Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2013

Livres : Les sciences interdites : Des anciennes technologies à l'énergie libre

Quelques livres ci-dessous qui vous éclaireront sur les conditions d'ignorance dans lesquelles nous sommes volontaires entretenus par la science dite officielle afin que nous restions des éternelles victimes et des esclaves asservis au contrôle des religieux et des élites Illuminati-reptiliens.

La meilleure manière de vous libérer de leurs contrôles et de leur domination, c'est de lire, de vous informer et de vous former à ce que vous êtes vraiment.

Croyez bien que si l'on ne vous avait pas caché ce que vous êtes vraiment depuis des millénaires et notamment depuis de nombreuses décennies, nous n'en serions pas encore là, et nous nous serions libérés depuis longtemps.

Croyez que vous avez la force en vous et que tout est possible si nous nous rassemblons pour lutter contre nos prédateurs qui bientôt ne pourront rien faire contre nous dans le monde de la 4D et celui à venir de la 5D.

 

Les sciences interdites : Des anciennes technologies à l'énergie libre

Les sciences interdites.jpg

 

Un livre courageux qui rassemble 42 dossiers écrits par 19 chercheurs venant d'horizons différents et qui se basent sur leurs propres expérimentations, sur des faits déclarés, sur des sources qui ne souffrent aucune contestation possible. Ils explorent plusieurs découvertes de la Science et de la Technologie qui ont toutes été rejetées, dissimulées, à défaut d'être confisquées, par la communauté scientifique conventionnelle.


Les États sont passés maîtres dans l'art de la dissimulation et de la désinformation. Avec la mondialisation, on peut déclarer sans risque de se tromper que nous sommes tous victimes de cette véritable «omerta». La pensée unique nous amène, petit à petit à ne plus réfléchir sur rien. Nous nous conduisons comme de véritables automates dont le seul droit qui vaille est de consommer, écouter et payer...


La technique de ceux qui pèsent le plus est de constamment nous désinformer sur tout. Même les politiques semblent souvent dépassés et dépourvus de solutions.


Qui dirige encore ? Et Qui dirige Quoi ?


De-ci, de-là, des boucliers se lèvent, certains tentent de se faire entendre, au risque de représailles multiples et parfois très graves.


C'est le cas pour ce livre où dix-neuf chercheurs venus d'horizons différents ont travaillé sur des dossiers «empoisonnants» pour beaucoup et exploré certaines découvertes de la science et de la technologie, dissimulées par l'insidieuse dictature de la communauté scientifique conventionnelle.


Parmi ces dossiers : la télépathie et la vision à distance, maintes fois ex­périmentées avec succès; le pouvoir de l'eau et de sa sensibilité à refléter les pensées ; la rencontre d'une scientifique prix Nobel avec une médium ; Astronome non conformiste, il met au défi la théorie sur les origines de l'Univers... La santé ; la conscience humaine; la biologie ; les ondes guérisseuses ; les moines tibétains; les guerres climatiques ; l'énergie solaire... et de nombreuses autres questions qui ont soulevé d'immenses remous lors de leur publication.


Au nom du droit de savoir, la publication de ce livre, bien que retardée, est aujourd'hui à la disposition de tout lecteur éclairé, qui, à l'instar de nombreux chercheurs, ne se résignera jamais au diktat de ceux qui veulent coûte que coûte imposer leurs convictions sans jamais se remettre en cause.

Tesla - l'éclair du génie

 

Tesla l'éclair du génie.jpg



L’histoire de la science n’a pas toujours rendu l’hommage qu’ils méritaient à ses acteurs principaux. Au contraire, elle a souvent fait la part belle à des imposteurs, des opportunistes dénués de scrupules ou à de véritables plagiaires. Nikola Tesla a été l’un des plus grands inventeurs que le monde ait jamais connus. Nous lui devons l’énergie électrique – le courant alternatif en particulier – que nous utilisons tous les jours, mais aussi d’autres découvertes très nombreuses comme les ampoules fluorescentes (néon), la radio, la télévision, le radar, autant d’innovations qui ont trop souvent été attribuées aux stars des livres scolaires : Edison pour l’énergie électrique, Marconi pour la radio…

