Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2011

L'euro pourrait disparaître avant Noël (Attali)

L'Agent des Rothschild et du Nouvel Ordre Mondial a parlé !

Et pour dire quoi ?

Qu'il faut que les peuples européens acceptent de se laisser endetter (spolier) afin  de permettre à la Banque centrale européenne de racheter les obligations d'Etat des pays européens frappés par la crise. Il faut en outre que ces derniers abandonnent une partie de leur souveraineté financière et que l'UE apporte des changements à sa législation.

C'est ça, nous sommes déjà sous dictature avec l'Europe qui appartient au BILDENBERG Groug et nous devons encore accepter de nous laisser endetter et de renoncer à notre souveraineté financière. Ah bon ? Parce que nous l'avions encore notre souveraineté financière ?

Vous remarquerez que ce sont des sionistes qui donnent toujours les codes à leurs amis pour faire avancer leurs plans et qu'ils adorent la France, soi-disant.

Et s'ils allaient faire de la politique et de la finance dans leur pays d'origine ?

En prime il a culot d'asséner à la radio que les peuples sont coupables de la crise et de leur endettement pour avoir élu démocratiquement les VRP de Rothschild, des Banques et les Agents du Nouvel Ordre Mondial au pouvoir.

Il a raison ! Nous aurions dû les mettre dehors depuis longtemps, ces traîtres !

Quant au fait que l'euro pourrait disparaître avant la Noël, ce qui serait un bien pour tous les peuples européens à condition qu'ils puissent revenir à leur monnaie souveraine, faire annuler la dette et les lois scélérates qui livrent la France aux Banksters, ne vous réjouissez pas trop vite ! Ils pourraient en profiter  pour nous rendre encore plus esclaves des banskters et nous imposer une autre monnaie unique tel que le souhaitent les promoteurs du Nouvel Ordre Mondial : les Illuminati-reptiliens et leurs agents.


International
L'euro pourrait disparaître avant Noël (Attali)
Dossier: Crise financière mondiale

euro.jpg


L'euro pourrait disparaître avant Noël (Attali)
© Photo Robert & Mihaela Vicol

14:37 26/11/2011
BRUXELLES, 26 novembre – RIA Novosti



L'euro pourra disparaître avant Noël, si les mesures anticrise adéquates ne sont pas adoptées au niveau européen, a déclaré le célèbre économiste français Jacques Attali.

"La question désormais est la suivante: est-ce que l'euro existera toujours à Noël? Il y a plus d'une chance sur deux pour que la monnaie unique ne soit plus là ou du moins qu'elle soit en train de se défaire", a annoncé l'ex-président de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, cité par la radio belge.

D'après M. Attali, pour prévenir la mort de l'euro il est indispensable de permettre à la Banque centrale européenne de racheter les obligations d'Etat des pays européens frappés par la crise. Il faut en outre que ces derniers abandonnent une partie de leur souveraineté financière et que l'UE apporte des changements à sa législation.

"Voici les trois étages. Le premier peut se faire en cinq minutes, le deuxième en une semaine, le troisième en six mois. Mais il faut lancer les trois en même temps. Sinon, on va au désastre", a souligné l'économiste.

http://fr.rian.ru/world/20111126/192136429.html

Jacques Attali : « Le peuple est coupable de la crise »

« Quand les démocraties s’endettent il faut en payer le prix, il faut rembourser. On a beau manifester, la dette elle est là, on l’a faite de façon démocratique. Les peuples portent les erreurs originelles qui ont conduit à la dette car démocratiquement ils ont élu les gens qui ont augmenté cette dette. »

Jacques Attali - Le peuple coupable de la Crise

http://www.youtube.com/watch?v=1ug2wAja2R8&feature=pl...


26/11/2011

Crise de l'euro: l'eurodéputé Farage fustige la Commission européenne

Et s'ils arrêtaient de fustiger et qu'ils passaient aux actes, des référendums des peuples européens pour leur demander s'ils veulent sortir de l'Europe et demander l'annulation de la dette qui ne permet que d'enrichir leurs amis banksters ?

