27/03/2014

VERROU – Obama accusé par un journaliste d’être pire que Bush pour la liberté de la presse

VERROU – Obama accusé par un journaliste d’être pire que Bush pour la liberté de la presse

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/03/25/verrou-obama-accuse-par-un-journaliste-detre-pire-que-bush-pour-la-liberte-de-la-presse/

Symbole de l'Agence de sécurité nationale américaine (AP/Patrick Semansky).

L'administration Obama est « le plus grand ennemi de la liberté de la presse que l’Amérique ait connu depuis au moins une génération ». A l’occasion d’une conférence organisée à New York sur le thème de la protection des sources et de la sécurité nationale, le journaliste du New York Times James Risen, qui a couvert la Maison Blanche pendant le mandat du président démocrate, a fait le procès de ceux qui dirigent les Etats-Unis depuis 2008.

Pour M. Risen, l’actuelle administration veut « limiter le champ d’investigation sur la sécurité nationale » afin de « créer un chemin balisé pour la couverture de ces sujets », relate le site Poynter dans un compte-rendu de la conférence. N’importe quel journaliste qui se risque à outrepasser les limites posées par le gouvernement « sera puni », a ajouté James Risen. Le journaliste spécialisé dans les activités du gouvernement américain considère que l’administration Obama a créé « de facto un Official Secrets Act », soit un état législatif qui protégerait les secrets d'Etat.

En 2013, la révélation des écoutes des communications téléphoniques et e-mails de journalistes de l’agence Associated Press et de Fox News, interceptés pour des motifs prétendument liés à la sécurité nationale – les journalistes espionnés étaient soupçonnés d'avoir relayé des fuites –, avait scandalisé les défenseurs du premier amendement de la Constitution, qui protège la liberté de la presse aux Etats-Unis. Entre 2009 et 2013, l'administration Obama a poursuivi six personnes pour avoir livré des informations confidentielles à la presse. Soit deux fois plus que tous ses prédécesseurs combinés.

PROTÉGER SES SOURCES

James Risen est l’un des journalistes qui a contribué à dévoiler le programme de surveillance de l’Agence de sécurité nationale américaine (NSA). Ce travail lui a valu de recevoir, avec Eric Lichtblau, le prix Pulitzer en 2006. Il lui a aussi valu d’être accusé par le gouvernement américain d’entrave à la sécurité nationale. Depuis, M. Risen a saisi la Cour suprême pour tenter de protéger l'une de ses sources.

Les révélations d’Edward Snowden sur la surveillance pratiquée par les agences américaines de renseignement ont ravivé les tensions entre pouvoir politique et médias. Après près d'un an de révélations, plusieurs journalistes, dont Glenn Greenwald, ont rejoint le magazine en ligne The Intercept.

Accusé d'espionnage, de vol et utilisation illégale de biens gouvernementaux par les Etats-Unis, Edward Snowden s’est réfugié en Russie en août dernier, où il a obtenu l’asile temporaire, après être resté bloqué pendant trente-neuf jours dans la zone de transit de l’aéroport de Moscou. L’informaticien et ancien consultant de la NSA s’est exprimé par vidéoconférence le 10 mars dernier à l’occasion du festival South by Southwest – rendez-vous annuel consacré aux nouvelles technologies à Austin (Texas). « La NSA met le feu à Internet, vous êtes les pompiers qui peuvent le sauver », a-t-il lancé à ceux qu’ils considèrent comme « la communauté qui construit Internet ».

 

 

22/03/2014

Crimée : Discours historique de Vadimir Poutine le 18.03.2014

Le discours entier de Poutine après la censure des merdias aux ordres du lobby sioniste. Rétabir la vérité pour résister aux mensonges !

 

Crimée : Discours historique de Vadimir Poutine le 18.03.2014 :

La Crimée a toujours été et restera une partie indissociable de la Russie...

 samedi 22 mars 2014, par Comité Valmy

 

 Voir la vidéo directement sur le site du Comité Valmy : ICI

 

 poutine discours.jpg

Standing ovation pour Vladimir Poutine au Parlement russe


Standing ovation pour Vladimir Poutine au... par lemondefr

Vladimir Poutine :

« La Crimée n’appartiendra jamais aux successeurs de Bandera »

Les citoyens de la Crimée ont décidé eux-mêmes de leur destin par référendum et déclaré nettement et clairement leur désir d’être avec la Russie.

