Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2010

«Le rôle des ONG en Haïti soulève beaucoup de questions»


INTERVIEW DE JEAN LAVALASSE, HAITIEN RESIDANT A BRUXELLES

PAR MAUD BELLON

La situation avant le séisme, le travail des ONG, Barack Obama, Bill Clinton et George W. Bush, les intérêts des Etats-Unis, les relations avec Cuba, les avions de Médecins Sans Frontières, Aristide, Préval, l'avenir... Lire l'interview



Petite banniere 400x50

 

11:38 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

16/01/2010

Géopolitique

GAZA :
Samira Quraishy
- Compte à rebours pour une nouvelle guerre contre Gaza
Israël reprend ses attaques dans un silence complaisant

Nadia Hijab - A partir de quand est-ce un génocide ?
S'il faut attendre que nos gouvernements dénoncent l'horreur de Gaza...

Myriam De Ly - Nous avons pu amener Gaza au Caire
La marche de solidarité bloquée en Egypte n'est pas un échec : récit et images

CHILI :
Emir Sader - Chili: Entre la fin de la Concertation et le « néopinochetisme »
Les Frankenstein du néolibéralisme bientôt de retour dans le laboratoire chilien?

Mario Casasús - Chili: "Voter pour Frei, c'est inoculer le virus du SIDA pour lutter contre le cancer"
"Non, Bachelet n'a pas passé un pacte avec la droite, elle est de droite"

VENEZUELA :
Roy Chaderton Matos - Et si nous perdions les élections ?
Bilan lucide des défis que doit relever la Révolution bolivarienne

Eva Golinger - Escalade dans l'agression militaire américaine contre le Venezuela
Bientôt une nouvelle guerre au palmarès de Mister "Peace" Obama ?

OBAMA :
Giorgio Trucchi - Honduras: Le prix Nobel de la Paix et les escadrons de la mort
Obama a promis de traquer les terroristes où qu'ils soient : Ethiopie, Yémen... et Hondura s?

Relations extérieures cubaines - Scanner corporel : les Cubains considérés comme terroristes
Découvrira-t-on une cellule Al Qaïda à la Havane ?


Guillaume Weill Raynal - La bonne blague: Hortefeux primé pour son combat contre le racisme
Après le Nobel de la paix à un va-t-en-guerre, peut-on encore s'étonner ?

ANALYSES :
Noam Chomsky - L'héritage de 1989 dans les deux hémisphères
Schizophrénie US: apporter la démocratie en Europe de l'Est et la dictature en Amérique du Sud

Frédéric Delorca - L'OTAN à la conquête de l'Arctique
Comment la guerre froide pourrait reprendre... dans le cercle polaire !

ATTENTION MEDIAS :
Alain Gresh - Camus, Leconte et la mélancolie coloniale
La manipulation intellectuelle mise à l'honneur sur France Inter

Michel Collon - Oui, Tony Blair a menti, et pas seulement sur l'Irak...
Comment on nous a manipulés - Les test-médias d'Investig'Action

VIDEO :
Maroc : Licenciement pour cause de boycott

Simone Bitton - « Rachel » (voir sous la 1ère vidéo)
Sortie du documentaire sur la mort de la jeune américaine en Palestine


Petite banniere 400x50

 

04:47 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, Nouvel Ordre Mondial, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

15/01/2010

HAITI : Mais pourquoi sont-ils si pauvres ?


SPECIAL HAITI :
Mais pourquoi sont-ils si pauvres ?


Emotion et solidarité partout dans le monde. Mais pourquoi tant de victimes ? La Nature est-elle seule en cause ? Au Japon, par exemple, les normes antisismiques dans la construction permettent d'éviter un tel désastre. Seulement, dans un pays aussi pauvre, cela paraît impossible. C'est donc aussi la pauvreté qui tue.

D'où vient-elle ? Notre dossier spécial éclaire l'Histoire cachée d'Haïti. Et l'énorme responsabilité, ancienne et actuelle, des grandes puissances - surtout les Etats-Unis et la France - dans cette misère atroce. La solidarité nécessite une véritable info. Merci de faire circuler.


Michel Collon et l'équipe Investig'Action


(En raison des événements, notre newsletter habituelle est reportée à demain.)

Alí Ramón Rojas Olaya - Je souffre pour Haïtí
Qui sont ces Haïtiens ? Pourquoi sont-ils si pauvres ? Quelle Histoire nous a été cachée ?

Etant Dupain - La dette extérieure d'Haïti, une hypocrisie française
Le devoir de la France : rembourser ce qu'elle a volé

Camille Loty Malebranche - Haïti, le ventre des pauvres sous contrôle des ploutocrates
Comment les USA ont pris le contrôle de ce que mangent les Haïtiens. Et de ce qu'ils ne mangent pas.

Louis Prefontaine - Haïti: la « malédiction » n'existe pas
"Ce n'est pas Dieu qui débarqua dans l'île en 1915 et l'occupa pendant vingt ans, ce n'est pas Dieu qui..."

Fidel Castro - Les origines de la pauvreté de nos voisins
Fidel démasque le duo Clinton et évoque les réalisations concrètes de la solidarité cubaine

Michel Collon - "Sans les esclaves, nous serions perdus!"
Un extrait du livre "Les 7 Péchés d'Hugo Chavez" montre comment et pourquoi la "démocratie française" a refusé l'émancipation des esclaves. Et les conséquences durent toujours...

http://www.legrandsoir.info/Les-7-peches-d-Hugo-Chavez.html

Petite banniere 400x50

 

05:41 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, Cataclysmes | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

11/01/2010

Venezuela-Colombie: Chavez déploie des armements à la frontière

Les guerres se multiplient après l'escroquerie de la GrippeA/H1N1, est-ce le plan B mis en place par les Illuminati-reptiliens ?