Nous avons vu ce qu'ils ont fait du référendum qui avait été demandé par l'ancien ministre Grec qui a été remplacé depuis. Dehors les gêneurs et ceux qui veulent vraiment appliquer la démocratie dans leur pays.

C'est ce que l'on appelle la démocratie en Occident et en Europe.

Du reste, en France, le traité de Lisbonne a été imposé aux Français, sans qu'ils n'aient eu leur mot à dire et alors qu'ils s'opposaient à la Constitution pour l'Europe.

Ce n'est pas de la dictature cela ?


Crise de l'euro: l'eurodéputé Farage fustige la Commission européenne

Dossier: Crise financière mondiale

Crise de l'euro: l'eurodéputé Farage fustige la Commission européenne
15:53 16/11/2011
BRUXELLES, 16 novembre - RIA Novosti

La politique menée par la Commission européenne a débouché sur la crise économique et financière qui affecte l'UE à l'heure actuelle, a déclaré mercredi à Strasbourg l'eurodéputé britannique Nigel Farage.

"Vous devez assumer la responsabilité de ce que vous avez fait. Il faut tous vous licencier", a lancé le célèbre eurosceptique à l'adresse du président de la Commission européenne José Manuel Barroso et du commissaire européen aux affaires économiques et monétaires Olli Rehn.

Ancien leader du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP, 2006-2009), Nigel Farage est connu pour ces critiques acerbes à l'égard des responsables européens. Ainsi, en février 2010, M.Farage a prononcé au PE un discours dans lequel il a accusé le président du Conseil européen Herman Van Rompuy l'intention d'être un "assassin de la démocratie européenne et de toutes les nations européennes".

© RIA Novosti. Vasili Shikhachevskiy

La Russie menace de déployer des missiles nucléaires en Europe

Il ne se passe rien, rassurez-vous !

Certains pratiqueront la méthode Coué, en disant : Tout va bien, je suis bien ! Je suis gai, tout me plaît. Ou ils préfèreront jouer les autruches !

Sauf que nous vous alertons pour que vous puissiez vous préparer en conscience et en toute sérénité. Le libre-arbitre ne peut s'exercer que si nous avons le choix, et là le choix devrait être vite fait.

Si vous ne savez rien, comment pourriez-vous vous préparer aux échéances qui arrivent ?

Vous avez un bel exemple des relations de causes à effets avec la réaction de la Russie.

Quand on provoque quelqu'un, le résultat ne se fait  pasattendre, c'est l'effet boomerang qui agit.


La Russie menace de déployer des missiles nucléaires en Europe

LEMONDE.FR Avec AFP, AP et Reuters | 23.11.11 | 15h58   •  Mis à jour le 23.11.11 | 20h55

 

Un porte-missile nucléaire russe lors de la parade de la Victoire à Moscou, le 9 mai 2008.

Un porte-missile nucléaire russe lors de la parade de la Victoire à Moscou, le 9 mai 2008. AFP/YURI KADOBNOV

Un petit air de guerre froide. Le président russe Dmitri Medvedev a menacé, mercredi 23 novembre, de déployer des missiles nucléaires de courte portée de type Iskander dans l'enclave de Kaliningrad, aux portes de l'Union européenne, si les Etats-Unis poursuivaient sans concession le déploiement de leur bouclier antimissile en Europe.

Dans une allocution télévisée de sa résidence de Gorki, près de Moscou, M. Medvedev a déclaré que les Etats-Unis et l'OTAN, dans leur projet de système antimissile officiellement tourné vers des pays tels que l'Iran, "n'[avaient] pas l'intention jusqu'à présent de prendre en compte" l'inquiétude russe.

En conséquence, la Fédération de Russie développera, si nécessaire, "dans l'ouest et dans le sud du pays, des systèmes offensifs modernes qui garantiront la destruction des installations européennes de la défense antimissile des Etats-Unis", a déclaré le président russe. "Une de ces mesures sera le déploiement d'une batterie de missiles Iskander dans la région de Kaliningrad."

