Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2010

Les États-Unis préparent une occupation à long terme à Haïti

Les exploits des sauveurs de l'humanité qui viendront nous parler de Droit de l'homme et de démocratie !

Pendant ce temps, les victimes du tremblement de terre d’Haïti ne sont pas encore secourues

 

« Selon CNN jeudi: “de grandes quantités de médicaments, des kits pour bébés et d’autres fournitures de secours traînent sur le tarmac et dans les entrepôts de l’aéroport de Port-au-Prince, mais personne ne s’en occupe”. Les militaires US, tout à fait mécontents du retour des medias étrangers, ont interdit jeudi  l’aéroport aux correspondants étrangers, les laissant se débrouiller pour trouver un point de chute dans les décombres de la capitale Haïtienne. Un autre exemple de l’inadaptation criminelle de l’opération de secours, les autorités des Nations Unies et US ont annoncé que les tentatives de secourir ceux qui gisaient encore sous les décombres à Port-au-Prince allaient cesser sous prétexte qu’il n’y avait pratiquement aucune chance de trouver encore des survivants. Toutes les équipes de secours – sauf 10 sur 43 – sont reparties. On peut prévoir qu’avec la fin des opérations de secours, les media alignés vont également s’éloigner d’Haïti, réduisant la couverture de la tragédie sans fin du peuple Haïtien et de tous les nouveaux morts à venir ».

 

Petite banniere 400x50

 

01:06 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Obama s’apprête à demander à l’OTAN 10′000 soldats supplémentaires pour l’Afghanistan

Bien sûr Al Quaïda est un syndicat créé et financé par les USA et formé par la CIA et le Mossad.
Mais ça nous le savions déjà, n'est-ce pas ?
Il faut bien créer des groupes dissidents pour alimenter les guerres dans le monde au nom du mythe du terrorisme international.

Article placé le 28 jan 2010, par Agata Kovacs

Alors que tous les observateurs ont les yeux rivés sur la conférence de Londres sur l’Afghanistan, où le président fantoche Hamid Karzaï vient de réaffirmer sa proposition ridicule et hypocrite envers les Talibans, personne n’évoque le sommet de l’OTAN qui se tiendra la semaine prochaine à Mons, en Belgique, lors duquel un « effort supplémentaire » sera demandé aux « alliés » des Etats-Unis.

obama8

La questions que se pose tous les jours Karzaï, en prenant son petit déjeuner, est sans doute de savoir par quels moyens il pourrait encore prolonger un peu sa présidence. Élu par des fraudes massives lors du scrutin de novembre dernier, la présidence Karzaï est gangrénée par des affaires de corruption et de trafic d’opium.

La dernière trouvaille du « clan Karzaï » consiste à faire croire qu’ils pourraient réintégrer les Talibans dans le processus politique. Hormis la contradiction évidente de cette proposition (qu’aucun journaliste n’a cru bon de relever), puisqu’on nous répète à l’envi depuis bientôt 10 ans qu’un des buts principal de cette guerre était justement d’éradiquer les Talibans, on sait bien sûr que cela n’arrivera pas et que cette stratégie de la « main tendue » n’est qu’une manœuvre de plus, destinée à faire illusion. Car si des élections libres étaient organisées en Afghanistan, les islamistes les emporteraient haut la main. D’ailleurs les Talibans ne sont pas dupes et ont déjà répondu à cette « invitation » (lire notre article du 23 janvier) en indiquant : « seule une victoire totale est envisageable : soit les armées d’occupation quittent l’Afghanistan, soit leurs soldats seront tués jusqu’au dernier. »

Mais Hamid Karzaï ne sera sans doute pas présent à Mons, pour le sommet de l’OTAN sur l’Afghanistan, car les récentes avancées de la résistance afghane, désormais aux portes de Kaboul, sont bien trop importantes pour y inviter ce genre de clown.

Selon des officiers français en poste à Washington, les États-Unis vont demander un effort supplémentaire à l’OTAN par l’envoi de 10′000 soldats supplémentaires. Des généraux américains vont être dépêchés à Mons, où se tiendra le sommet, pour expliquer dans le détail la situation et les « efforts à consentir ».

Pourtant, selon les mêmes sources, les États-Unis ne seraient eux-même pas en mesure de déployer sur le terrain les 30′000 soldats supplémentaires promis par le président Barack Obama à la fin de l’année dernière pour porter son corps expéditionnaire à 100′000 hommes avant le mois d’août, ce qui ne rassure en rien les « contingents alliés » présent sur place.

