Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/05/2020

Patriarcat Rothschild : une monarchie bancaire incestueuse qui finance les rois chrétiens

 

Le contrôle des Rothschild sur le Monde par les banques

 

Patriarcat Rothschild : une monarchie bancaire incestueuse qui finance les rois chrétiens

La famille Rothschild est une famille aux origines juives ashkénazes allemandes et aux nationalités multiples (allemande, française, britannique, israélienne, etc.). Les Rothschild se sont fait connaître depuis le XIVe siècle dans les domaines de la banque et de la finance, mais également par leurs nombreuses œuvres philanthropiques et, à partir de la fin du XIXe siècle, par leur soutien au sionisme.

 

 

Citation d’Edmond de Rothschild (1926-1997) : « Un Rothschild qui n’est pas riche, pas juif, pas philanthrope, pas banquier, pas travailleur et qui ne mène pas un certain train de vie n’est pas un Rothschild. »

Le bouclier rouge

 

Le patronyme fut adopté par leur ancêtre Isaac Elchanan, qui emprunta son nom de famille à la petite maison étroite qu’il occupait avec sa famille dans la Judengasse (ruelle des Juifs) de Francfort-sur-le-Main en Allemagne. Le nom Zum roten Schild, c’est-à-dire en français : « À l’Écusson rouge », ou encore « À l’Enseigne rouge », donna ainsi naissance à un nouveau patronyme : « Rothschild ».

Une monarchie strictement patrilinéaire 

 

 
Mayer Amschel Rothschild (né Mayer Amschel Bauer) (1744-1812) est le fondateur de la dynastie banquière des Rothschild, devenue l’une des familles les plus célèbres dans le monde des affaires. En 2005, Mayer Amschel Rothschild fut classé 7e dans la « Liste des hommes d’affaires les plus influents de l’histoire » par le magazine américain Forbes, le nommant « père de la finance internationale ». Mayer Amschel Rothschild, va transformer le modeste commerce de prêt sur gages créé par son père en une banque reconnue et va devenir le gérant de la fortune de Guillaume Ier, électeur de Hesse-Cassel.

Il aura sept enfants dont cinq fils. Il enverra chacun d’eux créer ou prendre la tête d’une filiale de la banque familiale dans les grandes capitales européennes (Nathan à Londres, James à Paris, Salomon à Vienne, Calmann à Naples et Amschel junior à Francfort), donnant les cinq branches de la famille, où ils créeront des institutions financières puissantes, contribuant à la création de la « dynastie » financière des Rothschild. Sa fille ainée se maria avec Benedikt Moses Worms de la dynastie banquière Worms.

 

 

 

Wilhem Carl von Rothschild (1828-1901) fut le dernier Rothschild à exercer le métier de banquier à Francfort. Il n’eut que des filles, comme son frère Mayer Carl von Rothschild. Son frère et lui descendaient de la branche de Naples. Seules les branches anglaise et française existent encore aujourd’hui, les branches allemande, autrichienne et italienne s’étant éteintes.

Mariages consanguins

L’endogamie était une composante essentielle de la stratégie de la famille Rothschild, destinée à assurer le succès de ses affaires et le contrôle de la banque qui portait son nom. Des mariages entre branches permettront à la famille de garder le contrôle de ses activités. Ainsi, en 1824, Betty la fille de Salomon Mayer von Rothschild épouse son oncle James Mayer de Rothschild, à la tête de la branche de Paris.

Mayer Carl de Rothschild est le fils aîné de Carl Mayer von Rothschild (quatrième fils du patriarche fondateur de la dynastie, Mayer Amschel Rothschild), et de son épouse, née Adélaïde Hertz. Il épouse en 1842 sa cousine Louise von Rothschild (1820-1894), fille de son oncle de la branche de Londres, Nathan Mayer Rotschild. Sept filles sont issues de cette union, dont trois épousent des cousins Rothschild et deux, dont Marguerite (1855-1905), épousent des aristocrates catholiques, et se convertissent donc au christianisme, à la colère du baron de Rothschild qui les déshérite.

 

 

Le baron Edmond James de Rothschild est un philanthrope et collectionneur français né à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 19 août 1845 et mort à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) le 2 novembre 1934. Il a été une des figures de proue du sionisme. Cadet du baron James de Rothschild, fondateur de la branche de Paris, il sert dans la Garde nationale pendant la guerre de 1870. Ses parents s’arrangent pour le fiancer à sa cousine Marguerite de Rothschild, mais elle refuse pour épouser le duc de Guiche. Il épouse donc en 1877 sa cousine Adelheid von Rothschild (connue comme Adélaïde) (1853-1935), de la branche de Naples (V. Famille Rothschild).

Guy de Rothschild est le fils du baron Édouard de Rothschild (1868-1949) et de Germaine Halphen (1884-1975). Il se marie en premières noces en 1937 avec une de ses parentes, Alix Schey de Koromla (1911-1982). Il en a un fils en 1942, David de Rothschild. Divorcé, il se remarie en 1957 avec Marie-Hélène van Zuylen de Nyevelt de Haar (1927-1996), une autre de ses parentes, dont il a un fils la même année, Édouard de Rothschild.