Un ultimatum auquel les Etats-Unis ont opposé une fin de non-recevoir. "Les systèmes antimissiles dont le déploiement est prévu en Europe ne menacent pas, et ne peuvent pas menacer la dissuasion stratégique de la Russie", a déclaré le porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain, Tommy Vietor, ajoutant : "Nous ne modifierons ou ne limiterons d'aucune façon nos projets de déploiement."

LA RUSSIE CRAINT POUR SA SÉCURITÉ

Ce n'est pas la première fois que Moscou brandit ce genre de menaces. La Russie dit craindre que ce système ne nuise à sa propre sécurité et a exigé, jusqu'à présent en vain, d'y être associée pour vérifier qu'il ne vise pas sa capacité de dissuasion.

Cette crainte est exacerbée dans un contexte électoral. Le président Medvedev a prononcé cette allocution au moment où son pays se prépare à des élections législatives. A l'approche du scrutin, la politique intérieure a pris des accents volontiers nationalistes.

 

Le chef de l'Etat russe est allé jusqu'à envisager une sortie du Start (Strategic Arms Reduction Treaty), le traité de désarmement nucléaire signé avec les Etats-Unis et entré en vigueur en février, tout en soulignant que la Russie "ne fermait pas la porte" à des négociations ultérieures. Une ouverture au dialogue qu'a saluée le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, tout en qualifant de "très décevante" la menace brandie par Dmitri Medvedev.

Le représentant de la Russie auprès de l'OTAN, Dmitri Rogozine, a quant à lui précisé lors d'une conférence de presse que cette mesure ne serait mise en œuvre que lorsque le déploiement en Europe du système antimissile de l'organisation aurait atteint un "point de non-retour".

Le système antimissile mis en place par les Etats-Unis en Europe prévoit de protéger les pays de l'OTAN de tirs de missiles en provenance de l'Iran ou de la Corée du Nord. La Roumanie, la Turquie, la Pologne et plus récemment l'Espagne y ont officialisé leur participation. L'achèvement de ce dispositif est programmé en 2018.

http://www.lemonde.fr/international/article/2011/11/23/la...

Les porte-avions russes et américains se dirigent vers la Syrie

ALLEZ NOUS Y ALLONS VERS LA 3èME GUERRE MONDIALE qui a dejà commencé par l'invention de la crise financiere mondiale, dès 2008.

qui va payer le coût humain et financier de ces guerres fraticides ?

Il faut bien faire avancer les plans des illuminati-reptiliens qui souhaitent s'accaparer tous les pays pour nous instaurer leur unique religion mondiale et leur nouvel ordre mondial après avoir créé le chaos sur la planète ?


Brèves /

Les porte-avions russes et américains se dirigent vers la Syrie

25 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) - Le jeu suicidaire auquel nous conduit le tandem franco-britannique dans sa volonté d’un affrontement avec l’axe Damas-Téhéran-Moscou-Beijing se précise.

Alors que les sénateurs bellicistes américains John McCain et Lieberman ont déclaré « applaudir » l’initiative du président français Nicolas Sarkozy visant à rassembler les pays dans le monde entier « pour sanctionner la banque centrale d’Iran et suspendre les achats de pétrole iranien », la Russie, par la voie d’Alexandre Loukachevitch, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a sommé la France de clarifier son idée de « couloirs humanitaires » en Syrie. En Libye, c’est bien cela qui a servi de prétexte hypocrite pour imposer un changement de régime et la liquidation d’un chef d’Etat.

Sur place, la préparation d’une épreuve de force se traduit par l’envoi de bâtiments de guerre et le déploiement d’armes puissantes.

Rappelons d’abord que depuis longtemps, dans le port syrien de Tartus, la Russie dispose d’une base navale. Sur le site Inforwars.com, Paul Joseph Watson rapporte que les six bâtiments de guerre russes qui ont pénétré dans les eaux territoriales syriennes ont notamment débarqué une équipe de conseillers techniques russes envoyée pour installer au plus vite les missiles russes S-300 récemment réceptionnés par Damas.