Al-Qaeda serait un… syndicat

A en croire le patron du Pentagone, Roberts Gates, un « syndicat du terrorisme mondial », qui veut déstabiliser « l’Asie centrale » se constitue sous «  la bannière fédérative d’Al-Qaeda ». Et il veut obtenir du Pakistan et de l’Inde, deux États en conflit larvé, qu’ils participent à la lutte contre ces méchants « syndicalistes ».

Selon Le Canard enchaîné de cette semaine, Robert Gates aurait promis une aide militaire de 1,5 milliards de dollars par an au Pakistan, avec l’espoir de voir l’armée se décider enfin à combattre les Talibans afghans qui ont établis leur bases arrières dans les zones tribales pakistanaise.

Il serait sans doute plus sage de ménager les opinions publiques des 43 États qui participent à cette guerre, et qui commencent à se lasser des mensonges et prétextes renouvelés chaque semaines pour justifier cette occupation illégitime et illégale de l’Afghanistan.

Agata Kovacs, pour Mecanopolis


Petite banniere 400x50

 

00:35 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Le Sénat américain adopte un projet de loi de sanction visant l'Iran

Première étape avant le déclenchement de la 3ème guerre mondiale ?
Les USA feraient mieux de s'occuper de leurs affaires au lieu de jouer les censeurs du monde et de penser à limiter leurs guérillas partout dans le monde.

WASHINGTON - Le Sénat américain a adopté jeudi soir un projet de loi permettant au président américain de sanctionner les importations d'essence iraniennes pour obliger Téhéran à se conformer à ses obligations internationales concernant son programme nucléaire.

Le texte a été adopté par "consentement unanime", aucun sénateur n'ayant manifesté d'opposition.

Les nouvelles sanctions viseraient à perturber l'approvisionnement en essence de la république islamique qui, bien qu'étant l'un des premiers producteurs mondiaux d'or noir, importe 40% de son essence, faute de capacités de raffinage suffisantes.

Le texte doit encore être fusionné avec celui de la Chambre des représentants, qui a déjà adopté sa propre version en décembre, avant d'être envoyé au président Barack Obama pour promulgation.

(©AFP / 29 janvier 2010 00h16)

http://www.romandie.com/ats/news/100128231632.mvqd48po.asp

Petite banniere 400x50

 

00:32 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

28/01/2010

Haarp : Haïti et l'arme sismique

La preuve par neuf que HAARP a été fortement activé pendant les 36 heures précédent le séisme de Haïti. Début de la charge de transmission 10 janvier 18 heures.


http://maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

(additioner 3-4 heures pour le décalage avec Haïti). Constante transmission le 11 janvier 2010 sauf entre mimuit et 4H a.m.
http://maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

Et le bouquet de la dernière dose le 12 janvier qui se termine vers 13:50 au moment même où le séisme débute
http://maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

L'autre secousse 5,9 ou 6,1 selon les sources, le 20 janvier.

Le premier choc
http://maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

et les après-chocs.
http://maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....


TOUT EST LÀ ! Avertissez les haïtiens que vous connaissez ceux qui ont détruit leur pays. Mais leur état de choc est tel qu'ils ne peuvent rien faire. Les É-U font l'invasion pacifique de Haïti. Les mercenaires de Blackwaters qui y sont présents n'ont pas été entraînés pour distribuer de l'eau, des vivres, ni mêmes soulever une pierre ou tenir une pelle. Vous me suivez. On refuse à des pompiers volontaires au Québec de s'envoler vers l'Île pour vraiment aider et non pas pour contrôler le trafic.

Début de la charge de transmission 10 janvier 18 heures
http://maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

Constante transmission le 11 janvier 2010 sauf entre mimuit et 4H a.m

http://maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

Le 12 janvier qui se termine vers 13:50 au moment même où le séisme débute
http://maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

Premier choc

http://maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

Les après-chocs
http://maestro.haarp.alaska.edu/cgi-bin/scmag/disp-scmag....

ET VOICI POURQUOI IL Y A EU UN TREMBLEMENT DE TERRE EN HAITI :

Il y a (au moins) deux moyens d'envahir un pays : la guerre ou les catastrophes humanitaires

http://www.alterinfo.net/Haiti-regorge-de-ressources-en-m...