La Fédération de Russie n’est pas intéressée à voir l’Ukraine divisée, elle est prête à entretenir les relations amicales avec elle, à continuer à coopérer, mais elle protégera les millions des citoyens russes résidant sur le territoire de ce pays, a déclaré le 18 mars le président Vladimir Poutine au Kremlin dans le message extraordinaire adressé au parlement russe et à la direction de la République de la Crimée.

Immédiatement après l’intervention du président, l’accord intergouvernemental sur le rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie a été signé. Ce jour entrera dans tous les manuels d’histoire.

Voici ce que le président a dit au sujet des événements dramatiques en Ukraine.

« Tout ce qui se passe maintenant en Ukraine nous inquiète beaucoup, et cette inquiétude est bien claire : en effet, nous ne sommes pas simplement des voisins proches, nous sommes en réalité un seul peuple. Kiev est la mère des villes russes. L’ancienne Russie est notre source commune. Nous ne pourrons pas nous passer les uns des autres. Je dirai encore une chose. En Ukraine, vivent et vivront des millions de Russes, de citoyens russes. Et la Russie protégera toujours leurs intérêts par des moyens politiques, diplomatiques, juridiques. Cependant, avant tout, l’Ukraine elle-même doit être intéressée à ce que les droits et les intérêts de ces gens soient garantis. C’est le gage de la stabilité de l’État ukrainien et de l’intégrité territoriale du pays. »

Mise en ligne CV : 19 mars 2014

Vladimir Poutine a déclaré que la péninsule avait été et resterait russe, aussi bien qu’ukrainienne, et celle des Tatars de Crimée, et que sa séparation de la Russie et son rattachement à l’Ukraine en 1954 ont été réalisées en violation des normes constitutionnelles et pour des raisons opaques. Le président a promis que chacune des trois langues sur le territoire de la Crimée aurait le statut de langue d’État. Parmi les projets les plus proches, il y a la réhabilitation des Tatars de Crimée qui ont souffert des répressions dans les années soviétiques.

« Après la disparition du système bipolaire, la planète n’est pas devenue plus stable pour autant. Les institutions internationales clés ne s’affermissent pas, elles dégénèrent souvent. Nos partenaires occidentaux, les États-Unis en tête, préfèrent se guider dans leur politique non pas sur le droit international, mais sur le droit du plus fort », a dit le président russe a dit au sujet de l’ordre mondial qui a amené aux événements ukrainiens.

À titre d’exemple, Vladimir Poutine a cité les opérations en Yougoslavie, en Irak, en Afghanistan, en Libye. Selon le président, on a imposé à ces pays des standards étrangers, à la suite de quoi, au lieu de la démocratie et de la liberté, le chaos s’est établi. Un scénario semblable a été réalisé en Ukraine que l’on continue à « entraîner » dans l’OTAN.

Aux dires du chef de l’État, on tente de pousser la Russie dans ses derniers retranchements à cause de sa position indépendante, tandis qu’elle propose sincèrement la coopération sur tous les axes. Cependant, il y a des limites à tout, a résumé Poutine.

« Nous ne voyions pas de démarches similaires de leur côté, au contraire, on nous a constamment trompés, les décisions étaient prises derrière notre dos, on nous mettait devant le fait accompli. C’était le cas avec l’élargissement de l’OTAN vers l’Est, et avec le déploiement du système d’ABM, avec l’éternisation des négociations sur les problèmes des visas, avec les promesses de concurrence honnête et de libre accès aux marchés globaux. »

Le président russe a déclaré que dans le cadre de la situation en Ukraine, les partenaires occidentaux de la Russie avaient franchi la ligne rouge et a réaffirmé que les intérêts de la Russie devaient être respectés.

