Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2010

Nicolas Sarkozy ouvrira Davos

Sarkozy rencontrera les milliardiaires Illuminati qui dirigent la planète le 27 janvier 2010 à Davos.
Il est supposé parler des "dérives financières" !

Qui le croît encore ?
Va-t-il prendre les ordres pour savoir comment instaurer le Nouvel Ordre Mondial ?
Tiens, tiens en 2006 ils s'étaient rencontrés pour planifier une épidémie de grippe aviaire lucrative ! Bizarre, n'est-ce pas ?

AFP
05/01/2010 |

Nicolas Sarkozy s'exprimera à la fin du mois de janvier à l'ouverture du Forum économique mondial de Davos (Suisse), devenant ainsi le premier président français à participer physiquement à cette manifestation, a indiqué mardi l'Elysée.

Le chef de l'Etat prononcera le 27 janvier dans la ville suisse le discours "inaugural" du Forum sur les thèmes de "l'après-crise" et de la "régulation de la finance mondiale", a-t-on ajouté de même source.

Jacques Chirac aurait dû être le premier chef de l'Etat français à s'exprimer devant ce forum de responsables politiques et de chefs d'entreprises en 2005, mais il en avait été empêché au dernier moment par une tempête de neige qui l'avait contraint à s'exprimer par vidéo-conférence.
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/01/05/01011-20100105FILWWW00622-nicolas-sarkozy-ouvrira-davos.php

Davos : pour Sarkozy, le club des riches est enfin fréquentable
http://eco.rue89.com/2010/01/05/davos-pour-sarkozy-le-club-des-riches-est-enfin-frequentable-132410

Nicolas Sarkozy va-t-il "faire du Karl Marx" à Davos?
http://www.lepost.fr/article/2010/01/07/1873995_nicolas-sarkozy-va-t-il-faire-du-karl-marx-a-davos.html

Sarkozy doit se rendre à Davos parler des «dérives du capitalisme»
http://www.liberation.fr/economie/0101612091-sarkozy-doit-se-rendre-a-davos-parler-des-derives-du-capitalisme

Nicolas Sarkozy a-t-il raison de participer au Forum de Davos ?
http://www.lepost.fr/article/2010/01/05/1871116_nicolas-sarkozy-a-t-il-raison-de-participer-au-world-economic-forum-de-davos.html

Nicolas Sarkozy to give key speech at World Economic Forum Annual Meeting 2010
 
Le Word Economic Forum est une organisation qui rassemble les hommes les plus puissants et les plus riches de la planète. Le critère d'admission au sein de ce réseau est le niveau de pouvoir, de richesse, et d'influence du candidat, dans le domaine de l'économie, de la politique internationale, de la technologie, ou des médias. La principale réunion du World Economic Forum a lieu chaque année à Davos, en Suisse, à la fin du mois de Janvier. Tout au long de l'année, les membres les plus importants de cette organisation sont reliés par un super-réseau de vidéo-conférence, "Wellcom", qui leur permet de se concerter à tout moment sur les décisions mondiales importantes. Exactement comme dans le film "Rollerball", qui décrit un monde futur où les cartels économiques ont pris le pouvoir et où une élite planétaire prend ses décisions lors de vidéo-conférences similaires.
 

ELITE

World Economic Forum 2006

Janvier 2006


La station suisse de Davos entourée de barbelés pendant la durée du Forum

Comme chaque année au mois de janvier, l'élite internationale de la finance, de l'économie, de la politique et des médias se réunit sous haute protection policière dans la station de ski huppée de Davos en Suisse pour y discuter de l'avenir de la planète et de son cheptel humain...

On remarque cette année une présence renforcée de la Chine (moteur de la mondialisation, des délocalisations et des profits des entreprises), des secteurs pharmaceutiques (pour planifier une épidémie de grippe avaire lucrative?), du secteur pétrolier, de la Turquie, et des chefs d'état pro-américains du Moyen-Orient, ce qui correspond aux principaux sujets qui seront discutés lors de cette édition 2006: la mondialisation et la croissance chinoise, l'envolée des prix du pétrole, l'intégration de la Turquie à l'Union Européenne, la situation géopolitique au Moyen-Orient avec ses enjeux pétroliers et ses projets d'oléoducs (qui traverseront l'Afghanistan et le Pakistan pour acheminer le pétrole du Khazakstan vers l'océan indien).

Cette année était aussi marquée par la participation des "people" qui démontrent une fois de plus leur appartenance au "monde d'en haut", tout comme les patrons de multinationales dont ils partagent les privilèges, le mode de vie, et le mépris pour les manants du "monde d'en-bas".

La présence de stars est aussi destinée à apporter une touche glamour à cette réunion de "global leaders" en costumes sombres qui parlent principalement d'argent et de pouvoir, alors que se tient au même moment le Forum Social Mondial où des citoyens rêvent d'un autre futur que le "libéralisme", un futur où le bonheur des hommes et le respect de la nature seraient prioritaires sur le profit des multinationales.

