Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2020

Covid-19 et le Lot. Coup de tonnerre dans le milieu médical : démission d’une jeune médecin de Cahors

Covid-19 et le Lot. Coup de tonnerre dans le milieu médical : démission d’une jeune médecin de Cahors

Le Dr Magali Roussilhe exerce la profession de médecin généraliste depuis 14 ans dans le Lot. Or, elle vient d’annoncer son retrait et elle s'insurge contre la gestion du Covid-19.

|Modifié le 23 Mai 20 à 12:09

Le Dr Magali Roussilhe, ici chez elle à Cahors, souhaite que sa démarche contribue à une prise de conscience des réalités qui nous entourent. (©JCB )

 

Le Dr Magali Roussilhe exerce la profession de médecin généraliste depuis 14 ans ; jusqu’ici, elle faisait partie de la Maison de santé de Prayssac, en vallée du Lot et du vignoble. Or, elle vient d’annoncer son retrait : un coup de tonnerre dans le milieu médical !

Ce n’est pas sur un coup de tête que Magali Roussilhe a pris sa décision, mais celle-ci résulte plutôt d’une démarche qui n’a cessé de mûrir au fil du temps.
« Déjà, je portais le projet d’exercer la médecine dans les prochains mois, hors convention avec la Sécurité sociale, mais j’avais l’intention de faire les choses en douceur pour ne pas laisser mes collègues dans l’embarras. » Très vite, Magali Roussilhe évoque le système de santé, tel qu’il est organisé par l’État, avec ses Agences régionales de santé, la médecine conventionnelle et les médecins référents ; un ensemble d’obligations administratives imposées, tant aux soignants qu’aux patients.


Déjà, la réglementation du médecin référent, scellant une sorte de contrat entre le praticien et son patient, sous peine pour ce dernier de se voir pénalisé lors du remboursement, lui avait déplu. Magali Roussilhe dénonce le carcan administratif, qui à ses yeux ne cesse d’empirer. Le coronavirus n’a rien arrangé et n’a fait que précipiter sa décision !

 

Quel regard portez-vous sur cette période de coronavirus ?

Dr Magali Roussilhe : J’ai travaillé durant le confinement, en appliquant les protocoles sanitaires. Cela ne m’a pas empêchée pour autant, de me poser des questions sur tout ce qui nous était demandé. Je dois dire que je ne suis pas du tout d’accord avec la manière dont a été organisée cette lutte contre l’épidémie de Covid-19. Par exemple, j’ai très mal ressenti les menaces de radiation proférées par les autorités de santé, à l’encontre de certains confrères qui, cherchant à soigner des gens atteints du virus, appliquaient des protocoles thérapeutiques non reconnus, mais recommandés par le professeur Didier Raoult, alors qu’il s’agissait de sauver des personnes malades. Pour ma part, je ne me suis pas retrouvée face à un patient qui avait besoin de traitement. Il me paraît aberrant qu’on ne puisse pas suivre les préconisations d’un professeur connu mondialement dans sa spécialité de virologie.

Qu’est-ce qui fait que vous ayez pris cette décision d’arrêter aussi brutalement ?

Ma décision peut avoir un côté brutal, mais elle intervient à la suite d’annonces qui m’ont choquée les unes après les autres. L’avant-dernière annonce, vient de la Sécurité sociale qui m’a appelée, comme cela était fait de la même manière pour l’ensemble des médecins généralistes, pour expliquer la mise en place du traçage des patients testés positifs au Covid-19, en demandant, non seulement de tracer les patients, mais également tous les cas contacts, la famille et tout l’entourage, afin de les inscrire sur un fichier informatique. Rappelons que dans un second temps, il est fait appel à des brigades pour tester les personnes. Ce procédé m’a choquée et j’ai dit que je ne le ferai pas. À présent, cette démarche nous est imposée par la loi, et là, je ne peux pas, ce n’est plus possible ! En conscience je dis non ! Certes, je ne juge pas mes confrères qui se plient à la réglementation, je ne juge personne. Je souhaite simplement être en paix avec moi-même.

« Ce contexte général où l’on ne doit pas se poser de question, n’est pas rassurant pour l’avenir de notre société ! »

Le fichage des malades existe déjà en médecine ; n’est-ce pas dans une intention louable ?

Oui, des maladies, telle la méningite, la tuberculose, la syphilis, la rougeole… font partie de la liste des maladies qu’un médecin doit obligatoirement déclarer auprès des autorités de santé. La démarche est similaire, en effet. Il y a recherche des cas contacts pour les dépister et protéger les personnes contaminées, si besoin. Dans ce cas de figure, la situation se limite à un nombre très réduit de personnes. Alors que dans le cas du Covid-19, ce sont des millions de gens qui vont être concernés et pour pas grand-chose.

 

C’est le principe du fichage, que vous n’acceptez pas ?

Oui, d’autant qu’on est en présence d’une maladie qui n’est pas aussi grave qu’on veut bien nous le faire croire, même s’il y a eu en France plus de 27 000 morts. Si l’on avait pu accueillir à l’hôpital tous les patients qui ont besoin d’oxygène et de réanimation et si l’on avait géré l’épidémie autrement, notamment en appliquant des traitements non reconnus officiellement, peut-être qu’on compterait moins de morts. Et que dire des décisions qui ont laissé s’affaiblir ces dernières années, les capacités de soins… Déjà en temps normal, l’hôpital travaille à flux tendu, même si le personnel hospitalier se plie en quatre pour soigner tout le monde. Je le sais d’autant plus que lorsque je demandais des rendez-vous pour mes patients, c’était toujours compliqué ; idem pour les hospitalisations. Toute épidémie, que ce soit le coronavirus ou la grippe aurait occasionné le même résultat. Bien sûr, le coronavirus s’est révélé beaucoup plus contagieux que la grippe et plus agressif, au pic de l’épidémie. Mais tirer prétexte de cela pour pister toute une population, pour ma part, je ne peux l’admettre.

