Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2010

NASA : une annonce de conférence de presse pour le 15 novembre

Pour la découverte d'un objet exceptionnel dans notre voisinage cosmique avec l'observatoire Chandra aux Rayons X ! On voit que 2012 approche !

Il y a quelques jours c'était des découvertes avec le télescope spatial Fermi, maintenant c'est avec Chandra !

Et toujours ce phénomène double !
Les Univers gémellaires seraient-ils en train de fusionner et d'ascensionner ?


Apparemment la NASA ne comprend pas ce nouveau phénomène magnétique !

Dieu leur fait une farce, il change les données quand il veut !


What Lies Beneath ? Magnetar Enigma Deepens
http://chandra.harvard.edu/photo/2010/sgr0418/
  
  
NASA Announces Televised Chandra News Conference
  
  
AVIS AUX MÉDIAS : M10-157
 
  
La NASA annonce une conférence de presse télévisée sur le Chandra-Ray
 
  
WASHINGTON--La NASA tiendra une conférence de presse à 12 h 30 HNE le lundi 15 novembre, afin de discuter de découverte par l'Observatoire des rayons X Chandra d'un objet exceptionnel dans notre voisinage cosmique.

La Conférence de presse sera produite à partir du studio de télévision de la NASA siège, 300 E St SW à Washington et transmise en direct à la télévision de la NASA.

Les représentants des médias peuvent assister à la Conférence, nous joindre par téléphone ou poser des questions d'endroits participants de la NASA. Pour confirmer ou obtenir des informations de connexion, les journalistes doivent envoyer leur nom, affiliation et numéro de téléphone à Trent Perrotto à: trent.j.perrotto@nasa.gov par 10 h EST le 15 novembre. Les journalistes qui souhaitent assister à la Conférence en personne doivent avoir une information d'identification valide de presse pour l'accès. Aussi les médias non-américains doivent apporter des passeports.

Les scientifiques participant à la recherche seront disponibles pour répondre aux questions. Le panel des scientifiques offrant une analyse de la recherche sont les suivants :
-Jon Morse, directeur, Division de l'astrophysique, siège de la NASA à Washington
-Kimberly Weaver, astrophysicien, Goddard Space Flight Center de la NASA, Greenbelt, MD.
-Alex Filippenko, astrophysicien, Université de Californie, Berkeley

Pour la NASA TV en flux continu de la vidéo, de liaison et de plus amples renseignements, visitez :

http://www.NASA.gov/NTV


Pour plus d'informations sur l'Observatoire de diffraction des rayons x de la NASA Chandra, visitez :

http://www.NASA.gov/Chandra


http://Chandra.Harvard.edu  

 


12/11/2010

CERN : Toujours plus près du big bang !

Ils nous prennent encore pour des imbéciles !

Et qui va croire ça ? C'est du grand n'importe quoi !

Les scientifiques du CERN avec le LHC ont la prétention de recréer : la matière telle qu'elle existait dans les premières secondes qui suivirent le Big Bang, la naissance de l'univers.

Ah bon ? Et ils étaient là pour savoir comment était la matière dans les premières secondes qui suivirent le soi-disant Big Bang ?

Ce qui voudrait dire qu'ils connaissent déjà la composition de cette matière, non ?

Alors pourquoi continuent-ils à chercher à la recréer ?

N'importe quoi !


 CERN : Toujours plus près du big bang !

Extrait de l'article :
 
Quatre jours auront suffit à préparer le grand collisionneur de hadrons (LHC) du Cern à un nouvel exercice: créer des collisions entre des faisceaux d"ions lourds à la place des faisceaux de protons, qui se sont arrêtés le 4 novembre après une année d'exploitation. Dès le 7 novembre les premières collisions d'ions plomb "des atomes de plomb débarrassés des électrons- ont été réalisées. L'objectif : recréer la matière telle qu'elle existait dans les premières secondes qui suivirent le Big Bang, la naissance de l'univers.
 

