Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2013

Épargne des Belges, chronique d'un pillage annoncé ! Après Chypre la Belgique et cela va arriver chez nous aussi !

Le braquage et le hold-up des peuples européens !

Et surtout laissez votre argent dans les banques parce que nous sommes tous concernés par la création et la gestion calamiteuse, et voulue de l'europe. Nous sommes en faillite depuis longtemps et il va bien falloir qu'après nous avoir endettés sans notre consentement pour soi-disant sauver les banskters, nous prélever des impôts excessifs, réduire les retraites, qu'ils arrivent à venir braquer nos comptes dans les banques.

 

Olivier Delamarche : "On prend les gens pour des cons, et ça marche."

19 Mars 2013
http://www.youtube.com/watch?v=0AK99-OTZPM


Épargne des Belges, chronique d'un pillage annoncé

Publié le 19/03/2013

La vaste opé­ra­tion de spo­lia­tion des épar­gnants déclen­chée à Chypre serait-elle le pré­lude à un pillage en règle des comptes d’épargne belges ? Plu­sieurs indices plaident en ce sens…

Par Frédéric Wauters, depuis Bruxelles, Belgique.

Tout com­mence donc ce ven­dredi 15 mars par un accord entre les auto­ri­tés chy­priotes et l’Union euro­péenne. En contre­par­tie d’un prêt de 10 mil­liards d’euros, le gou­ver­ne­ment de l’île accepte de taxer les comptes ban­caires de tous ses rési­dents : 6,75% pour les avoirs infé­rieurs à 100.000 euros, 9% au-delà. Plus qu’une taxa­tion, il s’agit d’une réelle spo­lia­tion : une par­tie du fruit de la pru­dence des épar­gnants — qui contraste avec celle des ban­quiers et des gou­ver­ne­ments — est tout bon­ne­ment confis­qué pour ren­flouer les caisses de l’État.

L’épargnant belge bien­tôt délesté ?

Mais le mal­heur des Chy­priotes risque fort d’être conta­gieux. Rien n’empêche en théo­rie un gou­ver­ne­ment euro­péen de lever une taxe simi­laire. En Bel­gique, où le gou­ver­ne­ment cherche tou­jours 2,5 mil­liards d’euros pour bou­cler son bud­get, la ques­tion n’a plus rien de théo­rique. Puisque nos ministre ne semblent nul­le­ment déci­dés à prendre les mesures struc­tu­relles qui s’imposent pour sor­tir le pays du marasme, que la vente de l’argenterie de famille a déjà eu lieu au cours de la décen­nie écou­lée et qu’il n’est plus ques­tion de recou­rir à l’emprunt, la conclu­sion s’impose d’elle-même : une bonne petite hausse des impôts. Et pour­quoi pas par le biais d’un pré­lè­ve­ment sur les comptes d’épargne ? Plu­sieurs indices plaident en ce sens…

Indice 1 : l’épargne décriée par nos édiles

Pour com­men­cer, il y a cette charge menée sur l’épargne il y a quelques mois. Relayés par les poli­ti­ciens, quelques écono­mistes relancent le vieux refrain key­né­sien : l’épargne c’est mal. Ces Belges pré­voyants qui mettent de côté pour être certains de tenir le coup en cas de pro­blème font du mal à l’économie, nous serine-t-on alors. Et cha­cun d’aller de son petit cou­plet pour pro­po­ser de "drai­ner l’épargne des belges vers l’économie réelle". Notons au pas­sage que désor­mais, le livret d’épargne est placé dans le même sac mal­odo­rant que la spé­cu­la­tion finan­cière : ce n’est pas de l’économie réelle.

Indice 2 : les comptes d’épargne des Belges sont "ven­dus" comme garan­tie de la dette belge

Un deuxième indice encore plus inquié­tant : les argu­ments com­mer­ciaux avan­cés dans une bro­chure de  l’Agence Fédé­rale de la Dette Publique. Pour convaincre les inves­tis­seurs d’acheter des obli­ga­tions belges, cet orga­nisme inféodé au gou­ver­ne­ment n’y va pas par quatre che­mins. Voici ce qu’on peut lire en page 10 :

Théo­ri­que­ment, les ménages belges pour­raient rem­bour­ser la dette publique.

