Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2011

Une momie qui prouve l'existence des extraterrestres ?

Une momie au crâne étrange trouvée au Pérou - Vidéo

Des chercheurs ont trouvé un crâne momifié qui présente une forme très troublante, qui pourrait ne pas correspondre avec une tête humaine.

La forme d'un crâne momifié retrouvé au Pérou met en ébullition la sphère scientifique. Elle est très grande, autant que le reste du corps et ses cavités oculaires sont elles aussi aussi démesurées... Il ne faut pas plus pour que certains chercheurs, comme Renato Davila Riquelme, déclarent qu'il pourrait s'agir de la tête d'un extraterrestre !
 

Une momie qui prouve l'existence des extraterrestres ?

Info rédaction, publiée le 22 novembre 2011
 
 
Une momie qui prouve l'existence des extraterrestres ?
 

Un crâne étrange momifié sème le trouble parmi les anthropologistes... Devant ses étrangetés, certains y voient la preuve de l'existence des extraterrestres.

La forme d'un crâne momifié retrouvé au Pérou met en ébullition la sphère scientifique. Cette tête, trouvée dans la ville de Andahuaylillas dans la province du sud Quispicanchi, est très grande, 50 centimètres, soit autant que le reste du corps. "Les cavités oculaires, quant à elles, sont bien plus grandes que celles que l’on observe normalement chez les êtres humains" a confié le chercheur Renato Davila Riquelme au Daily Mail. Encore plus étonnant, la fontanelle (l'espace compris entre les os du crâne d’un nourrisson) est présente sur le crâne retrouvé en même temps que deux grandes molaires qui elles ne se trouvent que chez l'adulte.

Il ne faut pas plus pour que certains chercheurs, comme Renato Davila Riquelme déclarent qu'il pourrait s'agir de la tête d'un extraterrestre ! "Ce n’était pas un être humain", affirme-t-il. "L’évaluation est certes encore superficielle, mais les caractéristiques du crâne ne correspondent à aucun groupe ethnique connu". Des études supplémentaires vont être menées. Les restes d'un globe oculaire droit devrait aider à déterminer son ADN et donc à mettre un point final - ou pas - à la controverse. Pour l'instant, deux autres chercheurs ont confirmé cette théorie... Une tête intrigante en somme, qui possède d’étranges similitudes avec certaines représentations de personnages extraterrestres.

L'autre explication à ce crâne étrange est plus prosaïque. Pour certains, le crâne a été déformé de manière artificielle, comme une marque tribale. En effet, dans beaucoup de tribus tout autour du globe (que ce soit les Mayas, les Indiens et les Aborigènes), la tête de l'enfant était déformée progressivement en la serrant des linges ou entre deux pièces de bois pour représenter son futur statut social. Elle pouvait prendre, selon, une forme ronde, plate ou conique.

20:24 Publié dans Découvertes Scientifiques, Ovnis et Extraterrestres | Lien permanent | |  del.icio.us | |  Imprimer | Digg! Digg |  Facebook | | | | Pin it! |

26/11/2011

Antarctique : la BBC filme en accéléré un incroyable phénomène sous-marin

Voici, comment ils interprètent ce phénomène naturel, en le qualifiant de macabre et mortel.

Et si tout simplement la nature avait ses moyens pour protéger des germes de vie par la cryogénèse dont on le sait, elle permet de faire hiberner et de conserver intactes, les cellules pour leur redonner vie ultérieurement ? 

N'est-ce pas par le froid que les banques de sperme conservent les spermatozoïdes pour notamment pratiquer les inséminations artificielles ?
 
Dans cette période de grands changements cosmiques et terrestres, c'est une hypothèse qui ne serait pas à exclure.

 

Antarctique : la BBC filme en accéléré un incroyable phénomène sous-marin

 
Info rédaction, publiée le 24 novembre 2011

image-d-un-brinicle-extrait-de-la-video_37063_w460.jpg

Hugh Miller et Doug Anderson, caméramen de la BBC sont parvenus pour la toute première fois à enregistrer des séquences d’un phénomène naturel désigné par les scientifiques sous le nom anglophone de "Brinicle".

Les images surprenantes montées en accéléré, présentent une structure gigantesque assimilable à une éponge de glace imbibée d’eau salée. Son aspect redoutable lui vaut le surnom de "doigt de glace de la mort". En effet, à la dérive sous les eaux de l’Antarctique, cette effrayante colonne d'eau glacée gèle tout ce qui croise son parcours, y compris la faune du plancher océanique.
 

