Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2010

Décodage de 25 techniques de désinformation

Intéressant et à diffuser !

20 juillet 2010 à 18:12

Tous les jours je lave mon cerveau avec la télé

Voici quelques tech­niques cou­rantes uti­li­sées par dif­fé­rents organes de pou­voir – publics ou pri­vés – cher­chant à occul­ter des véri­tés qui dérangent. Il est utile de gar­der ces concepts à l’esprit lors de la lec­ture d’informations rela­tives à des sujets contro­ver­sés (ils sont nom­breux) … pour autant, règle n°1, que vous sachiez même qu’ils le sont. Faites le test. Vous serez sans doute sur­pris de consta­ter à quel point ces pro­cé­dés per­colent au tra­vers de nombre de pro­pos tenus par des ins­tances offi­cielles, des “experts” et par exten­sion de nom­breux médias.

Tech­nique n°1 : Evi­te­ment
Ne pas écou­ter la contro­verse, ne pas la voir, ne pas en par­ler. Si elle n’est pas rap­por­tée, elle n’existe pas et il n’y a pas lieu de s’en occu­per.

Tech­nique n°2 : Super­fi­cia­lité

N’aborder la contro­verse qu’en péri­phé­rie, sur des points mineurs voire pit­to­resques. Evi­ter soi­gneu­se­ment les points clés de l’argumentation.

Tech­nique n°3 : Indi­gna­tion

Reje­ter le sujet de façon indi­gnée (“jamais une chose pareille ne serait pos­sible”). Jouer sur le sen­ti­ment d’incrédulité (“il y aurait eu des fuites”, “ça se sau­rait”, …)

Tech­nique n°4 : Rumeur

Consi­dé­rer la contro­verse comme une rumeur de plus, sans fon­de­ments, quels que soient les argu­ments pré­sen­tés.

Tech­nique n°5 : Homme de paille

Pré­sen­ter la posi­tion de son adver­saire de façon volon­tai­re­ment erro­née, en sélec­tion­nant son argu­ment le plus faible, en ampli­fiant sa por­tée puis en le détrui­sant.

Tech­nique n°6 : Mes­sa­ger

Décré­di­bi­li­ser le por­teur du mes­sage. Par exten­sion, asso­cier les oppo­sants à des déno­mi­na­tions impo­pu­laires telles que “excen­trique”, “extrême-droite”, “gau­chiste”, “ter­ro­riste”, “conspi­ra­tion­niste”, “radi­cal”, “fana­tique”, ou même “blonde” etc…

Tech­nique n°6 bis: Attaque ad homi­nem
Très appré­ciée et sou­vent uti­li­sée. Quit­ter l’objet de la que­relle (indé­fen­dable) et diri­ger les attaques sur la per­sonne de l’opposant en tenant des pro­pos déso­bli­geants, bles­sants ou gros­siers à son égard. C’est un appel des facul­tés de l’esprit à celles du corps ou à l’animalité.

Tech­nique n°7 : Biais

Exa­cer­ber tous les faits qui pour­raient don­ner à pen­ser que l’opposant opère en dis­si­mu­lant ses véri­tables inten­tions ou est sujet à tout autre forme de biais.

Tech­nique n°8 : Confu­sion

Quelque soit le niveau de la polé­mique mais sans y faire réfé­rence, confir­mer la thèse offi­cielle par un com­mu­ni­qué laco­nique sur une nou­velle étude favo­rable et ras­su­rante.

Tech­nique n°9 : Auto­rité

S’associer à l’autorité (orga­nismes inter­na­tio­naux etc.) et pré­sen­ter ses argu­ments avec suf­fi­sam­ment de jar­gon, de détails tech­niques et de sources pour les cré­di­bi­li­ser.

Tech­nique n°10 : Inno­cence

Faire l’innocent. Quelle que soit la soli­dité des argu­ments de l’opposant, éviter la dis­cus­sion en leur contes­tant toute cré­di­bi­lité, toute exis­tence de preuves, toute logique ou tout sens. Mélan­ger le tout pour un maxi­mum d’efficacité.

