Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2015

Le Messie attendu par les juifs serait arrivé à Jérusalem, le 28 janvier 2011 !

On a dû louper un épisode à l'histoire de la cabale !

 

On ne voit aucun effet positif sur le monde depuis l'arrivée du Messie à Jérusalem, si cette information est exacte parce qu'ils semblent attendre leur Messie, l'Antichrist pour les chrétiens et le Djallal pour les Musulmans : Le Messie d'Israël (Antichrist/Dajjal) annoncé pour 2015

 

Mais en recherchant sur le net la signification de RayEl paru dans un article sur le net, voici ce que nous trouvons sur le site de : http://www.ra-el.org/ avec une vidéo de FOX NEWS assez explicite quand même qui met en relation l'ONU !

 

Pas étonnant qu'ils essaient de s'accaparer la Grand Mosquée d'Al Asqa à Jérusalem pour y reconstruire leur 3ème Temple !

 

* - Jérusalem : l'Esplanade des mosquées épicentre de toutes les tensions

* - Palestine occupée : la reconstruction du Troisième Temple est en route

* - Politique de Judaïsation et d'expulsion à Jerusalem: Al Aqsa en danger

* - Israël prévoit de confisquer d'importantes surfaces de terres à Qods

 
 

LE MESSIE EST ARRIVÉ

 

LE MESSIE EST ARRIVÉ


28 janvier 2011

Le monde a été témoin de l'arrivée du Messie à Jérusalem,
exactement où et comment les Saintes Ecritures prédisent.

 

THE MESSIAH'S ARRIVAL IN JERUSALEM!


Quand le Christ est monté au ciel il y a 2000 ans, il était à cet endroit, et les anges ont assuré les témoins qu'il reviendrait de la même façon.

Actes 01:11 Et ils disent à eux, "les hommes de Galilée, pourquoi restez-vous et en regardant dans le ciel? Ce Yeshua, qui a été enlevé d'avec vous dans le ciel viendra de cette façon, comme quand vous l'avez vu aller au ciel. "

Matthieu 24:27  Car comme l'éclair sort de l'orient et apparaît jusqu'à l'occident , il en sera l'avènement du Fils de l'homme.

Lorsque son Saint-Esprit descendit des nuages ​​dans le Moyen-Orient (Jérusalem), il est entré dans notre royaume avec un flash comme un éclair, et instantanément a voyagé à l'Ouest (Amérique du Nord), à rejoindre avec le Fils de l'homme, Rayel.

La prophétie est accomplie !

Il est votre Roi et votre Seigneur, et celui prophétisé par tous les grandes religions pour juger le peuple, et amener une nouvelle et éternelle royaume.

Au cours de la dernière année, nous avons fourni la preuve absolue de cette réclamation, fournir la documentation de notre poursuivre l'accomplissement de la prophétie de Lord, à partir de sources de grands médias, ainsi que l'Écriture ancienne.

Etudier ce site très soigneusement, de sorte que vous pouvez être prêt pour ce qui est à venir.


 

DOCUMENTATION VIDÉOS    FOIRE AUX QUESTIONS    AUTRES TITRES

Dîme / Dons / HOMMAGES

 CONTACT


Daniel 12: 4 "Mais vous, Daniel, fermer et sceller les paroles du livre jusqu'au temps de la fin."


CODES BIBLE / TORAH DÉCOUVERT




LA CONGRÉGATION INTERNATIONALE DE LORD Rayel




ONU BRIEFING DIPLOMATIQUE VIDEO







Un appel au sacerdoce


Un appel à tous CHEVALIERS ET ceux qui ont reçu les ordres sacrés


http://www.ra-el.org/

 

 

12/01/2015

Alerte ! Veterans Today : Les preuves qui accusent Israël sur les attentats du 9/11 sortent aux USA!!!!!

A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS. MERCI

Et pendant que l'on nous occupe l'esprit avec le False Flag orchestré en France, aux USA ont lieu des révélations sur l'implication d'Israël dans les attentats du 9/11/2001 !

On se demande du reste si cette hystérie n'a pas été organisée en France pour sauver Netanyahu et pour masquer les révélations qui sont faites aux USA et qui mettent en cause Charl/Israël !

Et bien sûr pas un mot dans les merdias aux ordres des Illuminati !

Les preuves qu'Israël a commis les attentats aux USA sortent aux USA et les Veterans Today s'en font l'écho et pas seulement !  Avec les pièces d'archives dont vous pourrez pendre connaissance en bas de l'article.

Au préalable lisez ce message qui concerne l'attaque de Charlie Hebdo dont Washington depuis le Pentagone affirme qu'elle n'a pas été commise par Al Qaeda au Yemen  ni par DAESH, et ensuite les preuves qui sortent aux USA de la complicité d'Israël dans les attentats du 11/09/2001 !

- Guerre civile: 22H50 : Washington affirme depuis le Pentagone que les attaques de Paris ne sont ni le fait de Al Qaeda au Yemen ni de DAESH. Ceci est une charge très violente contre Hollande, Netanyahu, Liberman, Cukierman et le chef du Mossad qui se trouvait à Paris depuis le 25 Décembre 2014. Maintenant voici les preuves irréfutables que les israéliens, aidés par la DGSE et le MI6 ont commis les attaques du 11 septembre 2001. Ces preuves viennent directement des équipes gouvernementales américaines ayant été chargées d'enquêter officiellement. Elles viennent de membres qui ont été mandatés par l'administration Bush en 2002 et qui ont rédigé le véritable rapport sur les attaques du 11 septembre 2001. Bonne lecture et faites passer le mot!

Je remercie encore tous nos frères et soeurs pour l'extraordinaire travail fourni de recherches, à lire dans les commentaires, nos alliés et les sites qui relaient les informations. Nous ne demandons pas que notre site soit mentionné mais que l'information utile passe. Pas de copyright en Islam, prenez tout ce que vous voulez, si vous vous sentez menacés, alors ne donnez pas le lien du blog.

C'est pour ALLAH SWT, POUR NOS FAMILLES, NOS ENFANTS ET TOUS LES OPPRIMES DE CETTE TERRE QU'ILS SOIENT ET D'OU QU'ILS VIENNENT! LIRE ICI

 


 

Mapping 9/11: The Fort Lee Mystery

Traduction Google de l'Article : ICI

Top investigators are revealing 9-11 suppressed evidence on Israelis involved in multiple attacks

 

Final Word on 911.wmv

 

chets_070

…by Gordon Duff and Jeff Smith, Editors

 

[ Editor’s Note: Dear Israeli art students and Dancing Israelis, If you have not figured it out by now, yes we know who you are, what you did, who your handlers were, and the key people who did this.

