Banniere publicitaire 550x120

Puce RFID : Le Pouvoir Mondial

24/11/2012

Une puce électronique se cache dans notre carte d'identité

Et voici, comment l'on nous manipule et que l'on met nos énergies en l'air !

 

Une puce électronique se cache dans notre carte d'identité
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Pbp4

 

02:47 Publié dans Puce RFID, Traçage des populations | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

30/01/2012

Bill Gates. Le Génocide mondial par la vaccination criminelle

Bill Gates utilise l'escroquerie du réchauffement planétaire par le CO2 pour réduire la population mondiale !


Bonjour,  Amies,  Amis,


Réduire la croissance de population par les vaccins ???
Nous le savions mais l’avouer publiquement comme ça !



Bill Gates Admet que les Vaccins tuent et/ou stérilisent
http://www.youtube.com/watch?v=xACwnpHphP4&feature=related



10 milliards de dollars sur les 10 prochaines années pour en faire l’année du vaccin… Qu’est-ce que ça veut dire ?

Retranscription de la vidéo :

Bill Gates : Pendant cette décennie, nous croyons… que de grands progrès peuvent être accomplis. Autant dans la création de nouveaux vaccins que dans la distribution aux enfants en besoin.

Nous pouvons réduire les 9 millions d’enfants qui meurent chaque année à la moitié.
Si c’est un succès les bénéfices sont en réduction de maladie, réduction de croissance de population…

Ça donne véritablement une chance à la société de se prendre en main. Une fois que vous avez fait cette intervention.




Bill Gates révèle ses désirs de dépopulation
http://www.youtube.com/watch?v=P-Hxmw7Frgc&feature=player_embedded



Il admet que des vaccins seront utilisés pour réduire la population de 10-15%

Retranscription de la vidéo :


Bill Gates : Le CO2 réchauffe la planète. Et l’équation du CO2 est en fait très simple, si on résume les effets du CO2, il nous amène à une montée des températures et cette montée a des effets très négatifs sur la météo, peut être d’autres effets indirects auxquels l’écosystème ne pourra pas s’habituer et donc une destruction de l’écosystème. Maintenant sur les chiffres de la montée du CO2, de la température future et des résultats positifs il y a des incertitudes mais pas beaucoup, et des incertitudes sur le niveau des effets négatifs mais ils seront extrêmement mauvais.

J’ai demandé aux meilleurs scientifiques, doit-on vraiment descendre près de zéro ?

Ne pouvons-nous pas réduire de la moitié ou d'un quart ?

 La réponse a été que tant qu’on n’arrive pas près de zéro la température continuera à monter, c’est un gros challenge, c’est pas comme si on était un camion de 3,5m qui essaierait de passer sous un pont de 3m, où l’on pourrait se faufiler en dessous c’est quelque chose qu’on doit ramener à zéro.

On émet beaucoup de CO2 chaque année jusqu’à 26 milliards de tonnes, 20 tonnes par Américain, moins d’une tonne pour les pays pauvres, 5 tonnes en moyenne par habitant de la planète et on doit faire des changements pour amener ça à zéro. Cela n’a pas arrêté de monter, on doit passer d’une montée rapide à une tombée à zéro.

Cette équation a 4 facteurs de multiplication du CO2, à gauche, qu’on veut passer à zéro ça va être basé :
1 - sur le nombre de gens,
2 - les services par personnes,
3 - l’énergie par services, et
4 - le CO2 par part d’énergie.

Regardons chacun d’entre eux et voyons comment nous pouvons ramener ça à zéro. Sûrement l’un d’entre eux devra se rapprocher de zéro (Rires).
C’est niveau collège mais jetons un œil.

On a d’abord la population il y a 6.8 milliards d'habitants sur la terre, bientôt 9 milliards, si on fait un bon boulot sur les nouveaux vaccins, services de santé, la santé reproduction, on pourrait réduire ça de 10 ou 15% mais on verrait une remontée de 1,3%.

Historique des vaccins tueurs.


1. En 1868, 1873 et 1881 les vaccinations contre la variole aux Etats-Unis ont entraîné une extension alarmante de la lèpre comme le rapporte le Board of Health (Conseil de Santé).


2. En 1883, un document intitulé : Dossier d’une catastrophe vaccinale fait état de 400 décès après vaccinations.


3. En 1900 le Syndicat Rockefeller et JP Morgan a acheté l’Encyclopedia Britannica. Toute information et références défavorables aux vaccinations ont été éliminées de l’Encyclopédie.