Tech­nique n°11 : Amal­game

Asso­cier les charges de l’opposant à des charges far­fe­lues faci­le­ment réfu­tables, qu’elles soient anté­rieures ou le fait d’autres oppo­sants. En y étant asso­ciées, les charges sub­sé­quentes, quelle que soit leur vali­dité, sont alors beau­coup plus faci­le­ment dis­cré­di­tées.

Tech­nique n°12 : Divi­ser

Divi­ser pour mieux régner et par exten­sion mettre l’accent sur les dif­fé­rences entre les dif­fé­rents cou­rants des oppo­sants et l’impression de chaos que cela pro­cure.

Tech­nique n°13 : Pseudo-débat

Pré­sen­ter la ver­sion de l’opposant en pre­mier lieu puis démen­tir par une suc­ces­sion de décla­ra­tions issues de sources fai­sant appa­rem­ment auto­rité.

Tech­nique n°14 : Confes­sion

Admettre avec can­deur que des man­que­ments (mineurs) ont été iden­ti­fiés et que des solu­tions ont été appor­tées. Les oppo­sants cepen­dant en ont tiré parti pour gon­fler la contro­verse et ten­ter de démon­trer ce qui n’existe pas.

Tech­nique n°15 : Edul­co­rer

Uti­li­ser des termes tech­niques sans contenu émotif pour décrire le pro­blème.

Tech­nique n°16 : Enigme

Les énigmes n’ont pas de solu­tion. Etant donné la mul­ti­tude des para­mètres, des inter­ve­nants et de leurs inter­ac­tions, le sujet est bien trop com­plexe pour ne pou­voir être jamais résolu. Une tech­nique cou­ram­ment uti­li­sée pour décou­ra­ger ceux qui cherchent à suivre…

Tech­nique n°17 : Solu­tion com­plète

Evi­ter le pro­blème en exi­geant de l’opposant qu’il four­nisse une solu­tion com­plète à la réso­lu­tion de la contro­verse.

Tech­nique n° 18 : Omis­sion

Omettre des preuves, des publi­ca­tions ou des témoi­gnages contraires. S’ils n’existent pas, ce ne sont pas des faits, et le sujet ne doit pas être cou­vert.

Tech­nique n°19 : Sang froid

Ame­ner l’opposant à argu­men­ter dans une posi­tion dif­fi­cile et jouer sur sa perte de sang froid pour le décré­di­bi­li­ser.

Tech­nique n°20 : Exper­tise

“You don’t bite de hand that feeds you”
, disent les Anglais. Créer son propre groupe d’experts et le finan­cer direc­te­ment ou indi­rec­te­ment.

Tech­nique n°21 : Preuve impos­sible

Igno­rer les preuves pré­sen­tées par l’opposant comme étant non per­ti­nentes et lui deman­der des preuves inac­ces­sibles, que ce soit maté­riel­le­ment (non dis­po­nibles ou sous­traites au regard du public), tech­ni­que­ment (années de recherche) ou finan­ciè­re­ment.

Tech­nique n° 22 : Déni

Dénier toute cré­di­bi­lité ou être extrê­me­ment cri­tique vis à vis de publi­ca­tions, de témoi­gnages ou même de pro­pos offi­ciels d’organes de pou­voir, en les dési­gnant comme des “sources non valides” ou “des éléments sor­tis de leur contexte”.

Tech­nique n°23 : Fausse preuve

Intro­duire des éléments contra­dic­toires par rap­port à l’argument de l’opposant, au besoin en fabri­quant de fausses preuves, par exemple sous la forme d’études scien­ti­fiques au pro­to­cole par­ti­cu­liè­re­ment étudié.

Tech­nique n°24 : Grand Jury

Orga­ni­ser un grand jury ou des états géné­raux avec tous les atours de la consul­ta­tion la plus large et la plus ouverte qui soient. Neu­tra­li­ser ensuite les sujets qui fâchent et pré­sen­ter le rap­port final comme étant l’état du consen­sus géné­ral.

