Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2013

La DCRI accusée d'avoir fait supprimer un article sur Wikipedia sous la menace !

De mieux en mieux la censure et  la dictature en France et en Europe !

La DCRI accusée d'avoir fait supprimer un article sur Wikipedia

Publié le 07.04.2013, 12h38 

 
La Wikimedia Foundation a accusé samedi la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) d'avoir fait supprimer
La Wikimedia Foundation a accusé samedi la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) d'avoir fait supprimer "sous la menace" un article de l'encyclopédie gratuite en ligne Wikipédia, jugeant qu'il portait atteinte au secret de la défense nationale. | Lionel Bonaventure


La Wikimedia Foundation a accusé samedi la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) d'avoir fait supprimer "sous la menace" un article de l'encyclopédie gratuite en ligne Wikipédia, jugeant qu'il portait atteinte au secret de la défense nationale.

Le ministère de l'Intérieur a contesté samedi dans la soirée auprès de l'AFP toute "menace". "Dans un état de droit, on ne peut pas assimiler à une menace l'engagement d'une procédure judiciaire" engagée sur un "passage qui pose problème à la sécurité nationale", relève-t-on place Beauvau.
 

L'article en question, créé le 24 juillet 2009, porte sur une station hertzienne militaire dans le Puy-de-Dôme. La Wikimedia Foundation, qui est basée aux Etats-Unis et qui possède les serveurs hébergeant Wikipédia, explique sur son site avoir été contactée le 4 mars par la DCRI qui demandait "la suppression" de l'article. Les services mettaient en avant que celui-ci contenait "des informations militaires classées" et que "la publication de telles informations violait le Code pénal", selon la Wikimedia Foundation.

"Nous avons demandé plus d'informations à la DCRI (...) Malheureusement, elle a refusé d'apporter plus de précisions et a redemandé que l'article soit effacé dans son intégralité", explique la Fondation, qui a refusé.

 
Le passage litigieux concernait "l'organisation de la composante nucléaire de la défense nationale", précise l'Intérieur.

"Le 30 mars, nous avons découvert que la DCRI (...) avait contacté un bénévole (...) qui réside en ", selon la Fondation. Elle a "insisté" pour qu'il utilise ses "droits administratifs pour supprimer immédiatement l'article". "Sous la menace, il a supprimé l'article", raconte la Fondation.

Selon la version de l'Intérieur, "à la demande du parquet, sous le contrôle de l'autorité judiciaire" cette personne, après un refus initial de retirer l'article, "a été mise en garde contre le risque d'engagement de poursuites judiciaires" dont il pourrait être l'objet "en tant que responsable juridique de Wikipedia France".

Wikimédia France précise de son côté que le bénévole, qui "n'a aucun rapport avec l'article incriminé", a été menacé d'un placement en garde à vue et d'une mise en examen. "La page a été restaurée dans la nuit de vendredi à samedi par une personne qui habite en Suisse", ajoute Wikimédia France.

"La Fondation s'oppose vivement à des tentatives gouvernementales d'intimider les bénévoles qui consacrent leur temps et leur énergie à construire" Wikipédia, "l'un des grands projets éducatifs, que tout le monde peut partager gratuitement".

La Fondation est "sensible aux problèmes de sécurité nationale, mais dans les cas où il n'y a pas de menace apparente (...), nous demandons plus d'informations avant de supprimer du contenu". "Faire autrement serait autoriser la censure (...), ce qui serait une attaque directe des valeurs de la Communauté wikimedia", écrit la Fondation.

L'article qui était sur Wikipédia en Français a été traduit en anglais samedi.

http://www.leparisien.fr/high-tech/la-dcri-accusee-d-avoi...

Petite banniere 400x50

 

14:10 Publié dans Censure, LICRA, CRIF, France/Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Ce que cache le mariage gay et le mariage pour tous ! Loi Taubira : la solution finale pour un monde magique !

L'idéologie de l'instauraution à tout prix de la théorie du genre nous vient d'où ? Devinez ?

Qui a dit que le nazisme était révolu ? ...et bien non ! Il est toujours là !


Et ça arrive chez nous, nous verrons dans 2 ans ce qui se passera dans les familles et les écoles en France, voyons juste ce qui se passe en Allemagne !
 
