Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2012

"La Divine Matrice" Conférence de Gregg Braden

Dans cette conférence présentée à Milan le 30 mai 2007, Gregg Braden nous explique ce qu'est le langage de la divine matrice et ce qu'il appelle la nouvelle science. Contrairement, dit-il, à la science classique qui considère que l'espace n'est fait que de vide, la nouvelle science tend à prouver que l'espace est une matière vivante, vibrante et intelligente. C'est un champ d'énergie avec lequel nous inter-réagissons à chaque instant de notre vie par les pensées que nous entretenons et les sentiments que nous ressentons. En comprenant le langage de l'émotion humaine qui nous permet de communiquer avec ce champ, nous avons le pouvoir de guérir les maux qui nous affectent aussi bien personnellement que collectivement.


Conférence de Gregg Braden sur "La Divine Matrice" (1/4)
http://www.youtube.com/watch?v=1xCss_ck_Hk

 Conférence de Gregg Braden sur "La Divine Matrice" (2/4)
http://www.youtube.com/watch?v=EUaYRByW_eM

 Conférence de Gregg Braden sur "La Divine Matrice" (3/4)
http://www.youtube.com/watch?v=SFPMVw-LCaM

 Conférence de Gregg Braden sur "La Divine Matrice" (4/4)
http://www.youtube.com/watch?v=nLWQlkjXCR0

31/10/2012

Et si la physique quantique expliquait les expériences de mort imminente ?

 
Mercredi 31 octobre 2012

Et si la physique quantique expliquait les expériences de mort imminente ?

cerveau_2.jpg

Des scientifiques estiment que les expériences de mort imminente surviennent lorsque l'âme, formée par des substances quantiques, s'échappe du système nerveux pour entrer dans l'univers.

Les expériences de mort imminente passionnent les scientifiques comme le reste de la population. Il y a encore trois semaines, l'histoire d'Eben Alexander, ce grand neurochirurgien qui racontait son expérience de vie après la mort dans le livre Proof of Heaven ("Preuve du paradis") faisait la Une de nombreux journaux. Mais une question demeure : comment et quand est-ce qu'arrive ces expériences de mort imminente ? Selon deux scientifiques éminents, le Dr Stuart Hameroff et le physicien Roger Penrose, une expérience de mort imminente arrive lorsque les substances quantiques qui forment l'âme quittent le système nerveux pour se rendre dans l'univers. Cette théorie se rapproche donc de l'hypothèse de l'esprit quantique, qui suggère notamment que des phénomènes quantiques, comme l'intrication et la superposition d'états, sont impliquées dans le fonctionnement du cerveau, et surtout dans l'émergence de la conscience. L'essence de nos âmes seraient donc contenus dans une structure appelée microtubules.

Selon les deux experts, la conscience serait donc une sorte de programme pour un ordinateur quantique contenu dans le cerveau et qui persisterait dans l'univers après la mort d'une personne, expliquant donc les perceptions, les impressions des hommes et femmes qui vivent des expériences de mort imminente. Les âmes des êtres humains seraient plus que la simple interaction des neurones dans le cerveau : elles seraient issus de la fabrication même de l'univers et existeraient depuis le commencement des temps.

Stuart Hameroff expliquait ainsi dans un documentaire : "Disons que le cœur cesse de battre, le sang s'arrête de circuler, les microtubules perdent leur état quantique. L'information quantique dans les microtubules n'est toutefois pas détruite, elle ne peut pas être détruite, elle est juste redistribuée et se dissipe dans l'univers. Si le patient est 'ressuscité', qu'il revient à la vie, l'information quantique peut revenir dans les microtubules and le patient d'expliquer qu'il a eu une expérience de mort imminente. Mais si le patient n'est pas réanimé et meurt, il se peut alors que l'information quantique s'échappe du corps, peut-être indéfiniment, en tant qu'âme.

Si de nombreux scientifiques critiques cette théorie, le Dr Hameroff estime que les recherches menées en physique quantique, qui montrent notamment que les effets quantiques jouent un rôle dans de nombreux processus biologiques comme l'odorat, la navigation des oiseaux ou la photosynthèse, commencent à valider sa théorie.

