Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2014

Physique quantique : Première téléportation quantique sur une distance de 25 km

Magnifique !

Des expériences avec des photons, des particules électriques de lumière qui véhiculent les informations.

L'eau et l'électricité sont deux véhicules importants des informations y compris quantiques ou cosmiques qui arrivent jusqu'à nous et dans lesquelles nous baignons.

Nous vivons une époque formidable pour ceux qui se cherchent et qui comprennent la physique quantique !

Nous n'avons jamais été séparés de notre source primale énergétique quantique.

La séparation d'avec notre double ou corps Christique ou âme Divine ou corps de Lumière n'est qu'une illusion car nous communiquons toujours ensemble malgré les apparences trompeuses de division.

Certains savent déjà tout cela.

Sauf que l'homme étant un être électro-magnétique avec son corps énergétique, la science est en train de nous démontrer,  que nous sommes des êtres de Lumière et que dans la présente expérience, il existe la mémoire ou l'esprit de l'information électrique lumineuse qui est captée à distance par le photon jumeau.

Vous remarquerez que l'expérience a été faite pour le photon jumeau avec un cristal dont certains, tout comme notre hypophyse, contiennent de la silice qui est un minéral taillé comme un diamant et qui réfracte l'énergie lumineuse des 7 couleurs du prisme solaire ou de l'arc-en-ciel, pour la diriger vers nos centres énergétiques ou chakras (l'arche d'alliance entre nous et les Maîtres des rayons de lumière). Le cristal est un capteur et un amplificateur de l'énergie et de l'information en même temps qu'il présente des qualités de protection et spirituelles.  Voir : ICI et ICI

Une explication cohérente de la télépathie. La pensée n'étant autre qu'une énergie électrique qui voyage d'un point à un autre : émetteur/récepteur..


Première téléportation quantique sur une distance de 25 km

Publié le 21.09.2014, 21h38

Au CERN, le 19 juillet 2013 à Meyrin,près de Genève

Au CERN, le 19 juillet 2013 à Meyrin,près de Genève | Fabrice Coffrini

Pour la première fois au monde, des physiciens sont parvenus à téléporter l'état quantique d'un photon sur une longueur de 25 kilomètres, annonce une équipe genevoise de scientifiques dans la revue Nature Photonics dimanche.


"L'expérience, réalisée au sein du laboratoire du professeur Nicolas Gisin, constitue une première, et pulvérise simplement l'ancien record de six kilomètres établi il y a 10 ans par la même équipe de l'Université de Genève (Unige)", indique cette dernière dans un communiqué.

Popularisée par la science-fiction et faisant penser à Star Trek, la téléportation quantique ne permet pas, du moins en l'état actuel de la connaissance scientifique, d'envisager un transfert d'objets usuels et encore moins d'être humains.


Cette technique devrait dans le futur néanmoins trouver des applications intéressantes, notamment dans le domaine des télécommunications et du cryptage informatique sur , selon les experts qui espèrent, qu'à terme, la téléportation quantique permette de garantir qu'une information envoyée d'un émetteur vers un récepteur parvienne à destination sans être interceptée.

Dans le cadre de l'expérience réalisée à l'Unige, les physiciens ont pris deux photons issus d'une même source.


L'un de ces deux photons a été propulsé le long d'une fibre optique, alors que l'autre a été envoyé dans un cristal, une sorte de dispositif de stockage de l'information du photon. Le premier photon se trouvant dans la fibre optique, à 25 kilomètres de son frère jumeau, a ensuite été percuté par un troisième photon.


Les scientifiques ont ensuite constaté que l'information contenue dans le troisième photon est parvenue à se frayer un chemin au sein du cristal, sans que les deux photons jumeaux ne se soient directement rencontrés.

 

08/07/2014

Modifications spectaculaires du champ magnétique terrestre

Et pendant ce temps au milieu du chaos mondial organisé par les élites Illuminati dans l'objectif de nous instaurer leur Nouvel Ordre Mondial, la Terre, elle imperturbable, continue son cycle d'inversion des pôles magnétiques terrestres !


Nous remarquons que là où le champ magnétique est le plus faible c'est sur le territoire des USA.

Les radiations solaires seraient-elles en train de leur taper sur la tête ?

 
Modifications spectaculaires du champ magnétique terrestre
Posté par Publication le Vendredi 20/06/2014 à 12:55
 

Les premiers résultats à haute résolution recueillis à partir des trois satellites de la constellation Swarm de l'ESA, révèlent les changements les plus récents dans le champ magnétique qui protège notre planète.

Lancé en Novembre 2013, Essaim fournit un aperçu sans précédent dans les rouages complexes du champ magnétique de la Terre, qui nous protège du rayonnement cosmique et bombardant des particules chargées.



SWARM-Globe.JPG


Juin 2014 champ magnétique. Illustration ESA


Les mesures effectuées au cours des six derniers mois confirment la tendance générale de l'affaiblissement du champ, avec les baisses les plus spectaculaires dans l'hémisphère occidental. Mais dans d'autres domaines, tels que l'océan Indien, le champ magnétique s'est renforcé depuis Janvier.

Les dernières mesures confirment également le déplacement du Nord magnétique vers la Sibérie. Ces changements sont basés sur les signaux magnétiques provenant du noyau de la Terre. Au cours des prochains mois, les scientifiques vont analyser les données et comparer avec les études provenant d'autres sources, à savoir le manteau, croûte, océans, ionosphère et magnétosphère.

Cela fournira un nouvel éclairage sur de nombreux processus naturels, de ceux qui se produisent au fond de notre planète à la météorologie spatiale déclenchée par l'activité solaire. À son tour, cette information donnera une meilleure compréhension des raisons pour lesquelles le champ magnétique s'affaiblit.

