Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2011

Luc Montagnier s’exile en Chine pour échapper à la « terreur intellectuelle »

Et ça vous étonne ?

Publié : le 09/04/2011 par Benji dans Médical et alimentation

 Cela fait longtemps que je n’avais pas parlé de lui, le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, « découvreur » du virus du sida qui n’était plus vraiment médiatisé, et pour cause, sa révélation sur le sida n’arrangeait pas les lobbys pharmaceutiques qui gagnent beaucoup d’argent sur cette maladie, mais j’y reviendrai en fin d’article. En attendant, il s’exile en Chine pour lancer un « nouveau mouvement scientifique » dans un institut éponyme.

3 avril 2011 (Nouvelle Solidarité) – Alors que le regain de l’activité solaire, les tremblements de terre ainsi que les tsunamis violents observés tout au long de la Ceinture de feu, renvoient l’homme à son ignorance devant la complexité de l’univers, il est désolant de constater que nos meilleurs chercheurs fuient en Asie où l’on reste plus ouvert à cette vieille idée européenne : le progrès.

Parmi les derniers exemples en date, le professeur Luc Montagnier, qui annonce, dans un entretien accordé en décembre 2010 à la revue scientifique américaine Science, qu’il s’exilait, à l’âge de 78 ans, en Chine pour échapper à « la terreur intellectuelle » qui pénalise la recherche en Europe.

Biologiste, virologue et co-lauréat du Prix Nobel avec Françoise Barré-Sinoussi pour avoir découvert en 1983 le VIH, le virus responsable du SIDA, Montagnier, annonce qu’il prendra la direction d’un institut portant son nom à Shanghaï, pour « travailler sur un nouveau mouvement scientifique à la croisée de la physique, la biologie et la médecine. L’objet principal sera ce phénomène d’ondes électromagnétiques produites par l’ADN dans l’eau. Nous étudierons aussi bien la base théorique que les applications possibles en médecine ».

C’est une excellente nouvelle ! Rappelons ici que dès 1983, face à l’émergence de nouvelles pandémies et conscient des limites de la biologie moléculaire, Lyndon LaRouche lança un appel en faveur d’une « initiative de défense biologique » sommant les gouvernements d’offrir « un chèque en blanc » aux chercheurs capables de faire une révolution en biophysique.

Ce projet fut d’ailleurs présenté à Paris en juin 1986 par Jacques Cheminade, lors d’une conférence sur le thème « Louis Pasteur, source d’une nouvelle renaissance scientifique » et les actes de la conférence, comprenant plusieurs contributions de chercheurs de premier plan, notamment celle de Fritz-Albert Popp sur « Le rôle probable de l’ADN dans la photoémission ultrafaible des systèmes biologiques », furent publié sous la forme d’un livre tiré à plusieurs milliers d’exemplaires.

Dans l’avant-propos de ce recueil, qui retrace comment Pasteur révolutionna la compréhension du vivant grâce aux nouvelles découvertes de Fresnel, Malus, Arago et Biot dans le domaine de l’optique, on lit : « Aujourd’hui, la mise au point des lasers à courte longueur d’onde et les instruments spectroscopiques hypersensibles ouvrent une voie nouvelle de l’optique. Nous pouvons mesurer la lueur d’une bougie distante de vingt kilomètres, et détecter par sa « signature spectrale » la présence d’une seule molécule « étrangère »dans un verre d’eau. »

Contrairement aux idées reçues, l’opposition à la recherche ne se résume pas à une question financière. Car, ce qui semble troubler profondément nos grands prêtres de la science officielle, c’est que la démarche de Montagnier relance la controverse autour des travaux en 1988 du chercheur de l’INSERM, Jacques Benveniste (1935-2004), à l’époque présentée par la presse comme l’affaire de la « mémoire de l’eau ». Montagnier affirme aujourd’hui que Benveniste est un « Galilée des temps modernes ».

Luc Montagnier :
« Benveniste fut rejeté par tout le monde, parce qu’il était trop en avance. Il avait tout perdu, son laboratoire, son argent… Je pense que pour l’essentiel, il était dans le vrai, mais le problème était que ses résultats n’étaient pas reproductibles à 100% ».

Ensuite, lorsque la revue Science lui demande de quelles ondes il s’agit, Montagnier répond : « Ce que nous avons trouvé c’est que l’ADN produit des changements structurels dans l’eau qui persistent lors de dilutions élevées, et qui conduisent à des signaux de résonance électromagnétique détectables. Tout ADN ne produit pas [systématiquement] des signaux détectables avec notre dispositif. Les signaux à haute intensité proviennent d’ADN bactérien et viral ».

