Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2013

Médiapart : Des annonces pourraient être faites mercredi - Hollande est sommé d’agir

Et ils vont tous nous faire croire que personne n'était au courant quand tous les partis politiques sont financés par les banksters, le complexe militaro-industriel, les pétroliers et l'industrie  pharmaceutique dont ils sont les VRP ?

Hollande sommé d’agir

Ce sont des moments rares en politique. Une stupeur qui saisit brutalement le pouvoir, paralyse les cabinets, provoque les rumeurs les plus folles. Depuis les aveux de Jérôme Cahuzac mardi 2 avril, l’exécutif est « en apesanteur », selon l’expression d’un proche de François Hollande. Le président de la République, qui était au Maroc en milieu de semaine, a eu le week-end pour réfléchir : sommé d’agir, il pourrait annoncer de nouvelles mesures pour provoquer un « choc de moralisation ».

Tout ce week-end, une « task force » Matignon-Élysée a travaillé sur les annonces qui pourraient être faites au conseil des ministres de mercredi. Depuis la Bavière où il a passé deux jours, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a promis des mesures « d’une très grande fermeté » et « les décisions les plus courageuses », tant les premières annonces faites mercredi par François Hollande n’ont guère suffi. Elles reprenaient, pour l’essentiel, des décisions déjà prises ou des promesses de campagne. Plusieurs ministres, dont l’écologiste Pascal Canfin, plaident aussi pour un plan de lutte contre les paradis fiscaux.

L’exécutif réfléchit également à un vaste remaniement gouvernemental. L’hypothèse a pour l’heure été publiquement exclue par François Hollande. Mais l’idée fait son chemin chez les hollandais canal historique. « Je milite pour un remaniement ministériel : on doit avoir un gouvernement ramassé dans les prochaines semaines », a plaidé vendredi sur Mediapart le député Gwendal Rouillard, proche du ministre de la défense Jean-Yves Le Drian. Un gouvernement « de combat », dit-il, focalisé sur l’industrie et l’emploi (revoir ci-dessous la vidéo du débat organisé vendredi 5 avril avec six jeunes élus de gauche). 

En direct de Mediapart : où va la France ? Après le séisme Cahuzac
http://www.dailymotion.com/video/xyrx4v_en-direct-de-mediapart-ou-va-la-france-apres-le-seisme-cahuzac-integrale_news#from=embediframe

En direct de Mediapart : où va la France... par Mediapart

À l’Élysée, plusieurs réunions, en présence du président de la République, ont évoqué ce scénario mais les avis des conseillers de François Hollande sont partagés. Certains jugent que le remaniement n’apporterait rien, hormis l’impression de céder à la panique, et qu’il viendrait sanctionner des ministres qui n’ont rien fait de mal et « ont même plutôt bien bossé jusque-là », selon un conseiller. D’autant, expliquent-ils, que la déflagration provoquée par l’affaire Cahuzac cristallise, tout à coup, tous les mécontentements, et les colères diffuses, dans l’opinion. La radicalisation des opposants au mariage pour tous en est, selon eux, une autre preuve.

D’autres, en revanche, estiment qu’une équipe resserrée, accompagnée de mesures d’ampleur pour moraliser la vie politique et lutter contre les paradis fiscaux, est la seule issue pour un pouvoir incroyablement affaibli. À ce jeu-là, certains poids lourds du PS, déjà favorables à un remaniement il y a de cela plusieurs semaines, jouent aussi leurs cartes personnelles.

Tous sont en revanche d’accord, semble-t-il, pour accabler leur collègue Pierre Moscovici, sur la sellette depuis une semaine, déjà très critiqué avant l’affaire Cahuzac, et que beaucoup jugent « carbonisé ». Le ministre de l’économie et des finances a une nouvelle fois dû se justifier durant le week-end du lancement en janvier d’une enquête administrative sur son ministre délégué, deux semaines après l’ouverture d’enquête préliminaire par le parquet de Paris, et sur les fuites organisées dans la presse pour “blanchir” Jérôme Cahuzac. « J’ai été utilisé », a-t-il affirmé à Mediapart.

