Banniere publicitaire 550x120

Iran : Le Pouvoir Mondial

15/07/2014

Rothschild veut s'emparer de la banque iranienne ! Poutine efface la dette de Cuba !

Bientôt le tour de l'Iran ?

Soyez attentifs à ce qui se passe entre les USRAËL et le QATAR !

Voir la vidéo en bas de l'article.

Lundi, 14 juillet 2014 18:38

Le Qatar va acheter des missiles Patriot pour 11 milliards de dollars

 
 
 
IRIB-L'émirat du Qatar va acquérir pour 11 milliards de dollars de missiles Patriot et d'hélicoptères d'attaque Apache auprès des Etats-Unis, ont annoncé des responsables du Pentagone à l'AFP lundi.

Le ministre de la Défense du Qatar, Hamid ben Ali Al-Attiyah, a signé le contrat à l'issue d'entretiens avec son homologue américain Chuck Hagel à Washington, ont précisé ces responsables qui s'exprimaient sous le couvert de l'anonymat.

Le Qatar entend ainsi s'équiper pour contenir la menace qu'il voit dans l'Iran voisin (ndlr : et non pas en Israël!!), expliquent-ils.

Dans le détail, l'émirat acquiert une dizaine de radars et 34 lanceurs de missiles Patriot destinés à la défense anti-missile. En outre, Doha achète 24 hélicoptères d'attaque Apache et des missiles anti-char Javelin, selon les mêmes sources.

Il s'agit du plus gros contrat d'armement passé cette année par les Etats-Unis.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/3328...

Rothschild veut s'emparer de la banque iranienne !

La Banque Rothschild  qui contrôle toutes les banques centrales mondiales, asservissent les gouvernements et leurs peuples grâce à la dette. 

 Trois nations résistent à l’hégémonie de la Banque Rothschild, Cuba, La Corée du Nord et l’Iran.

 Jusqu’à quand pourront-ils résister? Difficile à dire, toujours est-il que tous les conflits, toutes les oppositions entre grandes nations contribuent à la main mise de La Banque Rothschild sur la destinée de notre planète.

 

http://www.youtube.com/watch?v=wpavWRvF8Mo

Vladimir Poutine le sait, c'est la raison pour laquelle, il a effacé la dette de Cuba envers la Russie pour ne pas accabler ce pays et trouver des moyens de coopération pétrolière et pourl'éducation. Poutine a-t-il l'intention de créer une base militaire à Cuba ?

Vladimir Poutine efface la dette de Cuba envers Moscou

http://www.youtube.com/watch?v=iCec3q0C7bs

Vladimir Poutine, en visite à Cuba, a rencontré l’ancien président Fidel Castro. Ce voyage officiel vise à marquer un resserrement des liens politiques et économiques entre Moscou et La Havane, son plus ancien allié en Amérique Latine.

Juste avant son départ de Moscou, le président russe a promulgué un accord annulant 90% de la dette contractée par Cuba auprès de l’ex-URSS : un geste fort destiné à relancer la coopération avec Cuba.

“Je veux insister sur le fait que nous créons de nouvelles conditions pour développer les relations entre nos deux pays, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’effacer l’ancienne dette de Cuba envers l’Union Soviétique qui s‘élève à 35 milliards de dollars. Nous allons effacer 90% du total, et les 10% qui restent seront investis dans des projets d‘éducation” a-t-il annoncé.

Raul Castro et Vladimir Poutine ont ensuite signé une série de dix accords destinés à accroître la coopération entre les deux pays dans le domaine de l’exploitation pétrolière.

Le président russe s’est ensuite envolé au Nicaragua. Il entame une tournée en Amérique Latine, qui l’emmènera en Argentine puis au Brésil où il participera au sommet des BRICS.

http://fr.euronews.com/2014/07/12/vladimir-poutine-efface-la-dette-de-cuba-envers-moscou/

 

12/07 06:05 CET

25/03/2014

EXCLUSIF – UKRAINE. Face au bellicisme occidental, la Russie fait sortir son joker: l’Iran.

Une manoeuvre de Poutine pour empêcher Israël et ses complices US/UE, Sionistes d'attaquer l'Iran ? Juste un petit avertissement du genre nous nous battrons aux côtés de l'Iran !

