Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2020

Les trous noirs de l'Univers sont les sources d'énergie et de vie les puissantes."-Nikola Tesla

Les trous noirs de l'Univers sont les sources d'énergie et de vie les puissantes."-Nikola Tesla.
 
En effet, si la Terre était frappée par des Rayons X et des Rayons Gamma, l'Humanité serait détruite en quelques secondes et pourtant toutes ces énergies sont sources de vie dans l'Univers Lumineux et Électrique avec lequel nous sommes tous reliés, en tant que Cellules Lumineuses et électriques de l'Univers ! 
 
′′ Ce qui est considéré comme un espace vide n'est qu'une manifestation de matière qui n'est pas éveillée. Pas d'espace vide sur cette planète, ni dans l'univers.. Dans les trous noirs, ce dont parlent les astronomes, sont les sources d'énergie et de vie les plus puissantes."-Nikola Tesla
 
Étudiez l'espace physique dit ′′ vide ′′ dans le cours de science unifiée gratuit sur ResonanceScience.org

 

"What is considered as empty space is just a manifestation of matter that is not awakened. No empty space on this...

Publiée par Nassim Haramein sur Vendredi 6 novembre 2020  
L’image contient peut-être : 1 personne

30/05/2020

Pourquoi E=mc2 ? Nous sommes tous des poussières d'étoiles et des êtres de lumière !

Les hommes sont des poussières d'étoiles, ce sont les scientifiques qui l'ont affirmé !

Si nous retenons cette équation et dans la mesure où la matière peut être transformée en énergie et réciproquement. Nous avons les preuves :

1 - que la mort n'existe pas et qu'elle n'est qu'une transformation de la matière ou de notre corps en énergie. Qu'elle n'est que le passage vers une autre dimension ou un autre niveau d'énergie vibratoire, d'où la résurrection. Si nous ne sommes que pure énergie de lumière, quid de l'enfer et du purgatoire ? 

2 - que nous sommes immortels comme nos sources créatrices, l'Univers Lumineux et électriques, nous l'ont promis et notre immortalité est inscrite dans notre ADN lumineux et Cristalin.

3 - que l'énergie libre ou la lumière est en chacun de nous.

E = MC2
Energie = matière x vitesse de la lumière au carré
  

L'équation d'Einstein E = MC2 signifie deux choses très importantes:

1 - La matière équivaut à l'énergie. La matière peut être transformée en énergie, et réciproquement
2 - Une très petite masse de matière renferme une immense énergie. 

La bombe atomique est une application de ce principe. En cassant la cohésion du noyau d'un atome, nous libérons une énergie colossale, qui paradoxalement réside au niveau de l'infinitésimal. 

Nous pouvons imaginer l'énergie contenue dans les milliards d'atomes qui constituent notre corps... 

Nous sommes tous des êtres de Lumière et des poussières d'étoiles ou de Soleils.

Regardez et écoutez bien ces vidéos.

Nous devons remercier tous les scientifiques et Einstein pour les progrès qu'ils nous ont permis de faire notamment en matières de connaissance de l'Univers et de nous mêmes. Mais les théories scientifiques que sont pas figées et elles évoluent avec le temps et la recherche et notamment avec la physique quantique.  

Aussi, il faut rappeler qu'Einstein soutenait que rien ne pouvait aller plus vite que la vitesse de la Lumière, ce qui a été contredit par d'autres scientifiques, dont le Professeur Régis DUTHEIL et Jean-Pierre Garnier-Mallet qui ont découvert et étayé leurs thèses sur la particule du Tachyon,  (qui émane d'une sourcre supra-lumineuse - un espace où l'espace temps n'existe pas), autre que le soleil), qui voyage plus vite que la lumière et qui est près de nous au temps présent.

Explication succincte de la Théorie de la relativité d'Einstein et de la formule connue :

E = mc2 :  énergie (esprit, conscience) = matière (corps physique) * lumière (essence de vie) - 2 (au carré)

Faits de matière et d’énergie, nous pouvons ressentir, manier le temps pour qu’il nous paraisse plus court ou plus long.

