Banniere publicitaire 550x120

Les Lobbies et la Politique : Le Pouvoir Mondial

24/10/2014

Ukraine/USA/Europe : "Fuck l'UE !" : quand une diplomate américaine insulte l'Europe... et assume

Petit rappel des insultes faites par Catherine Ashton. à l'encontre des Peuples Européens dès le début du coup d'état fomenté à KIEV, début février 2014, par les Nazis US/UE/Sionistes.

Remarquez 3 choses pour bien comprendre le vice de leurs manoeuvres pour s'accaparer les pays de l'Europe, un par un. Il faut comprendre que ce sont les peuples européens qui doivent payer pour favoriser l'établissement d'états nazis, sans compter que les pays européens sont déjà colonisés par les nazis US/UE/Sionistes.

1 - citation de Catherine Ashton après qu'elle ait reconnu que les US/Nazis finançaient depuis 1991,  des groupes politiques pro-européens en Ukraine par l'intermédiaire d'ONG comme la Fondation Carnegie. à hauteur de plus de 5 milliards de dollars pour s'excuser des insultes proférées à l'encontre des peuples européens. 

"L'UE (les peuples européens) est engagée à aider le peuple ukrainien durant l'actuelle crise politique", a-t-elle ajouté en refusant tout autre commentaire.

2 - que ses insultes intervenaient entre les 6 et 7 février 2014, soit en tout début des manigances orchestrées de longue date, et de l'explosion des crimes qui ont été commis à Kiev contre des innocents, ce,  juste pendant que les jeux olympiques se déroulaient à Sotchi en Russie entre les 7 et 23 février 2014.

3- nous nous rappelons que ce sont :  la France, l'Allemagne et la Pologne qui ont participé au coup d'état fomenté contre l'ancien président de KIEV. Comme nous devons payer pour financer et favoriser l'émergence d'états nazis en Europe, le Plug-Anal considéré comme étant de l'art par Hollande qui a soutenu le dégénéré, considéré comme étant un artiste, américain, de surcroît, prend dès lors tout son sens à l'encontre du Peuple français ! Dieudonné aurait fait une quenelle au système ! Hollande va plus loin en adressant un signe très symbolique et très parlant au Peuple Français !

En effet, comme vous le verrez dans de prochains articles, Merkel a décidé que c'étaient les peuples européens qui devaient payer les milliards de dettes de gaz due à Gazprom par KIEV ainsi que la reconstruction des zones sous contrôle de la Junte dans les régions de Donesk et Luhansk dans l'Est de l'Ukraine.

"Fuck l'UE !" : quand une diplomate américaine insulte l'Europe... et assume

le 07 février 2014 à 11h10 , mis à jour le 07 février 2014 à 13h09.

 

 

 
 
 "Que l'Union Européenne aille se faire foutre !" La phrase est de la secrétaire d'Etat adjointe américaine pour l'Europe, Victoria Nuland, lors d'une conversation téléphonique enregistrée semble-t-il à l'insu des protagonistes. "La qualité audio est très bonne", a-t-elle ironisé lors d'une conférence de presse à Kiev.

 

En public, les mots des diplomates sont toujours courtois et mesurés. Mais en privé, c'est autre chose... Victoria Nuland, la secrétaire d'Etat adjointe américaine pour l'Europe, a dû présenter jeudi ses excuses auprès de l'Union européenne après avoir tenu des propos acerbes envers l'UE sur la crise ukrainienne. Avant de commenter plus légèrement, lors d'une conférence de presse à Kiev, vendredi : "Je ne vais pas commenter une conversation diplomatique privée (mais) c'est un professionnalisme impressionnant. La qualité audio est très bonne". 

Dans une bande-son d'une conversation téléphonique mise en ligne sur YouTube avant d'être très largement relayée sur Twitter, on entend la plus haute diplomate du département d'Etat pour le continent européen lancer à son interlocuteur : "Que l'UE aille se faire foutre". Victoria Nuland, dont la voix est très clairement identifiable, s'entretient avec un homme qui est très certainement l'ambassadeur des Etats-Unis en Ukraine, Geoffrey Pyatt. Les deux diplomates parlent pendant quatre minutes de la manière de régler la situation politique dans ce pays.

L'UE ne veut pas commenter

La conversation, qui semble avoir été enregistrée à l'insu des protagonistes, n'est pas datée et il n'était pas possible de l'authentifier de manière certaine. La porte-parole du département d'Etat Jennifer Psaki n'a pas démenti la réalité de cet appel téléphonique, mais elle a refusé d'en dire plus sur une "conversation diplomatique privée". Elle a mis en cause les autorités russes pour avoir fait de la publicité autour de cette affaire, en relayant la bande-son sur Twitter. Elle a estimé que les méthodes de la Russie étaient "tombées bien bas". Moscou s'oppose à Washington et à Bruxelles dans la crise ukrainienne.

Embarrassée, l'Union européenne a refusé ce vendredi de commenter ces propos très peu diplomatiques à son encontre. "Nous ne commentons pas des fuites de conversations téléphoniques supposées", a indiqué la porte-parole de la chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton. "L'UE est engagée à aider le peuple ukrainien durant l'actuelle crise politique", a-t-elle ajouté en refusant tout autre commentaire.