Les banquiers des souverains chrétiens

La fortune de Mayer Rothschild (1744-1812) démarra avec ses affaires avec Guillaume Ier, électeur de Hesse-Cassel. Guillaume avait hérité de ce qui était considéré comme l’une des plus grandes fortunes d’Europe et en vint à dépendre en grande partie de Mayer pour la gestion de celle-ci, en particulier pendant et après l’occupation de la région par Napoléon (Guillaume partit alors en exil pendant plusieurs années, confiant à Mayer la gestion de sa fortune). Mayer Amschel Rothschild est mort le 19 septembre 1812 à Francfort. Il a été anobli à titre posthume en 1817 par l’empereur François Ier d’Autriche. Le 29 septembre 1822, l’empereur d’Autriche François Ier éleva au rang de barons les cinq fils du fondateur de la dynastie (leur blason porte cinq flèches qui symbolisent les cinq branches de cette famille), Amschel Mayer Rothschild, ainsi que leurs descendants légitimes masculins et féminins portant le nom de Rothschild, sans distinction de nationalité.

Salomon Mayer von Rothschild (9 september 1774, Francfort-sur-le-Main, 28 juillet 1855, Paris) est un banquier de l’empire austro-hongrois. C’est le fondateur de la branche viennoise de la dynastie banquière des Rothschild. À Vienne, Salomon Mayer Rothschild créa une banque dans les années 1820 et la famille devint rapidement une famille respectée de Vienne conduisant l’empereur à leur accorder un titre de noblesse pour leurs services. En 1843, il est le premier juif à être fait citoyen d’honneur d’Autriche.

Le baron Jacob, dit James, de Rothschild (1792 – 1868) est un banquier français, fondateur de la branche de Paris de la famille Rothschild. James de Rothschild aide le gouvernement de la Restauration, puis celui de la monarchie de Juillet, et gère la fortune personnelle du roi Louis-Philippe. Il finance l’État belge nouvellement indépendant, l’indépendance grecquel’unité italienne, secourt les trésoreries de l’Espagne, de l’Autriche et des États-Unis. Sous la monarchie de Juillet, il est l’homme le plus riche de France avec le roi, avec un capital de 40 millions en 1847. Après avoir été anobli par l’Empereur d’Autriche ainsi que ses frères en 1817 (le titre n’est pas reconnu en France contrairement à la légende), il est nommé consul général d’Autriche à Paris par Metternich en 1821.

 

Nathan Mayer Rothschild, né le 16 septembre 1777 et mort le 28 juillet 1836, est l’héritier du premier des Rothschild connu (Mayer Amschel Rothschild) et fait partie de la branche financière des Rothschild. Envoyé par son père en Angleterre une fois ses études terminées, il joua un rôle très important au moment des guerres napoléoniennes en permettant aux armées anglaises en campagne de financer leurs dépenses avec des pièces d’or et d’argent. C’est à ce moment-là qu’il devint un partenaire indispensable de la couronne. En 1814, il avait avancé 1,2 millions de livres au gouvernement anglais. Lors du retour de Napoléon pour les « Cent Jours », il fut capable de fournir 9,5 millions de livres en pièces d’or aux armées coalisées. Selon une affirmation, très répandue dès le XIXe siècle, son plus grand coup financier, basé sur un délit d’initié, se serait produit lors de la bataille de Waterloo en juin 1815 dont il connut l’issue deux jours avant l’opinion publique anglaise grâce à son réseau d’informateurs. Opération réussie, quand il revendit ses obligations en 1817, il avait gagné 600 millions de livres. Sa famille était prête à devenir la maîtresse des finances britanniques. En Angleterre, deux titres de noblesse ont été successivement créés pour la branche londonienne: un premier titre de baronet, puis un titre de baron, tous deux transmissibles en ligne masculine exclusivement. La banque deviendra au cours du XIXe siècle une des principales banques de l’empire britannique.

Vers le matriarcat ?

 

Philippine de Rothschild, née en 1933, est une personnalité française du monde du vin, actionnaire de la « Baron Philippe de Rothschild S.A. ». Sous le nom de scène de Philippine Pascal, elle a auparavant été connue comme actrice, principalement au théâtre, mais également, de manière beaucoup plus marginale au cinéma et à la télévision. Elle est la fille du baron Philippe de Rothschild (1902-1988) et d’Élisabeth Pelletier de Chambure (1902-1945), morte en déportation à Ravensbrück.

En 1988, la mort de son père, qui n’avait pas organisé sa succession, notamment pour la gestion de la société, conduit Philippine de Rothschild, après une courte période de flottement, à abandonner toute activité théâtrale pour reprendre les rênes de la société familiale, activité dans laquelle elle obtient des résultats enviables, puisque le chiffre d’affaires de la société est multiplié par 2,5 depuis 1988, atteignant aujourd’hui 188 millions d’euros. Dans cette activité, Philippine s’est entourée de diverses personnes compétentes et, au fil des années, a délégué de nombreuses responsabilités à ses deux fils, Philippe Sereys de Rothschild et Julien de Beaumarchais de Rothschild (nés en 1963 et 1971 de son mariage avec le metteur en scène de théâtre Jacques Sereys, dont elle a également eu une fille, Camille, née en 1961) et de son second mari Jean-Pierre de Beaumarchais.