Tech­nique n°25 : Diver­sion et dis­trac­tion

Créer l’événement ailleurs pour dis­traire et écar­ter l’attention du public.

Lire sur http://www.vigli.org/desinfo.htm

Articles en relation:

http://cap21-64.org/decodage-de-25-techniques-de-desinformation/

12/07/2010

Newsletter de SOS JUSTICE du 12 juillet 2010

Une newsletter importante à diffuser largement autour de vous. Histoire de ne pas être ignorants sur les manoeuvres qui s'organisent et qui se trament derrière notre dos.

-----------------------------------------------

Bonjour à toutes et à tous,

Nous vous prions de trouver ci-dessous les dernières publications du blog Dossiers SOS JUSTICE (http://www.dossiers-sos-justice.com/).

Nous sommes en train de suivre l'évolution des affaires d'état qui n'ont de cesse de secouer la France depuis quelques semaines et nous ne sommes pas étonnés de celles-ci. La seule chose de positive que nous constations est celle que la presse indépendante fasse enfin son travail et son devoir d'information du peuple français.

Nous aurions aimé qu'il en soit de même lors de la campagne médiatique terroriste perfusée aux français lors de la campagne de vaccination criminelle commencée en avril 2009 pour se terminer par un bide complet, grâce aux efforts que nous avons tous déployés pour mettre un terme à celle-ci. Les français bien sûr ont eu la facture à payer. Mais que ne ferait pas la clique mafieuse qui squatte le gouvernement pour s'enrichir et enrichir ses amis Illuminati et toutes leurs organisations criminelles internationales ?

Pour en revenir à l'affaire BETTENCOURT, nous vous demandons d'avoir une vision plus large des choses, car tout est lié dans ces réseaux criminels internationaux liés aux paradis fiscaux.

Seriez-vous heureux d'apprendre que l'Oréal ainsi que les pétroliers détiennent des parts sociales au sein des Laboratoires pharmaceutiques Sanofi-Aventis ?

Faut bien payer les politiques pour s'assurer de larges retours en compensation !

L'affaire BETTENCOURT n'est donc que l'arbre qui cache la forêt de la corruption mondiale et des réseaux criminels internationaux. Faut donc que Sarkozy éteigne le feu en vitesse avant que les français ne prennent la mesure de l'ampleur des réseaux financiers et criminels qui agissent dans l'ombre grâce à leurs appuis et relais, à travers le monde.

Quant à Sarkozy, nous avions souhaité dès l'année dernière qu'il soit destitué par le Peuple français. Aujourd'hui, la seule chose que nous souhaitons, n'est pas celle que son gouvernement démissionne, mais qu'il donne sa démission pour avoir trompé et trahi les peuples Français et Européens en faveur de ses intérêts personnels, ceux de ses amis Illuminati et promoteurs du Nouvel Ordre Mondial.

Quand allez-vous vous décider à demander sa démission pour la paix du Peuple français ?

Que font l'armée et nos Généraux pour nous en débarrasser ? Le 14 juillet arrive ! Qu'il soit celui de la libération du Peuple français !

Merci de diffuser largement cette newsletter autour de vous pour que le plus grand nombre d'entre-nous connaissent la vérité.

Bonne lecture et excellente semaine à toutes et à tous.

Bien cordialement.

L'équipe de Sos Justice & Droits de l'Homme


Des Diamants de Bokassa aux billets de Bettencourt: Giscard et Sarkozy, même combat?

Par Bruno Roger-Petit le 11/07/2010 à 17:33 , L'affaire des billets de Bettencourt est en passe de devenir pour l'actuel président de la République ce que fut à son prédécesseur des années 70 l'affaire des diamants de Bokassa, mais elle est aussi, hélas, le tragique symptôme qui illustre le retour aux sources de la droite française. D'un certain point de vue...

Cette note a été publiée le 12.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Affaire BETTENCOURT/Nicolas Sarkozy va s'exprimer sur France 2 lundi soir

Il va s'expliquer pour nous dire quoi ? Encore des mensonges éhontés pour couvrir l es membres de sa famille nombreuse, ses familles de banquiers, ses familles d'entreprises qu'il favorise au détriment du peuple, les...