Il a pourtant été répété qu’il s’agissait d’un fichage contrôlé et limité à la cause de l’épidémie !


La bonne cause, c’est la santé des gens ! Si l’on prétend se préoccuper de la santé des gens, il y a bien d’autres mesures que l’on aurait pu mettre en place et cela, depuis des mois et des mois !

Donc vous refusez le fichage, c’est-à-dire la pratique des tests par la même occasion ?

Je suis profondément choquée par ce fichage, car il faut bien se rendre compte que le test implique le fichage, dès lors que vous êtes positif au Covid-19. À partir de là, il est devenu pour moi impossible de pratiquer mon métier de médecin généraliste, dans de telles conditions. Peut-être que de ficher les personnes, cela peut être considéré comme une bonne solution, mais pour moi, c’est non. Je ne veux pas participer à cette entreprise et je me suis rendu compte que je ne suis pas la seule.

Du coup, vous êtes contre le fait que vos enfants puissent faire l’objet d’un test ?

Oui j’y suis opposée et je n’ai pas envie que nos contacts puissent faire également l’objet de tests et par conséquent soient l’objet d’un fichage. Je refuse également le vaccin à ce sujet, si l’on en découvrait un.

Vous refusez le vaccin. Qu’est-ce qui motive votre opposition ?

Parce que nous sommes en présence d’un virus qui mute, parce que ce vaccin est réalisé dans la précipitation et je m’en méfie ! Il y a de plus en plus de questions qui se posent autour des vaccins. Pour ma part, je n’ai pas une position anti-vaccin, moi-même j’ai été vaccinée et mes enfants l’ont été aussi. Mais je suis mal à l’aise de savoir qu’il n’est pas admis qu’on puisse critiquer les vaccins en général. Ainsi, j’ai été choquée par l’obligation vaccinale de 2018 et ses 11 vaccins. Il n’est pas sain qu’on ne puisse pas remettre en question certaines vaccinations ; je ne suis pas la seule à le faire, or ce n’est pas possible et je trouve cela inquiétant ! Ce contexte général où l’on ne doit pas se poser de question, n’est pas rassurant pour l’avenir de notre société !

C’est une action politique que vous engagez ?

Je ne suis inscrite dans aucun parti politique. Pour autant, je sais que mes prises de position sont politiques ; tous nos actes sont politiques, en définitive, dans le contexte général au sein duquel nous exerçons notre métier et où nous nous positionnons.

« Il va de soi que si nous vivions dans une société plus écologique, nous serions en meilleure santé »

 

En tout cas, c’est une remise en cause de l’organisation du système de santé actuel à laquelle vous procédez !

Je remets en cause l’organisation du système de santé, tel qu’il est dans notre pays. Et cela touche bien sûr au fonctionnement général de notre société. D’ailleurs, la santé, cela ne concerne pas seulement le physique. Il y a le psychique, le mental… la santé c’est quelque chose de global. Si l’on a des problèmes d’argent, on risque d’avoir des problèmes de santé… La nature du travail peut elle-même engendrer des problèmes de santé. Si l’on consomme uniquement une alimentation industrielle, chimique, on encourt des soucis de santé etc.

Que reprochez-vous à la pratique de la médecine générale ?

La pratique de la médecine générale nous pousse à voir de plus en plus en plus de patients, dans la mesure où nous ne sommes pas suffisamment nombreux. Au final, plus on va vite avec les patients et plus on a tendance à prescrire des médicaments. Alors que plus on prend du temps avec les patients et moins on prescrit des médicaments ; on va plutôt prescrire de changer d’alimentation, de se reposer, de faire de l’exercice physique, de prendre le soleil… Il n’y a pas que le médicament qui compte pour être en bonne santé. Il faut prendre du temps, pour écouter le patient et lui proposer une thérapeutique adaptée à lui, or ceci est de moins en moins possible en l’état actuel de la pratique à laquelle nous sommes contraints. Il va de soi que si nous vivions dans une société plus écologique, nous serions en meilleure santé.

Au-delà de la médecine, vous posez un regard critique sur le mode de fonctionnement de la société. Qu’est-ce qui ne va pas ?

J’ai la sensation qu’on va trop loin dans cette complexification de la société. Je préconise une refondation de notre système de vie en société, de notre système de soins, de notre manière de se nourrir, d’élever nos enfants et là on rejoint le système scolaire où il y aurait également beaucoup à dire. Au passage, je trouve que cette reprise scolaire a été angoissante, à la fois pour les enseignants et pour les élèves. Je n’étais pas favorable à un retour des enfants à l’école dans de telles conditions… Les solutions ne viendront pas d’en haut ! Il y a des idées formidables qui voient le jour ici ou là et qui ne demandent qu’à se développer. Il y a des solidarités locales à faire jouer.

« Je recherche un mieux vivre ensemble, dans la cohérence, la bienveillance et la différence »

 

Au final, que recherchez-vous ?

Jusqu’à présent, j’essayais de concilier les contraintes de l’exercice du métier avec une certaine forme de liberté. Là, je me rends compte que ce n’est plus possible ! Il me semble qu’on n’est pas obligé de dire amen à tout. On doit pouvoir exprimer un avis différent, se respecter dans ses convictions.


