Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2015

Washington blâme Poutine pour les frappes russes sur « les rebelles soutenus par la CIA » en Syrie !!!!

Ce sont eux les civils touchés par les frappes russes en Syrie ? 

Les rebelles soutenus par la CIA pour renverser Assad !

Même combat qu'en Ukraine et mêmes pratiques !

Ne sommes-nous pas dans la période de l'Apocalyse qui veut dire la Grande Révélation qui sera faite à l'humanité ?

Toute cette excitation et ces manoeuvres organisées à l'encontre de Poutine ont bien un but précis : celui de l'empêcher de dévoiler toutes les vérités au Monde !

Et voilà qui est fait en partie, dévoilant que les objectifs de Washington et de ses alliés étaient bien ceux de renverser Assad, grâce aux mercenaires financés par la CIA et Cie, et ce, bien sûr, au détriment du peuple Syrien qu'ils massacrent depuis 4 ans, afin de s'accaparer ce pays pour le rattacher à Israël et créer le Grand Israël !

BANDES DE CRIMINELS !

BRAVO POUTINE !

Washington blâme Poutine pour les frappes russes sur « les rebelles soutenus par la CIA » en Syrie !!!!

Incroyable, lisez ça, nous sommes sur une autre planète :

Selon le sénateur américain John McCain, les bombardements russes en Syrie ont visé, aujourd’hui, des rebelles entraînés et financés par la CIA notamment pour combattre le groupe Etat islamique. « Je peux absolument confirmer que ces frappes visaient l’Armée syrienne libre ou des groupes qui ont été armés et entraînés par la CIA ».

« C’est une incroyable illustration de (…) ce qu’est la première priorité du (président russe Vladimir) Poutine », a ajouté M. McCain, président de la Commission des forces armées du Sénat. « C’est bien sûr pour soutenir » le président syrien Bachar al-Assad.

Un groupe de rebelles soutenu par les Etats-Unis a indiqué avoir été la cible de frappes russes menées aujourd’hui. Américains et Russes doivent se réunir d’urgence pour mettre en place un minimum de coordination et de dialogue pour éviter des incidents entre avions de chasse. Il s’agit d’éviter un incident militaire entre les avions russes et ceux de la coalition pilotée par les Etats-Unis en action depuis un an.

Selon le ministère de la Défense, l’armée russe a déployé plus de 50 avions et hélicoptères ainsi que des troupes d’infanterie de marine, des parachutistes et des unités de forces spéciales pour son dispositif militaire en Syrie

Lisez ce qu’écrit Zero Hedge, c’est complètement fou, on est dans le burlesque total :

Le mercredi, nous avons dit que même si nous avions été surpris de la rapidité avec laquelle la machine de propagande occidentale avait été mise en mouvement dans le sillage des premières frappes aériennes de la Russie en Syrie, il n’est pas du tout surprenant de voir des rapports faire surface disant que Moscou ciblait des forces soutenues par les USA plutôt que ISIS. 

Suite au mouvement qui a suivi la décision des législateurs russes de sanctionner officiellement les frappes aériennes en Syrie, Moscou n’a pas perdu de temps dans le lancement de son premier tour de raids aériens. De l’autre coté, l’Occident n’a pas perdu de temps en affirmant que la Russie ciblait  les zones qui ne sont pas connues pour être stratégiquement importantes pour ISIS.

Voici un regard sur deux titres qui résument bien l’ensemble de la rhétorique que vous êtes sur le  point d’entendre sans cesse émanant de tous les coins du monde occidental dans les jours et semaines à venir :

  • Les US sont préoccupés par L’INTENTION DE LA RUSSIE de protéger ASSAD : KERRY
  • Nous avons « de graves préoccupations» Si la Russie frappe des ZONES en DEHORS D’ISIS

Et voici le WSJ qui entre en jeu avec un aperçu du nouveau récit sur lequel Washington travaille dur, pour l’affiner :

Le président russe Vladimir Poutine a entrainé son pays directement dans la guerre en Syrie mercredi alors que les forces russes ont lancé leurs premières frappes aériennes contre ce que Moscou a dit être des objectifs de l’ État islamique au Moyen-Orient.

