Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2010

Les Multinationales ou le Gouvernement Mondial Invisible

Nous avons bien compris que les Reptiliens se cachent aussi derrière les Multinationales.

 

Les multinationales

 

Un exemple récent du rôle ténébreux des multinationales vient d'être dévoilé par l'écrivain Edwin BLACK du "Washington Post", à savoir le rôle de la filiale allemande d'I.B.M. : la "Dehomag" qui fournit à Hitler les fameuses machines "Hollerith" ou machines à tabulations qui servirent entre autres à recenser tous les juifs allemands.

 

Mais les Américains étaient massivement implantés dans le III ième Reich avec Ford (dont le patron, Henri Ford, était notoirement antisémite), General Motors, la Chase Manhattan Bank.

 

Les multinationales semblent diriger économiquement et politiquement le monde par-delà les frontières comme sous-traitants de groupes de pouvoirs réellement obscurs qu'elles financent dans un but connu d'une poignée d'initiés.

 

Elles ont des liens privilégiés avec les banques situées dans des "paradis fiscaux" pour blanchir des masses considérables d'argent de provenance inconnue (ou prétendûment inconnue). Ces paradis fiscaux sont situés dans de petits états fantoches inféodés à de plus grands états eux-mêmes liés aux multinationales qui financent nombre de partis politiques (souvent plusieurs partis aux doctrines supposées opposées) au point que l'on est en droit de se poser la question suivante : les chefs d'états dirigent-ils réellement leur pays ou servent-ils de pantins que l'on exhibe pour amuser le bon peuple des consommateurs qui alimentent également les caisses des états par le biais des impôts dont une partie est d'ailleurs restituée aux multinationales sous forme d'incitants fiscaux devant théoriquement permettre l'embauche de millions de chômeurs victimes des délocalisations d'entreprises voulues par lesdites sociétés!

 

Les multinationales n'ayant pas d'armées officielles, elles font soit pression sur les états inféodés en leur priant d'exercer leur fonction de police à leur place, soit utilisent les services, contre rétribution bien sûr, des divers mouvements mafieux qui ont la possibilité de tremper les mains dans tout ce qui est "illégal", parfois de connivence avec les services secrets officiels, en vue d'en tirer profit qui passera par les paradis fiscaux en bouclant ainsi le parcours de l'argent "sale" provenant de la drogue, du crime organisé, de la contrebande et de la contre-façon, de la prostitution et du néo-esclavagisme (ou exploitation de l'homme par l'homme dans les pays du Tiers Monde). Il arrive également que les mouvements mafieux collaborent avec divers mouvements terroristes ou politiques, plus ou moins manipulés, pour avoir leurs "entrées" dans les pays devant être infiltrés (le terrorisme d'état et la culture des plantes nécessaires à la confection des drogues allant souvent de pair) quitte à soudoyer quelques petits chefs de guerre que l'on éliminera par la suite s'ils ne filent pas doux. La manipulation des mouvements terroristes servant à déstabiliser les états qui négligent leurs contrats passés avec les multinationales en fomentant par exemple des coups d'état militaires ou des guerres civiles.

 

Bref, les multinationales "tirent les ficelles" en vue de modeler le monde selon leur vue et pour détourner des masses considérables d'argent destinées aux finances d'un vaste gouvernement mondial invisible qui recrute ses membres parmi toutes les "sociétés secrètes" existantes selon le principe de l'absolue duplicité donnant l'impression que des groupes apparemment opposés sont tous chapeautés par une immense société réellement secrète qui surveille qui est qui et qui vaut la peine d'être initié par-delà ce qui semblait déjà être une initiation suprême : lorsque l'on se trouve au sommet de la pyramide du pouvoir, on a une vue d'ensemble ("l'Oeil d'Osiris") de se qui se situe en-dessous, chose impossible à percevoir tant que l'on gravit une face ou une arête de la pyramide en question. Gérer ce puits de connaissance nécessite d'avoir des fonds secrets pour en assurer la pérennité et pour envisager un jour le sauvetage de la partie "valable" de l'humanité lorsque notre planète cessera d'être viable ou lorsque qu'elle sera susceptible d'avoir à affronter un cataclysme imminent.