28/09/2010

Un scientifique propose un modèle d'univers sans Big Bang

Si nous retenons que les planètes font des enfants, tout comme nous, la théorie du Big Bang tient aussi, puisque, Alcyone le Grand Soleil Central (le Père - Adam ou l'Energie du Ciel)  qui se trouve au centre de la galaxie et constitué de 7 étoiles ou soleils, a accouché de 7 systèmes solaires parallèles dont le nôtre.

Il y a donc bien eu expulsion et expansion de notre galaxie. Nous sommes actuellement dans la phase de retour vers le Père, donc en aspiration ou en ascension vers le centre de la Galaxie et nous devons traverser la ceinture de photons ou la bande photonique lors du saut quantique prévu prévu pour le 21 décembre 2012, qui nous mènera vers la 4ème et la 5ème dimension 

 La Terre pour nous est donc la (Mère nourricière - Eve ou la Sainte Vierge Marie) qui nourrit tous les enfants du Père.

"Et Adam appella sa femme Eve, car elle était la mère de tous les vivants." Genèse de la Bible.

Adam = l'énergie du Ciel ou du Père ou l'énergie masculine.

Eve = l'énergie de la Terre ou de la Mère ou de la Sainte Vierge Marie ou l'énergie féminine. Ce n'est pas pour rien que la Vierge Marie était Vierge n'est-ce pas, puisqu'il s'agit de la Terre et non pas d'un personnage humain.

C'est ce que représente le signe de la Croix qui est un symbole Universel et non pas Chrétien, qui représente l'Homme Universel et l'Arbre de Vie.

Le terme religion est issu du latin : RELEGARE, qui signifie, relier l'esprit (Le Père) à la matière  (La Mère et le Fils) et non pas relier les hommes aux religions. La Sainte Trinité étant accomplie en unissant Le Père, La Mère et le Fils ou le Christ ou tous les enfants de Dieu.

La mort ne signifiant pas une fin en soi, mais le retour vers le Père créateur.

Un scientifique propose un modèle d'univers sans Big Bang

Publié le 30 juillet 2010.
Image du rayonnement fossile, résidu du Big Bang, par le satellite Planck

Image du rayonnement fossile, résidu du Big Bang, par le satellite Planck ESA

ESPACE - Il n'est pas le premier, mais ses théories sont examinées de près...

De notre correspondant à Los Angeles

On l'oublie parfois, mais le Big Bang n'est qu'une théorie. La plus complète, la plus acceptée, la plus probable au vu des observations, mais une simple théorie. Il en existe des dizaines d'autres, plus ou moins exotiques, pour expliquer la création de l'univers. Il y en a désormais une de plus, qui agite le petit monde de l'astrophysique.

Pas de début, ni de fin

Le modèle présenté par le cosmologiste taiwanais Wun-Yi Shu est jugé «fascinant» par la TechnologyReview du prestigieux MIT. Ici, pas de Big Bang, de début ou de fin à l'univers. Dans la théorie de Shu, le temps et l'espace «ne sont pas des entités indépendantes mais peuvent être converties de l'une à l'autre, à mesure que l'univers évolue». Le tout via un facteur: la vitesse de la lumière, explique TechnologyReview.

De même, masse et longueur sont interchangeables via un facteur de conversion lié à la constante gravitationnelle G et à la vitesse de la lumière. Shu résume: pendant l'expansion de l'univers, le temps est converti en espace, et la masse en longueur. Lors des phases de contraction, c'est l'inverse.

Les problèmes du Big Bang

Dans le modèle de Shu:

  • La vitesse de la lumière et la constante gravitationnelle ne sont pas... constantes. Elles varient au cours de l'évolution de l'univers
  • Il n'y a pas de début ni de fin à l'univers: pas de Big Bang, ou de Big Crunch (contraction) ni de singularité (point duquel tout partirait ou vers lequel tout convergerait)
  • L'univers connaît des phases d'accélération et de décélération

Wun-Yi Shu a testé sa théorie en observant une supernovæ et constaté qu'elle ne posait pas les problèmes du Big Bang. En effet, pour expliquer l'inflation cosmique, les scientifiques ont introduit le concept «d'énergie sombre» (à ne pas confondre avec la matière sombre ou noire). Cette forme d'énergie mystérieuse constituerait 70% de l'énergie totale de l'univers. Petit problème: personne ne sait exactement de quoi il s'agit, ni même si elle existe véritablement.