Et pour ceux qui ne savent pas ce qu'est HAARP :

http://www.conspiration.cc/sujets/arme/HAARP.htm


Petite banniere 400x50

 

12:14 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Haïti et l’arme sismique

Haïti et l’arme sismique

par Thierry Meyssan | 25 janvier 2010 La polémique ouverte par la publication sur notre site d’un article évoquant la possible origine artificielle du tremblement de terre à Haïti requiert quelques précisions. Oui, l’arme sismique existe et les Etats-Unis, entre autres, la possèdent. Oui, les forces états-uniennes étaient pré-positionnées pour se déployer sur l’île. C’est insuffisant pour conclure, mais cela mérite réflexion.
Polémique
Les Etats Unis ont-ils provoqué le tremblement de terre à Haiti ?

22 janvier 2010 Selon Russia Today, le président du Venezuela, Hugo Chávez Frías, a évoqué la possibilité que les Etats-Unis aient provoqué la série de tremblement de terre de la semaine dernière aux Caraïbes, dont celui qui a dévasté Haïti. Selon VivéTv, ce sont les armées russes qui ont évoqué cette éventualité. Quoi qu’il en soit, le Venezuela, la Bolivie et le Nicaragua ont demandé la convocation en urgence du Conseil de sécurité. Celui-ci devrait examiner ces imputations et l’invasion « humanitaire » d’Haïti par les troupes (...)
Haïti : au-delà des effets d’annonce

par Eric Toussaint, Sophie Perchellet | 20 janvier 2010 Alors que les Etats-Unis profitent du chaos consécutif au tremblement de terre pour envahir et occuper Haïti, comme ils le firent de 1915 à 1934, la presse internationale présente la misère qui frappe ses habitants comme une fatalité comparable au séisme. Sophie Perchellet et Eric Toussaint rappellent qu’il n’en est rien. Depuis le XIXe siècle, lorsque les esclaves durent indemniser leurs maîtres, jusqu’aux oukazes du FMI, la pauvreté est le fruit de (...)
En bref
La Navy a installé une de ses prisons secrètes au large d’Haïti

 Alors que le déploiement de plus de 10 000 soldats états-uniens en Haïti a été qualifié par de nombreux leaders latino-américains d’invasion et d’occupation sous couvert d’aide (...)
Controverses
L’endettement public en Europe

par Karl Müller | 20 janvier 2010 Les Etats membres de l’Union européenne ont augmenté sans retenue leur dette publique, faisant voler en éclat le Pacte de stabilité qu’ils avaient conclu. Déjà un huitième de leurs ressources est absorbé par le remboursement des prêts auxquels ils ont souscrits. Le système évolue de sorte que les Etats deviennent des machines à drainer l’argent des contribuables vers les banques.
La RDC dans l’étau du FMI

par Renaud Vivien | 20 janvier 2010 Le FMI et la Banque mondiale ont finalement consentis un accord financier avec la République démocratique du Congo. Toutefois, celui-ci est assortis de conditions qui ne maqueront pas de s’avérer plus néfastes que le mal actuel : Kinshasa est tenu de poursuivre la privatisation de ses services publics, ce qui rendra la RDC plus vulnérable encore au pillage des transnationales.
« Horizons et débats » en PDF
« Horizons et débats », 10e année, n° 3, 25 janvier 2010
Les grandes puissances ne peuvent pas résoudre seules la crise globale

25 janvier 2010 « Nous ne pouvons nous contenter de nous en remettre à un groupe de vingt pays censément élus », discours prononcé par la présidente Doris Leuthard / « Se sentir coresponsable du développement des pays pauvres », discours de S. Exc. Mgr Francesco Canalini / La Fed et le dollar, par William A. M. Buckler / Islande : « l’UE a poussé trop loin le harcèlement ». Pourquoi la Suisse a besoin d’une diplomatie plus agressive, par Beat Kappeler / Le Président islandais démasque le caractère antidémocratique de l’UE, par William A. M. Buckler / Solutions pour sortir de la crise alimentaire et réaliser davantage de justice sociale. Brochure richement illustrée à propos du Rapport sur (...)
« Horizons et débats », 10e année, n° 2, 18 janvier 2010
Les caisses d’épargne allemandes en danger

18 janvier 2010 Attaque de l’UE et des fonds de placement prédateurs contre les caisses d’épargne allemandes. Menace d’un procès devant la Cour de justice des Communautés européennes / Le projet « Endettement public ». La situation dans l’UE , par Karl Müller / « Les activités de l’Etat sont plus proches du citoyen ». Interview de Philipp Stähelin / Vers une politique financière durable, par Marianne Wüthrich / Tentative de démantèlement de la démocratie directe par des socialistes / Le plus ancien élevage de chevaux de Suisse est à la croisée des chemins. « Cavalli della Madonna » – comment continuer ?, par Heini Hofmann / Quand il neige dehors, c’est le temps de la fondue et de la (...)

Petite banniere 400x50

 

11:54 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!