Citations célèbres des Rothschild

  • « Donnez moi le contrôle sur la monnaie d’une nation, et je n’aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois. » – Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)

  • « Traire la vache, mais pas jusqu’à la faire crier. » – James de Rothschild (1792 – 1868), Dossier de l’Argent, Émile Zola, édition d’Henri Mitterrand.

  • « Messieurs, un certain M. John Sherman nous a écrit qu’il n’y a jamais eu autant de chance pour les capitalistes d’accumuler de la monnaie que par « un décret promulgué », selon le plan formulé par l’Association Britannique des Banquiers. Il donne presque tous pouvoirs à la banque nationale sur les finances de la nation. (…) si ce plan prenait force de loi, il en découlerait de grands profits pour la fraternité des banquiers dans le monde entier.(…) M. Sherman dit que les quelques personnes qui comprennent ce système ou bien seront intéressées à ses profits, ou bien dépendront tellement de ses faveurs qu’il n’y aura pas d’opposition de la part de cette classe, alors que la grande masse du peuple, intellectuellement incapable de comprendre les formidables avantages que tire le capital du système, portera son fardeau sans complainte et peut-être sans s’imaginer que le système est contraire à ses intérêts. Vos serviteurs dévoués. Signé : Rothschild frères. » – En 1865, dans une lettre envoyée par le banquier londonien à ses confrères de Wall Street à New York.

 

 

 

11:09 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, Economie, AIPAC, British Israel World Federation Movement, Armes silencieuses, Espionnage, Arnaques, Mensonges, Propagande, Banques, Banksters, Paradis fiscaux, Dollar, Bours, Bildenberg Group, Bill Gates, Bioterrorisme, Eugénisme, Boycott, Vaccination, CIA, MOSSAD, Al-Quaïda, Conspiration mondiale, Conspiration, Complot, Corruption, Contrôle des populations, Crimes contre l'humanité, Eugénisme, Davos, Bildenberg, Word Economic Forum, Epidémie, Pandémie, Escroquerie, Europe, Euro, CEDH, Franc-Maçonnerie & Jésuites Lucifériens, France/Israël/Elections, GAFAM, Génocide préparé, Grand rassemblement contre le N.O.M., Guerres, Armement, armées,, Histoire secrète du Monde, Internet, Cyber-attaques, Anonymus, Espionnage, NS, Intrigues - Assassinats, Attentats, Israël/ISIS/DAESH/Al-Quaïda/EI, L'OTAN, La dictature mondiale, La FED et le FMI, La fin programmée de la démocratie, La Loi Martiale, La marque de la bête, La matrice, La Puce - RFID, Laboratoires pharmaceutiques, Le Gouvernement occulte US ou MJ12, Le Bildengerg Group, Le Chiffre de la bête - 666, Le Club de Rome, Le Gouvernement Mondial, Le gouvernement satellite et occulte américain, Le Vatican et la politique, Les ANNUNAKIS, Les Banques Mondiales, Les Cartels, Les Illuminati-Reptiliens, Les Lobbies et la Politique, Les Maîtres du Monde, Les Projets des Maîtres du Monde, Les protocoles de Toronto, Les protocoles des Sages de Sion, Les Reptiliens, Les secrets du Vatican & des Jésuites Lucifériens, Les Skull and Bones, Les socialistes et l'euthasie, Les Sociétés Secrètes, Les Sumériens, Les Vaccins, Lobbying et Politique, Laboratoires Pharmaceutique, Manipulations génétiques, Manoeuvres militaires, Médias et pouvoir, Medias, Manipulations des Masses, Mondialisation, Monsanto, Rockefeller, Rothschild et Bill Gates, Monsanto; OGM, Nouvel Ordre Mondial, OGM et MONSANTO, OMS, ONU, OTAN, Pédocriminalité, Pédophilie, Puce RFID, Rockfeller, Rothschild, Mafia Kazhar, Sionisme, Oligarchie, LDJ, Surpopulation, Survie, Réveillez-vous, Préparez-vous, Traçage des populations, Urgence. Survie, USA, Israël, Vaccins | Lien permanent | |  del.icio.us | |  Imprimer | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

10/05/2017

Le plan du Pentagone pour l’Europe. Préparez-vous à la guerre nucléaire contre la Russie et la Chine !

Le résultat de l'élection truquée en faveur de Macron/Rothschild !
 
En prévision de ce qui se prépare depuis 60 ans avec la création de l'Union Européenne Nazie et notamment depuis l'année 2014 contre la Russie et le coup d'état fomenté par la caste contre l'Ukraine et pour finir avec l'élection truquée en France, visant à mettre en place MACRON/ROTHSCHILD, nous allons droit vers le mur et le 4ème REICH et surtout vers une guerre nucléaire contre la Russie et la Chine ! 
 