06/01/2010

Gouvernement Mondial… Monnaie Mondiale… Langue Universelle…

Instructeur Mondial… Savez vous qui se cache derrière ces plans ?

Bureau International de la Foi Baha’i de l’ONU

Télécharger le texte : Gouvernement Mondial.pdf

Voir le texte traduit ci-dessous :

 http://www.nouvelordremondial.cc/2010/01/05/gouvernement-...

 

 

Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial

La marche irresistible du Nouvel Ordre Mondial

Toutes les époques ont leur idéologie. En ce début du XXIe siècle, le seul débris qui surnage après un siècle chaotique et tragique, c'est le mondialisme.

Comme le dit Guy Sorman : Le monde est ma tribu.

L'aboutissement des ambitions d'un nouvel ordre mondial devra passer par des étapes bouleversant les structures politico-économiques des sociétés. Dans ces événements, la vie humaine comptera peu.

D'ores et déjà, avec la mort probable de la Belgique, les réveils régionalistes en Espagne et en Italie, l'Europe de Bruxelles qui a programmé depuis longtemps la mise sous tutelle, sinon la destruction des nations, risque d'être exaucée dans ses entreprises au-delà de ses espérances. De leur côté, à travers le sanglant bourbier irakien, les Etats-Unis préparent activement la recomposition du Moyen-Orient..


La tour de Babel tiendra-t-elle ?

Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial - 1.


Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial - 2.


Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial - 3.


Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial - 4.


Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial - 5.


Pierre Hillard - Europe et Nouvel Ordre Mondial - 6.

27/12/2009

On nous tue et on nous endort à petit feu !

On nous tue, on nous endort, on nous stérilise, on nous cancérise et on pratique des manipulations génétiques sur nous par le biais, de l'eau, de l'alimentation, des vaccins, des OGM, etc...


1 / 2 Alex Jones: bon appétit S/T

http://www.dailymotion.com/video/xbn8pb_1-2-alex-jones-bon-appetit-st_news


2 / 2 Alex Jones: à votre santé !

http://www.dailymotion.com/video/xbn9kp_2-2-alex-jones-a-votre-sante-st_news

 

20/12/2009

Sommet de Copenhague: l’émergence d’un Nouvel Ordre Mondial !

Sommet de Copenhague, l'émergence du gouvernement mondial anoncé depuis le dernier G-20 se concrétise enfin ?

Le sommet sur le climat de Copenhague, souvent “chaotique”, a mis en lumière l’émergence d’un nouvel ordre mondial avec la Chine qui refuse de céder face aux Etats-Unis et impose son statut de superpuissance, estiment samedi les quotidiens danois.

A 08h00 (07h00 GMT), la conférence de l’ONU sur le climat poursuivait ses débats, la plénière refusant d’adopter le projet de déclaration proposé la veille par les Etats-Unis, la Chine, l’Inde, l’Afrique du Sud et le Brésil.

“La réunion climatique chaotique a révélé que Washington ne décide plus et qu’il n’existe plus de consensus politique entre les pays du monde”, constate le quotidien Politiken (centre-gauche), mettant en exergue “la Chine qui s’affirme comme superpuissance”.

Le journal constate que “le vieux modèle de la Banque mondiale - où le pouvoir est partagé entre Washington et Bruxelles - ne fonctionne plus”, notant qu’avec le soutien des pays pauvres, la Chine a refusé d’accepter les mêmes standards pour tous et à s’engager à des réductions contraignantes des émissions de CO2 et une vérification extérieure de ses efforts climatiques”.

La présidence danoise de la conférence “n’était pas suffisamment préparée à cette nouvelle fierté et sûreté des pays en développement”, et a pris des risques élevés en misant “unilatéralement sur le président Obama et l’adhésion américaine” à un accord global.

Le journal conservateur Jyllands-Posten est arrivé à la même conclusion: “que le président russe soit reparti avant la fin alors que la Chine continuait de négocier avec les Etats-Unis est une illustration concrète du nouvel ordre mondial qui se dessine”, écrit son éditorialiste.

“Tout indique que la Chine a été payée en retour après des années d’investissements ciblés en Afrique” qui s’est rangée derrière Pékin, selon son éditorialiste.

Et le président américain Obama “apparaît affaibli après une dure lutte pour le pouvoir avec la Chine sur le climat de la planète”, relève le journal.

Pour l’autre quotidien conservateur Berlingske Tidende, “de nouveaux acteurs puissants -notamment les économies émergentes de la Chine, de l’Inde et du Brésil- ne se laissent plus mener à la baguette”.

“Les nouveaux pays industrialisés ne veulent plus être achetés avec des promesses d’assistance, comme ce fut le cas lors de nombre de sommets de l’ONU depuis les années 60″.

La donne est changée avec la Chine, la nouvelle superpuissance, qui a “refusé de plier face aux pressions massives”, selon ce quotidien.

Source: Agence France Presse

http://www.spreadthetruth.fr/?p=6216