Nikola Tesla : L'homme qui a éclairé le monde

L'homme qui a éclairé le monde.jpg

Nicolas Tesla est l'un des plus grands génies que la Terre ait connu. Inventeur du courant alternatif, ce qui en fit l'ennemi personnel de Thomas Edison, il quitte ce dernier lorsqu'une prime de 50000$ lui est refusée. D'origine serbe, Tesla était un synesthète, c'est à dire un être doué d'une mémoire totale avec mélange des sens. Les solutions lui venaient en un éclair et il était capable de visualiser des objets complexes en fermant les yeux. C'est d'ailleurs la principale différence qui le sépare d'Edison. Ce dernier expérimentait beaucoup alors que Tesla arrivait avec la solution toute faite. Tout livre sur Tesla est bon à prendre. Il en existe peu et celui-ci a le mérite d'être clair et bien documenté. On enrichira ses connaissances en parcourant l'Internet où Tesla est souvent mentionné. Et on aimerait trouver d'autres ouvrages traduits le concernant, Tesla restant un personnage exceptionnel autant que méconnu puisqu'il fut également un pionnier des énergies libres.

 

Energie libre et technologies

energie libre et technologies.jpg


Ce livre analyse avec perspicacité les intrigues qui se trament derrière le mouvement en faveur de l'énergie libre. Jeane Manning examine les technologies avec lesquelles travaillent ces inventeurs : aimants, hydrogène, fusion froide et bien d'autres. L'auteur répertorie les technologies hydrauliques, écologiques et thermiques, pour passer de l 'énergie conventionnelle à une nouvelle énergie, libre.
Broché 14 x 22 - photos N&B - 306 pages

 

L'Energie secrète de l'univers

 

l'énergie secrète de l'univers.jpg

Présentation de l'éditeur

Saviez-vous que le corps humain rayonne de fréquences radio ? Que les points d'acupuncture se mesurent avec un simple voltmètre ? Qu'un champ magnétique bien placé fait repousser un os ? Ou qu'un rayon de lumière rouge peut vous soigner une entorse ? Que l'on sait communiquer avec un ordinateur à la force de la pensée ? Et que les grincements des séismes s'écoutent par satellite, avec plusieurs jours d'avance ?.... Des subtilités du Feng Shui aux armes à impulsions électromagnétiques, des mémoires de l'eau au pouvoir du Qi Gong, du savoir des "sourciers" aux secrets de l'univers quantique, cette grande enquête journalistique passe en revue les découvertes scientifiques les plus récentes et nous invite à la rencontre d'un monde insoupçonné, palpitant, au gré des passerelles reliant la science aux traditions chinoises. Cet incroyable voyage aux frontières de l'énergie, mené tambour battant, riche d'espoirs mais aussi parfois très inquiétant, vous guidera du cœur du Qi aux quatre coins de la France. De la Terre. Et au-delà.

 

Biographie de l'auteur

Maxence Layet est journaliste scientifique, spécialiste des énergies renouvelables, des médecines douces et des technologies de l'information. Il collabore régulièrement avec les magazines le Monde de l'Intelligence, Netizen, Novethic. fr et l'émission radio Planète Bleue, diffusée en Suisse sur Couleur 3. Il anime sur Internet Futurinc. com, un webzine sur la société du futur, et orbitoles. net, son blog personnel.

La Physique des Miracles - Pénétrez dans le champ du potentiel de la conscience

 

La physique des mialcees.jpg





Présentation de l'éditeur

Dans La Physique des Miracles, le Dr Bartlett nous fait part de l'une de ses découvertes : comment obtenir des résultats tangibles en alliant à la fois la science des énergies subtiles et l'imagination ? En appliquant des forces connues de la physique moderne, vous apprendrez à pénétrer dans les états de la conscience à différents moments - soit en essence, soit dans le temps - et à les ramener au moment présent pour des résultats profonds et immédiats. Comme le démontre le Dr Bartlett, cette pratique n'exige aucun entraînement spécial, induit des transformations rapides et vous donne la clé pour accéder à des niveaux de puissance et de conscience supérieurs. Foisonnant de témoignages de réussites en tout genre et abordant des thèmes aussi extraordinaires que les univers alternatifs, l'invisibilité et la lévitation, ce livre est non seulement fascinant mais également pragmatique. Le Dr Bartlett tente de faire partager son expérience de ces phénomènes aux millions d'individus en quête d'autonomie dans un monde de plus en plus impersonnel et déconnecté de la réalité.