Moscovici : "pas à moi de mener une enquête"


Moscovici : "pas à moi de mener une enquête" par Europe1fr

Le ministre n’a, pour l’instant, pas convaincu l’opposition, à l’image du président de la commission des finances de l’Assemblée nationale Gilles Carrez. Dans une lettre qu’il lui a adressée vendredi, le député UMP lui demande : « pourquoi la demande de renseignements du 24 janvier 2013 ne portait-elle que sur l’éventualité de l’existence d’un compte à la banque UBS », « pourquoi cette demande ne portait-elle que sur les établissements d’UBS en Suisse » (et non à Singapour), et pourquoi Bercy s’est contenté de la période allant de 2006 à 2012. Son homologue du Sénat, Philippe Marini, a fait de même. Pierre Moscovici leur a répondu et a martelé dans un communiqué qu’il « n’y a eu aucune forme de dissimulation ni de complaisance dans la gestion de ce dossier ».

Des militants « lynchés », « agressés »

Mais la majorité est consciente que le séisme politique vise avant tout le président de la République. « C’est comme s’il n’y avait plus d’autre fusible », constate un responsable socialiste. Seul, en première ligne, il doit affronter les révélations qui se multiplient sur et autour du cas Cahuzac. Dimanche, plusieurs médias suisses (ici et ) ont affirmé que l’ancien ministre du budget a tenté de déposer 15 millions d’euros dans une banque de Genève en 2009.

 

 

Le climat délétère contamine jusqu’à son propre parti. Dimanche, le directeur de cabinet de Harlem Désir a ainsi comparé l’attitude de Jérôme Cahuzac à Jean-Claude Romand, célèbre pour avoir assassiné sa femme et ses enfants après avoir caché sa vie réelle pendant 18 ans. Les députés rentrés en circonscription témoignent aussi de militants « lynchés », « agressés sur les marchés ». « Du coup, certains des nôtres sont tellement en colère qu’ils veulent monter à Paris avec des fourches ! » s’alarme un élu socialiste.

 

Toutes les sensibilités politiques pressent désormais François Hollande de prendre des mesures inédites. Mercredi, c’est François Bayrou qui a dégainé le premier en lançant une pétition nationale en faveur d’une loi de moralisation de la vie publique passant par un référendum. L’écologiste Eva Joly plaide pour un « plan d'urgence contre les affaires et la corruption » dans un pays qu’elle croit « au bord de la crise de régime ». Une idée reprise dimanche par Laurent Wauquiez qui défend dans le JDD une « opération mains propres ». 

 

Vendredi, Jean-Luc Mélenchon a appelé à une manifestation le 5 mai pour une VIe République, afin, dit-il de « purifier l'atmosphère politique absolument insupportable » et de donner « un grand coup de balai ». Initiative relayée par le parti communiste. « L'inaction du gouvernement face à la crise politique nous confirme qu'on ne peut en rester là, estime dans Le Monde Pierre Laurent, secrétaire national du PCF. Il faut mobiliser pour exiger un changement de cap. »

Mélenchon veut un "coup de balai"


Mélenchon veut un "coup de balai" par FranceInfo

« On est dans une impasse totale, qui peut imaginer qu'on va pouvoir continuer pendant quatre ans avec un président discrédité à ce point du point de vue démocratique ?, estimait vendredi soir sur Mediapart Ian Brossat, élu Front de gauche à Paris. On ne sortira pas de la crise démocratique avec quelques annonces ou un ripolinage de nos institutions. Les gens ne croient pas du tout dans la parole politique, (...) la question d'une VIe République va devoir se poser. » Il faudrait alors en passer par une dissolution et une assemblée constituante.

Vendredi, le premier secrétaire du PS Harlem Désir était, lui, à Limoges, vieux bastion socialiste, pour son premier meeting d’après affaire Cahuzac. Face à des militants déboussolés, il a repris à son compte l’idée d’un référendum, défendue par plusieurs députés socialistes, dont le proche de Jean-Marc Ayrault, Olivier Faure, et le numéro 2 du PS, Guillaume Bachelay. Désir propose de soumettre au suffrage les mesures de moralisation déjà annoncées par François Hollande, mais aussi sur le non-cumul des mandats. Une mesure chère aux militants PS, mais que bien des parlementaires socialistes n’appliquent pas. « Quand on voit qu’on n’est même pas capables de traiter le cumul des mandats. Je suis sidérée, c'est juste impossible à défendre », plaidait vendredi la députée PS Barbara Romagnan, invitée de Mediapart.

