Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2009

Le vaccin contre la grippe porcine contient du mercure »

David Rockefeller “Le monde est désormais préparé à accepter un gouvernement mondial”

Henry Kissinger “Oui, il y aura bien un Nouvel Ordre Mondial”

Washington Post: « le vaccin contre la grippe porcine contient du mercure »

Des toxines responsables de l´autisme et des troubles neurologiques seront introduites dans le vaccin.

Le Washington Post a confirmé ce jour que le vaccin contre la grippe porcine, qui est prêt à être administré cet automne sur toute l´étendue du territoire national americain, au cours de ce qu´aucuns considèrent en définitive comme un programme de vaccination obligatoire, doit contenir du mercure, une toxine responsable de troubles neurologiques et de l´autisme.

Le CDC(Center of Disease Control) et l´Institute of Medecine, à la suite d´une étude de camouflage, ignorant les preuves précédemment vérifiées qui indiquaient que le thimérosal, un agent de conservation fabriqué à base de mercure n´avait aucune relation de cause à effet avec les cas d´autisme a été, depuis, clairement rejeté par les meilleurs médecins et les plus grands scientifiques.

L´épidémiologiste Tom Verstraeten et le Dr Richard Johnston, immunologiste et pédiatre à l´université du Colorado, ont tous deux conclu que le thimérosal était responsable de la hausse spectaculaire du nombre de cas d´autisme, mais leurs conclusions ont été écartées par le CDC.

Aux Etats-Unis, le nombre de cas d´autisme a augmenté de 1500 pourcent depuis 1991. Cette hausse correspond à la période où le nombre de vaccins administrés aux enfants a doublé, alors que le nombre d´immunisations ne fait que s´accroître.

Avant 1991, l´autisme était diagnostiqué chez seulement un enfant sur 2500, tandis que 1 enfant sur 166 de nos jours souffre de cette maladie.

Une évaluation par les pairs d´étude réalisée par le Dr Mark Geier et publiée dans le Journal of American Physicians and Surgeons a montré que la recherche de l´IOM était faussée parce qu´elle reposait sur une étude danoise menée par Anders Peter Hviid.

Cette dernière étude n´avait pas pris en compte le fait que la charge de mercure chez les enfants américains est plus importante que chez les enfants danois.

« A un niveau élevé (de l´exposition au thimérosal), il est incontestable qu´il existe une relation de cause à effet, et nous avons atteint des niveaux élevés. Par conséquent leur études manquent de pertinence, je ne dis pas qu´elles ne sont défectueuses, bien que l´on puisse lui adresser bien des critiques.

Non pas seulement par rapport à la situation des Etats-Unis, » indique Geier.

Les études de Geier concluent à une augmentation des troubles neurologiques à la suite de l´utilisation des vaccins contenant du thimérosal.

Dr Rashid Buttar, qui a mis au point un traitement permettant d´enlever le mercure du corps des enfants autistes a affirmé que les conclusions de l´Institute of Medicine, selon lesquelles le mercure n´est pas à l´origine de l´autisme, prouvent « l´absence totale du désir de découvrir la vérité scientifique aux niveaux supposés les plus hauts du milieu médicale. »

« Lorsque 31 enfants guérissent de la maladie mortelle en se soumettant à un simple traitement transdermique qui désintoxique les métaux, alors le bon sens impose de comprendre que les métaux en sont la cause, » déclare le Dr Bob Nash, président de l´American Board of Clinical Metal Toxicology (ABCMT) au sujet du traitement mis au point par le Dr Buttar.

« En 1977, une étude réalisée par les Russes a montré que les adultes exposés à l´éthylmercure, forme de mercure contenue dans le thimérosal, ont souffert de lésions cérébrales pendant des années.

Des études portant sur le poison au thimérosal décrivent également la nécrose tubulaire et les lésions du système nerveux, notamment l´obnubilation, le coma et la mort. Apres la publication de ces résultats, la Russie a interdit depuis 1980 l´administration aux enfants des vaccins contenant du thimérosal.

