Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2010

Boycott, Congo, Roi des Belges, retraites, sécu en Iran, privatisation...


CATASTROPHES EVITABLES :

Elisabeth Brindesi - Accidents ferroviaires, rançon de la rentabilité
Privatisation du chemin de fer: le remède miracle pour relancer l'industrie automobile ?

Robert Parry - Iran : les médias en route pour un remake du fiasco irakien
Une guerre passe toujours par le contrôle des informations

ANTISEMITISME ?

Rosita Rucki-Bernard - Ma réponse aux intimidations de Michèle Alliot-Marie
Le boycott des produits israéliens: discrimination ou assistance à Palestiniens en danger?

Abdellah Boudami - De l'antisémitisme à l'islamophobie : les hoquets de l'Histoire
Quel Zola aura le courage d'un nouveau « J'accuse ! » ?

Investig'Action - David Ben Gourion mérite-t-il une esplanade à Paris ?
Israël s'installe encore un peu plus dans le coeur de la ville lumière

Souhail Chichah - Supplique à Mon Roi
"Belgo-Marocain, j'ai l'insigne honneur d'être le sujet de deux Majestés"

AFRIQUE :
David Smith - Congo : Terminator dans le luxe, casques bleus dans la contemplation
Au moins à Hollywood, c'est les gentils qui gagnent à la fin

POLITIQUES SOCIALES :
Pascal Sacré - Le système de santé en Iran : un modèle pour les Etats-Unis
Un pédiatre du Mississippi s'inspire de l'Iran pour sauver sa région du désastre

Martine Bulard - Retraites, idées fausses et vrais enjeux
Non, il n'y a pas de fatalité sur la question des retraites !

AMERIQUE LATINE :
Naomi Klein - Chili : Tremblement de terre et lois sur les constructions
Le Wall Street Journal encense Friedman au lieu d'Allende: l'amour rend-il menteur?

Fidel Castro - « Ma dernière rencontre avec Lula »
"Le métallo est devenu un homme d'État que l'on écoute avec respect"

VIDEO :

"On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici !"
Court métrage pour la régularisation des travailleurs sans papiers

 


Petite banniere 400x50

 

01:10 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

12/03/2010

Interview de Francis Lalane qui pète les plombs sur la politique

OUIFM Johann Roques, l'interview Francis Lalane
http://www.wat.tv/video/ouifm-johann-roques-interview-29k...

 

 

Petite banniere 400x50

 

06:56 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Révélations 4 - Février 2010

Géopolitik 14 janvier 2010 1/2

http://www.dailymotion.com/video/xc8bca_géopolitik-14-jan...


Géopolitik 14 janvier 2010 2/2

http://www.dailymotion.com/video/xc8brp_géopolitik-14-janvier-2010-2-2_news



DES CITOYENS PRENNENT CONSCIENCE DES PERSPECTIVES FINANCIERES ET ECONOMIQUES !

Le 21/02/2010

 

" C dans l'air ", France5 le 19/02/10" C dans l'air ", France5 le 19/02/10

En effet, un certain nombre de citoyens ont à présent pris conscience, ou du moins inconsciemment, que l'actuelle crise financière et économique a été fomentée par l'oligarchie financière dans l'objectif ultime de mettre à terre les banques nationales ainsi que les Etats-nations. D'ailleurs, l'on constate qu'il n'y a aucune ligne directrice en matière de politique monétaire et financière émanant des gouvernements des Etats-nations. Et pour cause : c'est bel et bien l'oligarchie financière ( 8 familles à la tête de la Fed) qui dirige intégralement la manoeuvre à leur unique profit et au détriment des Etats-nations. Objectif : constituer un Gouvernement mondial unique apatride et dictatorial !

Dernier exemple, en date du 19/02/2010, à l'occasion de l'émission "C dans l'air" diffusée sur la chaîne de télévision France5 dont le sujet du jour titrait : " le monde immoral de la Finance ".

Ainsi, à la fin de l'émission, entre autres 4 questions de télespectateurs (en ayant initialement à l'esprit l'inquiétude sur la dette publique grecque) ont été posées aux invités de l'émission :

1) " Peut-on craindre un effet domino qui s'étendrait à l'Europe entière ? "

2) " J'ai des sueurs froides en vous écoutant, soyez plus concrets, plus clairs. J'ai envie de retirer mes maigres avoirs de ma banque ".