21/11/2011

Neutrinos supraluminiques: les premiers résultats confortés

Ces scientifques sans conscience sont impayables et ils nous font bien rire !

Bien sûr comme vous l'aurez compris l'Univers se limiterait au Soleil et au photon dans un Univers fermé et non pas ouvert ! Heureusement que certains nous parlent de 12 dimensions donc de niveaux énergétiques différents et de particules différentes en dehors du photon, la particule lumineuse.

Ils nous parlent de progrès de la science soi-disant et si nous les écoutons il faut nous limiter à la théorie de la relativité de Jules-Henri Poincarré qui a été plagiée par Einstein, dans le cas où cela ébranlerait leurs fausses croyances sur l'Univers Supralumineux dont nous sommes tous issus et dans lequel nous baignons en permanence.

De plus, ils se comportent comme Tarzan qui découvre pour la première le phonographe, alors que d'autres scientifiques ont démontré depuis quelques décennies, déjà, l'existence d'autres particules supralumineuses tel le Tachyon sur lequel le Pr Régis Dutheil a basé ses travaux et particule qui serait à nos côtés au temps présent, sans limitation de temps. Le temps n'existant pas dans l'espace supralumineux dont elle est issue.

Une preuve de plus que les scientifiques ne confrontent pas leurs travaux et qu'ils nous promènent dans leurs délires ! Les énergies libres n'existent pas sans doute pour eux ni Nickolas Tesla non plus  !

Tachyons et énergie libre : références et bibliographie
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/09/12/tachyons-et-energie-libre-es.html

L'homme superlumineux et la médecine superlumineuse par le Pr Régis Dutheil
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/09/11/l-homm...

 

Neutrinos supraluminiques: les premiers résultats confortés

18-11-11 à 15:55 22 réactions

Les nouvelles mesures réalisées sur la vitesse des neutrinos par le groupe de recherche OPERA confortent leurs observations. Ces particules iraient plus vite que la lumière.

Le détecteur OPERA, au laboratoire du Gran Sasso (Italie), dont l'objectif initial est d'étudier les oscillations des neutrinos. (OPERA/Gran Sasso Laboratory)

Le détecteur OPERA, au laboratoire du Gran Sasso (Italie), dont l'objectif initial est d'étudier les oscillations des neutrinos. (OPERA/Gran Sasso Laboratory)

Les nouvelles mesures menées par les chercheurs de l’expérience OPERA confirment leurs précédents résultats sur la vitesse de déplacement des neutrinos : ces particules fantômes voyageraient plus vite que la lumière. Annoncés fin septembre, les résultats de cette expérience menée au laboratoire du Gran Sasso, en Italie, ont provoqué étonnement, stupeur et agitation dans la communauté des physiciens. La vitesse de la lumière est en théorie une limite infranchissable, sauf à remettre en question les piliers de la physique, principalement la théorie de la relativité restreinte d’Einstein.

Au sein même du groupe OPERA, une collaboration internationale qui regroupe quelque 160 chercheurs, tout le monde n’était pas d’accord pour rendre publiques des conclusions aussi révolutionnaires. Des sources d’erreurs faussant les calculs auraient pu échapper à l’analyse. Et donner une explication à ces 60 nanosecondes d’avance des neutrinos sur le temps de parcours théorique des photons sur la même distance.

Parmi les critiques méthodologiques émises à l’égard des travaux présentés le 23 septembre par Dario Auterio (Institut de physique nucléaire de Lyon/ CNRS), une concerne l’imprécision sur «l’heure de départ» des neutrinos. Ces particules sont en effet fabriquées au Cern, à la frontière franco-suisse, en bombardant une cible de graphite avec un faisceau de protons, et voyagent jusqu’au détecteur OPERA, à 730 km de là, dans la croûte terrestre.

Pour réduire l’incertitude liée au top départ des neutrinos, de nouvelles mesures ont été réalisées fin octobre début novembre avec des bouffées de protons plus courtes (environ 3 nanosecondes) et séparés de 500 nanosecondes. 20 passages de neutrinos (on dit événement en physique) ont pu être observés. Les résultats sont comparables aux précédents, affirme Dario Autiero. Les neutrinos ont toujours 60 nanosecondes d’avance.