 

Biographie de l'auteur

Richard Bartlett aborda l'étude de la chiropraxie après une rencontre. Celle du Dr Jacques Rowe, un chiropracteur reconnu pour son talent et son charisme. Bartlett a suivi des cours à l'école de chiropraxie de Dallas au Parker Chiropractie College dont il sortit diplômé en 1987. Son fils cadet, né au temps de ses études, fut, dès sa naissance, atteint d'asthme, de bronchites à répétition et de pneumonies. Richard Bartlett en quête de solutions se forma à plus d'une trentaine de techniques. Il apprit notamment celle du TBM (Total Body Modification) mise au point par le Dr Victor Frank. Son fils y fut réceptif et se rétablit. Son diplôme de chiropraxie en poche, Richard s'installe dans le Montana en 1987, où il travaille sans relâche dans son cabinet jusqu'en 1996. Désireux d'approfondir sa pratique au bénéfice de ses patients, de faire face aux cas cliniques de plus en plus complexes auxquels il est confronté, le Dr Bartlett décide de suivre les cours d'une école de naturopathie. Il obtient son diplôme de naturopathie en décembre 2000.


Livres : La Science de l'intention. Nos pensées et nos intentions influencent-elles la réalité ?

Voici pourquoi lorsque nous faisons des actions et des demandes collectives, l'Univers nous répond.

Utiliser ses pensées pour transformer sa vie et le monde

La science de l'intention.jpg

Lynne McTaggart

Editeur : Editions Ariane (Mars 2008)

Résumé :   Le livre que vous tenez entre vos mains est un ouvrage révolutionnaire, une exploration inédite de la science de l'intention. C'est également le premier livre qui vous invite à participer activement à sa recherche originale. S'appuyant sur les conclusions de recherches sur la conscience humaine menées par d'éminents scientifiques du monde entier, La Science de l'intention démontre que la pensée est une réalité tangible ayant le pouvoir d'influencer les choses.

 

La pensée génère sa propre énergie bien palpable dont vous pouvez vous servir, aider les autres autour vous, et transformer Dans La Science de l'intention, Lynne McTaggart, auteure à réputation internationale, journaliste scientifique primée et figure de proue parmi ceux et celles qui se consacrent à l'étude de la conscience humaine, présente un palpitant roman policier scientifique et vous entraîne dans un voyage époustouflant jusqu'aux confins. de la conscience. Elle dresse le profil de pionniers ha en couleurs dans la science de l'intention et travaille avec plusieurs équipes scientifiques de renom, notamment le physicien Fritz-Albert Popp, de international de biophysique en Allemagne et le Dr Gary. Schwartz, professeur de psychologie, de médecine et de neurologie a l'Université de L'Arizona.

 

La Science de l'intention poursuit sur la lancée du premier livre de McTaggart, Le Champ de la cohérence universelle (paru antérieurement sous le titre L'Univers informé), un best-seller international décrivant les découvertes qui témoignent de l'existence d' un champ d'énergie quantique l'image d'un univers interconnecté et propose une explication scientifique à quelques-uns des mystères humains les plus profonds, depuis la médecine alternative et la guérison spirituelle jusqu'aux perceptions extrasensorielles et à l'inconscient collectif. La Science de l'intention vous montre une myriade de façons d'intégrer cette information dans votre vie.

http://www.inrees.com/livres/La-Science-de-l-intention/

 


Nos pensées et nos intentions influencent-elles la réalité ?

Nos pensées et nos intentions auraient-elles la capacité d’influencer laréalité ?De changer notre vie et celle desautres ?D’après de nombreuses expériences scientifiques en physique quantique, cette idée ne semble plus irrationnelle. Explications avec la journaliste scientifique américaine Lynne Mc Taggart.

 

© Andrew Myers
Et si nos pensées exerçaient une influence sur la réalité physique ? Et si la vigueur de nos intentions, focalisées sur ce que l’on souhaite vraiment, avait le pouvoir d’induire de véritables changements dans notre vie et de façonner le monde qui nous entoure ? Le Secret, best-seller de Rhonda Byrne, traduit en quarante-six langues, évoquait déjà en 2008 la loi de l’attraction de la pensée. Selon l’auteure, il suffit de visualiser l’objet de nos désirs et d'être convaincu qu’on l’aura pour qu’un message soit alors envoyé à l’Univers, qui se débrouillera pour réaliser notre souhait dans n’importe quel domaine : amour, santé, bonheur mais aussi pouvoir, argent, biens matériels, etc. Une recette simpliste, généreusement saupoudrée de « magie » et de « new age », un peu dure à avaler pour les plus cartésiens – qui taxèrent ce livre de « tissu de mensonges » -, et trop difficile à digérer pour les plus ouverts d’esprit– qui reprochèrent à l’auteure de mélanger ambitions matérialistes et spiritualité.