Et devinez d'où vient l'idéologie du mariage gay et du mariage pour tous et de la théorie du genre ou Gender ? Nous l'avions déjà évoqué : ICI
 
Comme nous ne voulons pas être de mauvaises langues et d'être accusés de faire une fixation sur eux, vous le découvrirez lors de la lecture de l'article ci-dessous en cliquant très attentivement sur tous les liens.

 

Rien de tel pour nous faire perdre notre identité, pour enlever les enfants à leurs parents pour alimenter les réseaux pédophiles mondiaux, pour favoriser les pratiques eugénistes pour des expériences génétiques faites au profit des laboratoires pharmaceutiques et expériences scientifiques pour lesquelles il leur faut du matériel génétique humain ainsi que pour activer le dépeuplement de la planète !
 
A rapprocher du livre de Aldous Huxley : Le meilleur des Mondes ! ICI

 

MeilleurDesMondes.jpg

 

Et des "Racines Nazies de “l’Union Européenne de Bruxelles” par le Dr Matthias Rath : ICI

Racines nazies.JPG

Et les 6 projets mondialistes : ICI

 


 

Loi Taubira : Solution finale pour un monde magique !

 

Loi Taubira : Solution finale pour un monde magique

La discussion sur le mariage homosexuel est la plus grande fumisterie de ce début de siècle. Ce jeudi 4 avril les Sénateurs ont discuté sur ce projet de loi qui devrait introduire la théorie du Gender dans la société française. L'écologiste Esther Benbessa a parlé d'un « projet de loi modernisateur » et a condamné les manifestants qui se sont trouvés devant le Sénat. Lors du débat dans son sein, Patrice Gélard, UMP, a évoqué le danger de la théorie du genre. Le mariage homosexuel n'est pas le vrai sujet.

Changer la société

Diverses personnalités de la politique, de la philosophie ou de la justice, veulent changer la société à tout prix et ne se privent pas de le dire. Tout se passe comme si c'était une envie pressante et que ce changement de société devait se faire dans l'urgence. La sénatrice écologiste, Esther Benbessa, a encore expliqué lors du débat du Sénat ce jeudi 4 avril que le mariage homosexuel, qui est en vogue depuis longtemps dans les pays protestants, ne pose pas de questions. En septembre 2012, Judith Butler, la théoricienne de la théorie du genre et militante féministe, qui veut une nouvelle société par la suppression des différences entre la fille et le garçon, a reçu à Francfort-sur-le-Main le prix Adorno pour son travail. Pendant ce temps en 2011, des parents en Allemagne ayant refusé les cours sur le Gender pour leurs enfants, ont été condamnés à de la prison.

Allemagne : Parents condamnés pour avoir refusé des cours d’éducation sexuelle
www.zenit.org/fr/articles/allemagne-parents-condamnes-pour-avoir-refuse-des-cours-d-education-sexuelle
.

En décembre 2005 a eu lieu à Berlin avec l'élite politique du pays, en pleine terre protestante, une conférence secrète organisée par la fondation Bertelsmann, « Konferenz Demographischer Wandel », le Tournant Démographique avec le juge Shlomo Shoham www.futureintelligence.org, éminence grise du concept de la théorie des générations du futur. Huit ans après, son contenu apporte des éléments de compréhension précieux sur la loi Taubira qui veut casser la société française avec sa notion de famille traditionnelle et la notion de papa et de maman.


Monde magique.

Le juge Shlomo Shoham, qui a été responsable du service des générations du futur à la Knesset, parle un langage imagé dans ses publications destinées au public qui doit être atteint : « un monde gentil et tendre où devra régner l'harmonie et que ce moment sera magique. » On peut voir Shlomo Shoham jouer au gentil gourou peace and love sur son site internet.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1y5vN_TM_Hg


Shlomo Shoham a trahi dans la conférence de Berlin son véritable objectif. Son but est la création d'un monde nouveau qu'il désigne comme « un moment magique qui peut créer un futur dans la vie d'une nation où on a l'amour éternel avec une harmonie avec Dieu et la nature sur la terre, où on prend le risque de briser les fondements de la famille connus dans le passé, dans le but de créer une nouvelle réalité en oubliant le passé». Il explique qu'il faut faciliter l'adoption et que la solution pour lutter contre la dénatalité allemande est… de faire venir en Allemagne des enfants (importés) sans leurs parents puis d'embaucher de futurs parents adoptifs (les fameux parents 1 et 2), afin de faciliter administrativement l'adoption… Une méthode magique selon ses dires pour repeupler le pays et reconstituer la société du futur.