Science
:
« Ne pouvez-vous pas poursuivre vos recherches en France ? »

Luc Montagnier :
« Je ne dispose pas de beaucoup de financement ici. A cause des lois françaises sur les retraites, je ne suis plus autorisé à travailler dans une institution publique. J’ai sollicité des financements d’autres sources, mais on me les a refusés. Il existe une espèce de peur sur cette question en Europe. On me dit que certains ont reproduit avec succès les expériences de Benveniste, mais ils ont peur de les publier à cause de la terreur intellectuelle de la part de ceux qui ne les comprennent pas ».


Source de l’article: solidariteetprogres.org

Quantcast

Revenons-en à cette fameuse déclaration sur le SIDA, une interview dans laquelle il explique que cette maladie se soigne en fait très bien et en fait, c’est juste une grosse arnaque destinée à faire gagner beaucoup d’argent à certains…, , découvreur du soit disant virus du retourne sa veste.

Il annonce la fin de la supercherie très lucrative du qui en plus d’avoir conduit à la mort médicamenteuse des millions d’êtres humains à travers le monde, rapporte encore des milliards de dollars !

Il annonce donc publiquement que l’on peut guérir du , une vraie bombe atomique pour la recherche qui est en train de concocter un bon vieux vaccin histoire de continuer a ramasser des milliards d’euros !

URGENT SIDA! LUC MONTAGNIER AVOUE:
"ON PEUT GUERIR DU SIDA!"

http://www.dailymotion.com/video/xbrwl7_urgent-sida-luc-montagnier-avoue-on_news#from=embed



http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/04/09/luc-mon...

Des « EXPERTS » recommandent de différer l'allaitement maternel jusqu'à ce que les vaccinations aient produit leur effet

C'est ça, il faut les laisser crever avec les vaccins et en prime en les sevrant du lait maternel protecteur !

Il n'y a pas assez d'enfants qui meurent apparemment !

Il faut les achever avec les vaccins en cette période délicate de vaccination qui produit des oedèmes cérébraux et il faut qu'en prime les bébés, se sentent abandonnés par leur mère par le sevrage !
 
Ensuite on s'étonnera des morts subites des nourrissons !
 
Comme cela vous savez que pour protéger vos bébés :
1  - qu'il est inutile de les faire vacciner,
2 - qu'ils sont protégés par le lait maternel.
 

 
On aura tout vu !
 

DES « EXPERTS » RECOMMANDENT DE différer L’ALLAITEMENT MATERNEL DES BEBES JUSQU'A CE QUE LES VACCINATIONS AIENT PRODUIT LEUR EFFET

 

 

Christina England, avril 2011

Alors que nous venions de penser qu’il était quasiment impossible que le monde devienne plus fou qu’il était, nous avons dû déchanter !

Une information vient de tomber aujourd’hui avec pour titre : Effets inhibiteurs du lait maternel sur l’infectiosité des vaccins oraux vivants contre le rotavirus*, et conseillant aux mères de différer l’allaitement de leur bébé après les vaccinations. Selon les auteurs l’allaitement maternel diminuerait l’efficacité des vaccins !!!
 
Le but de cette étude était de pouvoir déterminer pourquoi les vaccins oraux contre le rotavirus avaient été moins efficaces chez les enfants des pays sous-développés que dans les pays industrialisés...
 
(...) Selon moi, écrit Christina England, ceci relève de la pure folie. De tout temps le lait maternel a été recommandé comme étant le moyen le plus sûr et le plus efficace de renforcer le système immunitaire des bébés. Dans un article écrit par Jane Sheppard intitulé : L’allaitement maternel pour un système immunitaire fort et performant, l’auteur ne peut suffisamment souligner l’énorme importance de l’allaitement maternel
 
•            « Inhibitory Effect of Breast Milk on Infectivity of Live Rotavirus Vaccines”
 
A paper outlining the study was written by Sung-Sil Moon, PhD, Yuhuan Wang, MS, Andi L. Shane, MD, MPH, MSc, Trang Nguyen, PhD, Pratima Ray, PhD,§ Penelope Dennehy, MD,Luck Ju Baek, PhD, Umesh Parashar, MB BS, MPH,Roger I. Glass, MD, PhD, and Baoming Jiang, DVM, PhD. This long list of experts were from the National Centres for Immunization and Respiratory Disease, Centres for Disease Control and Prevention, Atlanta, GA; Division of Paediatric Infectious Disease, Emory University, Atlanta, GA; The National Institute of Hygiene and Epidemiology, Hanoi, Vietnam; Department of Paediatrics, All India Institute of Medical Sciences, Delhi, India; Department of Paediatrics, Rhode Island Hospital, Providence, RI; Department of Microbiology, and the College of Medicine.
 
