Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/09/2011

D'un pôle à l'autre, VA-T-ON PERDRE LE NORD ? Par Science Gouv. Le portail de la Science !!!

Vous le croirez ou pas ?

Qui nous donne cette information ?

Ils ne se moqueraient pas de nous par hasard ?

Il était temps qu'ils se réveillent alors qu'ils peuvent prédire une inversion des pôles magnétiques de la Terre, 5 ans auparavant !
 
Ils se sont fendus d'un article qui comporte plusieurs erreurs dont celles que le pôle nord magnétique migrerait vers le Nord Ouest, le Canada, alors qu'il migre vers le Nord Est, la Sibérie, ce que rapporte l'institut polaire français qui n'est pas non plus à quelques erreurs près et que son rythme de migration aurait accéléré de 40 km par an depuis quelques temps, alors qu'il aurait accéléré, de 60 à 120 km par an, si l'on nous dit toute la vérité, bien évidemment.
 
Nous voyons comment nous pouvons faire confiance "aux scientifiques aux ordres" du Portail Scientifique de Science Gouv.

Nous pouvons compter sur eux pour faire la culture des ignorants.

Nous nous demandons où ils vont prendre leurs données et s'ils ne les comparent pas avec celles de l'Institut Polaire Français qui ne se gène pas, lui non plus, pour nous raconter des âneries ? Ensuite ils viendront nous dire  aussi que l'Univers n'est pas électrique sûrement ! 
 
La vérité nous est rapportée par le Peuple Inuite qui n'a pas besoin d'une formation scientifique pour observer les changements de position du Soleil, des étoiles et de la Lune.

Inversion des pôles magnétiques terrestres en cours : Les Inuites nous alertent sur le changement de position du soleil et des étoiles.
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/09/21/invers...


Inversion des pôles - La Terre, cet Aimant Géant
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/01/09/inversion-des-poles-la-terre-cet-aimant-geant.html


D'un pôle à l'autre : VA-T-ON PERDRE LE NORD ?

L'explorateur s'oriente en se fiant à l'aiguille de sa boussole qui lui indique le Nord. Or le pôle Nord magnétique n'a pas une position stable. Il se déplace constamment et pourrait même un jour échanger sa place avec le pôle magnétique Sud ! L'explorateur risque-t-il de perdre son chemin ?

Le mot "nord" viendrait de "ner", d'origine proto-indo-européenne et signifiant "à la gauche du soleil levant". Son synonyme est "septentrion", du latin "Septemtriones", signifiant "les sept boeufs", constellation appelée maintenant "Petite Ourse" et où se trouve l'étoile polaire.

La "pierre qui attire le fer", nommée "magnétite" par les grecs d'après la cité de Magnésie où elle était abondante, était connue des Chinois depuis la plus haute antiquité. Ils s'en servaient dans des séances de divination. Ce n'est que bien plus tard, vers l'an mille de notre ère, qu'ils constatent qu'une aiguille, taillée dans cette pierre et libre de bouger, persiste à s'orienter toujours dans la même direction. Vers le Nord. La boussole est née !

Ce phénomène semblait magique et conduisit à d'étonnantes superstitions : l'aïl était interdit à bord des navires de peur que sa forte odeur empêche le bon fonctionnement de la boussole ! Au XIIIe siècle, on pensait que l'aiguille était attirée par l'étoile polaire, ou bien par une montagne de fer, tout là-haut, au Nord...

Puis on découvrit le rôle du champ magnétique terrestre et son origine au centre de la terre. Le noyau terrestre, constitué principalement de fer et de nickel, a une partie centrale ("noyau interne" ou "graine"), qui est solide à cause de la pression énorme, et qui est immergée dans le magma en fusion du noyau externe. Le tracé et la vitesse des ondes sismiques déclenchées par un tremblement de terre permettent de déterminer l'état de la matière et sa dynamique en profondeur.


