Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2014

Gaza: le stratagème de Netanyahu?!! Et la propagande médiatique sur le prétendu cessez le feu proposé au Hamas !

Voici l'ambiance qui règne réellement à TEL-AVIV après les attaques répétées des brigades militaires sur TEL-AVIV, Israël, le centre d'espionnage et la centrale nucléaire de DIMONA et qui ont poussé NETANYAHU à se reprocher de son ami : l'EGYPTE pour proposer un simulacre d'accord de cessez le feu au Hamas qui n'a jamais reçu la proposition officielle de la part l'état sioniste, accord fantôme qui a été rejeté par le HAMAS et le Jihad Islamique qui a poursuivi  ses opérations militaires et qui n'a donc violé aucun accord ni aucune trêve, comme Netanyahu et l'état sioniste voudraient nous le faire croire !

Le stratagème de NETANYAHU consistait à faire croire à l'opinion internationale par le biais de la propagande médiatique perfusée auprès des naïfs que l'état sioniste avait la bonne volonté de proposer des accords bidons de cessez le feu, au HAMAS et qu'en cas de refus de sa part, cela légitimerait auprès de l'opinion internationale qui ne manque pas de réagir contre les actes criminels commis par l'état sioniste contre les Palestiniens, sa légitimité à défendre Israël.

On vous laisse apprécier l'ambiance qui règne réellement dans l'état sioniste !

mardi, 15 juillet 2014 07:39

Israël : "Netanyahu, dégage"!!

IRIB- Les appels à la démission de Netanyahu se multiplient en Israël. le plus sérieux d'entre eux vient d'être lancé par le vice ministre israélien de la Guerre, Danny Danon . selon la chaine d'Al Aqssa, "le vice ministre israélien aurait affirmé : Israël a échoué dans sa guerre contre Gaza . Netanyahu devra démissionner"!!
 

Mardi, 15 juillet 2014 10:08

Gaza: le stratagème de Netanyahu?!!

 

Gaza: le stratégème de Netanyahu?!!

IRIB- Critiqué de toute part pour sa gestion catastrophique de la guerre, lâché par ses paires, heurté aux dizaines d'appels à la démission, Netanyahu cherche à sortir du guet-apen gazaouite la tête haute : sur qui peut -il compter?

Même les Etats-Unis viennent de le mettre en garde contre une aventure terrestre qui pourrait être l'occasion de la découverte des surprises encore plus grandes et plus désagréables que ceux dévoilées au cours de l'offensive aérienne contre Gaza!!

Netanyahu se tourne donc vers un vieil ami : l'Egypte.

 

 

Alors que certaines informations font état de sa disponibilité à acheter "l'arsenal militaire " du Hamas à 50 milliards de dollars, somme qu'il réunirait sans doute avec l'aide de ses amis qataris, ses propos de ce mardi trahissent le fond de sa pensée : Israël considère la trêve proposée par l'Egypte comme un prélude au désarmement" de la bande de Gaza!! " et heureusement qu'il ne manque pas d'air !

 

 Au cours de ses entretiens avec le ministre allemand des AE, Netanyahu a menacé "d'intensifier ses raids contre Gaza, si le Hamas n'acceptait pas le principe du cessez le feu" . " si le Hamas refuse ( la trêve, Israël aura la légitimité internationale nécessaire pour exacerber ses raids" !

 

Le problème est que légitimité ou pas, cela fait plus de 60 ans qu'Israël jouit du quitus occidental pour prendre d'assaut la Palestine et s'en sortir totalement indemne!

La réalité est que le cessez-le-feu en question qui consiste dans son ébauche à une cessation des attaques de part et d'autre et à une ouverture des points de passage de Gaza vers le monde extérieur ne peut masquer une chose : la défaite totale d'Israël . Le vice ministre de la Guerre l'a reconnu et a appelé à ce que Netanyahu rende son tablier, mais le PM sioniste n'est pas assez fin pour comprendre que l'époque où il menaçait Gaza et la Palestine est d'ores et déjà révolu... comme le dit l'un des hauts commandants du Jihad islamique, ce n'est plus désormais Israël qui décide du début et de la fin de la guerre : c'est la Résistance. Et la fin de la guerre, Netanyahu la souhaite-il vraiment ou toute cette histoire de trêve n'est qu'un échappatoire de plus pour "un rat piégé" qui cherche desespérément un bouée de sauvetage ?!!!

