Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2009

La Grippe A selon le Dr Marc Vercoutère

Le docteur Marc Vercoutère est l'auteur de
"La Crise Aviaire : La Culture Du Mensonge"
et de
"Vaccin Hépatite B : Les Coulisses D'un Scandale".

Ecoutez bien ces vidéos : Vous saurez si les laboratoires pharmaceutiques s'intéressent à votre santé ou à votre portefeuille, tout en ne perdant pas de vue non plus les autres objectifs recherchés, mais inavoués et pour cause.....dépopulation chimique ?

La grippe A (H1N1) vue par Marc Vercoutère

Grippe A/H1N1 dite Porcine1

http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2009/0...

Grippe A/H1N1 dite Porcine1
envoyé par RegisDanse. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

Des origines vers la préparation de pandémie par renforcement et commutation des virus,en passant par les dangereux et inéficaces antiviraux, la vaccination,... jusqu'à des solutions proposées... contre la grippe (de "synthese"?)
A/H1N1 extraits de "La crise aviaire ou la culture du mensonge." du Dr.Marc Vercoutere
Éditions de Guibert, 2008.


Grippe A/H1N1:Tamiflu et H5N1,historique et commutation

http://www.dailymotion.com/video/x9ay3q_grippe-ah1n1tamif...

 

Préparation de pandémie par renforcement et commutation des virus,en passant par les dangereux et inéficaces antiviraux (Tamiflu) contre les grippes (de "synthese"?) H5N1, A/H1N1 extraits de "La crise aviaire ou la culture du mensonge." du Dr.Marc Vercoutere
Éditions de Guibert, 2008.

Source : Nos Libertés

VIRUS H1N1 : Qu'est-ce que c'est ?

VIRUS H1N1 : UNE ARME BIOLOGIQUE DE DESTRUCTION MASSIVE !

Le 19/07/2009

Le 10/06/2009, la journaliste d'investigation Jane Bürgermeister a porté plainte auprès du FBI en fournissant un document de 112 pages fournissant toutes les preuves que les membres de l'oligarchie financière avec la complicité de personnalités politiques de haut rang, auxquelles on peut rajouter l'Oms et l'Onu, fomentent un génocide de masse de la population mondiale et ont crée  le prétexte de la grippe porcine afin de justifier leur plan de vaccination de masse obligatoire et administrer un agent biologique toxique. Sans compter que 9220 fioles contenant des agents pathogènes très dangereux ont disparu du laboratoire militaire américain de Fort Detrick pourtant ultra sécurisé !!!

LE MESSAGE AUDIO CORRESPONDANT :

http://www.blog-video.tv/video-106311d37a-Archive-tele-du...

Voir les articles précédents ici :

Le Pouvoir Mondial (1)

Le Pouvoir Mondial (2)

Belgique : Grippe AH1N1: campagne de vaccination à l'automne

Des nouvelles de Belgique... !!!
Un avant-goût pour la France ?

L'instauration d'une petite "Loi d'exception" bien sympathique pour la rentrée serait-elle du goût du gouvernement Français ?

Maintenant le serrement de mains est aussi déconseillé !

Vous avez compris ce qu'il vous reste à faire.....!

S'il ne faut plus serrer la main de quiconque, imaginons si nous pourrons encore embrasser nos proches et cajoler nos enfants !!!

Il ne nous reste plus qu'à abandonner nos proches, nos enfants et nos animaux, commencer à penser qu'il va falloir aussi éliminer tous les cochons, les oiseaux et tous les autres porteurs de poisse....... à commencer par les manipulateurs qui dirigent la planète !!!! (Humour..!!)

Bonjour les divorces et les abandons !!!!!

Un bunker.......vite !!!!!!! Surtout pour les 40 % de moutons, heu.... de français qui se sentent également nettement plus concernés que la moyenne des populations par la grippe porcine.

Ne nous a-t-on pas dit que : dans chaque être humain, il y avait un cochon qui sommeillait ...?

Existe-t'il un vaccin contre la c........e humaine ?