La même année pourtant, Lynne Mc Taggart, auteure à succès de réputation internationale, journaliste scientifique américaine primée et figure de proue parmi ceux qui se consacrent à l’étude de la conscience humaine, publie un ouvrage révolutionnaire, intitulé La Science de l’intention, dans lequel elle démontre, expériences et données scientifiques à l’appui, que la pensée dirigée ne serait pas une simple croyance et pourrait bien influencer la réalité.

A en croire différentes conclusions de recherches sur la conscience humaine dans le domaine de la physique quantique, menées par d’éminents scientifiques du monde entier -comme le physicien Fritz-Albert Popp de l’Institut international de biophysique ou le Dr Gary Schwartz, professeur de psychologie, de médecine et de neurologie à l’université de l’Arizona -, il semblerait, en effet, que ce potentiel sommeille en chacun de nous. « Les plus récentes études de l’effet de l’esprit sur la matière, précise la journaliste, semblent indiquer que l’intention a des effets variables qui dépendent de l’état du sujet, ainsi que du moment où il émet une pensée et de l’endroit où il se trouve. L’intention a déjà été employée dans maints domaines, notamment pour guérir les maladies, modifier des processus physiques et influencer des événements. Il ne s’agit pas d’un don spécial mais d’une compétence apprise et aisément enseignée. En réalité, nous utilisons tous déjà l’intention dans de nombreux aspects de notre vie quotidienne. »


Concrètement, qu’est-ce qu’une pensée ?


De nombreuses expériences semblent indiquer que notre conscience n’est pas enfermée dans notre crâne, mais semble être une « substance » qui irradie hors des limites du corps physique. Une énergie ordonnée capable de traverser l’espace et le temps. « On sait aujourd’hui que les pensées sont une forme d’émission de biophotons - ces particules de lumière porteuses d’énergie émises par tous les organismes vivants : plantes, animaux, êtres humains. Elles créent une énergie qui émane de nous en permanence, explique la journaliste scientifique. Le fait d’orienter ses pensées vers un objectif précis – ce que les scientifiques appellent « l’intention » ou « l’intentionnalité » - semble produire une énergie assez puissante pour transformer la réalité physique. »

Comment la pensée pourrait-elle influencer la réalité ? L’intention serait-elle une flèche d’information et d’énergie décochée par notre conscience et envoyée à l’Univers ?

« Cela suggère qu’il y a un moyen par lequel l’information est transférée et que le guérisseur, comme d’autres personnes d’ailleurs, est capable de se connecter à quelque chose de plus grand, quelque chose qui nous dépasse, qui va véhiculer la pensée », assure Marilyn Schlitz, chercheuse et présidente de l’Institut des Sciences Noétiques aux Etats-Unis. La physique quantique a, en effet, permis de mettre en évidence ce qu’on appelle le « champ du point zéro ». Un champ généré par les incessants mouvements d’énergie entre les milliards de particules subatomiques, composants de la matière de taille inférieure à celle d’un atome. Un champ auquel l’ensemble de la matière dans l’Univers est connectée grâce à de continuels échanges d’énergie. Lynne Mc Taggart présentait déjà dans son livre, Le Champ de la cohérence universelle, le concept d’un Univers interconnecté, étayé par des hypothèses scientifiques très sérieuses permettant de lever partiellement le voile sur certaines énigmes humaines passionnantes, allant de la médecine alternative – comme les thérapies énergétiques et l’acte de guérison à distance par exemple - aux perceptions extrasensorielles – comme l’intuition, la télépathie, les précognitions, etc. « L’acte de guérison à distance, explique Lynne Mc Taggart, est essentiellement un acte de pensée, une intention de guérir. Si c’est la jambe gauche qui doit être soignée, c’est vers elle que le guérisseur va envoyer l’intention en la dirigeant de manière précise. Comme beaucoup de physiciens quantiques, je suis convaincue que les guérisseurs, dans un « hyperétat » d’intense concentration sont capables d’exploiter ces pensées, pour en créer qui soient très cohérentes et énergisées, et de les projeter, peu importe la distance. Nous ne comprenons pas totalement ces mécanismes. Mais le modèle des biophotons nous permet de saisir que nous envoyons en permanence des instructions à l’Univers sous forme de rayonnements. Les guérisseurs, même à distance, sont, je pense, capables de rendre opérantes ces instructions en vue d’obtenir la guérison. »