Sur cette coupe de l'intérieur de la terre :

1 & 2. Noyau

3. manteau inférieur

4. manteau supérieur,

5 & 6. Croûte terrestre

Le noyau interne, brûlant et en rotation sur lui-même, provoque de forts mouvements de convection de la masse métallique en fusion du noyau externe : elle qui monte, se refroidit, retombe, engendrant des courants électriques. Ceux-ci, avec la rotation de la terre, s'organisent en courants circulaires et créent le champ magnétique terrestre tout autour du globe, approximativement selon son axe de rotation. D'une façon schématique, on peut dire que les courants électriques et le champ magnétique terrestre se renforcent et s'auto-entretiennent mutuellement, transformant la planète en une dynamo géante. On peut la représenter par un gigantesque aimant droit, avec les deux pôles magnétiques Nord et Sud : sur l'image, chaque grain de la limaille (poussière) de fer est comme un minuscule aimant qui s'oriente le long des lignes du champ magnétique et les matérialise.

Les pôles opposés s'attirent. Puisque le pôle Nord de l'aiguille aimantée est attiré par le Nord de la Terre, cela signifie que le pôle "Nord" magnétique terrestre est en fait un pôle magnétique "Sud". Il est trop tard maintenant pour rectifier cette erreur historique d'appellation et on continuera à parler du pôle Nord magnétique.

Les pôles géographiques, définis par l'axe de rotation de la Terre, et les pôles magnétiques, reliés par l'axe géomagnétique, ne coïncident pas exactement. Ces deux axes font actuellement un angle de 11°5 et le pôle Nord magnétique (Nm) est à environ 1000 km du pôle Nord géographique (Ng), en direction du Canada. (Ah bon ? Il migrait en direction de la Sibérie aux dernières nouvelles.)  Pour chaque point de la Terre, la déclinaison magnétique (ou "variation" chez les navigateurs), est l'angle formé en ce point entre les directions du pôle Nord géographique et du pôle Nord magnétique.


La déclinaison en un point donné de la Terre est l'angle formé par les axes reliant ce point au pôle Nord magnétique d'une part et au pôle Nord géographique d'autre part.

Le pôle Nord géographique a une position immuable au milieu de l'océan Arctique. Mais le pôle Nord magnétique, lui, se déplace : la variation quotidienne, due aux fluctuations solaires qui perturbent le champ magnétique terrestre, peut atteindre 80 km ; la variation séculaire, due aux mouvements internes du noyau terrestre, a été estimée à 1 100 km au cours du dernier siècle. Depuis 1831, le pôle Nord magnétique migre en direction du Nord-Ouest, avec une vitesse qui s'accélère depuis 1970 pour atteindre actuellement environ 40 km/an. (Faux : il migre vers le Nord Est, vers la Sibérie et sa migration s'accélère au rythme de 60 à 120 km par an).

Chemin parcouru par le pôle Nord magnétique depuis sa découverte, en 1831, jusqu'à 2001 :


Mais il y a pire... les pôles magnétiques Nord et Sud peuvent tout simplement s'inverser ! Les laves refroidies, qui contiennent de la magnétite figeant les traces de l'orientation du champ magnétique, ont révélé le phénomène. Elles fournissent l'historique des inversions de polarité, qui ont eu lieu en moyenne tous les 500 000 ans depuis environ 7 millions d'années. D'où peuvent provenir de tels renversements ? Impacts météoritiques ? Changement du phénomène de dynamo qui s'éteint et se remet en marche dans le sens opposé ? Changements dans l'écoulement fluide du manteau extérieur qui perturbent l'effet "dynamo" ? On ne sait pas trop. Avant une inversion, le champ magnétique s'affaiblit pour atteindre entre 10 et 25 % de son intensité initiale, et le pôle Nord migre plus ou moins vite. Il peut prendre la place du pôle Sud en "seulement" 5000 ans. En cas de disparition du champ magnétique terrestre, la Terre ne serait plus protégée des bombardements cosmiques qui pourraient provoquer entre autres des mutations et des destructions génétiques d'ampleurs variables.

La dernière inversion remonte à 780 000 ans. Le champ magnétique a disparu à ce moment-là, comme l'atteste l'existence de Béryllium dans les glaces profondes de l'Antarctique. Le Béryllium est un élément métallique qui se forme dans l'atmosphère terrestre sous l'action des rayonnements cosmiques.

A l'heure actuelle, l'intensité du champ magnétique terrestre faiblit. Sommes-nous à l'aube d'une nouvelle inversion ?