Cette proche de Benoît Hamon prône, de son côté, une consultation « sur le cumul des mandats y compris dans le temps, les conflits d'intérêts, les affaires » ou encore l’utilisation de la “réserve parlementaire” et des indemnités de frais de mandat des députés, dont « l'usage peut être totalement discrétionnaire ». « On doit savoir comment c'est utilisé, dit la députée. Comme on ne sait pas, on entretient cette idée que les gens trichent et ça discrédite la classe politique. »

Problème : François Hollande, qui garde un souvenir amer du non au traité constitutionnel européen en 2005 lorsqu’il était premier secrétaire du PS, se méfie comme de la peste des référendums. « Le référendum ne me semble pas pertinent du tout dans la période, on a mieux à faire », tranche d’ailleurs le “hollandais” Gwendal Rouillard.

 

http://www.mediapart.fr/journal/france/070413/hollande-so...

06/04/2013

Important : Mediapart promet de dévoiler un nouveau « scandale républicain » le dimanche 7 avril 2013 à 12 heures en direct - Vidéo

A DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR VOUS ! MERCI !

Tous branchés demain pour entendre les nouvelles révélations de Médiapart !
 
Ne manquez pas ces nouvelles révélations en votre qualité de citoyen français, concernés par la supposée république française maçonnique, demain dimanche 7 avril 2013 à 12 h.
 
Vous aurez bien combien que Médiapart peut se permettre de faire toutes ces révélations, car leur media est indépendant de tout pouvoir financier et politique, et que leur journal n'est financé que par ses abonnés. Ce qui assure la totale indépendance de ses journalistes d'investigation, comme nous aimerions en voir partout dans une presse totalement indépendante et non pas inféodée à l'oligarchie criminelle.
 
N'hésitez donc pas à vous abonner pour 9 €€ par mois pour avoir les vraies nouvelles et non pas celles qui nous sont fabriquées de toutes pièces par les Trolls inféodés au sionisme rampant : http://www.mediapart.fr/
 

Samedi 6 avril 2013
 
Mediapart promet de dévoiler un nouveau « scandale républicain »
05/04 | 15:40 | mis à jour à 16:21 |
 
Edwy Plenel, le fondateur du site d'informations qui a révélé l'affaire Cahuzac, déclare dans un entretien, qui sera diffusé en intégralité dimanche, que Mediapart a encore d'autres informations justifiant un « sursaut démocratique et social ».
 
Edwy Plenel dans les locaux de Mediapart. - AFP
Edwy Plenel dans les locaux de Mediapart. - AFP
 

Après l'affaire Cahuzac, le site d'informations Mediapart promet d'autres révélations que son fondateur qualifie de « scandale républicain ».

« Mediapart, après cette affaire Cahuzac, va avoir d'autres informations qui vont aller dans ce sens là et qui vont poser cette question, dont je sais le caractère lourd, il nous faut un sursaut démocratique et social », explique Edwy Plenel, dans un extrait de l'émission « Le monde vu par... » publié ce vendredi par France Ô. L'intégralité de cet entretien sera diffusée dimanche 7 avril à 12 heures sur la chaîne télévisée.

« On ne peut pas continuer à être dirigés par des gens qui se croient au-dessus des lois qu'ils votent », ajoute-t-il. Prié de dire si la France se dirige vers un « scandale d'Etat », Edwy Plenel répond : « Vers un scandale républicain car c'est toute la République qui est concernée ».

Devant l'intérêt suscité par le court extrait de France Ô et les révélations promises, le fondateur de Mediapart a tenu à calmer le jeu vendredi après-midi. « A ceux qu'affole une vidéo de France Ô : Mediapart travaille à son rythme et une info n'existe qu'une fois publiée », a précisé Edwy Plenel sur le réseau social.