Rappelons la célèbre phrase de Rabelais :
« L'Ignorance est mère de tous les maux. »

Pasteur a dit : "Claude Bernard avait raison, le microbe n'est rien, c'est le terrain qui est tout".


Belgique : Grippe AH1N1: campagne de vaccination à l'automne


Grippe AH1N1: campagne de vaccination à l'automne


Magazine - Sciences et Santé

La ministre de la Santé, Laurette Onkelinx, a expliqué vendredi à l'issue du Conseil des ministres que le gouvernement avait adopté un projet de loi d'exception qui lui donne les moyens d'agir vite et efficacement en cas de nécessité dans le cadre de la lutte contre la grippe AH1N1. Le projet est envoyé au Conseil d'Etat pour avis.

Quand elle sera votée, cette loi donnera au gouvernement une sorte de pouvoirs spéciaux qui lui permettront de prendre des mesures d'urgence, a souligné la ministre.

Mme Onkelinx a donné en exemple le fait que le projet donne la possibilité de réquisitionner des professionnels autres que du personnel de santé pour aider en cas de vaccination massive ou la possibilité d'organiser des distributions massives de médicaments par d'autres voies que les pharmaciens.

La ministre a aussi indiqué que le gouvernement avait passé un contrat pour l'achat de 12,5 millions de doses de vaccins. Elle a aussi annoncé une campagne de vaccination à l'automne. Le vaccin sera gratuit pour les groupes à risques et pour certaines professions.

Source : Rtlinfo


Des médecins et l'Unizo conseillent d'arrêter de donner des poignées de main pour dire bonjour pour éviter la contamination à la grippe A/H1N1. Une recommandation que certains tempèrent.

La poignée de main, ce geste de politesse si usuel, devra-t-elle être évitée à l’avenir sur le lieu du travail ? A l’heure où le gouvernement prend des mesures pour renforcer la protection contre le virus de la grippe A/H1N1, des médecins et l’Unizo vont plus loin. Sur son site internet, le pendant flamand de l’Union des classes moyennes (UCM) recommande aux employés de ne pas se serrer la main pour éviter toute contamination.

Démesuré

Un conseil que certains estiment démesuré. "Il ne faut pas créer de panique. Aujourd’hui, on n’est pas dans une situation d’épidémie. Il faut suivre les conseils de l’agence interministérielle officielle. Et aujourd’hui, je crois que l’on peut continuer à encore se serrer la main", a considéré Thierry Evens, porte-parole de l’UCM.

De 12 à 35 % de la population belge pourrait être touchée. Dans les entreprises, on se prépare dès lors à l’éventualité d’une recrudescence du nombre de malades. Afin d’éviter un ralentissement de l’économie, une "task force" a été créée pour coordonner la prise en charge des personnes contaminées par le virus.

Loi d'exception et campagne de vaccination

Les autorités publiques s’organisent également afin de réagir assez rapidement, en cas d’urgence. La ministre de la Santé, Laurette Onkelinx, a expliqué vendredi à l'issue du Conseil des ministres que le gouvernement avait adopté un projet de loi d'exception qui lui donne les moyens d'agir vite et efficacement en cas de nécessité dans le cadre de la lutte contre la grippe A/H1N1. Le projet a été envoyé au Conseil d'Etat pour avis.

"On va pouvoir réquisitionner des professionnels autres que des personnes travaillant dans le domaine de la santé. Pourquoi ? Un exemple simple : si on doit organiser une vaccination massive dans les écoles, il faudra parfois éventuellement réquisitionner du personnel administratif", a expliqué la ministre socialiste.

Laurette Onkelinx a aussi indiqué que le gouvernement avait passé un contrat pour l'achat de 12,5 millions de doses de vaccins. Elle a aussi annoncé une campagne de vaccination à l'automne. Le vaccin sera gratuit pour les groupes à risques et pour certaines professions.

Attention à l'absentéisme

De leur côté, les entreprises veulent avant tout éviter la panique et l’absentéisme plus important qui pourrait en découler. "Nous conseillons de prévoir en ce qui concerne les fêtes de fin d’année d’être prudent en ce qui concerne l’octroi de jours de congé aux salariés. Il faut prévoir une marge de sécurité ou de pouvoir rappelé des gens pour assurer le fonctionnement de l’entreprise", a conseillé Thierry Evens.