3) " Qui dirige l'Europe en ce moment ? Vous le savez, vous ? Que disent-ils sur la Grèce ? Où sont-ils ? Que font-ils ? Que proposent-ils ?

4) Pourquoi les Etats n'ont-ils pas les moyens de neutraliser les banques prédatrices comme Goldman Sachs ? ".

http://revelations4.blogs.fr/

Petite banniere 400x50

 

01:47 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

11/03/2010

La visite en Afghanistan du président iranien



Mercredi, 10 Mars 2010 20:53

IRIB - A la tête d’une haute délégation, le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, s’est rendu, aujourd’hui, à Kaboul, où il a rencontré son homologue afghan, Hamid Karzaï.

L’objectif de cette visite de 24 heures était d’accroître les relations entre l’Iran et l’Afghanistan. Dans la nouvelle conjoncture régionale, l’Iran a des solutions à proposer, pour résoudre les problèmes de l’Afghanistan. Les deux nations, iranienne et afghane, partagent des affinités historiques, culturelles, linguistiques et religieuses, des affinités qui ont créé des liens très profonds entre les deux pays voisins. Ceci étant dit, les relations entre l’Iran et l’Afghanistan sont d’une importance primordiale, pour diverses raisons; des relations qui ont connu, d’ailleurs, des hauts et des bas, du fait des ingérences des puissances étrangères.

 

Depuis des années, l’Afghanistan fait l’objet de la convoitise des puissances étrangères, un phénomène colonial qui a abouti, après l’événement suspect du 11 septembre 2001, à l’attaque américaine et à l’occupation de ce pays. Des phénomènes néfastes, tels que la culture du pavot, la production et le trafic de drogue, la misère chronique due à l’insécurité et à l’instabilité politiques, ainsi que la présence des forces étrangères, ont abouti au terrorisme, aux violences et au massacre impitoyable des femmes et des enfants afghans. Ceci dit, l’expérience a démontré que le peuple afghan ne tolère guère la présence des forces étrangères dans son pays. Aujourd’hui, en dépit de toutes les difficultés, le peuple afghan garde bon espoir pour l’avenir.

 

La politique de l’actuel gouvernement de Karzaï est d’entretenir de meilleures relations avec les pays voisins, et l’Iran occupe une place de choix, dans la politique étrangère de Kaboul. Au cours de ces 30 dernières années, la République islamique d’Iran n’a ménagé aucun effort, pour contribuer à la résolution des problèmes et des difficultés auxquels est confronté le peuple afghan. L’Iran a apporté son soutien au gouvernement afghan, issu de l’expression de la volonté du peuple, tout en apportant ses contributions à la reconstruction et à la stabilisation de l’Afghanistan.

 

En outre, l’Iran et l’Afghanistan sont deux pays membres de l’Organisation de la Conférence islamique et de l’Organisation de la coopération économique, l’ECO, et ils sont avec le Tadjikistan, les trois pays persanophones de la région. L’Iran et l’Afghanistan sont résolus à promouvoir leur coopération, notamment, dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et le rejet de la domination et de l’hégémonie étrangères, et c’est exactement dans le cadre d’une telle logique, que doit être évaluée la visite du président iranien, en Afghanistan.


http://french.irib.ir/index.php/commentaires/32123-la-vis...

Petite banniere 400x50

 

03:12 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Ahmadinejad accuse les Etats-Unis du « plus important vol de l’Histoire »



Intervenant devant les représentants du D8 (un groupe de 8 Etats en développement composé du Bangladesh, de l’Indonésie, de l’Iran, de la Malaisie, du Pakistan et de la Turquie), le président iranien a dénoncé le système financier mondial.

Pour Mahmoud Ahmadinejad, les Etats-Unis ont imprimé au cours des 30 dernières années pour 29 000 milliards de dollars en bons du Trésor et en billets, sans contrepartie réelle. Avec cette monnaie fictive, ils se sont emparés des principales richesses mondiales, réalisant le « plus important vol de l’Histoire humaine ».


Petite banniere 400x50

 

03:02 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!