Banniere publicitaire 550x120

Europe, Euro, CEDH : Le Pouvoir Mondial

12/11/2014

Rosetta. En direct : la première photo prise par Philae vers 18 h !

La comète Tchourioumov-Guérassimenko se trouve à 500 millions de Kms de la Terre. Il aura fallu à la sonde Européenne, Rosetta, 10 ans de voyage dans le cosmos pour faire atterrir sur la comète,  le robot atterrisseur Philae. 
 
Ce qui revient à dire qu'ils ont la technologie pour suivre et télécommander durant 10 ans, une sonde, mais qu'ils sont incapables d'intercepter les drones qui cartographient les centrales nucléaires françaises depuis le 5 octobre dernier.
 
Nous ne pouvons que soulever que depuis  1969, la NASA a été incapable de nous donner des images réelles de ses missions dans l'espace, de l'environnement céleste qu'ils traversent lors de leurs missions spatiales.
 
Quelques questions se posent néanmoins quant à savoir quels sont les moyens et les énergies  utilisés pour propulser cette sonde dans l'espace durant 10 ans et lui faire parcourir 500 millions de KMS ?
 
Le but de la mission est celui de trouver des minerais sur la comète qui pourrait sauver l'humanité en cas de carence de ces minerais ou minéraux sur Terre. Ainsi ils valident la théorie que ce sont les comètes qui nourrissent le cosmos et la Terre lors de leur passage, avec tous les éléments nourriciers contenus dans leur queue. 
 

Vivez ici les derniers instants de l'atterrissage de Philae jusqu'au contact avec la surface de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko le 12 novembre 2014. Après plus de dix ans de voyage interplanétaire, la sonde européenne Rosetta tentera aujourd'hui, lors d'une mission périlleuse (*), de faire se poser en douceur son petit robot atterrisseur, Philae, à la surface - bien peu hospitalière - de la comète Tchourioumov-Guérassimenko. Du jamais-vu ! Le direct peut mettre quelques secondes à apparaître.


Philea s'est posé !
Le Cnes confirme que le robot Philae s'est posé sur la comète. Ou en tout cas a établi un contact. Le robot est-il en bon état ? A-t-il rebondi ? S'est-il enfoncé ? Trop tôt pour le dire. Les scientifiques attendent de recevoir des informations. Minutes d'extrême tension !

il y a 19 minutes

Francis Rocard précise que "le sol est plus meuble que prévu", ce qui pourrait également entraîner "un risque d'enfoncement"


 

Rosetta. En direct : la première photo prise par Philae !

 

http://www.letelegramme.fr/monde/comete-le-grand-saut-de-...

http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/6919-cnes-tout-sur-l-espac...

 

06/11/2014

Comment commencer une guerre et perdre un empire

Un article très long mais très intéressant qui est le reflet de la situation, tant aux US/UE/Nazis qu'en Russie, avec pour confirmation pour Poutine qu'il a encore été reconnu comme étant le 1er leader mondial !

*Poutine reste l'homme le plus influent du monde (Forbes)

Vladimir Poutine

Et que 75 000 russes sont allés soutenir Poutine pour contrer les ultra-nationalistes !

* Les pro-Poutine éclipsent le traditionnel défilé des ultra-nationalistes

Le traditionnel défilé des ultra-nationalistes anti-Poutine à Moscou a été éclipsé cette année par le succès d’une manifestation «patriotique» organisée par le pouvoir en soutien au président russe et à sa politique en Ukraine.

Brandissant les slogans«Nous sommes unis!» ou encore «Nous avons confiance en Poutine», près de 75 000 personnes ont traversé, selon la police, la principale artère de la capitale russe, arborant drapeaux russes et rubans de Saint-Georges, symbole de ralliement des séparatistes pro-russes dans l’est de l’Ukraine.

Comment commencer une guerre et perdre un empire

Mondialisation.ca, 27 octobre 2014

Il y a de cela un an et demi, j’ai écrit un essai sur la façon dont les États-Unis ont choisi de considérer la Russie, intitulé L’image de l’ennemi. A l’époque, je vivais en Russie, et, après avoir entendu la rhétorique américaine antirusse et la réaction russe, j’ai fait quelques observations qui semblaient importantes à l’époque. Il s’avère que j’ai réussi à repérer une tendance importante, mais, étant donné le rythme rapide de l’évolution depuis lors, ces observations sont maintenant obsolètes, donc voici une mise à jour.

