Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/06/2014

Vatican : Le pape dissout la gestion financière du Vatican pour la livrer entre les mains des banksters internationaux !

Et ben il s'en sera passé des choses le jour symbolique du 6 juin 2014 outre les faits que Hollande ait invité Poutine, Obama et Porochenko pour participer aux "festivités sataniques" du débarquement du 6 juin 1944.

Poutine est la Chine sont pour un monde multipolaire et non unipolaire dirigé par les US/UE/Sionistes, ce qui veut dire en clair qu'il est contre l'instauration du Nouvel Ordre Mondial. La Russie n'étant pas responsable des troubles et crimes commis en Ukraine, Poutine a d'ailleurs renvoyé les US/UE/Sionistes face à leurs propres responsabilités :

"Les négociations ne devraient pas se tenir entre la Russie et l'Ukraine, parce que la Russie ne participe pas à ce conflit, mais entre les autorités de Kiev et les partisans de la fédéralisation de l'est de l'Ukraine", a ajouté le président russe. ICI

Quelques rappels ci-dessous :

Et que fait le Pape Noir Jésuite ce même jour ?

Le Pape Noir, Jésuite, promoteur allié du Nouvel Ordre Mondial et de l'instauration de l'Unique Religion Mondiale, a décidé de livrer le Vatican et l'église aux banksters internationaux et aux marchés financiers. Tout comme la Loi scélérate Rothschild-Pompidou-Giscard d'Estaing, sur la banque de France, l'a fait pour condamner la France à une dette éternelle ! 

Rappel : Livre : Loi Rothschild du 3 janvier 1973 ou comment les français sont ruinés par la famille Rothschild depuis 40 ans !!! 

Plus : ICI

En route vers la destruction des églises et des croyances et surtout vers l'Unique Religion Mondiale qui est la base même de l'instauration du Nouvel Ordre Mondial, sans laquelle il ne pourrait pas exister.

Soyez attentifs à ce qui se passe au Vatican en ce moment, car les Illuminati utilisent les configurations astrales, les symboles et la numérologie sacrée pour programmer leurs évènements et pour faire avancer leurs plans sataniques. Comme les faits de prier ensemble au Vatican les présidents Israélien et Palestinien le 8 juin et d'organiser une veillée de prière le 7 juin 2014.

Rien de tout cela n'est anodin en ce moment !

 
Hier, 22:16

Le pape dissout la gestion financière du Vatican

Le pape dissout la gestion financière du Vatican

Par La Voix de la Russie | Le Pape François a démissionné les cinq administrateurs italiens du Bureau d'information financière au Vatican, et a nommé quatre analystes étrangers à leurs places.

Cette dissolution du Bureau était anticipée, comme les pouvoirs des administrateurs s’expirent en 2016. Le pontife les a remerciés pour leur travail.

Cette démarche montre que le Vatican est en train de s'intégrer dans les marchés financiers internationaux, en brûlant tous les ponts avec les méthodes passées de mener des activités financières. Le Bureau d’'information financière a été créé par décret du pape Benoît XVI en décembre 2010.


Source : http://french.ruvr.ru/news/2014_06_06/Le-pape-dissout-la-...

 

Le pape et les présidents israélien et palestinien prieront au Vatican le 8 juin

La rédaction | le 30.05.2014 à 11:10
 
« La rencontre de prière pour la paix, à laquelle le saint-père a invité les présidents d'Israël, Shimon Peres, et de la Palestine, Mahmoud Abbas, aura lieu le dimanche 8 juin, au cours de l'après-midi, au Vatican. Cette date a été acceptée par les deux parties », a indiqué le 29 mai le porte-parole du Saint-Siège dans un communiqué.

Dimanche 25 mai, à Bethléem, le pape François avait annoncé à la surprise générale qu'il invitait les présidents israélien et palestinien à se rendre dans « sa maison » au Vatican. Les deux présidents s'étaient rapidement déclarés disponibles.

La date choisie ne pouvait ni être un vendredi, jour saint musulman, ni un samedi, jour de sabbat pour les juifs. Pour les chrétiens, le dimanche 8 juin est la fête de la Pentecôte, la troisième plus importante après Pâques et Noël, qui célèbre le moment, où, selon la tradition chrétienne, l'Esprit Saint est descendu sur les apôtres, leur donnant notamment la connaissance des langues des autres.

Source : AFP

 http://www.fait-religieux.com/en-bref-1/2014/05/30/...