Le Danemark, L´Autriche, le Japon et la Grande Bretagne et tous les pays scandinaves ont également interdit cet agent de conservation, » écrit Dawn Prate sur le site internet de Natural News

Le Département de la Défense classe le mercure comme une matière dangereuse qui pourrait provoquer la mort en cas d´absorption, d´inhalation ou d´introduction dans l´organisme par voie cutanée.

L´EPA limite actuellement les émissions par les usines de mercure en raison de la capacité de cette toxine à « provoquer des lésions du cerveau et du système nerveux, et surtout de sa dangerosité pour les fœtus et les jeunes enfants, » mais selon le CDC, le mercure est parfaitement sans risque lorsqu´il est injecté dans la circulation sanguine de votre enfant.

Les inquiétudes soulevées au sujet du thimérosal et du mercure ont amené les autorités à réduire ou à supprimer la présence de ces agents de conservation dans une large portion de vaccins au cours de cinq dernières années. Malgré cela, le thimérosal sera bien un ingrédient du vaccin contre la grippe porcine dont tout laisse croire qu´il arrivera aux Etats-Unis en septembre prochain.

« Certains des vaccins seront stockés dans des flacons multidoses contenant du thimérosal, additif antibactérien dont le mercure est un ingrédient, » indique le Washington Post aujourd´hui présentant les groupes d’individus qui recevront en premier lieu le vaccin contre la grippe porcine. »

« Des seringues à dose unique seront également utilisé sans thimérosal, une substance dont certains analystes disent qu´elle nuit à la santé des enfants » ajoute l´article sans dire, si oui ou non, les gens qui recevront le vaccin doivent choisir ou s´ils seront même informés en cas de présence du mercure dans le vaccin.

Environ 12000 enfants des Etats-Unis seront utilisés comme cobayes à l´occasion de l´expérimentation du vaccin (NewsOk)contre la grippe porcine qui contient également le squalène, un ingrédient dangereux qui a été lié aux cas du syndrome de la Guerre du Golfe et à d´autres maladies débilitantes.

Le squalène a « provoqué une cascade de réactions connues sous le nom » de syndrome de la guerre du Golfe. (Les GI) ont développés l´arthrite,la fibromyalgie, la lymphadenopathie, les éruptions cutanées, les éruptions photosensibles, les éruptions malaires en ailes de papillon, la fatigue chronique, les maux de tête chroniques, perte anormale de poils, les lésions cutanées incurables les ulcères aphteuses, les vertiges l´asthénie, la perte de mémoire, les troubles neurologiques de la marche, les changements d´humeur, les problèmes neuropsychiatriques, les effets des anti-thyroïdiens, l´anémie, une vitesse de sédimentation globulaire (ESR) élevée, le lupus érythémateux systémique, la sclérose multiple, la sclérose latérale amyotrophique (SLA), le phénomène de Raynaud, le syndrome de Sjorgren, la diarrhée chronique, les transpirations nocturnes et les températures subfébriles, » selon le Dr Viera Scheibner, micropaleontologiste.

Les entreprises pharmaceutiques peuvent être assurées qu´elles ne feront l´objet d´aucune poursuite judiciaire malgré les milliers de préjudices et de dommages qui s´en suivront inévitablement en raison du contact que des millions de personnes auront avec le mercure et le squalène pendant la campagne de vaccination de masse. Car le gouvernement leur a déjà accordé une immunité qui les protège contre toute poursuite judiciaire.

« Une immunité contre les poursuites judiciaires est accordée aux producteurs du vaccins et aux responsables fédéraux , en vertu d´un document signé par Kathleen Sebelius, ministre de la Sante et à l´Action humanitaire » a indiqué par l´agence Associated Press au début de ce mois.


Traduction réalisée par l’équipe de SpreadTheTruth.fr

http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=2320

29/08/2009

France : Grippe A(H1N1) : le plan de vaccination français

Le gouvernement français a dévoilé son plan de vaccination contre la grippe AH1N1), dans la perspective d’une diffusion de la pandémie au cours de l’automne. Il devra être activé sur ordre des préfets, « si la situation et les préconisations des experts le justifient » et cela à partir du 28 septembre 2009.