Mais les dirigeants occidentaux ont émis des doutes quant à savoir si la Russie avait vraiment l’intention de prendre part à la lutte contre l’Etat islamique, ou simplement d’élargir l’offensive du régime syrien contre un large éventail d’autres adversaires.

Mais à l’exception de la zone qu’est de la ville de Salamiyah dans la province de Hama, aucun des domaines énumérés par le régime syrien n’a de présence connue de combattants de l’état ​​islamique. Ils sont largement dominées par des factions rebelles relativement modérées et de groupes islamistes comme Ahrar al-Sham et la filiale d’Al-Qaïda le Front Al Nusra.

Et puis Reuters a sauté dans le train, en disant sur la base d’un entretien avec les commandants rebelles sur Skype, qu’ il était clair que des avions de combat russes ont délibérément visé des forces anti-régime autres que ISIS

Le point ici n’est pas de ne pas penser que Moscou ne vise pas les autres factions rebelles opérant en Syrie, il est de dire que 1) La Russie n’a jamais fait mystère de ses intentions de renforcer Assad par l’annihilation des éléments extrémistes visant à renverser le gouvernement de Damas, et 2) l’idée que les Etats-Unis et ses alliés régionaux sommes un bon juge de qui est un rebelle « modéré » et qui est, ou finira par être un terroriste, est risible.

En effet, grâce à la brutalité de l’ISIS, l’étiquette «modérée» est désormais ouvertement appliquée à Al-Qaïda (voir l’article du WSJ cité ci-dessus) qui semble suggérer que Washington préférerait une Syrie dirigée par Ayman al-Zawahiri, plutôt que Assad.

Eh bien, le jeudi de la machine de propagande des médias a passé la vitesse supérieure,  le  WSJ réprimandait maintenant efficacement la Russie pour frapper des zones contrôlées en partie par des « rebelles soutenus par la CIA ».

Voici plus :

La Russie a lancé des frappes aériennes en Syrie mercredi, prenant des responsables américains et occidentaux au dépourvu et provoquant de nouvelles condamnations suggérant que c’était la preuve que Moscou ne visait pas le groupe extrémiste Etat islamique, mais plutôt d’autres opposants au régime de Bachar al-Assad.

Une des frappes aériennes avaient touché une zone principalement tenue par les rebelles soutenus par l’Agence centrale de renseignement et les services d’espionnage alliés, selon des responsables américains, catapultant la crise syrienne à un nouveau niveau de danger et d’incertitude.

L’entrée de Moscou signifie que les militaires les plus puissants du monde, y compris les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France, sont maintenant dans des missions de combat non coordonnées, ce qui accroît le risque de conflit dans le ciel de la Syrie. (sans compter la Chine qui est entrée carrément avec son porte avion dans le port de Tartous il y a quelques jours, pour prêter main forte aux russes ! ndlr)

Le Secrétaire américain à la Défense Ash Carter a déclaré que l’approche de la Russie de la guerre pour la défense de M. Assad, tout en ciblant ostensiblement les extrémistes, équivalait à « verser de l’essence sur le feu. »

«J’ai fait affaire avec eux pendant une longue période. Et ce ne sont pas le genre de comportement que nous devons attendre des professionnels de l’armée russe, « M.Carter a déclaré lors d’une conférence au Pentagone.

Les États-Unis et ses alliés étaient en colère contre les Russes sur de nombreux niveaux : qu’ils soutiennent M. Assad; qu’ils ne coordonnent pas leurs actions avec la coalition anti état islamique menée par les USA existante ; qu’ils ont fourni une dépêche laconique seulement une heure avant leurs opérations; ils ont exigé que  la coalition des Etats-Unis reste hors de l’espace aérien syrien ; et qu’ils ont frappé dans les zones où les rebelles anti-Assad de l’Etat islamique opèrent.

« Il semble qu’ils étaient dans des zones où il n’y avait probablement pas de forces d’ISIS , et c’est précisément l’un des problèmes avec cette approche globale», a déclaré M. Carter, le chef de la défense américaine.

Il y aurait un « problème avec l’approche » si l’objectif était de ne pas rétablir le régime d’Assad, mais parce que c’est l'objectif explicite (pas un secret, et non  un « mystère », alors que Washington insiste sur ça) de la Russie, il n’y a pas de « problème » du tout avec ça.