 

Appel à prier pour la paix avant le 8 juin

Plusieurs initiatives de chrétiens invitent à prier et à allumer une bougie le 7 juin, veille de la rencontre de prière pour la paix, le 8 juin au Vatican, entre Mahmoud Abbas et Shimon Peres.

3/6/14 - 14 H 51 - Mis à jour le 3/6/14 - 14 H 54
 
Célèbration pour la paix en 2013 aux Philippines

NOEL CELIS/AFP

Célèbration pour la paix en 2013 aux Philippines

 

C’est en parlant avec son épouse que Yann Raison du Cleuziou, maître de conférences en science politique à l'Université de Bordeaux, a eu l’idée d’appeler les chrétiens de France à prier avant la prière dimanche 8 juin entre le président palestinien Mahmoud Abbas et le président israélien Shimon Peres. « Nous avons trouvé que l’invitation du pape François était un acte d’espérance, après tant d’efforts de paix de ces dernières années qui n’ont pas avancé », souligne ce jeune universitaire également chercheur au Centre Émile-Durkheim (Bordeaux).

 « On s’est dit que l’Église de France devait lancer un appel pour que le plus grand nombre de personnes se mettent en prière la veille, donc le 7 juin, et j’ai alors rédigé quelques lignes », poursuit Yann Raison du Cleuziou qui a demandé à l’association d’intellectuels chrétiens « Confrontations » dont il est membre de diffuser cet appel sur son site. Fondée en 1979 par des intellectuels catholiques, notamment René Rémond et Marcel Merle, l’association actuellement présidée par Françoise Parmentier, va donc diffuser cet appel à partir du mercredi 4 juin.

«C'est un rêve, ajoute Yann Raison du Cleuziou, dans le monde entier, des millions de bougies allumées, des millions de personnes qui décident de prendre le temps de désirer la paix, d'accepter de la recevoir et de la donner. Si cette chaîne de prière pouvait se former, quel poids sur les épaules de Shimon Peres et sur celles de Mahmoud Abbas, quelle invitation à sortir par le haut de cette guerre interminable ! »

De petits gestes

Parallèlement le blog 3pourlapaix.blogspot.fr a également relayé un appel pour soutenir par la prière la rencontre du pape et des deux présidents palestinien et israélien. « Le 8 juin, pour la paix, en soutien avec les trois à Rome, faisons trois minutes de silence », peut-on lire sur ce blog qui invite aussi à « cliquer » pour dire que l’on est d’accord avec l’invitation lancée à Bethléem par le pape François lors de son voyage en Terre sainte du 24 au 26 mai. Le pape a en effet offert « (sa) maison au Vatican pour élever ensemble avec (lui) une prière intense pour demander à Dieu le don de la paix. Tous, nous désirons la paix. Beaucoup de personnes la construisent chaque jour par de petits gestes. Nombreux sont ceux qui souffrent et supportent patiemment les efforts de beaucoup de tentatives pour la construire. » 

Cette rencontre de prière pour la paix aura lieu ce dimanche 8 juin dans l’après-midi, au Vatican. Dans l’avion qui le ramenait de Jérusalem à Rome, le pape a pris soin de préciser qu’il ne s’agissait aucunement d’une « médiation » de sa part, mais de la conviction que la prière pouvait inspirer la paix. Toutefois rien n’a encore été précisé à Rome sur les modalités de cette prière.

 

CLAIRE LESEGRETAIN
 
 

30/05/2014

Washington réclame plus de 10 milliards de dollars à BNP pour avoir violé l'embargo contre Cuba et l'Iran

Les sanctions de WASHINGTON contre la France et  une Banque Française : BNP Paribas !

Ils ne savent plus où prendre l’argent pour renflouer leurs budgets à l’agonie !

L’organisation mondiale du crime organisé et les guerres mondiales par le biais de la Holding OTAN filiale de la Holding ONU, les sanctions contre les pays qui refusent de soumettre et d’adhérer à leur impérialisme et au projet d’instauration du Nouvel Ordre Mondial, dont la Russie, la Chine, l’Iran, la Syrie et les autres !

A quels titres légitimes les US/Israël se permettent de mettre des embargos contre des pays qui refusent de se soumettre à leur tutelle et à leur impérialisme ?
 
