Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2014

La Terre vue de l’intérieur, le message pour l'humanité. Le secret de Shambhala

Un message canalisé émanant de l'un des instructeurs de la Cité Sacrée de Shambala dont nous devons tenir compte.

En effet, tous les hommes, ont la capacité de se connecter aux divers mondes par la pensée qui est une énergie électrique qui voyage et notamment au monde intérieur de la Terre qui vit à la 7ème dimension et se nourrit du prâna et de l'énergie du Cristal.

Avec notre évolution neurologique et spirituelle, notre ADN est en voie de devenir cristallin ou Christ-à-l'UN, l'UNI-TE, tout comme la Terre a activé à partir de 2012, son coeur cristallin ou l'énergie du féminin sacré.

Heureusement que ces êtres spirituels existent, parce que la Terre aurait explosé depuis longtemps s'ils n'avaient pas été là pour la purifier et la protéger des agressions reptiliennes, atomiques et des énergies négatives. Ils utilisent pour ce faire, les énergies cosmiques, la lumière avec les 7 rayons de couleurs de l'arc-en-ciel qui agissent comme des rayons lasers de purification, les sons cosmiques pour harmoniser les vibrations de la Terre, et les 4 éléments pour nettoyer la Terre des énergies négatives.

Avec notre ouverture de conscience et l'activation de notre ADN cristallin, qui nous permettront d'accéder à d'autres dimensions, et les zélites qui refusent de dévoiler leur présence et leur proposition d'aide. Attendez-vous à les voir apparaître de plus en plus  souvent, près de vous, sans en avoir peur, car ils ne violeront jamais votre libre-abrite, comme le font les reptiliens depuis des millénaires. Ils sont là pour nous aider et non pas pour prendre le contrôle sur nous ni sur la planète.

Attendez-vous aussi à voir des manifestations de plus en plus fréquentes d'OVNIS qui seront là pour nous familiariser petit à petit à leur présence et éviter de nous faire peur de ce que l'on nous cache depuis des millénaires et qui pourrait nous faire peur. Ils devront sûrement intervenir pour stopper ou temporiser les cataclysmes, si nous le leur demandons. Ils prendront seulement le contrôle si tous les cataclysmes ou les guerres atomiques devaient mettre en danger la Terre qui est une cellule reproductrice de l'Univers et qui devrait déstabiliser le système solaire.

Dans ce message on nous annonce une guerre et des cataclysmes terribles provenant de la Terre qui se défend avec l'aide du Soleil qui s'active pour l'aider à se secouer des parasites qui l'encombre, car tout est lié dans l'Univers sur le plan électrique y compris avec nos propres souffrances qui résonnent comme des sons et des échos, et des appels à l'aide dans et vers l'UNI-VERS.

La seule solution que la Terre connaisse pour se purifier, c'est d'inverser ses pôles magnétiques ou électriques pour que tout ce qui est électrique sur Terre, y compris la bombe atomique qui a été créée sur la base de l'électromagnétisme terreste, soit annulé. Nous pouvons annuler ce cycle d'inversion des pôles, si nous demandons de l'aide aux êtres de Lumière d'intervenir pour nous aider. Vous avez votre libre-arbitre pour faire vos choix, ICI et MAINTENANT !

La Terre vue de l’intérieur

Bonjour mes amis de la Terre de surface.


Vous ne me connaissez pas et le canal que j’utilise aujourd’hui pour venir communiquer avec vous, très peu également.
Othar
Je suis Othar, l’un des administrateurs du monde intérieur, ce que certains d’entre-vous appellent la Terre creuse et d’autres le "magma", le noyau de la Terre, notre belle planète. Tout d’abord, j’emploie le terme "administrateur", c’est uniquement pour me faire comprendre par vous. En fait, j’aurais peut-être dû utiliser "instructeur", ou "conseiller", ou "responsable", ou "enseignant"… tellement de facettes comporte mon rôle dans notre communauté.