Voir aussi : Ces scandales au sommet de l'Etat

 
Révélation sur France Ô :
Cahuzac n'est que le début du scandale républicain initié par Médipart - Vidéo

http://www.dailymotion.com/video/xyrd3j_revelation-sur-fr...

Diffusion le dimanche 7 avril à 12h

Révélation: Edwy Plenel affirme sur le plateau de l'émission.

Le monde vu par... que Mediapart va dévoiler de nouvelles informations qui vont conduire à un scandale républicain.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/medias/actu/0...

04/04/2013

Les Racines Nazies de “l’Union Européenne de Bruxelles” par le Dr Matthias Rath

Les Racines Nazies de “l’Union Européenne de Bruxelles”

Ce que vous aviez toujours voulu savoir sur "l'Union Européenne de Bruxelles" – Mais que personne n'osait vous dire !

Ce livre relate une histoire que de nombreux lecteurs pourraient, pour des raisons évidentes, rejeter au départ. En faisant cela, ils pourraient dire que si l'information de portée historique capitale documentée ici était vraie, ils en auraient certainement entendu parler auparavant.

Conscients de cela, nous, en tant qu'auteurs, considérons qu'il est de notre responsabilité d'encourager nos lecteurs non seulement à lire ce livre, mais aussi de les encourager à visiter et étudier la source des documents repris en bas de page.

Pendant presque de trois-quarts de siècle, on a dit au monde que la seconde guerre mondiale avait été provoquée par un psychopathe, Adolf Hitler, et son entourage de voyous racistes, les Nazis. Toutefois, les faits sont que la seconde guerre mondiale fut une guerre de conquête menée au nom du Cartel des produits chimiques, du pétrole et des médicaments, dans le but de contrôler les marchés mondiaux, qui pèsent de nombreux milliards de dollars, dans les domaines émergents des produits chimiques brevetés.

http://www.relay-of-life.org/fr/index.html

 

Livre Dr RATH.JPG

Qui est le Dr Matthias Rath ? 

Au cours de sa carrière scientifique, le Dr Rath a fait des découvertes majeures dans les domaines de la médecine, de la biologie et de l'évolution humaine.

Ces découvertes capitales améliorent fondamentalement la santé et la vie de chaque être humain pour les générations à venir.

 Voici les plus importantes de ces découvertes :

  1. L'athérosclérose, les crises cardiaques et les infarctus sont une forme précoce de scorbut provoquée par une carence chronique en vitamines dans la paroi vasculaire.

  2. Une carence prolongée en vitamines est également la cause principale de l'hypertension artérielle, de l'insuffisance cardiaque, des problèmes circulatoires liés au diabète et d'autres maladies cardiovasculaires apparentées.

  3. L'évolution des cellules cancéreuses et les métastases peuvent être prévenues par un apport optimal en lysine et autres substances naturelles qui bloquent la digestion enzymatique du tissu conjonctif par les cellules cancéreuses.

  4. La Médecine Cellulaire, qui définit l'apport optimal en vitamines et autres molécules bioénergétiques, est la découverte médicale capitale qui permettra de prévenir, traiter et à terme éradiquer les maladies les plus répandues à l’heure actuelle.

  5. La solution du puzzle de l'évolution humaine, qui explique que la conquête de la planète terre par l'homo sapiens n'est pas une coïncidence mais plutôt le résultat d'une séquence définie de facteurs génétiques, métaboliques et environnementaux.

Lire la suite des publications scientifiques du Dr Matthias Rath
http://www4fr.dr-rath-foundation.org/bibliotheque/publica...

Le site de la Fondation du Dr Rath
http://www4fr.dr-rath-foundation.org/

La Fondation du Dr Rath a réceptionné le « Relais de la Vie » (en anglais : Relay of Life) de la part des survivants d'Auschwitz.

Aujourd’hui le Dr Rath dénonce les Hommes de l’Ombre et les principaux artisans du Nouvel Ordre Mondial dictatorial afin que vous puissiez tout savoir sur eux, dans un livre intitulé :

Les Racines Nazies de “l’Union Européenne de Bruxelles”

Ce que vous aviez toujours voulu savoir sur "l'Union Européenne de Bruxelles" – Mais que personne n'osait vous dire !