Retour au WSJ pour des comparaisons inévitables avec la Crimée et l’Ukraine :

L’agence d’espionnage des États-Unis a armé et entraîné des rebelles en Syrie depuis 2013 pour lutter contre le régime Assad. Les rebelles qui reçoivent un soutien en vertu d’un programme d’armement et d’entraînement séparé, géré par le Pentagone n’étaient pas dans les zones ciblées par la Russie dans ses frappes initiales, ont indiqué les responsables.

La combinaison de l’action imprévisible et unilatérale qui a bafoué les exhortations que les occidentaux avaient posées montre une ressemblance incontestable avec l’Ukraine, où M. Poutine a annexé la région de Crimée et a défié les exigences internationales de mettre fin à son soutien aux séparatistes.

La prise de décision de M. Poutine en Syrie reflète la façon dont il a abordé la question en Ukraine, a déclaré Andrew Weiss, vice-président des études au Carnegie Endowment for International Peace.

« Il essaie délibérément de faire les choses pour déstabiliser ses adversaires et il essaie toujours d’obtenir une sorte d’élément de surprise et un avantage tactique sur les gens, et en quelque sorte il joue avec ce qui maintient un effet de surprise constant pour retourner les événements  en sa faveur, » a déclaré M. Weiss, qui a travaillé sur la politique russe dans les administrations de George HW Bush et Bill Clinton.

Oui, une «ressemblance incontestable avec l’Ukraine », tout comme l’approche de Washington pour évincer Assad par la formation et l’armement des éléments extrémistes marque une « ressemblance incontestable » d’innombrables bévues de la politique étrangère US au Moyen-Orient où les résultats de l’ingérence de Washington finissent par être bien pire que la « problème » que les Etats-Unis essayent de trouver une «solution».

Zero Hedge – Wall Street Journal – resistanceauthentique – RT

 

19/09/2015

La guerre contre les sites de la Réinformation est ouverte

Les médias alternatifs dérangent les merdias aux ordres du système et des Banskters !

C'est sûr qu'à force de mensonges, de propagande et de manipulations de l'information, en ayant perdu leur crédibilité ils perdent leur pouvoir de contrôle sur les peuples et de l'argent quand les citoyens recherchent la vérité auprès des médias alternatifs.

 

Déjà en 2014, Google effaçait la recherche sur les blogs !

 

Eclairage UW – La guerre contre les sites de la Réinformation est ouverte – 14.09.2015

Uli Windisch

Rédacteur responsable
 
 
 

Ecoutez l'éclairage qui nous est donné par Uli Windisch, dans le média sous l'image

EclUW


podcast

 

Aspects traités par Uli Windisch:

* - Le concert stratégique des médias dominants contre les sites de la Réinformation, et son évolution

* - La guerre symbolique par la diffamation, le dénigrement et les accusations infondées contre les sites qui proposent un autre regard sur l'actualité*

* - Le problème de la ré-utilisation des images pour souligner la disproportion dans les moyens à disposition et pour mettre en lumière le succès inversement proportionnel des sites dits de la  Réinformation"

* - Des exemples flagrants de manipulation médiatiques et les possibilités de caricature qui sont disponibles pour les adversaires du Système, en particulier au regard de la bien-pensance de gauche qui sévit en sous-main dans les médias dominants

propos recueillis le 14 septembre 2015

*notamment pour faire suite aux attaques de la Radio-Télévision Belge (RTBF), qui a cité lesobservateurs.ch dans un reportage calomnieux sur les médias "alternatifs".

 

15/01/2015

Charl/Israël : Pourquoi les francs-maçons étaient-ils présents à la marche républicaine ?

Pour comprendre pourquoi les Francs-maçons défilaient à la grande marche de l'imposture qui savait qu'il y avait une réunion le mercredi et qui pouvait donner des infos à partir de l'intérieur de Charl/Israël Hebdo ?

 

Revue le Lys Noir distribuée par mail du 12 janvier 2015, que vous pourrez télécharger ICI et notamment le fichier intitulé, Hommage à notre compatriote ICI.

 

Rappel de l'article précédent :

*- Franc-maçonnerie : Le Gouvernement secret français est sorti de l'ombre pour sa marche dite "Républicaine" !