Quant au commissariat interministériel Influenza, il ne déconseille pas les contacts et rappelle que se laver les mains très régulièrement est bien plus efficace pour se protéger de toute contamination.

L'Unizo conseille de ne plus se serrer la main pour éviter la grippe mexicaine.
52 élèves en quarantaine
Cela se passe en Chine. Un groupe de 52 élèves et enseignants britanniques en voyage scolaire a été mis en quarantaine à Pékin après que quatre jeunes furent tombés malades de la grippe porcine, a-t-on appris samedi auprès du British Council.

Source : RtlInfo

Grippe A(H1N1) : des opinions publiques assez peu inquiètes

Grippe A(H1N1) : des opinions publiques assez peu inquiètes
Les opinions nationales apparaissent globalement peu inquiètes de la nouvelle grippe A(H1N1) mais la France se sent nettement plus "concernée" que la moyenne, selon un sondage réalisé dans 19 pays et publié samedi dans Le Figaro.

Les opinions nationales apparaissent globalement peu inquiètes de la nouvelle grippe A(H1N1) mais la France se sent nettement plus "concernée" que la moyenne, selon un sondage réalisé dans 19 pays et publié samedi dans Le Figaro.

En moyenne seuls 28% des habitants des 19 pays interrogés (Argentine, Australie, Autriche, Bolivie, Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Etats-Unis, Royaume-Uni, Islande, Italie, Corée du Sud, Pays-Bas, Suisse, Japon, Russie, Mexique) se sentent "personnellement concernés".

Dans seulement deux pays, la Chine (64%) et la Bolivie (59%), une majorité d'habitants se montrent "très concernés ou assez concernés". L'Argentine (41%) et la France (40%) se sentent également nettement plus concernées que la moyenne. L'Argentine est devenue cette semaine, avec 137 morts, le deuxième pays où le bilan de l'épidémie est le plus lourd après les Etats-Unis.

Excepté en France et en Italie (27%), dans tous les autres pays européens moins d'un habitant sur quatre se sent personnellement concerné par cette maladie, que ce soit au Royaume-Uni (21%), en Allemagne (14%), en Suisse (7%), aux Pays-Bas (7%) ou en Autriche (3%).

Globalement, 43% des habitants des 19 pays interrogés estiment leur pays "bien préparé". A l'exception du Royaume-Uni (38%), ce sont les pays européens qui se pensent les mieux préparés : 83% des Suisses, 75% des Autrichiens, 65% des Italiens, 65% des Français, 63% des Néerlandais, 60% des Islandais, 53% des Allemands.

Les Etats-Unis (32%), la Russie (28%), l'Argentine (14%) et la Bolivie (12%) sont ceux se sentant les moins préparés.

(Sondage BVA-réseau WIN réalisé entre fin juin et début juillet auprès de plus de 18.550 personnes interrogées dans 19 pays. En France le sondage a été réalisé par téléphone du 19 au 20 juin auprès d'un échantillon de 1.007 personnes représentatif de la population âgée de 15 ans et plus selon la méthode des quotas).

Source : Rtlinfo



16/07/2009

Obligation vaccinale : La dictature Européenne s'installe !!!!

GRIPPE : La Commission Européenne rend obligatoire la couverture vaccinale

Les Etats membres devront désormais rendre compte à la Commission européenne de la bonne « observance » de leur couverture vaccinale car la Commission vient d’adopter, le 8 juillet,  une recommandation du Conseil concernant la vaccination contre la grippe saisonnière. Elle appelle les pays européens à s'assurer que 75 % de la population âgée et 75 % des personnes souffrant de certaines maladies spécifiques sous-jacentes soient vaccinés chaque année contre la grippe saisonnière, et ce d'ici 2015 au plus tard. « L’Europe souhaite agir sans délai et renforcer sa capacité de production de vaccins contre la grippe saisonnière et contre la grippe A/H1N1 » a déclaré la Commissaire européenne à la santé.»