Dans cet objectif, nous vous recommandons de vous préparer, de quitter les grandes villes pour vous retirer à la campagne pour pouvoir vous nourrir, de vous rassembler en famille ou entre amis, de faire des provisions et de planter si vous le pouviez, votre potager pour être autonomes sur le plan alimentaire, et de prévoir quelques produits de soins en cas de blessures ou d'intoxication !
 
Dépêchez-vous, car il est déjà trop tard ! 
 
 
 
« L’ART DE LA GUERRE »
 
| ROME (ITALIE)
 
JPEG - 37.4 ko

En préparation de la visite du président Donald Trump en Europe —le 24 mai à Rome, le 25 au Sommet de l’Otan de Bruxelles, les 26-27 au G7 de Taormina— le Pentagone a présenté son plan stratégique pour le « théâtre européen ». Il l’a fait par la voix du général Curtis Scaparrotti qui, étant à la tête du Commandement européen des États-Unis, est automatiquement à la tête de l’Otan avec la charge de Commandant suprême allié en Europe. Au Sénat des États-Unis, le 2 mai, le général rappelle que « le théâtre européen reste d’une importance cruciale pour nos intérêts nationaux » et que « l’Otan nous donne un avantage unique sur nos adversaires ». Cet avantage se trouve cependant à présent mis en danger par « une Russie résurgente, qui essaie de miner l’ordre international sous conduite occidentale et de se réaffirmer comme puissance mondiale ».

Le Commandant suprême appelle les alliés européens à serrer les rangs autour des États-Unis pour défendre par tous les moyens l’ « ordre international » —celui qui est fondé sur la suprématie économique, politique et militaire de l’Occident— mis en péril par l’émergence de nouveaux sujets étatiques et sociaux.

Il concentre le feu sur la Russie, en l’accusant d’ « activités malignes et actions militaires contre l’Ukraine » (juste au troisième anniversaire du massacre de dizaines de Russes perpétré à Odessa le 2 mai 2014 par des néo-nazis ukrainiens sous direction des USA et de l’Otan). Mais la « menace » ne provient pas que de la Russie : les États-Unis —déclare l’amiral Harris, chef du Commandement Pacifique— sont défiés dans cette région simultanément par « une Chine agressive et une Russie revancharde ».

En réponse à ces défis, annonce Scaparrotti, le Commandement européen des États-Unis « est en train de revenir à son rôle historique de combat, en adaptant ses plans aux menaces que nous avons face à nous ». Il demande donc au Congrès d’augmenter les fonds pour la « European Reassurance Initiative », l’opération lancée par les USA en 2014 officiellement pour « rassurer » les alliés Otan et partenaires européens, pour laquelle 3,4 milliards de dollars ont été attribués en 2017. « De significatifs investissements sont nécessaires —souligne le général— pour augmenter dans toute l’Europe notre présence avancée, le pré-positionnement de matériels militaires, les exercices pour la préparation aux conflits ».

Le plan est clair et il est déjà en acte : transformer l’Europe en première ligne de la confrontation avec la Russie. C’est ce que confirme l’annonce, faite le 4 mai, que l’Armée US en Europe a constitué un nouveau quartier général à Poznan, en Pologne, pour commander les plus de 6 000 GI’s basés en Pologne, Estonie, Lettonie, Lituanie, Allemagne, Slovaquie, Hongrie, Roumanie et Bulgarie, dans le but de « renforcer le flanc oriental de l’Otan comme dissuasion envers la Russie ».

Au déploiement sur le flanc oriental —comprenant forces blindées, chasseurs-bombardiers, navires de guerre et unités de missiles y compris nucléaires— participent les puissances européennes de l’Otan, comme le démontre l’envoi de troupes françaises et de chars d’assaut britanniques en Estonie.

Et l’armée européenne ? Lors de la rencontre avec les ministres de la Défense de l’Union européenne, le 27 avril à Malte, le secrétaire général de l’Otan Stoltenberg n’a laissé aucun doute : « Il a été clairement convenu par l’Union européenne que son objectif n’est pas de constituer une nouvelle armée européenne ou des structures de commandement en compétition avec celles de l’Otan, mais quelque chose qui soit complémentaire à ce que fait l’Otan ».

Le bâton de commandement reste donc solidement dans les mains du Commandant suprême allié en Europe, un général états-unien nommé par le président des États-Unis.

Traduction
Marie-Ange Patrizio

Source
Il Manifesto (Italie)

 

 

Kadima ! En Marche ! Préparez-vous à l'instauration de la dictature mondiale et du Nouvel Ordre Mondial Sataniste !

 

Kadima ! En Marche ! par Thierry Meyssan

Après avoir successivement élu à la présidence de la République un agent de la CIA et un employé des émirs du Golfe, les Français se sont fait escroquer une troisième fois, par un produit israélien. Ils croient avoir éloigné le spectre du fascisme en votant pour un candidat soutenu par l’Otan, les Rothschild, toutes les sociétés du CAC40 et la presse unanime. Loin de mesurer leur erreur, ils sont encore sous hypnose et ne devraient pas se réveiller avant la fin des élections législatives.

 

Dès sa victoire annoncée, le président démocratiquement élu Emmanuel Macron instaure une distance entre lui et le peuple. Refusant tout bain de foule, il traverse longuement, seul, la cour du Louvre où ses supporters se sont rassemblés.