La Terre est creuse et peuplée
Othar
Othar

Si je suis venu aujourd’hui vous parler, c’est pour briser les idées reçues, comme quoi la Terre, cette belle planète que vous connaissez, à la surface de laquelle vous habitez, n’est pas une "boule de feu" qui a refroidi et est encore en fusion à l’intérieur. Oui, elle l’a été il y a des milliards de vos années terrestres, mais depuis très longtemps – de votre temps – elle s’est transformée, au fil du temps pourrais-je dire… pour devenir, comme les autres planètes de votre système solaire, des sortes de "coquilles" comportant une couche externe, comme la peau d’une orange qui serait vide à l’intérieur… et bien sûr un soleil interne qui nous apporte la vie.
Othar
Notre monde s’efforce de communiquer avec le vôtre, depuis votre 19e siècle, pour ce qui est de votre société actuelle.
Je dis bien "s’efforce", car si nous avons démontré depuis longtemps à vos dirigeants que nous souhaitons vous aider à évoluer, à progresser, sans arrières pensées, ainsi que nos frères d’autres planètes l’on fait également… nous n’avons pas été écoutés.
Othar
Aussi, nous observons et attendons le moment où nous pourrons nous rencontrer ouvertement, sans contrainte aucune. Ce jour arrive où nous dialoguerons, vous et nous, et également avec ceux venus de l’extérieur de la Terre. Oui nos populations de l’intérieur et de l’extérieur sont semblables et nous aurions tous à gagner de vivre en parfaite intelligence, simplement avec des pensées d’amour plutôt que de contrôle. Nous sommes prêts à cela, et savons que pour vous, peuples de la surface, ce moment arrive.

Q : Veux-tu nous dire Othar, que toutes les planètes du système solaire sont creuses et habitées à l’intérieur, comme à l’extérieur ?
Othar
R. : Ceci est exact, toutes les planètes de votre/notre système solaire sont effectivement habitées. Certaines plus à l’intérieur qu’en surface, d’autres, comme la Terre, les deux…

Q. : Mais comment viviez-vous ? Avez-vous de l’oxygène pour respirer ? Viviez-vous comme nous qui sommes "sur la Terre", à la surface comme tu dis… ou bien différemment ?
Othar
R. : 
Attends ne sois pas impatient ! pas tout en même temps !
Effectivement, nous vivions comme vous dans un milieu composé d’eau et d’air, et respirions de la même manière… nous sommes constitués exactement comme vous. Seule différence : notre taille… nous mesurons en moyenne quatre mètres de hauteur. Mais nous nous alimentons comme vous, du moins presque comme vous puisque nous ne consommons que de la nourriture végétale et de l’énergie, sous forme fluidique ce que vous appelez prâna.

Q. : Vu la différence de taille, alors ce serait difficile de se côtoyer sur la Terre, avec notre population humaine ?
Othar
R. : Sois sans crainte, nous avons la possibilité de ne pas apparaître "physiquement" ou "visuellement" si tu préfères, comme maintenant… ou bien, nous avons aussi la possibilité pour la plupart d’entre-nous, de nous "adapter" à la taille de nos interlocuteurs, si nous le souhaitons… lorsque nécessaire… exemple, si je devais pénétrer dans la salle où tu es installé pour écrire actuellement !

Q. : Alors, vous pouvez vous "promener" parmi nous, incognito ?
Othar
Othar

R. : Exactement ! Nous sommes constamment, du moins certains d’entre-nous, parmi vous, tout comme ceux de l’extérieur à la Terre. Sois nous restons "invisibles" à vos yeux habitués à "voir" dans la basse énergie de la 3e dimension, sois nous "jouons les caméléons" en nous adaptant à votre perception des autres, ceux que vous côtoyez journellement.
Oui, je sais que cela te surprends, mais nous pouvons très bien prendre l’apparence, la taille, la voix, la sensibilité d’un de vos voisins, de vos proches… ou d’un terrien lambda… !
Othar
Je perçois ta question : dans quel but ?
Et bien simplement pour ne pas faire peur – ou augmenter les peurs – de votre population. Nous ne souhaitons que vous aider à sortir du marasme où vous vous trouvez actuellement, et vivre en harmonie avec vous… rien de plus.
Othar
Ne crois-tu pas que ce serait agréable pour tout le monde, si au lieu de dépenser énergie et ressources à faire la guerre par cupidité, vous décidiez de tout mettre en commun, de partager et de venir nous rendre visite ?

Q. : Mais comment vous "rendre visite" ?
Othar
R. : 
Nul besoin de moyens "matériels" pour cela, utilisant l’énergie fossile ou nucléaire comme vous le faites actuellement. Non, il vous suffit comme certains d’entre-vous savent le faire, d’utiliser l’Énergie Universelle pour être ailleurs, quand vous voulez et où vous voulez… dans certains cas en utilisant des vortex énergétiques déjà en place, comme "ascenseurs"…
Othar
Mais cela vous est actuellement confisqué par certains de vos dirigeants qui savent, mais qui confisquent le savoir pour des raisons de pouvoir.
C’est pour cela que dans cette absurdité, ils préfèrent organiser le chaos… C’est dommage, mais vous serez obligés d’en passer par là, pour reconstruire ensuite.

