risque d’en souffrir le plus, d’après l’expert.

En savoir plus : Lors du sommet du G20 à Antalya, Daesh intensifie ses attaques contre la Turquie

«Je crois que la Turquie sombre vraiment dans le chaos et devient un endroit pas du tout sûr. L’économie turque repose largement sur le tourisme, et si cette sécurité n’est plus assurée dans le pays, je ne sais pas où nous nous dirigeons», a regretté Shwan Zulal.

 Des canons à eau dispersent la marche organisée à Istanbul en hommage à l’avocat abattu (VIDEO)

 28 nov. 2015 

  • Alors que des milliers de personnes se sont rassemblées pour protester contre le meurtre de l’avocat kurde Tahir Elci, des échauffourées ont éclaté entre la police et les manifestants.