Cette note a été publiée le 12.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Bettencourt, l'Oréal, les Laboratoires pharmaceutiques : Sanofi-aventis et les pétroliers !

Cherchez l'erreur ! Comment les pétroliers acquièrent les laboratoires pharmaceutiques ? Où est la recherche scientifique là-dedans ? Les laboratoires pharmaceutiques sont-ils finalement des instruments de guerres biologiques des politiques pour réprimer, contenir et réduire les populations ?  Bettencourt et les Laboratoires Sanofi-Aventis ! Faut bien...

Cette note a été publiée le 11.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Histoire secrète de L'Oréal : Antisémitisme et anti-maçonnisme

3 mars 2004 Par Thierry Meyssan À la mémoire de Marx Dormoy, Victor Basch, Jean Zay, Georges Mandel et Jean Moulin Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Le géant de la cosmétique, L'Oréal, vient d'annoncer la...

Cette note a été publiée le 11.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Affaire Bettencourt : Une députée UMP souhaite encadrer le journalisme ! Ben voyons !

Une députée UMP souhaite encadrer le journalisme Nouvel Observateur - 09/07/10 - Cedric Cousseau - Muriel Marland-Militello voudrait empêcher qu'une "certaine conception de la presse" devienne "la règle dans les médias français" après "la curée sur Eric Woerth". [...] Lire la suite Qui est Muriel Marland Militello ?...

Cette note a été publiée le 11.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Exclusif: ce que Sarkozy dira à David Pujadas sur France 2 lundi soir !

Par Bruno Roger-Petit le 10/07/2010 à 21:44 , // Discussion fictive entre sarkozy et Woerth Montage Le Post De nature généreuse, je vous offre en exclusivité ce matin les principales déclarations (ou « éléments de langage » comme on dit maintenant) que le président de la République va faire lundi...

Cette note a été publiée le 11.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


En catimini, le Sénat allège le délit de prise illégale d'intérêt !

Ben voyons ! Faut qu'on s'arrange entre copains avant que la Justice ne s'empare de ces affaires ! Et puis on s'en fiche on est tous copains avec les Juges Francs-maçons ! 25 juin 2010 17:22, Les mots ont un sens, par Napakatbra Jeudi 24 juin, en pleine grève générale, sans tambour ni trompette, le Sénat a allégé drastiquement le délit de prise illégale d'intérêt. Quelques...

Cette note a été publiée le 11.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le haras qui rit de Florence Woerth

Allez travailler jusqu'à 62 ans pendant que d'autres vous réduisent en esclavage pour leur payer, leurs chasses présidentielles, leur collection d'avions et leurs écuries de courses ! Surtout allez jouer au PMU et jeux d'argent en ligne pour vous ruiner et les enrichir ! Par Paul Warguin, publié le 07/07/2010 à 16:18 Alors ministre du Budget, Eric Woerth assiste avec sa...

Cette note a été publiée le 11.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Woerth et Devedjan ont-ils récolté des fonds en Suisse chez les évadés fiscaux ?

Nouveau rebondissement: Un journal suisse très important, l'Hebdo, consacre six pages aux relations tumultueuses entre la France et la Suisse à propos des évadés fiscaux français. Le titre de l'article: «  Woerth, ça passe et ça cash ! » Une bonne partie de l'article relate la stratégie mise en place pour pousser les évadés fiscaux...

Cette note a été publiée le 11.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Woerth, l'homme des comptes en Suisse : personne ne savait ?

Ah bon ?  C'est nouveau qu'Eric Woerth ne savait pas qu'il existait des comptes d'évadés fiscaux en Suisse ? Et il fait quoi de l'affaire qui est actuellement instruite au Parquet de Nice sur le vol des fichiers bancaires de la HSBC de Genève ? Woerth, l'homme des comptes en Suisse : personne ne savait ?...