4. En 1917, au cours de la première guerre mondiale, des soldats américains qui avaient été vaccinés avant de s’embarquer pour l’Europe tombaient subitement morts à la suite d’un syndrome bizarre qui semblait n’affecter que les jeunes personnes.


5. Le 27 août 1928 la Société des Nations [qui a précédé les Nations Unies] a publié un rapport sur l’encéphalite (inflammation du cerveau) qui stipulait : « L’encéphalite post-vaccinale qui nous occupe est devenue un problème en soi… C’est un nouveau risque précédemment inconnu et insoupçonné qui est lié à la vaccination… »


6. Le Secrétaire à la Guerre, Henry L. Simpson a publié un rapport en 1942 qui précisait : « la dernière expérience que nous avons eue du vaccin à l’armée contre la fièvre jaune nous a valu 28.505 cas d’hépatite et 62 décès.


7. L’expérimentation de l’Ecole Willowbrook en matière de vaccins s’est déroulée de 1950 jusqu’à 1972. Au cours de cette période des enfants handicapés mentaux ont été délibérément infectés par l’hépatite dans le but de pouvoir mettre au point un vaccin.


8. En 1957 The New York Times a signalé que près de 50% des cas de polio chez des enfants âgés de 5 à 14 ans se produisaient chez des enfants qui avaient été vaccinés contre la polio.


9. En 1972, au cours d’une audition devant le Sous Comité du Sénat, l’inventeur du vaccin anti polio, Jonas Salk, devait témoigner que presque toutes les poussées de polio depuis 1961 étaient le résultat ou avaient été provoquées par le vaccin polio oral.


10. The Lancet a signalé en 1976 que les vaccins ne protégeaient pas efficacement contre la coqueluche et que près d’un tiers des personnes qui avaient fait une coqueluche avaient bel et bien été complètement vaccinées.


11. The Lancet a rapporté en 1977 qu’aucune protection contre la coqueluche n’avait été démontrée chez les nourrissons.


12. La revue Science a signalé en 1977 que 26% des enfants qui recevaient la vaccination contre la rubéole développaient de l’arthrite.


13. Dans le journal médical Archives of Disease in Childhood de 1984, Vol.59, n°2, pp.162-65 on peut lire : Depuis la diminution du nombre de vaccinations contre la coqueluche, [sic], les admissions à l’hôpital et les taux de décès faisant suite à la coqueluche ont décliné d’une manière inattendue… La gravité des attaques et des taux de complications des enfants admis à l’hôpital n’a virtuellement pas été modifiée.


14. En 1986, le Congrès Américain a voté le « Vaccine Injury Compensation Act. » (Acte visant à dédommager les victimes des vaccinations).


15. C’est en 1988 que le « Vaccine Injury Compensation Program » a été financé.


16. En 1994 The Lancet a signalé que l’asthme était cinq fois plus fréquent chez les enfants vaccinés que chez les enfants non vaccinés.


17. La Manuel de 1996 de Merck a publié : Des maladies auto immunes peuvent être provoquées par les encéphalites qui peuvent faire suite à la vaccination contre la rage. Des réactions auto immunes croisées pourraient probablement être provoquées par du tissu cérébral animal qui se trouve dans le vaccin.


18. En 1999 The Lancet publie un article qui fait état de 15.229 cas de diphtérie en Russie, alors que la plupart des enfants étaient complètement vaccinés.


19. Selon le NIH (Institut National de Santé), une étude japonaise de 2002, « Développement de la politique Vaccinale au Japon », explique que le nombre des enfants qui sont devenus autistes varie en proportion directe du nombre d’enfants qui ont été vaccinés chaque année.

 
Les nouveaux vaccins, services de santé, réducteur de population, annoncé par Bill Gates.


10 milliards de dollars pour amplifier la dépopulation, par les nouveaux vaccins service de santé, réducteur de population


Vaccins et médicaments,


Les Professeurs dénoncent de graves accidents avec des centaines et peut-être des milliers de morts, dont 150 000 son hospitalisés tous les ans et au moins une vingtaine de mil décèdent d’accidents thérapeutiques, personne de responsable mais tous coupables, ils dénoncent aussi la profonde malhonnêteté, la criminalité et également la culpabilité des instances de l’état.