 

L’équipe du président français élu, Emmanuel Macron, est parvenue à placer les Français sous hypnose. Elle a fait élire son poulain avec deux-tiers des suffrages exprimés ; un jeune homme de 39 ans seulement, dont le parti a été créé sur Internet, il y a tout juste un an, et qui ne s’était jusque là jamais présenté à la moindre élection.

Steele & Holt

Ce tour de force a été réalisé par l’équipe de Steele & Holt, une mystérieuse société, dont le nom fait référence au feuilleton télévisé Remington Steele, une histoire policière où la directrice d’une agence de détectives demande à un voleur (Pierce Brosnan) de jouer le rôle de son patron pour lui servir de couverture.

Ne cherchez pas qui se cache derrière ce cabinet. Vous ne trouverez rien. Sinon que ses deux principaux clients sont AXA et la famille Rothschild. Qu’Emmanuel Macron ait travaillé pour les Rothschild, tout le monde le sait, qu’ils aient organisé son parti, c’est un secret bien gardé. Quant à l’assureur AXA, il est présidé par Henri de La Croix cinquième duc de Castries, par ailleurs président du think tank de l’Otan (le groupe de Bilderberg), de l’Institut du Bosphore (le think tank de la Turquie) et, en France, de l’Institut Montaigne (un think tank de droite).

Henry Kissinger avait d’ailleurs invité Macron à la réunion annuelle du Bilderberg, en 2014, aux côtés de François Baroin et de Christine Lagarde.

L’Institut du Bosphore a permis d’identifier et de corrompre diverses personnalités de droite et de gauche qui ont apporté leur soutien à Macron.

C’est dans les locaux de l’Institut Montaigne que se sont tenues les premières réunions du nouveau parti, dont le siège social a été déclaré à l’adresse personnelle du directeur de l’Institut.

Kadima !

Le nom du nouveau parti, En Marche !, a été choisi pour avoir les mêmes initiales que son candidat. Sinon, il se serait appelé En Avant !. En hébreu : Kadima !. Lorsqu’on avait fait remarquer au vieux général Ariel Sharon que le nom de son nouveau parti évoquait le journal de Mussolini (Avanti !), il répliqua que pas du tout. En Avant ! était l’ordre qu’il donna lors de chacune de ses équipées solitaires, par exemple lorsqu’il envahit Beyrouth contre l’avis de son état-major militaire.

Kadima ! et En Marche ! sont des partis centristes rassemblant des personnalités de droite et de gauche —c’est bien connu, Ariel Sharon était un « centriste »—. Il avait créé son parti pour rompre avec Benjamin Netanyahu : Sharon était un colonialiste qui souhaitait créer un État palestinien sur le modèle des Bantoustans sud-africains. L’apartheid était, selon lui, le seul moyen de préserver Israël. Au contraire, Netanyahu est un talmudiste. Il se refuse à admettre l’idée de partager la Palestine avec des goyim. Pour lui, il faut les expulser à défaut de pouvoir les exterminer.

On apprendra sûrement par la suite pourquoi Macron voulait rompre avec le Premier ministre socialiste, Manuel Valls. Il suffit d’observer pour le moment l’insistance avec laquelle celui-ci tente de rejoindre En Marche ! et la désinvolture avec laquelle Macron le repousse pour observer qu’il existe un grave conflit entre eux.

Le fascisme en marche

Pour lancer Macron, Steele & Holt —c’est-à-dire l’Otan et les Rothschild— s’est appuyé sur les anciens réseaux pro-US de la Fondation Saint-Simon. Ensemble, ils ont mis en scène le « péril Le Pen », de sorte que beaucoup d’électeurs intimement opposés à Macron ont cependant voté pour lui de peur d’une possible victoire de la « bête immonde ». N’ayant pas grand-chose à reprocher à Marine Le Pen, ils l’ont accusée des crimes de son père et de bien d’autres encore.

Cette manipulation atteste que, dans la « société du spectacle », la forme est plus importante que le fond. Quelles sont en effet les caractéristiques du fascisme ? La fin de la lutte des classes grâce au corporatisme qui réunit patrons et ouvriers dans les mêmes organisations, la fin de la dialectique droite-gauche grâce à un parti unique, et par voie de conséquence, la fin de toute opposition par l’usage de la force.

Alors que la première de ces trois caractéristiques aurait pu être appliquée à la vision de Jean-Marie Le Pen, aucune ne peut l’être à celle de sa fille, tandis que les deux premières peuvent l’être à celle d’Emmanuel Macron. Il est soutenu par tous les grands patrons du CAC40 aussi bien que par la CGT. Il ne remet pas en question la capacité des partis de droite et de gauche à défendre les valeurs dont ils se réclament, mais appelle les leaders de ces partis à le rejoindre dans le sien pour défendre leurs intérêts communs. À n’en pas douter, si les élections législatives se passent comme Macron l’espère, la destruction de l’opposition débutera. Au demeurant, l’unanimisme de la presse écrite aux côtés du candidat Macron et la campagne contre les sites internet contestataires donnent un avant goût de ce qui se prépare.