Cette note a été publiée le 11.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


GROUPE CARLYLE & Olivier Sarkozy

S ociété d'investissements américaine fondée en 1987. Basé à Washington D.C., il est présent dans de nombreux domaines d'activités, comme l'aéronautique, la défense, l'industrie automobile et des transports, l'énergie, les télécommunications et les médias. Ses investissements sont essentiellement situés en Amérique du Nord, en Europe et en Asie du Sud-Est. Le groupe...

Cette note a été publiée le 11.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


FRANCE o Les médias mettent la pression et tant mieux !

Vendredi 9 juillet 2010 FRANCE o Les médias mettent la pression Jour après jour, la presse et les sites d'information ne relâchent pas la pression sur le président Nicolas Sarkozy et le ministre du Travail Eric Woerth. Au risque d'en faire trop ? Le quotidien suisse Le Temps a interviewé journalistes et spécialistes des médias pour décrypter ce "changement de...

Cette note a été publiée le 11.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Les coulisses de l'affaire Bettencourt ...

Il était temps que les journalistes indépendants bougent ! Le dictature de la censure et des mensonges étatiques, ça suffit ! Une fois de plus les égoûts de la République débordent ! L'affaire Bettencourt ? L'arbre qui cache la forêt de la corruption mondiale ?   Un pouvoir politique écartelé entre le désarroi et la fureur, et même pris de panique devant les...

Cette note a été publiée le 11.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


La gripette de Bachelot classée "secret-défense"...

Le Canard Enchaîné du 7 juillet 2010 - Brigitte Rossigneux La commission d'enquête parlementaire qui rend Bachelot malade. Quelles horreurs peut bien receler le rapport de la commission d'enquête parlementaire sur la grippe H1N1 pour être entouré d'un tel secret ? Les députés membres de la commission qui l'a pondu font l'objet d'un...

Cette note a été publiée le 08.07.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Les lingots de l'héritier Peugeot, une nouvelle affaire Woerth ?

Encore une coïncidence de plus ! Tous parfaits ces politiques ! Des fois on se demande s'ils n'ont pas mal à la tête avec l'auréole qui enserre leur cerveau ! Que ne ferait-on pas pour les beaux yeux de ma "cassette" et pour enrichir les partis politiques ? Continuer à travailler plus pour payer plus de dettes que produit l'état, et pour enrichir ceux qui le...

Cette note a été publiée le 27.06.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le G8 débloque 5 milliards de dollars pour la santé infantile

Ils se moquent de qui avec leurs soi-disant préoccupations sur la santé de nos enfants ? Qu'ils se mêlent de leurs affaires au lieu de penser à continuer à enrichir leurs amis des laboratoires pharmaceutiques et à massacrer la santé de nos enfants ! L'OMS et leurs amis, BASTA ! Plus on fait soi-disant de progrès dans la recherche médicale et plus l'humanité...

Cette note a été publiée le 26.06.2010

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

14/06/2010

Message Asgard : Science fiction ou réalité ?

N'avez-vous pas l'impression de déjà vu, lu et déjà vécu ?

Et si c'était vrai tout ce que l'on nous raconte dans ces séries télévisées et ces films?
Et si c'était que nous vivons depuis des décennies voire des millénaires ?

Les Gris et les Grands Gris reptiliens sont d'après les écrits sumériens, les rois de la génétique !

Rappelez-vous de la fabrication des virus imaginaires et des vaccins tueurs pour modifier notre ADN, et des OGM pour modifier  génétiquement les semences.

Faites-vous votre propre opinion.

asgard


http://www.vternet-tv.com

01/06/2010

Les États-Unis préparent une occupation à long terme à Haïti

Un petit rappel des faits relatifs à la soi-disant aide humanitaire apportée par les USA à Haîti à la suite du tremblement de terre dévastateur.

Quand les USA et leurs alliés investissent et colonisent les pays sous couvert d'apporter leur aide humanitaire, il s'agit bien d'aide soi-disant humanitaire !

Quand la communauté internationale apporte son aide humanitaire à Gaza et à la Palestine, il s'agit d'attaques terroristes dirigés contre Israël !