L’espace et le temps sont relatifs, l’esprit est notre "Je Suis" ou notre corps Christique ou Divin, ou notre Double Cosmique ou notre âme. L’électricité et le magnétisme sont liés par l’énergie, par le mouvement. Et le mouvement c'est la vie éternelle ou la transformation perpétuelle.

E=mc² partie 1




E=mc² partie 2

E=mc² partie 3

E=mc² partie 4

 

E=mc² partie 5

E=mc² partie 6

 
 


 
 

23/05/2020

Physique Quantique : Nouvelle découverte de Nassim HARAMEIN sur l'Univers connecté

Il est temps de Tous nous UNIFIER avec l'UNIVERS CRÉATEUR, Electrique, Lumineux, Fractal, Holographique, etc.. en tant que cellules Lumineuses de l'UNIVERS. 

Tous Connectés pour ne faire qu'UN !  

 

Physique Quantique : Nouvelle découverte de Nassim HARAMEIN sur l'Univers connecté. 

Invité surprise au "Café du Confinement" avec Patrick BURENSTEINAS, Nassim HARAMEIN nous informe en exclusivité d'une nouvelle découverte scientifique faite dans les heures précédant l'émission! Une rencontre marquante entre deux "perceurs de secrets de l'univers".

(Extrait de l'émission du 11 avril 2020).

 

 

PLUS D'INFOS : https://suneva.ca/2020/03/20/cafe-du-confinement-burenste...

https://www.resonancescience.org/about-nassim-haramein

https://www.facebook.com/patrick.burensteinas.public

Une émission présentée par Estelle GALPAROLI pour https://suneva.ca

 

14/10/2018

C’est de l’arrogance de croire qu’en 150 ans d’industrialisation nous avons changé le climat !

C’est de l’arrogance de croire qu’en 150 ans d’industrialisation nous avons changé le climat !

Spécialiste reconnu des avalanches, le Suisse Werner Munter planche nuit et jour depuis trois ans sur le réchauffement climatique. Et, pour lui, l’homme n’y est pour rien !

Il y a une semaine, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) pointait une nouvelle fois d’un doigt accusateur l’homme et le CO2 qu’il produit comme principaux coupables du réchauffement climatique. Pour Werner Munter, spécialiste mondialement reconnu des avalanches, qui se penche compulsivement sur le phénomène depuis trois ans, « ces gens sont des imbéciles qui répètent en boucle des bêtises, le savent et sont payés pour ! » Le Bernois nous a longuement reçus dans son appartement d’Arolla (VS) pour étayer ces accusations entre une tranche de viande séchée et deux verres de Cornalin. Son diagnostic climatosceptique, loin d’être celui d’un hurluberlu, est partagé par d’éminents scientifiques dont deux Prix Nobel. Il nous l’explique.

Vous affirmez que l’homme n’a rien à voir avec le réchauffement. Pourquoi ?

Précisons tout d’abord que je ne conteste pas le réchauffement lui-même. Je l’ai d’ailleurs constaté en tant que guide de montagne en voyant les glaciers reculer. Celui qui nous fait face par exemple a perdu 100 m depuis que j’ai acheté cet appart en 1989. En 2005, le pilier Bonatti des Drus s’est effondré à cause du réchauffement du permafrost. Ce que je remets en cause, ce sont les causes de ce réchauffement. Elles n’ont rien à voir avec l’homme ou avec le CO2 comme on nous le serine. Je suis arrivé à cette conclusion pour trois raisons.

Quelles sont ces raisons ?

La première, c’est tout simplement l’analyse des données climatiques reconstituées sur des millions d’années. Rien que dans les 10 000 dernières années, il y a eu cinq pics de températures comparables à celui que nous vivons. Ces optima correspondent à des cycles naturels. Au Moyen Age, il était par exemple possible d’aller en vallée d’Aoste depuis Arolla avec les troupeaux car le glacier n’existait plus. Lors des deux premiers optima, le Sahara était une savane avec des lacs, des arbres et des éléphants. Avant cela, pendant des centaines de milliers d’années, il a fait plus chaud qu’aujourd’hui. Et parfois jusqu’à 7 degrés plus chaud ! Or le GIEC se concentre sur les 150 dernières années. Autant dire qu’il regarde autour de son nombril. Les reconstructions paléoclimatiques montrent aussi que, pendant des centaines de millions d’années, il n’y a pas eu de corrélations entre le CO2 dans l’atmosphère et la température sur terre.