Ces nouveaux résultats viennent compléter les travaux déjà publiés sur le site de partage arXiv.org (qui permet à l’ensemble de la communauté de les examiner). La soumission d’un article à un journal scientifique à comité de lecture (comme Nature ou Science) ne fait toujours pas l’unanimité au sein du groupe OPERA.

Ces mesures supplémentaires ne mettent pas fin aux recherches et au débat. Certains tentent toujours de trouver la faille dans l'analyse qui aboutit à ce dépassement de la vitesse de la lumière. D'autres cherchent des explications au phénomène, d'autres enfin inventent une nouvelle physique..

C.D.
Sciences et Avenir.fr
18/11/11

http://www.sciencesetavenir.fr//fondamental/20111118.OBS4832/neutrinos-supraluminiques-les-premiers-resultats-confortes.html

08/11/2011

L'astéroide YU55 passera plus près de la Terre cette nuit selon les calculs de l'ingénieur Kyle Shilt!

Ne vous étonnez pas si depuis quelques jours les intempéries se multiplient dans le monde ou que des volcans se réveillent ou encore que nous ayons droit à de nouvelles catastrophes.


Quittez les bords de mer si vous le pouvez car avec les mensonges qui nous sont racontés par les officiels, on ne sait pas si cet astéroïde risque de frôler la terre ou soit de la percuter ou de tomber dans un océan provoquant des tsunamis.

 


Mardi 8 novembre 2011

YU55 passera plus près de la Terre selon les calculs de l'ingénieur Kyle Shilt!

Dernière minute!

Le gigantesque caillou, 2005 YU55, pèse près de 50 millions de tonnes et mesure plus de 400 mètres de diamètre. Dans la nuit de lundi à mardi GMT et dans la nuit de mardi à mercredi 00h28 pour la France, l'objet céleste va frôler la surface de la Terre.

1 - L'astéroïde 2005 YU55 coupera par deux fois l'orbite de la Terre et de la lune!
2 - Sa trajectoire serait plus proche qu'on veut bien nous le dire!

En entrant dans le champ gravitationnel de la Terre, l'astéroïde pourrait dérégler l'équilibre de notre planète comme le fait la Lune.

Mais il en est rien selon la Nasa??? qui affirme que les effets gravitationnels de 2005 YU55 ne seront pas perceptibles notamment sur les marées et les plaques tectoniques.

Etrange quand on sait l'influence des corps spaciaux! alors celui-ci est vraiment exceptionnel et bien le seul à n'avoir aucune influence? Et pourtant depuis le 7 novembre il semble que les séismes et les volcans s'agitent un peu plus que d'habitude!

Selon l'ingénieur Kyle Shilt les calculs de la Nasa comportent d'étranges erreurs et selon lui l'astéroïde passera bien plus prés qu'on veut bien nous le dire... 

Dans le même temps des exercices de grande ampleur organisés par la FEMA doivent se dérouler ce 9/11 (ce nombre ne vous rappelle rien? 11/9 et là?)

Les téléspectateurs pourront voir et entendre le message de test sur toutes les chaines de télé et station de radio américaine à travers les États-Unis, et ce, sans exception. Le message audio indiquera que l'alerte est un essai. Un graphique sur les écrans  rappellera également aux téléspectateurs que le message d'alerte n'est qu'un test.

 

Voici les détails concernant le test du système d'alerte d'urgence, qui sera mis en ouvre à l'échelle nationale pour la première fois:

QUAND: mercredi 9 novembre 2011 à 14 heures

COMBIEN DE TEMPS: 30 secondes

OÙ: Les 50 États et trois territoires américains.

TOUCHÉS: La radio et télévision, les systèmes de télévision par câble, radio satellite, les systèmes de télévision par satellite.

PS: C'est un peut bizarre que cette essai coïncide exactement avec le même jour que le passage de l'Astéroïde YU55, qui, disons le, doit passer plus près que prévu de la terre selon Weather-Tech.

EAS National TEST 11-9-11
http://www.youtube.com/watch?v=ny3ssr4qsQY&feature=player_embedded



Selon le site
Intel up les exercices doivent se dérouler autour d'une zone d'impact représentée par cette croix rouge sur Google Earth!