Swarm-Champ-soleil.JPG


Le champ magnétique de la Terre. Illustration ESA


"Ces premiers résultats démontrent l'excellente performance de Swarm", a déclaré Rune Floberghagen, directeur Swarm, mission de l'ESA. "Avec une résolution sans précédent, les données montrent également la capacité de Swann à cartographier les caractéristiques à petite échelle du champ magnétique."

Les premiers résultats ont été présentés à la réunion scientifique Swarm à Copenhague, au Danemark.

Sofie Carsten Nielsen, ministre danois de l'Enseignement supérieur et de la Science, a souligné la contribution danoise à la mission. Essaim qui poursuit la tradition du satellite danois Ørsted, qui est toujours opérationnel, ainsi que la mission  Champ  allemande. L'instrument de base de Swarm, le magnétomètre, a été fourni par l'Université technique du Danemark.



Swarm-constellation.JPG
Essaim. Illustration ESA


L'Institut National Space du Danemark, DTU espace, a un rôle de premier plan avec 10 instituts de recherche européens et canadiens dans la facilité Swarm application Constellation satellite et de la recherche, qui produit des modèles de pointe basés sur des données Swarm décrivant chacune des différentes sources du champ mesuré.


"Je suis extrêmement heureux de voir que Swarm s'est concrétisé", a déclaré Kristian Pedersen, directeur du DTU espace".

Pour plus d'information voir: http://congrexprojects.com/2014-events/Swarm/home

 

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=12899

 

 

Petite banniere 400x50

 

06:52 Publié dans Astrologie - Astronomie, Magnétisme terrestre, Science | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

11/12/2012

LHC : Les organismes top-secrets qui se sont emparé du LHC en 2009 aurait-ils l'intention d'arrêter l'évolution neurologique et sprituelle de l'Homme, le 21 décembre 2012 ?

C'est en effet une question importante à se poser et qui devrait attirer toute notre attention.

Entre les mains de quels organismes top-secrets se trouve le LHC au CERN à Genève depuis 2009 ?

C'est la question à se poser après :

1 - les révélations faites par un scientifique anonyme du CERN qui en a été évincé en 2009 avec son équipe, par des organismes top-secrets qui se seraient emparé du LHC à des fins occultes et prohibées, pour distendre l'espace temps, créer un mini trou noir et voir dans le futur y compris de l'Homme,
2 - les révélations faites récemment par le leader Maya qui prévient que le LHC devrait faire des expériences au cours de la semaine s'étalant du lundi 17 au vendredi 21 décembre 2012 pour tenter de récupérer le rayon cosmique libéré par l'alignement des planètes avec le centre de la galaxie pour soi-disant trouver l'antimatière.

Cela c'est la version officielle. Mais le leader Maya nous dit aussi, que les expériences effectuées avec le LHC cassent les plaques tectoniques, ont provoqué plus de 90 000 gouffres sur la planète et des incendies à cause du méthane qui remonte des profondeurs de la Terre et qu'ils auraient tenté à plusieurs reprises d'inverser les pôles magnétiques terrestres. L'axe de la Terre se serait déplacé d'environ 18°, ce qui est énorme, même si l'axe de la Terre doit se déplacer pour se mettre en alignement sous le centre de la Galaxie.

Nous rajoutons que comme par hasard depuis plus d'1 an, des sons bizarres ont été entendus et enregistrés sur toute la planète, des fissures se sont créées sur la surface de la terre faisant quelques centaines de mètres de longueur, les plaques tectoniques se cassent et provoquent des tremblements de terre et des tsunamis. Et les catastrophes climatiques se sont multipliées sur toute la planète depuis 2008, date de la mise en service du LHC.

Ce à quoi il faut rajouter la mort massive d'animaux dans le monde qui sont sensibles aux variations des pôles magnétiques et la disparition de nombreuses espèces végétales qui sont heureusement remplacées par de nouvelles espèces qui apparaissent.

Compte tenu de l'échéance du 21 décembre 2012, nous avons pris l'habitude de penser que ces cataclysmes et phénomènes extrêmes étaient d'origine naturelle ou provoqués de manière artificielle par le réseau HAARP ou par l'approche de la planète Nibiru.

Bien que de nombreux scientifiques se soient opposés y compris en justice contre l'utilisation du LHC et sans annuler les causes cosmiques.

Qui a pensé jusque-là que les changements climatiques soi-disant dus à l'homme et au CO2, et tous les cataclysmes pouvaient être provoqués par l'utilisation "d'une nouvelle arme électromagnétique" : Le LHC pour modifier l'environnement électromagnétique et naturel de la Terre et de l'Homme, pour provoquer l'inversion des pôles magnétiques et pour freiner l'évolution neurologique et spirituelle de l'Homme ?

Pourquoi nous posons-nous ces questions ?

Pour au moins deux raisons :

1 - la première tentative qui a été faite au cours des années 2009/2010 pour stopper l'évolution neurologique et spirituelle de l'Homme par l'injection de plasmides par le biais du vaccin contre le virus imaginaire de la Grippe A/H1N1. Ce qu'a révélé le scientifique anonyme du CERN, en 2009.

2 - la prochaine tentative qui sera faite par le LHC, sous couvert de recherches scientifiques, pour tenter de capturer le rayon cosmique pour le détourner à leur profit, lors d'expériences qui seront effectuées au cours de la semaine s'étalant du 17 au 21 décembre 2012. Ce qu'a révélé le leader Maya dernièrement.

Une seconde tentative pour entraver l'évolution neurologique et spirituelle de l'homme sera-t-elle tentée par les organismes top-secrets qui se sont emparé du LHC en 2009, entre la semaine s'étalant du 17 au 21 décembre 2012 ?