En clair : ache­tez nos bons d’État, de toute manière si on a des dif­fi­cul­tés à les rem­bour­ser on taxera nos citoyens, qui, eux, ont les sous. De quoi avoir froid dans le dos, non ?

Cliquez pour agrandir.

Indice 3 : un futur "cadastre des livrets d’épargne"

Encore plus trou­blant : ce lundi, entre la poire et le fro­mage, alors que les jour­na­listes s’éveillent enfin à l’énormité du crime per­pé­tré à Chypre ce wee­kend, le gou­ver­ne­ment annonce clai­re­ment la cou­leur. Il entend consti­tuer un "cadastre des livrets d’épargne". Une étape logique : avant de taxer, on s’assure que per­sonne ne pourra s’échapper à tra­vers les mailles du filet.

Tous aux abris, mais où ?

Une seule conclu­sion s’impose aux épar­gnants pru­dents : il va fal­loir très vite mettre leur bas de laine hors d’atteinte. Mais est-ce encore pos­sible ? Aujourd’hui, la Bel­gique a conclu des dizaines de conven­tions d’échange d’informations avec des dizaines d’États à tra­vers le monde. Pour le com­mun des mor­tels, ni le Luxem­bourg ni la Suisse ne consti­tuent plus un refuge. Quant aux autres pays euro­péens, leur secret ban­caire est mort depuis long­temps. Fina­le­ment, il ne reste qu’une alter­na­tive : conver­tir son épargne en pièces d’or et les enter­rer au fond du jar­din. Comme à l’époque romaine ou dans Robin des Bois. Parce que ne l’oublions pas : ceux contre qui lut­tait le héros invo­qué en per­ma­nence par tous les assoif­fés de jus­tice sociale, ce n’était pas "les riches", mais l’État, repré­senté par le Prince Jean et le She­riff de Not­tin­gham. Mais où est donc la forêt de Sherwood ?

http://www.contrepoints.org/2013/03/19/118657-epargne-des...

Alerte ! Medvedev demande aux russes de se retirer du système bancaire occidental. Retirez votre argent des banques !!!!!

MERCI DE DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS !

Après la MEGA-ALERTE DE NIGEL FARAGE, député européen : qui a donné l'arlerte pour sortir votre argent des banques, voici que maintenant ce sont les leaders russes qui demandent à leurs ressortissants de sortir de leur argent du système bancaire occidental.

De quoi prendre cette alerte au sérieux pour nous tous qui sommes dans la zone euro.

Sortez votre argent des banques avant qu'il ne soit trop tard pour vous !

Article original : Russian Leader Warns, “Get All Money Out Of Western Banks Now!”
http://www.eutimes.net/2013/03/russian-leader-warns-get-all-money-out-of-western-banks-now/

 

Medvedev demande aux russes de se retirer du système bancaire occidental

Un « bulletin d’information » du ministère des Affaires étrangères (MAE) envoyé aujourd’hui aux ambassades du monde entier conseille aux citoyens et aux entreprises russes de commencer à se défaire « immédiatement » des actifs qu’ils détiennent dans les banques et institutions financières de l’Ouest, le Kremlin craignant de façon grandissante que tant l’Union européenne et que les États-Unis se préparent pour le plus grand hold-up de richesse privée dans l’histoire moderne.

Selon ce «bulletin d’information urgent», cette mise en garde a été faite à la demande du Premier ministre Dmitri Medvedev qui, plus tôt aujourd’hui a émis une alerte à propos des manoeuvres des institutions bancaire occidentales contre le membre de l’union européenne qu’est Chypre en déclarant :

« Toutes les erreurs possibles qui pourraient auraient pu être commises ont été faites par elles, la mesure qui a été proposée est de nature confiscatoire, et d’un caractère sans précédent. Je ne peux pas le comparer avec quoi que ce soit mis à part… les décisions prises par les autorités soviétiques … quand elles ne se préoccupaient des économies de la population. Mais nous vivons au 21e siècle dans les conditions de l’économie de marché. Tout le monde a insisté pour que le droit à la propriété privée doivent être respectés ».