Tout le monde se pose des questions ; on n’a pas écouté les soignants lorsqu’ils sont descendus dans la rue, on n’a pas écouté les gilets jaunes lorsqu’ils ont manifesté… À un moment donné la coupe est pleine ! Tout va très vite, nous avançons à marche forcée, on dirait que tout est fait pour qu’on n’ai pas le temps de prendre du recul. Tous ceux qui adhèrent à cette nouvelle loi du fichage Covid-19, ont-ils pris le temps de réfléchir à ce qui leur était imposé ?

Je souhaite que ma démarche aide d’autres personnes à s’interroger et j’espère montrer qu’on peut remettre en question des choses qu’on cherche à nous imposer un peu trop facilement. Je recherche un mieux vivre ensemble, dans la cohérence, la bienveillance et la différence, qui n’est pas possible à atteindre, avec l’évolution actuelle.

Entretien réalisé par JEAN-CLAUDE BONNEMÈRE

 

18:03 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, Economie, Alertes, Disparitions, Armées Françaises, Armes secrètes, Armes silencieuses, Espionnage, Bildenberg Group, Bill Gates, Bioterrorisme, Eugénisme, Boycott, Vaccination, Censure, Espionnage, Facebook, Google, Youtube, NS, Conspiration mondiale, Conspiration, Complot, Corruption, Contrôle des populations, Crimes contre l'humanité, Eugénisme, Davos, Bildenberg, Word Economic Forum, Epidémie, Pandémie, Franc-Maçonnerie & Jésuites Lucifériens, France/Israël/Elections, GAFAM, Génome, La FED et le FMI, La fin programmée de la démocratie, La Loi Martiale, La marque de la bête, La Puce - RFID, Le Gouvernement occulte US ou MJ12, Le Bildengerg Group, Le Chiffre de la bête - 666, Le Gouvernement Mondial, Le gouvernement satellite et occulte américain, Les Banques Mondiales, Les Cartels, Les Illuminati-Reptiliens, Les Lobbies et la Politique, Les Maîtres du Monde, Les protocoles des Sages de Sion, Les Reptiliens, Les Skull and Bones, Les Sociétés Secrètes, Les Techniques de manipulation, Les Vaccins, Lobbying et Politique, Laboratoires Pharmaceutique, Manipulations génétiques, Médias et pouvoir, Medias, Manipulations des Masses, Mondialisation, Monsanto, Rockefeller, Rothschild et Bill Gates, Monsanto; OGM, Nouvel Ordre Mondial, OMS, ONU, OTAN, Protocoles de Sion, Révolution, Rockfeller, Rothschild, Mafia Kazhar, Sectes & Sociétés Secrètes, Sionisme, Oligarchie, LDJ, Survie, Réveillez-vous, Préparez-vous, Traçage des populations, Urgence. Survie, USA, Israël, Vaccins, Virus Coronavirus, Virus, épidémies | Lien permanent | |  del.icio.us | |  Imprimer | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

11/05/2020

Covid-19 - ATTENTION , ça va commencer le 11 mai ! Attention aux enfants qu'ils veulent séparer de leurs familles !

Quelques liens pour information et pour que vous puissiez prendre vos dispositions pour vous protéger et surtout pour protéger vos enfants, car à présent, ils veulent séparer les enfants de leurs familles, soi-disant pour tous nous tester et pour nous isoler. Les pédophiles doivent avoir besoin de chair fraîche pour alimenter leurs réseaux !

Il fallait bien nous concocter une attaque biologique dirigée contre l’Humanité entière pour nous instaurer par la force leur Nouvel Ordre Mondial soi-disant Messianique et l’état d’exception sous prétexte de nous instaurer l’état d’urgence sanitaire sera prolongé jusqu’au 10 juillet 2020 avec un risque de voir se prolonger le confinement après le 11 mai.

Les ordonnances rendues en application de l’article 49-3 de la Constitution devraient fuser ! 

Prenez bien soin de vous et de vos enfants.

Attali en 2009 : une petite pandémie permettra d’instaurer un gouvernement mondial !

13 mai 2009 (Nouvelle Solidarité) – Il fallait Jacques Attali pour y penser ! Dans sa rubrique du magazine L’Express du 3 mai, l’ancien sherpa de François Mitterrand dévoile quelques fantasmes intimes du monde oligarchique. En bref : là où le krach financier a jusqu’ici échoué, une bonne petite pandémie pourrait précipiter nos dirigeants à accepter la mise en place d’un gouvernement mondial !

« L’Histoire nous apprend que l’humanité n’évolue significativement que lorsqu’elle a vraiment peur : elle met alors d’abord en place des mécanismes de défense ; parfois intolérables (des boucs émissaires et des totalitarismes) ; parfois futiles (de la distraction) ; parfois efficaces (des thérapeutiques, écartant si nécessaire tous les principes moraux antérieurs). Puis, une fois la crise passée, elle transforme ces mécanismes pour les rendre compatibles avec la liberté individuelle et les inscrire dans une politique de santé démocratique. »

 

Incroyable : Macron fait coïncider le début de la levée du confinement avec la fête juive de Lag Baomer (fin d’une épidémie)

Le président français Emmanuel Macron a annoncé lundi que le confinement serait prolongé en France jusqu’au 11 mai, lundi lors d’une allocution télévisée consacrée à la crise du coronavirus.

“Le confinement le plus strict doit encore se poursuivre jusqu’au lundi 11 mai”, a déclaré Emmanuel Macron. “Le lundi 11 mai ne sera possible que si nous continuons d’être civiques, responsables, de respecter les règles et que si la propagation du virus a effectivement continué à ralentir”, a-t-il ajouté. Le 11 mai tombe au même moment que la fête juive du Lag Baomer qui célèbre la fin d’une épidémie qui décima les disciples du grand sage Rabbi Akiva.