 

Experts Recommend Delaying Breastfeeding Until Vaccinations Have Taken Effect

 

Just when we thought the world could not get any more insane, it does! News came in today of a study entitled ‘Inhibitory Effect of Breast Milk on Infectivity of Live Oral Rotavirus Vaccines’ advising nursing mothers to delay breast-feeding until after vaccinations. According to the authors this is because breastfeeding lowers the vaccines efficiency!!!

A paper outlining the study was written by Sung-Sil Moon, PhD, Yuhuan Wang, MS, Andi L. Shane, MD, MPH, MSc, Trang Nguyen, PhD, Pratima Ray, PhD,§ Penelope Dennehy, MD, Luck Ju Baek, PhD, Umesh Parashar, MB BS, MPH,Roger I. Glass, MD, PhD, and Baoming Jiang, DVM, PhD. This long list of experts were from the National Centres for Immunization and Respiratory Disease, Centres for Disease Control and Prevention, Atlanta, GA; Division of Paediatric Infectious Disease, Emory University, Atlanta, GA; The National Institute of Hygiene and Epidemiology, Hanoi, Vietnam; Department of Paediatrics, All India Institute of Medical Sciences, Delhi, India; Department of Paediatrics, Rhode Island Hospital, Providence, RI; Department of Microbiology, and the College of Medicine.

The purpose of this study was to determine why live oral rotavirus vaccines have been less immunogenic and efficacious among children in poor developing countries compared with middle income and industrialized countries. To establish a reason for this breast-milk was examined from mothers from India, Vietnam, South Korea and the USA. The milk was assessed to see whether or not the neutralizing activity of breast milk could lower the titer of vaccine virus and explain this difference in vitro.

All of the breast-milk samples were collected from mothers breast-feeding infants aged 4 to 29 weeks. This was because these babies were said to be of vaccine eligible age. The samples were examined for rotavirus-specific IgA and neutralizing activity against 3 rotavirus vaccine strains-RV1, RV5 G1, and 116E using enzyme immunoassays. The results of the study revealed:

‘The lower immunogenicity and efficacy of rotavirus vaccines in poor developing countries could be explained, in part, by higher titers of IgA and neutralizing activity inbreast milk consumed by their infants at the time of immunization that could effectively reduce the potency of the vaccine. Strategies to overcome this negative effect, such as delaying breast-feeding at the time of immunization, should be evaluated.’

To read an outline of the study go to GreenMedInfo.com (http://www.greenmedinfo.com/article…)

The original paper was published in the ‘The Pediatric Infectious Disease Journal • Volume 29, Number 10, October 2010′. You can purchase a copy from them.
(http://journals.lww.com/pidj/Abstract/2010…)

In my opinion this is complete and utter madness. Breast-milk has always been recommended as the most efficient and effective way to boost a babies immune system. In an article by Jane Sheppard entitled ‘Breastfeeding for a strong immune system’ Sheppard cannot stress enough just how important breast-feeding is. She emphasis that although babies are born with a few antibodies from the placenta, they in fact enter the world largely unprotected. She explains how breast-milk protects a newborn baby against illness and encourages development of their immune system

She says that this is because:

‘Breast-milk contains lymphocytes and macrophages that produce antibodies and other immune factors. It provides lactobacillus bifidus, the “friendly” bacterium that helps prevent the growth of dangerous bacteria. Another molecule in breast-milk actually kills harmful bacteria. In addition to providing protection against pathogenic bacteria, breast-milk contains elements that guard against viruses, fungi and parasites. The immunology of breast-milk is quite amazing. Mother Nature definitely knows what she is doing!’ (http://www.healthychild.com/for-healthy-immunity…)

 

This is in complete contrast to the ingredients in the rotavirus vaccine:

5 live rotavirus strains (G1, G2, G3, G4, and P1).
Inactive Ingredients: sucrose, sodium citrate, sodium phosphate monobasic monohydrate, sodium hydroxide, polysorbate 80 and also fetal bovine serum.
[PDF] (http://www.fda.gov/downloads/BiologicsBloodVaccines…)

 

I certainly know which I would choose for my baby.