Voici ce qu'avait révélé le scientifique anonyme évincé du CERN avec son équipe, en 2009,  dans la vidéo ci-dessous :

Grippe A H1N1 La vérité cachée : Un secret d'Etat
http://www.youtube.com/watch?v=Hf-oNqD1Bm8

Résumé du contenu de la vidéo : 

"Le LHC qui a été mis en service en 2008 avait pour but d'étudier la matière et l'antimatière.

Il serait passé entre les mains d'organismes top-secrets après les expériences réalisées en 2008 dont les résulats dépassaient toutes les attentes des scientifiques du CERN.

Ces organismes top-secrets auraient manipulé le LHC pour faire d'autres expériences prohibées et ils auraient réussi à tendre l'espace temps pour créer un mini trou noir et ils auraient vu dans le futur.

Ils ont vu l'homme acquérant des sens ultra-complexes. (NDR : Ce qui est prévu lors de l'ascension).

L'ampleur de ces nouveaux sens et leur arrivée subite, ont fait perdre tout contrôle aux autorités.

Ils ont vu des hommes nouveaux qui se testent et se cherchent, mais ne maîtrisent pas l'étendue de leurs pouvoirs.

Ils ont vu le monde se diriger vers la paranoïa.

Ils ont vu dans les rues l'hystérie collective. Tout le monde devient incontrôlable... (NDR: Que voyez-vous en ce moment dans les rues et à quoi se préparent les armées françaises et allemandes ? A de nouveaux combats dans les villes ou en milieu urbain.)

Ils ont vu le monde retourner en guerre, une guerre moderne qui a impliqué beaucoup de dégâts. 90 % de la surface du globe devient inexploitable. C'est ce qu'ils ont réussi à voir grâce au LHC.

Ce bond dans le temps a permis à l'homme de trouver un moyen d'éviter ce futur.

Il fallait en 2009 modifier le présent en moins d'1 an.

Ils pensaient donc que la solution la plus simple était celle de stopper l'évolution neurologique de l'Homme.


Il fallait donc modifier la génétique de l'homme en moins d'1 an. La solution était l'injection de plasmides.

En justifiant l'arrivée subite d'une maladie grave et en alertant les populations par les médias, l'injection de plasmides déguisée en soi-disant vaccin contre le virus de la Grippe A/H1N1 pouvait être réalisée dans la plus parfaite transparence."

Et maintenant que vont-ils tenter de faire pour freiner l'évolution neurologique et spirituelle de l'Homme, au cours des prochaines expériences prévues pour être effectuées lors de la semaine s'étalant du lundi 17 au vendredi 21 décembre 2012 ?

Gardons les yeux rivés sur le LHC du CERN.


Une chose est sûre, celle que si les organismes top-secrets qui se sont emparé du LHC en 2009, tentent de freiner ou de stopper notre évolution neurologique et spirituelle depuis au moins 2009. C'est qu'en ayant vu dans le futur, ils savent que nous sommes en voie d'évoluer et d'échapper à tous leurs contrôles.

Ce qui signe la libération de l'humanité pour très bientôt.

Rappel de l'article :

CERN : Expérience avec le LHC. Le chef Maya parle des conséquences des expériences quantiques qui se déroulent dans les profondeurs de la terre
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2012/12/08/cern-e...

11/02/2012

Amasie, le futur supercontinent qui succédera à la Pangée en vidéo

Une preuve de plus que la Terre grandit et qu'elle est en expansion.


Amasie, le futur supercontinent qui succédera à la Pangée en vidéo


Le 10 février 2012 à 12h19

Par Laurent Sacco, Futura-Sciences
 
Dans plus de 50 millions d'années, un nouveau supercontinent devrait se former, d'après des géophysiciens de l'université de Yale. Nommé Amasie, il sera centré sur l'océan Arctique actuel, largement fermé par la fusion du continent américain et de l'Asie, rassemblés en haut de l'hémisphère nord.

L'article publié dans Nature aurait certainement intéressé Haroun Tazieff, Katia et Maurice Krafft. Un groupe de chercheurs y parle de tectonique des plaques, plus précisément de la théorie des cycles de Wilson.

La théorie de la tectonique des plaques est le cadre général et unificateur de la géologie moderne. Rétrospectivement, on a peine à croire que sa formulation date de moins de cinquante ans. C'est en effet seulement à la fin des années 1960 que les géophysiciens Jason Morgan, Dan Mc Kenzie et Xavier Le Pichon publient les articles fondateurs. Il aura fallu pour cela passer de la théorie de la dérive des continents d'Alfred Wegener à celle de l'expansion des fonds océaniques.

Paléomagnétisme et dérive des continents

Une science, tout particulièrement, aura permis cette révolution dans les sciences de la Terre : celle du paléomagnétisme. Des particules ferreuses s'orientant selon les lignes de champs magnétiques dans des laves en train de se refroidir vont permettre à Vines et Matthews de découvrir les fameuses zébrures magnétiques au fond de l'Atlantique. Mémoires fidèles des inversions du champ magnétique de la Terre déjà découvertes par Brunhes au début du XXe siècle, les basaltes océaniques de part et d'autre de la dorsale médio-océanique au fond de l'Atlantique ne laissent pas d'autre choix que d'accepter que les continents dérivent bel et bien.