Retour vers le sommaire du dossier "D'un pôle à l'autre"

Crédits photographiques :

  • Coupe de la Terre, par Mats Halldin et Chabacano, Wikimedia Commons, Licence CC BY-SA 3.0
  • Limaille de fer, Wikimedia Commons (image extraite de Practical Physics 1914), domaine public
  • Les lignes de champ matérialisant le champ magnétique relient les deux pôles magnétiques terrestres et sont perpendiculaires à la surface du globe au niveau des pôles, par USGS, domaine public.
  • Déclinaison du ôle magnétique et géographique, Wiki Paris Descartes, CC BY-SA 2.5
  • Déplacement du pôle nord magnétique, Ressources Naturelles Canada, reproduction autorisée à des fins non commerciales.
 

17/08/2011

Eruptions solaires : Conférence de presse de la NASA, ce jeudi, concernant de nouvelles informations sur l'ac tivité solaire

Les gouvernements mondiaux ont intérêt à prendre des dispositions rapidement pour les centrales nucléaires dont les réacteurs risquent de souffir de surchauffe en cas de panne d'électricité généralisée.

A savoir qu'en cas de panne d'électricité, au bout de 2 heures, les centrales hydrauliques risquent de s'arrêter et nous n'aurons plus d'eau au robinet.

Faire des provisions c'est parfait, mais sans eau vous ferez comment ?

Soyez prévoyants !

 

Mercredi 17 août 2011

null
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 L'augmentation de l'activité solaire et la menace que posent les éjections de masse coronale (CME) sur la terre ont incité la NASA à convoquer une réunion d'information pour la presse jeudi après-midi.
 
Les responsables de l'Agence spatiale ont dit que de nouvelles informations venant de l'observatoire STEREO, des sondes d'engins spaciaux, seront révélées.  De nouveaux détails sur la structure des tempêtes solaires et l'impact qu'elles ont sur la terre seront donnés.
 
La séance sera diffusée en direct sur la Télévision de la NASA et sur le site web de l'Agence à 2:00 PM EDT (7:00 GMT).
 
Une éruption solaire massive, la plus importante enregistrée dans les derniers 4 ans, a eu lieu mardi dernier et les craintes que d'autres explosions majeures ne se produisent sont grandes.  Les perturbations des satellites de positionnement global (GPS) et des signaux de communication pourraient toucher le monde entier et causer de graves conséquences.
 
Les éruptions solaires se produisent lorsque les puissants champs magnétiques dans et autour du soleil se connectent.  Ils sont habituellement associés à des régions actives, souvent considérées comme des taches solaires, où les champs magnétiques sont plus forts.  La plus puissante explosion solaire a eu lieu en 2003, durant le dernier maximum solaire.  Le cycle solaire actuel atteindra son maximum en 2013.
 
Une puissante explosion, de classe X, peut créer des tempêtes solaires dont les rayonnements peuvent atteindre la terre et nuire aux satellites et tout ce qu'ils relient dans nos systèmes de communication.  Des pannes d'électricité mondiales pourraient alors se produire.
 
En 1989, un orage magnétique a perturbé la distribution d'énergie électrique dans la majeure partie du Québec.
 
 
http://www.myweathertech.com/2011/08/17/solar-flare-activ...
 

23/07/2011

Preuves scientifiques évidentes de l'existence d'un Créateur (Vidéos).

Pour ceux qui en doutent encore, la preuve par le séquençage de l'ADN et l'origine extraterrestre ou lumineuse de ses composants.


En prime : 7 Milliards d'extraterrestres

Des scientifiques trouvent des gènes extraterrestres dans l'ADN humain.
Des civilisations d'êtres humains avancés sont-elles dispersées dans la galaxie ?


7 Vidéos très pédagogiques  à mettre entre les mains de tous les enfants afin qu'ils apprennent à ne pas renier leurs origines Divines, en pensant comme nous ont obligés à le croire les religions, que nous n'étions rien du tout ou une erreur de la nature éternelle de l'âme Divine que nous avons tous en nous.