 


Hommage à notre compatriote Frédéric Boisseau


A la suite du carnage, chaque communauté a pu rendre enfin hommage à ses morts."Les juifs ont été fortement touchés, mais les gauchistes et les franc-maçons aussi. Quant à nous, par  bonheur, nous ne déplorons qu'une seule victime : notre compatriote Frédéric Boisseau, agent d'entretien...

Hommage à notre compatriote Frédéric Boisseau

17 morts... mais une seule victime chez les «Français d’entre-soi»...

L a société multi-culturelle est ainsi faite à Paris qu’il n’y a pratiquement  aucun  «français  de  base» dans les victimes... Aucun personnage de la famille Bélier n’est là.

Evidemment, Jean Cabut, Bernard Verlhac dit  «Tignous»,  Philippe  Honoré,  dit  «Honoré», et Stéphane Charbonnier, alias Charb,sont tous les quatre des «français de souche»,mais ce sont aussi des membres du haut-clergé libertaire gauchisant.

Wolinski est d’origine juive  comme  les  quatre  malheureuse  victimes civiles de l’hyper Casher et comme Elsa Cayat, psychanalyste et chroniqueuse à Charlie-Hebdo.

Il y a aussi des nord-africains comme Mustapha  Ourrad,  le  correcteur  du  journal,  et comme Ahmed Merabet, 42 ans, héroïque policier qui appartenait à la brigade VTT du commissariat central du 11ème arrondissement de Paris...  Mais  aussi  une  antillaise,  Clarissa Jean-Philippe, la fliquette municipale abattue dans le dos par Coulibaly.

Il y avait également deux franc-maçons :

Bernard  Maris,  chroniqueur  caché  sous  le pseudonyme d'Oncle Bernard, économiste de formation, Conseiller général de la Banque de France, classé à gauche, ancien membre du conseil scientifique d'Attac, membre de la Loge Roger Leray avec Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), Bernard  Pignerol  (conseiller  d’Etat,  PS)  et Jean-Paul Escande (professeur de médecine, polémiste, vulgarisateur).

L’autre Franc-maçon est Michel Renaud, ancien journaliste, ancien dircom de la mairie de Clermont-Ferrand. Il était  de  passage  à  la  rédaction  de  Charlie Hebdo,  selon  le  quotidien  La  Montagne et France Bleu. Fondateur de la biennale du Carnet de voyage dans cette localité, Michel Renaud était venu voir Cabu afin de lui remettre des dessins prêtés lors de la dernière édition de la biennale. Il avait été ainsi invité à participer à la conférence de rédaction de Charlie Hebdo, un journal dont il était friand...

 

Quant au brigadier Franck Brinsolaro, fils d’immigrés italiens communistes, il était affecté  depuis  plusieurs  années  au  service  de protection  des  hautes  personnalités,  dans  le service  de  la  protection  (SDLP,  ex-SPHP), l‘aristocratie de la police Nationale où n’entrent pratiquement aucun français de souche susceptibles de péter les plombs ou simplement de «donner une mauvaise image de la profession».

Brinsolaro assurait la protection de Charb avec lequel il avait fini par se lier fortement d’amitié. Brinsolaro avait été auparavant  garde  du  corps  du  juge  antiterroriste gauchiste Marc Trévidic. Puis de Joël Mergui, le président du Consistoire central israélite de Paris. Pour mener ces missions délicates, Brinsolaro,  époux  d’une  journaliste  locale  de gauche  en  Seine-maritime,  avait  été  choisi pour son tact et sa totale absence d’idées nationales qui auraient pu, sinon, gêner son rapport avec des personnalités de l’oligarchie !


En vérité, le seul français de base est naturellement la victime dont on parle le moins!


Il s’agit de  l’agent d'entretien  Frédéric Boisseau, 42 ans, qui était employé de Sodexo depuis quinze  ans.  Agent  de  maintenance, Frédéric se trouvait à l'accueil de l'immeuble au  moment  de  l'attaque. 

Première  victime, notre compatriote Frédéric Boisseau était aussi le plus pauvre des 17 ! morts laissés derrière eux par les terroristes de la katiba Kouachi...

Marié et père de deux enfants de 11 et 13 ans, Frédéric Boisseau était originaire de la Brie, en Seine-et-Marne.!

Natif de Recloses et habitant de Villiers-sous-Grez, ce rural des environs de Paris était comme tous les Français...