  

Le gouvernement mondial invisible

 

Nous avons vu que les multinationales servent à alimenter financièrement l'organe suprême qui chapeaute l'ensemble des sociétés secrètes connues et inconnues à ce jour : le Gouvernement mondial invisible qui dirige réellement notre planète par-delà les clivages religieux, philosophiques et idéologiques qui ne sont qu'autant de facettes apparentes d'une réalité tenue secrète au commun des mortels que l'on préfère maintenir dans une "douce hébétude" ou dans une violence contrôlée.

 

Selon les membres du Collège constituant le Gouvernement mondial invisible, l'homme n'est toujours pas mûr pour connaître la Vérité cachée connue d'Adam, d'Abraham, de Moïse, de Bouddha, de Jésus et de tant d'autres prophètes plus ou moins illuminés. Ces derniers, les plus connus de nous, ont préférés enfouir les connaissances "interdites" dans des sanctuaires vieux de plusieurs centaines de siècles et disséminés aux quatre coins du monde (p.e. sous les pyramides aztèques, le Sphinx de Gizeh, dans les archives secrètes du Vatican et des abbayes bénédictines, à Qumram, dans la Ka'Ba, à Fès,  à Bénarès, sous le Potala, dans la Cité interdite, dans les grottes de l'Île de Pâques, etc.). Les archivistes de ces bibliothèques secrètes se rencontrent souvent et sont les vrais détenteurs d'une connaissance inaccessible au commun des mortels pour la simple raison qu'il est encore incapable, à l'heure actuelle, de comprendre quoique ce soit à ce qui se trouve englouti dans les archives secrètes qui sont la compulsion de recherches, de connaissances et de révélations venues d'ailleurs.

  

http://histoiresecrete.ifrance.com/laffairederoswell.html

 

 

13/12/2009

Copenhague et dépopulation

Brèves /
La presse financière du Commonwealth appelle Copenhague à réduire la population mondiale
11 décembre 2009 - 13:38

11 décembre 2009 (Nouvelle Solidarité) – La véritable intention derrière la fraude du réchauffement climatique promue au Sommet de Copenhague est une politique malthusienne de réduction drastique de la population. Hier, le quotidien de la City de Londres, le Financial Times, et son homologue canadien, le Financial Post, ont appelé les dirigeants du monde à entreprendre de toute urgence une politique d’austérité démographique.

Le quotidien britannique se félicite d’abord que « le Sommet de Copenhague ait donné un nouvel élan au débat sur la nécessité de stabiliser la population mondiale », tout en déplorant que « certains pays en développement ont échoué à suivre la grande transition démographique vers des niveaux de fertilité plus bas, qui s’est produite ces dernières décennies dans le monde occidental ». Heureusement, le Financial Times voit en Obama le salut :« En tant que Président, une des premières décisions de Barack Obama a été de briser la règle du silence mondial. Il a depuis annoncé une révision des financements de la santé mondiale, en insistant sur l’élargissement des programmes comme le planning familial plutôt que de se concentrer sur une poignée de maladies prioritaires ». C’est la nouvelle philosophie eugéniste que le Fonds des Nations Unies pour la population a recommandé pour le Sommet de Copenhague : moins de naissances, c’est moins de CO2. Mais le FT souligne que de nombreux défenseurs du planning familial s’opposent à ce type d’argument liant CO2 et démographie, en expliquant que les gens des pays riches font moins d’enfants mais ont une « empreinte carbone » bien supérieure.

Sous le titre « La véritable vérité qui dérange : le monde entier doit adopter la politique chinoise de l’enfant unique », le Financial Post y va plus directement : « La dérangeante vérité qui plane sur le Conférence de l’ONU à Copenhague n’est pas le réchauffement ou le refroidissement du climat, mais le fait que les humains surpeuplent le monde. Une loi planétaire similaire à la politique chinoise de l’enfant unique, est le seul moyen d’inverser le taux de natalité catastrophique qui est actuellement d’un million de naissances tous les 4 jours. Les autres espèces, la végétation, les ressources, les océans, les terres arables, l’eau et l’atmosphère sont détruits à cause du taux de reproduction croissant de l’humanité. Le remède est simple. C’est dramatique. Et pour l’instant à Copenhague, les dirigeants du monde ne le prennent pas en compte. Ils se feront prendre en photo, feront leur blabla sur la science et la fraude climatique, annonceront la création de fermes éoliennes géantes et la mise en place de droits d’émission carbone. Rien de cela ne marchera à moins d’imposer une politique de l’enfant unique à la chinoise. Les discussions de Copenhague sont à côté de la plaque. Le seul remède est que tous les pays procèdent à une réduction drastique de la population, nettoient leur foutoir et imposent des mesures contraignantes de conservation ».

http://www.solidariteetprogres.org/article6102.html


16/09/2009

France 24: Le Docteur Marc Girard déclare que le vaccin contre la grippe causera la mort de 60.000 personnes !