Mass murder is a pretty serious crime. The cork on 9-11 has held well, but starting to wiggle now. You should, too. There is quite a surveillance record on you folks, including Mohammed Atta coming to visit you on a number of occasions.

The dead have lots of friends, not only those on 9-11, but those that followed in country after country, including the Iranian nuclear scientists you murdered and never put a shred of nuclear weapons program evidence on the table during the nuke talks.

We are combing through all the residents at the time of the three jammer buildings below,  and have already named the complex “Israel on the Hudson”. Give our regards to all the JINSA folks. Yes…we know about that, too. Gordon will fill you in below Jim W. Dean ]

 

_______________________

“Down the Yellow Brick Road Once Again”

 

Fort Lee, New Jersey played a key role in 9/11.  We are mapping out, using Google Earth, some of the incidents involved in presenting a rational response to the cover up, both the government version and the amateur “aftermarket” B-grade version.  If you haven’t watched the entire video, please do that now.


George Washington Bridge

All major roadways in and out of New York were to be destroyed on 9/11.  It was these teams, brought in from Israel that included the Mohammed Atta group, confirmed as directly tied to both the CIA and Egyptian intelligence, that were under surveillance by a combined task force that coordinated with local law enforcement.

So, when thousands of pounds of explosives were placed inside the cable anchorage, teams were dispatched to disable these devices as soon as the attack at the World Trade Center began.

 

George Washington Bridge New Jersey Cable Anchorage where thousands of pounds of high explosives were defused and recovered

George Washington Bridge New Jersey Cable Anchorage where thousands of pounds of high explosives were defused and recovered

 

Simultaneous to the cutting of the cables, a massive truck bomb, as described in CBS and CNN news reports and police radio intercepts, was to explode (as heard, police reported this truck did explode), taking down the roadway supports, thus dropping the bridge “like a rock,” into the Hudson River.

 

Roadway supports, George Washington Bridge

Roadway supports, George Washington Bridge


The Tunnels

Both the Holland and Lincoln Tunnels were to be demolished.  We have only one arrest confirmation from the Manhattan side.  NYPD roadblocks at the Lincoln Tunnel chased down a van that did a quick turn-around to avoid arrest.  Two suspects were arrested with weapons and a truck filled with explosives.  Police commissioner Bernie Kerik, recently released from prison, was on the scene with his personal Counter Terrorism Squad to take custody.  They were never seen since.

 

chets_076

 

 

 

chets_075

 

NYPD road block captures team 2 here with explosives filled truck on 9/11

NYPD road block captures team 2 here with explosives filled truck on 9/11

 

Fort Lee

Fort Lee is the real staging ground for 9/11. It was chosen for a good reason. News reports from 9/11 have been eliminated from archives, lists of terrorists caught then released at the orders of New York City and White House officials and flown out of the country are gone.  Police who made the arrests, recorded above, are under gag order.

 

Moreover, a vast support network involved in the preparation, planning and support of the 9/11 attacks, including the many unsuccessful attacks, not only are enjoying their freedom, some are among the most powerful Americans.  As stated, 9/11 begins in Fort Lee, New Jersey.

 

The “condo and co-op” community there is the home of one of the largest and most politically powerful “Israeli first” groups in America including key members of the notorious organization, JINSA, the Jewish Institute for National Security Affairs, reputed to be more influential than PNAC (Project for a New American Century) and far more militant.

 

An examination of JINSA shows it to be organized in cells like a terror group.

Is it a surprise that the George Washington Bridge, Fort Lee’s primary landmark and the “view” sought by the residents of the highrises chosen for planting the radio jammers, was scheduled for a dramatic demolition on 9/11 with hundreds of commuter vehicles slated for the bottom of the Hudson River?

 

Fort Lee Mafia

Since the 1930s, Fort Lee has been a “mob town,” with the beginnings of “Murder Inc” and the Albert Anastasia gang and Joe Adonis.  It all began when New York Mayor LaGuardia threw the mob out of New York.  The new George Washington Bridge provided a home for the mob in Fort Lee with gambling clubs lining the Palisades on both sides of the GW Bridge.

 

The famous Riviera Night Club as seen from the George Washington Bridge

The famous Riviera Night Club as seen from the George Washington Bridge

 

The fall of communism saw Russian/Ukranian organized crime come to New Jersey, settling in Fort Lee (see Appendix I).  The The Taiwanchik-Trincher group is an amalgamation of Israeli/Ukrainian/Cypriot gangs operating illegal gambling operations throughout the United States with ties to the Romney/Bain financial group. From an indictment in Manhattan federal court:

 

“The Taiwanchik-Trincher Organization (the “Organization”) was a criminal enterprise with strong ties to Russia and Ukraine. The enterprise operated a high-stakes, illegal sports gambling business out of New York City that catered primarily to Russian oligarchs living in Ukraine and Russia.  Between 2006 and April 2012, the enterprise laundered approximately $100 million in proceeds from their gambling operation in Russia and Ukraine through shell companies and bank accounts in Cyprus; and of this $100 million, approximately $50 million was subsequently sent from Cyprus into the United States. Once the money had been transferred to the United States, it was either laundered through additional shell companies or invested in legitimate investments, such as hedge funds and real estate.

The Taiwanchik-Trincher Organization operated under the protection of Alimzhan Tokhtakhounov, who is known as a “Vor,” a term translated as “Thief-in-Law,” that refers to a member of a select group of high-level criminals from the former Soviet Union.Tokhtakhounov is also under indictment in the Southern District of New York for his alleged involvement in bribing officials at the 2002 Winter Olympics held in Salt Lake City, Utah. Tokhtakhounov is a fugitive and is still being sought.”

 

Local Terror Cells Role

In place local assets, some with direct connections to the Ukranian “Kosher Mafia” or

1. Vehicles for hauling explosives

2.  Access to Transit Authority facilities, vehicles and personnel for planting explosives

3.  Cooperation with local condo/co-op security assuring unfettered access to rooftops

 

The Able Danger investigation, years later, staff gutted by Clinton blackmail cutbacks, tracked a major terror operation to Fort Lee, New Jersey.  There they found the CIA, Mossad and Saudi Intelligence pulling together operational teams, moving vans, “art students” and even a few “dancing Israelis”….

 

chets_073

Mossad Safe House Where Feds Say 9/11 Was Planned

The “dancer/art student” groups had a variety of tasks on 9/11, among them:

 

  • Planting jammers on buildings on exhibit one to block Port Authority dispatchers and first responder radios
  • Plant explosives on the New Jersey side of the George Washington Bridge where the cables are anchored, in order to collapse the bridge
  • Explode a truck in the Lincoln Tunnel
  • Explode a truck in the Holland Tunnel
  • Park trucks with demolition devices in specific parking areas of the twin towers
  • Coordinate with Mohammed Atta and his group

 

Of the 3 jammers locations shown below, two of those planted were recovered by the FCC and are held in evidence in Houston, Texas awaiting the “waiting until hell freezes over” Grand Jury to reconvene on Able Danger and 9/11.