Amasia the Next Supercontinent Movie 1
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Une reconstitution du ballet des continents sur les derniers 500 millions d'années d'après des chercheurs de l'Université de Yale. © Yale University-Sergeytule-YouTube

Les enregistrements magnétiques de la Terre n'indiquent pas seulement que son champ s'inverse périodiquement. On peut aussi s'en servir pour déterminer des changements de latitudes et des rotations de continents dans le temps. En effet, une boussole voit son aiguille légèrement dévier de l'horizontale en fonction de la latitude du lieu car elle suit les lignes de champ magnétique. L'aimantation rémanente dans une roche volcanique indique donc non seulement la direction du pôle magnétique à ce moment-là mais aussi la latitude de la roche à la période où elle s'est formée.

Les vieilles montagnes et terrains datant de la même époque et présentant une même nature, que l'on peut trouver par exemple de part et d'autre de deux blocs continentaux autrefois soudés, sont des vestiges de collisions entre plaques. Il est possible, en joignant ces informations à celles données par le paléomagnétisme, de reconstituer approximativement la dérive des continents.

Après la Pangée, trois futurs supercontinents possibles

On a découvert de cette manière qu'avant le supercontinent baptisé Pangée (300 millions d'années), devait en exister au moins un autre appelé Rodinia (1,1 à 0,7 milliard d'années) et avant lui encore un autre que l'on nomme Columbia (1,8 à 1,5 milliard d'années). Les archives géologiques sont compatibles avec une hypothèse avancée il y a des dizaines d'années par le géophysicien canadien Tuzo Wilson. Tous les 400 millions d'années environ, un supercontinent se formerait pour ensuite se fragmenter et enfin se rassembler. Il s'agit de la théorie des cycles de Wilson.

La configuration du prochain supercontinent proposée par les géophysiciens. Ce sera l'Amasie (Amasia en anglais). © Mitchell et al, Nature

La configuration du prochain supercontinent proposée par les géophysiciens. Ce sera l'Amasie (Amasia en anglais). © Mitchell et al., Nature

Se pose alors une question : à quoi ressemblera le prochain supercontinent ? L'ouverture de l'Atlantique va-t-elle se poursuivre jusqu'à ce que le Japon et la Chine entrent en collision avec l'Amérique du Nord et le Mexique, à 180 ° de l'Afrique ? C'est la théorie de l'extraversion.

Ou bien cette ouverture va-t-elle finir par s'arrêter pour finalement s'inverser ? C'est la théorie de l'intraversion. Cette dernière hypothèse pourrait s'avérer la plus probable étant donné que la chaîne des Appalaches allant du sud au nord des États-Unis témoigne d'une ancienne collision entre continents, avant la formation de la Pangée justement.

Aucune de ces deux hypothèses ne serait la bonne d'après l'article publié dans Nature par des chercheurs de l'université de Yale. Selon eux, d'après les dernières données des archives paléomagnétiques et autre archives paléogéographiques, chaque fois qu'un nouveau supercontinent se forme, il le ferait à 90 ° du centre du précédent.

Selon cette théorie de l'orthoversion proposée par Ross N. Mitchell et ses collègues, si l'on se base sur les mouvements actuels des plaques tectoniques et les analyses paléomagnétiques qu'ils ont effectuées, d'ici 50 à 200 millions d'années, le nouveau supercontinent se retrouvera centré sur les régions polaires boréales.

La mer des Caraïbes et l'océan Arctique disparaîtront. L'Amérique du Sud pivotera avec la Terre de Feu remontant vers le nord, en même temps que l'Alaska et le Canada entreront en collision avec le nord-est de l'Asie, comme le montre une carte du futur supercontinent proposée par les géophysiciens.

Puisqu'il se manifeste par la collision entre l'Amérique du Nord et l'Asie, ce supercontinent a été baptisé Amasie par les chercheurs. Il semble cependant peu probable que l'humanité soit encore présente sur Terre à ce moment-là et encore moins sous sa forme actuelle. La théorie de l'orthoversion ne sera donc jamais véritablement testée...

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/ama...

 

24/08/2011

Séisme en Virginie et les engins que la CIA Fabrique au Central Intelligence Agency (aka) George Bush Center For Intelligence, en Virginie. A voir absolument !

A voir absolument et à diffuser largement !

Hier, nous vous avons mis un article en ligne suite au séisme qui a eu lieu sur la Côte Est des USA, d'une magnitude de 5.8 sur l'échelle de Richter et dont l'épicentre s'est révélé se trouver en Virginie.

 Nous nous sommes demandé très justement si les demandes que nous avions formulées auprès des Hiérarchies Angéliques dans la Déclaration de Souveraineté Humaine et de Cessation de tous les conflits terrestres n'y étaient pas pour quelque chose, dans la mesure où le Pentagone, siège du département de la Défense, Le Capitole qui abrite le Sénat et la Chambre des Représentants, ainsi que la Maison Blanche avaient dû être évacués.

 
Voir l'article par ce lien
 
Capitole et Pentagone évacués après un séisme aux Etats-Unis + les orages catastrophiques en Belgique
 
Après la diffusion de notre article, nous avons reçu un mail de Franck, l'un de nos lecteurs qui nous a mis le doigt sur ce qui existait en Virginie.
 
Rien de moins que le Centre de la CIA et du complexe scientifique de Georges BUSH au sein duquel, ils fabriquent, sous couvert de l'expérimentation scientifique, des engins de mort dirigés contre l'humanité, de construction d'armes et de vaisseaux spatiaux sûrement militaires,  qui doivent bénéficier de la technologie UFO-ET, tant il est vrai que dans leurs références il est noté qu'ils travaillent en collaboration avec la Base Secrète Souterraine dite militaire, mais en réalité ET, de l'Aréa 51 qui se trouve dans le Nevada.
 
Ils fabriquent et utilisent notamment, les technologies du Laser Hautes Energies pour le mettre à la disposition du département de la Défense d'Israël, sous le contrôle des bases souterraines de la Base Secrète ET, de l'Aréa 51.
 