Le Talmud relate que, dans les semaines entre Pessa’h et Chavouot, une épidémie frappa les disciples du grand sage Rabbi Akiva “parce qu’ils ne se comportaient pas avec respect les uns envers les autres” ; ces semaines sont donc considérées comme une période de deuil, ce qui implique que certaines formes de réjouissances y sont interdites par la loi et la tradition. Le jour de Lag BaOmer, l’épidémie cessa.

 

Covid-19 – ATTENTION , ça va commencer le 11 mai

Des bracelets électroniques obligatoires en France pour les personnes positives au Covid-19?

Un bracelet électronique pourrait être ajouté ou même remplacer l’application StopCovid que le gouvernement entend utiliser pour tracer les personnes positives au Covid-19 après le déconfinement. Une société toulousaine a offert ses services dans ce domaine, selon Les Échos.

 

Traçage des malades et de leurs proches, "brigades d'anges gardiens" : ce que prévoit le gouvernement à partir du 11 mai

CAS CONTACT – Pour s’assurer qu’aucun foyer épidémique ne se crée à nouveau lors du déconfinement, le gouvernement prévoit de mobiliser des équipes dans chaque département, chargées de recenser et de contacter l’entourage proche des malades. Un dispositif de "brigades de cas contact" rebaptisé "brigades d'anges gardiens" par Olivier Veran et qui sera débattu à l'Assemblée cette semaine. Voici ce qu'il prévoit.

 

« Brigades d’anges gardiens »… ou d’anges déchus !

Inversion satanique… Ces gens-là nous narguent, ils se paient vraiment notre tête. Le flicage généralisé du Nouvel ordre totalitaire se met en place au nom d’une pandémie fictive, la PLANdémie. Les médecins sont invités à dénoncer leurs patients contre rémunération… Le salaire de Judas !! Ce recensement-fichage servira bien sûr de première étape vers la vaccination obligatoire.

 

La “pandémie du coronavirus”, une opération mondialiste au service d’objectifs macabres

Coronavirus : les clés pour reconnaître une opération mondialiste. La crise du coronavirus est une conception trompeuse avec un programme macabre. Elle inaugure le totalitarisme sanitaire, avec des restrictions des libertés fondamentales, la promotion de la peur d’autrui et des projets de vaccination forcée. Et elle ouvre la porte à une remise à zéro du système financier mondial agonisant.

Le coronavirus est une opération mondialiste d’une ampleur sans précédent. Son programme central semble être l’imposition massive de restrictions aux libertés fondamentales (droit de réunion, de manifestation de masse, de libre circulation et d’expression), la promotion de la peur d’autrui (notions de « distance sociale ») et des projets de programmes de vaccination forcée. En outre, l’effondrement induit de l’économie mondiale permettra de remettre sur pied le système financier mourant, et induira la ruine des secteurs moyens et inférieurs de l’économie mondiale. Elle prépare aussi le terrain pour l’acceptation de « mesures extraordinaires ».

 

StopCovid : l'application de traçage controversée sera prête pour le 2 juin, selon Cédric O L'application StopCovid, dont la mise en place devra être débattue par les députés, sera prête le 2 juin : c'est ce qu'a déclaré le secrétaire d'Etat au numérique Cédric O.

L'application StopCovid, dont la mise en place devra être débattue par les députés, sera prête le 2 juin : c'est ce qu'a déclaré le secrétaire d'Etat au numérique Cédric O. Le secrétaire d'Etat au Numérique Cedric O a annoncé, le 5 mai, que l'application controversée StopCovid, qui doit permettre de tracer les contacts avec des personnes diagnostiquées positives au coronavirus en France, serait prête le 2 juin pour accompagner le déconfinement, sans avoir recours aux plateformes d'Apple et Google. «Aujourd'hui, on peut se dire qu'on sera prêt pour le 2 juin», a ainsi affirmé le secrétaire d'Etat sur la chaîne de télé BFM Business.

 

11 mai : Jean Castex prévoit un «plan éventuel de reconfinement» si l'épidémie reprend Auditionné par la commission des lois du Sénat, le coordinateur national à la stratégie de déconfinement Jean Castex a déclaré qu'il avait prévu un plan «éventuel» de reconfinement si l'épidémie devait rebondir après le 11 mai.

Auditionné par la commission des lois du Sénat, le coordinateur national à la stratégie de déconfinement Jean Castex a déclaré qu'il avait prévu un plan «éventuel» de reconfinement si l'épidémie devait rebondir après le 11 mai. Jean Castex, le «monsieur déconfinement» nommé par le Premier ministre le 2 avril 2020 pour préparer la levée progressive des mesures de restrictions imposées pendant la crise du Covid-19, n'exclut pas dans son plan un reconfinement si nécessaire.

 

Le Sénat approuve, sous conditions, le texte prolongeant l'état d'urgence sanitaire

Ayant largement retoqué le projet de loi gouvernemental, les sénateurs ont validé la prorogation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 juillet. Néanmoins, les discussions à l'Assemblée nationale autour du texte s'annoncent mouvementées.

Après avoir rejeté le plan gouvernemental de déconfinement, le Sénat a approuvé en première lecture, dans la nuit du 5 au 6 mai, le projet de loi visant à la prorogation de l’état d’urgence sanitaire en raison de la pandémie de coronavirus. La chambre haute a adopté le texte par 240 voix pour, 25 contre et 80 absentions. Les Républicains, le parti présidentiel ainsi que les Indépendants et la majorité des groupes Union centriste et RDSE ont donné leur assentiment au projet de loi alors que les communistes ont voté contre et que les socialistes se sont abstenus.