Q. : Veux-tu dire que nous nous dirigeons tout droit vers de grandes guerres, de grands cataclysmes ?
Othar
R. : 
Oui c’est cela. Néanmoins, nous et ceux qui viennent de l’extérieur de la Terre, ne laisseront pas certains d’entre-vous détruire la planète. Si nous n’intervenons pas maintenant, alors qu’autant que ceux de l’extérieur, nous en avons la capacité, c’est pour respecter vos choix, votre libre arbitre, dans la conduite de vos propres expériences.
Othar
Othar

Mais votre liberté d’action sera stoppée lorsque vous atteindrez les limites de l’inacceptable, de la mise en danger des autres populations, intérieures ou extérieures, ainsi qu’aux planètes du système solaire, elles-mêmes.
Othar
N’oublies pas que la Terre, notre belle planète à vous habitants de la surface, comme à nous habitants de l’intérieur, est un être vivant, un être à part entière. Et malgré tous les soins que nous pouvons lui prodiguer, cet être souffre actuellement, souffre beaucoup plus que vous ne pouvez l’imaginer, de voir les bêtises que vous humains, faites contre vous-mêmes.
Othar
C’est pourquoi elle commence à réagir et se secoue, comme un chien qui se secoue pour chasser les puces qui l’agressent. Ces secousses de surface, il y en a de plus en plus, de plus en plus fortes, afin de nettoyer et de ramener la compréhension à celles et ceux qui veulent bien le comprendre.
Othar
Tout ce que vous faites de négatif, de nuisible, en pensées et en actions, ne fait qu’accélérer le processus de "nettoyage" en cours.
Othar
Il semblerait qu’en votre âme, beaucoup d’entre-vous aient choisi cette solution radicale… A leur aise, cela leur permettra de rejoindre plus vite les mondes où ils seront "en phase" vibratoirement. Quant aux autres, vous qui lisez ces lignes, – car ce n’est pas un hasard si vous le faites aujourd’hui – ces événements constitueront un véritable accélérateur à leur prise de conscience.

Q. : Mais alors, ce qui est "annoncé" arrive ?
Othar
Othar

R. : Oui… je ne te dirais pas que c’est pour "bientôt", car ce processus est en cours et va en s’accélérant… jusqu’au moment où la partie de la population qui en prendra réellement conscience, décidera de fonctionner différemment que maintenant. Et alors là, voyant que la leçon est comprise, la Terre cessera de s’ébrouer et une ère de sérénité s’installera ; ce que l’on vous a déjà nommé comme le Nouveau Monde… C’est une belle image, dans le sens que Oui, tout sera nouveau… mais vous allez devoir reconstruire avant de pouvoir "souffler" un peu !
Othar
Je vous envie presque, mes amis, d’avoir l’opportunité aujourd’hui de pouvoir faire les bons choix qui conditionnent votre futur, votre évolution, tant personnelle que collective… Et tout ira de plus en plus vite.
Othar
Je reviendrai vous parler une autre fois, maintenant que je dispose de quelqu’un pour me servir d’intermédiaire.
Othar
Votre ami
Othar

Message d’Othar, reçu le 13 novembre 2014 par
Jean-Paul Thouny

http://www.energie-sante.net/ng/?p=1340

couverture
 
 
 
       
   
LE SECRET DE SHAMBHALA
La quête de la onzième prophétie
   
James REDFIELD

Traduit par
Yves COLEMAN
Un thriller captivant et visionnaire...De tous les livres de Redfield, le plus proche de «La Prophétie des Andes».
Des messages énigmatiques poussent le héros et narrateur familier aux lecteurs de Redfield à entreprendre une nouvelle quête. La fille de son voisin le presse mystérieusement de partir pour le Tibet. Puis Wil, son compagnon d'aventures, lui donne rendez-vous d'urgence à Katmandou sans plus d'explications. Intrigué, le héros est alors entraîné dans un voyage plein de rebondissements. À Katmandou, Wil n'est pas au rendez-vous et c'est un Tibétain, Yin, qui l'accueille et lui enjoint de l'accepter comme guide dans une entreprise qu'il lui annonce périlleuse mais dont il dit ne pouvoir lui dévoiler le contenu. Le narrateur n'a pas le loisir d'écouter ses craintes: à peine se sont-ils rencontrés que les deux hommes sont poursuivis par la police chinoise et contraints de fuir vers l'Himalaya. Arrivé dans un monastère isolé, le héros apprend enfin, de la bouche d'un lama, la mission dont il est chargé: découvrir un lieu mythique de la religion bouddhiste tibétaine, Shambhala, que seuls décrivent les légendes et les rêves. C'est d'ailleurs un rêve qui l'a désigné pour ce voyage initiatique. Et c'est de sa réussite que dépend l'avenir spirituel de l'humanité. D'après les légendes, les hommes qui vivent à Shambhala ont accédé à un niveau de conscience et d'énergie jamais atteint jusque-là. Or, les temps actuels sont des temps de transition, les inégalités et les maux engendrés par une mauvaise utilisation de la technologie ne pourront être enrayés que si l'humanité accède à un niveau de conscience spirituelle supérieur. Il faut rejoindre ces précurseurs de notre évolution future que sont les habitants de Shambhala afin de comprendre le chemin que doit suivre l'humanité. Pour y parvenir, le héros doit lui-même apprendre à générer et à maîtriser son énergie spirituelle. Poursuivi par les Chinois, qui traquent toute trace de spiritualité et s'inquiètent de l'espoir que soulève Shambhala, aidé par les dakinis, ces anges protecteurs qu'il apprend à convoquer et à entendre, le héros découvre peu à peu le contenu initiatique de Shambhala, parvient à pénétrer dans la cité et retrouve Wil. Mais les hélicoptères chinois le suivent de près et il assiste à la disparition de cette pépinière d'humains connectés à l'énergie divine. À lui seul désormais de mettre en place les moyens qui faciliteront l'éclosion spirituelle de l'humanité.

