Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2011

Un atoll voisin de Mururoa sous la menace d’un tsunami

Toute action entraine une réaction, un atoll Français risque de payer le prix fort, des essais nucléaires que la France a effectué de 1966 à 1995! la population est inquiète (à juste titre) car rien n’est prévu pour eux, à part une sirène.

L'atoll de Tureia en Polynésie française. (crédits photo : Nasa)

Les essais nucléaires français ont fragilisé le sous-sol polynésien. Un glissement souterrain de roches, très probable à moyen terme, provoquerait un raz-de-marée dévastateur pour l’île de Tureia.

L’atoll polynésien de Tureia pourrait bien être anéanti. Situé à une centaine de kilomètres de Mururoa, ce petit bout de terre est sous la menace directe d’un tsunami de grande ampleur. A Mururoa, le sous-sol fragilisé par les 138 essais nucléaires français, menés entre 1966 et 1995, menace en effet de céder à tout moment, notamment au nord-est de l’atoll.Or une importante rupture provoquerait un long train de vagues en direction de Tureia, selon les dernières simulations du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) rendues publiques en janvier. Ces dernières montrent que les lames de fond espacées d’un kilomètre chacune se dirigeraient à une vitesse de 600 kilomètres par heure vers le nord-est. Elles feraient entre 2 et 3 mètres au moment de déferler sur les 227 habitants de Tureia où elles détruiraient presque tout sur leur passage. Seul le nord de l’atoll serait en partie préservé, abrité par les terre du sud-ouest.

Ce scénario correspond à l’hypothèse la plus pessimiste retenue par la rédactrice du rapport, Mireille Flouzat, celle d’un glissement souterrain de 670 millions de mètres cube de roches carbonatées. Une hypothèse loin d’être improbable. Le rapport Fairhurst* aboutissait déjà en 1998 à cette même conclusion. Il évoquait un affaissement souterrain « prévisible » à court terme géologique (soit un à deux siècles) d’un volume de 600 millions de mètres cube de roche. Depuis cette époque, toutes les données de terrain semblent confirmer la grande fragilité des côtes. Le nombre de fractures et d’effondrements mineurs a par exemple doublé entre 1997 et 2007, d’après les données du système de surveillance Telsite mis en place et géré par le CEA sur le nord-est de l’atoll.

D’immenses risques radioactifs

Venu présenter fin janvier les dernières prévisions du CEA, le délégué à la sûreté nucléaire Nicolas Jurien de la Gravière a d’ailleurs pu constater l’inquiétude grandissante des Polynésiens qui ont rédigé une pétition. Ces derniers s’alarment notamment de l’absence de procédures d’évacuation adaptées ou de dispositifs anti-tsunami (murs, plateformes surélevées, etc). « L’État a fixé des sirènes sur la mairie [de Tureia] (…), c’est pour nous prévenir que nous allons tous crever », s’énerve Maoake Brander qui dénonce ce manque de préparation. Pour le moment, les données de Telsite sont envoyées directement en métropole. Paradoxalement, les rapports d’activité n’arrivent à Mururoa qu’avec plusieurs mois de retard. Le système Telsite ne pouvant prévoir l’imminence d’un effondrement qu’avec quelques jours d’avance, les plans de prévention et procédures d’alerte associés doivent impérativement êtres modifiés.

Les habitants du Mururoa s’inquiètent par ailleurs des conséquences radioactives qu’auraient de tels mouvements géologiques. Au nord-est de l’atoll, 28 ogives ont été tirées dans le sous-sol, pour une puissance totale équivalente à 15 fois celle de la bombe d’Hiroshima. Cette radioactivité reste globalement confinée dans le sous-sol. Mais une importante rupture géologique pourrait déchirer « la peau imperméable extérieure protectrice », prévenait le rapport Fairhurst* en 1998. Et aucune simulation n’a été effectuée pour évaluer les impacts sur les populations et sur le milieu biologique d’un tel événement.

*commandité par le gouvernement français et réalisé par la Commission géomécanique internationale sous l’égide du Pr Fairhurst.

article source Tristan Vey pour le figaro.fr

 

» DOCUMENT - Surveillance géomécanique de l'atoll de Mururoa (bilan 2007)

» DOCUMENT - Conséquences d'un glissement de terrain de grande ampleur

http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/02/25/un-atol...