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que Nicolas SARKÖZY de NAGY-BOCSA, agent de la CIA a été choisi par les USA pour remplacer le dictateur BUSH en Europe et pour faire avancer les plans des Illuminati-sionistes vers le Nouvel Ordre Mondial.

 Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents à la présidence de la République française

 http://www.voltairenet.org/article157210.html

Et que ce sont les Cartels du pétrole et des médicaments qui ont  amené Nicolas Sarkozy au pouvoir en France (Chapitre 4 - Pages 190 à 193).

 Les chiens de la guerre

Bernard Kouchner, ministre des Affaires Etrangères français, évoquait récemment le fait qu’en raison du programme nucléaire de l'Iran, le monde devait se préparer à une guerre.

Il est maintenant tout simplement clair que Nicolas Sarkozy, son patron et président français, a l'intention d'endosser le rôle de l'ancien premier ministre britannique, Tony Blair.

Etant donné que des images en disent plus que des centaines de phrases, nous souhaitons vous faire part d'une caricature que nous vous encourageons à reproduire et à distribuer.

 

Bush et sarko.png

http://www4fr.dr-rath-foundation.org/nouvelles/caricature...


Vous pourrez télécharger le livre en français en PDF, ci-dessous : 

Les racines nazies de l'union européenne de Bruxelles par le Dr Rath

Ci-dessous le descriptif du livre avec les titres des chapitres

Les Racines Nazies de “l’Union Européenne de Bruxelles”

Introduction:
Chapitre 1:

Résumé des preuves

Chapitre 2:

Walter Hallstein: éminent juriste nazi – et architecte principal de 'l'Union Européenne de Bruxelles'

 

Chapitre 3:

La sphère élargie du Cartel – Das Großraum-Kartell – et son cadre organisationnel

Chapitre 4:

'L'Union Européenne de Bruxelles' aujourd'hui: ce que le Cartel du pétrole et des médicaments, ainsi que ses acteurs politiques, ne veulent pas que vous sachiez

 Chapitre 5:

Le règne de l'UE de Bruxelles mettrait fin à des siècles de liberté et d'indépendance en Grande-Bretagne

Chapitre 6:

Le who's who de "l'Union Européenne de Bruxelles"

Chapitre 7:

Le Relais de Vie

Appendice:

 

http://www.relay-of-life.org/fr/chapter.html

 

 

30/03/2013

SOMMES NOUS DÉJÀ A MOITIE "CUITS"? Le principe de la grenouille réchauffée !

SOMMES NOUS DÉJÀ A MOITIE "CUITS" POUR REAGIR A LA DICTATURE ?

Olivier Clerc, écrivain et philosophe, a envoyé un petit conte d'une grande richesse d'enseignement.

Il s'agit du principe de la grenouille réchauffée...

Cliquez sur l'image pour lire les citations de Noam Chomsky

Son site : ICI

Nouvelle image (1).jpg

SOMMES NOUS DÉJÀ A MOITIE "CUITS"

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

29/03/2013

Les Initiés du 11-Septembre par Hicham Hamza journaliste indépendant (Partie 1).

Partie 2 : ICI
 
Voici une autre vision des choses sur les attentats du 11 septembre 2001 aux USA sur un travail de recherches et d'analyse effectué par Hicham Hamza journaliste indépendant.


Webdocumentaire en cours de réalisation. Notice explicative :
 
 
 
 LES INITIÉS DU 11-SEPTEMBRE

Webdocumentaire réalisé par Hicham Hamza
***** { Work in Progress, 2010-2013 } ***** 

Après 3 années de recherche, cette enquête multimedia, progressivement mise en ligne, vise à exposer -à travers la publication d’un ensemble de documents dont certains sont inédits- la réalité et la complexité d’un phénomène passé sous silence : l’impunité des « fondamentalistes financiers », au coeur de l’Occident, qui ont tiré profit des attentats du 11-Septembre.