Après l'Afghanistan, le Yémen et le Paskistan, Israël qui fait un raïd sur Gaza, l'Iran qui est encerclé et toujours sur la sellette, et maintenant le Vénézuéla qui se prépare à se battre contre la Colombie.

Ils vont nous la faire la guerre mondiale apparemment !

 

Chavez.jpg

 

"Un premier lot de chars sera prochainement dirigé vers Barranco pour renforcer une brigade d'infanterie motorisée. De plus, les hélicoptères de frappe qui arrivent de Russie seront déployés le long de la frontière colombienne", a indiqué le président vénézuélien selon qui ce transfert ne menaçait pas les pays voisins.

Lors de sa visite à Moscou en septembre 2009 M.Chavez a obtenu un crédit de 2,2 milliards de dollars pour l'achat de matériels militaires. Caracas a signé des contrats d'acquisition de 92 chars T-72S, de systèmes de lance-roquettes multiples Smertch de 90 km de portée, de batteries de DCA S-300 et Anteï-2500 et d'autres systèmes de défense antiaérienne, dont des radars.

Depuis 2005, Caracas a déjà acheté des armes russes pour 4 milliards de dollars, dont des hélicoptères, des avions de combat et des kalachnikovs.

Les tensions entre les deux pays se sont exacerbées fin octobre, après la signature d'un accord de coopération militaire entre les Etats-Unis et la Colombie qui prévoit, entre autres, le déploiement de militaires américains dans sept bases colombiennes.

M.Chavez a également accusé Bogota d'envoyer des drones de reconnaissance dans l'espace aérien vénézuélien et a donné l'ordre de les abattre.

http://fr.rian.ru/

http://www.alterinfo.net/Venezuela-Colombie-Chavez-deploi...


Petite banniere 400x50

 

15:29 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, Vénézuela | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

10/01/2010

Et le Yemen dans tout cela ?

Le président Obama a-t-il échappé à un attentat orchestré par la CIA ?

Article rédigé le 09 jan 2010, par Spencer Delane

Spencer Delane, pour Mecanopolis

Le Président Barack Obama pensait sans doute passer un paisible séjour à Hawaï lorsque, le 28 décembre dernier, à 15h10, il entamait une partie de golf sur le green du Luana Hills Country Club. Trois minutes plus tard, les agents des services secrets en charge de sa sécurité intervenaient dans l’urgence, engouffrant le président et sa suite dans deux véhicules blindés.

obama hawaii

Barack Obama, sur le green du Luana Hills Country Club, quelques instants
avant l’intervention des agents des services-secrets en charge de sa sécurité

La « version officielle » de « l’incident », relayée un peu plus tard par un communiqué du service de presse de la Maison Blanche, indique que c’est à la suite de la blessure accidentelle du fils d’un couple d’amis, Eric et Cheryl Whitaker, qui accompagnaient Obama, que le plan d’évacuation du président des États-Unis a été déclenché. Le communiqué précise néanmoins que l’enfant n’a pas eu besoin d’assistance médicale.

Qui peut vraiment croire que les services-secrets auraient expédié Barack Obama dans un bunker parce qu’un garçonnet se serait blessé à la plage ? Ici comme ailleurs, la « version officielle », et ses cent retouches successives, n’a pas pour but d’être crédible, mais d’être la seule en vitrine, de sorte à occuper l’ensemble des médias et de couvrir la réalité des faits.

Le quotidien russe Zvatara, qui indique prendre ses sources auprès d’un agent du FSB (service de renseignement russe) présente une toute autre version des évènements. Selon le journal, l’alerte aurait été donnée quand à 15h 03 précise, un avion « non identifié » a pénétré dans l’espace aérien du périmètre restreint de la « zone de vacances » du président américain.

La réaction des services de protection d’Obama aurait encore été d’avantage précipitée quand, quelques minutes plus tard, l’identité de cet avion, un bi-réacteur portant le numéro d’enregistrement N46F, a été établie comme appartenant à la Hunt Oil Company, et qu’il avait été précédemment lié à l’Agence centrale de renseignement (CIA), comme le confirme ce document.

Il n’est pas inutile de rappeler que le PDG de Hunt Oil, Ray L. Hunt, est un proche de George Bush senior, et membre du President’s Foreign Intelligence Advisory Board.

A noter aussi que, en avril 2009, George Bush junior a effectué un voyage au Yémen, dont les réserves de pétrole sont estimées 10 milliards de barils, afin d’inaugurer une raffinerie de la… Hunt Oil Company. Cela alors que, depuis peu, le pétrole yéménite représente 7% des sources d’approvisionnement de la Chine, et que les projets de Petrochina sont nombreux dans ce pays.

A la lumière de ces informations, ont serait tenté de relier « l’attentat manqué » du vol Detroit-Amsterdam du 25 décembre dernier avec ce qui ressemble a une mise en garde de la CIA et de ses commanditaires à l’encontre du président Barack Obama, afin de le contraindre à accélérer un processus d’ingérence militaire au Yémen, de sorte à en accaparer les ressources en hydrocarbures.

Au soir du 28 décembre, Barack Obama, a « rompu le silence qu’il observait depuis l’attentat manqué sur le vol 253 le jour de Noël » pour s’adresser aux américains : «Nous allons continuer à utiliser tous les éléments en notre pouvoir pour intercepter, détruire et vaincre les extrémistes violents qui nous menacent, qu’ils soient d’Afghanistan, du Pakistan, du Yémen ou de Somalie. »

Spencer Delane, pour Mecanopolis