Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2010

Les nouveaux jackpots des laboratoires pharmaceutiques

lundi 8 mars 2010

Vous êtes malade et nous allons vous soigner...


Les nouveaux jackpots des laboratoires pharmaceutiques_1/3


Documentaire de Canal Plus : "Les nouveaux jackpots des laboratoires pharmaceutiques", réalisé par Sophie Bonnet et diffusé le vendredi 5 mars 2010 à 22h45.

 

 


Documentaire australien de 2008, réalisé par James Colquhoun et Laurentine Bosch.

 



On est ce qu'on mange 4/4

http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?tag/aliment...


Petite banniere 400x50

 

22:27 Publié dans Les Cartels | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

14/02/2010

Le Nouvel Ordre Mondial et Hollywood : Watchmen

Petit exercice de décryptage des messages occultes diffusés par les médias alignés, à la tête desquels le cinéma et Hollywood figurent en bonne place (merci aux intervenants pour ces liens et leur participation active…).

Ces messages sont destinés à faire preuve d’allégeance aux lobbies qui ont le Pouvoir, mais aussi et surtout à éduquer les « populaces aveugles et ignares » par la technique de la vaccine (technique d’inoculation des idées pro-NWO par petites touches impressionnistes)…

Le Nouvel Ordre Mondial et Hollywood : Watchmen



Comme toujours, à chacun et chacune de se forger sa propre opinion…

http://revelation-sacraal.over-blog.com/article-le-nouvel...

30/01/2010

Les "conspirationnistes" ne sont pas fous !

Tout se révèle depuis quelques temps !

Bloomberg: Maybe A Secret Banking Cabal Does Run The World After All

Traduction Google : Ici  

AIG cover-up proof that “conspiracy theorists” aren’t so crazy, writes columnist

Bloomberg: Maybe A Secret Banking Cabal Does Run The World After All 290110top

Paul Joseph Watson
Prison Planet.com
Friday, January 29, 2010

In another measure of how what the establishment labels “conspiracy theory” is quickly becoming mainstream, Bloomberg News carries a story today acknowledging that those derided as “crazy” for warning that the world is run by a secret banking cabal have largely been proven right in light of the AIG cover-up.

“The idea of secret banking cabals that control the country and global economy are a given among conspiracy theorists who stockpile ammo, bottled water and peanut butter. After this week’s congressional hearing into the bailout of American International Group Inc., you have to wonder if those folks are crazy after all,” writes Bloomberg’s David Reilly today.

“Wednesday’s hearing described a secretive group deploying billions of dollars to favored banks, operating with little oversight by the public or elected officials.”

Reilly goes on to describe how the New York Fed conducted a backdoor bailout (or in plainer terms a wholesale looting of the taxpayer) of banks like Goldman Sachs Group Inc., Merrill Lynch & Co., Societe Generale and Deutsche Bank AG, and then sought to keep it secret from the public.

Reilly also highlights another telling quote by Representative Marcy Kaptur during the hearing on Wednesday, when she told Geithner, “A lot of people think that the president of the New York Fed works for the U.S. government. But in fact you work for the private banks that elected you.”

Reilly savages Tim Geithner’s denial of any involvement in the scandal and concludes with stating, “When unelected and unaccountable agencies pick banking winners while trying to end-run Congress, even as taxpayers are forced to lend, spend and guarantee about $8 trillion to prop up the financial system, our collective blood should boil.”

As we have constantly emphasized, as the global government and the financial takeover accelerates, it’s becoming harder and harder for the elite to hide the true intention of what they are doing, which is centralizing power into fewer hands, destroying sovereignty and creating a one world order run by an unelected, undemocratic authoritarian system.

So whereas “conspiracy theorists” were once sidelined as paranoid kooks, as more and more of what they warned about comes to fruition, they gain more credibility and the establishment finds it more difficult to neutralize what they are saying by means of character assassination.

The Bloomberg writer’s admission that the “conspiracy theorists” were probably right reminds us of former Clinton advisor Dick Morris’ appearance on Fox News last year, when he pointed out that people who have been sounding the alarm bells over a global government takeover for decades have also been vindicated.

“Those people who have been yelling ‘oh the UN’s gonna take over, global government’, they’ve been crazy but now – they’re right!,” stated Morris on Sean Hannity’s show.

Watch the clip below.

http://www.youtube.com/watch?v=qW5Jv-TRXh0&feature=pl...