Les exploits des sauveteurs de l'humanité qui viendront nous parler de Droits de l'homme et de démocratie !



« Selon CNN jeudi: “de grandes quantités de médicaments, des kits pour bébés et d’autres fournitures de secours traînent sur le tarmac et dans les entrepôts de l’aéroport de Port-au-Prince, mais personne ne s’en occupe”. Les militaires US, tout à fait mécontents du retour des medias étrangers, ont interdit jeudi  l’aéroport aux correspondants étrangers, les laissant se débrouiller pour trouver un point de chute dans les décombres de la capitale Haïtienne. Un autre exemple de l’inadaptation criminelle de l’opération de secours, les autorités des Nations Unies et US ont annoncé que les tentatives de secourir ceux qui gisaient encore sous les décombres à Port-au-Prince allaient cesser sous prétexte qu’il n’y avait pratiquement aucune chance de trouver encore des survivants. Toutes les équipes de secours – sauf 10 sur 43 – sont reparties. On peut prévoir qu’avec la fin des opérations de secours, les media alignés vont également s’éloigner d’Haïti, réduisant la couverture de la tragédie sans fin du peuple Haïtien et de tous les nouveaux morts à venir ».


21/05/2010

Et si DSK.....COM rachetait la France pour 100 Milliards d''euros ????

DSK, Sarko et le copinage sélectif

Et vous voulez voter pour DSK en 2012 ?

Texte libre de présentation sur le site :


Welcome on board,

"La propagande des médias aux ordres et la désinformation quotidienne de penseurs et pseudos philosophes, qui squattent les plateaux TV et ondes radiophoniques, ont triomphé de la lucidité des Français. Depuis hier, 16 mai 2007, le candidat du CAC 40, du MEDEF et des lobbies, est le président de la République. Sa victoire face à la candidate socialiste, Ségolène Royal, est nette ( sans bavures ???). La majorité des suffrages s'est portée sur son projet, celui d'une droite raciste et ultra-réactionnaire, ce n'est pas la présence de quelques Basanés à l'UMP ou dans le prochain gouvernement, voire les ralliements opportunistes de centristes et d'apparentés socialistes, qui démontrera le contraire. En criant aux loups et en sous-tendant qu'il existait des ennemis de l'intérieur, ceux là qui demandent la "repentance" de la France, comme l'ont suggéré le candidat de la peur et ses amis "intellectuels", les électeurs ont voté sans discernement pour un projet de société néoconservateur. On sait ce qu'il adviendra très bientôt. En clair, comme l'a rappelé le slogan choc de la campagne électorale, "Ensemble tout est possible". Oui, tout est possible, mais sans nous, c'est à dire une grande minorité ( 47%) qui croit en une société plus "juste" et plus "forte", fière de son identité "multiraciale", qui n'a pas honte de reconnaître toute son Histoire, celle qui est à la fois estimable et condamnable.

Ce n'est qu'à ce prix là que la France se réalisera et évitera de culpabiliser ceux des siens qui ne croient ni au mythe d'une grand ancêtre Gaulois commun, ni aux bienfaits de la colonisation, encore moins aux fables d'un historien de pacotille sorti de la botte d'un journaliste cumulard et chef de la propagande sur l'unicité de l'Histoire ( pas la sienne, bien entendu).


Enfin, le nouvel occupant du château de l'Elysée n'empêchera pas au monde de tourner, même si l'on s'attend à subir, plus que jamais, ses coups de pression et autres intimidations. Il faut l'accepter, c'est le peuple qui l'a souhaité majoritairement ( 53%), mais regrettera très bientôt son choix à courte vue. En attendant la CENSURE promise par le monarque en puissance, au nom de la protection des "petits intérêts" d'une oligarchie de la finance et de lobbies politico-mafieux, vous pouvez continuer à vous exprimer ou visiter cet espace de liberté sans concession. Putain 5 ans !"



