Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2015

L’Europe crée une autoroute de l’information dans l’espace !

Pendant que l'on détourne notre attention avec leurs mensonges, voilà comment ils vont nous cuire au micro-ondes et nous surveiller à partir de  l'espace !

En nous balançant des ondes à partir de l'espace !

Pour manipuler les gens et provoquer des comportements agressifs sur commande, ils ne pourraient pas mieux s'y prendre !

 

S'ils ne sont pas en prime en train de nous préparer le projet Blue Beam !

 

Lire également


L’Europe accélère le déploiement des infrastructures très haut débit
Les 700 MHz au très haut débit mobile en 2015 en France

 

L’Europe crée une autoroute de l’information dans l’espace

15/01/2015

Refus de faire vacciner des enfants : le Conseil constitutionnel va trancher

Il était temps qu'ils statuent sur cette imposture vaccinale, une arme biologique, lorsque l'on sait quels poisons contiennent les vaccins !

Refus de faire vacciner des enfants : le Conseil constitutionnel va trancher

Un couple de l'Yonne (Bourgogne) était convoqué devant la justice pour avoir refusé de faire vacciner ses enfants contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP). Leur avocat a demandé au Conseil constitutionnel de trancher sur la «liberté vaccinale». 

14 Janv. 2015, 00h42 | MAJ : 14 Janv. 2015, 14h43

 

L'avocat de deux parents de l'Yonne, jugés pour avoir refusé de faire vacciner leurs enfants, a transmis au Conseil constitutionnel une question prioritaire de constitutionnalité (QPC).  L'avocat de deux parents de l'Yonne, jugés pour avoir refusé de faire vacciner leurs enfants, a transmis au Conseil constitutionnel une question prioritaire de constitutionnalité (QPC).  (LP/Olivier Corsan.)

Une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) a été transmise au Conseil constitutionnel ce mardi. Elle demande au gardien de la constitution française de trancher sur la liberté vaccinale. «Il faut crever l'abcès», réclame Maître Emmanuel Ludot, avocat d'un couple de l'Yonne jugé en octobre dernier pour avoir refusé de faire vacciner ses enfants contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP).

 

Cette QPC avait été déposée début octobre devant le tribunal correctionnel d'Auxerre après un signalement du conseil général de l'Yonne. Leurs deux enfants, une fillette de trois ans et un nourrisson de dix-huit mois, n'ont pas été vaccinés, notamment avec le DTP, qui est obligatoire. Le refus ou l'entrave à la vaccination sont passibles de six mois d'emprisonnement et 3 750 euros, selon le code de la santé publique.

Le code pénal prévoit également que le fait de se soustraire à ses obligations légales «au point de compromettre la santé, la sécurité, la moralité ou l'éducation de son enfant» peuvent valoir à l'auteur de l'infraction jusqu'à deux ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

Les parents affirment se battre pour leur «liberté thérapeutique» au nom du droit à la santé, inscrit au préambule de la Constitution. Ils souhaitent pouvoir administrer à leurs enfants des vaccins «sans adjuvants». «On est très heureux de savoir que notre QPC passe sa deuxième étape. Cela donne du crédit à nos assertions : le litige est quand même existant et mérite d'être examiné par le Conseil constitutionnel», a réagi le père, Marc Larère.

«Il y a un gros problème entre l'obligation vaccinale et la liberté thérapeutique», a-t-il ajouté, précisant que pour ses enfants, qui ne peuvent pas être inscrits à la crèche ou chez une assistante maternelle, c'était le «statu quo».
 

Sur le même sujet

Yonne : des parents jugés pour avoir refusé de faire vacciner leurs enfants

Yonne : des parents jugés pour avoir refusé de faire vacciner leurs enfants

11/01/2015

Chemtrails : la guerre secrète

Tout est bon pour nous empoissonner et pour nous éliminer !

En septembre 2014, Jacques Daidié est parti à la rencontre, en Italie de Rosario Marciano, militant connu contre la géo-ingénierie, créateur du site www.tankerenemy.com, et de sa famille. Le présent travail est né de cette rencontre. L'association Ciel voilé remercie Rosario Marciano pour son autorisation de sous-titrage du documentaire italien dont il est le producteur :"Chemtrails : la guerre secrète". Nous remercions aussi chaleureusement tous ceux qui ont contribué à la traduction : Jacques, Dominique d'Avignon, Marie de Monteux, Sébastien de St Firmin en Valgaudemard et Danielle de Gap.

Documentaire de www.tankerenemy.com
Sous-titré en français par l'association : www.cielvoile.fr.

4 Articles de Tankerenemy traduits par Ciel voilé :

http://www.cielvoile.fr/article-le-chlorovirus-agent-path...

http://www.cielvoile.fr/article-guerre-climatique-en-ital...

http://www.cielvoile.fr/article-pseudomonas-syringae-la-b...

http://www.cielvoile.fr/article-neige-toxique-en-roumanie...

Document cité : "Owning the weather in 2025"
https://www.youtube.com/watch?v=bMg95m-oBPE


 

19/12/2014

[Révélation] Les aliens sont parmi nous - La base secrète de Dulce

Articles en lien avec la vidéo :

*- La base de Dulce - Un laboratoire extraterrestre infernal ?

*- Cappadoce, Hopi, Dulce: tous reliés à nos ancêtres extraterrestres.

*- Grippe A/ Virus H1N1-H5N1 - Le Nouvel Ordre Mondial, les Illuminati-reptiliens et les ET (Grands gris).

*- Secret défense : Ce que vous devriez savoir! Ce que le Vatican et les gouvernements nous cachent !

*- Jimmy Guieu - Les Gouvernants Secrets

*- USA : Le gouvernement secret dévoilé par Milton William Cooper

*- Nouvel Ordre Mondial : Philip Schneider et le Gouvernement Secret

*- David Icke et les religions reptiliennes

 

Les aliens sont parmi nous - La base secrète de Dulce


20/11/2014

Chemtrails : la guerre secrète

Ils nous aiment tellement qu'il faut  nous rendre malades et stériliser les plantations !

17 Novembre 2014

En septembre 2014, Jacques Daidié est parti à la rencontre, en Italie de Rosario Marciano, militant connu contre la géo-ingénierie, créateur du site www.tankerenemy.com,et de sa famille. Le présent travail est né de cette rencontre.