 

FBI Sat Across the Street, All 9/11 Planning on audio and video yet suppressed

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FBI Sat Across the Street, All 9/11 Planning on audio and video yet suppresse

Many remember the stories about how fire department radios didn’t work and how new radios would have taken care of the problem.  This is the real reason for the radio problems.

 

chets_068

The locations on this map were supplied by Jeff Smith who worked at the surveillance safe house and at the FBI office shown above.  The safe house on Tom Hunter road was strategically placed to keep track of the Mossad “art student” rental further up Tom Hunter Road and across the street.

 

Mohammed Atta's "crash pad" 5 minutes walk from his handlers

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mohammed Atta’s “crash pad” 5 minutes walk from his handlers

Mohammed Atta lived at 215 Main, four blocks over, within easy walking distance of the Israeli facility, the jammer targets and the bridge.  He was across the parking lot from the Port Authority (220 Bruce Reynolds Road) which was within a “golf shot” of the FBI investigation offices.

 

Jammer high rises as seen from FBI/Able Danger Parking lot

Jammer high rises as seen from FBI/Able Danger Parking lot

The real purpose of the 9/11 attack was much more than taking down the World Trade Center.  Imagine New York City, the WTC “evaporated,” the George Washington Bridge sitting in the Hudson, the Lincoln and Holland Tunnels flooded, hundreds drowned and the city entirely cut off and in full panic mode while police and fire radios were jammed.

 

Were other attacks on Washington foiled as well?  The White House or Capitol Building targets?

Could martial law have been declared?  Worse?

 

In the end we got the Department of Homeland Security.  This reminds me of the Len Deighton book, SSGB, a fictional tale of Britain’s Scotland Yard, working for the German SS after Hitler’s successful invasion of the UK. We got the DHS after losing a war with AIPAC. You just can’t make this stuff up!

 

VT requests that the officers who arrested the Israeli “suspects” with the “thousands of pounds of explosives” (CNN) or who were captured “as the van exploded” come forward. 

 

We also ask that all the witnesses of the 2nd plane that was allowed to fly out of the US that day come forward, to confirm that it carried the “exiting” Israeli team, encluding the above mentioned ones who were caught. We know who authorized the plane to leave, a key aspect of the operation, including the NY City law enforcement officials the performed some magic tricks that day.

________________________

 

Note: We will continue pulling our full 9-11 update series together for posting on each new article so readers have them in the chronology they were published. It’s been one hell of a ride…Jim W.Dean

 

Background articles:

The latest:

http://www.veteranstoday.com/2015/01/08/neo-cia-torture-r...

 

New 9-11 story, 2014 Archive:

 

1)  veteranstoday.com/2014/05/20/too-classified-to-publish-bush-nuclear-piracy-exposed/
2)  veteranstoday.com/2014/05/20/nuke-cancer-from-911-revealed/
3)  veteranstoday.com/2014/05/21/doc-submitted-by-russian-intel/
4)  veteranstoday.com/2014/05/22/constructing-the-nuclear-child/
5)  www.veteranstoday.com/2014/05/31/vt-nuclear-education-series/
6)  veteranstoday.com/2014/06/01/nuclear-education-series-dimona-classified/
7)  veteranstoday.com/2014/06/01/vt-nuclear-terrorism-education-series/
8)  veteranstoday.com/2014/06/02/vt-nuclear-education-undeniable-proof-of-911-as-a-nuclear-event/
9)  veteranstoday.com/2014/06/18/vt-nuclear-education-as-the-hammer-drops/
10) veteranstoday.com/2014/06/24/vt-nuclear-education-mossadn-korea-links-mox/
11) veteranstoday.com/2014/06/24/nuclear-roundtable-americas-nuclear-arsenal/
12) veteranstoday.com/2014/07/07/officials-site-thermo-nuke-in-911-demo/
13) veteranstoday.com/2014/07/08/vt-nuclear-education-fission-based-thermobaric-weapons/

 

Additional supporting material on 9/11, nuclear physics and disclosure issues:

 


 

Appendix I

List of recent Fort Lee organized crime convictions:

“Twenty-eight defendants in this case have pled guilty and two have entered into deferred prosecution agreements. The defendants who have pled to date have agreed to forfeit, in total, more than $68 million. The following defendants have pled guilty, and have been sentenced or await sentencing:

 

  • Bryan Zuriff pled guilty to gambling charges on July 26, 2013, and was sentenced on November 25, 2013.
  • William Barbalat pled guilty to gambling charges on August 14, 2013, and was sentenced on December 16, 2013.
  • Kirill Rapoport pled guilty to gambling charges on August 16, 2013, and was sentenced on December 19, 2014.
  • Edwin Ting and Justin Smith pled guilty to gambling charges on September 4, 2013, and were sentenced on January 21, 2014, and January 6, 2014, respectively.
  • Dmitry Druzhinsky and David Aaron pled guilty to gambling charges on October 4, 2013, and were sentenced on April 18, 2014, and February 14, 2014, respectively.
  • Alexander Zaverukha pled guilty to gambling charges on October 10, 2013, and is scheduled to be sentenced on May 1, 2014.
  • Nicholas Hirsch pled guilty to conspiring to commit wire fraud on October 16, 2013, and was sentenced on February 25, 2014.
  • Anatoly Shteyngrob pled guilty to conspiring to commit money laundering on October 17, 2013, and is scheduled to be sentenced on June 10, 2014.
  • Yugeshwar Rajkumar pled guilty to gambling charges on October 18, 2013, and was sentenced on March 25, 2014.
  • Stan Greenberg pled guilty to conspiring to commit racketeering on October 22, 2013, and is scheduled to be sentenced on May 2, 2014.
  • Arthur Azen pled guilty to conspiring to commit money laundering and conspiring to collect extensions of credit by extortionate means on November 5, 2013, and was sentenced on April 9, 2014.
  • Hillel Nahmad pled guilty to gambling charges on November 12, 2013, and was sentenced on April 30, 2014.
  • Vadim Trincher pled guilty to conspiring to commit racketeering on November 14, 2013, and was sentenced on April 30, 2014.
  • Eugene Trincher pled guilty to gambling charges on November 14, 2013, and is scheduled to be sentenced on June 9, 2014.
  • Anatoly Golubchik pled guilty to conspiring to commit racketeering on November 15, 2013, and was sentenced on April 29, 2014.
  • Illya Trincher pled guilty to gambling charges on November 15, 2013, and is scheduled to be sentenced on May 8, 2014.
  • Ronald Uy pled guilty to structuring financial transactions on November 25, 2013, and was sentenced on March 27, 2014.
  • Moshe Oratz pled guilty to gambling charges on December 3, 2013, and was sentenced on April 9, 2014.
  • Michael Sall pled guilty to interstate travel in aid of an unlawful activity (illegal gambling) and Jonathan Hirsch pled guilty to gambling charges on December 4, 2013. Sall was sentenced on April 18, 2014, and Hirsch is scheduled to be sentenced on May 9, 2014.
  • Noah Siegel pled guilty to gambling charges on December 5, 2013, and was sentenced on April 10, 2014.
  • Molly Bloom pled guilty to gambling charges on December 12, 2013, and is scheduled to be sentenced on May 2, 2014.
  • Alexander Katchaloff pled guilty to gambling charges on January 16, 2014, and is scheduled to be sentenced on May 20, 2014.
  • Donald McCalmont, John Jarekci, a/k/a “John Hanson,” and Abraham Mosseri pled guilty to making a fraudulent tax statement, to failing to file a tax return, and causing a financial institution to participate in a lottery related matter, respectively, on January 24, 2014, and are scheduled to be sentenced on May 29, 2014, May 28, 2014, and May 21, 2014, respectively.
  • William Edler and Peter Feldman entered into deferred prosecution agreements on April 11, 2014.