Une attaque extraterrestre et le réchauffement climatique causé par l'homme: mode d'emploi pour la mise en place d'un nouvel ordre mondial!

C'est bien ce qui est prévu dans le Projet Blue Beam, Non ?

Quand à se moquer de nous en nous mentant sur tout depuis des millénaires, quoi de nouveau à l'horizon ?

Et si personne ne lit et ne recherche la vérité dans tout ce que l'on nous cache et que l'on nous invente, comment la trouver ? En continuant à regarder les nouvelles abêtissantes à la télé ?

 21 février 2011

 

* Je vous prie de lire attentivement cet article, une introduction à un article présentement en rédaction qui vous démontrera que les enjeux auxquels nous sommes confrontés font tous partie d'un plan minutieusement orchestré et tout à fait diabolique.  Une guerre spirituelle est à l'oeuvre et doit s'intensifier dans les temps à venir et si vous n'êtes pas avertis, préparés, protégés, vous serez assurément piégés dans votre esprit et dans votre âme. C'est là où deux choix se poseront devant vous: avancer vers le mal, obéir à la peur, ou bien, fléchir les genoux devant Dieu et se relever avec la force du Tout-Puissant...  Ce temps approche et cette seule décision aura une portée d'éternité...

 

William Cooper, assassiné en 2001, a permis de mettre à jour de très nombreuses stratégies machiavéliques planifiées par l'élite occulte de ce monde en vue de l'instauration d'un Nouvel Ordre Mondial (NOM). Cette dictature économique et politique doit servir à rendre légitime la mise en place de la "Nouvelle Babylonne spirituelle".

 

Cooper a dévoilé, avant sa mort, l'existence d'un rapport intitulé "Report From Iron Mountain", lequel aurait été publié en 1966.  Bien évidemment, l'origine de ce document est controversée.  Toutefois, selon certaines sources, il aurait été réclamé par le Département de la Défense et rédigé par l'Institut Hudson.  Ce document se dit être une étude exploratoire de moyens pour "stabiliser la société", pour préserver la paix et la sécurité  Toutefois, en cours de lecture, il devient évident que ces moyens visent à analyser les différentes stratégies qui permettraient à un gouvernement de préserver et hisser son pouvoir, de prendre le contrôle de la population et de prévenir toutes formes de rébellion et de révolution.

 

En résumé, ce rapport est le mode d'emploi sur comment instaurer une dictature mondiale et ce, par le moyen des pires intrigues, manigances et supercheries!

 

Des faits très intéressants et extrêmement révélateurs sont notés à la page 66 du présent rapport. Ils consistent en une description détaillée de deux stratégies qui visent à amener LE SUBSITUT POLITIQUE capable d'unir toute la population mondiale: une attaque extraterrestre et le réchauffement climatique!  Il est écrit qu'une menace venue de l'espace offrirait le dernier espoir de paix en consolidant tous les efforts des peuples de la Terre contre cette ultime agression.  Il est même spécifié que les engins volants (ovnis) sont une supercherie technologique qui prépare l'inconscient collectif à l'arrivée des E.T.! 

 

La deuxième stratégie est l'utilisation de faux montages scientifiques expliquant la théorie du réchauffement climatique comme étant une menace imminente à la survie de l'humanité.  Le rapport affirme même que des opérations servent à empoisonner l'air, l'eau et la nourriture pour générer l'évidence que l'homme a atteint un point de non-retour et que des mesures extrêmes doivent être prises pour assurer la continuité de la génération humaine!  La menace ainsi élevée justifie toutes solutions venant des autorités, appuyées par la communauté scientifique à la solde de l'élite mondiale.  Toujours selon cet écrit, la "paix" (concept qui cache les mots "domination mondiale luciférienne") doit impérativement passer par une "désintégration sociale". 

 

Le pire ennemi, selon un think-tank du Club de Rome, est l'homme et celui-ci doit être artificiellement tenu responsable du réchauffement planétaire, de la pollution, des famines et des pénuries.  Tous ces dangers causés par l'homme devront signifier un changement drastique au niveau des attitudes et des comportements et ils justifieront ainsi toutes mesures imposées pour palier aux plaies que l'humanité s'est infligées à elle-même par son inconscience et sa malveillance... 