Mieux Poutine a fait  prévenir les USA que : "Si l’Ouest poursuit ses provocations, notamment les Etats-Unis, nous allons nous tourner vers le marché iranien et casser l’embargo imposé par les Etats-Unis que nous respectons simplement pour ne pas les mettre en difficulté. Nous participons, entre autres, aux négociations sur le nucléaire iranien". Crainte de Washington, qui croyait qu’il était le seul capable de proférer des menaces. Les experts sont maintenant préoccupés par la possibilité de nouvelles ventes d’armes russes, sans contrôle, à la Syrie ou à l’Iran, en particulier, le système de missile de défense aérienne le plus puissant du monde, le S-300. En effet, en 2010, sous la pression américaine, la Russie avait annulé la livraison à l’Iran.

 

EXCLUSIF – UKRAINE. Face au bellicisme occidental, la Russie fait sortir son joker: l’Iran.

Publié le mar 24, 2014 @ 23:54

 

Rouhani et Poutine

Rouhani et Poutine

Comme le dit le proverbe africain: "Quand deux éléphants se battent, c’est l’herbe qui souffre." En effet, ceux qui essayent tant bien que mal d’exister auprès des Etats-Unis, la belle France et les autres comme l’Allemagne ou la Grande Bretagne, point de salut en s’opposant à la Russie. En réalité, les pro-Maïdan ont surestimé la puissance occidentale face à la Russie qui a encore de nombreuses armes, la Chine notamment, et surtout, l’Iran. Ambiance.

 

Lors de la rencontre entre le président américain Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping lundi à La Haye, ce dernier a été clair. Pour lui, il faut d’entrer oublier les questions concernant Taiwan et le Tibet. En d’autres termes, le Chinois a voulu dire à l’Américain que, quand il claironne sur l’intégrité territoriole de l’Ukraine, il faut qu’il pense aussi à celle de la Chine car, la Chine considère que Taïwan c’est la Chine, le Tibet aussi.

Piégés sur ce coup-là, les Etats-Unis ont dit leur volonté de traiter de manière constructive leurs divergences et désaccords avec la Chine, et de travailler avec Beijing à envoyer des signaux positifs montrant que les deux parties sont engagées à promouvoir leurs relations, a déclaré M. Obama. Conscient que les perspectives russes et chinoises ont le vent en poupe, ne pouvant sanctionner durablement la Russie économiquement, l’Occident a préféré sanctionner des individus. A cette folie, la Russie a répondu aussi fermement, aux Etats-Unis et au Canada. Moquée par les Américains, les autorités russes, critiquant leur arrogance ont donc sorti du chapeau, l’Iran.

Un fonctionnaire russe du ministère de la Défense, sous couvert d’anonymat, précisant que Moscou n’avait aucun intérêt que l’Iran obtienne une bombe nucléaire ou qu’une escalade des tensions dans le Golfe augmente, a déclaré: "Si l’Ouest poursuit ses provocations, notamment les Etats-Unis, nous allons nous tourner vers le marché iranien et casser l’embargo imposé par les Etats-Unis que nous respectons simplement pour ne pas les mettre en difficulté. Nous participons, entre autres, aux négociations sur le nucléaire iranien". Crainte de Washington, qui croyait qu’il était le seul capable de proférer des menaces. Les experts sont maintenant préoccupés par le possibilité de nouvelles ventes d’armes russes, sans contrôle, à la Syrie ou à l’Iran, en particulier, le système de missile de défense aérienne le plus puissant du monde, le S-300. En effet, en 2010, sous la pression américaine, la Russie avait annulé la livraison à l’Iran.

Ainsi, selon Cliff Kupchan, analyste chez Eurasia Group, ce serait une grande catastrophe et l’Iran aura son nucléaire coûte que coûte: «C’est la seule carte qu’ils [les Russes], ont, le S-300. Ceci peut véritablement changer la donne. Ce serait, primo, réduire la capacité d’Israël d’attaquer l’Iran, deusio, il pourrait développer aisément son nucléaire sans que personne ne soit capable de l’attaquer". Les analystes de pacotille occidentaux, estampillés "experts", n’avaient sans doute pas vu cette carte que Moscou vient de faire sortir de son chapeau de magicien.

http://allainjules.com/2014/03/24/exclusif-ukraine-face-au-bellicisme-occidental-la-russie-fait-sortir-son-joker-liran/