 

Mr. Bharara praised the investigative work of the Federal Bureau of Investigation, the New York City Police Department, and the Internal Revenue Service.

 

The case is being prosecuted by the Office’s Violent and Organized Crime Unit. Assistant U.S. Attorneys Harris M. Fischman, Joshua A. Naftalis, Peter J. Skinner, and Kristy J. Greenberg of the Violent and Organized Crime Unit are in charge of the prosecution. Assistant

 

U.S. Attorney Alexander Wilson of the Office’s Money Laundering and Asset Forfeiture Unit is responsible for the forfeiture aspects of the case.

 

 

Gordon Duff

Gordon Duff is a Marine combat veteran of the Vietnam War.He is a disabled veteran and has worked on veterans and POW issues for decades.

Gordon Duff is an accredited diplomat and is generally accepted as one of the top global intelligence specialists.He manages the world's largest private intelligence organization and regularly consults with governments challenged by security issues.

Gordon Duff has traveled extensively, is published around the world and is a regular guest on TV and radio in more than "several" countries.He is also a trained chef, wine enthusiast, avid motorcyclist and gunsmith specializing in historical weapons and restoration.Business experience and interests are in energy and defense technology.

Visit
Gordon Duff's YouTube Channel

 

10/01/2015

Comment un conflit inter-ethnique en France permettra une prise de pouvoir communautaire

Comment un conflit inter-ethnique en France permettra une prise de pouvoir communautaire

jeudi 8 janvier 20

La plupart des gens lucides et intellectuellement honnêtes sont dorénavant capables d’accepter l’idée que les événements du 11 septembre 2001 ont été commandités par le Mossad et la CIA, que la politique extérieure française est décidée et mise en œuvre par des sayanim (agents de pression) israéliens comme Bernard-Henri Lévy, corroborée par les crypto-sionistes ou initiés politiques comme François Hollande, Moscovici, Fabius, Valls, Copé. Le tout est vendu à l’opinion publique par la presse de propagande sioniste désormais en place sur tous les médias, ne trouvant que quelques voix dissidentes sur Internet. Si l’on a pu croire que la crise systémique économique était une fatalité depuis 2002, les décisions aberrantes prises en 2008 prouvent sans ambiguïté qu’une crise majeure économique est délibérément voulue et délibérément organisée par les banques supra-étatiques comme Goldman Sachs et de la Réserve « fédérale » américaine. 


En parallèle, les pays européens ont perdu totalement – par voie parlementaire contre l’avis exprimé par référendum du peuple – tout pouvoir législatif, judiciaire, budgétaire au profit d’institutions européennes douteuses, si ce n’est non élues. Le Nouvel ordre mondial sioniste en place en Israël et aux Etats-Unis s’étend donc doucement mais sûrement à l’Europe suivant les discours publics, déjà anciens, prononcés par les Rockefeller et Rothschild.

Cependant, personne ne semble réaliser clairement, qu’au-delà de ces grandes instances décisionnaires et financières, existe un réseau d’anonymes communautaires disséminé dans nos villes et nos campagnes, soudé à l’extrême, qui prépare jours après jours le terrain pour la réalisation de ce « Nouvel ordre mondial communautaire ». Même les plus informés des citoyens rechignent à croire que le nouvel ordre mondial n’est pas qu’une question d’hyper classe politique et financière, mais bien un question de prise de pouvoir anonyme dans un effort communautaire. On peut, soit penser que ce tissu communautaire est un moindre mal pour diriger l’humanité, soit penser qu’il s’agit d’une malédiction pour l’humanité. On peut se dire qu’il s’agit d’un bienfait ou d’une horreur absolue. Quoiqu’il en soit, là est désormais le seul clivage sérieux – conscient ou inconscient – qui demeure dans nos sociétés : accepté-je que ma destinée soit régie par le sionisme ou n’accepté-je pas le sionisme comme maître de ma destinée collective ? Chacun doit faire ce choix, chacun doit trancher cette unique et ultime décision. 

Le problème étant que le pouvoir sioniste occulte ne dit jamais son nom et ne se présente jamais comme sioniste. Ses moyens et ses lignes directrices sont largement ignorés de tous. Beaucoup se doutent bien de l’impact du sionisme sur notre quotidien, mais pensent encore qu’il s’agit d’un moindre mal. Ceux-là sont dans une molle approbation. Si ce sont des petits « ducs » de province, insérés dans le milieu bourgeois pseudo-intellectuel citant Sartre pour la forme, ils peuvent d’ailleurs être récupérés dans cette ambiance de gouvernance secrète, en entrant dans la franc-maçonnerie des bas degrés. Tous les pouvoirs, tous les centres décisionnels privés et publics en Occident sont désormais entre des mains sionistes ou plus rarement d’affiliés soumis à l’ordre sioniste. Plus personne ne devrait ignorer la réalité de la prise de pouvoir sioniste et les moyens qu’elle utilise. Tout le monde devrait faire son choix en son âme et conscience. Mais pour cela, encore faut-il avoir pleinement connaissance de ceux qui nous dirigent actuellement. Or la plupart des gens sont dans une ignorance totale des méthodes sionistes de conquête et de subversion. 