A cette époque, il n’y avait pas encore beaucoup d’enjeux Il y avait beaucoup de bruit autour d’un gars nommé Magnitski, un avocat-escroc d’entreprise qui avait été appréhendé et était mort durant sa détention provisoire. Il était l’intermédiaire d’escrocs occidentaux bien pires et qui n’ont, bien sûr, jamais été appréhendés. Les Américains ont choisi de considérer cela comme une violation des droits de l’homme et ont répondu avec la dénommée loi Magnitski, qui était censée sanctionner certains individus russes qualifiés de violeurs des droits de l’homme. Les législateurs russes ont réagi avec le projet de loi Dima Yakovlev, nom d’un orphelin russe adopté par des Américains, qui l’ont laissé mourir, en l’abandonnant dans une voiture verrouillée pendant neuf heures. Cette loi dissuade les Américains tueurs d’orphelins d’adopter des orphelins russes. Tout cela est devenu un mélodrame un peu idiot.

Lire la suite

04/11/2014

« Les premières difficultés pour les contrats d’assurance vie fonds euros… »

Allez, le pillage des économies des épargnants, commence !

Sans compter que Les investisseurs américains abandonnent la France, qu'Il va falloir sauver à nouveau l’auto !! Rechute du marché automobile français en octobre, et que le concours organisé par la BCE tourne mal

 

« Les premières difficultés pour les contrats d’assurance vie fonds euros… »

bombe atomique

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

À l’ère des taux d’intérêt plus que bas, il devient difficile d’être un épargnant heureux et percevant une rente attendue de ses différents placements. Que vous soyez riches ou pauvres, désormais votre épargne ne rapporte presque plus rien. D’ailleurs, certaines banques taxent en fait ni plus ni moins les dépôts de leurs clients puisque la BCE elle-même applique des taux d’intérêt négatifs.

L’argent ne sert plus à rien, il ne vaut plus rien !

Cela signifie une chose simple. L’argent, devenu tellement abondant suite à des années de création monétaire excessive, ne vaut plus rien. Il n’a plus de prix et cela préfigure une perte d’intérêt pour l’argent : c’est la première étape de la perte de confiance généralisée.

Comme nous l’apprend donc le grand quotidien allemand Handelsblatt, « les épargnants se sont habitués à des taux d’intérêt bas. Ce qui est nouveau c’est qu’ils devront désormais payer s’ils apportent leur argent à la banque. À la Deutsche Skatbank à Altenburg, Thuringe l’avenir sera ainsi. À partir du 1er novembre, un taux d’intérêt négatif de 0,25 pour cent pour les dépôts supérieurs à 500 000 euros sera appliqué. Cela en fait la première banque en Allemagne qui impose un taux de pénalité. ».

Évidemment, il s’agit là d’une petite banque régionale allemande mais la symbolique est forte. Déposer de l’argent non seulement ne vous rapporte rien, en plus vous êtes soumis à un risque de contrepartie (votre banque peut faire faillite et votre argent partir en fumée) et, enfin, vous allez voir votre épargne fondre comme neige au soleil. D’abord doucement mais qui sait si ce mouvement ne va pas s’accélérer. En cause ? L’abondance d’argent et de cash dont personne ne sait plus quoi faire, raison pour laquelle la BCE a imposé des taux négatifs sur ce « cash » qui ne circule plus dans l’économie et que les gens ne veulent plus placer sur des fonds plus ou moins risqués qu’ils soient obligataires ou « actions ».

Ce qui est très inquiétant c’est que l’un des attributs d’une monnaie c’est justement sa capacité à stocker de la valeur. Une monnaie qui ne sait pas stocker de la valeur sur une longue période… n’est plus une monnaie fiable !! C’est par ce genre de phénomène que débutent les pertes de confiance généralisées.

En France, le gouverneur de la Banque de France, le président de la FFSA et le secrétaire général de l’ACPR demandent aux assureurs vie de baisser les rémunérations des placements !!

Cette information est à relier à cet article de Contrepoint qui nous explique que « le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a fait une déclaration dans laquelle il a estimé nécessaire que les assureurs fassent baisser significativement la rémunération de leurs contrats d’assurance vie, pour prévenir le risque d’une variation importante des taux d’intérêt ».

« Il est très important que les compagnies d’assurances soient capables de faire baisser leur taux de rémunération et j’attends cette année une baisse significative », a-t-il déclaré.