 

Débat sur l’Hydroxychloroquine :

Le Pr Didier Raoult ne mâche pas ses mots comme à son habitude

Un stock d’une tonne de chloroquine constitué par l’armée française?

Fin avril, des vidéos circulant sur Internet mettaient en lumière l’approvisionnement en chloroquine de l’armée française. Les autorités avaient confirmé l’information sans préciser l’importance de ces achats. Selon Le Canard enchaîné, la commande s’élèverait à une tonne. L’armée française aurait passé commande d’une tonne de chloroquine en Chine, et non de 70 kilogrammes, comme on le croyait jusqu’alors, révèle Le Canard enchaîné. Cette substance, préconisée par le professeur Didier Raoult pour lutter contre le Covid-19, fait toujours l’objet d’une polémique.

 

 

02:09 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, Economie, Alertes, Disparitions, Arnaques, Mensonges, Propagande, Banques, Banksters, Paradis fiscaux, Dollar, Bours, Bildenberg Group, Bill Gates, Bioterrorisme, Eugénisme, Boycott, Vaccination, Conspiration mondiale, Conspiration, Complot, Corruption, Contrôle des populations, Crimes contre l'humanité, Eugénisme, Davos, Bildenberg, Word Economic Forum, Dépopulation, Des atteintes à la santé, Dictature Française, Mondiale et religieuse, Empoisonnement, Epidémie, Pandémie, Escroquerie, Europe, Euro, CEDH, France/Israël/Elections, Génocide préparé, L'OTAN, La FED et le FMI, La fin programmée de la démocratie, La Loi Martiale, La marque de la bête, La matrice, La Religion Mondiale New Age du NOM, La Trilatérale Commission, Le Bildengerg Group, Le Chiffre de la bête, Le Gouvernement Mondial, Le gouvernement satellite et occulte américain, Les Banques Mondiales, Les Cartels, Les Illuminati-Reptiliens, Les Lobbies et la Politique, Les Maîtres du Monde, Les Projets des Maîtres du Monde, Les Vaccins, Lobbying et Politique, Laboratoires Pharmaceutique, Médias et pouvoir, Medias, Manipulations des Masses, Mondialisation, Monsanto, Rockefeller, Rothschild et Bill Gates, Nouvel Ordre Mondial, OMS, ONU, OTAN, Pr Didier RAOULT - COVID/19, Rockfeller, Rothschild, Mafia Kazhar, Survie, Réveillez-vous, Préparez-vous, Urgence. Survie, USA, Israël, Victimes,Victimes de la vaccination, Virus Coronavirus | Lien permanent | |  del.icio.us | |  Imprimer | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Alerte : Covid/19 : Attention aux arnaques aux tests et au vaccin sur nos enfants !

Nous voulions vous  prévenir de la non fiabilité des tests portant sur le Covid/19 qui selon le Pr Didier RAOULT – Infectiologue, médecin, chercheur à l’IHU de Marseille et de renommée internationale qui informe « que personne ne sait tester le coronavirus » et que le virus aurait disparu, le 6 mai en France.  Macron qui le sait bien, nous a inventé que 700 000 mille tests par semaine, seraient effectués sur les français à commencer par nos enfants à l’école, « sans l’autorisation des parents ». Encore une arnaque de Macaron et de BIG PHARMA, pour endormir le peuple et pour enrichir les lobbys et dont certains tests se sont déjà révélés inefficaces ou défectueux.

 

Il ne manquerait plus que les tests ne servent qu’à tous nous contaminer et surtout les enfants qui ont été choisis, comme par hasard, comme cibles privilégiées, pour ouvrir le bal des contaminations en les envoyant à l’école et au casse-pipe en premier et qui pourraient contaminer leurs parents. Ce qui ouvrirait la voie à une reprise de l’épidémie pour encore fournir les moyens à Macron et à sa clique de criminels, de nous imposer un second confinement et de prolonger l’état d’exception sous couvert de l’état d’urgence sanitaire. Ce qui ne pourrait que provoquer encore plus de faillites et projeter le peuple vers la famine. Ce qui pourrait arranger les affaires des Banksters Internationaux pour continuer à nous endetter, des multinationales, des lobbys dont celui de BIG PHARMA et des mondialistes pour prendre le contrôle total sur tous les peuples, en les faisant vacciner par la force, en rendant le vaccin obligatoire.

 

Ils vont jusqu’à nous inventer l’immunité collective, la dernière fable, parce que l’immunité est strictement personnelle et individuelle, en fonction de la génétique, des pathologies déjà développées par certains individus et de leur hygiène de vie, notamment alimentaire.

Le Pr en pharmacologie, Jean-Bernard Foutillan, lance lui aussi, une alerte pour le 11 mai 2020 sur les tests qui ne sont pas fiables et sur les vaccins qui contiendraient 2 composants classés secret défense, dont le squalène.

Il demande aux parents de refuser les tests effectués sur les enfants ainsi que le vaccin.

Faut-il rappeler que le virus n’aura pas manqué de muter à plusieurs reprises avant de disparaître naturellement et qu’il faudrait donc que les inventeurs de BIG PHARMA ait aussi, à part l’appât du gain, des dons de voyance pour nous inventer un vaccin ?

 

Voir les 3 vidéos ci-dessous :

 

Le professeur Foutillan lance l'alerte du 11 mai

 

Rentrée scolaire 11 mai 2020 : bas les masques

Enseignants, élèves, parents : attention à la contamination !