 

Voyez-vous le mensonge qui a été conditionné dans la conscience collective?  Commencez-vous à comprendre l'ampleur de la tromperie?  Allez-vous écouter encore longtemps les remontrances des groupes écologiques qui sont TOUS sous la gouverne de l'élite mondiale? 

 

Voici une vidéo où vous retrouverez les faits expliqués ci-haut, une traduction des propos tenus par William Cooper.

[MUST SEE] The Alien and Climate Change agenda for world government

http://www.youtube.com/watch?v=zwii-6xrCfU

http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=987616

 

Complément d'informations sur William Cooper dans les archives du blog : ICI

 

 

Des centaines de tremblements de terre en Arkansas (situés dans la zone de la faille de New Madrid) se produisent pour une raison inconnue

 

 

 

  

22 février 2011


* Est-ce les soubressauts qui annoncent un tremblement majeur le long de la Faille de New Madrid?  Est-ce des opérations militaires secrètes qui visent à provoquer la nature?  Est-ce des secousses qui sont causées par des forages?


Les scientifiques sont actuellement aux aguets concernant une série de tremblements de terre qui ont été enregistrés en Arkansas depuis les derniers jours.  Plus de 60 secousses ont frappé l'État de l'Indianna la semaine dernière. 


Une demi-douzaine de tremblements de terre a secoué une communauté d'Arkansas lundi matin et plus de 700 secousses ont été enregistrées dans les 6 derniers mois.  Bien que la plupart des tremblements de terre sont trop faibles pour être ressentis par les humains, les experts à travers le Midwest tentent de découvrir pourquoi ils se produisent.


"C'est absolument un phénomène, un intérêt pour les sismologues dans cette partie du pays", a déclaré Michael Hamburger, professeur de sciences géologiques à l'Université de l'Indiana.  "Nous tentons de trouver une explication à tout cela".


Selon ce professeur, l'activité sismique se développe de façon lente, ça commence par quelques tremblements de terre de faible magnitude.  Ensuite, la taille augmente progressivement, plusieurs sont de même taille, et ils meurent au bout d'un certain temps. 


Les tremblements de terre ne sont pas enregistrés le long de la zone de New Madrid, mais le professeur Hamburger dit que la grande préoccupation pour l'Indiana est la possibilité que ce soit une répétition des tremblements de terre dévastateur qui ont frappé la région en 1811 et 1812.


Source:
http://www.theindychannel.com/news/26943255/detail.html

http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php...

 

Un complément d'information avec cette vidéo :

 

New Madrid Fault et la FEMA

http://www.dailymotion.com/video/xgqehi



Les agissements étranges de la FEMA et de l'armée lors de la catastrophe de New orleans en 2005, les particularité géologiques de la faille de New Madrid, les forages encore plus étranges de cette même FEMA dans la région de New Madrid Fault, les secousses et failles actuelles, le tremblement de terre de magnitude 7,7 prévu là bas et d'éventuels liens avec l'incident de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon dans le Golf du Mexique.

Edit: J'oubliais....Vers la fin (9'36) on voit s'afficher une phrase que je n'ai pas traduite, étant fixée sur le son. Cette phrase est: L'expérience doit avoir lieu en Mai/Juin

25/02/2011

France : Jugement de Tom et Léa : quand l'état s'acharne sur les plus pauvres.

Non, vous ne rêvez pas, ça se passe en France !

Et l'état français il fait quoi pour les pauvres au lieu de s'occuper d'aller voir ce qui se passe ailleurs ?  Il n'envoie pas aussi les forces de police s'attaquer à des innocents et à des pacifistes ?

Ensuite, on viendra vous parler des droits de l'homme et de démocratie, et les gouvernants auront le culot de critiquer les autres dictateurs !

Il vaut mieux continuer à comploter avec ceux qui ruinent la France et les pays Européens, que de soutenir le peuple et les pauvres qui ont le droit à la vie comme nous tous !


Jugement de Tom et Léa : quand l’état s’acharne sur les plus pauvres…

Léa et Tom ont été CONDAMNES par l’ÉTAT devant le Tribunal Correctionnel de Foix à la DESTRUCTION DE LEUR HABITAT, une amende de 600€ et 10€ par jour de PÉNALITÉS de retard.