 Regardez comment fonctionnement "les amis" de la France :

1/ Je t'accuse gentiment mais attention je veille :
"La pique de l'ancien patron de la CIA contre les Français, «voleurs» de technologies"

http://www.lefigaro.fr/international/2014/05/24/01003-201...

==========
2/ Je te sanctionne gentiment puisque tu n'as pas compris.
"Washington réclame plus de 10 milliards de dollars à BNP Paribas"

http://www.lefigaro.fr/societes/2014/05/29/20005-20140529...

===========
3/ Je te fais du chantage/soumission/compromission
"Des élus US demandent à Paris de ne pas livrer de frégates à Moscou"

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/05/29/97001-201405...
===========

Vous avez compris la méthode de celui qui se dit le plus FORT au monde ?



Les Etats-Unis réclament plus de 10 milliards de dollars à BNP Paribas
Le Nouvel Observateur avec AFP

Les autorités américaines accusent BNP Paribas d'avoir violé pendant quatre ans l'embargo américain contre Cuba et l'Iran. Ce serait l'une des plus grosses amendes infligées à une banque aux Etats-Unis.

BNP Paribas avait versé à ses actionnaires un dividende de 1,50 euro au titre de son exercice 2012, après 1,20 euros pour 2011. C'était encore très loin des 3,26 euros versés pour 2007, la dernière année avant la crise du "subprime". LOIC VENANCE / AFP

BNP Paribas avait versé à ses actionnaires un dividende de 1,50 euro au titre de son exercice 2012, après 1,20 euros pour 2011. C'était encore très loin des 3,26 euros versés pour 2007, la dernière année avant la crise du "subprime". LOIC VENANCE / AFP

Coup de tonnerre pour BNP Paribas : la banque française est menacée d'une amende record et d'un retrait de sa licence bancaire aux Etats-Unis où elle est accusée d'avoir contourné l'embargo contre Cuba, l'Iran et le Soudan.

La pénalité s'élèverait à plus de 10 milliards de dollars, affirme jeudi 29 mai le "Wall Street Journal" (lien payant), citant des sources proches du dossier non identifiées.

BNP négocierait pour payer un peu moins de 8 milliards de dollars, écrit le quotidien. L'amende serait en tout cas au-dessus de 5 milliards de dollars, a indiqué une source proche du dossier ayant requis l'anonymat.

Ces chiffres sont supérieurs aux quelque 4 milliards de dollars évoqués jusqu'ici et dépassent de loin l'amende infligée en 2012 à la banque britannique HSBC (1,9 milliard de dollars), accusée de complicité de blanchiment, et celle ayant frappé sa compatriote Standard Chartered Bank (670 millions de dollars) pour violation de l'embargo contre l'Iran.

L'amende s'annonce en tout cas comme l'une des plus grosses jamais infligées à une banque aux Etats-Unis.

Plus grosse amende ? 

Les négociations sont menées par le département de la Justice (DoJ) et le régulateur bancaire de New York Benjamin Lawsky.

Contactés par l'AFP, ni BNP, ni les services de Benjamin Lawsky ni le DoJ n'ont souhaité faire de commentaires.

Les discussions achoppent encore sur la façon dont devrait être structuré l'accord (plaider coupable ou pas), les licenciements de banquiers fautifs et le devenir de la licence bancaire de BNP aux Etats-Unis.

De la résolution de ces points dépendra le montant final de l'amende, a assuré la source, ajoutant qu'un accord devrait intervenir dans les trois prochaines semaines.

Washington accuse BNP Paribas d'avoir contourné entre 2002 et 2009 des sanctions américaines contre l'Iran, le Soudan et Cuba, en effectuant des paiements en dollars dans ces pays.

Une enquête interne de la banque avait recensé au début d'année un "volume significatif d'opérations qui pourraient être considérées comme non autorisées au regard des lois" américaines.

Les transactions incriminées ont été effectuées depuis l'Iran, Cuba et le Soudan, pays où ces opérations étaient légales, argue une source. Seul hic, elles l'ont été en dollars, autrement dit compensées à un moment donné sur le territoire américain, ce qui les rend délictueuses, les Etats-Unis imposant des sanctions à ces trois Etats.

Un exemple

Selon certains analystes, les autorités américaines veulent faire monter les enchères après avoir été critiquées pour leur clémence envers les banques américaines responsables de la crise financière de 2008-2009.

Le ministre de la Justice Eric Holder "veut faire un exemple. C'est malheureux que ça tombe sur une banque française [mais c'est] elle qui est dans l'oeil du cyclone", estime Gregori Volokhine, gérant de fortune chez Meeschaert Financial Services.