Les déclarations de Medvedev font écho à celles du président Poutine, qui a de même mis en garde à propos de la saisie de fond privés sans précédent à Chypre l’appelant «injuste, non professionnelle, et dangereuse. »

Dans notre précédent rapport du 17 mars intitulé « Reculs en Europe après le choc après du raid des Bankster, les États-Unis sont les suivants » nous avons noté que des entités russes ont de 23 à 31 milliards € dans des prêts transfrontaliers à des entreprises chypriotes liées à Moscou, et 9 € milliards € déposés auprès de banques chypriotes qui risquent d’être confisqués par banksters de l’UE.

Source: eutimes.net via les chroniques de Rorschach

23/03/2013

Braquage à l'européenne : L'UE et le FMI organisent le blocus monétaire de chypre. C'est la guerre économique et financière !

Effectivement c'est la guerre contre les USA et les Banksters sionistes les promoteurs du Nouvel Ordre Mondial !

Il y a deux manières de faire la guerre, la guerre physique avec tout l'arsenal militaire et la guerre économique et financière avec tout l'arsenal financier et bancaire.


Ces deux sortes de guerres mettent toutes les deux, les pays à genoux en les obligeant à s'endetter auprès des banksters qui finissent par s'en rendre les propriétaires.

En effet, un pays endetté n'appartient plus à son peuple mais aux Banksters. Pour la France, ce pays appartient depuis longtemps aux Rothschild.

 

1 - Le premier piège de la dictature a été mis en place lorsque la France a accepté d'être l'un des membres fondateurs de l’ONU à sa création en 1945.
L'ONU qui est le siège du Gouvernement Mondial.

 

2 - Le deuxième piège a été celui d'avoir voté la loi liberticide sur la Banque de France le 3 janvier 1973.

Cette loi est parfois surnommée loi Pompidou-Giscard ou loi Rothschild.

 

Mitterrand disait avant sa mort : "La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C'est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort".

 

3 - Le 3ème piège tendu par les USA et ses alliés sionistes a été celui de créer l'Union Européenne en vue toujours d'instaurer leur Nouvel Ordre Mondial, avec l'appui de groupes occultes qui préfèrent agir par la subversion plutôt que par les élections, comme le disait JF Kennedy.

 

C'est la conséquence de notre manque de vigilance et de notre laxisme qui nous ont amenés là où nous en sommes.

Les français sont trop confiants dans leurs politiques comme ils sont trop confiants dans les religieux.


Et la guerre est bien là à nos portes ! Elle fait des morts parmi les entreprises et parmi les nôtres qui se suicident ou qui meurent de faim dans l'indifférence générale.

 


Ensuite viendra le temps qui n'est pas si loin où les guerres civiles éclateront et où la vraie guerre physique avec l'arsenal militaire arrivera sur nos territoires pour nous calmer si nous nous révoltons en prime.

 

Le malheureux c'est que les gens ne bougent que lorsqu'ils crèvent de faim ou que lorsqu'il est trop tard !

 

Et là nos enfants pour manger ne trouveront pas d'autre moyen pour survivre que de s'enrôler dans l'armée pour aller soi-disant défendre la patrie.

 

C'est ce que les élites attendent que nos enfants meurent dans les guerres génocidaires. 

 

Braquage à l’européenne : L’UE et le FMI organisent le blocus monétaire de chypre

Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie – bAlexandrine Bouilhet, Le Figaro – 20 mars 2013

C’est la guerre ! Un blocus monétaire qui pourrait se transformer en blocus économique, alors que Nicosie se tourne vers la Russie

L'Europe organise le blocus monétaire de Chypre

« La Banque centrale européenne (BCE) a prévenu qu’elle cessait d’alimenter en liquidités les banques chypriotes tant que Nicosie n’accepte pas le plan de sauvetage.