C’est à dire qu’il pouvait se poser la question de sa chance d’être né ici. Frédéric Boisseau se rendait à Charlie Hebdo pour la première fois, lorsqu’il a été abattu.

 

Frédéric Boisseau n’a pas eu de chance... Au milieu de cette hystérie vengeresse des terroristes musulmans contre leur société métissée d’origine,  Frédéric  n’avait  rien  à  faire  :!ce n‘était pas sa guerre.
Cependant, Frédéric Boisseau était un membre très actif et apprécié au club de Krav-Maga de l’Entente Sportive de la Forêt, à La Chapelle-la-Reine, dont il était l’un des piliers.

 

Frédéric Boisseau votait Front National et ne s’en cachait pas au sein de son club...Frédéric Boisseau  était une force de la nature, 1m80 pour presque 110 kg. Un physique de rugbymen. «Très assidu avec ça. Un exemple pour tous, un plaisir pour un professeur comme moi» confiait, ces jours-ci, son professeur de Krav-Maga Philippe Hubert.

 

Notre  compatriote  Frédéric  était  ceinture verte, à trois marches de la ceinture noire. «Il y a quelques années, il m’avait remercié pour mon enseignement du krav-maga. Il m’expliquait que grâce à ses compétences en auto-défense,  il  avait  pu  se  défendre  face  à  deux individus qui étaient venu piller son camion d’entretien», poursuit le maitre d’art martial.

 

Lors de cette confrontation avec deux racailles de banlieue, Frédéric avait réussi à en mettre un en fuite, et à attraper l’autre pour le remettre aux forces de l’ordre... Frédéric était notoirement un brave homme. Tout le monde en témoigne dans son village...Frédéric Boisseau est d’ailleurs tellement «français de base» et «entre-soi français», que son nom a souvent été oublié de la liste récitée de toutes les victimes... Aussi, c’est à sa famille qu’une simple conseillère du président  Hollande a téléphoné en dernier parce que la veuve s’était plainte dans la presse locale en déclarant pudiquement : «nous nous sentions démunis...

 

Nous  ne  comprenions  pas  pourquoi,  depuis mercredi,  nous  n'avions  pas  de  nouvelle  de l'Etat. Nous avons besoin d'un soutien psychologique. C'est très dur de faire face... »...

 

Finalement, pour éviter un couac, Frédéric Boisseau  sera  fait  chevalier    de  la  Légion d’Honneur sur son cercueil et les frais de ses obsèques seront assurés par l’Etat...
 
 

14/01/2015

France : Israël24news, Uniformisation et conformisation des médias occidentaux vers la pensée unique et obligatoire ?

France « Israël24news, la chaïne Israélienne rachète Libération !

Allez comme cela nous serons sûrs d'avoir des infos bien orientées vers la pensée unique et universelle !

Donc, Israël24news rachète Libération au siège duquel est hébergé Israël/Hebdo, euh... non, Charlie Hebdo, en fait c'est la même chose puisqu'il s'agit de Charl/Israël !

Rappelez-vous que le site JSSNews semblait être très bien informé avant tout le monde de la nationalité des terroristes ! Seraient-ils en lien avec la chaîne i24News ?

*- L’étonnante révélation de i24news ( chaîne TV d’information israélienne) sur les auteurs de la tuerie . Le journal  i24 news connaitrait déjà l’identité des tueurs depuis 16h…

Rappel d'un article précédent :

*- France : Mossad Israël : Nom de code de l'opération militaire : ”Je suis Charlie, Je suis Israël !”

Qui est la chaîne Israélienne I24News dont JSSNEWS fait la pub sur son site ,

*- L’Express, Libé et I24News deviennent un groupe média international !

Le site de la chaîne Israélienne

http://www.i24news.tv/fr/


*- Charlie Hebdo: les terroristes seraient franco-algériens de retour de Syrie et ont tué au moins un musulman !

*- « Libération », « L’Express » et « i24news » seront réunis au sein d’un nouveau groupe

*- Libération, L'Express et la chaîne israélienne i24news bientôt réunis

*- Israël Médias. Réel Succès pour la Chaîne i24News. Des Professionnels aux Commandes.

*- i24news : mais qu’est-ce que c’est que cette chaîne ?