Entre le LHC du CERN, le Réseau Haarp et les lasers qui utilisent la technologie des Hautes Energies, les satellites qui nous balancent leurs hautes fréquences, ne nous étonnons pas que toutes ces technologiques de mort participent au réchauffement planétaire et à la perturbation du champ magnétique terrestre, et tant il est vrai qu'ils nous créent une grille magnétique qui fait que nous sommes en train de cuire comme dans un four à micro-ondes avec toutes leurs technologies secrètes et leurs armes létales.
 
Voilà ce qu'ils fabriquent derrière notre dos, pendant qu'ils nous font leur théâtre sur la scène politique.

Pendant qu'ils font dériver notre esprit ailleurs, ils s'occupent de fabriquer des armes létales et des engins de mort pour réduire la population mondiale au profit des Illuminati-reptiliens.
 
Ensuite, ils viendront nous dire que les énergies propres et libres que la NASA nous planque depuis plus 60 ans, n'existent pas !
 

Les énergies libres et propres, issues des technologies UFO ou OVNIS,  existent depuis 60 ans, mais elles sont tenues secrètes par la NASA.

Le document à télécharger : ICI

 
Vous trouverez toutes les images des engins de mort en bas du présent article.
 
Voici la galerie des engins de mort qu'ils fabriquent dans ce centre de la CIA et d'expérimentation scientifique appartenant à Georges BUSH

Vous remarquerez les images subliminales qui sont apposées sur ces deux pages.
 
Ici, la Terre est traversée par des courants magnétiques et des éclairs
 
Ici, d'étranges étoiles rouges qui clignotent, dont on se demande ce qu'elles font sur ce genre de site et qui impressionnent les yeux.

Nous nous demandons si elles ne sont pas mises ici pour impressionner le cerveau des lecteurs.

On ressent un certain malaise en les regardant et on n'arrive pas à les compter.
 
Ci-dessous la panoplie des engins qui sont fabriqués dans ce centre dont certains semblent être destinés à la Restricted Area 51 Panorama ( Muroc Flats / Groom Lake, Nevada - 1970 )

Toutes les images ci-dessous. Ensuite ils viendront nous faire croire qu'ils n'ont pas la technologie UFO qui était déjà utilisée par HITLER.
 
Vous irez voir aussi, ce vaisseau spatial qui semble appartenir au Japon
 
Au profit de qui a été construit cet énorme vaisseau spatial ?
 

Voir le fichier joint : ICI 

Uune traduction Google de l'article qui a été trouvé sur le site de Benjamin FULFORD.

La carte de l'Ile:

Plus que jamais nous remercions les Hiérarchies Angéliques de nous aider dans cette oeuvre de salubrité publique et humaine, de destruction de toutes les bases souterraines dans lesquelles, les Illuminati-reptilens complotent derrière notre dos depuis trop longtemps pour massacrer l'humanité.

 

Une autre satisfaction quand même, qui nous prouve comme le dit Cécile, l'une de nos lectrices, que le Ciel n'accepte plus les injustices.

A New York, des milliers de personnes ont aussi évacué les bâtiments, notamment dans le quartier du palais de justice de Manhattan où se dénouait l'affaire Dominique Strauss-Kahn et où la conférence de presse du procureur Cyrus Vance a dû être interrompue, le bâtiment s'étant mis à trembler.

L'ancien patron du FMI, poursuivi pour crimes sexuels, a bénéficié mardi d'un non-lieu, mais le séisme ayant entraîné la fermeture des services judiciaires, ce n'est que mercredi qu'il pourra récupérer son passeport français, selon son avocat.

http://www.tdg.ch/depeches/monde/rare-seisme-seme-pagaill...

Ci-dessous toutes les images issues du Centre de la CIA et d'expérimentation de Georges BUSH en Virginie.

 

WARNING & DISCLAIMER: EDUCATIONAL IMAGES DISPLAYED ( BELOW )  BELONG TO THEIR RESPECTIVE OWNERS.
 

Central Intelligence Agency ( CIA ) Headquarter  (aka) George Bush Center For Intelligence - Area Map

( BELOW )


Central Intelligence Agency - Headquarter - Legacy ( Pre-Modification ) Building ( Day - Mclean, Virginia )

( BELOW )

 

 

Central Intelligence Agency (aka) George Bush Center For Intelligence ( Night - Left Turn Sign - Mclean, Virginia )

( BELOW )

 

 

Central Intelligence Agency (aka) George Bush Center For Intelligence - Headquarter - Current Building ( Top View - McLean, Virginia )

( BELOW )

 

 

 

Central Intelligence Agency (aka) George Bush Center For Intelligence - Headquarter - Current Building ( New Front Entrance - Panorama - McLean, Virginia )

( BELOW )

 

 

Central Intelligence Agency (aka) George Bush Center For Intelligence - Headquarter - Current Building ( New Front Entrance - Close-Up - McLean, Virginia )

( BELOW )

 

 

 
 

DORNIER / FFA AG - Combat Aerial Vehicle ( CAV ) ( Switzerland - 1945 )

( BELOW )

 

 

AVRO ( CIA Test Flight - Bell Laboratories - Canada - 1955 )

( BELOW )

 

 

Lenticular Vehicle Presentation ( Langley, Virginia - 1959 )

( BELOW )

 

 
 

Restricted Area 51 - Panorama ( Muroc Flats / Groom Lake, Nevada - 1970 )

( BELOW )

 

 

 

 

U.S. Air Force Research Laboratory ( AFRL ) - Directed Energy Weapons ( DEW ) - High-Energy Lasers and Sonic Floculators ( U.S. AFRL Phillips Laboratory near Kirtland Air Force Base, New Mexico - 1990 )
( BELOW )
 