Preuves évidentes de l'existence d'un Créateur 1/7

Preuves évidentes de l'existence d'un Créateur 2/7

http://www.dailymotion.com/video/xc2v95_preuves-evidentes-de-l-existence-d_news



Preuves évidentes de l'existence d'un Créateur 3/7

http://www.dailymotion.com/video/xc2v9a_preuves-evidentes-de-l-existence-d_news



Preuves évidentes de l'existence d'un Créateur 4/7

http://www.dailymotion.com/video/xc2v9e_preuves-evidentes-de-l-existence-d_news



Preuves évidentes de l'existence d'un Créateur 5/7

http://www.dailymotion.com/video/xc2vs2_preuves-evidentes-de-l-existence-d_news



Preuves évidentes de l'existence d'un Créateur 6/7

http://www.dailymotion.com/video/xc2vsc_preuves-evidentes-de-l-existence-d_news

Preuves évidentes de l'existence d'un Créateur 7/7

http://www.dailymotion.com/video/xc2vsq_preuves-evidentes-de-l-existence-d_news



7 milliards d'extraterrestres

http://www.lepouvoirmondial.com/media/00/00/3429927489.jpg

 

 
 
Des scientifiques trouvent des gènes extraterrestres dans l'ADN humain.
Des civilisations d'êtres humains avancés sont-elles dispersées dans la galaxie ?

Un groupe de chercheurs travaillant sur le Projet Génome Humain indique qu'ils ont fait une découverte scientifique étonnante : Ils croient que les prétendus 97 % de séquences non codantes de l'ADN humain n'est rien de moins qu'un code génétique de formes de vie extraterrestres...

Les séquences non codantes sont communes à toute la matière organique sur terre, des moules aux humains. Dans l'ADN humain, elles constituent la plus grande partie de tout le génome, dit le Pr Sam Chang, directeur du groupe. Les séquences non codantes, à l'origine connue sous le nom d'« ADN poubelle », ont été découvertes il y a des années et leur fonction reste un mystère. L'écrasante majorité de l'ADN humain est « hors de ce monde » de part son origine. Les « gènes poubelles extraterrestres » apparents « profitent simplement du voyage » avec les gènes actifs fonctionnels transmis de génération en génération.

Après analyse complète avec l'aide d'autres scientifiques, d'informaticiens, de mathématiciens et d'autres savants, le professeur Chang s'est demandé si l'apparemment « ADN poubelle humain » avait été créé par une sorte « d'extraterrestre programmeurs ». Les morceaux étrangers dans l'ADN humain, observe encore le professeur Chang, « ont leurs propres veines, artères et leur propre système immunitaire qui résiste vigoureusement à tous nos médicaments anticancéreux. ».

Le Professeur Chang stipule encore que « notre hypothèse est qu'une forme de vie extraterrestre supérieure a entrepris de créer une nouvelle vie et de l'implanter sur diverses planètes. La terre est juste l'une d'entre elles. Peut-être, après programmation, nos créateurs nous cultivent de la même manière que nous cultivons des bactéries dans des boîtes de Pétri. Nous ne pouvons pas connaître leurs motifs - si c'était une expérience scientifique ou une manière de préparer de nouvelles planètes à la colonisation ou si c'est depuis longtemps affaire de semer la vie dans l'univers. »

Le Professeur Chang indique encore que " si nous pensons à cela en termes humains, les « programmeurs extraterrestres » apparents travaillaient le plus probablement sur un « grand code » consistant en plusieurs projets et les projets devraient avoir produit diverses formes de vie pour différentes planètes. Ils ont également essayé diverses solutions. Ils ont écrit « le grand code », l'ont exécuté, n'ont pas aimé certaines fonctions, les ont modifié ou en ont ajouté de nouvelles, l'ont exécuté encore, ont fait plus d'améliorations et ont fait de multiples essais. »

L'équipe de chercheurs du professeur Chang conclut en outre que les « extraterrestres programmeurs » apparents ont pu avoir reçu l'ordre de couper court tous leurs plans idéalistes de l'avenir quand ils se sont concentrés sur le « projet terre » pour tenir leur délai. Très probablement dans une précipitation apparente, les « extraterrestres programmeurs » ont pu avoir réduit drastiquement le grand code et fourni le programme de base prévu pour la terre. »

Le Professeur Chang est seulement l'un des nombreux scientifiques et autres chercheurs qui ont découvert les origines extraterrestres de l'humanité.

