Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2009

USA/Canada, comment ces gouvernements ont volé leur peuple ?

Deux décrets qui visent la suspension définitive de l'émission de titres en or par les gouvernements du Canada et des USA.


Le HJR 192 - Under executive order et (l'Ordre en Conseil no. 16 et sa suite) ordonnèrent aux grands-parents américains et canadiens, sous peine de 10 ans de prison ou $10,000 d'amendes ou les deux à la fois, de remettre les métaux précieux (or, argent, platine, titres échangeables contre de l'or) qu'ils avaient en leur possession à toute banque reliée au réseau des banques centrales (FED , BANQUE DU CANADA).


Ils reçurent en échange du papier monnaie sans aucune valeur.

 

Les projets des Maîtres du Monde avancent !

Articles sous droit d'auteur :

Les symboles officiels de l'UE révèlent clairement les plans de l'élite mondiale contre l'humanité
http://www.spreadthetruth.fr/?p=6046

 

 

 


Nos maîtres veulent nous implanter la puce

Comment transformer les humains en robots ?
Le processus est déjà en cours sur les animaux et sur certains humains qui le demande.


A quand notre tour ?


... sans doute plus vite que prévu, grâce à la crise économique et sanitaire que nous vivons actuellement.


Grâce aussi au traité de Lisbonne et à la Conférence de Copenhague !

Nos maîtres veulent nous implanter la puce...
http://www.spreadthetruth.fr/?p=5960


PROJET REX 84 - Serge Monast, journaliste d'enquête

Programme de Camps de Concentration
en Amérique

« CE REFUS DE VOIR, MALGRÉ DES DOSSIERS DE PREUVES APPORTÉS, ET PROVENANT DE DIFFÉRENTES SOURCES, EST TRÈS DANGEREUX PUISQUE NON SEULEMENT CE GENRE D’ATTITUDE EST COMME UN FEU VERT DONNÉ POUR L’ÉTABLISSEMENT DE DICTATURES ET DE TYRANNIES SUR LE DOS DES POPULATIONS QUI EN SOUFFRIRONT, MAIS ENCORE, CETTE MANIÈRE DE PENSER REND LES INDIVIDUS CONCERNÉS DIRECTEMENT RESPONSABLE DE L’EXISTENCE DE TELLES SITUATIONS ».

Serge Monast, journaliste d’enquête, 18 juillet 93.

Ce document est du plus haut intérêt. Pour avoir accès à toute la documentation, veuillez s.v.p. télécharger le document ci-dessous :

Le fichier à télécharger
à lire absolument

Climat: la présidence de l'UE optimiste sur un accord vendredi

Ben voyons !

La France et l'Europe sont endettées auprès des banques mondiales et européennes !
Va-t-on encore nous endetter pour enrichir l'oligarchie financière US ou les Illuminati-Reptiliens et leur permettre de prendre le pouvoir sur le monde par le biais de l'endettement ?

Et tout cela bien sûr, sans avoir fait la lumière sur les mensonges qui nous sont assénés sur le réchauffement climatique depuis des années et le ClimateGate ?

On nous prend pour qui ?

 

 

BRUXELLES - La présidence suédoise de l'UE s'est dite optimiste sur les chances de parvenir vendredi à une promesse d'aide européenne importante en faveur des pays pauvres pour faire face au réchauffement climatique, malgré l'absence d'annonce jeudi soir à Bruxelles.

"Nous pensons que nous aurons demain (vendredi) un meilleur chiffre que celui que nous avons ce soir", a déclaré le Premier ministre suédois Fredrik Reinfeldt à la presse à l'issue de la première journée d'un sommet des dirigeants européens consacrée à la question.

Il a précisé que les conseillers des chefs d'Etat et de gouvernements des 27 pays de l'UE allaient travailler toute la nuit pour tenter de parvenir vendredi matin à un accord final.

Cet optimisme a été confirmé par plusieurs délégations.

La présidence française a ainsi indiqué que l'objectif européen de parvenir à une aide immédiate de quelque 2 milliards d'euros par an sur trois ans (2010, 2011 et 2012), soit un chiffre cumulé autour de 6 milliards d'euros, était à portée de main.

"Il y a quasiment unanimité pour trouver les financements" en faveur des pays en développement, a indiqué un responsable de la présidence française sous couvert de l'anonymat.

"Dix-sept pays (de l'UE sur 27), dont la France, ont annoncé leurs chiffres" à huis clos jeudi soir lors de la réunion, a-t-elle ajouté, la France devant dévoiler ses intentions publiquement vendredi.

"Sur les 2,2 milliards (d'euros) attendus pour l'Europe (par an), on en est quasiment à 1,8 milliard" d'euros, a-t-elle ajouté. "C'est un combat, mais ça avance", a-t-elle ajouté. Une autre délégation a fait état d'un objectif de plutôt 2,1 milliards d'euros par an.

L'Allemagne, qui n'a pas non plus fait d'annonce d'aide jeudi soir, pourrait le faire vendredi au dernier jour du sommet de l'UE.

La question du financement de l'aide aux pays en développement pour les aider à mettre en place des économies moins polluantes et à faire face aux effets du réchauffement climatique est l'un des enjeux clés des tractations de la conférence de Copenhague qui se déroule en parallèle.

M. Reinfeldt a d'ailleurs rappelé que l'Europe attendait aussi que les autres grands pays industrialisés mettent la main au portefeuille. "Nous prendrons notre juste part des besoins de financement mais nous exhortons les autres à faire aussi des promesses", a-t-il dit.

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a prévenu pour sa part "que sans aide aux pays les plus pauvres" notamment d'Afrique "il n'y aura pas d'accord à la conférence de Copenhague".

Par ailleurs, M. Reinfeldt a répété qu'en l'état les pays de l'UE n'étaient pas prêts à relever leur objectif de réduction d'émissions de gaz à effet de serre de 20% à 30% en 2020 par rapport à 1990. "Cette offre tient toujours mais elle est conditionnée" à des engagements comparables des autres grands pays développés comme les Etats-Unis, a-t-il dit.

Cette position semble toutefois surtout un moyen tactique de pression.

Car, selon la présidence française "une immense majorité (d'Etats de l'UE) est pour une annonce à 30% en 2020, si les autres font un effort". La décision devrait être prise à la fin de la conférence de Copenhague par les dirigeants de l'UE qui seront sur place, "dans la nuit du 17 au 18", a-t-elle dit.

"Le top départ sera donné là bas", a-t-elle ajouté.

(©AFP / 11 décembre 2009 00h38)


http://www.romandie.com/ats/news/091210233843.q37k1aab.asp