« La version officielle de ce risque énoncé est que la persistance des taux d’intérêt bas pèse sur les compagnies d’assurances car les obligations qu’elles achètent sont moins rémunératrices, ce qui réduit leurs marges. Il y a en réalité deux autres raisons à cette annonce. La première c’est le risque que représentent ou pourraient représenter dans les mois ou les années qui viennent les obligations françaises, colonne vertébrale des fonds euros. La seconde est que les placements en unités de compte rapportent beaucoup plus aux compagnies qui perçoivent des commissions d’achat et de vente, ne s’engagent à aucun rendement garanti et reportent le risque sur les actions ».

« Dans Les Échos, c’est Fabrice Pesin, le secrétaire général adjoint du régulateur de la banque et de l’assurance, l’ACPR, évoque à son tour, fidèle aux éléments de langage, « un contexte unique dans l’histoire de l’assurance vie, compte tenu des taux très bas ». Il appelle donc, comme le gouverneur de la Banque de France et le président de la FFSA, à la « prudence » et demande aux assureurs de se « constituer des réserves pour gérer cet épisode de taux bas, ce qui implique de ne pas tout redistribuer aux assurés au titre de l’année 2014 ».

Tout se passe comme prévu, hélas…

Comme prévu (hélas), on voit bien les nuages s’accumuler au dessus du placement préféré des Français et représentant environ 1 400 milliards d’euros d’épargne cumulés.
Cela était assez prévisible. Non, les fonds euros ne sont pas sans risque dans la mesure où les obligations d’États sont garanties uniquement si l’État concerné ne fait pas faillite, ce qui n’est pas si évident que cela. Mais, plus grave, non seulement les risques de ces placements augmentent et en plus dans le même temps, la rémunération baisse significativement. Il arrivera un moment où tout cela finira par une casse d’anthologie et de très nombreux épargnants seront spoliés. Ce n’est pas faute de les prévenir et de leur dire d’au moins « assurer » leurs placements financiers par 10 à 20 % d’or pour s’offrir un matelas qui compensera les pertes en cas de gros pépins. Pourtant, personne ne le fait ou si peu de monde.

L’or vendu en France représente une goutte d’eau par rapport au 1 400 milliards de l’assurance vie. Une journée normale en France, il s’échange entre 5 et 10 millions d’euros d’or… Imaginez ce qu’il se passera lorsque ne serait-ce que 1% des clients voudra placer 1 % de ces sommes, soit 14 milliards d’euros pour un marché susceptible de traiter… 10 millions d’euros ! Le potentiel de hausse est vertigineux mais la réalité c’est qu’il y aura surtout une pénurie vertigineuse et que seuls ceux qui auront compris « avant » pourront avoir de l’or, pour tous les autres ce sera trop tard.

Alors faites ce que vous-voulez, sortez de vos assurances vie, débancarisez, achetez un lopin de terre, de l’or, de l’argent ou encore des bouteilles de vin, sans oublier les boîtes de conserve. Faites ce que vous voulez mais faites-le.

Il est déjà trop tard. Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

 

Russie, RIA NOVOSTI, en panne d'informations ? Que se passe-t-il en Russie depuis les élections dans les régions séparatistes pro-russes?

Juste une constatation qui nous amène à nous interroger sur ce qui passe en Russie depuis les élections du week-end dernier dans les régions séparatistes pro-russes.

En effet, nous avons remarqué dans la Rubrique Actualités Internationales du site d'information RIA NOVOSTI, que le dernier article date du 3/11/2014 à 16 : 09, intitulé : Donbass/élections: Moscou espère que l'UE ne durcira pas les sanctions à son encontre, plus aucun article n'est paru dans cette rubrique qui est riche habituellement.

Dans la rubrique Russie, nous avons toujours cet article qui a été publié le 3/11/2014 à 18:15. Tourisme en Russie: les Asiatiques remplacent les Américains et les Européens

Pourtant ce n'est pas l'actualité qui manque sur le site la Voix de la Russie qui n'a pas cessé de mettre des articles en ligne, sans discontinuer. Comme ceux-ci par exemple :

 

* Incendie à bord du navire anti-sous-marins Kertch

* La Russie place sous sa responsabilité les sites nucléaires de Crimée

* Les exercices de l'OTAN à grande échelle commencent en Lituanie

Le commandant de l'OTAN en Europe évoque à nouveau de l'activité croissante des forces aériennes russes

Par La Voix de la Russie | Le commandant en chef des forces de l'OTAN en Europe, le général américain Philip Breedlove a évoqué à nouveau de la croissance de l’activité des forces aériennes russes, en soulignant que l’aviation russe utiliserait des systèmes de combat plus complexes, un nombre d’appareils plus important que d’habitude, leur permettant de voler plus près du territoire de l’alliance.