Le président a spécialement noté que, selon les sondages, plus de 90 % de Russes, ainsi d’habitants de la Crimée, ont soutenu la réunification de la république avec sa patrie historique. L’accord sur le rattachement de la péninsule à la Fédération de Russie a été soumis au parlement pour ratification. Tout de suite après cette procédure, l’Accord aura force de loi, cependant, comme le stipule le texte du document, il « est appliqué provisoirement » dès le moment de sa signature, c’est-à-dire dès le 18 mars.

Ilia Kharlamov

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article4396

Dossier Ukraine/Crimée : Les médias censurent Poutine. La trouille ? - Armand Lafevre

Quand Poutine a purement et simplement ridiculisé et renvoyé d’un revers de main l’Occident et que les merdias aux ordres du lobby sioniste nous le cache !

 

Les médias censurent Poutine. La trouille ? - Armand Lafevre

21 mars 2014

Article en PDF : Enregistrer au format PDF

iTélé, BFM TV ou France 24 étaient bien préparés avec chacun un traducteur « live » du discours...

 
 
Ce sont des tweets commentant le discours de Vladimir Poutine en direct qui me donnèrent envie de le regarder, certes un peu sur le tard. J’allume la télévision en pensant qu’il allait falloir faire du zapping afin de trouver la retransmission en direct. A vrai dire, je n’ai pas eu à chercher très loin : iTélé, BFM TV ou France 24 étaient bien préparés avec chacun un traducteur live du discours. Je n’ai pu assister qu’au dernier ¼ d’heure du discours qui me fit hérisser les poils tant son contenu était anti-occidental tout en étant empreint de non-violence. Les spectateurs, représentants du milieu politique (la douma + représentants des provinces Russes) et religieux (Orthodoxes, Juifs, Musulmans) ont tous fait une standing ovation à la fin du discours.

Cherchant à revoir le début du discours, je laissais passer quelques heures en pensant qu’un internaute allait bien mettre à disposition ce discours sur YouTube ou Dailymotion. A mon grand étonnement, rien jusqu'à la fin de la journée. Sur les sites replay des grands medias (qui l’ont retransmis en direct) rien non plus, si ce n’est une vidéo résumé d’1 à 2 min. max.
 
Captures-3jp1cf0-62eda.jpg
 
 

Le soir, seule l’image (ou presque) de Vladimir Poutine signant le traité rattachant la Crimée à la Russie est diffusée.

Le soir même, je scrute les mass medias (France 2, CANAL+ et M6) et je suis stupéfait de voir que l’on diffuse seulement l’image de Vladimir Poutine signant le traité rattachant la Crimée à la Russie plus une allusion au fait qu’il ne s’attaquera pas au reste de l’Ukraine. Evidemment, je ne m’attendais pas à ce qu’il passe l’intégralité du discours à 20h mais ils sont allés très vite, trop vite à mon goût sachant que la veille (17 mars) David Pujadas était en Crimée pour une édition Spéciale pendant le JT de 20h, et là plus rien. Stop on remballe, circulez y a plus rien à voir.

Poutine a purement et simplement ridiculisé et renvoyé d’un revers de main l’Occident.

Le lendemain matin, je continue mes recherches, et enfin un internaute avait pu mettre l’intégralité du discours sur YouTube. Je lance la page et, étant donné la longueur (49 min), je laisse l’onglet de côté et n’y pense plus jusqu’au déjeuner ou je décide de la regarder sur mon téléphone. Etrange, plus rien du tout. Je file sur mon PC de bureau, la vidéo est toujours là, mais je lance l’url sur un autre onglet et là : « l’utilisateur a supprimé cette vidéo ».
 
 

Cette vidéo n’aura eu pour durée de vie sur YouTube que quelques heures qu’il ne fallait pas rater. En revenant sur le premier onglet, je vois que la barre de chargement s’est arrêtée au 1/3. Tant pis, j’appuie sur le bouton, je verrai ce ce que je verrai. Mais grâce au cache de l’ordinateur, j’ai pu voir l’intégralité du discours. Et c’est là que j’ai compris que Vladimir Poutine avait purement et simplement ridiculisé et renvoyé d’un revers de main l’Occident et ses pratiques « grossières » pendant les événements de Maidan tout en les renvoyant au droit international . Il m’apparut donc évident que la presse occidentale n’allait pas s’étaler dessus (même s’ils s’étaient tous empressés de diffuser le direct). C’est juste que, pour la France en tout cas, ce discours, à l’heure où j’écris cet article, n’est pas/plus disponible. Pourquoi ? Nos chers dirigeants éprouveraient-ils un quelconque sentiment honte à l’approche d’échéances électorales faisant office de test d’opinion ? 