Pour les non-communautaires comme moi, et vous sans-doute, le choix est simple : soit vous cautionnez par votre silence ce nouveau mode de contrôle de la société – au fonctionnement anonyme et opaque où certaines vies humaines sont bafouées – ou vous les dénoncez car vous craignez que la prise de pouvoir sioniste totale ne s’arrête pas là, mais qu’elle évolue vers des plans d’une autre envergure – un mariage entre communisme et capitalisme sous férule sioniste. Ce serait l’épisode suivant de ce qui aurait été entrepris en URSS. (Ce qui s’est soldé par la mort de millions de Russes dans les camps aux mains de cinquante concentrationnaires tous Juifs : Kaganovitch, Yagoda, Frenkel, Jejoff, Rappaport, Abramovici, Ouritski, Firine, Apetter…). Tout me porte à croire, que vous réaliserez bientôt l’étendue de l’effroyable imposture et de la guerre quotidienne de l’information encore dissimulée dont vous êtes les victimes. Dès lors, soit vous commencerez à vous rebeller contre l’ordre sioniste et affilié, soit vous fuirez à l’étranger, car bientôt, il ne sera plus possible de croire que nous vivons des « temps modernes infiniment raffinés », où la mentalité sioniste ne serait plus capable de provoquer des morts par millions comme elle l’a fait au siècle dernier en promulguant et finançant deux guerres ainsi que les Goulags de l’URSS.

Ce livre prétend briser la spirale du fonctionnement communautaire secret à l’échelle quotidienne qui permet de contrôler et surveiller le peuple. Ce secret devient de plus en plus difficile à maintenir pour les sionistes et affiliés, ce qui se traduit par l’apparition de phénomènes ciblés d’élimination ou d’empoisonnement psychique des acteurs de la dénonciation comme moi, comparable à ce qui a été utilisé contre les dissidents Russes comme Soljenitsyne. Il ne sera bientôt plus possible aux sionistes et affiliés de maintenir ce secret. Car l’éveil des consciences est là. Cet éveil est sensible chez les vingtenaires même si la jeunesse – porteuse naturelle d’espoir – se disperse encore un peu dans les activités de son âge, ce qui atténue la colère. Cet éveil est virulent chez les trentenaires déclassés socialement par rapport à ce que leur intelligence devrait leur permettre si le manque de soumission à l’ordre sioniste ne les tuait pas définitivement de manière occulte, lors d’opérations indignes, anonymes sionistes.

Cet éveil ne concerne cependant pas encore les couches populaires. Ces couches n’ont plus les moyens intellectuels de se figurer le monde tel qu’il est. Et si ces classes populaires s’éveillent, ce sera de toute manière, dans une bestialité guidée par des clivages accessibles à leur faible intellect – principalement un clivage ethnique. Malheureusement, les sionistes dirigeront cet éveil bestial des classes populaire à leur avantage en opposant – sur un clivage ethnique – les caucasiens de souche à faible intellect aux immigrés africains (qui ont déjà naturellement tendance au repli communautaire ethnique). Les sionistes seront les grands vainqueurs de ce pugilat interethnique qu’ils se seront efforcés de créer depuis 40 ans sous un paravent droit-de-l’hommiste et d’immigration dite « économique » – c’est pour dire que le plan de neutralisation de l’Europe par le biais ethnique a été décidé depuis très longtemps dans les hautes instances Juives de ce monde. 

Les voix pacifiques (comme l’association Egalité et réconciliation de l’intellectuel dissident Alain Soral) seront bientôt impuissantes pour informer le peuple de base de cette machination ; elles seront entraînées qu’elles le veuillent ou non dans cet affrontement ethnique sanglant ; d’autant plus sanglant que des mercenaires payés par les sionistes et affiliés seront déployés en Europe comme ils l’ont été en Libye ou en Syrie pour mettre le feu aux poudres et perpétrer des attentats sous faux drapeaux pour que les deux côtés s’accusent mutuellement et s’entretuent. 

En dernier lieu, les dissidents pacifiques seront obligés de se battre du côté de leur ethnie dans un chaos où personne ne comprendra rien à ce qui se passe, où tout le monde sera manipulé par les organes de presse demeurant (tous aux mains sionistes), et où chaque recoin du territoire français, surtout périurbain, sera un espace de guérilla, difficile pour la survie. Et comme les ethnies africaines sont encore beaucoup plus racialement soudées que l’ethnie blanche qui n’a désormais ni conscience ni fierté de race ; un conflit interethnique en France risque de se concrétiser par de lourdes pertes où la population caucasienne blanche sera la plus touchée.

Ainsi, prenons quelques minutes pour comprendre qui sont les réels responsables de tout cela. Bien entendu, à la base, il y a la folie Talmudo-sioniste éternellement revancharde face au monde de « Rome » dont nous sommes les héritiers, dans une volonté folle d’hégémonie mondiale toujours plus renforcée, sur laquelle nous reviendrons amplement. Mais qui sont – à part les sionistes – en toute objectivité nos bourreaux indirects ? Qui sont ceux dont l’ignorance et la mystification atteint des sommets ? Ce ne sont ni les vingtenaires et trentenaires caucasiens et africains éveillés comme Kémi Seba, ni les couches à faible intellect ignorantes caucasiennes, mais bien les catégories suivantes, dont vous faites peut-être partie :

• les quadragénaires, quinquagénaires, sexagénaires caucasiens actifs ou en retraite, dont la vision du monde est intégralement façonnée par les médias sionistes et affiliés, que rien ne peut plus sortir de leur paradigme illusoire. Il semble qu’ils ne peuvent plus réaliser pleinement que des anonymes sionistes et affiliés sont le chaînon exécuteur de la philosophie de conquête du nouvel ordre mondial. Ils ne croient pas au Nouvel Ordre Mondial, ne veulent, ne peuvent plus y croire. Même les plus lucides l’ignorent ou veulent l’ignorer avec d’autant plus de véhémence qu’ils estiment que leur fin de vie constitue « un bonus » de loisirs... Même les « intellectuels » autoproclamés de ces catégories l’ignorent totalement. Ils ont voté Hollande ou Sarkozy ou Mélenchon… Tout sauf Marine Le Pen (qui bien qu’étant obligée de montrer des gages de soumission au sionisme, constitue une alternative goy, ne serait-ce que dans son terreau idéologique paternel non talmudique).

• Les immigrés de première, deuxième, troisième génération d’ethnies africaines qui sont tout autant sous influence « viscérale » des médias sionistes et affiliés, constituent la deuxième catégorie responsable indirectement de la situation. Ce sont ces immigrés qui ont élus François Hollande à la place de Marine Le Pen, pensant qu’il s’agissait là encore d’une élection à clivage ethnique, le seul clivage qui fonctionne encore pour diriger leur vote. Or cette élection proposait deux choix : le choix des candidats sionistes de droite ou de gauche avec la sécession définitive de nos démocraties européennes aux sionistes et affiliés organisés désormais des deux côtés de l’Atlantique en institution supra-étatiques (choix présenté par la presse comme un progressisme, une démocratie renforcée, une ouverture sur le monde…) ou le choix de l’organisation à l’échelle du pays de nos institutions monétaires, législatives, judiciaires, budgétaires (choix présenté quotidiennement sur toutes les antennes comme raciste, obscurantiste, protectionniste, fermé sur le monde, dangereux, nazi, fasciste... etc.). 