 

The Natural Resourses Defence Council agree saying:

‘Breast milk is a unique nutritional source that cannot adequately be replaced by any other food, including infant formula. Although pollutants can accumulate in breast milk, it remains superior to infant formula from the perspective of the overall health of both mother and child.

Infants are fragile and susceptible to disease, partly because their bodies are not fully developed. They must be treated with special care and given adequate nourishment. Infant formulas are able to mimic a few of the nutritional components of breast milk, but formula cannot hope to duplicate the vast and constantly changing array of essential nutrients in human milk. Nevertheless, breastfeeding is often devalued, both in the United States and abroad, and in many parts of the world it must compete with relentless advertising by infant-formula companies.’(http://www.nrdc.org/breastmilk/benefits.asp)

 

 

I believe that the pharmaceutical industries are finding that breast-fed babies are healthier babies. Weak sickly babies would of course benefit from the vaccines the most. The more sick babies that can be given these vaccines the more vaccines they can sell. The more vaccines that are sold the higher their profit margins rise. Another factor to take into consideration is that sickly babies are more likely to develop side effects from being given the vaccines. These side effects include autism, ADHD, diabetes, heart disease, crohns disease, allergies etc. The more side effects that children develop the more drugs they will require in the future. If babies are no longer breast-fed from birth then the pharmaceutical industries are laughing all the way to the bank.

Another interesting fact that many of us are unaware of is that many of the companies manufacturing the baby formula’s are actually funding doctors and paediatricians to promote their products.

 

‘Paediatricians funded by baby milk companies
AMERICAN COLLEGE OF OBSTETRICS AND GYNECOLOGY
(http://www.cspinet.org/integrity)
“Received $548,000 from two of the four major formula makers in 1993.” (Mothering magazine, July-August 2000, p.60)’

For full insight into this and much much more please go to (http://www.whale.to/w/baby_milk.htm)

 

 

 

It appears that Pakistan has already began to offer mothers formula feed as the norm. In a report by Breastfeeding.com it states that doctors are given a 20% cut for every tin that they recommend.

In an interview a former ‘Nestle’ representative told the network that they were told repeatedly by the management that one prescription of Lactogen ensures the company a profit of Rs. 50,000 (US $1,250). (http://www.breastfeeding.com/advocacy…)

 

This is barbaric, women are given breasts for the sole purpose of breast-feeding and nurturing their young. To advise mothers not to breast-feed their babies until the pharmaceutical industries have crammed them full of poisons and chemicals is criminal, purely financially motivated and going completely against mother nature herself.

 

http://vactruth.com/2011/04/05/experts-recommend-delaying...

09/04/2011

Ce que nous a coûté le passage à l'euro et ça continue !

Un diaporama qui nous rappelle l'augmentation des prix depuis notre passage à l'euro.

En passant, comparons les salaires de l'Elysée avec ceux qu'ils étaient avant notre passage à l'euro.
 
 



Le coût du passage à l'euro.pps

17/03/2011

Guérison défendue par l'Union Européenne ! Défense des Médecines Naturelles ! Mobilisez-vous !

Comme ils se soucient de notre santé !
Tout est fait pour notre bien, notre santé et notre sécurité, qu'ils disent !


EUROPE : vers un processus totalitaire ?
Pour le choix de sa médecine !
L'Europe contre les plantes médicinales
Les députés européens à la solde du lobby pharmaceutique ? 
L'Union Européenne cherche par tous les moyens, comme vous savez, à nous imposer toutes sortes de choses contraires à nos intérêts. Leur nouveau cheval de bataille va dans le sens des lobbys pharmaceutiques...et contre les remèdes naturels. Des associations de santé se mobilisent....si vous voulez participer à cette mobilisation voici un lien pour ce faire :
http://www.defensemedecinenaturelle.eu/
Ecoutez cette vidéo avec attention !
 

Guérison défendue par l'Union Européenne !
Défense des Médecines Naturelles ! Mobilisez-vous !

http://www.youtube.com/watch?v=1U0qZ4jY03o
 
 
 
Idem pour les Laboratoires d'analyses Biologiques de proximité en France.
 
La disparition des Laboratoires d'Analyses Biologiques de proximité en France en faveur des lobbys cotés en Bourse.

Mme Bachelot a validé l'ordonnance Ballereau du 15.01.2010
Notre ministre Mme Bachelot a validé l'ordonnance Ballereau du 15.01.2010 les conséquences sont catastrophiques...
 