Il apparait donc clairement que quand un Capitaine a de grosses faiblesses, les rendre publiques au reste de l’équipage risquerait de susciter une mutinerie. Hier ce Capitaine, c’était l’U(E)SA. 

Discours entier disponible ici (Capturer sur BFM TV) :

 
 
 

21/03/2014

Quand la lutte contre l’antisémitisme provoque un gros clash sur I Télé

 

INFO PANAMZA. Mardi soir, sur la chaîne I Télé, un débat inédit et tumultueux sur l'antisémitisme s'est déroulé. La preuve en images.

                                                                                                            Le 19.03.2014 à 17h12

Un "moment de télévision" peut surgir quand le ronron médiatique des chaînes tout-info est soudainement assailli par une parole inattendue.

itélé180314

Le 18 mars, dans l'émission intitulée On ne va pas se mentir, l'animatrice Léa Salamé, pourtant entourée de gens de bonne compagnie, n'a pas vu le coup venir. Interrogeant la romancière Émilie Frêche à propos de sa participation au rassemblement parisien contre l'antisémitisme, prévu ce mercredi soir au Trocadéro, la journaliste s'est tournée vers une autre invitée, Sophie de Menthon (membre du Conseil économique, social et environnemental), afin de solliciter son avis sur la pertinence d'un tel évènement. 

Panamza vous propose de découvrir sa réponse atypique et le clash qui s'en est suivi (à partir de la 2ème minute de la vidéo ci-dessous).

 

Rappel: originaire d'Algérie, Emilie Frêche, autrice d'une longue tribune dans Le Monde contre le tandem Nicolas Anelka-Dieudonné et scénariste du prochain film d'Alexandre Arcady sur l'affaire Fofana-Halimi, est également cette personnalité qui a fait un esclandre sur le plateau de Frédéric Taddeï à la suite de l'interview de Marc-Edouard Nabe. Quant à l'homme présent à ses côtés, également présent au rassemblement au Trocadéro (comme le seront d'ailleurs Manuel Valls ainsi que les membres de la Ligue de défense juive), il s'agit de Jérome Guedj, député socialiste et créateur du Prix Ilan Halimi.

 

Deux ans après la tuerie du collège-lycée juif de Toulouse, ce rassemblement contre l'antisémitisme accompagne le dévoilement -hier, à la Knesset- d'un plan spécial du gouvernement Netanyahou pour favoriser l'émigration des juifs de France en Israël. Oded Forer, directeur général du ministère de l'Intégration, a ainsi fait savoir que "la mauvaise situation économique en France, la montée de l'antisémitisme" et le fait qu'Israël soit "un pays attractif" constituaient "une opportunité qu'on ne peut pas rater".

 

Même discours, presque mot pour mot, du côté d'Arié Bensemhoun, respoonsable de la communauté juive de Toulouse, ex-candidat pour la présidence du CRIF et directeur exécutif d'Elnet France. Souvenez-vous: il s'agit de ce lobby israélo-américain, évoqué en détail par Panamza, qui avait financé la campagne de François Hollande pour les primaires socialistes de 2011. Interrogé hier sur i24news (la chaîne israélienne détenue par Patrick Drahi, futur acquéreur de SFR), l'homme qui fut en charge de la co-gestion de crise à la suite des événements survenus dans le collège-lycée toulousain (et qui avait fortuitement rencontré Claude Guéant la veille) a ouvertement encouragé "l'aliya" des "jeunes juifs" de France en direction d'Israël.