Pour l'ex-procureur fédéral Jacob Frenkel, désormais avocat au cabinet Shulman Rogers, le gouvernement américain "est convaincu qu'il a les éléments pour justifier une amende aussi substantielle".

De l'autre côté, "BNP donne l'impression de vouloir résoudre au plus vite ce problème afin de reprendre normalement son activité", analyse-t-il.

Perte de licence aux Etats-Unis

Au-delà du montant, une suspension même temporaire de la licence bancaire de BNP Paribas aux Etats-Unis aurait des conséquences lourdes pour l'établissement qui veut y développer ses activités de banque de financement et d'investissement.

Or une perte de licence lui interdirait de réaliser des transactions en dollars vers ou depuis les Etats-Unis. "Perdre le droit de transférer de l'argent en dehors des Etats-Unis, c'est une atteinte à son métier de base. C'est ce qu'elle essaye d'éviter au maximum", avance Gregori Volokhine.

BNP a mis de côté 1,1 milliard de dollars pour ce litige mais son directeur général Jean-Laurent Bonnafé a déjà préparé le terrain en disant début mai que l'amende serait "très significativement supérieure" à ce montant.

Une amende de 10 milliards de dollars représenterait plus de quatre fois le bénéfice net réalisé par BNP Paribas au premier trimestre (1,7 milliard d'euros).

La semaine dernière, les Etats-Unis ont infligé une amende de 2,6 milliards à un autre établissement bancaire européen, Credit Suisse, pour avoir aidé de riches Américains à frauder le fisc.

http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20140529.OBS8933/...

Lire aussi :

BNP Paribas : La France humiliée par les malfrats de Washington

 

 

19/03/2014

Le rêve américano/sioniste : comment détrôner Poutine ?

Un article de novembre 2013, mais toujours d’actualité.

Il faut empêcher Poutine, l’empêcheur de tourner en rond,  d’apporter son soutien à l’Iran et à la Syrie, en même temps que de mettre entrave à la création de l’union Eurasique, et si on passage on peut prendre l’or, le gaz, le pétrole, l’uranium, les bases militaires et s’accaparer le patrimoine culturel de la Russie et de la Crimée avec ses 37 pyramides, et le reste…qui dit mieux ?

Il y a une unique chose à retenir de toutes ces manœuvres de destruction, de mensonges et de soutien à des factions nazies par les US/UE/Sionistes : Leur fin est sans doute plus proche que ce que nous ne le pensons.

Il faut soutenir Poutine, car s’il ne tient pas contre ces satanistes, nous serons aux portes de la 3ème guerre mondiale, et nous y sommes déjà, du reste pour ceux qui sont lucides des projets qui sont visés par les élites : US/UE/Sionistes de créer le chaos planétaire pour leur permettre d’instaurer leur Nouvel Ordre Mondial !

 

28 novembre 2013, 00:01

Le rêve américano/sioniste : comment détrôner Poutine ?

Le rêve américain : comment détrôner Poutine ?

© Photo : EPA

Par La Voix de la Russie | Non, cette idée saugrenue ne m’est pas apparue subitement mais c’est bel et bien le titre d’un article publié récemment par le directeur du « Maguire Energy Institute », qui est également membre du « Georges Bush Institute ».

L’intéressé a une idée de la manière dont l’Amérique devrait procéder pour accélérer la chute du « monarque russe » : la guerre énergétique et plus clairement l’exportation de la production américaine de gaz naturel en Europe et en Asie afin d’y détruire les positions dominantes russes de Gazprom principalement. Ce faisant, l’Etat russe affaibli financièrement se trouverait face à une situation sociale plus instable et explosive, bien plus propice à l’organisation d’une révolution de couleur par exemple que ne l’est la situation actuelle ou la croissance continue.

Ce scénario de science fiction n’en est en réalité pas un puisque cette guerre énergétique a déjà commencée.

Sa première étape a consisté en une bataille des gazoducs au cœur de l’Europe visant à priver la Russie de son statut de fournisseur principal de l’Europe. On se souvient que c’est justement après une révolution de couleur en Ukraine que ce pays avait servi de fusible (avec la complicité des élites oranges) lors de la crise énergétique de 2006 durant laquelle l’Ukraine avait bloqué le transit via son territoire et porté atteinte à l’approvisionnement russe en Europe de l’Ouest.

