Banniere publicitaire 550x120

Génocide préparé : Le Pouvoir Mondial

03/09/2014

ALERTE INFO. Russie – Ukraine: malmené au Donbass, Kiev accepte (enfin) un cessez-le-feu

Il était temps que cela cesse !

Merci à Poutine pour sa grande maîtrise de la situation et de nous éviter la guerre en Europe, et un grand MERCI aux êtres de Lumière et aux Hiérarchies Angéliques qui nous ont entendus et qui oeuvrent pour la Paix que nous réclamons sur le monde ainsi que pour la totale élimination des Illuminati/Sionistes/Reptiliens.

Que le nettoyage continue jusqu'à ce qu'ils soient définitivement maîtrisés et éliminés de notre Planète et de notre Galaxie.

On ne sait pas ce que Poutine a dit au téléphone à l'oligarque Sioniste, Porochenko, mais nous imaginons qu'il n'a pas dû être très tendre avec l'imposteur qui a pu prendre sa place grâce au coup d'état qui a été fomenté contre l'ancien président par les réseaux criminels sionistes dont BHL, Fabius, Hollande, la Pologne et l'Allemagne,  et leurs cliques de mafieux US/UE/Sionistes, parce qu'il  refusait de faire entrer l'Ukraine dans l'Europe au détriment des intérêts des Ukrainiens et des relations avec la Russie.

 

Nous continuons le travail de nettoyage total de la planète et de la Galaxie par la Lumière avec l'aide des êtres de Lumière et de toutes les Hiérarchies Angéliques !

 

 


Poutine et Porochenko

Poutine et Porochenko

Le "président" ukrainien Petro Porochenko et le président russe Vladimir Poutine se sont mis d’accord sur un cessez-le-feu permanent dans l’est de l’Ukraine, a annoncé mercredi la présidence ukrainienne à l’issue d’une conversation téléphonique entre les deux hommes.

"Le président ukrainien a discuté avec le président russe d’un cessez-le-feu total. Ils sont tombés d’accord sur un cessez-le-feu dans le Donbass", bassin minier de l’Est qui comprend les régions de Donetsk et de Lougansk en proie à de violents combats, selon ce communiqué.

Kiev semble revenir à la raison, après avoir compris que les salmigondis des dirigeants occidentaux ne sont que du pipi de chat sans consistance donc. Quand on voit Manuel Barroso le président de la Commission européenne, mentir tel un arracheur de dents en arguant que Poutine lui a dit: "Si je le veux, en deux semaines je prends Kiev", on est simplement mort de rire.

En effet, la réalité est tout autre. Poutine a dit ceci à Barroso, suite à la volonté européenne de sanctionner à nouveau la Russie: "Arrêtez de déclarer que la Russie joue un rôle dans l’est de l’Ukraine car, si on s’implique, sachez que, en deux semaines nous prenons Kiev".  Dans le journal italien La Repubblica, c’est devenu, "Si je le veux, en deux semaines je prends Kiev".

http://allainjules.com/2014/09/03/alerte-info-russie-ukra...