Manipulations génétiques, introduction de micro puce dans les vaccins et j’en passe. Il est préférable de ne pas recommander la vaccination manipulée par toutes ses élites inhumaines, destructrices d’être humains.


Combien de bébés morts pour qu’enfin les pouvoirs publics, les autorités sanitaires repensent la pratique du soin, le protège au lieu de le démanteler, repensent la distribution des budgets publics et privés dans le domaine de la santé, combien de morts faudra-t-il pour que les bonnes décisions soient enfin prises ? Signez la pétition »


Halte à l'utilisation de l'aluminium dans nos produits quotidiens et surtout dans nos vaccins! 

Composition détaillée du vaccin des multinationales, ça fait peur !

http://www.attention-aux-vaccins-meurtrier.info/composition_des_vaccins_h1n1__ca_fait_peur__195.htm


http://www.attention-aux-vaccins-meurtrier.info/

 
N'hésitez pas à relayer ce message !


Merci de votre attention,


Très cordialement,


Jean Pannier


http://echosdesmontagnes.blogspot.com/2012/01/savoie-bilderberg-vaccin-bill-gates-co2.html

24/01/2011

Si l'homme était doté d'une e-mémoire totale et éternelle

Avec la puce, encore un moyen de nous fliquer et de nous suivre partout !

Ils ne savent plus quoi inventer pour nous robotiser !

Par Tristan Vey

17/01/2011 | Mise à jour : 10:25

Crédits photo : © Ho New / Reuters/Reuters

Et si vous pouviez enregistrer d'ici à quelques années chaque instant de votre vie et ainsi vous remémorer chaque seconde écoulée ? C'est le projet un peu fou que défendent deux cadres de Microsoft.

En 1998, Gordon Bell, pionnier de l'informatique et chercheur chez Microsoft, se lance dans une aventure technologique sans précédent : la numérisation de tous ses documents personnels. Photos, annuaires, factures, livres, vidéos, il décide de s'affranchir entièrement du papier et des enregistrements analogiques. C'est le début du projet Total Recall (Mémoire Totale).

Peu à peu, le chercheur est pris d'une boulimie d'archivage numérique : il veut enregistrer tout ce qu'il voit, tout ce qu'il entend, tout ce qu'il vit. Avec la conviction intime que cette somme colossale de «souvenirs» emmagasinés sur disques durs constituera bientôt une «e- mémoire» infaillible et éternelle aux applications quotidiennes innombrables. Dans un livre paru mercredi et co-écrit avec son complice Jim Gemmell, il partage son expérience et trace les grandes lignes du devenir de cette technologie, encore balbutiante, à horizon 2020. Un ouvrage souvent passionnant qui oscille, sans toujours le vouloir, entre anticipation réaliste et science-fiction, rêve éveillé et cauchemar numérique.

Que sera-t-on capable d'enregistrer ?

 

Gordon Bell ne quitte plus le prototype de SenseCamqu'il porte autour du cou depuis 2003.
Gordon Bell ne quitte plus le prototype de SenseCamqu'il porte autour du cou depuis 2003.

La réponse des auteurs est implacable : tout. Documents papiers, mails, programmes télévisés ou radio, pages Internet visitées, déplacements (grâce au GPS). Micro, caméra et appareil photo tiennent par ailleurs déjà dans un téléphone. Demain, ils tiendront dans un dé, après-demain dans une tête d'épingle. Un simple pin's sur votre veste permettra de consigner vos conversations, de photographier ou filmer ce que vous voyez. Tous les périphériques numériques que vous utlisez stockeront de manière automatique ce que vous faites. Gordon Bell évoque l'exemple d'un appareil photo qui existe déjà, le SenseCam. Il se porte en pendentif et prend des clichés tout seul dès que la luminosité varie ou qu'une personne entre dans une pièce.

• Sera-t-il possible de tout stocker ?

Oui et à moindre coût. Aujourd'hui le prix du teraoctet (1000 Go) est inférieur à 100 euros. En 2020, «pour 75 euros, vous pourrez sans doute vous offrir environ 250 téraoctets de mémoire, de quoi enregistrer des dizaines de milliers d'heures de vidéos et des millions de photographies», soutient Gordon Bell. Largement suffisant pour «enregistrer» une vie complète. Ces données seront stockées sur des serveurs distants, et accessibles à tout moment depuis n'importe quel terminal connecté (ordinateur portable, smartphone, etc).