A l’arrivée de la grippe saisonnière qui fait chaque année entre 40 000 et 200 000 morts dans l'Union européenne, s’ajoute aujourd’hui la menace de la pandémie liée au virus A/H1N1. Couverture vaccinale et renforcement des capacités européennes de production de vaccins viennent donc, de manière légitime, être consignées dans cette nouvelle recommandation.

Les taux de couverture vaccinale des personnes âgées varient considérablement en Europe, allant de 2 % en Lituanie à 80 % aux Pays-Bas. La sensibilisation et la formation des professionnels de la santé doit être renforcée tout comme l'information en Santé publique. Les Etats membres devront à partir de maintenant  et chaque année, présenter un rapport à la Commission sur les progrès accomplis en matière de couverture vaccinale.

La Commissaire européenne à la santé, Androulla Vassiliou (Photo ci-contre), a déclaré: « La proposition reconnaît l'importance d'une bonne planification en amont. La grippe A/H1N1 a évolué en pandémie, mais, heureusement, la majorité des personnes infectées n'ont jusqu'ici présenté que des symptômes légers à modérés. La grippe saisonnière touchera l'Europe au début de l'hiver. Nous devons agir sans délai et renforcer notre capacité de production de vaccins contre la grippe saisonnière et contre la grippe A/H1N1; le temps nous est compté. L'initiative proposée contribuera à limiter les conséquences de la grippe saisonnière dans les groupes les plus vulnérables, grâce à des méthodes dont l'efficacité est avérée depuis des années, mais qui, malheureusement, n'ont pas été utilisées à une échelle suffisante pour produire des résultats.»

Chaque pays membre de l'Union européenne devra arrêter un plan d'action national sur l'amélioration de la couverture vaccinale contre la grippe saisonnière en vue d'atteindre l'objectif pour l'hiver 2014/2015. Des enquêtes nationales annuelles permettant de calculer le taux de vaccination dans chaque pays devront être menées. La pandémie de grippe A/H1N1 rappelle la nécessité de renforcer la capacité de fabrication de vaccins contre la grippe saisonnière, et contre la variante du virus grippal A/H1N1.

Cette recommandation doit encore recueillir l'approbation du Conseil et du Parlement européen mais devrait être adoptée dans le courant de l'année, précise le communiqué.


Source : Commission Européenne (visuel, vignette) , mise en ligne Maurice Chevrier, Santé log, le 9 juillet 2009

Pour en savoir plus avec l’ECDC: http://ecdc.europa.eu/en/Default.aspx

Lire aussi :

GRIPPE : On pourrait VACCINER PAR LE NEZ


ET LA GRIPPE SAISONNIERE ? La grande étude sur la vaccination des enfants

VACCINATION EN FRANCE : Si on écoutait un peu les spécialistes ?


Source : Sante Log

14/07/2009

Les 12 impasses de l'Union Européenne

Une conférence de François Asselineau
Union Populaire Républicaine

François Asselineau, Inspecteur Général des Finances, explique à travers une vidéo conférence de manière limpide pourquoi l'Europe n'est pas la solution mais le problème...rdv sur www.u-p-r.fr

L'Europe, c'est le problème, pas la solution !

Les 12 impasses de l’UE : partie 1

Les 12 impasses de l’UE : partie 2

Les 12 impasses de l’UE : partie 3

Les 12 impasses de l’UE : partie 4

Les 12 impasses de l’UE : partie 5

Les 12 impasses de l’UE : partie 6

Les 12 impasses de l’UE : partie 7

Les 12 impasses de l’UE : partie 8

Les 12 impasses de l’UE : partie 9

Les 12 impasses de l’UE : partie 10

Les 12 impasses de l’UE : partie 11

Les 12 impasses de l’UE : partie 12

Les 12 impasses de l’UE : partie 13

Les 12 impasses de l’UE : partie 14

Les 12 impasses de l’UE : partie 15

Les 12 impasses de l’UE : partie 16

Les 12 impasses de l’UE : partie 17