L’Histoire se répète : en 1940, les Français soutinrent Philippe Pétain pour se préserver du nazisme, mais c’est Pétain qui installa le fascisme. En 2017, ils ont voté Macron pour se protéger du fascisme et c’est lui qui l’instaurera.

Une campagne parasitée

Il est vrai que certains électeurs ont été perturbés à la fois par la personnalité inhabituelle des candidats et par l’usage par un camp de méthodes de propagande jamais utilisées en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

À l’âge de 15 ans, Emmanuel Macron a eu une relation sexuelle avec son professeur de théâtre de 23 ans son aînée, il n’a pas tardé à vivre avec elle, et l’a épousée 15 ans plus tard. Marine Le Pen a hérité de son père de la présidence de son parti qu’elle a d’abord nettoyé, puis dont elle l’a exclu. En termes psychanalytiques, le premier a donc épousé sa mère, tandis que la seconde a tué son père.

Surtout, l’équipe d’Emmanuel Macron n’a pas hésité à accuser ses rivaux des pires trahisons, sans aucune logique, sûre que les quotidiens régionaux et nationaux —qu’elle contrôle déjà dans leur totalité— n’oseraient pas émettre la moindre critique. Le candidat de la droite, François Fillon passe désormais pour un voleur alors même qu’aucune des accusations portées contre lui n’est vérifiée. Marine Le Pen est considérée comme l’incarnation du fascisme, alors qu’elle n’a jamais tenu les positions qui lui sont imputées.

Une victoire solitaire

Dès son élection annoncée, le président Macron a prononcé une brève allocution depuis son QG de campagne. Des banalités prononcées avec l’air grave de l’homme qui sent soudain le poids des responsabilités peser sur ses frêles épaules. Puis, il s’est offert un nouveau moment de théâtre avec ses partisans dans la cour du Louvre. Il a traversé Paris dans un cortège aux vitres fumées. Il a longuement traversé, seul, inaccessible, la cour du Louvre pour monter sur le podium dressé en son honneur. Là, aux pieds de la pyramide, tel Bonaparte, il a prononcé un nouveau discours, également fait de banalités, mais sur un ton enflammé, lui qui n’a jamais combattu par les armes. Enfin, il s’est entouré de sa famille et de quelques militants pour chanter La Marseillaise.

Contrairement à tous ses prédécesseurs, jamais durant cette soirée il n’a serré de mains. Jamais personne n’a été autorisé à l’approcher. Il n’a laissé aucune des personnalités politiques qui l’ont soutenu apparaître avec lui et partager sa victoire. Elles ne pourront toucher le prix de la trahison de leurs partis respectifs qu’en les trahissant à nouveau et en le soutenant lors des législatives de juin.

Ce n’est que lorsque le président Macron tiendra tous les rênes du pouvoir qu’il laissera les Français se réveiller. Il sera trop tard.

En avant, marche !

 

 

06/05/2017

URGENT : VOTER MACRON C'EST ASSASSINER LA FRANCE & NOUS DIRIGER VERS LA GUERRE & LE NOUVEL ORDRE MONDIAL !

Avec Macron, En Marche ...vers le Nouvel Ordre Mondial Satanique !

En plus de toute la clique Mafieuse Internationale Sioniste de ROTHSCHILD dont il fait partie, voici, le Juif Sioniste Georges SOROS et sa clique à l'oeuvre !

Les soutiens de Macron sont: La banque Rothschild, Israël, Hollande, SARKOZY, Atalli, Valls, BHL, Soros, Mathieu Pigasse, Dassault, Pierre Bergé, Xavier Niel, Bayrou, Villepin, FILLION, Hamon, Vincent Bolloré, Bouygues, François Pinault Lagardère, Patrick Drahi, Alain Weil, Les Bilderberg, le Bohémien club, le club de Rome, la CFR (Rockefeller) la Trilatérale (David Rockefeller, Henry Kissinger et Zbigniew Brzezinski) les médias corrompus, le FMI, le CRIF, l'AIPAC, Le FED, le CAC40, la CITY, WALL STREET, Goldman Sachs, Merkel, Les US/Sionistes, L'Union Européenne, L'OTAN, les multinationales, sans oublier le dîner du siècle et tous les politiques corrompus en France, etc...

Sans compter les politiciens qui sont soudoyés et achetés à la Cause de Macron par le sioniste Serge Dassault de son vrai nom, BLOCH ! Voir en bas de l'article.

 

Sauve qui peut !

Nous avions oublié, il veulent TOUS la destruction totale de la France, de tous les 27 pays européens, de la Syrie et des pays du Moyen Orient et d'Afrique, et un conflit avec la deuxième puissance nucléaire au monde, la Russie ! Puis des guerres civiles, la 3ème Guerre Mondiale, instaurer le Grand Israël, Le Grand Moyen Orient pour finir par nous instaurer leur Nouvel Ordre Mondial SATANIQUE !

 

Bon courage à tous !

 

URGENT : Qui se cache derrière Macron ? Vous pensiez le savoir ? DÉTROMPEZ VOUS !