Dans les prochaines semaines, vidéos, extraits sonores, interviews exclusives, documents pdf et analyses en rapport avec la question politico-financière des délits d’initié -survenus autour des actes terroristes de New York et du Pentagone- seront ainsi mis en ligne, au fur et à mesure, sur cette page .

Comme un jeu de piste, des éléments supplémentaires de compréhension viendront progressivement éclaircir -autour et à l’intérieur des vidéos- les ellipses de la narration, élaborée à l’instar d’un rébus.

Contrairement au format de la télévision, le webdoc permet en effet d’affirmer, à la fois de manière informative et artistique, un regard singulier sur un sujet controversé.

Tel est l’objectif assumé par ma publication : proposer à l’internaute de (re)découvrir un scandale politique étouffé depuis onze ans. Je conclurai également la mise en ligne par un texte exposant, en toute subjectivité, les « coulisses » de mon auto-production (enquête, tournage, montage) qui fut particulièrement délicate à mener jusqu’au bout (origine du projet, contacts, aléas et contre-temps, zéro budget, carences techniques, incidents, etc).

Rappeler qu’il existe un « cartel » de criminels financiers impunis qui auraient pu tenter d’empêcher le 11-Septembre mais qui ont préféré maximiser le profit engendré par la catastrophe sur les places boursières. C’est le but de la mise en ligne, qui commence en ce jour du 11 septembre 2012, de mon  webdocumentaire.

Bonne navigation à tous dans les méandres de l’affaire.

Présentation

Onze ans après les attentats du World Trade Center, l’ombre d’un gigantesque délit d’initié plane toujours sur l’événement. Des spéculateurs, pour le moins avisés, ont réalisé d’importants profits suite aux attaques terroristes, en ayant misé la veille au plus juste. Enquête.

Qui savait quoi et à quel moment? Au-delà des polémiques sur les causes de l’effondrement des tours ou les carences de l’enquête officielle, le soupçon de délit d’initié relatif au 11-Septembre constitue également une énigme incontournable autour de ces attentats.

Nous savons désormais que l’administration Bush avait été prévenue de l’imminence d’attaques terroristes, c’est un fait établi. De même, de nombreux services de renseignements à travers le monde étaient informés de la menace. On peut donc en déduire que certains acteurs de la finance, proches des lieux de pouvoir, auraient pu bénéficier de ces informations ultra-sensibles. Il n’est pas exclu non plus que les terroristes eux-mêmes aient pu faire profiter certains de leurs parrains boursicoteurs. Voilà où nous en sommes. A ce jour, concernant ces spéculateurs, rien ne permet de désigner un quelconque complot d’Etat ou, à l’inverse, quelque réseau financier d’Al Qaïda. Et là réside tout le problème : onze ans après, le doute persiste sur la nature et la provenance de ces transactions.

Une  étude scientifique, publiée en 2010 par l’Université de Zurich et dirigée par le professeur de finance Marc Chesney, confirme le mauvais pressentiment des analystes économiques, exprimé une semaine après la tragédie, lors de la réouverture des marchés. Des spéculateurs non identifiés, opérant depuis différentes places boursières à travers le monde, ont acquis, avant le 11 septembre, le droit de vendre à un prix prédéfini les actifs des principales compagnies aériennes et d’assurances qui allaient être affectées par les attentats terroristes, et dont les actions en bourse allaient s’effondrer. La vente effective dès la chute de la valeur boursière a permis à certains d’engranger des profits colossaux.

Coïncidence extraordinaire ou décision prise en connaissance de cause?  Seule une enquête exhaustive, internationale et transparente, permettrait de trancher la question. En cas de préméditation, un « délit d’initié », opération financière consistant à réaliser des gains illicites sur la vente ou le rachat d’actions en raison d’informations confidentielles, serait alors constitué.

Qui sont les spéculateurs ?