Au plus tôt en 2013 et au + tard en 2016, les laboratoires d'analyses médicales de proximité, VOTRE laboratoire et tous les autres auront probablement DISPARU au profit d'USINES à analyses (une par département pour les départements qui le "méritent"; pour les départements les + ruraux il faudra faire un peu + de route...). 
 
Pourquoi ?
 
Et bien en vertu d'une ordonnance parue en 2010 qui livre le "marché" de l'analyse médicale aux FINANCIERS du CAC 40...
 
Parmi ces groupes financiers qui ont déjà largement entamé les rachats massifs de labo, figurent des assurances de santé privées, peut-être la vôtre, qui auront ainsi accès à vos données médicales et pourront "personnaliser" vos factures...
 
Il y a une solution pour s'opposer à ce scandale : FAIRE CIRCULER massivement et SIGNER cette pétition :http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php
 
50 000 signatures à ce jour ; c'est peu dans l'absolu mais au vu de la discrétion de cette ordonnance, c'est beaucoup !
 
 C'est parce que très peu de gens sont au courant que cette réforme peut passer ; il faut donc la REVELER au grand jour : DIFFUSEZ CE MESSAGE, DIFFUSEZ LE LIEN DE LA PETITION http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php
 
SIGNEZ ET FAITES SIGNER !!!
Cordialement.
Annie Vatré
Médecin biologiste
 

Ligue des Droits de l'Homme
Fédération du Rhône
5 place Bellecour
69002 Lyon
 ldh.rhone@gmail.com
 

 

28/02/2011

Le réchauffement climatique et la montée des eaux

Et bien, il était temps qu'ils en parlent pour préparer les populations ! Et bien évidemment, toujours à la dernière minute !

Nous avons vu dans l'article précédent que la montée brutale du niveau des mers et des océans était un facteur d'inversion des pôles magnétiques.

Ne vous fiez donc pas à leur date erronnée qui fixe la côte d'alerte à l'année 2100.
Pourquoi ?

Dans les articles que nous mettrons en ligne prochainement sur NEMESIS ou Nibiru, il est clairement indiqué que son approche de notre planète peut non seulement provoquer des cataclysmes, ce que nous subissons déjà depuis quelques années mais provoquer une inversion des pôles magnétiques et des extinctions de masse. Il suffit que les volcans y compris sous-marins, se mettent en éruption pour que des tsunami soient provoqués et que les populations du littoral soient noyées et emportées dans les catastrophes.

Il y a donc deux facteurs importants pour favoriser l'inversion des pôles magnétiques terrestres :

1 - l'approche de Nemesis ou Nibiru de notre planète. Ce qu'elle fait depuis des décennies à notre insu puisque nous n'avons pas été prévenus, et qu'elle provoque toutes sortes de cataclysmes depuis quelques années sur notre planète. Nemesis ou Nibiru, est appelée la planète apocalyptique ou l'étoile de la mort.

2 - la montée brutale des mers et des océans à son approche et par la fonte des banquises.

Nous savons par ailleurs que les pôles magnétiques bougent rapidement en ce moment, ce qui nous a été confirmé par les scientifiques. Donc, venir nous dire que nous aurions jusqu'en 2100 pour nous préparer, relève d'un crime contre l'humanité.

La question que nous devrions poser à nos chères élites, c'est de savoir quelles  sont les dispositions qu'elles vont prendre pour protéger les populations ?

 

Le réchauffement climatique et la montée des eaux

le 27/02/2011 à 00:00

La montée des eaux due au réchauffement climatique menace les côtes françaises. Archives Patrick Fluckiger

La montée des eaux due au réchauffement climatique menace les côtes françaises. Archives Patrick Fluckiger

Le réchauffement de la planète et la fonte des pôles risquent d’avoir de fortes répercussions sur une grande partie du littoral français.

Les experts sont tous d’accord pour annoncer une hausse du niveau des océans. La seule divergence constatée consiste dans la mesure exacte de la montée des eaux.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat a estimé cette augmentation du niveau des mers entre 20 et 60 centimètres à l’horizon 2100. D’autres prévisions sont encore plus alarmantes, puisqu’elles parlent d’une hausse d’un mètre.

Cette poussée ne sera pas brutale, mais l’évolution posera des problèmes très vite. « La hausse attendue du niveau de la mer pourrait engendrer une augmentation des risques de submersion temporaire ou permanente dans ces secteurs littoraux », estime le Commissariat général au développement durable.

Soixante mille personnes résident aujourd’hui à moins d’un mètre d’altitude, en bordure côtière, c’est dire leur vulnérabilité.

http://www.lalsace.fr/actualite/2011/02/27/le-rechauffeme...