• Comment organiser ces données ?

C'est aujourd'hui le nœud du problème. Stocker des données, c'est bien, pouvoir les retrouver, c'est mieux. Les deux chercheurs pensent que les moteurs de recherche actuels suffisent. Mais le travail d'indexation des «e-souvenirs» reste, en amont, une tâche colossale. Les souvenirs devront être suffisamment bien rangés pour qu'une simple question, aussi floue soit-elle, puisse permettre d'en retrouver la trace. Une gageure pour le moment, mais en 2020...

• Est-ce légal ?

A priori, rien ne vous empêche de consigner tout ce qui vous concerne sur un serveur. Mais pouvez-vous filmer et photographier toutes les personnes qui vous entourent sans porter atteinte à leur droit à l'image ? Comment le droit à l'oubli, une notion juridique floue qui pose déjà problème sur Internet, pourra-t-il être appliqué ? Quelles seront les droits et les obligations des entreprises qui stockeront vos souvenirs ? Quels garde-fous faudra-t-il mettre en place ? Autant de grandes questions, et elles sont nombreuses, auxquelles les auteurs n'apportent aucune réponse construite ou convaincante.

• Est-ce souhaitable ?

Pour les auteurs, oui, mille fois oui. La «e-mémoire» vous rendra «plus efficace» dans votre travail, vous permettre d'apprendre «mieux et plus rapidement», les élèves pouvant suivre les cours à leur rythme en se repassant certains passages et en s'affranchissant du par coeur. Sur le plan médical, les chercheurs imaginent déjà un enregistrement continu des paramètres vitaux pour faciliter le diagnostic du médecin, un chapitre sobrement intitulé «Comment Total Recall peut vous sauver la vie».

A supposer que ces avantages soient indiscutables, d'autres questions fondamentales se posent : l'esprit humain est-il prêt à avoir toute sa vie à disposition l'intégralité des événements, parfois tristes, traumatisants, qu'il a vécu ? Et ceux de ses ancêtres ? Par définition, la «e-mémoire» est immortelle. Est-ce une bonne chose ? Quelles sont les implications psychologiques, sociétales ? Peut-on craindre le piratage de sa «e-mémoire» ? Son utilisation à des fins judiciaires, politiques ? Ces questions sont clairement éludées. Il faut dire que les auteurs sont guidés par cette conviction aveugle : «que vous succombiez à (cette) technologie demain (...) ou que vous décidiez d'y résister jusqu'au bout, la société s'est déjà engagée dans cette voie.» Une réponse facile mais insuffisante à toutes les interrogations, complexes et légitimes, que posent cette technologie.

» Les smartphones, nouvelle trousse du docteur

» Les seniors, cibles du business de la mémoire

http://www.lefigaro.fr/hightech/2011/01/13/01007-20110113...


Pbp4

 

03:18 Publié dans Les Techniques de manipulation, Medias, Manipulations des Masses, Puce RFID | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

14/07/2010

Une puce d'identification implantée dans tous les américains à partir de 2013

Voici les véritables raisons de l'empressement d'Obama à faire passer la loi HR 3200 sur la santé aux USA.

Ne nous faisons pas d'illusions, des accords doivent exister aussi en Europe et dans le monde entier pour tous nous pucer. Nous en avons eu, déjà, une démonstration avec la vaccination contre le virus de la GrippeA/H1N1 que l'OMS et que les pays voulaient rendre obligatoire. Ce n'était qu'un test pour voir comment nous allions nous comporter face à ce danger.

Se pourrait-il que les Illuminati-reptiliens, qui ont été entravés par notre résistance à accepter la vaccination criminelle et l'instauration du Nouvel Ordre Mondial, aient mis en place d'autres plans qu'ils tenaient en réserve pour nous contraindre à accepter le puce et l'instauration du Nouvel Ordre Mondial ? Par exemple créer un nouvel attentat (la marée noire dans le Golfe du Mexique) par exemple pour déplacer 50 000 millions de personnes, soi-disant pour leur bien, dans les camps de la FEMA pour les pucer et les gazer au besoin en cas de résistance !