 

Un appel dans la droite ligne d'Ariel Sharon et Benyamin Netanyahou qui en firent autant, l'un et l'autre, et qui résonne avec le propos étrange de Vincent Peillon lorsqu'il fut récemment de passage en Israël: interrogé sur l'afflux de Français juifs dans le pays, le ministre de l'Éducation nationale avait alors exprimé une réponse étonnamment laconique: « La communauté française est appelée à s'élargir ».

HICHAM HAMZA

http://www.panamza.com/190314-antisemitisme-clash

 

Discours de Manuel Valls à Paris, esplanade du Trocadéro, le 19 mars 2014, à l'occasion du rassemble ment organisé par le CRIF et intitulé « La haine des juifs ça suffit ! »,

N’y a-t’il pas un psychiatre dans la salle ?

Pas étonnant qu’ils bénéficient tous de l’immunité, car tous des incapables majeurs et mentaux !

L’asile psychiatrique serait leur place !

Mensonges, manipulations et intimidations

Manuel Valls : Alain Soral est "un néo-nazi"

http://www.egaliteetreconciliation.fr/local/cache-vignettes/L250xH228/arton24186-24e1e.jpg

Discours de Manuel Valls à Paris, esplanade du Trocadéro, le 19 mars 2014, à l’occasion du rassemblement organisé par le CRIF et intitulé « La haine des juifs ça suffit ! », au cours duquel le ministre de l’Intérieur qualifie Alain Soral de « néo-nazi » (à 5’31) :

Valls au rassemblement du crif il est énorme!

https://www.youtube.com/watch?v=XvAsc5hie1s

 

Manuel Valls contre l'antisémitisme

 https://www.youtube.com/watch?v=57RlD9MjqH0

 

Voir aussi, sur E&R :
- Communautarisme victimaire
- Qui est Roger Cukierman ?
- Manuel Valls, ministre de l’Antisémitisme
- Travaux d’été : Manuel Valls veut la peau de Soral et Dieudonné !
- Manuel Valls affirme son "engagement absolu pour Israël"

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Mensonges-manipulat...

 

Mayer Habib demande à ce que les français arrêtent de diaboliser et de stigmatiser Israël !

C’est ce que tous ces psychopathes criminels souhaitent que nous fassions : la fermer sur les actes criminels commis par l’état sioniste et les leurs !

C’est la nouvelle religion que l’on nous ordonne d’adopter, en encensant Israël pour tous les bienfaits que cet état nous prodigue à longueur d’année !

Donc, passez le mot : la liberté de penser et d’expression sont remplacées dans la Constitution maçonnique et la Charte des Droits de l’Homme, par la prière et la prosternation devant l’État Sioniste d’Israël !

Par contre lorsqu’un journaliste se fait agresser et se fait voler son matériel par 20 membres de la LDJ, la Police ne doit pas faire son travail au risque de provoquer une émeute ! Qui commande en France ? On vous le demande ? C’est quoi la République maçonnique à laquelle tout ce beau monde déclare être attaché ?

Jonathan Moadab agressé par la Ligue de Défense Juive
à la manifestation contre l'antisémitisme

https://www.youtube.com/watch?v=3Jkkb4uXe-U

 

 

 

12/03/2014

BHL et le CRIF rencontrent les deux principaux candidats à la présidence de l’Ukraine

Et qui soutient les néonazis qui ont participé au coup d'état en Ukraine ? Devinez ?

Il vous faut encore un dessin ?

Et le fautif dans toute l'histoire, c'est Poutine, le terroriste bien sûr !

 

BHL et le CRIF rencontrent les deux principaux candidats à la présidence de l’Ukraine

 

La presse révisée

 

BHL et le CRIF rencontrent les deux principaux candidats à la présidence de l’Ukraine

Le président du CRIF, Roger Cukierman, a participé à une réunion, vendredi 7 mars 2014, chez Bernard-Henri Levy, où étaient présentes plusieurs personnalités des médias, de la politique et du monde intellectuel, et au cours de laquelle les deux principaux candidats à la présidence de l’Ukraine, Vitali Klitschko et Petro Porochenko, qui venaient de rencontrer François Hollande, ont fait un vibrant appel à l’aide de l’Occident, contre la volonté de la Russie de porter atteinte à l’intégrité de l’Ukraine.