Faut-il pour autant jeter le Big Bang? Assurément pas. De nombreuses observations semblent valider le modèle. Le rayonnement cosmique (CMB) observé par le satellite Planck, est considéré par beaucoup de scientifiques comme «l'écho» du Big Bang. Le modèle de Shu n'explique pas cette observation, ni la structure du phénomène observé. Pour l'instant.

Philippe Berry

19/09/2010

Pourquoi E=mc2 ?

Les hommes sont des poussières d'étoiles, ce sont les scientifiques qui l'ont affirmé !

Si nous retenons cette équation et dans la mesure où la matière peut être transformée en énergie et réciproquement. Nous avons les preuves :

1 - que la mort n'existe pas et qu'elle n'est qu'une transformation de la matière ou de notre corps en énergie. Qu'elle n'est que le passage vers une autre dimension ou un autre niveau d'énergie vibratoire, d'où la résurrection. Si nous ne sommes que pure énergie de lumière, quid de l'enfer et du purgatoire ? 

Voyez-vous une âme faite de pure énergie lumineuse enfermée dans une cage, au purgatoire ou en enfer ? Sans blague ? De même si le Christ est ressuscité et monté aux Cieux, à quoi sert de continuer à faire garder son tombeau plus de 2000 ans plus tard ? Encore un grand mystère de l'église  !!!

2 - que nous sommes immortels comme notre Père Eternel nous l'a promis et  notre immortalité est inscrite dans notre ADN Divin.

3 - que l'énergie libre ou la lumière est en chacun de nous.

E = MC2
énergie = matière x vitesse de la lumière au carré
 
 

L'équation d'Einstein E = MC2 signifie deux choses très importantes:
1 - La matière équivaut à l'énergie. La matière peut être transformée en énergie, et réciproquement
2 - Une très petite masse de matière renferme une immense énergie. 

La bombe atomique est une application de ce principe. En cassant la cohésion du noyau d'un atome, nous libérons une énergie colossale, qui paradoxalement réside au niveau de l'infinitésimal. 

Nous pouvons imaginer l'énergie contenue dans les milliards d'atomes qui constituent notre corps... 

Est-ce que la science a des connexions aussi avec le New-Age ?

Soyons sérieux, nous sommes des êtres de Lumière et point.

Regardez et écoutez bien ces vidéos.

Nous devons remercier tous les scientifiques et Einstein pour les progrès qu'ils nous ont permis de faire notamment en matières de connaissance de l'Univers et de nous mêmes. Mais les théories scientifiques que sont pas figées et elles évoluent avec le temps et la recherche.

Aussi, il faut rappeler qu'Einstein soutenait que rien ne pouvait aller plus vite que la vitesse de la Lumière, ce qui a été contredit par d'autres scientifiques, dont le Professeur Régis DUTHEIL et Jean-Pierre Garnier-Mallet qui ont découvert et étayé leurs thèses sur la particule du Tachyon,  (qui émane d'une sourcre supra-lumineuse - un espace où l'espace temps n'existe pas), autre que le soleil), qui voyage plus vite que la lumière et qui est près de nous au temps présent.

Explication succincte de la Théorie de la relativité d'Einstein et de la formule connue :

E = mc2 :  énergie (esprit, conscience) = matière (corps physique) * lumière (essence de vie) - 2 (au carré)

Faits de matière et d’énergie, nous pouvons ressentir, manier le temps pour qu’il nous paraisse plus court ou plus long.

L’espace et le temps sont relatifs, l’esprit est notre "Je Suis" ou notre corps Christique ou Divin, ou notre Double Cosmique ou notre âme. L’électricité et le magnétisme sont liés par l’énergie, par le mouvement. Et le mouvement c'est la vie éternelle ou la transformation perpétuelle.