Le professeur Chang et ses collègues de recherches prouvent que des lacunes de l'apparente programmation extraterrestre dans le séquençage de l'ADN précipité par une hâte hypothétique pour créer la vie humaine sur terre ont donné à l'humanité une croissance illogique de masses de cellules que nous connaissons sous le nom de cancer. »

Le Professeur Chang indique encore que « ce que nous voyons dans notre ADN est un programme se composant de deux versions, un grand code et un code de base ». M. Chang affirme alors que « le premier fait est que le programme complet n'a certainement pas été écrit sur terre ; c'est maintenant un fait vérifié. Le deuxième fait est que ces gènes par eux-mêmes ne sont pas suffisants pour expliquer l'évolution ; il doit y avoir quelque chose de plus en jeu. »

« Tôt ou tard », dit le professeur Chang « nous devrons affronter la notion incroyable que chaque vie sur terre porte le code génétique de son cousin extraterrestre et que l'évolution n'est pas ce que nous pensons. »

par John Stokes

07/04/2011

Jacob Barnett, Il défie Einstein à 12 ans

Info rédaction, publiée le 06 avril 2011

Un Américain de 12 ans est devenu en quelques jours une véritable vedette sur la Toile. Jacob Barnett, atteint de la maladie d'Asperger, possède un QI de 170 et prétend pouvoir étendre la théorie de la relativité d'Einstein. Les travaux de ce jeune surdoué ont beaucoup impressionné les universitaires de Princeton, référence mondiale en matière de physique, à qui la mère a envoyé cette vidéo qui a déjà fait le tour de la planète.

Jacob Barnett teaches us Calculus 2. Techniques of Integration

http://www.youtube.com/watch?v=YFmrlIEpJOE&feature=player_embedded#at=61

Source  

Jacob Barnett 12 ans Remet en Question la Théorie de la Relativité d’Einstein

Jacob Barnett, un garçon de 12 ans originaire d’Hamilton County (Indiana) et passionné d’astrophysique, étudie et approfondit la théorie de la relativité, à tel point qu’il pourrait remettre en cause les résultats d’un certain Einstein.

À seulement 12 ans, Jacob – ou Jake, tel qu’il se laisse volontiers appeler – est un garçon presque comme les autres. Il joue aux jeux vidéo, avec des copains de son âge, mais possède un QI de 170. Atteint du syndrome d’Asperger, une forme légère d’autisme, Jacob a commencé tout petit à montrer des capacités hors du commun en résolvant par exemple des puzzles de 5000 pièces. Sa mère Kristine se souvient aussi de sa visite au planétarium de Butler University : à 3 ans, il avait expliqué sous les regards médusés des auditeurs les raisons pour lesquelles les lunes gravitant autour de mars n’étaient pas de forme ronde.


Ses questions pourraient le mener à un Prix Nobel

Autodidacte en calcul et en physique, Jacob a rapidement abandonné l’école où il s’ennuyait pour intégrer l’université d’Indianapolis, Purdue University. Aujourd’hui, son génie fait parler de lui : après avoir publié sur Internet une vidéo où il explique ses calculs concernant la théorie de la relativité, Jacob s’est fait connaître auprès des plus grands scientifiques. Scott Tremaine, professeur à l’Université de Prinston, où étudièrent entre autres Albert Einstein, J. Robert Oppenheimer et Kurt Gödel, a lui-même déclaré que le garçon “soulevait les bonnes questions”, et que leur résolution pouvait mener à un Prix Nobel.

Il réfléchit à la théorie du big bang
On ne sait pas trop d’où Jacob tient son génie. “À chaque fois que je parle de maths à un membre de ma famille, il me regarde avec les yeux ronds”, a-t-il raconté dans une interview. Il est devenu en quelques semaines un petit phénomène dont les médias se sont emparés. Mais sans se reposer sur ses lauriers, Jacob Barnett travaillerait pour la recherche à l’Université d’Indiana, et continue à réfléchir à la théorie du big bang et à celle de la relativité, sur lesquelles il a déjà “quelques idées”… Peut-être suivra-t-il les traces d’Albert Einstein, qui avait publié pour la première fois sa théorie de la relativité à 26 ans !

Source

 

Jacob barnett and igor teach us about the death of a star...Part Two.

Petite banniere 400x50

 

20:03 Publié dans Insolite, Société, International, Les enfants Indigos, Science | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!