Selon le quotidien arabe  Al Quds Al Arabi qui paraît à Londres, ces informations sont parvenues de l’Ambassade syrienne à Moscou. Elles indiquent que du point de vue du Commandement suprême de Russie, la Syrie est une ligne rouge pour les intérêts russes. D’autre part, elles établissent que la collaboration et la coordination entre les armées russe et syrienne se poursuivent au plus haut niveau afin de protéger la Syrie d’une intervention des Etats-Unis, de l’UE ou des forces de l’OTAN comme celle qui a eu lieu en Libye.

Al Quds Al Arabi estime que la Syrie a déjà reçu des missiles sol-air ultra-sophistiqués de type S-300 ; Des experts russes se sont rendus en Syrie pour aider à déployer et à rendre opérationnelles ces batteries de missiles. La Russie a également livré en Syrie un système de radars couvrants tous les objectifs aériens militaires jusqu’à Tel-Aviv et qui couvre également tous les mouvements de la base aérienne d’Incirlik en Turquie qui sert à l’US Air Force et aux forces de l’OTAN.

Les missiles S-300 ont la capacité d’intercepter des missiles balistiques ainsi que des cibles aériennes. Ces missiles sont équipés d’un système de radar en mesure de suivre jusqu’à 100 objectifs et à en intercepter une douzaine en même temps. La Russie a déjà vendu de tels systèmes aux Iraniens, mais sous la pression américaine et israélienne, la transaction avait été annulée.

Armer la Syrie avec des armes de ce type vise à mettre hors jeu toute perspective d’un « couloir humanitaire » envisagée par les occidentaux. Des rapports circulent affirmant que des avions de chasse turque ou d’Etats arabes vont entrer en action pour sécuriser une zone d’exclusion aérienne.

D’après un blog rattaché au site de l’Académie de guerre royale suédoise, dans le grand nord, c’est le porte-avion Russe Amiral Kuznetsov qui est appareillé à Mourmansk pour se rendre en Méditerranée. Le blog affirme également que le porte-avion George H.W. Bush, stationné d’ordinaire dans le détroit d’Hormuz, est déjà arrivé sur place et que le HMS Vancouver restera quelques mois supplémentaires.

Ajoutons à cela que l’Ambassade américaine à Damas a sommé ses ressortissants de quitter « immédiatement » le pays et que la Turquie déconseille fortement à ses concitoyens de transiter par la Syrie.

Pour sa part, Joseph Watson estime qu’une attaque contre la Syrie ne serait que le prélude à une attaque plus vaste contre l’Iran, un pays allié de la Syrie qui s’est engagé à défendre le régime de Damas.

 

25/09/2011

Explosions solaires et Panne d'électricité géante : dix millions de Chiliens plongés dans le noir

Peut-être serait-il temps d'instaurer les liens entre  ces pannes d'électricité avec les éruptions solaires que nous subissons en ce moment et les alignements planétaires, au lieu de venir nous raconter n'importe quoi ?

Une gigantesque panne de courant avait eu lieu en Californie le 9 septembre, et comme par hasard à chaque fois que des éruptions solaires intenses ont lieu.

Le Point.fr - Publié le 25/09/2011 à 09:35 - Modifié le 25/09/2011 à 09:43

Panne d'électricité géante : dix millions de Chiliens plongés dans le noir

Plus de la moitié des habitants du Chili ont subi les conséquences d'une vaste panne d'électricité, samedi, durant plusieurs heures.
Panne d'électricité géante : dix millions de Chiliens plongés dans le noir

Une famille chilienne plongée dans le noir à Santiago, samedi 24 septembre. © Martin Bernetti / AFP

Une panne d'électricité géante a plongé dans le noir samedi soir la capitale Santiago et plusieurs régions du Chili pendant environ trois heures, affectant 10 des 17 millions de Chiliens et donnant lieu à quelques incidents, dont un pillage de supermarché qui a fait un blessé. La panne s'est produite vers 20 h 30 (23 h 30 GMT), touchant l'ensemble de la capitale, et ses six millions d'habitants, et des régions depuis l'Atacama au nord jusqu'au Maule dans le centre-sud, soit une bande d'environ 800 km.