Aussi policé soit-il, Mario Draghi sait employer la force lorsqu’il le juge nécessaire. C’est la méthode qu’il a choisie, à Chypre, pour forcer le gouvernement à accepter le plan de sauvetage de l’UE et du FMI, rejeté par le parlement chypriote mardi.

Après avoir «pris acte» du rejet du plan d’aide par Nicosie, la BCE a sorti son arme de dissuasion massive : le blocus monétaire. Elle a prévenu qu’elle n’alimenterait plus les banques chypriotes en liquidités, tant que le plan de sauvetage UE-FMI ne serait pas accepté. «Les liquidités d’urgence de la BCE ne sont disponibles que pour les banques solvables, or les banques chypriotes ne sont pas solvables tant qu’elle ne seront pas recapitalisées rapidement», a indiqué Jorg Asmussen, l’un des membres du directoire de la BCE.

Jamais la BCE n’avait encore brandi une telle menace. Du coup, le ministre des Finances chypriote et le gouverneur de la banque centrale de l’île n’ont pas d’autre choix que de laisser les banques fermées jusqu’à nouvel ordre…

Eviter des émeutes «comme en Argentine»

«S’ils ouvrent les banques, alors que la BCE bloque l’accès aux liquidités, ce sera la ruée sur les guichets», prévient Gilles Moec de la Deutsche Bank. Certains évoquent un risque d’émeutes comme en Argentine en 2002.

«Les déposants ne pourraient plus retirer du cash, faute de billets suffisants, et ceux qui voudraient faire des virements à l’étranger se verraient répondre que c’est impossible car la banque n »est plus autorisée à le faire par la BCE…», poursuit Gilles Moec, spécialiste des questions monétaires européennes.

En attendant, les distributeurs automatiques de billets fonctionnent toujours à Chypre. Ils sont alimentés par les réserves de la banque centrale chypriote. Combien de temps cela va-t-il durer ? Nul ne le sait. Cela dépendra des réserves en «cash» de la banque centrale locale qui, selon les pays, peuvent permettre de «tenir un siège» d’après les experts … Plus grave encore : les entreprises, notamment les compagnies aériennes chypriotes ne pourront bientôt plus payer leurs factures de kérosène, faute de pouvoir faire des virements à l’étranger… Si la situation se prolonge, le blocus monétaire peut très vite se transformer en blocus économique. Du jamais vu dans l’Union européenne !

Les Proches des Politiciens ont déjà viré leurs fonds

Comme en Grèce où la maman de Papandreou s’est retrouvée à cacher 550 millions de dollars dans des enfers fiscaux ; voici maintenant Chypre et ses élites corrompues. Certains connaissaient les projets de taxation des dépôts bancaires. Et ils auraient fait des virements, à temps. 4,5 milliards d’euros envolés à l’étranger, la semaine dernière.

« Des enquêtes doivent être menées et des noms doivent être publiés, ceux de tous ces hommes d’affaires, politiciens, proches des politiciens, qui les jours derniers ont fait des retraits importants et peut-être transféré l’argent à l’étranger. » a demandé Marinos Sizopoulos, du parti d’opposition Edek.

dessin-stephff-photo-dna-16-compo

Chypre : La troïka (UE/FMI/BCE) se tire une balle dans le pied

A qui appartient donc votre argent ??

??????????????

«Jamais je n’aurais pensé qu’ils allaient, d’une manière totalement inédite, recourir au vol de l’argent des gens sur leurs comptes bancaires… Ils savent qu’à l’instant où un pays fait défaut, tout le château de cartes s’effondre et des pays comme l’Allemagne subiraient des pertes énormes, peut-être jusqu’à un trillion [1000 milliards] d’euros… Ils sont prêts à faire n’importe quoi, littéralement n’importe quoi, pour maintenir l’euro à flots et c’est pourquoi ils ont recouru, comme je l’ai dit, à ce qui ne peut être considéré que comme du vol. Maintenant qu’ils l’ont fait dans un pays, ils sont capables de le faire en Italie, en Espagne, au Portugal ou ailleurs et le message que cela envoie aux personnes qui ont de l’épargne dans ces pays, c’est : sortez votre argent pendant que vous le pouvez encore ».