Si 2005 YU55 devait rentrer un jour en collision avec la Terre, les conséquences seraient colossales. L'objet céleste de la taille d'un porte-avion et qui se déplace à 18.000 kilomètres par heure tuerait des millions de personnes. Les scientifiques de l'agence spatiale américaine estiment que s'il percutait la terre, le choc dissiperait une énergie équivalente à une explosion nucléaire de 4.000 mégatonnes ou un tremblement de terre de magnitude 7. Selon les estimations de la Nasa cet impact creuserait un cratère de plus de 6 kilomètres de diamètre et de 2 kilomètres de profondeur.


Sources: Weather-Tech données scientifiques par Kyle Shilt ingénieur

             TVQC Jean-François Cloutier reporter

             The intel up

Auteur: David Jarry ©2011 pouB-calendrier-maya-completr  

"2012 un nouveau paradigme"

 http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-yu55-pass...



22/10/2011

Explosions solaires : des risques sur les télécommunications ?

Que ferez-vous si demain si vous ne pouviez plus retirer votre argent des banques à cause des pannes électriques et informatiques et que vous ne puissez plus communiquer ne serait-ce qu'avec les vôtres ?

Posez-vous la question dès maintenant et préparez-vous à ces échéances inéluctables.

Le soleil devant intensifier ses éruptions et éruptions au cours des années 2011-2012-2013.

 

 

Info rédaction, publiée le 09 août 2011
 
 

http://www.lepouvoirmondial.com/media/00/02/3726326836.jpg

 

Une tempête magnétique provoquée par une série d'explosions solaires laisse craindre une forte perturbation des télécommunications.

Les deux grandes explosions survenues à la surface du soleil au cours de ces derniers jours pourraient bientôt dégrader le réseau des télécommunications. Selon Joseph Kunches, scientifique au Centre de Prévision Climatique Spatiale, une division de l'Administration Atmosphérique et Océanique Nationale des Etats-Unis (NOAA), la tempête magnétique, déclenchée par ces événements, "devrait bientôt se développer à un niveau modéré à fort". 

En vue d'autres tempêtes prévues dans les prochains mois, les scientifiques mettent ainsi en garde les utilisateurs de satellites, de télécommunications et d'équipements électriques contre d'éventuelles perturbations du réseau. La turbulence engendrée par le soleil peut en effet interférer dans le fonctionnement de ces appareils en particulier dans les zones proches des pôles.

Une série d'explosions sous haute surveillance


La première grande explosion solaire de cette semaine s'est produite le jeudi 4 août avec peu d'impacts, selon les scientifiques de la NOAA. Un deuxième choc de la magnétosphère a quant à lui, été enregistré vendredi avec une intensité plus forte que la précédente. Une troisième éruption est prévue pour ces prochains jours. "Nous devrons voir ce qui se passe. L'explosion pourrait exacerber les perturbations du champ magnétique de la Terre causées par la seconde tempête, ou ne rien faire du tout". a déclaré Joseph Kunches.

Les vents solaires, électriquement chargés, qui se sont propagés au cours du week-end dernier n'ont pas causé beaucoup de perturbations. Toutefois, les experts de la NOAA prévoient une future intensification de ces tempêtes jusqu'à un pic attendu pour 2013.

Quelques explosions ont rythmé l'activité du soleil cette année. L'une d'entre-elles, survenue le 14 février, s'est avérée être la plus puissante de ces quatre dernières années. De manière générale, les perturbations causées par l'activité solaire sont rares. Toutefois, leur impact sur la Terre représente un risque sérieux au regard des événements du passé.

Des perturbations aux lourdes conséquences

En 1989 notamment, une tempête solaire particulièrement puissante a répandu dans l'atmosphère terrestre une pluie de particules chargées, saturant le réseau électrique au Canada. Suite à cet incident, six millions de personnes sont restées dans le noir pendant plusieurs heures. Trente ans plus tôt, la plus grosse tempête solaire jamais enregistrée a affectée les bureaux de télégraphie du monde entier, provoquant des chocs électriques chez certains opérateurs tandis que des papiers prenaient feu.

Selon un rapport publié en 2008 par le Conseil de Recherche Nationale, une tempête de cette intensité causerait aujourd'hui des dégâts beaucoup plus graves dont le coût a été estimé à près de 2.000 milliards de dollars.

http://www.maxisciences.com/soleil/explosions-solaires-de...