Le magnétiseur Jean-Luc Bartoli confirme cette hypothèse : « L’intention au fond c’est quoi ? C’est de la compassion, c’est de l’amour que tu envoies à ton prochain. Moi, je dis tout le temps : ma main c’est le prolongement de mon cœur. Les passes magnétiques ne sont que de l’habillage technique dans le sens où l’intention pourrait suffire. Et pour moi, c’est exactement ce qui explique pourquoi cela marche à distance. »

Le pouvoir de la pensée et de l’intention a déjà été observé dans de tout autres circonstances. Au cours d’une étude américaine appelée « Love Study », impliquant plusieurs couples, l’un des partenaires devait envoyer à distance des pensées de guérison et de compassion à son partenaire malade. Aussi incroyable que cela puisse paraître, on a constaté une corrélation significative entre l’activité physiologique de celui qui émettait ces pensées et l’activité physiologique de celui qui les recevait. Sans le savoir, ce dernier réagissait instantanément. On a même observé, entre les deux partenaires, plusieurs phénomènes de synchronie entre différentes parties de leur corps: leurs ondes cérébrales, leurs rythmes cardiaques, les réponses galvaniques de leur épiderme…

Ce que des siècles de vision mécaniste nous ont appris à considérer comme irrationnel serait en train de devenir parfaitement plausible dans le monde quantique ! Nous nagerions donc dans un gigantesque champ d’énergie, dont nous faisons partie intégrante, et par lequel nous pourrions recevoir et envoyer de l’information, comme l’intention de guérir ou d’être guéri.

« Scientifiquement, explique le Dr Thierry Janssen, ancien chirurgien aujourd’hui psychothérapeute, des études nous ont permis de mieux comprendre la matière dans ces états les plus subtils. Notamment que deux photons ou biophotons jumeaux séparés peuvent continuer de communiquer. Il est intéressant de se dire que la matière, depuis la création du monde, est un grand continuum et que ce sont ces liens qui créent le vivant. J’aime cette phrase du Professeur Linus Pauling, prix Nobel de chimie et Prix Nobel de la paix qui disait : « La vie, ce n’est pas les molécules mais les liens qui existent entre elles. » Si l’on explore cette voie-là, on comprend mieux pourquoi deux individus séparés peuvent communiquer au niveau de l’intention, obtenir des effets sur la santé de l’un et de l’autre... Ces phénomènes de guérison à distance posent d’ailleurs une question très dérangeante pour l’esprit occidental : quels sont ces liens qui nous relient les uns aux autres, et qui relient tous les éléments du vivant ? »

« En s’envoyant et en recevant de l’énergie, précise Lynne Mc Taggart, les particules subatomiques créent, le temps d’un battement de paupière, des particules virtuelles. Ce petit échange ne représente pas beaucoup d’énergie, environ un demi-watt. Mais lorsqu’on additionne toutes les particules subatomiques qui font cet échange d’énergie à travers tous les éléments de l’Univers, on arrive à une quantité d’énergie inimaginable. Ce champ d’énergie géant, nous y sommes tous connectés, même aux plus lointains confins de l’Univers. Nous devons nous concevoir nous-mêmes comme autre chose qu’un ensemble d’éléments solides. Je ne suis pas seulement un paquet de cellules différent du vôtre. A un niveau quantique, nous sommes, vous et moi, comme des petits nœuds sur la même corde, nous faisons partie d’un immense champ d’énergie auquel nous sommes tous reliés : c’est cela, la réalité qui nous englobe. Nous envoyons en permanence de l’information à ce champ. Et c’est aussi par ce moyen que nous pouvons recueillir de l’information. C’est un réseau géant. »

 

http://www.inrees.com/articles/Nos-pensees-et-nos-intenti...

Nikolas Tesla, l'Univers électrique, ses recherches et brevets ! Ce que l'on nous cache !

 Un rappel d'un article précédent sur Nickolas Tesla.