Nigel Farage

Nigel Paul Farage, né le 3 avril 1964 à Farnborough, Londres, est une personnalité politique britannique, chef du Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP) de 2006 à 2009. Il est également député européen et coprésident du groupe Europe libertés démocratie (ELD) avec Francesco Speroni, depuis le 1er juillet 2009.

Il dit défendre les « valeurs de démocratie pour les nations », et s’est opposé à l’adoption d’une constitution européenne en invoquant le « non-respect des votes des peuples européens » (notamment français, irlandais et néerlandais), ainsi que l’absence de référendums pour l’immense majorité des pays européens.

http://resistanceinventerre.wordpress.com/2013/03/23/leur...

21/03/2013

MEGA-ALERTE DE NIGEL FARAGE, député européen : SORTEZ VOTRE ARGENT DES BANQUES PENDANT QU'IL EN EST ENCORE T EMPS !!!

A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR DE VOUS !

Et voici quel était l'objectif de la secte européiste du Bilderberg Group autres promoteurs du Nouvel Ordre Mondial.

Ruiner les pays et les peuples européens et organiser le plus grand hold-up de tous les temps en ponctionnant à présent, l'argent sur vos comptes bancaires !

Et surtout laissez votre argent bien au chaud dans les banques en conservant la douce illusion que le système va repartir et que ce n'est que passager !

Cessez de rêver, le système doit s'écrouler et vous avec, si vous ne prenez pas vos précautions dès maintenant !

Cela fait des mois que nous vous prévenons, vous ne viendrez pas vous plaindre quand vous ferez partie des braqués par les banksters !

Bizarre non, que cela se passe juste à l'avènement du Nouveau PDG Jésuite de la Sté privée du Vatican ?

Surtout que cela vise les finances Russes. Encore une attaque contre les communistes par le Vatican, les Banksters sionistes et les USA ?

 

Chypre : les dépôts bancaires taxés de 6,75% à 9,9%

http://www.rmc.fr/editorial/359964/chypre-les-depots-banc...

Chypre : le président présentera un "plan B" jeudi
http://www.lepoint.fr/monde/chypre-doit-trouver-une-alter...


 

NIGEL FARAGE: SORTEZ VOTRE ARGENT DES BANQUES PENDANT QU'IL EN EST ENCORE TEMPS
du 20 au 22 mars 2013 : MEGA-ALERTE car Bruxelles a décidé de prolonger la fermeture des banques au delà de jeudi... avec une très certaine instauration des contrôles de capitaux, lire ici Reuters. Selon les toutes dernières informations, les banques seront fermées jusqu'au 26 mars! Même dans son pire cauchemar, Ni Farage ni personne n'avait pas vu arriver la catastrophe aussi rapidement, juste en quelques jours. A 1'50'' Farage demande clairement au public de retirer son argent de leurs banques... AU MOINS VOUS SAVEZ POURQUOI LES BANQUES FRANCAISES ONT PREVU LE COUP ET NE VOUS PERMETTENT DE RETIRER QU'ENTRE 500 et 1500 euros !!! Vous devez agir.

Dans tous les cas, Chypre est au bord de la révolte, une révolte d'autant plus légitime que Bruxelles, sous la pression de Washington, veut braquer l'argent russe. Imaginez la situation inverse, Moscou poussant l'Ile de Jersey, ou mieux, le Luxembourg, à taxer les multinationales et l'argent sale américain et anglais. Poutine ne va pas aimer, mais pas du tout. Et la zoneuro est morte. Plus d'espoir de stopper la contagion.