Les ministres de l’Intérieur et de la Santé détaillent leur stratégie dans une circulaire adressée aux préfets le 21 août 2009. Chacun d’entre eux devra ainsi établir un « plan départemental de vaccination ». Ainsi, « un minimum de trois sites de vaccination » devra être mis en place dans chaque département. Ces centres seront installés dans des gymnases ou des salles polyvalentes et non dans des établissements de santé.

Selon leurs capacités, ils devront être capables d’assurer la vaccination de 700 à 2.100 personnes par jour. Par ailleurs, « la vaccination des élèves et de toute la communauté éducative sera assurée par des équipes mobiles dans les établissements scolaires ». Il en sera de même dans les lieux de vie collective ou fermés (établissements médico-sociaux, centres de détention…).

Sur présentation de bons de vaccination émis par l’Assurance-maladie, la vaccination sera proposée « à toute personne qui le souhaitera », comme l’a précisé Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé. Le schéma d’injection devrait être de deux doses, administrées à trois semaines d’intervalle. Quant aux populations prioritaires, elles devraient être définies par le Haut Conseil de Santé publique, « dans les jours à venir ».

Les premiers vaccins vers la mi-octobre

Les ministères insistent sur le fait que « la décision relative au lancement de la campagne de vaccination sera prise en fonction notamment de l’obtention des autorisations de mise sur le marché des vaccins ». Le gouvernement a en effet commandé 94 millions de doses de vaccins auprès de quatre fabricants, Sanofi Pasteur, GSK, Baxter et Novartis. « Elles seront livrées de manière échelonnée tout au long de l’automne et du début de l’hiver », est-il précisé dans la circulaire. Roselyne Bachelot ayant ajouté en conférence de presse, que « la France devrait disposer des premières doses vers la mi-octobre ».

Rappelons qu’à ce jour en France métropolitaine, la « circulation du virus reste limitée », comme le souligne l’Institut de Veille sanitaire (InVS). La semaine dernière, « le nombre de patients vus en consultation de médecine de ville pour grippe A (H1N1) est estimé à environ 4.500 ». En revanche, l’épidémie « progresse fortement dans l’ensemble des territoires français de l’Océan Pacifique (Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et Wallis et Futuna), actuellement en hiver austral, saison propice à la circulation des virus grippaux », rappelle l’INVS.

Circulaire adressée aux Préfets à télécharger ici :


La campagne de vaccination n'est pas encore décidée mais les préfectures doivent déjà la préparer. © DR

La campagne de vaccination n'est pas encore décidée mais les préfectures doivent déjà la préparer. © DR

 

 

Source : Futura sciences

Grippe A/H1N1 : Conférence de presse du 27 août 2009

Visionnez la conférence de presse. Ici :

Date de mise en ligne : 27 août 2009 > 18:24
Dernière modification de cet article : 28 août 2009 > 16:31

 

Une conférence de presse a été organisée jeudi 27 août à l’issue de la réunion du centre interministériel de crise (CIC) sur la grippe A/H1N1, en présence de Brice Hortefeux, de Roselyne Bachelot-Narquin, de Luc Chatel, de Xavier Darcos, de Marie-Luce Penchard, de Nadine Morano, et de Nora Berra.

Le CIC a dressé un bilan épidémiologique de la situation en France et apporté des précisions sur la campagne de vaccination à venir.

Selon les déclarations de Françoise Weber, directrice générale de l’InVS, la circulation du virus est "avérée mais reste limitée, en France métropolitaine. "Nous avons affaire à un virus de virulence modérée (...) mais avec une forte capacité de transmissibilité", a précisé Roselyne Bachelot.

Campagne de vaccination à la mi-octobre

La stratégie de vaccination sera arrêtée après l’avis du Haut conseil de santé publique (HCSP) qui sera donné début septembre, a déclaré Roselyne Bachelot. Une stratégie qui prendra en compte les indications de l’InVS, de la direction générale de la santé et de l’OMS .

La campagne de vaccination sera proposée à toute la population dès la mi-octobre et pour une période de quatre mois. La décision de déclenchement de cette campagne ne sera prise que si la situation et les préconisations des experts le justifient. Dans cette perspective, deux décisions sont d’ores et déjà actées :

  • La vaccination ne sera pas obligatoire. Le Gouvernement s’engage à vacciner tous les Français qui le souhaiteront.
  • La campagne de vaccination ne débutera pas avant que les vaccins aient obtenu l’Autorisation de mise sur le marché (AMM).