Lettres-type pour déclarer l'instruction en famille : https://laia-asso.fr/ressources/

Voici les vidéos évoquées par Farida Belghoul dans ce live :

Blanquer sur BFMTV : Le sexe s'impose à l'école : https://youtu.be/b5llbMWx2hc

De l'échec scolaire à l'éducation sexuelle : https://youtu.be/kTe7sZhQwUA

Du porc, du chien et du fœtus humain dans les vaccins : https://youtu.be/muD2b2lpvKs

Ils ont guéri du coronavirus : https://youtu.be/sDAujjg7QfU

« Obligation scolaire » à 3 ans : les enfants n’appartiennent pas à leurs parents : https://youtu.be/jIf5R68R1PI 

 

 

Message URGENT FAIRE TOURNER SVP

Message à diffuser de partout, c'est trop grave, soit on gagne soit nous serons esclaves...

Si vous souhaitiez vous faire tester, allez directement à l’IHU de Marseille pour les faire pratiquer directement par le Pr Didier RAOULT, dont vous avez les coordonnées en bas du présent article et vous pourrez vous y rendre sur prescription médicale pour vous permettre de vous déplacer sur Marseille.

L’autre solution est celle de garder vos enfants à la maison et ce que nous vous encourageons à faire. 

Quelques liens utiles ci-dessous.

 Prenez bien soin de vous et de vos enfants.

 

Didier Raoult fataliste : « Personne ne sait tester le coronavirus, Emmanuel Macron le sait très bien »

700 000 TESTS PAR SEMAINE POUR RIEN ?
Avec le Covid-19, les polémiques se multiplient : les traitements, le vaccin, mais en premier lieu les masques et les tests. Dans son numéro du jeudi 30 avril, Paris Match publie une interview du professeur Didier Raoult dans laquelle il affirme qu’Emmanuel Macron « sait très bien » que « personne ne sait tester le coronavirus ».

 

Entretien exclusif avec Didier Raoult : "Je suis un renégat"

En 2003, j’ai écrit un rapport sur les risques épidémiques, tiré de mes observations sur la réaction chinoise face à l’épidémie du Sras. Ici, en vingt ans, ils n’ont rien appris. Résultat, personne ne sait tester le coronavirus. Cela, Emmanuel Macron le sait très bien.

 

"Certains tests sérologiques ont 40% de faux négatifs" : pourquoi sont-ils si peu fiables ?

 

Coronavirus : opération "testing", l'exception marseillaise

Plus de 100 000 tests ont été réalisés à l'IHU de Marseille. Une montée en puissance inédite pour faire faire à une énorme demande. L'image a fait le tour du monde. Une file d'attente qui serpente sur plusieurs centaines de mètres devant l'infectiopole marseillais dans un silence de cathédrale. Des jeunes qui toussent, des plus âgés asymptomatiques, des familles entières rincées de vivre l'œil rivé sur le thermomètre... Tous prêts à attendre des heures pour obtenir la réponse à la question qui taraude : "Ai-je été infecté par le Covid-19 ?"

À Marseille, l'anxiété a souvent eu raison de la consigne nationale : "Restez chez vous. Et en cas de détresse respiratoire, appelez le 15". Et pour cause, le Pr Raoult a ouvert grand les portes de l'IHU, appliquant "le BA-ba du traitement des maladies infectieusesqui commence par le diagnostic pour pouvoir isoler les malades."

 

Le Professeur Raoult confirme la fin de l'épidémie sur Radio Classique et règle ses comptes avec les sorciers prévisionnistes de la catastrophe... (Vidéo)

Lire aussi : Selon une étude, l'épidémie de Covid-19 se terminera à 97% en Allemagne le 3 mai; en France le 6 mai ; en Italie le 9 mai..

Le Professeur Jean-François Toussaint de l'IRMES, déclare qu'il faut déconfiner de toute urgence et que l'épidémie est derrière nous (Vidéo)

Les coordonnées de l’IHU de Marseille :

https://www.mediterranee-infection.com

 

Chaîne Youtube de l’IHU Méditerranée-Infection

https://www.youtube.com/channel/UCFaPzuoXcACu7jplePDfXmA

 

 

00:45 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, Economie, Alertes, Disparitions, Armées Françaises, Armes secrètes, Armes silencieuses, Espionnage, Arnaques, Mensonges, Propagande, Banques, Banksters, Paradis fiscaux, Dollar, Bours, Bildenberg Group, Bill Gates, Bioterrorisme, Eugénisme, Boycott, Vaccination, Conspiration mondiale, Conspiration, Complot, Corruption, Contrôle des populations, Crimes contre l'humanité, Eugénisme, Davos, Bildenberg, Word Economic Forum, Dépopulation, Des atteintes à la santé, Epidémie, Pandémie, Escroquerie, Franc-Maçonnerie & Jésuites Lucifériens, France/Israël/Elections, La dictature mondiale, La FED et le FMI, La fin programmée de la démocratie, La Loi Martiale, La marque de la bête, La Trilatérale Commission, Laboratoires pharmaceutiques, Le Gouvernement occulte US ou MJ12, Le Bildengerg Group, Le Chiffre de la bête, Le gouvernement satellite et occulte américain, Les Cartels, Les Illuminati-Reptiliens, Les Lobbies et la Politique, Les Maîtres du Monde, Les Reptiliens, Les socialistes et l'euthasie, Lobbying et Politique, Laboratoires Pharmaceutique, Manipulations génétiques, Medias, Manipulations des Masses, Monsanto, Rockefeller, Rothschild et Bill Gates, Nouvel Ordre Mondial, OMS, ONU, OTAN, Pr Didier RAOULT - COVID/19, Rockfeller, Rothschild, Mafia Kazhar, Santé, Médecine, Urgence. Survie, Vaccins, Victimes,Victimes de la vaccination, Virus Coronavirus | Lien permanent | |  del.icio.us | |  Imprimer | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

Alerte Rouge : N'envoyez pas vos Enfants à l'École !