Terre creuse. L' extraordinaire découverte de l'Amiral Richard E. Byrd

Nous revenons sur cette théorie de la Terre creuse et notamment sur cette vidéo afin d'apporter quelques compléments d'informations.

1 - il semblerait que l'Amiral Byrd ait découvert par hasard la Terre creuse en recherchant un Paradis oublié au Pôle Nord dans les années 1857.

Ce paradis existe et il est encore occulté à ce jour, à la connaissance de l'Humanité. Vous pourrez le découvrir par ce lien :

2 - le Chef de la cité sacrée de SHAMBALA a indiqué à l'Amiral BYRD qu'ils auraient essayé d'entrer en contact avec des dirigeants, en 1945, afin de les aider, de les décourager d'utiliser la bombe atomique et qu'ils auraient les victimes d'avions de chasse qui leur aurait tiré dessus et qu'ils auraient été poursuivis de manière agressive.

Ce qui est confirmé dans un discours tenu par Paul Hellyer, ancien Ministre canadien dont la vidéo et le texte traduit sont accessibles par ce lien :

* - Paul Hellyer: La vérité sur les extra-terrestres

Voir aussi : La Terre creuse ou Agharta

L' extraordinaire découverte de l'Amiral Richard E. Byrd

3 - Le chef de la Cité sacrée de Shambala, prévient d'une période de 55 ans de guerre qui amènerait à la presque destruction totale de l'Humanité. Reste à savoir quand cette période a commencé.

L' extraordinaire découverte de l'Amiral Richard E. Byrd

LA CITÉ DE SHAMBALLA, & AGATHA , V.I.T.R.I.O.L.- Visite l'Intérieur de la Terre, et en Rectifiant tu Trouveras la Pierre Cachée


 

 

Petite banniere 400x50

 

03:54 Publié dans La Terre Creuse, Ovnis et Extraterrestres | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

12/10/2014

Terre creuse et l'Amiral BYRD, ET & OVNIS, Bases nazies, Denver, les raisons du Vatican d'entretenir le secret sur l'existence des ET et des Ovnis

Pour trouver les références collectées depuis des années sur notre blog, concernant l'article précédent :

Sur Hitler, les OVNIS, la Terre creuse, les bases nazies et le voyage sur Mars en 1945

Hitler avait déjà fait le voyage sur Mars en 1945.
Ils vont dire aussi qu'ils ne le savent pas ?

Sur la Terre Creuse précisément :

Sur le Paradis occulté en Arctique

Sur ce que nous cachent la Nasa et les USA

Sur les raisons religieuses et notamment celles du Vatican en 1ère place pour freiner la divulgation

Quand le Vatican s'oppose à la révélation sur l'existence des extraterrestres et pour causes. Il perdrait tout contrôle sur les masses naïves et ignorantes et ce serait l'écroulement de tous leurs faux dogmes religieux dans le cas où nous pourrions apprendre que les religions ont bien été inventées par les hommes.

Sur l'aéroport de DENVER et sa région

Interview de l'ex ministre de la défense Canadien sur les ovnis et les extraterrestres

Ex ministre de la défense Canadien sur les ovnis et les extraterrestres

Documents Russes déclassifiés montrant des Ovnis pris en chasse par des Migs

La terre creuse, Le journal de L'Amiral Byrd!!!

Source : Depuis l’aube des temps.com

Voici la plus grande expédition de toute l’histoire humaine, mais aussi la plus censurée.