La définition des personnes à risques sera également arrêtée après l’avis du HCSP. Toutefois, parmi celles-ci, le personnel de santé (médecins, infirmières...), les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants font partie des populations prioritaires, a précisé la ministre de la Santé. Roselyne Bachelot a également souligné l’importance de la vaccination "altruiste" : toute personne étant potentiellement en situation de contaminer son entourage devra faire la démarche de se faire vacciner.

1 milliard d’euros ont été engagés pour commander 94 millions de doses auprès de quatre laboratoires (Sanofi Pasteur, GSK, Baxter, Novartis). Les premiers vaccins ont été déjà livrés en nombre limité, a précisé Roselyne Bachelot.

Logistique de vaccination

Une circulaire a été adressée aux préfets pour la mise en place d’une logistique de vaccination qui devra être opérationnelle à compter du 28 septembre.

Le plan départemental de vaccination devra permettre une vaccination à deux doses en respectant un intervalle minimal de trois semaines. Toutefois, pour une vaccination en masse avec un vaccin nouveau, les exigences de pharmacovigilance sont majeures. Afin que les deux doses administrées proviennent du même vaccin, l’exigence de traçabilité individuelle sans faille de la vaccination sera organisée sur la base des systèmes d’information de l’Assurance maladie.

Un minimum de trois sites de vaccination par département seront créés dans des salles polyvalentes ou des gymnases.

La vaccination des élèves et des personnels de la communauté éducative sera assurée par des équipes mobiles dans les établissements scolaires. Il en sera de même pour les personnes détenues en établissement carcéral (prisons, établissements médico-sociaux...)

Source : http://www.pandemie-grippale.gouv.fr/article.php3?id_arti...

22/08/2009

Les traités de l'espace et utilisation des armes nucléaires ou chimiques

Traité de l'espace (1)
http://fr.wikisource.org/wiki/Trait%C3%A9_de_l%E2%80%99es...

Traité de l'espace (2)
http://www.mcgill.ca/files/iasl/outerspace.fr.pdf

La série des traités (1)
http://untreaty.un.org/unts/1_60000/18/29/00035436.pdf

La série des traités (2)
http://untreaty.un.org/unts/1_60000/22/3/00042103.pdf

Les armes nucléaires
http://www.unidir.org/pdf/articles/pdf-art2618.pdf

Les armes Chimiques
http://www.unidir.ch/pdf/articles/pdf-art2617.pdf

United Nations treaties and principles on outer space and related General Assembly resolutions
http://www.unoosa.org/pdf/publications/ST_SPACE_11_Rev2_A...

 

 

15/08/2009

Pétition : Arrêt immédiat de la Vaccination de masse !

Une pétition créée par l'Association SOS JUSTICE & DROITS DE L'HOMME est à la disposition de tous ceux qui souhaitent exprimer leur opposition à la vaccination de la masse à la rentrée.

SIGNEZ NOMBREUX !!!!

Le lien de la pétition est accessible ci-dessous :

Grippe A/H1N1 : Vaccin ou arme de destruction massive ?
Arrêt immédiat de la campagne de vaccination !

Signez la pétition : ICI

Toutes les informations concernant le suivi du dossier et les outils utiles pour mener vos actions citoyennes sont accessibles par les liens suivants : 

Dossier : Vaccin ou arme de destruction massive ?

ou

Vos outils

Rappel des motivations de l'association
SOS JUSTICE & DROITS DE L'HOMME

Le blog faisant l'object d'attaques de hackers par le Navigateur Internet Explorer, nous vous recommandons de changer de Navigateur Internet.

Pour tous ceux et celles qui souhaitent faire un don à l'association SOS JUSTICE, nous avons créé un bouton "Faire un Don" sur notre blog, afin de permettre de soutenir les actions citoyennes menées par cette association qui sont faites en faveur de la sauvegarde de l'Humanité en tentant de prévenir un génocide de masse par une vaccination qui pourrait s'avérer mortelle pour tous.  

Nous sommes à ce titre TOUS CONCERNES !