Alerte Rouge : N'envoyez pas vos Enfants à l'École 

Un Policier lance une Alerte Rouge : N'envoyez pas vos Enfants à l'École car il seront pris pour être vaccinés ! 

 



Lors d'une conférence de presse le 31 mars de Mike Ryan, directeur exécutif du programme d'urgence sanitaire de l'OMS dont les termes ont été repris par la Reine d'Angleterre le 05 avril où il était question de devoir séparer des familles en raison de la crise sanitaire.



8 Mai 2020 : C’est confirmé, la Californie a planifié le kidnapping :


Attention, cette procédure recommandée par l'OMS ne concerne pas que la Californie ou les États-Unis, mais tous les pays du monde qui lui obéissent dont la France. 

 

WHAT WOULD YOU DO if your six year old son or daughter tested positive for COVID19 and was taken from your home to a quarantine center by Ventura Health Authorities? This SHOCKING VIDEO demands that you plan ahead. #BeBrave #HistoryRepeating pic.twitter.com/e5RC7dCO7o




Les soi-disant "brigades d'anges gardiens" déployées à partir du 11 mai vont commencer à dépister les enfants en bas âges qui vont retourner à l'école.

Voici un copier - coller de Facebook :

Plan-Démie ! Message capital d'un Policier ! Restons Unis !

Le lobbying est en train d'être activé dans toutes les entreprises et dans les médias pour une vaccination de masse...


Deux composants de ce futur vaccin sont classifiés secret défense...


Un troisième et pas des moindres est le "squalène" (Stérilisant comme la Nagalaze également utilisée ou l'Aluminium qui s'agglomère autour des ovules !)...

COVID-19 veut dire Certificat Of Vaccination IDentity avec 19 1=a et 9=i pour AI=Intelligence Artificielle.


Ce n'est pas le nom du virus mais celui du Plan international d'asservissement et de réduction des populations élaboré depuis des dizaines d'années et lancé en janvier 2020 lors du dernier Davos.


NE VOUS FAITES PAS DÉPISTER !
Passé 70 jours, le virus est inactif. 

Nous avons dépassé ce cap.


Ce qui réactive le virus, c’est un terrain immunitaire affaibli par la vaccination. 


Celle qu’ils comptent nous injecter (7 vaccins plus terribles les uns que les autres) est une véritable descente aux enfers visant à une dépopulation massive à plus de 80%... joint à ça, la 5G qu’ils installent dans toutes les villes du monde pour affaiblir nos défenses immunitaires.
Ne vous faites pas dépister, les tests ne sont pas fiables !


Les fabricants de tests le disent, aucun des tests ne peut détecter le virus Sras-Cov-2 mais seulement une infinitude de petits virus inoffensifs ou déchets de cellule qui font naturellement partie de notre microbiote.


Les gens testés apparaîtront de plus en plus positifs sur les tests, avoisinant les 90 %. 


C’est leur Objectif !


C’est pour cette raison qu’ils font sortir nos enfants en premier car ils ne peuvent pas encore imposer le test aux adultes.


En revanche, à compter du 11 Mai 2020 en France, sera imposé un dépistage massif dans toutes les écoles (‪700.000/semaine).


Chaque directeur d'établissement scolaire recevra sous peu l'obligation de la part du Rectorat d'imposer le test sans en informer au préalable les parents.


Une fois votre enfant dépisté, ils obligeront toute la famille proche et contacts à se faire dépister, reconfiner... (puis vacciner...).


Vous serez dans l'obligation d'accepter ce dépistage, sinon on vous enlèvera votre enfant; ceci apparaîtra entre les lignes dans cette Ordonnance envoyée dans chaque établissement scolaire.
Nous ne sommes pas malades, juste porteurs sains... Porteurs de tas de petits virus qui apparaîtront sur les tests comme positifs ...


Il ne leur manque que cela : "Faire croire au monde entier que le monde est malade". 

 



Ils ont mis en place ce plan stratégique : PASSER PAR NOS ENFANTS.
Leur point d'attaque : nos enfants


Leur stratégie : le dépistage.


Ne leur donnons pas ce qui leur manque !


Être dépisté positif c'est être fiché nuisible comme les juifs l'étaient.


Refuser le dépistage est la seule clé pour les empêcher ensuite de nous imposer la vaccination (vague 2), c'est ne pas venir grossir leurs chiffres afin de ne pas leur permettre d'IMPOSER la vaccination aux 7 milliards d'habitants.


Une fois vaccinés nous serons tous malades, affaiblis... 


Et la suite vous la connaissez...


En France, les gens peuvent refuser le dépistage en masse.

C'est pour cette raison que l'unique message à véhiculer sur tous les réseaux sociaux et en France est le suivant: pendant ces 9 jours nous ne devons parler que de ça ! Refermez vos livres, vidéos qui traitent de sujets secondaires.


C'est l'ultime message à faire passer pendant ces 9 jours, nous ne devons parler que de ça.


NE VOUS FAITES PAS DÉPISTER ET NE LAISSEZ PAS VOS ENFANTS SE FAIRE DÉPISTER SANS VOTRE CONSENTEMENT !


Si en France, les gens comprennent ce message, ils ne remettront pas leurs enfants à l'école, entre les griffes de l’État.


Ils ne se feront pas dépister en Masse.


Et ils ne seront pas obligés, lors de la deuxième vague de se faire vacciner.
La seule solution pour sauver notre Humanité est de faire comprendre aux gens qu'ils ne doivent pas se faire DÉPISTER. 


Ne vous faites pas dépister, ne leur donnez pas ce qui qui leur manque, ne tombez pas dans leur piège.