L’amiral Richard Evelyn BYRD, Grand Chancelier de l’Ordre de la Fayette et de la Croix du Mérite, secrétaire perpétuel de l’Académie Fédérale de la Marine et des Sciences

Chaque planète est vivante et apporte au système en fonction de ses aptitudes, chaque planète étant comme un organe à l’intérieur d’un corps qui est le système solaire dont le soleil est le cœur.

Voici son expédition:

“Je dois tenir ce journal en cachette et dans le secret le plus absolu. Il concerne mon vol antarctique du 19 Février 1947. Un temps viendra où la rationalité des hommes devra se dissoudre dans le néant, et où l’inéluctabilité de la Vérité devra alors être acceptée. Je n’ai pas la liberté de diffuser la documentation qui suit ; peut-être, ne verra-t-elle jamais la lumière ; cependant, je dois faire mon devoir : la rapporter, ici, avec l’espérance qu’un jour tous puissent la lire, dans un monde où l’égoïsme et l’avidité de certains hommes ne pourront plus mettre la Lumière sous le boisseau.”.

…”Sur les étendues de glace et de neige en dessous de nous, on remarque des colorations jaunâtres aux dessins linéaires. La vitesse de croisière est ralentie en vue d’un meilleur examen de ces configurations colorées. On relève aussi des colorations violacées et rosées”.

…”Aussi bien la boussole magnétique que le gyrocompas commencent à tourner, puis à osciller ; il n’est pas possible de maintenir notre route à l’aide des instruments. Nous relevons la direction avec le compas solaire ; tout semble encore être en ordre. Les contrôles semblent lents à répondre et à fonctionner ; cependant, nous ne relevons pas d’indication de congélation”.

…”29 minutes de vol se sont écoulées depuis le premier repérage de montagnes, Non, il ne s’agit pas d’une hallucination : une petite chaîne de montagnes se dresse là ; jamais, auparavant, nous ne l’avions remarquée”.

…”Outre les montagnes, une vallée semble être façonnée par un petit fleuve, ou ruisseau, qui coule vers la partie centrale. Aucune vallée verte ne devrait se trouver ici, en dessous de nous ! Décidément, Il y a quelque chose d’étrange et d’anormal ici ! Nous ne devrions survoler que neige et glace ! Sur la gauche, les pentes des montagnes se parent de grandes forêts. Nos instruments de navigation oscillent, comme fous”.

…”Je limite l’altitude à 1.400 pieds, puis j’exécute un virage en rase-motte, à 180° sur la droite, afin de mieux examiner la vallée située au-dessous. Mousse et herbe très fine lui confèrent une coloration verte. Ici, la lumière semble différente. Je ne parviens plus à voir le Soleil. Je vire à nouveau, cette fois sur la gauche, afin de faire un second tour. Nous apercevons un animal énorme qui ressemble à un éléphant ! NON ! C’est un mammouth ! Cela est incroyable ! Pourtant, il en est bien ainsi ! Nous descendons à 1.000 pieds d’altitude ; j’utilise les jumelles pour mieux observer l’animal. Je le confirme, il s’agit bien d’un animal semblable à un mammouth”.

…”Nous rencontrons d’autres collines verdoyantes. L’indicateur de température extérieure marque 24 degrés centigrades. Nous maintenons le cap. A présent, les instruments de bord semblent réagir normalement. Je demeure perplexe quant à leurs réactions. Je tente de contacter la base. La radio ne fonctionne pas !”.

…”Le paysage alentour parait nivelé et normal. Devant nous, nous repérons… une ville !!! Cela est impossible ! L’avion semble léger et très flottant. Les contrôles refusent de répondre ! Mon Dieu !! A notre droite et à notre gauche, des appareils d’un type étrange nous escortent. Ils s’approchent : quelque chose rayonne de ces appareils. Désormais, ils sont suffisamment proches pour nous permettre de voir leurs armoiries. Il s’agit d’un symbole étrange. Où sommes-nous ? Que s’est-il passé ? Une fois encore, je tire les manettes avec décision. Les commandes ne répondent pas ! Nous sommes solidement maintenus par une sorte d’étau d’acier invisible”.

…”Notre radio grésille : une voix nous parvient, qui s’exprime en anglais avec un accent plutôt nordique ou allemand ! Le message est le suivant : – Bienvenue sur notre territoire, Amiral. Nous vous ferons atterrir exactement d’ici à sept minutes. Relaxez-vous, Amiral, vous êtes en bonnes mains. – Je réalise que les moteurs de notre avion sont éteints. L’appareil est sous un contrôle étrange ; maintenant, il vire de lui-même”.

…”Nous recevons un autre message radio. Nous sommes sur le point d’amorcer la procédure d’atterrissage ; rapidement, l’avion vibre légèrement ; il commence à descendre, comme soutenu par un ascenseur énorme et invisible”.