Leur DÉLIT : avoir choisi d’habiter une tente (une yourte) plutôt que de crever de froid dehors ! Ils ont comparu en première instance le 9 février 2010 suite à une plainte de la DDEA* (un service public !), sur le fondement d’articles du code de l’urbanisme pour infraction au permis de construire. Ils font APPEL et réclament la RELAXE et le droit à un habitat MODESTE ÉCOLOGIQUE ET CHOISI ! le droit de vivre, le droit de travailler localement !

Voici un récit de ce qui s’est passé lors de l’audience censée être publique mais où le public était maintenu à l’extérieur…

Je voudrais témoigner de l’agression policière que j’ai vécue jeudi, lors du rassemblement de soutien pour le procès de Tom et Léa à la cour d’appel de Toulouse.

On nous a tout d’abord interdit l’entrée d’une audience publique.

Puis, alors que nous étions rassemblés pacifiquement devant les grilles du tribunal, sur ordre du commissaire, nous nous sommes fait chargés par la compagnie de CRS qui bloquait l’entrée. Ils ont entrepris de s’occuper de manifestants à coups de matraque.

À ce moment, nous nous sommes assis au sol, à l’image de notre pacifisme et de notre non-violence, l’état d’esprit dans lequel nous étions venu soutenir Tom et Léa.
Les CRS ont quand même lancé une grenade à déflagration et deux lacrymos.
Je tiens à signaler que des enfants, même des nourrissons, étaient présents et jouaient tranquillement pendant ce rassemblement pacifiste. Notamment les deux filles d’un couple d’amis avec qui nous étions venus.

Je reste très choquée d’avoir vu ces enfants terrorisés par la violence de la scène, de les avoir vu pleurer en demandant pourquoi ? De voir des parents essayer d’expliquer à leurs enfants que la peur a changé de camp.

Depuis quand s’en prend-on à des enfants ?

Peut-être depuis que les forces de l’ordre se permettent de passer leurs nerfs sur le peuple.

Frustration mal gérée ou manœuvre planifiée visant à inverser les rôles en troublant l’ordre public ? Et faire pencher la balance d’un jugement…

Violences policières au procés de Léa et Tom / Toulouse
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...
 


La situation du logement en Ariège est catastrophique ; impossible de trouver des locations dans le département ; alors que les zones rurales se désertifient, les touristes dont beaucoup de touristes fortunés, font main basse sur l’immobilier. Des jeunes qui travaillent, intégrés socialement ! Des jeunes qui ont choisi de vivre en milieu rural, donc qui revitalisent les campagnes ! Des jeunes fortement impliqués dans une démarche d’habitat écologique et de préservation de la nature !

Faute de trouver un logement, Léa et Tom qui VIVENT et TRAVAILLENT en Ariège décident en 2007 de s’installer sous une tente, une yourte. Un propriétaire toulousain leur prête son terrain en friches au milieu des bois en échange du défrichage et de l’entretien de la parcelle. Ils fabriquent une tente toute ronde, une yourte en laine et en bois ; ils confectionnent le feutre à la filature de Belvès en Dordogne ; les perches de châtaignier sont locales ; un maître menuisier façonne le cercle de toit, pièce maîtresse… Outre l’entretien de la parcelle, ils mettent en valeur le lieu, créant des terrasses pour cultiver un potager et un jardin d’agrément… Cela a représenté un long travail de plusieurs mois avec un bilan plus que positif : la création d’un habitat bien intégré au paysage, avec un impact écologique nul ou quasi-nul sur un site dont la biodiversité a été recréée (les orchidées repoussent sur le terrain !).

Tom et Léa ont fait le choix de vivre là et de travailler dans la région alentour, modestement, de façon écologique et dans le plus grand respect de la nature. Ils sont bien intégrés localement : accueillis et soutenus par le maire et les habitants de la commune, ils se sont inscrits sur les listes électorales et ont demandé à payer les impôts locaux. Les habitants de la commune les soutiennent depuis le début, une motion pour le droit au logement a même été votée par le conseil municipal en réaction aux injonctions de la DDEA*.