Ses recherches et brevets ! Ce que l'on nous cache !
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/11/09/nicolas-tesla-ses-recherches-et-brevets.html

Et le Livre à télécharger  en PDF  : Coucou C'est Tesla !

 http://fr.scribd.com/doc/119087676/Coucou-c-est-Nikolas-Tesla Coucou c'est Nikolas Tesla


Un lycéen français de 15 ans remet en cause les théories d'Einstein et de Newton !

Excellent !

La révolution quantique est en marche !
 

Jusqu'ici, il ne fallait surtout pas remettre en cause les anciens standards de la science, de la physique d'Einstein et de Newton pour continuer à nous faire vivre dans un Univers limité et limiter par la même occasion notre expansion de conscience.

Pour nous entretenir dans le bocal fermé de la Terre et permettre aux religions de continuer à exercer leurs contrôles sur nous, c'est parfait !

Surtout ne sortez pas du "bocal" pour respirer l'air pur de l'UNI-VERS et celui de nos Parents Divins Sacrés !


La seule "religion" (religion qui vient du latin relegare ou relier) que nous ayons, c'est celle qui nous relie à l'UNI-VERS et à nos Parents Divins Sacrés et non pas celle qui nous relie aux religions.


On voit que le 21 décembre 2012 nous sommes entrés dans la 4D et que les esprits s'éveillent.

Toute la lumière se fait et se fera sur tous les anciens dogmes religieux et scientifiques. Il serait temps de remettre en cause les anciens standards qui bloquent notre expansion de conscience et la vraie connaissance.

Et en prime c'est un adolescent de 15 ans qui participe à faire la découverte.


Un enfant indigo inspiré ?


Quand la communauté scientifique internationale va-t-elle se décider à lâcher avec ses dogmes scientifiques erronés et le modèle standard d'Einstein et de Newton qu'ils s'obstinent à vouloir vérifier au lieu de faire leurs propres recherches, de laisser libre court à leur imagination et à leur créativité, et surtout à commencer à écouter leur petite voix intérieure qui a la connaissance intuitive de l'organisation de l'UNI-VERS en lien étroit avec nous tous ? Tous UNIS-VERS !

Et surtout quand vont-ils ressortir :

1 - les brevets de Nikolas Tesla dont l'un porte sur l'Univers électrique ?


2 - la théorie de l'Univers Fractal ou Isotrope, c'est-à-dire qu'il se fractionne et se duplique à l'infini pour créer dans le tissu de l'Univers de nouvelles cellules :  les galaxies et tous les composants de l'Univers et cellules de l'Univers dont nous sommes nous-mêmes des cellules à part entière ?

De l'infiniment Grand à l'infiniment petit, tout n'est qu'une question d'échelle de grandeur, mais notre cellule a été construite comme l'Univers.


Quand vous comprendrez comment fonctionnent vos cellules vous comprendrez comment fonctionnent les tissus cellulaires de l'Univers en lien étroit avec nous tous : la Grande Famille UNI-VERS-ELLE ou toutes les cellules de l'UNI-VERS.


3 - la théorie des Univers Gémellaires de Jean-Pierre Petit qui dit que l'Univers a un Univers jumeau dans l'espace invisible.


Tout comme nous avons un jumeau ou un double dans l'espace lumineux ou dit invisible.


Nous sommes donc "deux univers" à part entière mais reliés ensemble par l'électricité, l'énergie lumineuse électrique et les tissus cosmiques qui relient tout ensemble.


Nos deux Univers :

1 - notre corps physique qui est un hologramme ou une projection de notre âme Divine, et
2 - notre âme Divine immortelle ou double cosmique ou corps Christique ou corps Divin qui emprunte un corps de matière pour venir vivre son expérience pour évoluer et continuer à activer son ADN Divin lors de ses diverses réincarnations.


Tout fonctionne par "DEUX" dans l'Univers électrique en fonction des deux énergies Divines :
 
1 - l'énergie électrique du masculin sacré (Le Père Divin - Le Père Créateur - L'Esprit ), et
2 - l'énergie électrique du féminin sacré (La Mère Divine - La Mère Créatrice qui donne la Vie dans la Matière) tout comme dans les deux polarités électriques (+) - (-).


Les Univers Gémellaires par Jean-Pierre PETIT
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2009/11/04/les-un...

A télécharger en PDF : Les Univers Gémellaires de Jean-Pierre PETIT
http://www.lepouvoirmondial.com/media/01/00/618764564.pdf...


Ici, c'est un électrotechinicien qui nous explique qu'il ne peut pas exister de "vents solaires" mais "des courants électriques solaires".