 
 
Tactical High-Energy Laser ( THEL ) on test mount bed inside Phillips Laboratory at U.S. Air Force Research Laboratory ( New Mexico - 1992 )
( BELOW )
 
 
Tactical High-Energy Laser ( THEL ) in gimbal mount platform inside observatory dome 'closed' at night ( 1995 )
( BELOW )
 
 
Tactical High-Energy Laser ( THEL ) within gimbal mount platform inside observatory dome 'open' at night ( 1995 )
( BELOW )
 
 
Tactical High-Energy Laser ( THEL ) atop TRW ground-based mobile operations control center ( Area 51 - Israel Defense Force Demonstration - Day - January 2000 )
( BELOW )
 
 
Tactical High-Energy Laser ( THEL ) atop mobile field vehicles ( 1998 - 2000 )
( BELOW )
 
 
High-Directional Magneto-Cumulative Generator Accoustic Waveguide for Molecular Dissociation Sonic Flocculator Weapon ( Cut Away Diagram - 1990 )
( BELOW )
 
 
Killer Hughes ( KH-11 ) Satellite-Based Anti-Satellite Laser early model ( 1970 )
( BELOW )
 
 

Gorund-Based Super High-Energy Laser ( HEL ) Space Particle Disruptor inside dome of observatory ( 1980 )

 

 

 

Space-Based Super High-Energy Laser ( HEL ) Atmospheric and Ground Particle Disruptor Satellite ( 1980 )

 

 
 
U.S. Naval Weapons Laboratory - Flight Test Surveillance Cameras ( Trona, California - 1970 )
( BELOW )
 
 

Battlespace Warfaring Image Sensing Control Technology ( 1980 )

( BELOW )
 

 

Unmanned Aerial Combat Vehicle Operations Command Center ( Cactus Flats, Nevada - 1995 )
( BELOW )
 
- - - [ NOTE: Photo Removal Request - Now In-Compliance ] - - -
 

 

Sikorsky Cypher - Unmanned Aerial Vehicle ( UAV - 1960 )
( BELOW )
 
Sikorsky Cypher ( UAV ) - Flight Operations inside U.S. Army Mock-Up Metro City ( Ft. Belvoir, Virginia - 1970 )
( BELOW )
 
- - - [ NOTE: Photo Removal Request - Now In-Compliance ] - - -
 
 
Vertical Take-Off Landing ( VTOL ) low-altitude 'propeller engine' UAV - U.S. Navy vessel aft launch ( 1972 )
( BELOW )
 
 
 
Lockheed Global Hawk short-range 'jet engine' UAV ( foreground ) - and - Lockheed GlobalHawk short-range 'propeller engine' UCAV ( background ) both with underbelly nose remote surveillance cameras - ( 1970 )
( BELOW )
 
 
 
Lockheed GlobalHawk long-range high-altitude 'jet engine' UCAV - U.S. Air Force ( 2 Ground Crew - Hangar - 1980 )
( BELOW )
 
- - - [ NOTE: Photo Removal Request - Now In-Compliance ] - - -
 
Lockheed GlobalHawk long-range high-altitude 'jet engine' UCAV - U.S. Air Force ( 5 Ground Crew - Hangar - 1980 )
( BELOW )
 
 
 
Lockheed - GlobalHawk long-range high-altitude 'jet engine' UCAV - U.S. Air Force ( Landing - U.S. Army Post - Evergreen Air Base - Arizona - 1980 )
[ NOTE: underbelly nose camera lens shutter 'open' / SUB-NOTE: Germany World War II Dornier aircraft bomber in-background ]
( BELOW )
 
 
Lockheed - GlobalHawk long-range high-altitude 'jet engine' UCAV - U.S. Air Force ( Take-Off - S-4 - Nellis Air Force Base - Nevada - 1980 )
[ NOTE: underbelly nose camera lens shutter - closed ]
( BELOW )
 
 
 
Boeing - DarkStar RQ3A Tier III - ( minus ) - 'low-altitude' ( short wing span ) 'jet engine' UAV ( 1990 )
( BELOW )
 
 
Boeing - DarkStar RQ3A Tier III - ( minus ) - 'low-altitude' ( short wing span ) 'jet engine' UAV ( Charging - 1990 )
( BELOW )
 
 
Boeing - DarkStar RQ4A Tier III + ( plus ) 'high-altitude' ( long wing span ) 'jet engine' UAV - U.S. Air Force ( 1995 )
( BELOW )
 
 

 

 

Project: PEGASUS - Northop Grumman X-41A CAV - U.S. Air Force ( Rockwell, Black Building, Seal Beach, California - 1970 )
( BELOW )
 
 
Project: PEGASUS - Northop Grumman X-47B Bomber UCAV - U.S. Air Force ( center and lower far right - 1990 ) - and - Northrop Grumman X45C Bomber UCAV - U.S. Navy ( lower far left - 1990 )
[ NOTE: X-45C UCAV lower left photo ]
( BELOW )
 
 
Project: PEGASUS - Northrop Grumman X-45C Bomber UCAV - U.S. Navy ( 1990 )
( BELOW )
 
 
Project: PEGASUS - Northrop Grumman X-45C Bomber UCAV - U.S. Navy ( Area 51 - Nevada - 1995 )
( BELOW )
 
 
Project: PEGASUS - Northrop Grumman X-45C Bomber UCAV - U.S. Navy ( 1995 )
( BELOW )

 

 
Project: PEGASUS - Northrop Grumman X-45C UCAV ( Diego Garcia - 1995 ) so-called Trinidad UFO photo courtesy PRAVDA
( BELOW )
 
 