 

 

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/332945-gaza-...

mardi, 15 juillet 2014 17:57

Netanyahu se venge de Danny Danon!!

 
IRIB- le premier ministre du régime d'Israël vient de limoger le vice ministre de la Guerre pour l'avoir critiqué sur sa "gestion catastrophique de la guerre" !! Danny Danon avait qualifié le feu vert de Netanyahu à la trêve d'humiliation avant d'appeler netanyahu de rendre tablier !

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/333013-netanyahu-se-venge-de-danny-danon

Le Hamas n’a encore reçu aucune proposition officielle de trêve

Nous noterons dans cet article que le Hamas n'a eu aucune proposition officielle de la part d'Israël qui voulait négocier le désarmement du Hamas et mieux que l'état sioniste voulait l'acheter pour la somme de 50 milliards de dollars, comme nous pouvons le voir dans cet article :Netanyahu veut "acheter" le désarmement du Hamas!!!

La confirmation dans l'article ci-dessous que le Hamas n'a jamais reçu officiellement une quelconque proposition de trêve, ce qui lui permet de rejeter un accord fantôme et de poursuivre les opérations militaires de défense de la Palestine.

Israël/Palestine: le Hamas rejette l'offre de trêve de l'Égypte à Gaza

En fin d'article, il est écrit que le conflit menace de s'étendre aux frontières d'Israël, sauf que comme nous le verrons dans d'autres articles traitant des avancées des brigades armées du Hamas, depuis le début de l'opération de défense, il n'existe plus un endroit sûr en Israël qui ne puisse être à l'abri des missiles et des drones des brigades armées de Palestine. Ce dont nous eu déjà confirmation dans le précédent article : Israël a perdu sa profondeur stratégique!!!

 

mardi,15 juillet 2014 05:29

Le Hamas n’a encore reçu aucune proposition officielle de trêve

 

IRIB- « Le Hamas n’a encore reçu aucune proposition officielle de  trêve dans la bande de Gaza », a déclaré le porte-parole du Mouvement de la Résistance islamique de la Palestine, Hamas.

Sami Abou Zohri, porte -parole du Hamas, a réagi, mardi matin, aux nouvelles selon lesquelles l’Egypte aurait fait une proposition pour décréter la trêve entre Palestiniens et Israéliens. Il a souligné que la trêve ne serait pas possible sans la signature d’un accord.
 
«Le désarmement de la Résistance est inadmissible car le peuple palestinien fait l’objet d’occupation. Alors, il revient à la Résistance de défendre, par tous les moyens, les droits légitimes des nations faisant l’objet de l’occupation », a déclaré Abou Zohri dans un communiqué de presse.
 
Le président de l’Autorité autonome palestinienne, Mahmoud Abbas, avait salué la proposition de l’Egypte sur le décret d’une trêve, à partir de mardi, dans la bande de Gaza. Il a demandé aux deux parties de respecter le cessez-le-feu. Le plan égyptien inclut la cessation, par les deux parties, des actes hostiles, la réouverture des points de passage, la facilitation de la circulation des individus et celle du transfert des marchandises via les points de passage de Gaza.
 
Le Hamas avait, auparavant, réclamé la cessation des attaques israéliennes contre la bande de Gaza, la libération des prisonniers palestiniens et la levée entière du blocus de Gaza avant de signer un accord de cessez-le-feu.    http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/332898-le-ha...

 

15/07/2014

Netanyahu veut "acheter" le désarmement du Hamas!!!

Bien sûr ! Comme si un pays colonisé et une population dévastée depuis plus de 60 ans, pouvaient accepter de se faire acheter par le psychopathe de Netanyahu, alors qu'ils sont chez eux en Palestine !

C'est à ces conditions qu'il réclamait la trêve !
Pour désarmer les armées de la résistance du Hamas !

On voit qu'il est désespéré et impuissant face aux débordements en Israël par les armées de la résistance du Hamas !

Lundi, 14 juillet 2014 10:03

Netanyahu veut "acheter" le désarmement du Hamas!!!

 
 
 
 
IRIB-A en croire Yediot Aharonot, le régime sioniste entend proposer au Hamas une somme de 50 milliards de dollars en échange de son désarmement militaire!!
 