D'une logique simple et implacable !

Soleil : Vents solaires ou courants électriques ?
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2013/01/04/soleil...


Un lycéen remet en cause la théorie d'Einstein

Créé le 04/01/2013 à 12h33

Neil Ibata, 15 ans, à l'origine de cette découverte qui bouleverse les fondements de l'astrophysique

Neil Ibata, 15 ans, à l'origine de cette découverte qui bouleverse les fondements de l'astrophysique / Yannick Olland / RTL

 

 


Un lycéen français remet en cause les théories d'Einstein

 

19/12/2012

LHC : Boson de Higgs ou particule Divine. Quand les Dieux bluffent la communauté scientifique internationale !

Rions un peu !

Quand les Dieux bluffent et font une belle farce à la communauté scientifique internationale qui est déstabilisée parce qu'au lieu d'avoir trouvé "une unique particule Divine", elle en a trouvé "deux " après duplication de la première !


Que ça ? Deux ?

Et pourquoi ne rechercher qu'une unique particule Divine ou même deux ?

L'UNI-VERS ne serait-il composé que d'une unique particule Divine lorsque nous savons que nous avons aussi une Mère Divine ?


Le fait d'avoir trouvé "deux particules divines" remettrait en cause,  pauvres petits choux, leur intelligence, heu... non, deux théories scientifiques, qui ne sont que des théories ou de vagues approximations auxquelles il faut qu'ils s'accrochent bien évidemment, au risque de voir leurs dogmes scientifiques et leur science sans conscience, s'écrouler complètement. Ce qui ne devrait pas tarder du reste et nous verrons ce qu'ils feront de leurs titres ronflants et de leurs belles théories à ce moment-là.


Et bien sûr comme ils ont oublié  :

1 - que l'Univers est fractal. Comportement de l'Univers Fractal. En conséquence de quoi tout ce qui EST en HAUT (dans le macrocosme ou l'Univers) EST comme tout ce qui EST en BAS (dans le microcosme - la cellule). En vertu de quoi si nos propres cellules se dupliquent elles-mêmes, les cellules Divines se dupliquent aussi dans l'Univers.


2 - que l'Univers des Dieux est "UN" grand ensemble dont nous faisons tous partie en tant qu'enfants des Dieux.


C'est cette UNI-TE dont nous devons prendre conscience prochainement.

Chac-UN de nous est donc une particule Divine à part entière.


Aussi, les religieux aussi bien que les scientifiques nous font bien rire, lorsqu'ils ont la prétention de nous faire trouver Dieu dans les églises ou la particule Divine dans les accélérateurs de particules nucléaires, quand la Terre a été ensemencée par nos parents Divins par près de 8 milliards d'êtres humains qui sont tous des particules Divines. Sans compter tout ce qui y vit, dont l'air, l'eau, les minéraux, les oligo-éléments, les vitamines, les acides gras essentiels, les acides aminés, tous les végétaux et les animaux.


Ce qui porte à quelques milliards, le nombre de particules Divines disséminées sur Terre et dans l'Univers, avec les étoiles ou soleils, les planètes, les comètes, etc...  

Et ils ne voudraient trouver qu'une UNIQUE particule divine,  quand eux-mêmes sont déjà des particules divines ?


Alors oui, ils ont d' "ENORMES PROBLEMES A REGLER" qui ne sont pas ceux  de la physique temporelle, ni de dogmes scientifiques erronés, ni d'une ou de deux particules divines, mais avec ceux : 


1 - de leur reniement à reconnaître "ETRE" une particule Divine et d'appartenir à un TOUT et à UN-ENSEMBLE,


2 - de l'intime conviction et de la FOI indéfectible contenue dans notre ADN-Humain/Divin, que nous appartenons à une seule et grande famille universelle,
 et,

3 -  qu'il faut qu'ils aillent rechercher leurs parents Divins,
en eux-mêmes et non pas à l'extérieur d'eux-mêmes, comme les religieux et les scientifiques sans conscience, nous poussent depuis des millénaires à le faire au lieu de nous avoir appris que nous avons nos gènes Divins en Nous.


Nous n'avons donc pas besoin d'eux pour amuser la galerie ou pour nous détourner de notre patrimoine génétique Divin, avec leurs soi-disant recherches religieuses ou scientifiques, qui n'ont pas servi à faire grandir l'Humanité depuis des millénaires ni à la faire progresser vers l'essentiel : la connaissance de soi, la reconnaissance de l'existence de nos parents Divins en nous et notre appartenance à une grande famille UNI-VERS-ELLE.
 