Project: PEGASUS - Northrop Grumman X-45C UCAV hovering over Womb Tomb ( Area 51 - Nevada - 1995 )

( BELOW )

 

 

Project: Pegasus - Northrop Grumman X-47A ( modified version of X-41A CAV ) UAV - U.S. Air Force ( Solar Skin Covers 'Off' - 1990 ) - and - Boeing X-45C UCAV - U.S. Air Force ( Solar Skin Covers 'On' - 1995 )
( BELOW )
 
 
 
Boeing X-45C UCAV - U.S. Air Force onboard U.S. Navy aircraft carrier ( Ground Crew 4 - Solar Skin Covers 'On' - 1995 )
( BELOW )
 
 
 
Micro-Electronic Aerial Vehicle ( MAV ) - ( MITRE - Syringe Re-Fueling - 1980 )
( BELOW )
 
 
 
Lockheed - U-2 S Dragon Lady 'long-range high-altitude' Stealth 'Block 20 Mission Surveillance' ( Osun Air Base, South Korea - 1990 )
 
 
Lockheed Martin Marietta D-21 ( rare color photo ) test engine flight experimental Drone for SR-71 U.S. Air Force Stealth Bomber ( 1965 )
( BELOW )
 
 
Lockheed Martin Marietta ( rare black and white photo A-11 designated FX - 934 first 'Single-Canopy Dual-Cockpit' ) U.S. Air Force Stealth 'Mission Bomber' ( 1965 ) [ NOTE: Photo presented as 'A-12 designated FX - 934' U.S. Air Force Blackbird Stealth 'Mission Surveillance' to Press by U.S. President Lyndon Baines Johnson ]
( BELOW )
 
 
Lockheed Martin Marietta ( rare black and white photo YF-12 designated FX - 934 first 'Dual-Canopy Dual-Cockpit' ) U.S. Air Force Blackbird Stealth 'Mission Bomber' ( 1965 ) [ NOTE: Photo 'not presented to Press ]
( BELOW )
 
 
Lockheed Martin Marietta ( rare color photo of A-11 first 'Dual-Canopy Dual-Cockpit' in foreground - and - A-12 'Single-Canopy Single-Cockpit' ) U.S. Air Force Blackbird Stealth 'Mission Surveillance' ( 1968 )
( BELOW )
 
 
Lockheed Martin Marietta A-12 'Single-Canopy Single-Cockpit' U.S. Air Force BlackBird Stealth 'Mission Surveillance' ( 1968 )
( BELOW )
 
 
Lockheed ( rare color photo SR-71 'Dual-Canopy Dual-Cockpit' in Hangar ) U.S. Air Force BlackBird Stealth 'Mission Bomber' ( Edwards Air Force Base, California - 1975 )
( BELOW)
 
 
 
RocketDyne AeroSpike XRS-2200 Dual Linear Multi-Cell Thrust Vectoring Engines ( Diagrams - 2 - Canoga Park, California -1960 )
( BELOW )
 
 
Boeing - RocketDyne Division - AeroSpike XRS-2200 Dual Linear Multi-Cell Thrust Vectoring Engine ( Test - Stennis Space Center, Mississippi - 1965 )
( BELOW )
 
 
Project: HAVE Blue - Lockheed F-117 Stealth Fighter ( 1965 )
( BELOW )
 
 
Project: HAVE Blue - Lockheed F-117 Stealth Fighter ( 1966 )
( BELOW )
 
 
Lockheed F-117-E Stealth Fighter-Bomber ( 1980 )
[ NOTE: Boeing - RocketDyne Division - XRS-2200 Dual Linear Multi-Cell Thrust Vectoring Engines (2) onboard ]
( BELOW )
 
 
Lockheed F-117 Stealth Fighter-Bomber - U.S. Air Force ( 1980 )
( BELOW )
 
 
 
Lockheed F-117 Stealth Fighter-Bomber - U.S. Air Force ( Cockpit - Heads-Up Display - 1980 )
( BELOW )
 
 
Lockheed F-117 Fighter-Bomber at Area 51 ( Emergency - Hangar - 1985 )
( BELOW )
 
 
Lockheed F-117 Stealth Combat Fighter-Bomber ( 1990 )
( BELOW )
 
 
 
 
Lockheed X-32 (aka) X-37 Stealth STOVL Fighter-Bomber ( Short Take-Off Vertical Landing - 1990 )
( BELOW )
 
 
 
Project: TACIT Blue - Boeing Bird of Prey Stealth Fighter - Freighter-Bomber - Surveillance Drone ( 1990 )
( BELOW )
 
 
Project: TACIT Blue - Boeing Bird of Prey Stealth Fighter ( 1990 )
( BELOW )
 
 
Project: TACIT Blue - Boeing Bird of Prey Stealth Fighter ( 1992 )
( below )
 
 
 
 

Project: MANTA - General Dynamics / McDonnell Douglas / Northrop Avenger A-12 Mark II (aka) B-II ( B-2 ) Bomber ( Single-Canopy Dual-Cockpit ) ( 1975 )

( BELOW )

 

 

Lockheed B-2 D Spirit Stealth Bomber - U.S. Air Force ( 1980 )
( BELOW )
 
 
 

Project: MANTA - General Dynamics / McDonnell Douglas / Northrop Avenger - Avenger A-12 Mark II (aka) B-II Bomber ( Dual-Canopy Dual-Cockpit ) smaller version of MANTA Avenger Mark III (aka) B-II ( B-2 ) Bomber ( 1975 )

( SEE BELOW )

 

 

Project: MANTA - General Dynamics / McDonnell Douglas / Northrop Avenger - Avenger Mark III (aka) B-III ( B-3 ) Bomber ( Dual-Canopy Dual-Cockpit ) [ Pre-staged deployment sites: Diego Garcia ( Indian Ocean ); Bodo, Norway; Takhli, Thailand; and, Kinitra, Morocco ] ( Indian Springs, Nevada - 1980 ).