 

 

10/01/2010

Et le Yemen dans tout cela ?

Le président Obama a-t-il échappé à un attentat orchestré par la CIA ?

Article rédigé le 09 jan 2010, par Spencer Delane

Spencer Delane, pour Mecanopolis

Le Président Barack Obama pensait sans doute passer un paisible séjour à Hawaï lorsque, le 28 décembre dernier, à 15h10, il entamait une partie de golf sur le green du Luana Hills Country Club. Trois minutes plus tard, les agents des services secrets en charge de sa sécurité intervenaient dans l’urgence, engouffrant le président et sa suite dans deux véhicules blindés.

obama hawaii

Barack Obama, sur le green du Luana Hills Country Club, quelques instants
avant l’intervention des agents des services-secrets en charge de sa sécurité

La « version officielle » de « l’incident », relayée un peu plus tard par un communiqué du service de presse de la Maison Blanche, indique que c’est à la suite de la blessure accidentelle du fils d’un couple d’amis, Eric et Cheryl Whitaker, qui accompagnaient Obama, que le plan d’évacuation du président des États-Unis a été déclenché. Le communiqué précise néanmoins que l’enfant n’a pas eu besoin d’assistance médicale.

Qui peut vraiment croire que les services-secrets auraient expédié Barack Obama dans un bunker parce qu’un garçonnet se serait blessé à la plage ? Ici comme ailleurs, la « version officielle », et ses cent retouches successives, n’a pas pour but d’être crédible, mais d’être la seule en vitrine, de sorte à occuper l’ensemble des médias et de couvrir la réalité des faits.

Le quotidien russe Zvatara, qui indique prendre ses sources auprès d’un agent du FSB (service de renseignement russe) présente une toute autre version des évènements. Selon le journal, l’alerte aurait été donnée quand à 15h 03 précise, un avion « non identifié » a pénétré dans l’espace aérien du périmètre restreint de la « zone de vacances » du président américain.

La réaction des services de protection d’Obama aurait encore été d’avantage précipitée quand, quelques minutes plus tard, l’identité de cet avion, un bi-réacteur portant le numéro d’enregistrement N46F, a été établie comme appartenant à la Hunt Oil Company, et qu’il avait été précédemment lié à l’Agence centrale de renseignement (CIA), comme le confirme ce document.

Il n’est pas inutile de rappeler que le PDG de Hunt Oil, Ray L. Hunt, est un proche de George Bush senior, et membre du President’s Foreign Intelligence Advisory Board.

A noter aussi que, en avril 2009, George Bush junior a effectué un voyage au Yémen, dont les réserves de pétrole sont estimées 10 milliards de barils, afin d’inaugurer une raffinerie de la… Hunt Oil Company. Cela alors que, depuis peu, le pétrole yéménite représente 7% des sources d’approvisionnement de la Chine, et que les projets de Petrochina sont nombreux dans ce pays.

A la lumière de ces informations, ont serait tenté de relier « l’attentat manqué » du vol Detroit-Amsterdam du 25 décembre dernier avec ce qui ressemble a une mise en garde de la CIA et de ses commanditaires à l’encontre du président Barack Obama, afin de le contraindre à accélérer un processus d’ingérence militaire au Yémen, de sorte à en accaparer les ressources en hydrocarbures.

Au soir du 28 décembre, Barack Obama, a « rompu le silence qu’il observait depuis l’attentat manqué sur le vol 253 le jour de Noël » pour s’adresser aux américains : «Nous allons continuer à utiliser tous les éléments en notre pouvoir pour intercepter, détruire et vaincre les extrémistes violents qui nous menacent, qu’ils soient d’Afghanistan, du Pakistan, du Yémen ou de Somalie. »

Spencer Delane, pour Mecanopolis

09/01/2010

Nicolas Sarkozy ouvrira Davos

Sarkozy rencontrera les milliardiaires Illuminati qui dirigent la planète le 27 janvier 2010 à Davos.
Il est supposé parler des "dérives financières" !

Qui le croît encore ?
Va-t-il prendre les ordres pour savoir comment instaurer le Nouvel Ordre Mondial ?
Tiens, tiens en 2006 ils s'étaient rencontrés pour planifier une épidémie de grippe aviaire lucrative ! Bizarre, n'est-ce pas ?