Lu sur The Daily Mail

Source: Atlantico
Source

22:08 Publié dans Découvertes Scientifiques, NDE-EMI | Lien permanent | |  del.icio.us | |  Imprimer | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

30/10/2012

L'ILLUSION DU TEMPS - La Magie du Cosmos - Episode 1

L'illusion du temps, est un documentaire scientifique (0h52) de la série La Magie du Cosmos diffusé sur Arte à l’occasion de la Fête de la science 2012, qui s'intéresse au temps, un des plus grands mystères de la physique, évoqué par le physicien et théoricien Brian Greene.

 

Depuis toujours, le temps est une notion que l'homme a cherché à comprendre, à mesurer, en imaginant de nombreux systèmes et appareils comme la clepsydre, le cadran solaire, les calendriers, le sablier, la bougie, l'horloge ou encore les montres, autant de moyens qui utilisent l’espace pour se repérer dans un cadre temporel.
Le temps possède divers sens, selon les philosophies, les cultures, les religions et les sciences. Il peut être perçu comme cyclique tel que le renouvellement des saisons, ou comme vectoriel, telle que la flèche du temps qui passe, passé, présent, futur. Il peut également être abordé comme un temps social, un temps psychologique, un temps de la conscience.
Il représente une valeur objective, puisqu'il se mesure. Pourtant, il nous arrive de l’interpréter comme une grandeur subjective. Ce temps humain, bien que mécanisé, reste vécu de manière personnelle par chaque individu.


Ce premier volet sur quatre, L’illusion du temps, tente de répondre, entre-autres questions, à : Qu’est-ce réellement que le temps ? Le temps suit-il vraiment une flèche linéaire comme semble nous l’indiquer la physique, ou bien est-ce une valeur subjective, qui parcourt un territoire et des événements déjà là, présents dans l’éternité ?
Certains des plus grands esprits de l’histoire ont tenté de répondre à l'énigme du temps. Pour Isaac Newton, le temps était une entité absolue et indépendante de toute chose. Pour Albert Einstein, le temps était relatif et élastique, dépendant du point de référence de l’observateur. Comment définir le temps si la perception de son flux n'est rien d'autre qu'une illusion ? Einstein, qui fait voler en éclats l'hypothèse d'un temps universel d'Isaac Newton, révèle la connexion fondamentale entre espace et temps, induisant au passage que passé, présent et futur existent de la même manière et sans distinction.
Le temps demeure l'un des plus grands mystères de la physique, même si les moyens de le mesurer se sont considérablement améliorés à notre époque.


Autrefois, l'heure différait selon les localités. Ce n'est qu'avec l'apparition du chemin de fer que le temps va se fixer et que les horloges vont se coordonner. Le physicien Brian Greene, livre ici une vision cathodique de son livre best-seller La Magie du Cosmos. Expliquer la passionnante complexité du temps, quand même les physiciens confessent une perplexité sur la notion, n'est pas une chose facile.
À force d'images, de comparaisons et d'animations, le physicien parvient pourtant à remettre quelques pendules à l'heure, car ce voyage dans le temps sape avec habileté nos certitudes quotidiennes.
Brian Greene, né en 1963 à New York, est un physicien américain connu pour être l'un des spécialistes mondiaux de la théorie des cordes. Professeur de physique et de mathématique à l'Université Columbia de New York depuis 1996, Greene a notamment travaillé sur la symétrie miroir et la topologie, en relation avec la théorie des cordes.


Brian Greene nous apprend à nous méfier des évidences. La réalité du monde est entièrement à repenser et, avec elle, les notions d'espace, de temps, de vide...
La science moderne, écrit le physicien, apporte la démonstration que l'expérience humaine est un très mauvais guide pour qui veut découvrir la vraie nature de la réalité.
S'attachant à rendre ses explications aussi limpides que possible, il n'hésite pas à soumettre à une nouvelle analyse les concepts permettant de comprendre en profondeur l'univers dans lequel nous vivons, et pourquoi les choses sont ce qu'elles sont. Un parcours dans le savoir qui nous fait découvrir ou redécouvrir les pensées les plus pertinentes et l'imagination fertile des plus grands scientifiques comme Einstein, Newton, Maxwell, Schrödinger, Dirac...
Brian Greene livre un cours de physique moderne passionnant, en même temps qu’un état des lieux de la recherche scientifique. Métaphores, animations, grandes et petites histoires, expériences, mises en perspective, une épopée au cours de laquelle il s’emploie par tous les moyens et en conviant Einstein à ses tribulations, à mettre la physique à portée de tous, et à expliquer les secrets infinis du Cosmos, au-delà des apparences.