Pour l'instant nos Parents Divins doivent bien s'amuser et nous aussi du reste, avec la perplexité de la communauté scientifique internationale qui se trouve bien empêtrée avec "deux particules Divines" alors qu'il en existe des milliards sur Terre et dans tout l'Univers !
 
Nous rigolons par avance lorsqu'ils se rendront compte, alors qu'ils recherchaient "une unique particule Divine" qu'ils sont eux aussi des particules Divines à part entière.

Pourquoi aller chercher si loin, ce qu'ils ont déjà sous le nez ?

Ils nous auront bien fait rire quand même !

Le CERN n'aurait pas découvert un mais deux bosons de Higgs

Publié le 17 décembre 2012 par Maxime Lambert

boson-de-higgs-les-resultats-de-l-experience-atlas-auraient-decouvert-deux-particules-au-lieu-d-une_56353_w250.jpg

Alors que les scientifiques du CERN de Genève étaient en passe de mettre la main sur le fameux boson de Higgs, celui-ci se serait dédoublé de façon parfaitement inattendue. Les résultats de l’expérience Atlas font état non plus de "un" mais "de deux bosons de Higgs". (NDR : et la duplication cellulaire, ils ne la connaissent pas non plus ?)

C'est un virage totalement inattendu qu'a pris la quête du si mystérieux boson de Higgs. En effet, début juillet, les physiciens du CERN à Genève ont annoncé qu'ils avaient identifié une nouvelle particule et que celle-ci pourrait bien être le boson de Higgs, dont l'existence a été prédite il y a plus de 45 ans par le scientifique Peter Higgs. L'annonce de la découverte avait ainsi créé un véritable vent d'enthousiasme parmi les scientifiques.

Mais la semaine dernière, c'est un résultat bien plus étrange qu'ont dévoilé les résultats de l’expérience Atlas menée au CERN. Ce n'est plus un mais deux bosons de Higgs qui auraient été découverts grâce aux désintégrations engendrées par les collisions de particules à l’intérieur de l’accélérateur LHC. En vérité, ce dédoublement inquiétant daterait même de mai 2012 mais jusqu'ici les scientifiques n'en auraient pas fait clairement état. D'après les résultats, il n’y aurait donc non pas une seule particule de masse d’environ 125 gigaélectronvolts (GeV), mais deux avec des masses de 123,5 GeV et 126,6 GeV.

Or, cette différence de 3 GeV pose un sérieux problème aux physiciens. Elle est en effet trop petite pour qu’il s’agisse de deux particules très différentes, mais également trop grande pour être due à des erreurs de calcul, comme le souligne le blog de Slate.fr, Globule et télescope. Plus sérieux encore, tous les efforts des scientifiques menés pour gommer cette aberration n’auraient rien donné. Sauf que les chercheurs de l'autre expérience du CERN, CMS, n'ont eux détecté la trace que d'un seul boson de masse environ égale à 126 GeV.

L'apparition d'une seconde particule pose problème

Ce dédoublement pose donc de nombreuses questions. D'autant plus que l’apparition d’une seconde particule au lieu d’un seul boson de Higgs poserait un sérieux problème car elle est capable de remettre cause pas moins de deux théories en physique : d'une part, le modèle standard, pour lequel le boson de Higgs a été imaginé et qui serait conforté par la découverte de ce dernier. Et d'autres part, la supersymétrie qui, si elle "prévoit plusieurs Higgs, n’envisage pas qu’ils soient si proches en masse" comme l’explique un physicien du CEA interrogé par Globule et télescope.

Il faudra donc attendre encore plusieurs mois, jusqu’en mars 2013, pour en savoir un peu plus sur le boson. En effet, c'est à cette période là que les scientifiques du CERN feront une nouvelle mise à jour et présenteront les dernières données obtenues dans la quête de la mystérieuse particule. (NDR : Oui attendons qu'ils continuent à se couvrir de redicule !).

http://www.maxisciences.com/boson-de-higgs/le-cern-n-039-aurait-pas-decouvert-un-mais-deux-bosons-de-higgs_art27994.html

 

Petite banniere 400x50

 

01:21 Publié dans CERN, LHC, Découvertes Scientifiques, Religions, Inventions, Mensonges, Science | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!