Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2010

Cohn-Bendit interviewé par Acturevue

Si vous en doutiez encore, tous pourris et tous pour UN : leurs Maîtres Illuminati.

La diversité politique n'est qu'une illusion pour faire croire aux citoyens qu'ils ont le choix au niveau des partis politiques et des votes, mais la vérité et le résultat sont ceux qu'ils sont tous reliés et financés par les banquiers Illuminati.

L'écologie et le fait de lutter soi-disant contre le réchauffement est un moyen pour nous instaurer le Nouvel Ordre Mondial de dictature, comme la tentative en a été faite lors du sommet de Copenhague. Dès lors il semble logique que les Ecologistes soient au côté de l'UMP et des promoteurs du Nouvel Ordre Mondial : Les Illuminati.

 


Interview de Daniel Cohn-Bendit, Par Acturevue

 


"On n’est pas les uns contre les autres mais les uns à côté des autres." "Oui, on est à côté de l’UMP, c’est vrai."

"L’UMP est incapable de rassembler. Il y a une diversité dans l’électorat, il faut mobiliser cette diversité".


  • Acturevue: Lors de votre discours, vous avez parlé du fort développement du nucléaire en France mis en œuvre par la droite, que proposez-vous pour éviter cela ?


Daniel Cohn-Bendit: Il nous faut démontrer qu’entre économie d’énergie, développement durable et  sortie du nucléaire qui aura lieu dans  30 à 40 ans, il y a une alternative dès maintenant. Elle passe par les économies d’énergie et le développement des énergies renouvelables.


  • Vous avez proposé l’idée d’un péage à Paris, à l’instar de Londres, mais Cécile Duflot ne semble pas être d’accord avec vous, qu’en pensez-vous ?


Je suis minoritaire dans le parti à penser cela. Il y a quand même de plus en plus de villes qui se posent la question.


  • Ne pensez-vous pas qu’il faille d’abord développer les voitures non polluantes avant de taxer les contribuables ?


Les voitures écologiques mettront un certain temps avant de se développer. Le problème réside dans ces phases de transition. Le débat sur le péage réapparaîtra dans quelques années. Il y a déjà 10 villes en Europe qui sont en train de se poser la question. Je suis très cool, j’attends que ça se pose aussi à Paris.


  • Que pensez-vous de la taxe carbone actuelle ?


Nous  avons besoin d’une contribution climat-énergie. Pour l’instant, il n’y a pas les forces politiques pour l’imposer. Mais de toute façon, elle n’existe  toujours pas ; le gouvernement tel qu’il est aujourd’hui a laissé tomber l’idée.

 

Vous avez pris une certaine position sur la tactique à adopter pour les élections présidentielles, pouvez-vous nous en parler ?


J’ai mon opinion là-dessus, et le débat arrivera plus tard.


  • Ce meeting donne l’impression que vous vous en prenez autant au PS qu'à l’UMP...


Je n’ai pas tapé sur le PS; Nous ne pouvons juste pas dire que nous allons nous remettre ensemble pour « faire comme avant ». Soit nous allons plus loin, soit nous n'allons pas plus loin. Mais politiquement, plus nous serons fort, plus nous aurons de poids pour faire ce changement, sinon, ce sera « comme avant ». Je ne tape pas sur eux, nous voulons des conditions. Si nous étions comme le PS, nous serions au PS. Si nous ne sommes pas comme le PS c’est parce que nous avons d'autres choses à proposer. Plus nous aurons un score élevé, plus nous aurons un groupe conséquent au Conseil Régional, plus nous pourrons proposer des politiques. Si nous faisons 17, 18, 19 ou même 20% en Ile-De-France, nous doublons la mise, et aurons une autre possibilité d’intervention politique.

 

  • Avant de présenter des listes, avez – vous parlé avec les socialistes pour avoir une liste commune dès le premier tour ?


Cette question est aberrante. Aujourd’hui, tout le monde est d’accord pour dire que la stratégie de l’UMP est perdante car ils n’ont fait qu’une liste et on nous demande pourquoi on ne ferait pas la stratégie perdante à gauche ? Si nous avons une élection à 2 tours, il y a la démocratie du premier tour et le rassemblement au deuxième tour. Si nous n'avions fait qu’une liste, il n’y aurait personne à rassembler. L’UMP est incapable de rassembler. Il y a une diversité dans l’électorat, il faut mobiliser cette diversité. Deux seules forces au premier tour, c’est l’ennui. Vous auriez eu Huchon et vous auriez eu Pécresse... Cécile n’aurait pas existé et donc nous, nous n’aurions pas existé.


  • Duflot aurait pu exister en faisant campagne avec les socialistes...


Mais non … Vous en riez vous même. C’est inimaginable. Je pense que c’est bon comme ça, et cela nous permet de savoir ce que l'on représente en tant que force politique.

 

  • Ne sentez-vous pas une certaine hypocrisie en vous présentant les uns contre les autres au premier tour pour ensuite vous rassembler facilement lors du second?


Nous ne sommes pas les uns contre les autres mais les uns à côté des autres.


  • Alors êtes-vous à côté de l’UMP ?


Oui, nous sommes à côté de l’UMP, c’est vrai. Nous avons un programme, et si nous avons un certain nombre d’électeurs, et bien nous serons une force politique influente. Et en tant que force politique, nous nous allierons avec ceux qui nous sont proches.