Sujet épineux, à la fois technique et politique, mais fondamental pour comprendre la genèse et le contexte des attentats. Identifier ces spéculateurs -dont certains ont opéré depuis de prestigieuses institutions financières telle la Deutsche Bank- est primordial. Il s’agit, en définitive, de remonter le circuit sinueux d’une information, plus ou moins détaillée, circulant durant l’été 2001 et concernant les cibles, les méthodes ainsi que la date d’exécution d’un acte terroriste à grande échelle. En cas d’enquête judiciaire, retracer la transmission de ce précieux secret permettrait de se rapprocher au plus près de sa source, située en amont, autour du réseau criminel constitué par les commanditaires des attentats, leurs exécutants et leurs complices. L’identité des «initiés» est un chaînon manquant, parmi tant d’autres, du 11-Septembre.

Je suis allé interroger les protagonistes qui ont tenté d’alerter l’opinion publique, ceux qui ont soulevé une partie du voile sur ce scandale politico-financier silencieux, ignoré ou réfuté par la plupart des « gendarmes boursiers ». Outre les analyses du professeur Marc Chesney, j’ai également recueilli les témoignages, entre autres, d’Eric Laurent, grand reporter et auteur de la  « Face cachée du 11-Septembre », et de Max Keiser, ancien trader de Wall Street, désormais reconverti dans l’édito économique pour chaînes tout-info et réalisateur d’un prochain documentaire sur ces délits d’initiés.

Enfin, bien qu’il ait décidé de ne plus aborder publiquement le sujet controversé du 11-Septembre, un célèbre journaliste d’investigation américain, Michael C. Ruppert, qui a fait l’objet d’un film au cinéma et qui fut parmi les premiers à enquêter sur cette énigme, a accepté de rompre son silence afin de me confier, dans notre correspondance via Internet, son intime conviction.

Ces échanges avec différents experts ont affermi ma volonté initiale d’explorer une piste inédite: celle consistant à identifier les groupes et les individus qui se seraient prêtés à ces fructueuses spéculations depuis Paris. Selon le rapport d’enquête de la Commission des Opérations de Bourse, publié en 2002, «les éléments recueillis n’ont pas permis de mettre en évidence que des groupes financiers liés aux instigateurs des attentats aient pu utiliser le marché de la Bourse de Paris pour réaliser des opérations sur le marché». Une conclusion d’enquête pour le moins insuffisante, accompagnée d’un curieux raisonnement : puisque les personnes identifiées n’avaient pas de lien avéré avec les structures financières proches d’Al Qaïda, elles seraient donc insoupçonnables.

 Or, certains témoignages «de l’intérieur», comme une déclaration «off» de l’ex-trader de la Société Générale,
Jérôme Kerviel, ou la révélation méconnue d’un banquier allemand, s’exprimant le 20 septembre 2001, sous couvert d’anonymat, auprès du correspondant de l’agence Reuters, suggèrent bel et bien l’existence probable de personnes « bien informées », d’initiés, parmi les opérateurs français. Si ces confidences particulières, anonymes ou « off », ne constituent pas le début d’une preuve, elles encouragent cependant davantage l’investigation de la piste parisienne.

Il en va des enquêtes comme des voyages : il importe parfois d’improviser l’itinéraire, voire de s’égarer, pour faire certaines découvertes. Je n’avais pas soupçonné, en débutant mes recherches, que la problématique du délit d’initiés autour du 11-Septembre serait autant riche en révélations. Entre autres, ces deux constats inattendus:  d’une part, l’étonnante  «globalisation» des transactions suspectes, attestées en Amérique du nord, en Europe et en Asie du sud-est; d’autre part, l’existence d’un désaccord inhabituel entre les divers « gendarmes boursiers », prompts à enterrer officiellement l’affaire au travers d’enquêtes opaques, et la plupart des experts financiers qui jugent vraisemblable le délit d’initié autour des attentats.

Le but poursuivi à travers ce webdocumentaire est clair : pointer les incohérences et continuer à chercher, avec vous, à comprendre le 11-Septembre. Au regard de ses innombrables et funestes conséquences, il importe plus que jamais d’en dérouler toute la trame. L’enjeu, civique comme journalistique, consiste toujours à le démystifier. De toutes parts.

*******************************************************************

La vidéo originale en intégralité :

LES INITIÉS DU 11-SEPTEMBRE
http://www.dailymotion.com/video/xti39a_les-inities-du-11...