Du mercure dans les vaccins !

Ne vous faites pas vacciner !!!!!

France 24: Le Docteur Marc Girard déclare que le vaccin contre la grippe causera la mort de 60.000 personnes !

http://www.youtube.com/watch?v=dXAK_6iZbH0

15/09/2009

Docteur Marc Girard interviewé sur le plan antigrippe

Mardi 15 septembre 2009 
 
La France cède-t-elle à la panique ? Le syndicat de la magistrature a fort mal réagit au plan antigrippe annoncé. Réaction du Docteur Girard.

Docteur Marc Girard interviewé sur le plan antigrippe

http://www.wat.tv/video/docteur-marc-girard-interviewe-1s07f_1ohqs_.html

Interview du médecin expert en pharmacologie le Dr Marc Girard

19:54 - Il y a 1 an Interview du Dr Marc GIRARD pour un documentaire Russe. Le Dr Marc Girard est médecin expert en pharmacologie et a travaillé ces dernières années sur les problèmes liés à l'hormone de croissance ainsi qu'à la vaccination contre l'hépatite B.

http://www.wat.tv/video/interview-medecin-expert-en-1rm6m_1ohqs_.html

18/08/2009

Belgique : Grippe A : « Vaccin non obligatoire »

Grippe A : « Vaccin non obligatoire »

Rédaction en ligne

mardi 18 août 2009, 10:06

Des rumeurs, même les plus folles circulent sur le net, faisant état d’une ambition de ‘génocide mondial, sous couvert de pandémie », en évoquant le caractère obligatoire du vaccin contre la grippe A/H1N1. Dans Le Soir, ce mardi, Daniel Reynders coupe court aux rumeurs : il n’y aura pas de vaccination obligatoire.
L'édito : Les marchands de peur ne sont pas où l'on croit

Grippe A : « Vaccin non obligatoire »

© AP.

A la mi-octobre au plus tôt, des milliers de vaccins contre le nouveau virus de la grippe A/H1N1 arriveront en Belgique. Notre pays en a commandé plus de 12 millions, de quoi vacciner tous les habitants. Mais il faudra déterminer des priorités, sur lesquelles les experts planchent. « Nous ne devrions pas nous écarter des recommandations de l’OMS », explique le professeur Yves Van Laethem, qui préside ce comité scientifique. En tête, le personnel de santé et les femmes enceintes, exposées à un risque quadruplé.

Mais, simultanément, des pétitions fleurissent sur internet et des plaintes sont déposées en Autriche et en France, qui affirment que ces plans généraux de vaccination n’auraient comme ambition qu’un génocide mondial, sous couvert de pandémie. Ces manipulations grossières et malfaisantes dissimulent un fait essentiel : les autorités belges n’ont jamais envisagé d’obliger quiconque à se vacciner. « Cela restera une décision individuelle. Seule la polio est une vaccination légalement obligatoire », garantit le docteur Daniel Reynders, de la cellule de crise Influenza. « Chacun devra peser avantage et inconvénient en fonction de sa propre situation et des personnes éventuellement affaiblies qui vous sont proches. Par ailleurs, la vaccination est aujourd’hui un geste sûr et sans contre-indications majeures. »

Source : http://www.lesoir.be/actualite/sciences_sante/2009-08-18/...

 

Les menteurs, nous avons bien lu que la Belgique se préparait à intaurer la vaccination obligatoire et qu'un projet avait été proposé au Conseil d'Etat, en vue de le faire statuer sur une Loi d'exception qui correspond à l'établissement d'une Loi Martiale pour imposer la vaccination de masse obligatoire avec les renforts de l'armée, forces de l'ordre et autres personnels réquisionnées.

Heureusement que des personnes veillent et qu'elles ont le courage d'engager des actions pénales pour faire reculer les Gouvernements.