Selon Sama, c'est le journal israélien Yediot Aharonot qui confirme cette information :
 
" Israël est prêt à payer 50 milliards de dollars au Hamas pour que le mouvement dépose ses armes et accepte la trêve du Conseil de sécurité"!
 
Israël demanderait aussi des garanties internationales pour que la trêve soit respectée .
 
L'Egypte, le Qatar et la Turquie tentent visiblement de convaincre le Hamas d'accepter le principe d'une trêve. Le Hamas politique, celui de Méchaal et Haniyeh aurait pu accepter cette offre, vu leur passé dans l'affaire syrienne, il n'en reste pas moins vrai que la riposte de la résistance, telle qu'elle se déroule en ce moment, c'est la branche armée du mouvement qui la mène. 
 
Les brigades Qassam ont rejeté toute idée de trêve avant que la partie israélienne n'ait accepté ses conditions : la libération des palestiniens enlevés au cours du rapt de ces derniers jours, la levée totale du blocus, le contrôle du point de passage de Rafah par les instances internationales en font partie...
 
 
 

GAZA : Encore une fois, Israël est vaincu !

Dernière tribune de Gilad Atzmon, jazzman et militant antisioniste britannique, né en Israël et résidant actuellement à Londres.

Infos internationalesTraduction

  • : Jonathan Moadab
  • 15 juillet 2014

Alors que le ministère israélien a annoncé plus tôt aujourd’hui qu’il acceptait les termes de l’accord de cessez-le-feu égyptien, les combattants de la liberté palestiniens ont poursuivi leurs tirs de roquettes visant l’entièreté d’Israël.

 

La situation est claire. Israël attend avec désespoir une pause dans la violence. Malgré sa « bravoure » infinie, et sa puissance militaire, Israël est en manque d’une capacité militaire et du courage nécessaire pour combattre la résistance palestinienne sur le terrain. L’élite israélienne reconnaît que l’option militaire ne peut résoudre le problème, car l’accentuation de son utilisation diminuerait la marge de manœuvre d’Israël sur le front international.

 

Le Hamas, d’autre part, a remporté sa plus grande victoire militaire, politique, et idéologique jusqu’à aujourd’hui – il a réussi à délivrer quelques messages élémentaires à toute la société israélienne :

 

« Vous vivez sur notre terre palestinienne volée, notre Droit au Retour est élémentaire et non négociable. Vous autres israéliens n’appartenez pas à cette terre, vous ne l’avez jamais été, et vous feriez mieux de considérer vos options immédiatement »

 

Le Hamas a aussi réussi a démonter les tentatives désespérées et manipulatrices du BDS et des juifs de gauche de présenter le conflit comme un problème lié à l’occupation de 1967. La portée et les cibles des missiles palestiniens a livré un message clair aux israéliens et aux agents de l’opposition contrôlée issus de la gauche. La Palestine est un tronçon de terre entre la rivière et la mer. En d’autres mots, plus de discussions stériles concernant la « résolution du conflit ». C’est ou Israël, ou la Palestine. Et aujourd’hui il semble que ça sera la Palestine.

 

La stratégie du Hamas de la semaine dernière a démontré un génie rare dans l’utilisation d’une méthode destinée à capitaliser sur la supériorité technologique israélienne, et du Dôme de Fer en particulier. Qu’est ce qui pourrait être plus intelligent ou plus éthique que de placer Israël sous un tir de barrage constant de roquettes, délivrant votre message essentiel avec des missiles, tout en sachant que personne ne sera blessé ?

 

La semaine dernière, le Hamas a réussi à utiliser la technologie et l’ingénierie israélienne pour ses tactiques opérationnelles. C’est une réussite tactique considérable qui démontre que le leadership palestinien à Gaza est bien plus élaboré que celui de leurs homologues à Jérusalem.

 

Ceci est une répétition d’un modèle historique et culturel juif habituel. Dès que l’élite juive est convaincue que sa domination est établie, un désastre est imminent. Comme Israël a été amené à croire qu’il s’était offert l’ultime et finale réponse technologique à la résistance balistique palestinienne, il a été dévasté de découvrir qu’il avait perdu la guerre sur tous les fronts possibles : militaire, technologique, politique, et éthique.

