Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2014

Vladimir Poutine accuse : 'Les Américains ont fait du chantage à la France'

Et ça continue !

Mistral: la coopération entre Paris et Moscou inopportune (Washington)

Nouveau dans le chantage américain contre la France : BNP Paribas protecteur de… Ben Laden

 

Vladimir Poutine: 'Les Américains ont fait du chantage à la France'

par Audrey Duperron · 01 juil. 2014 ·

 

 

Le président russe a accusé les Etats-Unis d’avoir exercé un chantage à la France pour qu’elle renonce à livrer deux navires Mistral à la Russie contre l’annulation de l’amende dont vient d’écoper la plus grande banque du pays, BNP Paribas.

Cette dernière a en effet finalement reconnu qu’elle avait effectué des opérations pour le compte de pays faisant l’objet de boycotts (le Soudan, l’Iran et Cuba) entre 2004 et 2012, et accepté de plaider coupable. Elle devra payer une amende de près de 9 milliards de dollars aux Etats-Unis.

Les opérations en cause se montent à 190 milliards de dollars, et la banque est la première à plaider coupable pour des violations d’embargos. Pour conserver sa licence, elle devra s’abstenir d’effectuer certaines opérations en dollars pendant une durée d’un an.

Cependant, au moment même où le tribunal américain infligeait l’amende à la banque, 400 marins russes débutaient une formation au port français de Saint-Nazaire pour apprendre à piloter et exploiter les deux navires Mistral que la France a construits pour la Russie. Malgré l’opposition du président américain Barack Obama qui a fait part de son « inquiétude » au début du mois de juin concernant ce contrat, la France a tenu bon et maintenu la vente des deux navires.

Mais selon Bloomberg, le président russe Vladimir Poutine affirme qu’elle a fait l’objet d’un chantage de la part des Etats-Unis. Mardi, il aurait déclaré à des diplomates russes :

Nous savons que nos partenaires américains ont fait pression sur la France pour qu’elle ne livre pas les Mistrals à la Russie. Et nous savons également qu’ils ont insinué que si les Français s’abstenaient de livrer les Mistrals, ils pourraient obtenir l’annulation des sanctions contre la banque, ou au moins, une réduction significative. Comment doit-on qualifier cela, si ce n’est du chantage ? ».

Selon Dmitry Oreshkin, un politologue indépendant de Moscou, Poutine n’a aucune preuve de ce qu’il avance, et ses déclarations s’adressent uniquement à l’opinion publique russe et européenne. « Poutine sait que les Français ne sont pas très bien disposés à l’égard des Américains en ce moment, et il essaye d’exploiter cela », a-t-il dit lors d’une conversation téléphonique avec Bloomberg.

Pour le blog financier Zero Hedge, il faut en tirer deux conclusions : étant donné que l’Allemagne est le pays qui s’oppose le plus fermement aux sanctions contre la Russie, il faut s’attendre à ce que la plus grande banque commerciale d’Allemagne, la Deutsche Bank, soit prochainement poursuivie par les autorités américaines. En outre, compte tenu de la dépendance à l’égard du gaz russe de nombreux pays européens, il est également probable que d’autres banques européennes fassent bientôt l’objet de sanctions. Il recommande ironiquement de spéculer à la baisse préventivement sur une série d’entre elles.

Cependant, selon Marc Fiorentino de MonFinancier.com, les sanctions de BNP Paribas s’expliquent largement par la volonté du gouvernement américain de « faire payer les banques » pour la crise. « Ils ont attendu que les banques se soient remises de la crise pour les taxer. Des dizaines de milliards de dollars ont été prélevés sur les JP Morgan, Bank of America, Citigroup et autres », écrit-il.