Une puce d'identification implantée dans tous les américains à partir de 2013

Dans 36 mois devrait commencer une opération sur le sol américain d'implantation de micro-puce d'identification sur tous les américains

Dans le projet de loi de Obama sur la santé, HR 3200, à la page 1001, il est prévu que sur tous les américains sera implantée une micro-puce dans le but de créer un registre national. Le "micro-puçage" devrait commencer dans 36 mois (3 ans).

Ce nouveau projet de loi relatif aux soins de santé, le HR3200, qui vient juste d'être adopté par le congrès, stipule que toutes les personnes qui en dépendent soient micro-pucés. Les projets pour ce "micro-puçage" étaient déjà prévus depuis décembre 2004.


Voici le document officiel de la F.D.A (Food and Drug Administration), daté du 10 décembre 2004, et intitulé «Class II Special Guidance Document: Implantable Radiofrequency Transponder System for Patient Identification and Health Information» qui parle du sujet.

A présent prenez note de la formulation utilisée dans le projet de loi HR 3200, « America's Affordable Health Choices Act of 2009 » qui se trouve sur le site web des Congresses House Ways and Means (méthodes et moyens de la chambre des congrès)

A la page 1001, on trouve "Subtitle C - National Medical Device Registry" qui stipule :

The Secretary shall establish a national medical device registry (in this subsection referred to as the "registry") to facilitate analysis of postmarket safety and outcomes data on each device that (A) is or has been used in or on a patient; and (B) is a class III device; or (ii) a class II device that is implantable.

En d'autres termes, toute personne ayant été "micro-pucée" en vertu de la nouvelle loi sur les soins de santé devra être enregistrée auprès du « Secretary ». Le « Secretary » étant le ministre de la santé et des services sociaux.


La date à partir de laquelle ce registre doit débuter est rendue obligatoire à la page 1006, et correspond à une période de 36 mois après que le projet de loi soit devenu une loi relative à la santé.

The Secretary of Health and Human Services shall establish and begin implementation of the registry under section 519(g) of the Federal Food, Drug, and Cosmetic Act, as added by paragraph (1), by not later than the date that is 36 months after the date of the en21 actment of this Act, without regard to whether or not final regulations to establish and operate the registry have been promulgated by such date.

Par conséquent, en vertu de la loi HR 3200 récemment adoptée par le congrès, le puçage des américains doit commencer d'ici l'an 2013.

http://www.fda.gov/downloads/medicaldevices/deviceregulat...

Ce n'est plus de la paranoïa,
(comme certains pouvaient le prétendre jusqu'alors),
puisque, c'est officiel, leur masque est tombé...!
Le puçage humain suivra,
celui des animaux,
...sur toute la planète, législation US oblige, 
!
(Entrons dès aujourd'hui en Résistance)
mot clé sur Google :
Verichip,
site de référence
:

http://fr.wikipedia.org/wiki/VeriChip

28/03/2010

Le Temps des Biomaîtres (vidéos)

Nos dirigeants ont prévu de rendre la biométrie omniprésente dans les années qui viennent. Elle est déjà utilisée dans les entreprises, les prisons, les transports, les écoles, pour les cartes d’identité et les passeports. Une prochaine étape sera de l’utiliser pour les paiements électroniques, dans les magasins ou chez soi, pour les achats effectués sur Internet, et plus généralement pour tout ce qui nécessite une identification.

 

bio

Notre identité sera alors réduite à un corps scanné et utilisé comme un objet, marchandise parmi d’autres.

L’envahissement de nos vies par la biométrie est le résultat du « sécuritarisme » et de l’instrumentalisation de la peur afin de nous entrainer vers un type de société qui n’a plus rien à voir avec une démocratie.

La biométrie a aussi pour but d’augmenter les profits des multinationales de l’armement, comme Thales et Sagem. En quête de nouveaux débouchés depuis la fin de la guerre froide, ces entreprises ont trouvé un nouveau filon très lucratif avec la sécurité intérieure, en faisant acheter aux gouvernements des technologies pour contrôler et traquer ses citoyens, avec la biométrie, la vidéosurveillance, les logiciels d’identification et de surveillance des foules, les radars pour la répression routière, les armes « non létales », etc.

Voici un très bon documentaire d’Arte sur le sujet, « Le Temps des Biomaîtres »…

Envoyé par MecanoBlog

Source : SytiNet


Le Temps des Biomaîtres 1




Le Temps des Biomaîtres 2




Le Temps des Biomaîtres 3

 

http://www.mecanopolis.org/?p=14772