 

Gilad Atzmon

 

-------------------------

 

Gilad Atzmon (né le 9 juin 1963) est un jazzman et militant antisioniste britannique, né en Israël et résidant actuellement à Londres.

http://www.agenceinfolibre.fr/encore-fois-israel-vaincu/

 

Avec Gaza, les applications "spéciales guerre" font un tabac en Israël

Voir l'article précédent ci-dessous :

Gaza : l'arme psychologique de la Résistance!

mardi, 15 juillet 2014 17:31

Avec Gaza, les applications "spéciales guerre" font un tabac en Israël

Avec Gaza, les applications "spéciales guerre" font un tabac en Israël

 

IRIB-Les applications liées à la sécurité, permettant notamment de suivre les alertes à la roquette en temps réel, font fureur auprès des Israéliens qui y voient une protection supplémentaire dans le conflit avec le Hamas qui s'apparente aussi à une guerre psychologique.

   
Téléchargée près d'un demi-million de fois, l'application pour smartphone "Red Color" (ou "Tseva Adom" en hébreu) est devenue un incontournable du quotidien des Israéliens depuis une semaine: une alerte sonore en temps réel est envoyée à ses utilisateurs à chaque tir de roquette ou d'obus en direction d'Israël. Il y a eu bien plus de 1.000 tirs de projectiles palestiniens, selon l'armée.


 "Lorsqu'elle sonne pour me signaler une alerte à Tel-Aviv, je suis déjà dans l'escalier en train de courir à l'abri (en raison des sirènes d'alerte, ndlr). Elle sert surtout à prendre conscience de l'ampleur de la situation dans le pays, mais j'hésite à la garder car c'est terriblement anxiogène", reconnaît Sophie Taïeb, 37 ans, gestionnaire de communauté à Tel-Aviv.
   
L'application "Red Color", qui sert surtout à faire partie d'une chaîne d'information en temps réel et savoir ce qu'il en est de ses proches dans le reste d'Israël, contribue à diffuser le sentiment d'une "guerre généralisée" qui n'a paradoxalement fait aucune victime côté israélien à ce jour.
   
Or Arbel, l'inventeur israélien de la futile mais très populaire application "Yo!" -- qui a levé un million de dollars fin juin pour ce service qui consiste simplement à envoyer ce mot d'argot à ses contacts -- s'est associé depuis le début de la guerre à "Red Color", selon le site d'information Times Of Israel. Ainsi, un abonné à ces deux services verra par exemple s'afficher sur son écran de téléphone le message: "YOALERTJERUSALEM !"
   
  Application anti-kidnapping
   
Plus sérieusement, l'application "Secure Spaces" propose une carte Google interactive des abris publics anti-aériens les plus proches, qui sont souvent de petits cubes de bétons aménagés dans un renfoncement de la rue ou un parking souterrain.
   
L'autre hit du moment est l'application "anti-enlèvement" qui a été téléchargée près de 100.000 fois après le rapt et le meurtre de trois jeunes étudiants juifs qui faisaient de l'auto-stop en Cisjordanie occupée, imputés par Israël au mouvement islamiste Hamas, qui ont profondément choqué les Israéliens.


 "L'utilisateur, qui s'est enregistré au préalable sur notre site, ouvre l'application et appuie sur le bouton SOS. Sa localisation via GPS est enclenchée et, en moins de trois minutes, une équipe de secours peut-être sur place", assure à l'AFP Dov Maisel, le développeur de l'application "NowForce SOS", qui après avoir lancé il y a six ans une version en hébreu et en anglais planche désormais sur une version en arabe de l'application.
   
Toutes ces technologies ont été développées par des civils et les Israéliens sont nombreux à s'interroger sur la passivité - au propre comme au figuré - technologique de la Direction de la Défense passive, une division du ministère de la Défense chargée des civils qui avait un temps utilisé un système d'alerte par SMS pour prévenir la population civile en cas d'attentat.
   
Une technologie qui n'a pas résisté longtemps aux inventions plus sophistiquées des geeks de la "Start Up Nation", le surnom donné à Israël, un des champions mondiaux du numérique et de l'innovation, où sont nées des applications universellement connues, comme "Waze".
   
Interrogée sur le développement d'applications militaires destinées à aider la population en temps de guerre, une porte-parole de l'armée a confirmé à l'AFP "que le projet était en cours" - sans autre commentaire.
   
http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/333010-avec-...

 

Source: AFP