L'électricité est revenue progressivement dans les heures suivantes. "La production d'électricité a été rétablie dans tout le pays, et la distribution à plus de 90 %", a déclaré, trois heures après la coupure, le ministre de l'Énergie Rodrigo Alvarez. Selon l'Onemi, la panne était due à un dysfonctionnement dans le système central d'interconnexion. Mais sa cause précise était inconnue, selon le ministre. Elle s'est doublée d'un problème dans le système informatique de récupération, "ce qui ne s'était jamais produit auparavant", a-t-il déclaré.

Un sabotage pas envisagé

Interrogée sur la possibilité d'un acte de sabotage, la préfète de Santiago Cecilia Perez a dit n'avoir "aucun élément allant dans ce sens". Selon des radios locales, l'électricité était revenue en plusieurs secteurs de Santiago moins d'une heure après la coupure, et environ deux heures plus tard dans des régions comme Valparaiso (centre), le Maule, Atacama.

À Santiago, la coupure a affecté le métro, dont les stations ont été fermées et évacuées, les communications téléphoniques et de nombreux spectacles prévus samedi soir, dont un concert du chanteur portoricain Ricky Martin. Le concert a toutefois pu reprendre et aller à son terme, à l'aide de générateurs. Un match de football de première division chilien a été suspendu.

Réseau instable

Un supermarché de Quilicura, une banlieue nord de Santiago, a été mis à sac lors d'un pillage par une foule d'environ 200 personnes qui a profité de l'obscurité, a indiqué à la télévision publique TVN le colonel de carabiniers (police en uniforme) Juan Munoz. À l'arrivée de la police, les pilleurs se sont heurtés aux forces de l'ordre à coups de pierre, mais aussi avec des armes à feu. Un mineur a été blessé à la jambe par une balle. Un homme de 26 ans a été arrêté sur les lieux, a indiqué le vice-ministre de l'Intérieur Rodrigo Ubilla. Un poste de péage routier a par ailleurs été la cible d'un braquage pendant la panne, tandis que le ministère des Transports a signalé quelques bus du Transantiago attaqués à coups de pierre. Dans Santiago, où quasiment aucun feu de signalisation ne fonctionnait, des policiers ont été déployés sur les grands carrefours de la ville, tandis que la population était invitée à rester chez elle.

La dernière grande panne similaire d'électricité au Chili s'est produite en mars 2010, imputée officiellement alors aux dommages infligés au système électrique par le puissant tremblement de terre du 27 février, de magnitude 8,8, qui a fait plus de 500 morts. Les autorités ont à l'époque averti que l'instabilité du réseau pourrait durer de longs mois.

http://www.lepoint.fr/monde/panne-d-electricite-geante-di...


Gigantesque panne d'électricité en Californie

Gigantesque panne de courant dans le sud de la Californie

Mis à jour le 09.09.11 à 07h42

Une gigantesque panne d'électricité a plongé dans le noir jeudi le sud de la Californie. La compagnie San Diego Gaz and Electric a déclaré que l'ensemble de ses clients, au nombre de 1,4 million, étaient privés de courant. Cinquante six mille habitants de l'Arizona ont également été affectés.

Les feux de circulation ont cessé de fonctionner, les stations-service sont à l'arrêt et les réseaux de téléphone portable fonctionnent par intermittence. «Il n'y a pratiquement plus de lumière dans les rues», a déclaré un professeur de l'université de San Diego joint au téléphone.

La compagnie de San Diego a prévenu ses clients que le courant ne serait sans doute pas rétabli avant ce vendredi matin.

Reuters

http://www.20minutes.fr/ledirect/783964/gigantesque-panne...

Comment vivrait -on une panne d'électricité mondiale ?...

Comme celà ? : Et si il y avait une panne d'électricité majeure ?