On connaît le résultat de cette politique suicidaire : l’apparition de gazoducs de contournements (North Stream et surtout South Stream) réduisant à zéro la capacité de nuisance des pays de transits, et surtout l’échec stratégique du projet concurrent occidental Nabucco.

Une seconde étape de cette guerre énergétique se déroule sous nos yeux en Syrie puisque la guerre menée de l’extérieur contre l’Etat syrien est notamment une guerre contre le déploiement d’un dispositif énergétique sous contrôle irano-irako-syrien (on a parlé de projet chiite) destiné à permettre à l’Iran d’écouler son stock en Europe. Ce projet s’opposait à un projet concurrent ayant l'aval du Pentagone et visant à la délivrance de gaz qatari vers l’Europe, via l'Arabie Saoudite, la Syrie (d’après Assad) et enfin la Turquie.

On connaît le résultat de cette politique à ce jour : le Qatar et l'Arabie Saoudite n’ont pu renverser Assad, l’Etat syrien ne s’est pas effondré et l’Iran vient de façon inattendue de se replacer au centre du jeu diplomatique et de la scène internationale. La Turquie quand à elle vient de laisser entendre qu’elle allait vraisemblablement réviser ses priorités géostratégiques, délaissant Washington au profit de Pékin et surtout Moscou.

Alors que la Russie semble connaître une phase de succès diplomatiques (notamment du reste avec les alliés traditionnels de Washington), on peut se demander désormais quelle sera la prochaine étape de la guerre énergétique que livre Washington à Moscou, souvent par territoires et guerres interposés.

La fin plausible de la guerre en Syrie dans les prochains mois verra-t-elle le déclenchement d’un nouveau conflit géographiquement plus proche de la Russie ? N

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2013_11_28/Le-reve-americain-commen...

 

Ukraine: 85 comptes bancaires de Timochenko découverts à Londres (médias)

Voilà qui a la prétention de se présenter aux élections en Ukraine et qui fait partie de la bande de néonazis qui ont organisé le coup d'état à Kiev contre le Président légitime, Viktor Ianoukovitch !

A savoir que c'est le Président déchu, Viktor Ianoukovitch, du gouvernement ukrainien qui avait chargé Lawrence Graham de retrouver les 200 millions de dollars qui seraient détournés par les anciens premiers ministres du pays, Pavel Lazarenko et Ioulia Timochenko au début des années 1990. En 2004, M.Lazarenko a été condamné à huit ans de prison aux Etats-Unis pour blanchiment d'argent et détournement de fonds.

Il vaut mieux conserver les corrompus au pouvoir et ceux qui pactisent avec les banksters et les multinationales au détriment des peuples !

Ukraine: 85 comptes bancaires de Timochenko découverts à Londres (médias)

Dossier: Procès contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko

Ioulia Timochenko
20:47 18/03/2014
LONDRES, 18 mars - RIA Novosti
 

85 comptes contenant "des millions de livres sterling" ont été ouverts dans des banques étrangères au nom de l'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko et ses proches, a annoncé lundi le journal Independent citant les résultats d'une enquête lancée par le cabinet britannique Lawrence Graham.

"Des banques britanniques importantes sont au centre d'une discussion sur les accusations selon lesquelles de nombreux comptes bancaires ont été ouverts dans des banques étrangères au nom de l'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko et des membres de sa famille. Selon un document, 85 comptes bancaires contenant des millions de livres sterling seraient liés avec Mme Timochenko et ses proches", indique le journal.

Le quotidien se réfère à une enquête "lancée par le cabinet londonien Lawrence Graham sur demande du ministère ukrainien des Impôts à l'époque du président ukrainien Viktor Ianoukovitch. Le cabinet a été chargé de retrouver les fonds qui seraient détournés par l'ancienne première ministre".

Après avoir vérifié 278 comptes dans 26 pays, les enquêteurs ont conclu que "Mme Timochenko et ses proches ont soit été bénéficiaires soit copropriétaires de comptes dans plusieurs banques britanniques". 13 comptes liés avec Mme Timochenko seraient toujours ouverts, selon le journal.

Mme Timochenko et ses représentants affirment pour leur part qu'elle n'a mené aucune activité commerciale après son entrée sur la scène politique en 1997. "C'est faux. Elle n'a pas de biens, d'avoirs ou de comptes aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne ni en Suisse. Nous sommes prêts au dialogue avec ceux qui souhaitent enquêter", a noté l'avocat de Mme Timochenko, Sergueï Vlassenko, cité par l'Independent.