TOUT découlera de là :


- PAS chopé
- PAS testé
- PAS vacciné


Nous devons remplir les murs des Facebook, vidéos, tous les espaces médiatiques de ce message unique.


FAITES DES PANNEAUX CLAIRS !
Leur point d'attaque : nos enfants
Leur stratégie : le dépistage
Ne leur donnons pas ce qui leur manque.

Au moins vous ne pourrez pas dire que vous n'avez pas été prévenu !


À partager le plus largement possible et le plus rapidement possible car le processus est déjà en route..


Source :
https://www.facebook.com/maria.dessi.7587/posts/144297823...
Message qui a été supprimé car trop dérangeant !


Partagé par :
http://latableronde.over-blog.com/2020/05/plandemie/message-capital-d-un-policier-que-je-transfere-tel-quel.html 

 

 

10/05/2019

1965, lorsque Michel Simon prédisait la sixième extinction

1965, lorsque Michel Simon prédisait la sixième extinction  

 

 

 

Lors du Sommet de la biodiversité qui se tient à Paris du 29 avril au 5 mai 2019, des représentants de 132 pays vont tenter d’enrayer la disparition désormais avérée des espèces et par voie de conséquence de la "Sixième extinction". En 1965, l'acteur Michel Simon prédisait déjà la fin du règne animal et de l'homme. Visionnaire !

En 1965, entre Noël et le jour de l'An, la télévision française diffuse un entretien intimiste réalisé par Claude Santelli en compagnie de l'acteur Michel Simon. Plutôt misanthrope et connu pour vivre en ermite, entouré de ses animaux, l'acteur a tout de même accepté de recevoir le réalisateur chez lui, dans sa maison de Noisy-le-Grand.

"Ce qui aurait pu sauver l’humanité ça aurait pu être la femme, parce qu’elle est encore en contact avec la nature."

Alors qu'en cette période festive, on aurait pu s'attendre à un dialogue léger et optimiste, les spectateurs découvrent un homme profond, inquiet de l'évolution du monde industriel et de ses conséquences nocives sur la nature. Loin d'être hermétique à la société, le comédien discret dévoile ici un sens aiguisé de l'observation qui le mène déjà à un constat sans appel. Celui de la fin proche des animaux et par voie de conséquence, de la nature et de l'homme. En termes crus et sensibles, ce "Cassandre" délivre un message quasi prophétique sur l'avenir de l'humanité.

"La prolifération de l’être humain, c’est pire que celle du rat. C’est effroyable. Les bêtes sont merveilleuses car elles sont en contact direct avec la nature. Ce qui aurait pu sauver l’humanité ça aurait pu être la femme, parce qu’elle est encore en contact avec la nature. Elle échappe aux lois, aux imbécillités émises par les anormaux. Elle est encore en contact avec la nature mais elle n’a pas droit au chapitre."

"Les animaux vont disparaître. Il n’en restera plus bientôt."

Claude Santelli interroge cet oiseau de mauvais augure : "Et les animaux alors ?" Pour l'artiste, tout est malheureusement déjà joué : "Les animaux vont disparaître. Il n’en restera plus bientôt. En Afrique, c’est l’hécatombe permanente. Quand je suis venu ici, j’avais une trentaine de nids d’hirondelles. L’année passée, j’ai eu deux nids d’hirondelles et pour la première fois j’ai ramassé une hirondelle qui était tombée de son nid qui était si pauvrement alimentée..."

"La science chimique qui assassine la Terre, qui assassine l’oiseau, qui tue toute vie ! Qui assassine l’homme ! "

Ce qui trouble dans la suite de son propos, c'est sa lucidité quant aux dangers d'une science débridée au service d'un productivisme sans limite. Michel Simon décrit en quelques mots percutants ce qui provoquera selon lui la fin de la vie sur Terre et que les scientifiques nomment aujourd'hui la "Sixième extinction". Avec une ironie désabusée, il conclut : 

 "Grâce" aux progrès de la science, la science chimique qui assassine la Terre, qui assassine l’oiseau, qui tue toute vie ! Qui assassine l’homme ! On s’en apercevra peut-être trop tard. "Grâce" à cela, il n’y a plus d’oiseaux. Ce parc, quand je suis arrivé en 1933, c’était merveilleux ! Le printemps c’était une orgie de chants d’oiseaux. C’était quelque chose de merveilleux. Aujourd’hui il n’y en a plus. Je ramasse chaque printemps des oiseaux morts tombés du nid ou des oiseaux adultes qui ont mangé des insectes empoisonnés et qui meurent !"

Pour aller plus loin

Pesticides dans le pain, en 1964, on savait déjà (article)

Depuis 1990, Claude Bourguignon, un agronome à la rescousse des vignobles (Article)

La France toujours accro aux pesticides depuis les années 70 (Article, Module Ina-France Info) 

Pesticides dans les fruits et légumes… en 1973, on savait déjà! (Article)

1975, les enfants dénonçaient déjà la pollution à Paris (Article)

Environnement : les premières sensibilisations des jeunes  (Module Ina-France Info, 2019)

Pesticides : 1998, le mystère des abeilles folles (Article, Module Ina-France Info) 

2005, Un chercheur se mobilise contre les désherbants (vidéo)

Roundup : les premiers lanceurs d'alerte (Module Ina-France Info, 2017)

Le Glyphosate, décrié depuis 2003 (Module Ina-France Info, 2017)

Des oiseaux menacés d'extinction malgré des alertes anciennes (Module Ina-France Info, avril 2019)

Florence Dartois

Rédaction Ina le 30/04/2019 à 10:49. Dernière mise à jour le 02/05/2019 à 17:42.

Economie et société Sciences et techniques La vie La terre