Redoutable.

Un an après la conférence tenue par Shlomo Shoham  (Judge (ret.) served as the first Commissioner for Future Generations and as a legal advisor to the Constitution Law and Justice Committee in the Israeli Parliament.) ( les effets se font ressentir. La population allemande est rééduquée (éducation du Gender, disparition de la filiation, disparition de l'histoire personnelle des familles et réécriture de l'histoire des futurs générations). Le nombre d'enfants retirés des familles augmentent ainsi que le lancement de programmes d'adoption d'enfants de Biélorussie et de Russie http://www.sos-dd.ru/eng  .

Dans un reportage de l'émission politique de la deuxième chaîne allemande Frontal 21 daté de 2010
www.youtube.com/watch?v=smxtj4dPpV8&feature=youtu.be on apprend que le nombre d'enfants retirés de leur famille a augmenté de 30 % de 2006 à 2009 et qu'un enfant rapporte 7 000 euros par mois aux orphelinats ou aux familles adoptives qui sont recrutées et formées par l’État allemand.  ( le nouveau reich arrive ! )


De nombreuses associations privées allemandes regroupant aussi des parents français vivant en Allemagne, dénoncent ces enlèvements d'enfants et font une pétition

Stop kidnapping 100 children daily by German Jugendamt/ francais,english und deutscher text
http://www.thepetitionsite.com/1/stop-legal-kidnapping-100-children-daily-by-german-jugendamt/


Human Rights Violations in Germany
http://hub.witness.org/fr/node/3830

La situation se détériore. En 2011, 105 cinq enfants ont été retirés de leur famille par jour.(105/jour!!....). Les enfants sont souvent retirés à des familles saines et intellectuelles  ( ça commence toujours par là, c'est ce qui s'est passé avec les pays baltes sous les régimes staliniens ) qui refusent de mettre leur enfant à l'école ou de se plier aux nouvelles lois ou à des familles pauvres qui ne pourront pas se défendre en justice.

Dans le reportage de Frontal 21 une ancienne directrice d'orphelinat explique que sa mission était de recruter le maximum d'enfants dans le but de faire vivre sa structure en la rentabilisant. Pour cela la directrice s'est adressée au Jugendamt qui a pour mission de voler les enfants aux familles. Il faut savoir qu'en Allemagne de nombreux nouveaux nés sont immédiatement retirés de leur maman deux jours après leur naissance et donnés à l'adoption. Il y va de même quand les parents sont mis en prison. Être père ou mère en Allemagne n'a plus de sens. Les enfants convoités sont déjà repérés par le Jugendamt, sorte de police des familles qui devient le parent 1 et le parent 2 en trouvant des familles d'accueil avant la naissance. Avec l'aide de fausses expertises écrites sur les mamans, les services sociaux établissent un dossier qui va permettre de justifier légalement cet acte. La société du futur est déjà en marche outre-Rhin.(il est beau le modèle sioniste, hein ?)  

Le Gender oblige dès la maternelle les enfants à oublier qu'ils sont des garçons et des filles, à oublier qu’ils appartiennent à une famille par filiation ou à penser qu’ils seront futurs mamans ou papas tout cela sous la houlette du Kindeswohl, le bien être allemand de l'enfant. Est-ce que la France veut vivre cet enfer ?

http://french.ruvr.ru


Pour aller plus loins quelques liens portant sur le projet
de Demographischer Wandel qui parle de démographie.

Nous rappelons le projet de dépeuplement de la planète des 2/3 de l'humanité par tous les moyens qui est prévu dans le plan d'instauration du Nouvel Ordre Mondial sous couvert de réchauffement climatique et n'oublions pas le que le traité liberticide de Lisbonne autorise le clonage des humains !

8e Congrès Démographie - 27 et 28 Août 2013 à Berlin
http://www.best-age-conference.com/Kongress/


http://www.stk.brandenburg.de/cms/detail.php?gsid=bb1.c.306495.de


http://www.eaue.de/Vortrag/Demographie/Hansen.pdf

http://www.politik-fuer-alle-generationen.de/DE/Home/home_node.html


http://www.demografie-online-konferenz.de/


Projektbericht Demografie Online Konferenz de 2012 en PDF

http://www.demografie-online-konferenz.de/docs_demo/Projektbericht.pdf

Le coup de gueule de Gérard Filoche contre Jérôme Cahuzac

Faut qu'il attende le pauvre, il va en découvrir de plus belles avec ses amis du PS et les autres !