AFP
05/01/2010 |

Nicolas Sarkozy s'exprimera à la fin du mois de janvier à l'ouverture du Forum économique mondial de Davos (Suisse), devenant ainsi le premier président français à participer physiquement à cette manifestation, a indiqué mardi l'Elysée.

Le chef de l'Etat prononcera le 27 janvier dans la ville suisse le discours "inaugural" du Forum sur les thèmes de "l'après-crise" et de la "régulation de la finance mondiale", a-t-on ajouté de même source.

Jacques Chirac aurait dû être le premier chef de l'Etat français à s'exprimer devant ce forum de responsables politiques et de chefs d'entreprises en 2005, mais il en avait été empêché au dernier moment par une tempête de neige qui l'avait contraint à s'exprimer par vidéo-conférence.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/01/05/01011-20100105FILWWW00622-nicolas-sarkozy-ouvrira-davos.php

Davos : pour Sarkozy, le club des riches est enfin fréquentable
http://eco.rue89.com/2010/01/05/davos-pour-sarkozy-le-club-des-riches-est-enfin-frequentable-132410

Nicolas Sarkozy va-t-il "faire du Karl Marx" à Davos?
http://www.lepost.fr/article/2010/01/07/1873995_nicolas-sarkozy-va-t-il-faire-du-karl-marx-a-davos.html

Sarkozy doit se rendre à Davos parler des «dérives du capitalisme»
http://www.liberation.fr/economie/0101612091-sarkozy-doit-se-rendre-a-davos-parler-des-derives-du-capitalisme

Nicolas Sarkozy a-t-il raison de participer au Forum de Davos ?
http://www.lepost.fr/article/2010/01/05/1871116_nicolas-sarkozy-a-t-il-raison-de-participer-au-world-economic-forum-de-davos.html

Nicolas Sarkozy to give key speech at World Economic Forum Annual Meeting 2010
 
Le Word Economic Forum est une organisation qui rassemble les hommes les plus puissants et les plus riches de la planète. Le critère d'admission au sein de ce réseau est le niveau de pouvoir, de richesse, et d'influence du candidat, dans le domaine de l'économie, de la politique internationale, de la technologie, ou des médias. La principale réunion du World Economic Forum a lieu chaque année à Davos, en Suisse, à la fin du mois de Janvier. Tout au long de l'année, les membres les plus importants de cette organisation sont reliés par un super-réseau de vidéo-conférence, "Wellcom", qui leur permet de se concerter à tout moment sur les décisions mondiales importantes. Exactement comme dans le film "Rollerball", qui décrit un monde futur où les cartels économiques ont pris le pouvoir et où une élite planétaire prend ses décisions lors de vidéo-conférences similaires.
 

ELITE

World Economic Forum 2006

Janvier 2006


La station suisse de Davos entourée de barbelés pendant la durée du Forum

Comme chaque année au mois de janvier, l'élite internationale de la finance, de l'économie, de la politique et des médias se réunit sous haute protection policière dans la station de ski huppée de Davos en Suisse pour y discuter de l'avenir de la planète et de son cheptel humain...

On remarque cette année une présence renforcée de la Chine (moteur de la mondialisation, des délocalisations et des profits des entreprises), des secteurs pharmaceutiques (pour planifier une épidémie de grippe avaire lucrative?), du secteur pétrolier, de la Turquie, et des chefs d'état pro-américains du Moyen-Orient, ce qui correspond aux principaux sujets qui seront discutés lors de cette édition 2006: la mondialisation et la croissance chinoise, l'envolée des prix du pétrole, l'intégration de la Turquie à l'Union Européenne, la situation géopolitique au Moyen-Orient avec ses enjeux pétroliers et ses projets d'oléoducs (qui traverseront l'Afghanistan et le Pakistan pour acheminer le pétrole du Khazakstan vers l'océan indien).

Cette année était aussi marquée par la participation des "people" qui démontrent une fois de plus leur appartenance au "monde d'en haut", tout comme les patrons de multinationales dont ils partagent les privilèges, le mode de vie, et le mépris pour les manants du "monde d'en-bas".

La présence de stars est aussi destinée à apporter une touche glamour à cette réunion de "global leaders" en costumes sombres qui parlent principalement d'argent et de pouvoir, alors que se tient au même moment le Forum Social Mondial où des citoyens rêvent d'un autre futur que le "libéralisme", un futur où le bonheur des hommes et le respect de la nature seraient prioritaires sur le profit des multinationales.