Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2016

Des armes de nouvelle génération sans projectiles testées en Russie

 
 
12:57 13.10.2016

Des armes de nouvelle génération sans projectiles testées en Russie

 
Les chercheurs russes poursuivent leur travail sur les nouveaux types d’armes, à savoir des armes de laser et des canons à très hautes fréquences.
 
Un nouveau type d’armements sans précédent capable de frapper des cibles sans recourir à des projectiles a été testé avec succès en Russie, a déclaré un porte-parole du concepteur, le Consortium unifié de construction d'instruments de précision (OPK) à l’agence Rossiya Segodnia.

Selon le porte-parole, les versions de ces armes créées jusqu’à présent ont déjà prouvé leur efficacité. Il a ajouté que les armements de nouvelle génération avaient été présentés lors d’une exposition fermée du ministère russe de la Défense. Il s’agit d’armements dont le fonctionnement se base sur des principes physiques qui n’avaient pas encore été appliqués dans le domaine militaire.
 
Il s’est abstenu de préciser de quel type d’armements il s’agissait.

En août, le ministère russe de la Défense a déclaré avoir mis en service dans l’armée des lasers de combat. Auparavant, un porte-parole de la société russe « Technologies radio-électroniques » a raconté avoir mis en service des canons à très hautes fréquences capables de mettre hors service des systèmes électroniques complexes, notamment des radars, des postes de communication et des centres de commandement se trouvant à des dizaines et à des centaines de kilomètres. L’armée russe envisage de doter d’un tel équipement des chasseurs sans pilote de sixième génération.
 
 

ATOME : La clé du cosmos (3)

La meilleure manière de faire cesser les guerres de religions dans le monde, c'est que l'humanité se décide enfin à étudier la biologie, la physique quantique et la chimie des particules atomiques et des molécules dont les premiers atomes nous arrivent de l'Univers créateur de toutes vies dans l'Univers = DIEU.

Lorsque l'humanité comprendra ce qu'est l'UNIVERS FRACTAL qui est une banque d'ADN reproductibles à l'infini, et qu'elle comprendra comment fonctionne ses cellules en harmonie avec l'Univers Electrique, alors elle se décidera à se tourner vers sa VRAIE SOURCE LUMINEUSE.

 

La Structure Fractale : la clef de la compréhension de l'Univers. L'Univers TOTAL a une structure FRACTALE, il est la FRACTALE, la Générescence, le Générateur de toutes choses!

Fractale Spirale de Julia

Spiral fractal of Juila

ATOME : La clé du cosmos

Publié le par Galaxien

 

ATOME : La clé du Cosmos, est le troisième et dernier documentaire (0h50) de cette série qui s'intéresse à l'histoire de l'atome, de sa découverte jusqu'à aujourd'hui, son origine dans l'Univers, et ses applications, misent en lumière par le physicien Jim Al-Khalili.

En étudiant les atomes de la matière, on a pu découvrir les mystères de la vie et du Cosmos. Tout ce que nous voyons est donc constitué d'atomes, que ce soit sur Terre ou dans l'Univers.

L'origine de la création tient donc dans le coeur de l'atome. Ce dernier volet de la trilogie L'atome, intitulé La clé du Cosmos, poursuit l'historique autour des recherches sur l'atome. En 1898, Marie Curie découvre le radium qui défie toutes les lois de la science de l'époque. En effet, le radium émet des rayons puissants et contient une réserve inépuisable d'énergie. Grâce au radium, les hommes vont enfin pouvoir devenir des alchimistes. En 1919, Rutherford est le premier alchimiste. En présence du radium, l'azote se transforme en oxygène et en hydrogène. Le radium devient donc une sorte de pierre philosophale.

La même année, Rutherford découvre que la taille de l'atome correspond à un dixième de millionième de millimètre. Il découvre également que le noyau de l'atome est constitué de protons. Toutefois, il manque encore un élément essentiel que Rutherford ne découvrira que plus tard. Cet élément, c'est le neutron. L'atome est donc composé de trois éléments principaux : les neutrons, les protons et les électrons. C'est la base de la physique nucléaire.

Malheureusement, la physique nucléaire servira une cause moins honorable, celle de la construction de la première bombe atomique.Dans les années 1940, les recherches sur l'atome se poursuivent. On découvre ainsi que le fer est l'élément le plus stable dans l'univers. C'est aussi l'un des éléments les plus abondants. A partir de là, certains chercheurs étudient le lien entre la science de l'atome et celle du Cosmos. Dans le Soleil, l'hydrogène se transforme en hélium par la fusion nucléaire.

A la fin des années 40, on sait qu'un quart du Soleil est composé d'hélium. Or, le Soleil n'est pas assez chaud pour créer autant d'hélium. Alors, d'où vient tout cet hélium ? George Gamow étudie la question et pense que ces atomes lourds ont été créés par une explosion cataclysmique, le Big Bang. Par la suite, d'autres scientifiques sonderont l'espace et confirmeront la théorie de Gamow.En résumé, tout d'abord il y a eu le Big Bang il y a environ 14.7 milliards d'années. De cette explosion immense, l'hydrogène et l'hélium se sont formés et ont fusionné pour donner naissance aux étoiles, aux galaxies et aux planètes. Par conséquent, à l'origine, nous ne sommes que de la poussière d'étoiles...