Le ministère russe de la Défense avait déjà affirmé à plusieurs reprises que tous les vols d’avions des forces aériennes de Russie ont toujours été réalisés et sont toujours réalisés en stricte conformité avec les réglementations internationales sur l'utilisation de l'espace aérien au-dessus des eaux neutres, sans violer les frontières des autres États.

La Russie s'attend à des attaques apparemment et elle se prépare depuis quelques temps déjà.

* « Des groupes armés attendent la commande pour commencer la déstabilisation de la situation dans nos pays »

Hollande, Monsieur 3 % qui ne représente que lui-même, a appelé "LUI-MÊME", Poutine à ne pas reconnaître le vote séparatiste ! Ben voyons !

* VIDÉO - Ukraine: Hollande appelle Poutine à ne pas reconnaître le vote séparatiste

 
 
Quand tous ces criminels ne seront plus au pouvoir, le terrorisme sera éradiqué faute de financement des BANKSTERS et de leurs réseaux criminels internationaux.

* Benjamin Fulford : La Cabale est désespérée !


Poutine s'en fout, il continue sans relâche à apporter l'aide humanitaire à Donetsk et à Lougansk !


* L'aide humanitaire russe livrée à Donetsk et à Lougansk

* Un convoi d'aide humanitaire pour le Donbass a franchi la frontière de la Russie

Et bien sûr, les chiens de garde des Banksters continuent à menacer la Russie de durcir les sanctions. Quand ils auront compris que la Russie s'en fout, ce sera un grand jour. A moins que Poutine ne se décide à donner un grand coup de pied armée dans la fourmilière Nazie de Kiev !

* Donbass : les Etats-Unis menacent la Russie de durcir les sanctions

* Quelque chose ne tourne pas rond au sein de l'ONU !

* Le chef de l'Office des Nations Unies à Genève trouve dangereuse la tendance à négliger les lois

Et pendant ce temps en France, le ballet des drones continue sur les centrales nucléaires ! Mais tout va bien ! Encore le Netanahyu et sa clique criminelle nazie, CRIF y compris qui exercent leurs menaces et leurs pressions sur la France !

 

* Drones au dessus des centrales nucléaires : permis de tirer !

 Cela va finir par péter, amis !

 

03/11/2014

Merkel envisage une sortie de la Grande-Bretagne de l'UE (médias)

Le bon prétexte de sortir de l'UE à cause des quotas d'immigration ! Et s'ils fichaient la paix aux nôtres chez eux, au lieu d'organiser des guerres génocidaires pour les chasser de chez eux et les contraindre à immigrer, tout le monde aurait la paix, n'est-ce pas ?

La GB voit surtout le vent venir avec l'écroulement futur du dollar, elle, qui est en lien direct avec la City et Wall Street. Les Banksters ont surtout peur de perdre de leur suprématie sur le monde et de devoir passer à la Caisse pour rembourser tout ce qu'ils volent depuis des décennies aux pauvres citoyens qu'ils spolient sans vergogne pour se remplir les poches ! 

 
 

Aujourd'hui, 13:53

Merkel envisage une sortie de la Grande-Bretagne de l'UE (médias)

Par La Voix de la Russie | La chancelière d'Allemagne Angela Merkel a admis envisager possible, lors d'un entretien avec le Premier ministre britannique David Cameron, une sortie du Royaume-Uni de l'UE à cause des divergences sur des quotas de migrants européens, écrit Der Spiegel.

Angela Merkel a rejeté les propositions du Premier ministre britannique de mettre en place des quotas de migrants en provenance de l'UE, soulignant que l'exigence de modifier les règles sur la liberté de circulation était un « point de non retour ».The Guardian note que le 10 Downing Street ne nie pas l'information sur l'entretien. Le week-end dernier, David Cameron a renoncé à son idée de quotas et examine la possibilité pour Londres d'expulser les migrants en provenance de l'UE et incapables de s'assurer les moyens d'existence au bout de trois mois après l'arrivée en Grande-Bretagne. /N