Pendant la présidence de Viktor Ianoukovitch, le gouvernement ukrainien a chargé Lawrence Graham de retrouver les 200 millions de dollars qui seraient détournés par les anciens premiers ministres du pays, Pavel Lazarenko et Ioulia Timochenko au début des années 1990. En 2004, M.Lazarenko a été condamné à huit ans de prison aux Etats-Unis pour blanchiment d'argent et détournement de fonds.

 

15/03/2014

Les Etats-Unis pris en train de planifier des attaques terroristes en Ukraine

Ensuite, ils nous inventerons des groupuscules terroristes du genre Al Quaïda comme ils l'ont fait pour les attentats du 9 septembre 2001 pour l'Irak, la Syrie et les autres pays ! 

Tout est fait pour provoquer la Russie et Poutine, ils mèneront leurs attaques pour ensuite en faire supporter la responsabilité à Poutine, comme ils le font depuis avec la Syrie !

Cette carte, qui était attachée à l’email du plan d’attaque terroriste, montre où les débris de l'avion détruit devront être trouvés Terrorisme

 

Les Etats-Unis pris en train de planifier des attaques terroristes en Ukraine

 

Dans une série de courriels piratés reçus de « Anonymous Ukraine » il est clair que les responsables du travaillant de concert avec des éléments extrémistes en Ukraine ont réalisé et envisagent d’autres attaques en Ukraine.

Ce qui est également clair, c’est que ces attaques, y compris le fait de faire sauter des avions dans un  aéroport, seront imputée à la . D’autres attaques pourraient également inclure des pertes civiles.

La longue série de courriels en comprend plusieurs qui sont terriblement compromettantes. Voici trois des « pires » documents montrant de façon flagrante la planification des sous « faux drapeau »:

 

Ihor,
Les événements évoluent rapidement en Crimée. Nos amis à Washington s’attendent à des actions plus décisives de votre réseau.
Je pense qu’il est temps de mettre en œuvre le plan dont nous avons discuté ces derniers temps. Votre travail consiste à créer des problèmes aux centres de transport dans le sud-est afin de mouiller-le voisin.
Cela permettra de créer des conditions favorables pour le Pentagone et la Compagnie (NDT :  ?) pour agir.
Ne perdez pas de temps, mon ami.
Respectueusement,

JP
Jason P. Gresh
Lieutenant Colonel, U.S. Army
Assistant Army Attaché
U.S. Embassy, Kyiv
Tankova 4, Kyiv, Ukraine 04112
(380-44) 521 – 5444 | Fax (380-44) 521 – 5636

 

«Mouiller le voisin» comme ledit de manière si inélégante le lieutenant-colonel Gresh signifie sous fausse bannière. D’autres documents, dont un livre blanc réalisé par le Centre international d’études politiques à Kiev, en date du 4 Mars, 2014 met en garde contre les «théories du complot» russes.

 

Le Livre Blanc du Centre fournit ce que les experts du renseignement appellent « Tromperie et Couverture » pour des attaques terroristes planifiées, comme nous l’apprenons, par l’armée américaine travaillant avec les responsables militaires ukrainiens et les groupes terroristes.

 

L’e-mail ci-dessous, avec copie au Colonel Igor Protsyk, chef de Division de la coopération militaire bilatérale, Direction principale de la coopération militaire et PKO, Etat-major général des Forces armées de l’Ukraine, décrit non seulement une attaque terroriste à attribuer aux forces spéciales russes, il inclut également une carte de l’endroit où les débris de l’avion doivent être retrouvés:

 

Oleg, Nous avons un urgent besoin d’un ‘’poshumity ‘’ (sic) mis au compte des Russes à l’aéroport de Melitopol. Cela devrait être fait avant le 15 Mars. Sam comprend pourquoi.
Tout d’abord, vous devez contacter Pacha Tarasenko. Vous devez le connaître, c’est un Liberty (NDT : ‘’combattant de la liberté’’) locale et il a un thème.
Avant vous, 10-12 garçons vont arriver du Centre. Les meilleurs combattants de Trident. Leur chef est Mike, vous devez le connaitre aussi. Les autres sauront le reconnaître. Nous avons besoin que les personnes se rencontrent pour vous fournir tout ce dont vous avez besoin.
Procédez avec prudence. Ne parlez que russe. 25 équipes sont en train d’effectuer des missions de combat, évitez donc de leur causer des dégâts. Il y a beaucoup de ferraille, avec ça, vous pouvez faire ce que vous voulez. Spécifiez (ciblez) un avion déjà endommagé. Il est essentiel que tout paraisse être une véritable attaque des forces spéciales du voisin. Mais sans cadavres.
Donnez-moi  votre compte à nouveau. L’argent viendra à temps, ne vous inquiétez pas.
Voir l’annexe. C’est un exemple d’action. Les décisions sont prises en personne.