Il rappelle que la BNP Paribas a échappé à une amende bien plus importante, puisque des rumeurs avaient évoqué jusqu’à 16 milliards de dollars de sanctions financières. Il précise en outre que deux autres grandes banques françaises, Société Générale et Crédit Agricole, devraient elles aussi être prochainement condamnées à payer une lourde amende pour les mêmes raisons.

http://www.express.be/business/fr/economy/vladimir-poutine-les-americains-ont-fait-du-chantage-a-la-france.htm

 

Association Ukraine-UE: la Russie protégera son marché (Moscou)

Heureusement que c'était la Russie qui était accusée de vouloir s'étendre à l'Ukraine, soi-disant.

Qui sont les expansionnistes quand l'UE sous la houlette des US/Sionistes signent un accord d'association avec l'UKRAINE ? Une preuve de plus que tout ce qui se passe en UKRAINE depuis quelques mois avait bien été préparé par avance par les néonazis occidentaux, promoteurs du Nouvel Ordre Mondial.

Dossier: Accord d'association Ukraine-UE

 

 

Association Ukraine-UE: la Russie protégera son marché (Moscou)
20:55 02/07/2014
MOSCOU, 2 juillet - RIA Novosti
Moscou analyse la situation résultant de la signature de l'accord d'association entre l'Ukraine et l'UE afin de prendre les mesures nécessaires pour protéger le marché intérieur russe, a annoncé mercredi le premier ministre Dmitri Medvedev.

"C'est le droit de l'Ukraine [de signer un accord d'association avec l'UE]. La Russie a pour sa part le droit de passer à de nouvelles conditions de travail avec ce pays et de protéger son propre marché", a indiqué le chef du gouvernement russe sur sa page Facebook.

"La décision concernant les mesures de protection sera adoptée après consultations. Le gouvernement russe procède à l'analyse de la situation. Il élabore également les actions de la Russie dans le cadre de l'accord de libre-échange au sein de la CEI et des règles de l'OMC", a ajouté le premier ministre.

La Russie a exprimé à plusieurs reprises son inquiétude au sujet de la mise en place d'une zone de libre-échange entre l'Ukraine et l'Union européenne. Selon Moscou, cette démarche pourrait entraîner un afflux incontrôlé de marchandises sur le marché russe. La Russie a déjà fait savoir qu'elle prendrait les dispositions nécessaires pour protéger son marché.

© RIA Novosti.

 

 

Allocution de Poutine : commentaires d'experts occidentaux

Hier, 17:46

Allocution de Poutine : commentaires d'experts occidentaux

Allocution de Poutine : commentaires d'experts occidentaux

Par La Voix de la Russie | L’unique voie correcte pour la Russie consiste à tenir ferme et à défendre ses principes de l’Occident, responsable de l’effusion de sang en Ukraine. C’est ainsi que les analystes occidentaux réagissent à l’allocution de Vladimir Poutine faite à la réunion des ambassadeurs au ministère russe des Affaires étrangères.

Le leader russe a dit en s’adressant aux diplomates : Kiev et Washington ne veulent pas que le monde apprenne la vérité sur ce qui se produit aujourd’hui au centre de l’Europe. Ils ne s’arrêtent devant rien : jusqu’à la chasse aux journalistes russes et étrangers. La situation en Ukraine est, selon Poutine, l’expression concentrée de la dénommée « politique de dissuasion » poursuivie à l’égard de la Russie. Le directeur du Centre analytique indépendant britannique Bruges Group Robert Oulds partage cette opinion.

« La vérité sur ce qui se produit en Ukraine est désavantageuse, en premier lieu pour l’OTAN. L’Occident a sponsorisé le Maïdan, ayant donné de multiples promesses concernant l’aménagement d’une zone de libre-échange. Or, l’intégration européenne n’était pas mentionnée. Les médias occidentaux passent ce fait sous silence. Cette politique a été appliquée plus d’une fois sur d’autres territoires. La voix indépendante de la Russie dans le monde n’arrange pas l’Amérique qui voudrait son isolement politique. »

La situation en Ukraine s’aggrave. Une telle évolution des événements n’est pas dans l’intérêt des capitales européennes qui ne le reconnaissent cependant pas, dit un expert allemand, le professeur de politologie de l’Université de Göttingen Peter Schulze.