E=mc² partie 1




E=mc² partie 2

E=mc² partie 3

E=mc² partie 4


E=mc² partie 5

E=mc² partie 6

 
 


 

La dilatation du temps : un phénomène mesuré scientifiquement

Le temps se dilate en ce moment durant l'ascension de notre système solaire vers le centre de la galaxie et notre système solaire se dirige tout droit, vers la bande photonique ou la ceinture de photons, et vers Alcyone le Grand Soleil Central qui se trouve au centre de la Galaxie.

Une des conséquences de ces changements : le temps paraît plus court car la résonance magnétique terrestre s'adapte aux changements cosmiques.

Explication succincte de la Théorie de la relativité d'Einstein et de la formule connue :

E = mc2 :  énergie (esprit, conscience) = matière (corps physique) * lumière (essence de vie) - 2 (au carré)

Faits de matière et d’énergie, nous pouvons ressentir, manier le temps pour qu’il nous paraisse plus court ou plus long.

L’espace et le temps sont relatifs, l’esprit et notre "Je Suis" ou notre corps Christique ou Divin, ou notre Double Cosmique ou notre âme. L’électricité et le magnétisme sont liés par l’énergie, par le mouvement. Et le mouvement c'est la vie éternelle ou la transformation perpétuelle.

Encore un lien au film Matrix : en parlant de nous comme pile, on nous rappelle ainsi toute l’énergie dont nous devrions pouvoir fait part… assez pour léviter : vu qu’un champs magnétique d’une puissance certaine permet la lévitation d’un objet…

Prenons conscience de cette énergie, spirituelle et éthérée nous pourrions prétendre à des capacités particulières. Notamment pour l'ascension prochaine de notre système solaire et de nous-mêmes.


 La dilatation du temps : un phénomène mesuré scientifiquement

Einstein, dans le cadre de sa théorie de la Relativité Restreinte, a montré au début du siècle précédent que le temps n’est pas absolu contrairement à notre intuition : le temps est relatif.

Einstein aurait eu coutume d’exprimer cela que le temps nous paraît déjà relatif parfois
En fait, pour être plus précis, le temps s’accélère ou ralentit selon combien un objet (disposant de son observateur) se déplace rapidement par rapport à un autre objet (disposant d’un autre observateur).

Cela signifie que la dilatation du temps est un effet de relativité restreinte selon lequel une horloge animée d’une certaine vitesse par rapport à un référentiel que nous qualifierons de fixe sera vue battre le temps à un rythme plus lent quand on le rapporte à celui des horloges de ce référentiel.

Cette dilatation du temps a engendré une sorte de paradoxe : le paradoxe des jumeaux.

Imaginons que l’on dispose de deux vrais jumeaux volontaires sur Terre et qu’on en envoie un d’entre eux à très grande vitesse. Il va faire un petit tour dans un vaisseau spatial dans l’espace.

Et bien, à son retour, il serait plus jeune que son frère jumeau resté paisiblement sur Terre.

Vidéo : paradoxe des jumeaux

http://www.dailymotion.com/video/x1jy4h_paradoxe-jumeaux_tech

 

Pour l’anecdote, il me semble que c’est ce principe qui est utilisé comme trame pour le roman et film « La planète des singes » d’ailleurs.

On a déjà réalisé une expérience fameuse à l’aide d’un avion et d’horloges atomiques : l’horloge qui se trouve dans un avion va enregistrer le temps plus lentement qu’une horloge atomique restée sur Terre…

Conclusion : les scientifiques ont bien remarqué la dilatation du temps et ont put la quantifier expérimentalement avec une grande précision. Le temps varie donc en fonction du mouvement sans que cela n’engendre de “bug” particulier dans la matrice temporelle et c’est ça qui est intéressant…

Afin de vous expliquer au mieux cette théorie, voici un documentaire très bien fait sur la théorie de la relativité d'Albert Einstein : Théorie de la relativité.