• La dernière catégorie, et non des moindres, futur bras armé de la phase finale de conquête du Nouvel Ordre Mondial sioniste est constituée par les jeunes, voire très jeunes immigrés africains anarchistes en rejet de tout, incontrôlables, ayant perdu tout ciment social, toute valuation de la vie d’autrui, dans un fonctionnement purement d’appartenance ethnique, se prétendant islamiques (un islamisme criant, ostensible, revanchard, vengeur, dont ils ne perçoivent pas la sagesse, loin de la lumière divine reçue dans sa sphère la plus intime) pour la plupart, sans doute poussés à la haine et armés par des infiltrés sionistes. Ils sont actuellement poussés à souhaiter un conflit armé civil en France, par, notamment, des groupes de rap crypto-sionistes islamiques, ils sont poussés à voir le caucasien comme un ennemi. 

C’est précisément par ces centaines de milliers d’individus décérébrés, animaux et violents, regroupés à la périphérie des grandes agglomérations françaises – que les bobos quinqua et sexa feignent d’ignorer ou osent encore penser victimes de racisme – que va venir le chaos en France. Ces jeunes vont être armés et récupérés par des mercenaires armés (appelés « Al Qaïda » pour effrayer le crédule européen), envoyés sur place par les sionistes eux-mêmes (comme ils l’ont fait en Libye). Ces mercenaires existent déjà, ce sont des combattants armés, drogués, vaguement fanatisés, recrutés dans des couches ultra défavorisées du Maghreb, d’Afghanistan, du Yémen, qui sont entraînés, armés par les services américano-franco-israéliens. Ces mercenaires ont été envoyés en Libye pour y créer le chaos. Puis ils ont été dépêchés en Syrie. 

Ces mercenaires sont situés dans des bases en Afrique du Nord et déposés par les services franco-américano-israéliens pour déstabiliser des zones si besoin est, en se faisant passer pour « l’armée rebelle » dans les médias sionistes français. Cette « armée rebelle » massacre la population autochtone, tue la police avec des moyens armés importants (dont les occidentaux ne se demandent jamais la provenance ! Comme si les « opposants » – ces fameux « rebelles » des JT de 20h – avaient tous des pick-ups avec mitrailleuse automatique dans leur garage et des kalashnikov avec des dizaines de chargeurs et des grenades dans leur cuisine, achetés au sook du coin !). Le pays sous attaque (Libye, Syrie) envoie l’armée pour empêcher ces mercenaires de tuer le peuple et la police. Puis les médias occidentaux sionistes disent que l’armée du régime en place « bombarde les populations »…La bobo européenne est convaincue…Son mari s’en fout… Il n’en faut pas plus pour vendre la guerre à l’opinion de nos jours.. 

Telle est la guerre de IVème génération. (Infiltration de mercenaires / massacre aveugles des populations par ces mercenaires / propagande journalistique accusant le régime / chute du régime antisioniste). Ces mercenaires vont être dépêchés en France, à commencer par les grandes villes du Sud (Marseille) dès que le signal politique aura été donné ; ils vont constituer des milices ethniques faisant alliance avec les jeunes de banlieue africains encore sauvages (et ré-islamisés de l’intérieur notamment par des fonds Qataris et Américains) et ils vont tuer indistinctement tout caucasien alentours. 

Ce sont les acteurs futurs d’une rage génocidaire aveugle qui va décimer dans un futur proche la population caucasienne en Europe. Tel est le plan réel des sionistes et affiliés. Une fois cette première vague de guerre civile initiée par les sionistes (Ils attendront consciencieusement qu’il y ait assez de victimes avant d’intervenir), la coalition armée franco-américano-israélienne interviendra au prétexte « de protéger les populations civiles » (exactement de la même manière qu’ils justifient les bombardements en Libye ou Syrie) avec des moyens d’une autre ampleur militaire pour anéantir les mercenaires (qui se feront, au final, tuer par leur employeur sioniste !) avec les jeunes de banlieue cooptés qui y passeront aussi. La force militaire israélo-américaine pourra tout aussi bien bombarder des zones civiles tuant indistinctement caucasiens autochtones, mercenaires et africains de banlieue cooptés. Il en résultera une diminution de la population européenne souhaitée. Le choc psychologique chez les survivants sera tel qu’ils seront en mesure d’accepter n’importe quel gouvernement dictatorial pourvu que celui-ci garantisse le retour à la paix. 

Si les autorités sionistes décident qu’il n’y a pas eu assez de morts, le recours à de fausses épidémies déclenchées (mais aux morts réels) est envisageable. L’Afrique du nord deviendra en même temps le théâtre de l’affrontement de la coalition franco-britanico-israélo-américaine contre les pays musulmans du monde, sous prétexte de défense d’Israël qui serait soi-disant menacée, maintenant que les pays alentours ont été ré-islamisés par ces mêmes israéliens ! Il y aura des morts par millions, et peut-être le recours à l’arme atomique dans certaines régions au sous-sol pauvre. La Russie et la Chine s’impliqueront ou non dans le conflit. Il pourra être étendu au Venezuela et au reste des pays non alignés.

Seul un recul important face au travail de manipulation quotidien par la presse sioniste très organisée de France peut vous amener vers cette lucidité. Il serait donc temps pour ceux qui ferment les yeux sur ce nouveau mode de contrôle, qu’ils participent à la résistance active pour empêcher la mise en application de cette destinée pour l’Europe. S’il en est encore temps.

Source :

Lien vers le livre :

Raivelot Hamed - L'homme trafiqué

 

04/01/2015

Ukraine: nouvelle rencontre "format Normandie" prévue le 5 janvier à Astana au KHAZAKHSTAN

Et voilà, comme cela nous avons la signature parfaite des Illuminati dans le coup d'état de KIEV et la déstabilisation de la Russie et qui souhaiteraient entraîner Poutine et la Russie dans leur giron nazisioniste.

Ce n'est pas pour rien qu'Hollande  est allé le 5 décembre 2014 à Astana, que Sarkozy s'y était intéressé du temps de son règne  et que le KHAZAKHSTAN  soit un partenaire stratégique de l'EU.  