 


Le coup de gueule de Gerard Filoche contre... par sebastienreyes





06/04/2013

De l'affaire CAHUZAC au Koweit-Gate ?

Comme vous avez pu le constater dans la presse, toute la classe politique est en émoi, tous partis politiques confondus..

Que craignent-ils ?

Que l'affaire Cahuzac  risque de faire ressurgir une affaire plus grande encore, celle du Kuwait-gate et les énormes rétro-commissions dont ont largement bénéficié les politiques de tout bord.

Une analyse de l'affaire du Koweit-Gate à télécharger en PDF : ICI

Livre Koweit-Gate de 1991


Important : Mediapart promet de dévoiler un nouveau « scandale républicain » le dimanche 7 avril 2013 à 12 heures en direct - Vidéo

A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR VOUS ! MERCI !

Tous branchés demain pour entendre les nouvelles révélations de Médiapart !
 
Ne manquez pas ces nouvelles révélations en votre qualité de citoyen français, concernés par la supposée république française maçonnique, demain dimanche 7 avril 2013 à 12 h.
 
Vous aurez bien combien que Médiapart peut se permettre de faire toutes ces révélations, car leur media est indépendant de tout pouvoir financier et politique, et que leur journal n'est financé que par ses abonnés. Ce qui assure la totale indépendance de ses journalistes d'investigation, comme nous aimerions en voir partout dans une presse totalement indépendante et non pas inféodée à l'oligarchie criminelle.
 
N'hésitez donc pas à vous abonner pour 9 €€ par mois pour avoir les vraies nouvelles et non pas celles qui nous sont fabriquées de toutes pièces par les Trolls inféodés au sionisme rampant : http://www.mediapart.fr/
 

Samedi 6 avril 2013
 
Mediapart promet de dévoiler un nouveau « scandale républicain »
05/04 | 15:40 | mis à jour à 16:21 |
 
Edwy Plenel, le fondateur du site d'informations qui a révélé l'affaire Cahuzac, déclare dans un entretien, qui sera diffusé en intégralité dimanche, que Mediapart a encore d'autres informations justifiant un « sursaut démocratique et social ».
 
Edwy Plenel dans les locaux de Mediapart. - AFP
Edwy Plenel dans les locaux de Mediapart. - AFP
 

Après l'affaire Cahuzac, le site d'informations Mediapart promet d'autres révélations que son fondateur qualifie de « scandale républicain ».

« Mediapart, après cette affaire Cahuzac, va avoir d'autres informations qui vont aller dans ce sens là et qui vont poser cette question, dont je sais le caractère lourd, il nous faut un sursaut démocratique et social », explique Edwy Plenel, dans un extrait de l'émission « Le monde vu par... » publié ce vendredi par France Ô. L'intégralité de cet entretien sera diffusée dimanche 7 avril à 12 heures sur la chaîne télévisée.

« On ne peut pas continuer à être dirigés par des gens qui se croient au-dessus des lois qu'ils votent », ajoute-t-il. Prié de dire si la France se dirige vers un « scandale d'Etat », Edwy Plenel répond : « Vers un scandale républicain car c'est toute la République qui est concernée ».

Devant l'intérêt suscité par le court extrait de France Ô et les révélations promises, le fondateur de Mediapart a tenu à calmer le jeu vendredi après-midi. « A ceux qu'affole une vidéo de France Ô : Mediapart travaille à son rythme et une info n'existe qu'une fois publiée », a précisé Edwy Plenel sur le réseau social.

Voir aussi : Ces scandales au sommet de l'Etat

 
Révélation sur France Ô :
Cahuzac n'est que le début du scandale républicain initié par Médipart - Vidéo

http://www.dailymotion.com/video/xyrd3j_revelation-sur-fr...

Diffusion le dimanche 7 avril à 12h

Révélation: Edwy Plenel affirme sur le plateau de l'émission.

Le monde vu par... que Mediapart va dévoiler de nouvelles informations qui vont conduire à un scandale républicain.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/medias/actu/0...