Jeudi 20 mai 2010 4 20 /05 /2010 18:37


La France est décidément dans de très sales draps. La propagande médiatico-sondagière pourra toujours enfumer les cerveaux disponibles, c'est à dire les Français qui regardent le JT de TF1, cela n'empêchera pas de dire qu'un duel présidentiel en 2012 entre Dominique Strauss Kahn, le bourreau du peuple grec, et l'accident électoral du 06 mai 2007 constituerait un HOLD UP mortel et la liquidation de la République. Et le hasard du calendrier politique devrait, espérons le, réveiller tous ceux qui sont victimes de l'opération de lobotomisation massive entreprise par les communicants respectifs du " messie du FMI" et du gesticulateur de l'Elysée. Jugez plutôt.


Premièrement, après avoir triplé les déficits des comptes publics, augmenté son salaire de  110%, acheté un avion " Air Sarko one", dévalisé les contribuables au profit de la bande du Fouquet's, mis la France au bord de la banqueroute, Nicolas Sarkozy se fait le chantre de la bonne gouvernance, après avoir été celui de la lutte contre l'insécurité, la protection de la nature et la refonte du capitalisme.
Désormais, il envisage de modifier la Constitution pour obliger le gouvernement à s'engager sur "une trajectoire" pour réduire les déficits, pour cinq ans. "Le redressement des finances publiques ne doit pas être l'engagement d'un gouvernement mais de la Nation. [...] C'est pourquoi je souhaite la mise en oeuvre d'une réforme constitutionnelle". Et de proposer le "le gel" des fonds versés aux collectivités locales.

En clair,il s'imagine remporter la prochaine présidentielle en dissimulant ses turpitudes derrière une rigueur qui ne veut pas dire son nom. Pire, il se livre à une opération de politique de caniveau en faisant croire que les collectivités territoriales sont responsables du bilan catastrophique de la droite. Pitoyable !

Martin Malvy accuse Nicolas Sarkozy d'entretenir "depuis des mois l'ambiguïté en mettant les collectivités locales en cause pour leur gestion". Et d'ajouter que la conférence de jeudi est "un simulacre de dialogue sur un problème dont nous ne portons ni l'origine ni la solution". Car "les 36 000 communes, les 100 départements, et les 26 régions n'atteignent pas, toutes ensemble, le seuil de 10 % de la dette nationale", écrit-il. "Elles sont toutes à l'équilibre. Aucune n'est en déficit. Elles portent 75% de l'investissement public", conclu t-il.

Cet dire si le guide suprême de l'UMP prend réellement les Français pour des CONS.
Deuxièmement, alors que les grecs dénoncent unanimement la politique prédatrice du FMI, Dominique Strauss Kahn, lui, se félicite de son " plan de rigueur", et s'offre même un passage dans l'émission " A vous de juger", France 2,  en prime-time, après son dernier passage du 28 mars 2009, SVP ! ( vidéo n° 3)

A quel titre y est-il invité ? N'a t-il pas assez de travail pour s'offrir des heures supplémentaires de confession cathodique en France ? Qu'a t-il donc d'intéressant à dire au point que France 2 lui consacre une soirée ?

Rien, si ce n'est que DSK et sa clique intoxiquent les Français à coups de manipulations diverses pour s'imposer comme " candidat naturel" de la gauche pour 2012. Comme l'a affirmé justement Malek Boutih: "Les enfants gâtés de Mitterrand veulent faire main basse sur le PS"

C'est  peu de dire que l'homme du FMI n'a rien à envier à celui qui l'a aidé à se refaire une santé à New York.( vidéo n°4) Comme quoi, qui s'assemble se ressemble, ce pour le plus grand malheur de la France. Pour enfoncer le clou, histoire de se moquer un peu plus des Français, et si Dominique Strauss...COM signait un chèque de 100 milliards d'euros pour racheter la France ? Au moins, ça éviterait que son jumeau saigne encore plus un peuple déboussolé et ruiné par 3 ans de gesticulations irresponsables et sudoripares.

Allez, Dominique sors ton carnet de chèque FMI, le peuple t'attend tel un messie !
A2N