Mais c’est sans doute trop beau ! Il faut s’acharner à détruire ces initiatives (CQFD) ! C’est ce que vont faire les services publics d’État, en l’occurrence la DDEA* qui fonde sa plainte sur le Code de l’urbanisme au prétexte de la nécessité d’un permis de construire alors que la yourte n’est pas une construction, ce n’est pas un immeuble, ce n’est pas un bâtiment en dur avec des fondations ! Il n’y a pas de murs… C’est une TENTE en laine et bois ! Donc un habitat réversible qui ne laisse aucune empreinte durable sur le sol. On ne construit pas une tente, on ne détruit pas une tente : on monte et démonte !

D’ailleurs, il existe un vide juridique concernant cette forme d’habitat qui n’est pas prévue dans ledit code de l’urbanisme. On demeure pantois devant l’acharnement des services publics dans ce dossier, « quand on connaît ce que peuvent être par ailleurs les infractions au code de l’urbanisme » !…

Inouï le sort réservé aux élus locaux des petites communes rurales ! Le jugement rendu ne tient aucun compte de la position du maire de la commune, de son conseil municipal et des habitants. Qu’en est-il de la décentralisation ? Qu’en est-il de la REVITALISATION DES ZONES RURALES ? Qu’en est-il de l’ÉQUITÉ TERRITORIALE !

Ce dossier pose le problème du DROIT AU LOGEMENT, en particulier du droit des personnes aux revenus modestes dans un contexte de crise économique grave. Non seulement le montant des loyers est prohibitif jusqu’à constituer plus de 50 % des revenus des plus modestes d’entre nous mais dans certaines zones dédiées au tourisme comme en Ariège, il est IMPOSSIBLE de trouver à se loger… Qu’en est-il du DROIT AU LOGEMENT ?

Il pose aussi le problème du DROIT AU TRAVAIL, du droit à s’abriter quand on participe à la richesse locale par son travail : comment occuper des emplois, être flexible, mobile… comment créer une activité… si on n’a pas de TOIT pour s’abriter et autour duquel rayonner ?

Des jeunes qui choisissent de vivre en respectant leur devoir en matière d’écologie et de préservation de la nature sont sanctionnés et condamnés par l’État en Correctionnelle comme des délinquants au lieu d’être encouragés pour ces initiatives !

Alors, il faut rappeler à l’État les obligations qu’il a lui-même fixées en matière de DROIT au LOGEMENT et d’ENVIRONNEMENT !

JUSTICE POUR LEA ET TOM EN APPEL, ILS DOIVENT OBTENIR LA RELAXE ! ET LE DROIT DE VIVRE DANS LEUR YOURTE HABITAT CHOISI MODESTE ÉCOLOGIQUE ET CITOYEN

MERCI DE LES SOUTENIR en signant et diffusant largement la pétition ci-dessous.

Quelques informations complémentaires :

Léa et Tom sont condamnés par l’État à devenir des SDF !

http://www.halemfrance.org/spip.php?article55

http://katipik.free.fr/?file=actualite

* DDEA : Direction Départementale de l’Environnement et de l’Agriculture.

Soutiens : associations HALEM (association pour les Habitants de Logements Ephémères et Mobiles), DAL, CHEYEN, Vie et Habitat Choisis, Permis de Vivre, Ma Cabane, Passerelle Eco, Terres de Couleur, et… liste en cours.

 
 

USA / La faille de New Madrid et la FEMA

Vidéo intéressante à regarder.

Les commentaires sous la vidéo :

Les agissements étranges de la FEMA et de l'armée lors de la catastrophe de New orleéns en 2005, les particularité géologiques de la faille de New Madrid, les forages encore plus étranges de cette même FEMA dans la région de New Madrid Fault, les secousses et failles actuelles, le tremblement de terre de magnitude 7,7 prévu là-bas et d'éventuels liens avec l'incident de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon dans le Golf du Mexique.

Edit: J'oubliais....Vers la fin (9'36) on voit s'afficher une phrase que je n'ai pas traduite, étant fixée sur le son. Cette phrase est: L'expérience doit avoir lieu en Mai/Juin

New Madrid Fault et la FEMA

http://www.dailymotion.com/video/xgqehi_new-madrid-fault-et-la-fema_lifestyle