Lire la suite sur Crif.org

http://croah.fr/revue-de-presse/bhl-et-le-crif-rencontrent-les-deux-principaux-candidats-a-la-presidence-de-lukraine/

 

AIPAC: le Lobby pro-israélien aux États Unis

 

A chacun son lobby sioniste, n’est-ce pas, qui mène la politique étrangère des pays occidentaux et Européens ?

Aux USA ils ont l’AIPAC, en France nous avons le CRIF qui fait office de Ministère de l'intérieur et de celui des Affaires étrangères et en Europe, le Parlement Juif Européen !

Il faut bien inventer des guerres génocidaires dans le monde pour financer les banksters internationaux, le lobby industrialo/militaire au profit de l’état sioniste d’Israël pour permettre aux Illuminati d’instaurer le Nouvel Ordre Mondial.

AIPAC- The American Israel Public Affairs Committee

http://www.aipac.org/

 

AIPAC: le Lobby pro-israélien aux États Unis
http://www.youtube.com/watch?v=YoGZ4Lgfu88

)

L'AIPAC, the American Public Affairs Committee ou America's Pro Israel Lobby) est une des groupes d'influence juif les plus importants aux États Unis.

Livre: le lobby pro israélien et la politique étrangère des États Unis, Stephen Walt et John Mearsheimer

Zionist attack on western civilization :
http://www.mediafire.com/view/?dbb25a4504zrvjn


Reed Douglas, La controverse de Sion :
http://www.mediafire.com/view/?ifq7m22f90wnc2e

Le documentaire qui n'a pas plu à Israël, France2 AIPAC Un œil sur la planète

 http://www.youtube.com/watch?v=KzCoSUSszBw

 )

Le sujet le plus sensible concerne le lobby pro-israélien aux États-Unis. Dans cette enquête, les journalistes Estelle Youssouffa et Christophe Obert montrent comment les organisations juives et chrétiennes conservatrices pèsent sur la politique étrangère américaine, permettant à l'État hébreu de s'affranchir de certaines résolutions onusiennes. Ancien de l'Aipac, le plus important groupe de pression pro-israélien aux États-Unis, M. J. Rozenberg raconte comment des organisations comme "Camera" traquent les journalistes "déviants".

"Le lobby, dit-il, rend la vie difficile aux journalistes qui ne sont pas perçus comme pro-israéliens. Ils auront du mal à trouver un job ou, s'ils en ont un, à garder un poste. Lorsque je travaillais à Aipac, il y avait des listes, des dossiers sur chaque reporter." Des révélations saisissantes, qui n'ont pas convaincu Richard Prasquier. "On ne sait même pas pourquoi cet homme a quitté l'Aipac et quel compte il a à régler avec eux", argumente le président du Crif. "La moindre des choses aurait été de préciser que les lobbys existent aux États-Unis, mais aussi en France. Regardez le lobby pharmaceutique. Il ne faut pas laisser croire que le lobby pro-sioniste est en train de détourner la démocratie américaine."

 

 

Censure sur Internet : Le hasard n'existe pas !

Voilà comment organiser la censure sur le Net et notamment sur les sites de Vidéos !

France : L'Etat investit dans Dailymotion après y avoir placé ses hommes
http://www.numerama.com/magazine/14302-l-etat-investit-da...

L’Etat actionnaire et administrateur de Dailymotion !
http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/l-etat-a...

Le hasard n'existe pas! Dailymo-Sion

http://www.youtube.com/watch?v=dt5LgATtTY4

)

 

 

                                            

10/03/2014

CRIF : Dîner de Cons 2014

Dîner de Cons 2014
Le corbeau déchaîné

 

http://croah.fr/wp-content/uploads/2014/03/Crif-diner-de-Cons.jpg

Dîner du Crif : un rendez-vous obligé (littéralement) du monde politico-médiatique depuis 1984 !
Flamby est donc allé s’y prosterner hier, mardi 4 mars 2014.
L’Express nous rappelle pourtant que le Conseil Représentatif des Institutions juives de France (acronyme révélateur) « ne représente que les institutions qu’il fédère – associations et institutions religieuses, communautaires, sociales… Or, on estime que seulement un tiers des quelque 600 000 juifs de France appartient à l’une de ces associations. Par conséquent, le Crif ne peut représenter qu’une petite partie des juifs français. »
Euphémisme !
source : www.lexpress.fr/actualite/societe/pour-qui-parle-le-crif_...