 

 

Il est certainement déjà trop tard pour faire machine arrière…

Ne dit on pas que lorsque le diable s’’ennuie il tue les mouches avec sa queue ? Quand on lit ce qui suit, on peut dire que le diable est petit quand les milliardaires jouent au Monopoli planétaire histoire de s’’en faire un peu plus sur le dos des peuples, avec la complicité des “élites” corrompues…

On entend et lit tellement de choses, que l’on ne sait plus qui croire !!!

Tout cela est malheureusement exact. Cette élection n’’est en rien comme les précédentes.

Dans le contexte international que l’on connait depuis quelques mois, un basculement du monde se produit (Brexit, , , , Moyen Orient, Hongrie, Italie, etc.)

C’’est donc l’’avenir de notre Nation qui se joue.

Lisez attentivement ce qui est une des explications les plus plausibles du produit
.. La nouvelle marionnette politique qu’’on nous a fabriquée.

 

QUI EST GEORGES SOROS !

Voici un commentaire parfaitement pertinent, car il explique bien le dessous des cartes.

et Bergé sont très certainement les instigateurs du procès fait à Fillon pour promouvoir leur poulain, mais derrière ces 2 pantins, il y a une tête pensante : Soros.

En 1994, Soros allait à travers une dizaine de pays de l’ex URSS. Il était reçu comme un véritable chef d’état et les objectifs qu’il entendait mettre en place dans ces pays sortant juste du communisme rejoignaient ceux qui sont décrits ci-dessous : créer un empire mondial qui gomme toutes les différences culturelles au profit des seuls objectifs économiques.

Ce type faisait déjà froid dans le dos il y a 23 ans, sous des apparences sympathiques de grand serviteur du développement économique mondial et son cynisme se lisait sur son visage.

Or il est aujourd’hui plus puissant que jamais, et Bergé et Macron ne sont que de méprisables gnomes à la solde de cet être maléfique.

 

A bon entendeur, salut ! 

Voter Macron c’est assassiner la France. Ce propos vous paraît excessif ? Attendez de lire la suite.

Avez-vous entendu parler de Georges Soros?

Georges Soros est un multi-milliardaire américain, ennemi juré de Trump, qui organise avec le parrainage bienveillant de la haute finance de son pays, la destruction de l’identité des nations européennes.

Son but ?

Créer un grand marché indifférencié où la finance et le commerce de ses amis seront rois.

Ses moyens ?

Organiser une immigration massive et par là-même une islamisation tout aussi massive.

L’interface avec Emmanuel Macron c’est Pierre Bergé, l’homme lui aussi très riche, même si moins que Soros, qui veut déchristianiser la France en commençant par supprimer les fêtes chrétiennes du calendrier et donner des jours fériés aux fêtes musulmanes.

Pierre Bergé est un des principaux soutiens de Macron, avec la connivence de Jacques Attali. Macron est le pion que Soros et ses amis veulent mettre en place en France pour accomplir leur dessein.

 

Pour l’immigration Soros ne se contente pas de faire en sorte que les pays européens, avec un alibi humanitaire, accueillent de plus en plus de . Non.

Il planifie leur exode, il organise le recrutement des candidats à l’émigration, et paie les passeurs.

Vous croyez que tous les migrants ont réellement payé ce que les passeurs exigent pour que la moitié d’entre eux arrivent à Lampedusa sans se noyer ?

Soros a des moyens énormes pour financer l’invasion de la France et de l’Europe.

Regardez ce qu’a dit Macron sur les migrants, même s’il tente de mettre la pédale douce sur le sujet en ce moment, il veut plus de migrants.

Il est aux ordres de son mentor occulte pour assassiner notre pays. Mais il avance masqué et les électeurs ne le voient pas clairement.

Par ailleurs il est important de ne pas oublier que Macron est le candidat de l’Algérie. Il a présenté des excuses dans ce pays pour le génocide que nous y aurions commis lors de la colonisation, alors qu’en 1830 la France a libéré un peuple d’esclaves asservis aux Turcs !

Il a insulté la France, les harkis et les pieds-noirs. Indépendamment du reste, c’est déjà entièrement disqualifiant.

Soros manipule par le biais de la corruption active DE NOMBREUX PARLEMENTAIRES EUROPEENS.

Des fichiers de son organisation a été piraté et la liste des noms est désormais connue. Voir les détails sur le lien ci dessous 

La pieuvre Soros. Série : Soros et l’UE : Un tiers des députés européens sont des féaux de George Soros

Quelle que soit votre opinion politique, de grâce, pour le salut de notre pays, ne votez pas Macron.

La toile d’’araignée Soros  (c’’est monstrueux !)

Malheureusement, il ne reste plus que Marine Le PEN en en face ! L’élection a très certainement été truquée pour assurer l’élection de Macron ! Mais même avec Lepen, cela ne sera JAMAIS pire qu’avec lui !

 

Lire aussi : 

Macron, un homosexuel à l'Elysée !

Rien dans les médias... Bientôt un couple à trois au Palais de l'Elysée ? 