SPECIAL NOTE: Prime contractor for the MANTA was MCDONNELL-DOUGLAS. ( This hidden "black budget" item made it a prime target for purchase by BOEING; it marked the first time in recent memory that a major "black" contract was let outside of those going to LOCKHEED famed "Skunk Works". ) Major sub-contractors included DUPONT Fibers, and the Electric Boat Division of ROCKWELL, producers of the super-cooled high-pressure vessels.

( SEE BELOW )

 

 

Project: MANTA - General Dynamics / McDonnell Douglas / Northrop Avenger A-12 Mark IV (aka) B-IV ( B-4 ) Bomber prototype ( Single-Caopy Single-Cockpit ) ( 1975 )

( SEE BELOW )

 
 
Project: MANTA - Lockheed Avenger Mark IV (aka) B-IV ( B-4 ) bomber mid-air refueling from Boeing KC-135Q tanker with two F-14 Tomcat escorts ( Ankara, Turkey enroute 17JAN91 to Baghdad, Iraq ) [ NOTE: When this photo was 'first' released, 'subsequent reports' adjudged it a 'hoax', even though the original was a 'color photo' taken by a U.S. Navy seaman in the Persian Gulf.  ]
( SEE BELOW )
 

 

Aereon dirigible lighter than air advanced SSI stealth technology, a 1990 design high-energy light transformation craft image.
( SEE BELOW )

 

 

Aereon dirigible lighter than air advanced SSI stealth technology, a 1990 design high-energy light transformation craft drawing.
( SEE BELOW )
 
 
 
Pulsed Plasma Technology ( PPT ) Lenticular Vehicle - High-Energy Diagramatics ( 1990 )
( BELOW )
 
 
Pulsed Particle Technology ( PPT ) - Light Speed Module ( Image - 1990 )
( BELOW )
 
 
Pulsed Particle Technology ( PPT ) Test Vehicle ( Diagramatic - 1990 )
( BELOW )
 
 
Pulsed Particle Technology ( PPT ) Test Vehicle ( Off Platform - Dormant - 1995 )
( BELOW )
 
 
Pulsed Particle Technology ( PPT ) Test Vehicle ( Gimbal Platform - Ready - 1995 )
( BELOW )
 
 
Pulsed Particle Technology ( PPT ) Test Vehicle ( Gimbal Platform - Launch - 1995 )
( BELOW )
 
 
Pulsed Particle Technology ( PPT ) Test Vehicle ( Gimbal Platform - Flight - 1995 )
( BELOW )
 
 
 
Ground-Based Stealth - Reverse Image Projection - ( Tank Diagramatic - 1970 )
( BELOW )
 
 
Ground-Based Micro Robotic Surveillance & Biological Delivery Vehicle ( 1985 )
( BELOW )
 
 
 
Lockheed Sea Shadow IX-529 Stealth - Rear, Side, and Keel Reverse Image Projection 'On' - Composite Submarine ( Centerville, California coast - 1980 )
( BELOW )
 
 
Lockheed Sea Shadow IX-529 Stealth - Reverse Image Projection 'Off' - Composite Submarine ( 1980 )
( BELOW )
 
 
Lockheed Sea Shadow IX-529 Stealth - Reverse Image Projection 'Off' - Composite Submarine ( 1980 )
( BELOW )
 
 
Lockheed Sea Shadow IX-529 Stealth - Reverse Image Projection 'Off' - Composite Submarine ( San Francisco, California - 1980 )
( BELOW )
 
 
Lockheed Sea Shadow IX-529 Stealth - Reverse Image Projection 'Off' - Composite Submarine - inside - Hughes Mining Barge ( HMB-1 ) - Non-Magnetic Floating Wet Dock - 1980 )
( BELOW )
 
 
Lockheed Sea Shadow IX-529 Stealth - Reverse Image Projection 'Off' - Composite Submarine - inside - 
Hughes Mining Barge ( HMB-1 ) - Anti-Magnetic Floating Wet Dock - Close-Up - 1980 )
( BELOW )
 
 
Lockheed Sea Shadow IX-529 Stealth Composite - Submarine ( Bridge - 1980 )
( BELOW )
 
 
 
Submersible Space Shuttle? or Jet Submarine Liner? - seen in dry dock - believed at a Japan island
( BELOW )
 
 
Legacy Combat Field Night Operations Gear: Satellite Audio & InfraRed Video Communications and Laser Sight Silenced Weapons ( circa: 1990 )
( BELOW )
 
 
 

Metro Field Operations - Concealable Wireless Surveilance Wear ( Image - 1980 )

( BELOW )

 

 
 

Metro Field Operations - Concealable Wireless Surveilance Wear ( Diagramatic - 1980 )

( BELOW )

 
 

Metro Field Day Operations Color Video Transmission Viewer Eyewear - 1990 )

 

 

 
Nuclear Map ( Pakistan )
( BELOW )
 
 
- - - -
 
In Memorium
 
The Crew
 
Columbia STS-107
Space Shuttle
Flight 117
2003
( BELOW )
 
 
In Remembrance - Cosmic Photo Intelligence ( 19JAN03 )
 
Shahid Hashemi Nejad International Airport (aka) Mashhad International Airport ( Runway - Mashhad, Khorassan, Iran - 19JAN03 )
( BELOW )
 
 
WARNING & DISCLAIMER: EDUCATIONAL IMAGES DISPLAYED ( ABOVE )  BELONG TO THEIR RESPECTIVE OWNERS.