Farage: EU wants to steal money from Cypriots bank accounts
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=JMf_KwQ2Xlk

INCROYABLE: LE PEUPLE EST VOLE PAR L'UNION EUROPENNE + FERMETURE DES BANQUES CHYPRIOTES JUSQU'A MERCREDI
du 18 au 21 mars 2013 : Cette fois ça y est, la crise qui n'a jamais existé, a montré son visage tout comme l'euro qui devait nous apporter la stabilité: pour le sauver d'une faillite des banques chypriotes, Bruxelles a imposé une taxe de 7% à 10% sur TOUS LES DEPOTS dans les banques chypriotes, et ceci afin que 10 milliards d'euros puissent être rassemblés pour sauver le système d'une méga faillite qui aurait immédiatement déclenché une autre série de faillites,
lire ici la BBC où un homme attaque une banque avec un bulldozer. Mais, mais, la furie de dimanche a été telle que ces fous de Bruxelles ont décidé de réviser les pourcentages. Autre configuration possible donc: "the tax would be less than 5% for deposits under 100.000 euros, under 10% for deposits between 100.000 and 500.000 euros, and over 13% for deposits greater than 500.000 euros" Une girouette à suivre de près donc.

Une chose est certaine, VOTRE ARGENT N'EST PLUS EN SECURITE A LA BANQUE...

La situation à Chypre vue par une résidente chypriote
http://www.youtube.com/watch?v=GQpJ2f_W83I&feature=player_embedded


Κύπριος πήγε με εκσκαφέα στην τραπεζα.
http://www.youtube.com/watch?v=zgGV3-lNfKU&feature=player_embedded


            "Money will be cut from accounts by Tuesday morning", nous dit Cyprus Mail. Vous êtes un père de famille, vous avez 30.000 euros d'économies de côté? Boum, l'Etat chypriote va prendre tout de suite 2.000 euros sur votre compte pour le remettre dans les banques en faillite... Si ce n'est pas un pur braquage, alors je ne m'y connais pas en presse!!!

C'est du vol pur, mieux: un parfait hold-up des petits épargants (et des oligarques russes), une agression du peuple en plein jour, effectué par les politiciens chypriotes, européens et du FMI, alors qu'ils sont censés protéger justement le peuple qui les ont élus!!!

Cela vous montre aussi que la démocratie est morte puisque les représentants du peuple dépouillent le peuple.

Il est clair que cette information (évidemment BFM et I-Tele en ce dimanche après-midi n'insistent pas) a provoqué une ruée sur les banques et qu'en moins de temps qu'il faut le dire, les DABs ont été vidés de leur contenu par les habitants (au fait, savez vous que la France doit 9 milliards à Bruxelles? lire ici le Figaro)

Vu sur Agoravox: "Inouï! Les ministres des finances de l'UE se comportent comme de vulgaires gangsters. Ce vendredi, ils ont décidé de se servir directement dans les comptes des particuliers! Un hold-up en col blanc qui risque bien de créer un vent de panique en Europe et de lancer un immense bankrun".

Notre lecteur Ozzo nous apporte des précisions: "Voici une Vidéo du journal de la tv chypriote RikSat à propos d'un Chypriote qui a menacé de foncer dans sa banque avec sa pelleteuse pour récupérer son argent. En effet, il est venu retirer son argent à la banque comme tous les Chypriotes (suite à l'annonce de la taxation de tous les avoirs bancaires) et il a trouvé la banque fermée... Il dit que pour l'instant il en reste au stade de la manifestation pacifique. Il s'appelle Christos Karantokis et il dit manifester ainsi contre le fait qu'on avait prétendu aux Chypriotes qu'on ne toucherait pas aux avoirs bancaires alors que finalement on y touche...

Selon la présentatrice du journal, l'accord passé entre Chypre et l'Eurogroupe à Bruxelles prévoit que la taxation est de 6,75% pour les dépôts bancaires de 1 euros à 100.000 euros. Et de 9,9% pour les dépôts de plus de 100.000 euros. Personne ne s'attendait à ce que les dépôts de 1 à 100.000 euros soient taxés! Rappelons qu'en 1974 l'économie chypriote a été détruite par l'invasion turque. Le nord est toujours occupé par l'armée turque mais les Chypriotes se sont battus pour reconstruire leur économie dans la partie libre de l'île (au sud). Maintenant on est en train de détruire leur économie purement et simplement". Lire aussi Le Monde pour ceux qui n'y croient pas encore.