Faire un don à SOS JUSTICE

Nous vous remercions par avance de soutenir cette association.

L'équipe du Pouvoir Mondial

14/08/2009

Grippe A/Virus H1N1 : Vaccin ou arme de destruction massive ?

A diffuser largement SVP. MERCI

L'association SOS JUSTICE communique, le point pour nous rassembler et mener nos actions citoyennes.
L
es outils : pétition, saisine parquets, rassemblement contre le NOM.

Bonjour à toutes et à tous,

Nous voulions vous remercier tout d'abord pour votre participation au combat que nous menons tous ensemble pour la protection de la Vie et la sauvegarde de l'Humanité, en tentant de faire stopper la vaccination de masse pour la rentrée, et pour vos actions citoyennes.

Nous voulions ensuite faire le point avec vous sur les moyens et les outils que nous avons désormais  à notre disposition pour continuer à mener tous ensemble nos actions citoyennes, jusqu'à ce que nous ayons fait plier et reculer les autorités.

Pour plus de facilité, j'ai tout centralisé sur le site officiel de SOS JUSTICE & DROITS de L'HOMME afin que le plus grand nombre puisse accéder aux outils nécessaires pour poursuivre nos actions en France, en Europe et dans le monde :

Pour les actions Citoyennes : Les outils expliqués et téléchargeables en ligne.

Pour signer la pétition en ligne : Signez la pétition :

Pour nous rejoindre sur le Groupe Mondial Facebook
VACCIN OU ARME DE DESTRUCTION MASSIVE ?

Pour participer au grand rassemblement pacifique mondial contre le Nouvel Ordre Mondial le 09/09/09 à 13 h dans toutes les villes du Monde.

Appel au rassemblement pour le 09/09/09 à 13 H

Le Virus "SECRET" HN666reptilius N.O.M. ILLUMINATI

Le Vaccin contre le Nouvel Ordre Mondial : Humanaelibertas999

Vos accessoires pour protester pacifiquement contre le Nouvel Ordre Mondial le 09/09/09 à 13 h dans toutes les villes du Monde.

Nous avons des personnes qui nous écrivent de toutes les parties du Monde, Canada, USA, Belgique, Madagascar, Espagne, Portugal, etc.... et nous ne pouvons pas malheureusement répondre à tout le monde dans diverses langues. Merci par avance à tous ceux qui pourraient traduire les documents joints au présent mail de bien vouloir le faire et de les diffuser à l'étranger.

En pièces jointes :

1 - La lettre adressée au Parquet de Nice le 31 juillet 2009
2 -
La lettre adressée au Parquet de Nice le 4 août 2009

Pour comprendre les motivations de SOS J
USTICE à demander accessoirement à l'arrêt de la vaccination de masse, la levée du Secret Défense sur les OVNiS et les ET, nous vous invitons à prendre connaissance de l'article mis en ligne hier sur le blog du Pouvoir Mondial par le lien suivant  :

Le Nouvel Ordre Mondial, les Illuminati-reptiliens et les ET (Grands gris).

Une bonne nouvelle : les blogs de supports de l'information de SOS JUSTICE sont régulièrement attaqués dont particulièrement celui du Pouvoir Mondial. Serions-nous dans le vrai ?

Merci de diffuser ces informations largement autour de vous afin de permettre aux personnes qui ne sont pas encore informées de nos actions communes, qu'elles peuvent encore se mobiliser.
Pour finir quelques vidéos qui parlent de nos actions et de celles de nombreuses autres personnes dont le Dr Marc VERCOUTERE.

H1N1: Action pénale en France

Archive télé du 12/08/2009 14:36:13

Et pour le fun : Les actuels exploits de l'avocat de l'association SOS JUSTICE et DROITS DE L'HOMME, Maître Philippe FORTABAT-LABATUT, une pointure en Droit.

"Jean Grenet n'est pas le Maire de Bayonne"
http://www.eitb.com/infos/societe/detail/211909/jean-gren...

Pour faire un don en faveur de SOS JUSTICE et soutenir l'association dans ses actions, merci de cliquer : ICI

Bon courage à tous et merci encore pour votre soutien et pour vos actions citoyennes.

Bien cordialement.

Mirella CARBONATTO