Propos recueillis par C.Merlaud

au meeting national d’Europe Ecologie au Cirque d’Hiver à Paris le 10 mars dernier

 

http://www.acturevue.com/#Elections_regionales.o

Petite banniere 400x50

 

02:56 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

13/03/2010

Chavez interviewé par Larry King sur CNN

Il démolit, à cette occasion, les médiamensonges largement répandus sur lui et sa politique. Il évoque la tentative d’assassinat, ses relations avec l’Iran, la guerre contre Gaza…


Pour un Chavez à la française VOSTFR

http://www.dailymotion.com/video/xc5xc2_pour-un-chavez-à-la-française-vostf_news


 


Petite banniere 400x50

 

02:41 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Boycott, Congo, Roi des Belges, retraites, sécu en Iran, privatisation...


CATASTROPHES EVITABLES :

Elisabeth Brindesi - Accidents ferroviaires, rançon de la rentabilité
Privatisation du chemin de fer: le remède miracle pour relancer l'industrie automobile ?

Robert Parry - Iran : les médias en route pour un remake du fiasco irakien
Une guerre passe toujours par le contrôle des informations

ANTISEMITISME ?

Rosita Rucki-Bernard - Ma réponse aux intimidations de Michèle Alliot-Marie
Le boycott des produits israéliens: discrimination ou assistance à Palestiniens en danger?

Abdellah Boudami - De l'antisémitisme à l'islamophobie : les hoquets de l'Histoire
Quel Zola aura le courage d'un nouveau « J'accuse ! » ?

Investig'Action - David Ben Gourion mérite-t-il une esplanade à Paris ?
Israël s'installe encore un peu plus dans le coeur de la ville lumière

Souhail Chichah - Supplique à Mon Roi
"Belgo-Marocain, j'ai l'insigne honneur d'être le sujet de deux Majestés"

AFRIQUE :
David Smith - Congo : Terminator dans le luxe, casques bleus dans la contemplation
Au moins à Hollywood, c'est les gentils qui gagnent à la fin

POLITIQUES SOCIALES :
Pascal Sacré - Le système de santé en Iran : un modèle pour les Etats-Unis
Un pédiatre du Mississippi s'inspire de l'Iran pour sauver sa région du désastre

Martine Bulard - Retraites, idées fausses et vrais enjeux
Non, il n'y a pas de fatalité sur la question des retraites !

AMERIQUE LATINE :
Naomi Klein - Chili : Tremblement de terre et lois sur les constructions
Le Wall Street Journal encense Friedman au lieu d'Allende: l'amour rend-il menteur?

Fidel Castro - « Ma dernière rencontre avec Lula »
"Le métallo est devenu un homme d'État que l'on écoute avec respect"

VIDEO :

"On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici !"
Court métrage pour la régularisation des travailleurs sans papiers

 


Petite banniere 400x50

 

01:10 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

12/03/2010

Interview de Francis Lalane qui pète les plombs sur la politique

OUIFM Johann Roques, l'interview Francis Lalane
http://www.wat.tv/video/ouifm-johann-roques-interview-29k...

 

 

Petite banniere 400x50

 

06:56 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Révélations 4 - Février 2010

Géopolitik 14 janvier 2010 1/2

http://www.dailymotion.com/video/xc8bca_géopolitik-14-jan...


Géopolitik 14 janvier 2010 2/2

http://www.dailymotion.com/video/xc8brp_géopolitik-14-janvier-2010-2-2_news



DES CITOYENS PRENNENT CONSCIENCE DES PERSPECTIVES FINANCIERES ET ECONOMIQUES !

Le 21/02/2010

 

" C dans l'air ", France5 le 19/02/10" C dans l'air ", France5 le 19/02/10

En effet, un certain nombre de citoyens ont à présent pris conscience, ou du moins inconsciemment, que l'actuelle crise financière et économique a été fomentée par l'oligarchie financière dans l'objectif ultime de mettre à terre les banques nationales ainsi que les Etats-nations. D'ailleurs, l'on constate qu'il n'y a aucune ligne directrice en matière de politique monétaire et financière émanant des gouvernements des Etats-nations. Et pour cause : c'est bel et bien l'oligarchie financière ( 8 familles à la tête de la Fed) qui dirige intégralement la manoeuvre à leur unique profit et au détriment des Etats-nations. Objectif : constituer un Gouvernement mondial unique apatride et dictatorial !

Dernier exemple, en date du 19/02/2010, à l'occasion de l'émission "C dans l'air" diffusée sur la chaîne de télévision France5 dont le sujet du jour titrait : " le monde immoral de la Finance ".

Ainsi, à la fin de l'émission, entre autres 4 questions de télespectateurs (en ayant initialement à l'esprit l'inquiétude sur la dette publique grecque) ont été posées aux invités de l'émission :

1) " Peut-on craindre un effet domino qui s'étendrait à l'Europe entière ? "

2) " J'ai des sueurs froides en vous écoutant, soyez plus concrets, plus clairs. J'ai envie de retirer mes maigres avoirs de ma banque ".

3) " Qui dirige l'Europe en ce moment ? Vous le savez, vous ? Que disent-ils sur la Grèce ? Où sont-ils ? Que font-ils ? Que proposent-ils ?

4) Pourquoi les Etats n'ont-ils pas les moyens de neutraliser les banques prédatrices comme Goldman Sachs ? ".

http://revelations4.blogs.fr/

Petite banniere 400x50

 

01:47 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!