Votre second argument ?

La concentration de CO2 – qui est soit dit en passant un gaz vital et non pas un poison – dans l’atmosphère est négligeable. Il y en a un peu moins de 0,5‰ dans l’atmosphère, et au maximum 5% de cette quantité est imputable à l’homme. Pour un million de molécules d’air, il y a seulement 20 molécules de CO2 produites par l’homme. Et chaque année, notre industrialisation rajoute 4 molécules de CO2 pour chaque million de molécules d’air, mais la moitié est absorbée par les océans et les plantes. Et on veut nous faire croire que cette infime proportion due à l’homme est une catastrophe ? J’ai beaucoup de peine à le croire (rires).

Pourquoi dès lors la thèse officielle fait quasi consensus ? Vos collègues scientifiques ne sont pas tous des imbéciles !

Ces théories visent à nous culpabiliser. Quand des scientifiques comme ceux du GIEC disent qu’ils veulent sauver la planète, je dis qu’ils ne sont pas crédibles. Ils mentent pour préserver des intérêts économiques dont les leurs. Car il y a tout un business derrière la lutte contre le réchauffement. Il y a une volonté de faire peur aux gens par exemple en dramatisant la montée des océans, alors que ceux-ci ne s’élèvent que de 2 à 3 mm par an ! C’est aussi une manipulation intellectuelle de parler de CO2 en tonnes plutôt qu’en proportion. Des tonnes, ça impressionne, mais rappelons que l’atmosphère pèse 5 000 000 000 000 000 tonnes !

Votre dernier argument est que la thèse officielle contredit les lois de la physique. C’est-à-dire ?

Celle de la thermodynamique en particulier. Pour faire simple : la terre fait 15° en moyenne. L’atmosphère censément polluée de CO2 est grosso modo à -30° à 10 km d’altitude. Qu’elle réchauffe la Terre qui est bien plus chaude qu’elle est une aberration. La thermodynamique nous dit que la chaleur va toujours vers le froid et jamais dans le sens inverse, ce qui correspond à notre expérience quotidienne.

Alors au final, comment expliquez-vous ce fichu réchauffement ?

Je n’ai pas de réponse car trop de facteurs entrent en jeu. Par contre, j’ai des hypothèses. Je soupçonne par exemple les variations de l’intensité du rayonnement solaire – qui répondent à des cycles – de jouer un rôle central, tout comme les processus nucléaires complexes et méconnus qui sont à l’œuvre au centre de notre Terre. Quoi qu’il en soit, c’est de l’arrogance de croire qu’en 150 ans d’industrialisation nous avons changé le climat. La nature est bien plus forte que l’homme, nous ne sommes pas les maîtres de la Terre ! Source

 

08/10/2018

Changement de Civilisation ? Surgissement d'un nouveau monde par Marc Luyckx Ghisi

L'éveil c'est maintenant..........quelques directions données par un ancien prêtre catholique, professeur en Théologie reconvertit à la ville civile, à la spiritualité et de moins en moins religieux. Vers la fin des religions, ouverture à la vraie spiritualité, solidarité collaborative, basculement des consciences, enfants indigos, physique quantique, dénonciation de la mafia bancaire internationale, du Bildenberg Group, du CFR, l'Europe créée pour endetter et asservir les peuples européens, fin des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft), fin de l'oppression des peuples ........

Changement de Civilisation ? Surgissement d'un nouveau monde par Marc Luyckx Ghisi

Marc Luyckx Ghisi [EN DIRECT]

Interview en direct de Marc Luyckx, mercredi 15/11/2017 à 18h15.