Pas étonnant non plus que le nazi de Kiev ait déclaré que la prochaine réunion au "format Normandie" pour l'Ukraine aurait lieu le 15 janvier à Astana, capitale du Kazakhstan. Comme par hasard ce sont ceux qui ont accompagné le coup d'état à Kiev qui seront présents à cette réunion, dont la France et l'Allemagne à l'exception toutefois de la Pologne qui ne semble pas se mouiller sur ce coup !

Articles en lien :

*- ASTANA au KHAZAKHSTAN : CAPITALE OCCULTE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL

*- Arrivée de Hollande à Astana pour une visite officielle de deux jours au Kazakhstan (délégation)

* - Sarkozy au Kazakhstan pour une visite éclair, à dominante économique

Ukraine: nouvelle rencontre "format Normandie" prévue le 5 janvier

Dossier: Règlement de la situation en Ukraine

 

 

Ukraine: nouvelle rencontre "format Normandie" prévue le 5 janvier
19:07 03/01/2015
BERLIN, 3 janvier - RIA Novosti

Une nouvelle réunion sur la crise ukrainienne au "format Normandie" (Russie, Ukraine, Allemagne, France) au niveau de directeurs politiques est prévue le 5 janvier, a annoncé à RIA Novosti une source diplomatique.

"Une rencontre au +format Normandie+ au niveau de directeurs politiques est programmée pour le 5 janvier à Berlin", a fait savoir l'interlocuteur de l'agence.

Auparavant, le président ukrainien Piotr Porochenko a déclaré que la prochaine réunion au "format Normandie" au niveau supérieur aurait lieu le 15 janvier à Astana, capitale du Kazakhstan.

Le format Normandie fait référence à une première rencontre entre le dirigeant russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Piotr Porochenko, organisée sous l'égide du président François Hollande et en présence de la chancelière allemande Angela Merkel en marge des commémorations des 70 ans du Débarquement allié en Normandie, le 6 juin dernier.

 

30/12/2014

Cuba : Nouveau pacte entre le Vatican et Washington

Voilà un article qui nous donne encore raison ainsi qu'à Hugo Chavez, des intentions du Vatican et des USA/Nazisonistes non seulement de nuire à l'Amérique Latine mais aussi à la Russie et à l'Orthodoxie !

Rappelez-vous qu'il faut surveiller le Pape Noir Jésuite/Luciférien dans tous ses déplacements, ses déclarations et interventions géopolitiques, car il est là pour corrompre les autres religions qui ont été inventées de toutes pièces de toutes manières, pour faire avancer les plans du NOM et pour instaurer l'Unique Religion Mondiale qui est la base idéologique de l'instauration du Nouvel Ordre Mondial !


La place du Vatican et des Jésuites Lucifériens dans l'organigramme des élites

Cliquez sur l'image pour zoomer

http://www.lepouvoirmondial.com/media/02/01/2622729428.jpg

 

Quelques liens qui nous démontrent avec qui, pour qui et contre qui travaille le Pape Noir/Jésuite Luciférien :

*- L'armée russe revient à Cuba.

*- Cuba/USA : L’espion US, relâché par Cuba, encadrait la communauté juive et la maçonnerie

*-  La délégation du Patriarcat de Moscou a participé à la rencontre du Pape François avec les représentants des Églises chrétiennes et des religions mondiales

*- Visite historique du Patriarche Cyrille en Chine

*- Le pape François souhaiterait rencontrer le patriarche Cyrille

*- La mémoire vive de la dictature argentine pèse sur le nouveau pape qui n'est décidemment pas un PDG pour les pauvres et les communistes !

*- Un mois avant le conclave, un insider du Vatican révélait l'identité du pape. Amérique Latine prochaine cible des USA

*- Pour Chavez, les États-Unis peuvent «inoculer le cancer». Amérique Latine la nouvelle cible des USA et du Vatican !

*- Les Jésuites lucifériens, espions et assassins du Vatican

*- Satanisme au Vatican: Intronisation de Satan au Vatican le 29 juin 1963, qu'ils disent !

*- De retour de Turquie, le pape François demande aux musulmans “une condamnation mondiale“ du terrorisme.


Cuba : Nouveau pacte entre le Vatican et Washington

Région : Amérique latine & Caraïbe, États-Unis, Europe
Obama Pape

 

Le rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les Etats-Unis d’Amérique via la médiation du Vatican recouvre une trajectoire historique sinueuse entre deux pactes secrets qui ont changé la face du monde.

Quatre personnages représentatifs de deux Etats agissant à deux époques différentes, deux murs politiques qui s’effondrent à plusieurs années d’intervalle, le Mur de Berlin en 1989 et celui des Caraïbes en 2014, deux philosophies politiques distinctes qui dessinent des réalités sans aucun élément commun, le rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les Etats-Unis d’Amérique via la médiation du Vatican recouvre une trajectoire historique sinueuse entre deux pactes secrets qui ont changé la face du monde. Trente ans séparent les deux pactes. Leurs objectifs, leur nature et leurs intentions vont de l’obscurité à la lumière, de la manipulation à la clarté, de l’entêtement au réalisme réfléchi.

Le premier a été scellé le 7 juin 1982 dans la bibliothèque du Vatican entre l’ex président étasunien Ronald Reagan et le pape de l’époque Jean Paul II. Le second a été négocié fin mars 2014, également au Vatican, entre le président des Etats-Unis Barack Obama et le pape François. Le premier, connu sous le nom de « Sainte Alliance » doit son existence à l’un des personnages les plus sombres de la diplomatie du Vatican : Pio Laghi, ex Nonce Apostolique en Argentine (1974-1980) et artisan, dans les années 80, de la reprise des relations diplomatiques entre le Saint Siège et Washington. Laghi était un homme de robe, ambigu et à la main de fer, ami et protecteur de la Junte Militaire argentine, réactionnaire et aveuglé par le spectre du communisme. Le pacte Reagan/ Jean Paul II avait un seul objectif : fomenter une cabale pour renverser le communisme, à n’importe quel prix. Richard Allen, premier conseiller de Reagan à la Sécurité Nationale, dira qu’il s’agissait de « l’une des alliances les plus secrètes de tous les temps ».

Et ses développements comme ses résultats sont proprement hallucinants. Le pacte Obama/François a emporté le dernier bastion du Mur mais sans la participation des acteurs, c’est à dire Cuba, il n’est pas animé par la même morale ou les mêmes objectifs géopolitiques, pas plus qu’il ne s’accompagne d’assassinats ou de financements occultes.