…”A pieds, quelques hommes s’approchent de l’appareil. lis sont grands ; leurs cheveux sont blonds. Au loin, une grande ville scintille ; elle vibre des couleurs de l’arc-en-ciel. Je ne sais pas ce qui va se passer désormais. Toutefois, je ne remarque aucune trace d’armes sur ceux qui s’approchent de nous. J’entend une voix qui, m’appelant par mon nom, m’ordonne d’ouvrir la porte. J’exécute”.

Après ces notes, extraites du ’journal de bord’, l’Amiral annote ce qui s’est passé ensuite :

…”A partir de là, je décris les événements en faisant appel à ma mémoire. Les faits frôlent l’imaginaire ; leur description pourrait être tenue comme relevant de la folie s’ils ne s’étaient pas réellement produits. Une fois extraits de l’appareil, mon mécanicien et moi, nous fûmes accueillis de façon cordiale. Puis, nous fûmes embarqués à bord d’un petit appareil de transport semblable à une plate-forme, mais sans roues ! Il nous conduisit à grande vitesse vers la ville scintillante. A mesure de notre approche, la ville apparaissait faite de cristal. En peu de temps, nous parvînmes à un grand édifice, d’un genre encore jamais vu. Il semblait sortir des dessins de Frank Liloyd Wright ou, peut-être plus précisément, d’une scène de Buck Regers !

Une boisson chaude à la saveur inconnue nous fut offerte. Elle était délicieuse. Environ 10 minutes après, deux de nos hôtes étonnants entrèrent dans notre cabine. lis m’invitèrent à les suivre. Je n’avais pas d’autre choix que celui d’obéir. Je laissai mon mécanicien-radio. Nous marchâmes jusqu’à ce qui me paraissait être un ascenseur. Nous descendîmes durant quelques instants, puis l’ascenseur s’arrêta ; la porte glissa silencieusement vers le haut. Nous allâmes au long d’un couloir éclairé par une lumière rose qui semblait émaner des murs ! L’un des êtres nous fit signe de nous arrêter devant une grande porte, surmontée d’un écriteau que je n’étais pas en mesure de lire. La grande porte disparut sans bruit. Je fus convié à m’avancer. L’un des hôtes dit : – N’ayez pas peur, Amiral, vous allez avoir un entretien avec le Maître. – J’entrai. Mes yeux s’adaptèrent lentement à la coloration merveilleuse qui semblait envahir complètement la pièce. Alors, je commençai à entrevoir ce qui m’entourait. Ce qui s’offrit à mes yeux était la vision la plus extraordinaire de toute ma vie. Elle était trop magnifique pour être décrite. Elle était merveilleuse. Je ne pense pas qu’il existe des termes humains à même de la décrire avec justesse dans tous ses détails. Mes pensées furent doucement interrompues par une voix chaude et mélodieuse : “Bienvenue sur notre territoire, Amiral”. Je vis un homme aux traits délicats qui portait les signes de l’âge sur son visage. Il était assis à une grande table. Il m’invita à m’asseoir sur une chaise. Dès que je fus assis, il unit les bouts de ses doigts, puis il sourit. Il s’exprima à nouveau avec douceur : – Nous vous avons laissé entrer ici parce que vous êtes d’un caractère noble, et aussi parce que vous êtes bien connu dans le monde de surface, Amiral ! – Monde de surface ! Je restai sans souffle !

“Oui – ajouta le Maître avec un sourire – vous vous trouvez sur le territoire des Aryens : le monde submergé de la Terre. Je ne retarderai pas longtemps votre mission ; en toute sécurité, vous serez escortés lors de votre retour à la surface, et même un peu plus loin. A présent, Amiral, je vous ferai connaître la raison de votre convocation ici. Notre intérêt débuta tout de suite après l’explosion des premières bombes atomiques lancées par votre race, sur Hiroshima et Nagasaki, au Japon. En ce moment inquiétant, nous avons envoyé nos engins volants, les “Flugelrads”, sur votre monde de surface pour enquêter sur ce que votre race avait fait. D’évidence, il s’agit là d’une histoire ancienne, Amiral ; cependant, permettez-moi de poursuivre. Voyez-vous, jamais, nous ne sommes intervenus avant l’heure dans les guerres et les barbaries de votre race, Pourtant, à présent, nous nous trouvons contraints à le faire, étant donné que vous avez appris à manipuler un type d’énergie, atomique, qui n’est pas du tout fait pour l’homme. Nos émissaires ont déjà remis des messages aux puissances de votre monde. Elles ne s’en sont pas préoccupées. Vous avez été choisi pour être témoin, ici, que notre monde existe. Voyez-vous, notre culture et notre science ont des milliers d’années d’avance sur les vôtres, Amiral”. Je l’interrompis : “Mais qu’est-ce que tout cela a à voir avec moi, Seigneur !”. Les yeux du Maître semblèrent pénétrer profondément mon esprit, Après m’avoir étudié un peu, il répondit : “Votre race a atteint le point de non-retour, parce que certains, parmi vous, détruiraient votre monde tout entier plutôt que de renoncer au pouvoir tel qu’ils le connaissent…”.