  

Dupont-Aignan dévoile en direct des SMS du patron du Figaro qui lui a demandé de se retirer

Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la France, a affirmé que Serge Dassault, soutien de François Fillon, lui avait demandé de se retirer de la présidentielle, en échange d'une levée de «censure» dans le quotidien Le Figaro qu'il possède.

«J'ai parlé de pressions insupportables pour m'inciter à renoncer à ma candidature parce que je devrais renoncer à mes convictions [...] Est-ce que je peux vous lire ce que m'a envoyé un grand patron de presse français industriel au service d'un candidat ?», a lancé le député de l'Essonne, Nicolas Dupont-Aignan, lors de l'émission Quinze minutes pour convaincre sur France 2.

 

 

 

Lassale dénonce : Les politiques sont achetés à prix d’or pour soutenir Macron !

Tous les soutiens de auraient été « achetés » ?

Partagez en masse ! « Scandale : Lassale dévoile que tous les politiques soutiens de Macron auraient pu être acheté à prix d’or ! Tous corrompus !? »

  

 

 

ISRAEL/MACRON/ROTHSCHILD de 2012 à 2017, nous en voyons les résultats !!!

Y'EN A MARRE DES BANQUES PRIVÉES DE LA MAFIA SIONISTE INTERNATIONALE DE ROTHSCHILD ET DE SES AGENTS INFILTRÉS QUI GOUVERNENT LA FRANCE AU PROFIT D’ISRAËL !

Voilà encore l'une de leurs manoeuvres !

Législatives : finalement, Valls pourra être investi par En Marche! sans quitter le PS

La banque Rothschild, un vivier de politiques !!

Outre Emmanuel Macron, Georges Pompidou et Henri Emmanuelli sont notamment passés par l'établissement.

 

L’image contient peut-être : 2 personnes, texte


Pour tous ceux qui s'imaginent élire des présidents Français, assurant la protection de la France, de son Peuple et de sa souveraineté, nous rappelons que la France est dirigée depuis avant 1968 par les AGENTS de la Banque privée de Rothschild, à commencer par Georges Pompidou travaillait pour la Banque Rothschild et qu'il était parallèlement, conseiller et Ministre du Général de Gaulle qui a refusé la proposition de Pompidou de mettre la France sous la tutelle d'une Banque privée, celle de la Mafia sioniste de Rothschild. Ce qui lui valu le coup d'état orchestré par le Juif Allemand et pédophile, Cohn BENDIT, sous couvert la mini-révolution de Mai 68, mais donc le réel but était celui de chasser de Gaulle du Pouvoir pour y placer le Pompidou, l'agent de la Banque privée de Rothschild, pour permettre à la loi Pompidou/Rothschild de passer. La loi Rothschild, cause de l’endettement de la France

Loi du 3 janvier 1973 ”Pompidou-Rothschild” sur la Banque de France, la polémique

C'est le sioniste Hollande grand ami d'Israël, de Netanyahou, du CRIF et de la Mafia de Rothschild, tout comme son cousin, le Sioniste SARKOZY, ont dirigé seuls la France vers le chaos que nous connaissons aujourd'hui ? IGNACE : "HOLLANDE : Mon ennemi c'est la finance". Son fiston bénéficie du soutien de la Secte Judéo-maçonnique et des Islamistes !

 

Emmanuel Macron : Le cerveau droit de Hollande

Par  - Publié

L'ancien associé de Rothschild a la lourde tâche de conseiller le Président dans ses choix économiques. Une mission périlleuse pour ce jeune homme pressé.

Monsieur superlatif», selon Le Monde ; «Avec Macron, l'Elysée décroche le poupon», pour Libération ; ou encore: «Le jeune loup de l'Elysée qui rassure les patrons». Quand il a été nommé secrétaire général adjoint de l'Elysée, en mai dernier, membre d'honneur de l'équipe de François Hollande, la presse de gauche s'est pâmée. Emmanuel Macron, ce «M. Parfait» qui arrivait à l'Elysée, semblait sortir du lot. Si jeune (35 ans), si brillant, ouvert, n'ayant pas la grosse tête, cultivé, modeste et capable de ramener Hollande dans le cercle de la raison économique.

 

Liens : 

La banque Rothschild, un vivier de politiques

 

Elysée: Emmanuel Macron, l'ex-banquier qui murmure à l'oreille de François Hollande publié le , mis à jour le

 

Marine Le Pen : « Ce n’est pas aux Juifs mais aux Israéliens à qui je demande de choisir leur nationalité »

La présidente du Front National (FN), Marine Le Pen, s’est prononcée jeudi contre la double nationalité extra-européenne, notamment pour les Franco-israéliens.

« Israël n’est pas un pays européen. Je crois que même Israël accepte de le dire et de le penser, a déclaré sur France 2 la dirigeante frontiste », invitée de « L’Émission Politique ».

« Je suis contre la double nationalité extra-européenne. Ce n’est pas aux Juifs mais aux Israéliens à qui je demande de choisir leur nationalité », a-t-elle précisé.

La loi Rothschild, cause de l’endettement de la France


Hollande et Sarkozy membres de la French Américan Foundation, Roland Dumas nous révèle qui gouverne la France


Philippe Séguin, un poil à gratter pour Nicolas Sarkozy