Nicolas-Dupont Aignan a été le premier politique à réagir "Avec une taxe exceptionnelle de 6,75% pour tous les dépôts bancaires de moins de 100.000 euros et de 9,9% au-delà de ce seuil, les Chypriotes vont devoir payer un lourd tribut sur l'autel de l'euro. Loin de garantir leur épargne, la monnaie unique est devenue un facteur d'insécurité.

L'euro était censé apporter la croissance, il a plongé le continent dans la récession. L'euro était censé protéger les peuples européens, les pays avec la monnaie unique sont ceux subissant le plus durement la crise depuis 2008. L'euro était censé apporter la stabilité, les épargnants chypriotes se ruent aujourd'hui aux guichets pour sauver leurs économies. Bref l'euro est une calamité.

L'UE est décidément une secte. Et les dirigeants européens sont des disciples soumis sans aucune liberté de conscience. Comment expliquer autrement ce fanatisme moderne pour la monnaie unique ? Pourquoi tant de sacrifices pour rien?

Le président chypriote Nicos Anastasiades le dit lui-même, ce choix "douloureux" est guidé par une "éventuelle sortie de l'euro". Mais on a envie de lui dire comme à tous ces dirigeants européens soumis: et alors? Qu'a apporté l'euro aux peuples européens qui justifie aujourd'hui qu'on veuille le sauver par tous les moyens? Rien, absolument rien."

Dans tous les cas, vous voyez le mensonge des députés et des ministres qui ont préféré parler du mariage homo plutôt que traiter la crise. Vous, nous, vivons des moments historiques car ce qui vient de se passer à Chypre va se passer à un moment donné en Espagne, au Portugal, en Italie et en France.

Dans tous les cas, sachez que si vous avez de l'argent en banque, eh bien l'Etat peut vous braquer 10% ou plus sur simple décision de ces voyous de Bruxelles qui le font surtout pour sauver les grandes banques américaines...

http://www.jovanovic.com/blog.htm


24/02/2013

"Lobby gay": le Vatican fustige "médisance" et "calomnie" !!! Le théâtre géopolitique continu e !

Ah ! Ah ! Ah !

Vraiment, si ce n'était pas aussi grave,  il y a de quoi se marrer avec leur théâtre géopolitique !
 
Le Vatican n'est qu'un instrument politique comme toutes les religions et tous les partis politiques qui ont pour objectif géopolitique de diviser les peuples, de participer avec leurs services secrets et armées secrètes à orchestrer les guerres de religions, d'invasion, de colonisation, en usant d'infiltrations diverses pour établir leur Nouvel Ordre Mondial !
 
Quoi de plus discret pour s'infiltrer partout que les religions et les religieux ?
Qui oserait mettre en doute ceux qui empruntent les noms de Dieu et de Jésus qui sont leurs meilleures immunités ?
 
Vatican : Les services secrets et armées secrètes du Vatican
 
Le porte-parole Jésuite du Vatican, n'est pas content le Monsieur !
 
Faut pas dévoiler des vérités pour ne pas influencer le conclave et l'élection du futur Pape qui a déjà été choisi depuis belle lurette !
 
Ils ne nous prendraient pas pour des imbéciles par hasard avec leur conclave qui se tient soi-disant à Huis-Clos ?

Huis-clos ?
 
Ce n'est pas à huis-clos qu'a été élu le président de l'Europe Van Rompuy par le Bilderberg Group et la Trilatérale commission ?

Est-ce qu'ils ont demandé l'avis des Peuples Européens pour élire le Président de l'UE ?
 
Van Rompuy choisi par le groupe BILDERBERG
pour la présidence de l'UE

 
Ce n'est pas à huis-clos que Sarkozy avec la complicité du Parle-MENT nous ont imposé le Traité liberticide de Lisbonne ?

Est-ce qu'ils vous ont demandé votre avis dans les pays de dictature ?
 
Pour le Vatican, c'est la même chose, on ne vous demandera pas votre avis et comme le Vatican est un gouvernement politique indépendant comme les autres, leurs chefs politiques mafieux bénéficient aussi de l'immunité !
 
Sauf qu'ils se sont collés en prime l'image de "Dieu" pour tromper les peuples, !
 