J’acquiesçais. Le Maître poursuivit : “Depuis 1945, nous avons tenté d’entrer en contact avec votre race, Nos efforts ont toujours été accueillis avec hostilité : on a tiré sur nos flugelrads. Oui, ils furent même poursuivis avec agressivité et animosité par vos avions de combat. Aussi, vous dirai-je, mon fils, qu’une grande tempête se profile à l’horizon de votre monde : une furie noire qui ne s’épuisera pas des années durant. Vos armes ne serviront aucunement à votre défense ; votre science ne vous garantira aucune sécurité. Cette tempête sévira aussi longtemps que toute fleur de votre culture n’aura pas été piétinée, toute création humaine dispersée dans le chaos. Pour votre race, la récente guerre n’a été que le prélude à ce qui doit encore survenir. Ici, nous pouvons nous en rendre compte plus clairement à chaque heure qui passe… Pensez-vous que je me trompe ?”. “Non – répondis-je – cela est déjà survenu par le passé ; les années obscures viendront ; elles dureront cinq cent ans”. “Oui, mon fils répliqua le Maître – les années obscures qui viennent pour votre race recouvriront la Terre comme une couverture. Toutefois, je crois que certains survivront à la tempête, je ne sais rien d’autre ! Nous voyons, dans un futur lointain, des ruines de votre race, émerger un monde nouveau, à la recherche de ses trésors légendaires perdus ; ils seront en sûreté, mon fils, ici, en notre possession. Lorsque le moment viendra, nous nous avancerons à nouveau pour aider votre culture et votre race à vivre. Alors, peut-être aurez-vous appris la  futilité de la guerre et de ses luttes… Dès lors, une partie de votre culture et de votre science vous sera restituée, afin que votre race puisse recommencer son évolution. Vous, mon fils, vous devez retourner dans le Monde de Surface, porteur de ce message…”. Ces dernières paroles semblaient devoir conclure notre entretien. Un instant, j’eus l’impression de vivre un rêve… pourtant, je le savais, il s’agissait bien de la réalité. Pour quelque étrange raison, je m’inclinais légèrement ; je ne sais si ce fut par respect ou par humilité. Tout à coup, je réalisai que les deux hôtes étonnants qui m’avaient conduit ici se trouvaient de nouveau à mes côtés. “Par ici, Amiral”, m’indiqua l’un d’Eux. Avant de sortir, je me retournai encore une fois ; je regardai le Maître. Un doux sourire se dessinait sur son délicat visage de vieillard. “Adieu, mon Fils”, me dit-il en esquissant un geste très doux de sa main frêle, un geste de paix. Ainsi, prit fin notre rencontre. Nous sortîmes doucement par la grande porte de la pièce où se tenait le Maître, puis nous entrâmes de nouveau dans l’ascenseur. La porte s’abaissa silencieusement ; aussitôt, l’ascenseur s’éleva.

L’un de mes hôtes reprit la parole : “Maintenant, nous devons nous dépêcher, Amiral ; en effet, le Maître ne veut pas retarder davantage votre programme ; vous devez retourner parmi votre race avec Son message”. Je ne répondis pas. Tout cela était inconcevable. L’arrêt de l’ascenseur interrompit mes pensées. J’entrai dans la salle où se tenait toujours mon mécanicien radio. L’anxiété marquait son visage. Je m’avançai vers lui en disant : “Tout va bien, Howie, tout va bien”. Les deux êtres nous firent un signe montrant l’appareil en attente. Nous sortîmes pour regagner rapidement notre avion. Les moteurs tournaient au ralenti ; nous embarquâmes immédiatement. Un certain état d’urgence planait dans l’atmosphère. Dès que la porte se fut refermée, une force invisible transporta l’avion vers le haut, jusqu’à une altitude de 2.700 pieds. Deux de leurs appareils nous escortaient à bonne distance. lis nous firent planer sur le chemin du retour. Je dois souligner que le compteur de vitesse n’indiquait rien, bien que nous nous déplacions à grande vitesse.