 

La publication de cet e-mail piraté va-t-il arrêter l’attaque à venir sur Melitopol? Quand ils précisent que les cadavres ne sont pas nécessaires, cela signifie-t-il qu’ils ont l’intention de les faire ailleurs?

Quand ils disent « l’argent viendra à temps, » sont-ils au courant du resserrement du budget du Pentagone et de la difficulté des à honorer leurs factures et qu’ils payent moins vite qu’avant?

Nous avons rapidement trouvé Pacha Tarasenko via son compte « My Space ». Il y a une photo bien en vue dans un uniforme d’officier de l’armée ukrainienne.

Dans le dernier e-mail de la prochaine attaque terroriste sur l’aéroport de Melitopol, le colonel Protsyk prend le contrôle évident de l’opération:

 

Basil, vous devez agir rapidement à Melitopol. Il y a 25 brigades d’aviation. Ils  doivent « zamaraty » nos amis jurés et bons voisins. Je pense que vous me comprenez.
Veillez à procéder soigneusement et prudemment. Il y a 25 brigades de combat en mission, évitez donc qu’il y ait beaucoup de dégâts sur l’aéronef. Il y a à un avion déjà endommagé, avec lequel on peut tout faire. Donner le Numéro Yihny. N’oubliez pas que vous devez tout faire pour que cela apparaisse être une véritable attaque des forces spéciales russes.
Le Commandant de la brigade sur place est un homme raisonnable. Il ne devra pas connaitre les détails, sauf dans les cas extrêmes.
COL Igor PROTSYK
Chief, Bilateral Military Cooperation Division
Main Directorate for Military Cooperation and PKO
General Staff, Armed Forces of Ukraine
tel +38044 481-5407
Cell +38067 407 97 40
e-mail: i.v.protsyk @ mil.gov.ua
e-mail: protsyk@ukr.net

 

Ça a commencé par des terroristes recrutés par le «nouveau» gouvernement ukrainien, tuant leurs propres partisans. L’implication des États-Unis a depuis longtemps été prouvée par l’infâme conversation téléphonique de Mme Victoria Nuland, L’Amérique « oignant » ses terroristes pour mettre en place une avec la Russie.

Le deuxième appel, entre le ministre des Affaires étrangères estonien, Urmas Paet et la ministre des Affaires étrangères de l’ Catherine Ahston nous a donné la preuve flagrante que ceux qui sont actuellement à Kiev sont des terroristes et des criminels.

Nous avons maintenant les Américains qui embauchent des terroristes, planifient des attaques, travaillent avec l’armée ukrainienne et des groupes néo-nazis pour faire sauter des avions, attaquer des aéroports, et clairement afin d’en faire accuser la Russie et enflammer le monde au point de le mener à la guerre.

Parmi les autres documents, plusieurs montrent la planification et le soutien logistique à travers la Bulgarie avec PowerPoint en anglais. On y trouve également des documents qui sont une sélection de reportages non classés de l’.

Que peut-on supposer sans risque? Le gouvernement des États-Unis, certainement le Département d’Etat et l’Armée américaine sont impliqués. L’OTAN également.

Les dirigeants actuels à Kiev se sont révélés être l’élément criminel dont avaient parlé Catherine Ashton de l’Union européenne et tant d’autres.

Ce que nous avons est une preuve irréfutable et claire, non seulement des noms, mais des adresses e-mail personnelles, les numéros de téléphone portable et le langage qui ne peut jamais tromper.

Le terrorisme de type Gladio est bel et bien vivant, il n’y a aucun doute là-dessus.

 

Traduction Avic

Source anglais : http://presstv.com/detail/2014/03/14/354594/us-planning-terror-attacks-in-ukraine

http://www.reseauinternational.net/les-etats-unis-pris-en-train-de-planifier-des-attaques-terroristes-en-ukraine/