Jim Al-Khalili, professeur de physique nucléaire à l'Université de Surrey en Grande-Bretagne, nous montre comment, dans notre quête pour la compréhension de cette minuscule particule, nous avons démêlé le mystère de la création de l'Univers.

- Les trois épisodes : 

N°1  Le Clash des Titans

N°2  L'Illusion de la Réalité

N°3  La Clef du Cosmos

.

.
- Voir aussi :
.
.
.
.
.
.
 

 

Experts : Les propulseurs russes pour fusées donnent le ton à travers le monde

Voilà un moyen efficace pour la Russie de sanctionner les USA et l'UE et de conserver sa technologie avancée ! Sans Russie adieu les voyages spatiaux !

Bientôt lorsque l'UE se verra l'alimentation en gaz coupée, nous verrons ce que ces prétentieux diront et s'ils continueront à parler de sanctions anti-russes.

Ce que l'on oublie de nous dire, c'est que l'Europe est dépendante de la Russie sur le plan énergétique.

Experts : Les propulseurs russes pour fusées donnent le ton à travers le monde

International     

 

http://pravda-team.ru/france/image/preview/article/7/3/2/1303732_five.jpeg

Localisé dans la commune de Khimki, le holding « Energomach » est censé livrer à une société de droit privé américaine « Orbital » 14 propulseurs spatiaux de type RD-181 pour être montés sur la fusée américaine Antarès. La période de livraison s'étale sur 2017 et 2018. En Russie, le premier décollage de la fusée-gros cargo dotée de 2 RD-181 est fixé au 16 octobre prochain.

Pravda.ru a interviewé plusieurs experts sur le bien-fondé d'une telle livraison stratégique au moment où les sanctions battent leur plein. L'un des interrogés a été le colonel de réserve Victor Mourakhovski, président de la Commission d'État militaro-industrielle, membre du Conseil d'experts.

Pravda.ru. Devons-nous continuer à approvisionner les Américains en produits hautement technologiques quand la Russie pâtit de l'embargo y compris sur l'équipement du forage dont nous avons tant besoin ?

Mourakhovski. Nos propulseurs des fusées sont très demandés à travers le monde. En Russie, il existe des technologies spatiales à un niveau exceptionnel et correspondant aux standards internationaux les plus rigoureux.

Quant aux sanctions contre la Russie, je crois qu'aujourd'hui, la direction politique du pays n'entend pas encore rompre nos relations avec les Etats-Unis. L'administration d'Obama est déjà agonisante. Tout dépend maintenant de la position de la nouvelle équipe aux commandes en Amérique d'après la présidentielle. Quant à nous, nous sommes prêts à coopérer.

L'autre intervenant a été Oleg Denissenko, ancien adjoint au speaker de la Douma de Russie. Voici ce qu'il a dit :

Denissenko. Il ne s'agit pas de sanctions ! Il existe aujourd'hui le programme de coopération à long terme avec l'Amérique pour le lancement des fusées-cargo. Nous sommes supposés de pourvoir ce programme en propulseurs spatiaux.

Il vaut mieux préserver l'entente coûte que coûte. Un jour on viendra à bout des sanctions économiques ou bien leur effet sera minimisé. Et ça se passera encore plus rapidement dans le domaine de l'espace qu'ailleurs, car c'est une branche d'industrie de pointe hautement sophistiquée.

N'importe quelle isolation qui nous menace de plus en plus, d'ailleurs, nous serait néfaste. C'est pourquoi toute coopération est toujours la bienvenue, surtout dans les domaines aussi avancés. Préserver cette forme de contact vaut bien une messe !

 

02/01/2016

Nassim Haramein. Un Univers Unifié et Connecté pour nourrir une Grande Famille Universelle

Un petit rappel sur la physique quantique et sur les progrès de le science actuelle qui doit nous permettre de lâcher avec le passé qui est révolu et les religions qui ont passé leur temps non seulement à nous diviser mais aussi à nous détourner de nos véritables sources cosmiques, énergétiques et lumineuses.

Nous constituons une UNIQUE et GRANDE FAMILLE UNI-VERS-ELLE, dont nous sommes chacun d'entre nous, une infime cellule et un membre à part entière.

 

Nassim Haramein. Conférence à Bruxelles: 25 juin 2015

 

 

Petite banniere 400x50

 

13:46 Publié dans Découvertes Scientifiques, Nassim Haramein, Physique Quantique, Science | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Qui sont Igor et Grichka Bogdanoff ? | Archive INA : Avant le BIG-BANG !

Thierry ARDISSON acueille Igor et Grichka BOGDANOV. Rapidement, il leur demande pourquoi ils ont un tel menton, ils s'étonnent qu'il leur en parle, il n'y a pas de réponse. Puis Thierry dit leur biographie. Enfin ils présentent leur livre "Avant le big bang".


Images d'archive INA
Institut National de l'Audiovisuel
http://www.ina.fr


Petite banniere 400x50

 

11:51 Publié dans Découvertes Astronomie, Découvertes Scientifiques, Science | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!