…Nous reçûmes un message radio : “A présent, nous allons vous quitter, Amiral ; vos contrôles sont libres. Wiedersehen !!!”. Un instant, nous suivîmes du regard les flugelrads, jusqu’à ce qu’ils disparaissent dans un ciel bleu glacier. L’avion sembla capturé par un courant ascensionnel. Immédiatement, nous en reprîmes le contrôle, Nous gardâmes le silence durant un certain temps ; chacun de nous était immergé dans ses propres pensées.

…De nouveau, nous survolâmes des étendues de glace et de neige, à environ 27 minutes de notre base. Nous envoyâmes un message radio. On nous répondit. Nous rapportâmes des conditions normales… normales. Le camp de base exprima un grand soulagement lorsque le contact fut établi de nouveau.

…Nous attirâmes doucement sur la base. J’avais une mission à accomplir.
…11 Mars 1947. Je viens d’avoir un entretien à l’Etat Major du Pentagone. J’ai entièrement rapporté ma découverte ainsi que le message du Maître. Tout fut soigneusement enregistré. Le Président fut mis au courant. Des heures durant (6 heures et 39 minutes, très exactement), je fus soumis à la question. Les Top Security Forces, assistées d’une équipe médicale menèrent un interrogatoire très poussé. Quel calvaire !!! Les forces de la Sécurité Nationale des Etats Unis d’Amérique me placèrent sous contrôle rigoureux. Il me fut rappelé qu’en tant que militaire, j’avais l’obligation d’obéir aux ordres.

Il raconte que des atlantes s’y sont installés il y a un peu plus de 12 000 ans avec leur technologie. De là, ils nous surveillent de très près, usant parfois de leurs véhicules spatiaux pour visiter la surface extérieure. Nous les prenons pour des extraterrestres quand nous les observons.

http://stopmensonges.com/les-reptiliens-histoires-temoign...

 

 

03/12/2012

HITLER, les OVNIS et le voyage vers la planète Mars en 1945

Allez pour nous ouvrir encore un peu plus les yeux sur tous les mensonges que nous raconte la NASA et que l'on nous raconte depuis des millénaires sur les planètes avec les pôles fermés et non pas ouverts.

Tous les bons architectes savent qu'avec les changements climatiques et de températures, les constructions travaillent et qu'elles font l'objet de mouvements de dilatation et de rétractation.

A cet effet, ils prennent le soin de mettre des joints de dilatation sur toutes leurs constructions et mieux ils font des constructions anti-sismiques.

Et avec tous les pressions que la Terre enregistre sur son bouclier électromagnétique, tous les mouvements des plaques tectoniques, les volcans qui explosent et le fait que la Terre comme toutes les autres planètes sont en perpétuelle expansion, etc..., en bref des phénomènes qui auraient dû faire exploser la Terre et les autres planètes depuis longtemps.

Le Grand Architecte de l'Univers comme l'appellent les Francs-Maçons ou Dieu aurait-il été assez idiot pour faire les pôles des planètes fermés au lieu de laisser des ouvertures aux pôles ou des joints de dilatation ?

Magazine TOP-SECRET Hors série Dossier Special TERRE CREUSE à télécharger par ce lien
http://fr.scribd.com/doc/56509038/Magazine-TOP-SECRET-Hor...

Hitler et la Terre Creuse
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/12/04/hitler...

 
Et pour ceux qui croient encore à la fable de la NASA qui serait sur la planète MARS en ce moment avec leur robot Discovery pour faire diversion, nous vous rappelons qu'Hitler était déjà allé sur la planète Mars en 1945 avec ses fusées et ses Ovnis.

Hitler et les Ovnis : Mission sur Mars en 1945 - Article complet
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/11/02/hitler...

Mission sur Mars en 1945 - Vidéo

The nazi saucer that landed on mars in 1945
http://www.youtube.com/watch?v=NOsF8oXjRZg

Les Ovnis d'Hitler et la Terre Creuse

Un article intéressant à télécharger sur les Ovnis d'Hitler

Les Ovnis d'Hitler.pdf

39732696livre-terre-creuse-jpg.jpg

La Terre Creuse.pdf

http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/01/17/les-ov...


 

 

Petite banniere 400x50

 

20:05 Publié dans La Terre Creuse, NASA, NSA, Ovnis et Extraterrestres, Ovnis et Politiques | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

06/11/2009

2012, La conspiration de l'Apocalypse

2012, LA CONSPIRATION de l'APOCALYPSE

Un film à voir absolument !

Diffusé sur France 4

http://www.france4.fr/2012-la-conspiration-de-lapocalypse/

Rediffusions

  • Mardi 10 novembre à 22h35
  • Lundi 16 novembre à 00h15
  • Mercredi 18 novembre à 00h40