Ne vous y trompez pas avec toute cette mascarade géopolitique théâtrale, ils continuent à faire avancer leurs plans d'instauration du Nouvel Ordre Mondial !
 

"Lobby gay": le Vatican fustige "médisance" et "calomnie"

Le porte-parole du Vatican s'en est pris violemment aux articles de presse faisant état d'intrigues dans les hautes sphères du Saint-Siège et de l'existence d'un "lobby gay", les qualifiant de "médisance et désinformation."

Le 23/02/2013 à 10:25
Mis à jour le 23/02/2013 à 13:54
Les rumeurs vont bon train sur les raisons de la démission de Benoît XVI. Le porte-parole du Vatican les dément fermement. (BFMTV) 
 
Le Vatican proteste. Alors que circule la rumeur sur un "lobby gay" qui serait à l'origine de la démission du pape Benoît XVI, le porte-parole du Vatican s'en est pris violemment aux articles de presse faisant état de ces intrigues, les qualifiant de "médisance, désinformation, voire calomnie", dans une interview à Radio Vatican.

"Certains cherchent à profiter du mouvement de surprise et de désorientation" après la démission historique annoncée par le pape Benoît XVI, "pour semer la confusion et jeter le discrédit sur l'Eglise et son gouvernement", a dénoncé le père Federico Lombardi qui y voit "des pressions inacceptables" sur le prochain conclave chargé d'élire le nouveau pape.
(Note : Qui pourrait exercer des pressions sur l'élection du prochain Pape ? Les Rothschild, les banskters, les Jésuites Lucifériens, le Bilderberg Group, la Trilatérale Commission, les USA, Israël, l'Angleterre, le complexe industrialo-militaire pour lesquels le Vatican travaille et pour lequel le Pape est le meilleur VRP ? Qui peut faire ingérence dans l'élection du Pape celle-ci étant secrète, comme d'hab et se tenant à huis clos entre 117 cardinaux ? Qui peut influencer l'élection du Pape quand nous savons que comme en politique le Pape a déjà été choisi ?)

"Les pressions se multiplient" (Note : De quelles pressions s'agirait-il lorsqu'il s'agit de faire ressortir la vérité ?)

"Nous n'avons pas, et c'est heureux, à porter la douleur pour la mort d'un pape aimé, mais une autre épreuve ne nous est pas épargnée: la multiplication des pressions et des considérations étrangères à l'esprit dans lequel l'Eglise voudrait vivre ce temps d'attente et de préparation", poursuit le père jésuite.

(Note : Une preuve de plus qu'il y a bien des jésuites au Vatican qui mènent la barque ! )


La presse italienne a fait sensation cette semaine en évoquant la présence d'un "lobby gay" au sein du Vatican, qui serait victime de chantage de laïcs auxquels ils seraient liés par des liens de "nature mondaine".

(Note : Et ces scandales sexuels qui ont déjà été dénoncés en 2010, il faut les oublier ? ICI et ICI

Le Vatican a aussi fustigé les allégations de scandales financiers et sexuels dans la Curie romaine, les qualifiant d'"informations fausses" visant à "conditionner" le futur conclave.

(Note : Il a la mémoire courte le Jésuite, ce n'est pas la Banque d'Italie qui a donné l'ordre à la Deustch Banks de bloquer les terminaux du Vatican qui ne se pliait pas aux lois bancaires internationales contre le blanchiment d'argent ? Il est vrai que pour ne pas se plier à ces lois contre le blanchiment d'argent, le Vatican a trouvé d'autres solutions avec des banques et des groupes bancaires privés Suisses.

Ce n'est pas la preuve qu'il y a des scandales financiers au Vatican ? Ils ne nous prendraient pas pour des imbéciles par hasard ou pour des amnésiques ?

Une question : qui pourrait conditionner ou influencer le futur conclave et le choix du futur Pape puisque cette élection est une élection qui se tient à huis clos entre 117 cardinaux ? )

http://www.bfmtv.com/international/lobby-gay-vatican-fustige-medisance-calomnie-455892.html