Nouvelle image (8).jpg

Uniformisation et conformisation des médias occidentaux : vers la pensée unique et obligatoire ?

mercredi, 14 janvier 2015 16:17

IRIB- Un exemple révélateur de l'uniformisation des médias occidentaux, et singulièrement francophones, nous est encore donné ce jour.

« Libération, L'Express et la chaîne israélienne i24news bientôt réunis » annonce l'AFP.

Le journal Libération, la chaîne d'information israélienne i24news et le magazine L'Express (on comprend mieux ainsi certaines positions ...) vont être réunis «au sein d'un nouveau groupe plurimédias "Mag&NewsCo", détenu par le patron de Numéricable et SFR Patrick Drahi, coactionnaire de Libération, et son associé Marc Laufer, ont-ils annoncé mercredi ». Presse écrite, magazines, TV, radio, distribution Bouquet TV, location de films, publicité (et donc contrôle médiatique), téléphonie mobile : une concentration au profit de i24news ..."Mag&NewsCo, groupe média diversifié, intégrera la télévision, la radio, la presse écrite, le numérique et le mobile", indiquent les deux hommes d'affaires, qui sont en train de racheter au groupe belge Roularta les magazines L'Express et L'Expansion, et 8 autres titres.

"Marc Laufer et Patrick Drahi seront les deux seuls actionnaires du groupe. Le management opérationnel sera effectué par Marc Laufer", précisent-ils. Pour l'instant, Libération est détenu à 50% par Patrick Drahi et Marc Laufer, et 50% par l'homme d'affaires Bruno Ledoux et ses associés.

L'homme d'affaires franco-israélien Patrick Drahi, « 4e fortune de France » selon le magazine Forbes, et son allié Marc Laufer « négocient avec Roularta le rachat de l'hebdomadaire L'Express, du mensuel économique L'Expansion et des titres Mieux vivre votre argent, Lire, Classica, Studio Ciné Live, L'Entreprise, qui intègreront la nouvelle entité, tout comme les sept titres spécialisés détenus par le groupe NewsCo de Marc Laufer.

Les deux hommes s'intéressent par ailleurs à Radio Nova », ont-ils confirmé

Pendant l'été 2014, Patrick Drahi, « qui a créé un vaste groupe télécoms présent dans 9 pays, a renfloué le quotidien Libération, proche de la faillite, en apportant 14 des 18 millions d'euros qui ont sauvé le journal, puis une rallonge d'une dizaine de millions ».

En Israël, il a racheté le groupe Hot (chaînes de télévision et téléphonie mobile) et créé la chaîne d'information internationale i24 News, chargée de porter une vision israélienne de l'info.

En France, il a racheté des petites chaînes thématiques comme Vivolta, Shorts TV, Kombat Sport et le groupe MCS. Comme les monopoles tuent le commerce et l'industrie – « la science contre les monopoles » affirmait le géopoliticien allemand Anton Zichka avec raison -, le monopole de l'information tue l'information. Et le pluralisme des idées ...

 

 

 

 

 

13/01/2015

Les nazis et la Gestapo sont à l'oeuvre : « Il faut repérer et traiter ceux qui ne sont pas Charlie " !

Des atteintes à la liberté de penser et de réfléchir maintenant ?

Nous ne sommes pas Charl/Israël et on les emmerde !

L'hystérique aurait voulu que près de 66 millions de français soient dans les rues !

Et qui aurait assuré la sécurité ?

Le problème ne viendrait pas par hasard des services secrets français qui ont de surcroît zappé les avertissements lancés par les autres pays ?

La gestapo est de retour : « Il faut repérer et traiter ceux qui ne sont pas Charlie »

le 13 janvier 2015

Sur France 2, nous avons assisté au retour de la Gestapo en la personne de Nathalie Saint Cirque, heu… Saint Cricq. La nature du traitement n’a pas été précisée. J’espère que ce ne sera pas à base d’Arsenic, car j’y suis allergique.

 

…Fort heureusement, j’ai une liste de noms de chrétiens anti-Charlie qui me permettra peut-être de négocier ma survivance lors de mon arrestation…

Paul OHLOTT

REGARDEZ LA VIDEO

Nathalie Saint Cricq " il faut repérer et traiter ceux qui ne sont pas Charlie"