LES INITIÉS DU 11-SEPTEMBRE par globereporter

Israël et le 11-Septembre: le grand tabou (TEASER)
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

La vidéo en 6 parties progressivement annotées :

PROLOGUE

Les initiés du 11-Septembre (1/6)
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

A  qui profite le crime? Onze ans après les attentats, certaines questions demeurent toujours sans réponse. Fataliste, le grand reporter Eric Laurent a néanmoins tenté d’y voir plus clair.

CONTRE-ENQUÊTE
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Une enquête bâclée et verrouillée ? Au coeur des délits d’initiés, le mystère persiste sur l’identité des spéculateurs. Ces derniers ont fait fortune grâce aux attentats du 11-Septembre. L’organisation internationale de la commission des valeurs, qui coordonne l’ensemble des places boursières, a fait savoir, le 15 octobre 2001, que des centaines de millions de dollars ont été amassés à travers le monde en raison d’opérations financières estimées trop fructueuses pour être hasardeuses. Qui en furent les bénéficiaires? Seuls les « gendarmes boursiers » sont en mesure de pouvoir ouvrir la boîte de Pandore

J’ai interrogé Marc Chesney, professeur de finance et auteur d’une étude sur le sujet. Selon lui, seule une décision politique permettrait d’éclairer la question. A l’instar de ses collègues universitaires aux Etats-Unis, notamment Allen Poteshman et Paul Zarembka, ce spécialiste des transactions financières illégales a renforcé sa conviction au fur et à mesure que s’affinait son étude des opérations boursières.

Dans l’univers opaque des marchés financiers, ils sont malheureusement peu nombreux à vouloir s’exprimer sur le sujet. Une décennie plus tard, le tabou demeure. Si la plupart des acteurs économiques reconnaissent bien volontiers que le gigantesque délit d’initié autour du 11-Septembre est un secret de polichinelle, rares sont ceux prêts à témoigner publiquement à ce propos. Le silence est la règle. Sauf pour Max Keiser: cet ancien trader de Wall Street, reconverti dans l’analyse financière, est toujours intrigué par ce qu’il observa durant cet été de l’année 2001.

INSIDER
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

FRENCH CONNECTION
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...


 
 

EPILOGUE-du-11-septembre/
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

 

Petite banniere 400x50

 

21:16 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, Arnaques, Mensonges, Propagande, Attentats, Terrorisme, CIA, MOSSAD, Al-Quaïda, Conspiration mondiale, Conspiration, Complot, Corruption, Crimes contre l'humanité, Eugénisme, Empoisonnement, Franc-Maçonnerie & Jésuites Lucifériens, Génocide préparé, Histoire secrète du monde, Intrigues - Assassinats, Attentats, Israël - Palestine, La dictature mondiale, La FED et le FMI, La fin programmée de la démocratie, La Loi Martiale, La Trilatérale Commission, Le Gouvernement occulte US ou MJ12, Le Bildengerg Group, Le Bohémian Club, Le CFR, Le Chiffre de la bête - 666, Le Club de Rome, Le Gouvernement Mondial, Le gouvernement satellite et occulte américain, Le mythe du terrorisme, Le Pouvoir Mondial, Le Vatican & Les Jésuites Lucifériens, Le Vatican et la politique, Les Banques Mondiales, Les Cartels, Les Illuminati-Reptiliens, Les Lobbies et la Politique, Les Maîtres du Monde, Les Projets des Maîtres du Monde, Les protocoles de Toronto, Les protocoles des Sages de Sion, Les Reptiliens, Les secrets du Vatican & des Jésuites Lucifériens, Les Skull and Bones, Les Sociétés Secrètes, Médias et pouvoir, Medias, Manipulations des Masses, Monsanto, Rockefeller, Rothschild et Bill Gates, Nouvel Ordre Mondial, Révélations, Rockfeller, Rothschild, Mafia Kazhar, Sectes & Sociétés Secrètes, Sionisme, Oligarchie, LDJ, Tortures, USA, Israël, Vatican, Mensonges, Politique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!