La Sainte Alliance conduisit à un montage financier frauduleux organisé par le Vatican pour épauler clandestinement le syndicat polonais Solidarnosc, dont le leader de l’époque, Lech Walesa, deviendra président de la Pologne après la chute du Mur de Berlin. Ronald Reagan et Jean-Paul II étaient habités par la même obsession. Le juge William P. Clark, autre conseiller de Reagan à la sécurité nationale (et aussi le plus influent), dira également que tous deux « partageaient les mêmes choix spirituels et la même vision de l’empire soviétique : le bien et le droit triompheraient selon les plans divins » (The Judge : William P. Clark, Ronald Reagan’s Top Hand, de Paul Kengor et Patricia Clarck Doerne, Ignatius Press 2007). Quant à l’utilité du Vatican dans cette croisade anticommuniste, le secrétaire d’Etat de Reagan, Alexandre Haig, l’a très bien résumée : « Le réseau d’information du Vatican était meilleur et plus rapide que le nôtre ». Pour l’Amérique Latine, cette Sainte Alliance fut synonyme d’un véritable bain de sang, de guerres et de répression. Le Saint Siège poursuivit de façon inhumaine tout ce que le continent comptait de progressistes en soutane. S’appuyant, pour ce faire, sur les secteurs les plus réactionnaires de l’Eglise et du pouvoir politique local et avec la participation de la Maison Blanche, c’est sans aucune hésitation, non plus, qu’il s’est accoquiné avec des congrégations et des personnages impliqués dans des agressions sur mineurs ou des vols en tout genre, comme ce fut le cas avec « Les légionnaires du Christ », de Marcial Maciel, que Jean-Paul II éleva à des hauteurs incroyables alors même que ses escroqueries et abus sexuels étaient de notoriété publique. De nombreux adeptes de la « Théologie de la Libération » payèrent de leur vie une telle persécution.

La complicité entre le Vatican et Washington est parfaitement documentée, et reflétée jusque dans les discours officiels de Ronald Reagan :

« L’Amérique latine est une zone pour laquelle nous éprouvons une préoccupation commune. Nous voulons y travailler en étroite collaboration pour promouvoir la paix, la justice sociale, les réformes et empêcher la propagation de la répression et des réimes tyranniques athées. »
(Ronald Reagan, Jack Nelson, « Reagan, Pope Join in Urgent Plea for Peace », Los Angeles Times, June 8, 1982).

Monter ce dispositif anti communiste éleva Jean-Paul II au rang d’interlocuteur privilégié des membres de la CIA et d’autres personnages de la sécurité nationale américaine qui allaient à Rome grâce à Pio Laghi. A partir du milieu 1981, une sorte de « navette de renseignements » ( intelligence shuttle) s’instaura entre Washington et le Saint Siège. L’un des visiteurs régulier de cette époque est aussi de triste mémoire pour l’Amérique latine, le général Vernon Walters, ambassadeur itinérant de l’administration Reagan, ex directeur adjoint de la CIA à l’époque du Coup d’Etat contre Salvador Allende. Dans son livre « The Mighty and the Meek » (St Ermin’s Press, 2001), le général Walters révèle les dessous de ses entretiens papaux. « L’administration avait conscience de la collusion d’intérêts entre l’Eglise Catholique et les Etats-Unis dans leurs efforts pour contenir l’expansion communiste. Je devais, en accord avec les ordres reçus, exposer les faits en m’appuyant sur les meilleures sources d’information disponibles. C’est ainsi qu’ont débuté les allers-retours réguliers au Vatican, deux ou trois fois par an. (…) Je faisais au Pape le compte-rendu des menaces engendrées par les missiles, les forces terrestres conventionnelles, l’aviation et la marine soviétiques ». Mais les sujets de discussion allaient bien au-delà. Aux dires des journalistes Carl Bernstein et Marco Politi (« His Holiness : John Paul II and the Hidden History of Our Time », Doubleday, 1996), les entretiens avec le Souverain Pontife portaient aussi sur l’Amérique Centrale, région, à cette époque, durement touchée par la guerre au Salvador, au Guatemala et au Nicaragua sandiniste, où Washington apportait son aide militaire aux « contras ». Pio Laghi, lors de sa mission en tant que délégué Apostolique aux Etats-Unis (1980), assistait régulièrement aux réunions de sécurité et rencontrait fréquemment le directeur de la CIA, William Casey, qui était catholique. Beaucoup de choses ont changé entre ces deux pactes, bien que les scénarii soient les mêmes, à commencer par le Vatican. En juin 1982, alors que Reagan et Jean-Paul II célébraient leur Sainte Alliance, dans les sphères pontificales proches du secrétaire d’Etat du Saint Siège, Agostino Casaroli,et l’archevêque Achille Silvestrini, négociaient avec le secrétaire d’Etat US Alexandre Haig et avec le juge William Clark.

En 2014, ce sont les secrétaires d’Etat, respectivement John Kerry et Pietro Parolin, avec le sénateur démocrate Patrick Leahy, qui ont jeté les bases de l’accord entre Obama et Bergoglio.

« Le monde doit écouter la voix du Pape », dit Obama au sortir de son entretien avec François. Le rapprochement était en marche depuis 2009, mais tout récemment en juin 2013, il est devenu plus effectif, en partie grâce aux positions adoptées par Bergoglio et Obama. Les personnages de cette saga diplomatique des temps modernes n’ont pas grand-chose à voir avec les membres du sinistre dispositif mis en place par Reagan et Jean-Paul II dans les années 80. Les diplomates expérimentés de Rome conjuguent dorénavant leurs efforts de négociations secrètes avec les envoyés spéciaux de Cuba et divers conseillers de la nouvelle génération venus tout droit de Washington. Le spectre du communisme ne poursuit plus personne. La jeunesse a été également un allié de poids. Voici l’exemple de l’un des hommes clés de ce cercle restreint, Ricardo Zúñiga, nommé par Obama en 2012 conseiller aux Affaires Latinoaméricaines à la place de Dan Restrepo. Né au Honduras, en 1970, Zúñiga émigre aux Etats-Unis à l’âge de quatre ans. L’autre pilier central est Ben Rhodes, viceconseiller à la Sécurité Nationale pour les Communications Stratégiques et l’Ecriture de Discours, lui aussi jeune (il est né en 1977). Leurs interlocuteurs ont été des hommes expérimentés et plus âgés, comme par exemple le secrétaire d’Etat du Vatican, Pietro Parolin, qui avait été nonce au Vénézuela de 2009 à 2013.

L’entretien Obama-Bergoglio de cette année préfigure la ligne d’arrivée. En octobre 2014, La Havane et Washington ont conclu au Vatican même, les accords finalisant les négociations sur l’échange de prisonniers entre Cuba et les Etats-Unis.

Eduardo Febbro

Article original : Nuevo pacto entre el Vaticano y Washington, Página 12. Buenos Aires, 21 décembre 2014

Photo : EFE

Traduit de l’espagnol pour El Correo par : Florence Olier-Robine.