Mêlant des théories, expériences et histoires audacieuses à des explications limpides et des métaphores imaginatives, La Magie du Cosmos nous entraîne aux frontières de la physique pour nous montrer comment les scientifiques assemblent les pièces du puzzle. Cette captivante série en quatre épisodes dresse un portrait complet de l'espace, du temps et de l'Univers. À chaque étape, on découvre que, juste sous la surface de notre perception quotidienne, se cache un monde à peine reconnaissable, un monde étonnant bien plus étrange et merveilleux que nous ne l'imaginions.



- La série, La Magie du Cosmos :

(Prochainement)



- Voir aussi :

ALBERT EINSTEIN, le mystère de l'horloge

THEORIE DES CORDES - Albert Einstein

L'UNIVERS DE STEPHEN HAWKING - VOYAGER A TRAVERS LE TEMPS

PROPRIÉTÉ DU TEMPS ET DÉDOUBLEMENT

AUX FRONTIERES DU TEMPS - Perception et conception

LA MACHINE A REMONTER LE TEMPS - Superscience

LE VOYAGE DANS LE TEMPS - Aux frontières de la science

 

Source : http://www.inexplique-endebat.com/article-l-illusion-du-temps-la-magie-du-cosmos-111513893.html

23:44 Publié dans Découvertes Astronomie, Découvertes Scientifiques, Science | Lien permanent | |  del.icio.us | |  Imprimer | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

28/10/2012

Le Champ Magnétique Terrestre (projet-civex) 2012 fr

Documentaire traitant du champ magnétique terrestre (france 5)
http://projet-civex.com
 

Le Champ Magnétique Terrestre (projet-civex) 2012 fr

http://www.youtube.com/watch?v=ikiyL3TEyII

Séminaire SFP : Allons-nous perdre le nord ?

Les scientifiques de la Sté Française de physique ont organisé un séminaire le 26 octobre 2012 portant sur le thème le champ magnétique terrestre.

On parle beaucoup de l'inversion des pôles magnétiques terrestres en ce moment, n'est-ce pas ?

 

Séminaire SFP : Allons-nous perdre le nord ?

Colloque/Séminaire/Conférences-Rencontres/Débats

Dans le cadre des séminaires organisés par la Société Française de Physique Midi-Pyrénées, Philippe Odier du Laboratoire de Physique de Lyon nous dévoilera les mystères du champ magnétique terrestre...

Contenu

Le champ magnétique terrestre trouve sa source dans les mouvements de convection du fer liquide contenu dans le noyau de la planète. Si ce fait a été proposé comme hypothèse au début du 20e siècle, ce n'est qu'un siècle plus tard que le phénomène d'auto-entretien d'un champ magnétique par un écoulement de métal liquide a pu être observé expérimentalement.

Après une brève introduction sur le champ magnétique terrestre, le physicien s'attachera à expliquer sur un exemple simple le mécanisme, appelé "effet dynamo", qui permet de générer à la fois, champ magnétique et courants, à partir du mouvement d'un conducteur.
Il présentera ensuite les résultats de l'expérience VKS, qui est la première, et la seule expérience au monde à produire un effet dynamo à partir d'un écoulement de fluide homogène.

L'une des caractéristiques fascinante de cette expérience est qu'elle offre la possibilité d'observer une grande variété de régimes dynamiques, comme par exemple des inversions chaotiques de la polarité du champ, similaires à celles dont la Terre a été l'objet au cours de son histoire géologique, ou bien aussi un champ magnétique périodique, comme celui du Soleil, qui fait apparaître et disparaître les fameuses "taches solaires" tous les 11 ans.
 
Au-delà de l'aspect spectaculaire de ces résultats, Philippe Odier exposera également les difficultés techniques et scientifiques que les chercheurs ont dû surmonter pour les obtenir.
  
Contact : Pierre Pujol - LPT - 05 61 55 68 32

 

Dates ; le 26 octobre 2012
à 11h30
Lieu(x) -Amphi. Concorde - Bât. U4

 

Date de mise à jour 25 octobre 2012

http://www.univ-tlse3.fr/1351151070328/0/fiche___actualite/&RH=ACCUEIL