Dans le Figaro, c’est Judith Waintraub (quand même !) qui nous narre les événements de la soirée. Elle ne pinaille pas sur ce point de détail et met l’accent sur les heures sombres qui menacent gravement la France : « intolérance », « haine », etc.
Une prose à savourer [source]

 
« Roger Cukierman a remercié  le chef de l’État de lutter avec fermeté contre les dérives de la haine antisémite, mais il lui a aussi demandé d’en faire davantage (ce n’est jamais assez ! ndlr) contre cette corruption des esprits qui est dans l’air du temps (on n’est pas loin du « sida mental ! »)
« Faites-en une cause nationale ! » , lui a-t-il lancé (plus qu’une priorité : un ordre !)
2013 avait pu laisser croire à une accalmie, voire à un recul (référence au rapport annuel… du SPCJ, Service de Protection de la Communauté Juive : c’est-à-dire un bidule parfaitement objectif que l’on est obligé de croire sur parole ! lien)


« C’était largement une illusion, a expliqué le Président »… le vrai, c’est-à-dire Cukierman, qui parle de « flambée de haine » (pour ceux qui ne l’auraient pas remarqué…) et qui conclue en osant mettre sur le même plan « l’interdiction du spectacle de Dieudonné et la dissolution du groupe d’extrême droite dont l’altercation avec un groupe d’extrême gauche a conduit à la mort de Clément Méric ! »

Vous avez dit « instrumentaliser les morts » ?
Vous n’avez encore rien vu :

http://croah.fr/wp-content/uploads/2013/05/Boss-2-642x478.jpg

Ci-dessus :
Flamby avec Richard Prasquier, ancien président du Crif.
Ce dernier détient un compte illégal en Suisse… comme Cahuzac !
Mais il n’est pas le seul, comme l’a révélé la fameuse « Liste Falcini » : Laurent Greilsamer (Le Monde, Sciences Po), Jean Lévy (« ambassadeur pour le sport » (?!) de Laurent Fabius), Cédric Klapisch, Karembeu, Afflelou, etc.


Richard Prasquier, maître de la chutzpah, a justifié ainsi l’existence de ce compte frauduleux :
« Mes parents, qui ont survécu à la Shoah cachés en Pologne, ont passé leur vie dans l’obsession de mettre les leurs à l’abri en cas de nécessité ! »

La faute aux nazis ? Fallait oser comme disait Audiard !

Et il n’est pas le seul : Gérard Miller, grand donneur de leçons en matière de civisme, y est allé également de sa pleurniche.
« Tout remonte à la mort de (mon) père (en 2004), juif polonais immigré en France au début des années 1930 [...] J’ai reçu en héritage un compte qu’il avait constitué à l’étranger, sans que j’y prenne la moindre part [...] Ayant vu par la suite la totalité de sa famille mourir dans les camps, on peut bien sûr imaginer que mon père a tiré après la Seconde Guerre mondiale certaines conclusions personnelles de cette traversée de l’horreur [...] C’est ainsi, selon lui, que son père aurait ouvert ce compte « comme je ne sais quelle assurance contre un possible retour du pire ! »

Rebelote avec l’avocat et ancien président de la Ligue des Droits de l’Homme, Michel Tubiana : « Dans les années 1960 (!) mes parents, qui avaient connu les persécutions antisémites, décidèrent de placer de l’argent sur un compte en Suisse, au cas où. »

Justifier la fraude sur le dos des morts : un manque d’élégance (euphémisme) qui ne fait visiblement pas peur à tout le monde…
Source :
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/01/27/comptes...

http://croah.fr/wp-content/uploads/2013/12/Cukierman-Four1.jpg

http://croah.fr/corbeau-dechaine/diner-du-crif-2014/

 

 

06:27 Publié dans Censure, LICRA, CRIF, France | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!