 

Marc Luyckx Ghisi

Livre.JPG

L'auteur

Marc Luyckx né en 1942, est marié avec Isabelle de FRAIPONT et a 6 enfants. Il a eu trois vies. 

Il a d'abord fait un doctorat en théologie, grecque et russe comme prêtre catholique.

 

Il a ensuite fait partie de la fameuse « Cellule de Prospective » de la Commission européenne, créée par Jacques Delors, où il s'occupa des questions de philosophie, d'histoire, de sociologie, dans l'hypothèse d'un changement de société, accéléré par l'immatérialisation de l'économie mondiale (société de la connaissance).

 

Dans la troisième phase de sa vie il a été doyen puis vice-Président de la « Cotrugli Business school » à Zagreb et Belgrade. Il a publié en Français, Anglais, Italien, Allemand. Il a été aussi Vice-Président du groupe des conseillers d’Auroville, Inde du Sud.

Le changement de civilisation que nous sommes en train de vivre est rapide et profond, car la rationalité moderne, l’approche patriarcale, et le capitalisme industriel ne sont plus capables de formuler une réponse satisfaisante ni au problème de notre survie collective et de celle de l’environnement, ni aux problèmes sociaux et démographiques de notre monde en ce début de xxie siècle.

 

En ce sens, ils sont déjà dépassés car ils ne font plus sens. La société civile mondiale cherche déjà ailleurs, même si les pouvoirs s’évertuent à la convaincre qu’il n’y a pas d’alternative. Certains sont d’ailleurs en train d’expérimenter un profond réenchantement, une réconciliation corps-coeur-âme. Dans ce groupe de 25 % de citoyens européens et américains, 66 % sont des femmes.

 

Ces changements en cours touchent aux aspects les plus profonds de nos vies comme la relation homme-femme, le sacré, la vérité, le statut de la raison et de la science, mais aussi de la conscience du temps, de l’espace et du bonheur. Et en même temps, c’est l’architecture souterraine de la manière de vivre « moderne » qui est en crise. Notre manière de penser trop analytique, mentale et rationnelle ne nous satisfait plus. Il est normal que les citoyens ressentent de l’angoisse car ils sentent bouger les plaques tectoniques sous eux.
 

À un niveau moins profond, mais tout aussi important, la société et l’économie de la connaissance sont comme un turbo qui accélère et approfondit ces changements. En modifiant le coeur même de la logique capitaliste et communiste, elle les dépasse, et nous fait entrer dans une logique qui s’avère chaque jour plus différente et où les avantages et les dangers ne seront pas nécessairement ceux que nous percevons aujourd’hui.

 

Les statistiques montrent que 100 millions de citoyens européens et nord-américains changent de valeur en silence. Ils sont plus concernés par l’écologie, la solidarité sociale, la croissance intérieure et le dialogue des cultures.

 

Nous vivons un changement de société rapide et profond car la rationalité moderne, l'approche patriarcale et le capitalisme ne peuvent plus répondre aux problèmes de notre temps. Si l'Europe comprend que la modernité qu'elle a contribué à créer touche à sa fin, elle peut entrer dans la société de la connaissance en capitalisant sur tout ce qui apparaît aujourd'hui comme des handicaps: la diversité culturelle, la solidarité sociale et familiale, la promotion de la femme, la solidarité avec le Tiers-Monde, le sens du beau et des valeurs humaines et spirituelles. En apparaissant sage, l'Europe peut contribuer au réenchantement du monde.

 

Préface du Professeur Ilya Prigogine, Prix Nobel de Chimie 1977
Économies Plurielles
ECONOMIE 

 

Livres à télécharger :

 

AU-DELA DE LA MODERNITE, DU PATRIARCAT ET DU CAPITALISME - La société réenchantée

 https://docs.wixstatic.com/ugd/112b78_caabcebc10eb45d49c1...

 

CO-CRÉER LE MONDE NOUVEAU Valeurs, vision, économie et politique, ... tout est à réinventer

https://docs.wixstatic.com/ugd/112b78_5dbbd4e1d6d4427c9d0...