« Kiev a déployé une opération d’envergure contre le Sud-Est de l’Ukraine ce qui n’arrange ni l’Allemagne, ni la France, ni la Pologne. L’administration russe est placée dans une situation très dangereuse. L’ultimatum adressé à la Russie par l’UE sous la pression de Washington : exercer la pression sur les mutins est la condition que Moscou ne saurait accepter. Une question s’impose : à qui profite, qui fait ce jeu ? Le refus d’accepter les initiatives de Moscou, de proroger le cessez-le-feu sont des actes dirigés contre la Russie. »

Moscou en prend parfaitement conscience. Vladimir Poutine estime que l’Europe a besoin d’un nouveau système de sécurité. Selon le président, il faut exclure la possibilité de coups d’Etat anticonstitutionnels, de l’ingérence dans les affaires intérieures des pays souverains en Europe. L’Europe a besoin d’une sorte de « grille d’assurance » pour que les précédents irakien, libyen, syrien et ukrainien ne s’avèrent pas une maladie infectieuse.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_07_02/Allocution-de-Poutine-co...

Poutine accuse l'Occident de contenir la Russie via l'Ukraine

Comme cela les choses sont claires pour tout le monde!

Poutine accuse l'Occident de contenir la Russie via l'Ukraine

Publié le 2014-07-01 à 20:32 | french.xinhuanet.com

MOSCOU, 1er juillet (Xinhua) -- Le président russe Vladimir Poutine a indiqué mardi que l'évolution de la crise ukrainienne témoigne des tentatives permanentes de l'Occident de contenir la Russie.

"Nous devons bien comprendre que les développements provoqués en Ukraine sont une manifestation concentrée de la politique notoire d'endiguement", a déclaré M. Poutine aux ambassadeurs et envoyés permanents russes.

http://french.xinhuanet.com/flash/2014-07/01/c_133452986.htm

Documents secrets sur le TTIP : privatisation des services publics au profit des multinationales

Et voilà comment les traîtres que nous avons eus et que nous au pouvoir, nous vendent, nous ruinent et nous mettent sous la tutelle des fossoyeurs de l'humanité, les banksters et leurs multinationales, grands promoteurs du Nouvel Ordre Mondial !

Merci au traître de SARKOZY d'avoir trompé le peuple français et balayé d'un revers de main, le NON clair des français qui refusaient la Constitution Européenne et le traité Liberticide de Lisbonne et pour s'être assis sur le vote des Français en le faisant passer par la force ! 

Encore une preuve de l'occupation de la France et des pays européens par les fascites et les nazis !

 

Les Maîtres du Monde

 

DocumentDocuments secrets sur le TTIP : privatisation des services publics au profit des multinationales

 

Wikileaks publie de trois documents secrets sur la négociation du TTIP et du TISA entre l'Union Européenne et les Etats-Unis, et d'autres pays, accords négociés en secret. Il publie un nouveau texte confidentiel .

Il en ressort à travers ces documents une initiative orchestrée contre les services publics au profit des grandes entreprises multinationales à travers des concessions de 20 à 25 ans.

Tout nouveau service ou tout service issu de la division d'un ancien service public devra mis sur le marché. Ce délai de concession laisse la part belle à l'exploitation sans l'obligation d'investissement.

Le document confirme la privatisation des services publics et l'impossibilité de faire marche arrière. Comme l'Argentine a pu le faire en remettant la main sur certains secteurs stratégiques qui avaient été privatisés et dont la gestion -faute d'investissement notamment- s'est avérée calamiteuse.

Un groupe de pression est très actif sur le TISA et le TTIP US Coalition of Service Industries, faisant un lobby actif soutenu par les services financiers étasuniens

D'après Martín Cúneo pour Diagonal

Diagonal, Espagne, 25 Juin 2014.

Traduction et résumé : El Correo

http://fr.sott.net/article/22050-Documents-secrets-sur-le-TTIP-privatisation-des-services-publics-au-profit-des-multinationales